Etes vous tombé sur des psychiatres incompétents ?

Les séjours en centres de soins, les thérapies (non médicamenteuses), vos relations avec les psychiatres, psychologues, psychothérapeutes, pharmaciens...
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
Avatar du membre
Bluesky
Messages : 9796
Enregistré le : samedi 12 novembre 2016 16:21

Etes vous tombé sur des psychiatres incompétents ?

Messagepar Bluesky » lundi 21 novembre 2016 0:44

Voilà le mien de psychiatre a été remplacé et depuis il se moque complètement de mon mal être et me donne des
médocs en me disant que c'est ce qui me convient
Souvent dans la vie on ne choisis pas, on nous l'impose et souvent c'est une souffrance qu'on ne peux pas choisir
Mon petit endroit viewtopic.php?t=32911
:papi2: :papillon: :papi2: :murpap: :trou: :offre: :sun:


Avatar du membre
violette
Messages : 6827
Enregistré le : dimanche 13 juin 2010 20:03
Localisation : Languedoc

Etes vous tombé sur des psychiatres incompétents ?

Messagepar violette » lundi 21 novembre 2016 10:42

oui je suis tombée sur des psys incompétents , donc là je refuse d'aller au cmp et je fais avec mon traitement, je le reduis et le met dans les ...; comme ça je suis tranquille, j'ai eu bon psy en chs et un autre en hospit de deux semaines, ils ont reconnu tous les deux que j'ai pas besoin d'AD
Mon salon
Mon histoire
Mes tableaux



Je fais comme Dumbo, Je ne fais que voler, Au dessus de mes defauts , je fais comme Dumbo , je ne fais que voler..
Qu'aiment les hommes qui ne s'aiment pas? je me suis souvent demandée, Ce qu'aimaient les hommes qui ne s'aiment pas,... moi je m'envole je m'en vais !!

Avatar du membre
Bluesky
Messages : 9796
Enregistré le : samedi 12 novembre 2016 16:21

Etes vous tombé sur des psychiatres incompétents ?

Messagepar Bluesky » lundi 21 novembre 2016 11:51

Oui et je ne sais pas pourquoi c'est souvent dans les CMP, parce qu'ils sont plus tranquille!
Pourtant ils ne sont pas sous pression!
Moi je suis mal diagnostiqué en tout cas
Souvent dans la vie on ne choisis pas, on nous l'impose et souvent c'est une souffrance qu'on ne peux pas choisir
Mon petit endroit viewtopic.php?t=32911
:papi2: :papillon: :papi2: :murpap: :trou: :offre: :sun:

varennes
Messages : 388
Enregistré le : dimanche 16 février 2014 19:21

Etes vous tombé sur des psychiatres incompétents ?

Messagepar varennes » lundi 12 juin 2017 20:37

Je fête mes 40 ans d'attaque de panique, et mes 30 ans d'utilisation de Xanax.
Plus question pour Phil34 que j'étais d'écrire un tel nom pour une rubrique.
Plus question de rien, que le désespoir de mettre laissé prendre aux jeux des psychiatres.
Je n'ai plus la force de me sevrer.
La phrase de l'oms qui dit que l'abus d'anxiolytiques peut pousser à la démence résonne à mes oreilles.
J'en ai marre, envie parfois de me suicider comme l'a fait ma femme

Avatar du membre
myriam
Messages : 2236
Enregistré le : mardi 17 janvier 2017 15:01
Localisation : endroit ou il y a de bonsvins

Etes vous tombé sur des psychiatres incompétents ?

Messagepar myriam » lundi 12 juin 2017 21:09

Bonsoir et bienvenue sur le forum
la dépression est comme un vase cassé que l'on recolle, il ne sera plus jamais comme avant.

Mon salon

varennes
Messages : 388
Enregistré le : dimanche 16 février 2014 19:21

Etes vous tombé sur des psychiatres incompétents ?

Messagepar varennes » lundi 12 juin 2017 21:22

Bonsoir Myriam, j'avais quand même envie de revenir sur ce forum pour pouvoir échanger de la chaleur humaine, de la compréhension, du soutien, rompre ce maudit isolement dans lequel je suis fourré.
Alors merci encore Myriam (désolé encore pour le nom de cette rubrique)

Avatar du membre
violette
Messages : 6827
Enregistré le : dimanche 13 juin 2010 20:03
Localisation : Languedoc

Etes vous tombé sur des psychiatres incompétents ?

Messagepar violette » lundi 12 juin 2017 22:11

Varennes ,
je me suis sevrée du xanax, depuis novembre et du tegretol qui devait reguler mon humeur

j'ai fais par petits bouts au fur et à mesure

ce n'est pas facile

c'est vrai on a quelquefois de mauvaises rencontres avec les psys , ils n'ont pas tout retenu de leur formation ?

que sais je ?
mais qu'on joue au yo yo avec moi je refuse

d'autant que j'ai eu une mauvaise phase après mon cancer mais pas à ce point là, de tester sur moi des traitements lourds qui m'ont assommés , convaincue que j'étais gravement malade, un m'a dit que j'étais acheteuse compulsive, m'a mis du ........ et me l'a retiré 36 h après, j'étais héberluée

si nous sommes malades et que les maladies mentales ne sont pas des sciences exactes, ça ne les autorise pas, à faire n'importe quoi
j'ai detesté ça , je comprend ta rage :fleur: testé je ne sais combien d'AD, alors que je n'en ai nul besoin , mais bon dieu!!!


je me rappelle que l'oncologue, j'avais un crabe au sein droit, et un truc au sein gauche,
je lui en ai parlé

mais il m'a dit "madame les chimios vont partout", ça veut dire dans le corps et le cerveau", donc les gens sous chimios ont des problème de depression de troubles de l'humeur ,mais ça l'ai su après, bien sur, les effets secondaires, ils ont fait psy, ils n'ont pas fait autre chose,!!

bref le kyste au sein gauche est parti seul, tranquille baptiste
d'ailleurs j'y pensais plus, on m'a dit vous avez rien,

par contre j'ai eu avant ce crabe des problèmes pro, je veux dire une greve,
après la visite médicale , on m'a convoqué voir un psy

quand je suis arrivée il y avait deux psys, starky et hush, si si
un méchant et un gentil
en principe deux psys en meme temps c'est s'il y a eu agression ...... et encore

on m'a intérrogé, j'ai dis que de temps en temps je prenais un tranxene ou un valium mais sans addiction
le gentil disait "vous vous sentez pas bien alors", oui j'ai du stress, trop de pression
le méchant est arrivé sur moi , il m'a dit "vous etes une grande malade, madame", mais docteur, ??

non je vous dis que vous etes une grande malade , il a regardé sa montre
et m'a dit à cette seconde vous etes en CLD avec obligation de soins,
et moi betement "mais je lis le JO tous les matins",

vous ne le lirez plus à partir de demain .........

à cette seconde meme j'ai juré que je prendrais plus rien, j'ai jeté tous mes comprimés,
j'ai tel à un psy super sympa qui venait soigner les alzheimers, je lui ai raconté,
que je serais blanche comme neige,
il m'a dit mais madame "vous etes pas obligée de vous imposer ça ", mais si

deux jours après, on a amené le fils voir le film" Mars attack", entre le son à fond et ma tete j'avais l'impression de devenir dingo

je suis sortie, à la ramasse
et comment j'étais en cld
j'ai réalisé que j'étais pas obligé de rester à clermont fd

donc depart vers le soleil à ceret PO ville des peintres, des cerises, des fleurs, etc...

je voyais un psy tous les mois, j'avais pas de traitement, on parlait gentiment des livres que je lisais
à l'époque j'étais très cathare, j'aime connaitre cette vie si différente de la notre, je lui expliquais, il me demandait ce qui m'attirait chez eux
de bons dialogues,
on allait en espagne, à la mer

puis j'ai demandé ma réintégration parce qu'au ministère de la santé j'avais tel et l'inspectrice m'avait dit "pour une depression il faut 3 ans de soins"
que nenni

j'ai demandé, j'ai été expertisé à nouveau, un charmant monsieur psy, et j'ai été muté à perpignan
quand on veut tuer son chien on l'accuse de la rage disait les vieux chez moi .......... finalement j'avais pas la rage lol :rotfl:
Mon salon
Mon histoire
Mes tableaux



Je fais comme Dumbo, Je ne fais que voler, Au dessus de mes defauts , je fais comme Dumbo , je ne fais que voler..
Qu'aiment les hommes qui ne s'aiment pas? je me suis souvent demandée, Ce qu'aimaient les hommes qui ne s'aiment pas,... moi je m'envole je m'en vais !!

graounet
Messages : 9
Enregistré le : vendredi 31 mars 2017 21:23

Etes vous tombé sur des psychiatres incompétents ?

Messagepar graounet » samedi 17 juin 2017 17:06

A la frontière Suisse....

Je suis tombé sur un expert PSY qui ne parlant pas le français a raconté n'importe quoi. Heureusement mon médecin a dénoncé l'expertise en dix minutes chrono qui n'était qu'un plagiat de mon administration.... avec des "je cite" je cite" etc.... et le reste du petit nègre.

Le prochain j'enregistre tout.... et si je retrouve un charlatan je dépose une plainte pour faux et usage de faux et action au TA. Mon syndicat est super remonté.

Ce charlatan m'ayant réifié en me faisant rentrer dans la boite réservée à ceux qui contestent (en gagnant) leur hiérarchie : F60.0 personnalité paranoïaque.

Sauf que j'adore discuter avec les gens, je n'ai aucun problème en société, je ne parle qu'au 2° dégré, le charlatan à la frontière Suisse, n'y comprenait rien et pensait que je m’exprimais au premier degré. IL a écrit que je n'étais pas dégradé (certes bien moins que son cerveau formaté sous le bloc soviétique pour ses études) et que je souriais.

Il est vrai que je suis assez ironique de voir ce système qui cherche à me faire rentrer dans une boite qui ne me correspond pas.

Bref j'attends la contre-expertise mais je me demande si je dois être moi ou arriver et faire la gueule pour qu'on m'envoie guérir une maladie ("par une longue psychothérapie" que personne ne trouve à l'HOSTO d'Annecy (les psy y sont sympas) ou que le psychologue du CMPA ne trouve pas plus). Moi j'aime bien discuter avec ces gens mais ça va être dur de me guérir si on ne trouve pas ce qui ne va pas.

Bon je sais quel est mon problème, quand on me cherche on me trouve et en France faire valoir ses droits au TA est une preuve de paranoïa...

Mon administration me disant maintenant que l'avis du comité médical n'est finalement qu'un avis et que finalement ça ne serai pas plus mal de me renvoyer au travail en septembre... Ce qui serait logique puisqu'on manque cruellement de ce que je fais et que je n'ai strictement aucun problème dans mes fonctions (trop humain peut-être ?). Et que le fait que l'expert n'a pas réussi à me torpiller malgré le dossier bien à charge du médecin de prévention qui prétend que j'ai fais 47 procédures judiciaires (rien que ça) et que je ne me rends pas au RV de ma DRH. Sauf que c'est l'inverse témoin à l'appui, cette DRH m'ayant posé un lapin... Bref entre le psy qui ne comprend pas les négations, le français, l'humour et et le reste, on se demande si être paranoïaque ne serait pas la normalité devant autant de dysfonctionnements.

J'espère avoir un psy-expert parlant français pour le prochain (c'est pas gagné quand je regarde la liste de la préfecture), pas trop con pour ne pas essayer de me classer avec le DSM-5 et ne tapant pas trop pour me mettre absolument dans une boite où je ne remplis aucun critère (en étant généreux j'ai 1/7 sur les critères de la paranoïa) sauf celui de me ne pas me laisser faire et de croire qu'on vit dans une société où l'on a quelques droits (qu'y puis-je si le paranoïaque pense que le monde est contre lui et que j'ai osé dire non à ma hiérarchie et que ce trait pourrait nous rapprocher ?)

Non seulement il faut être sain pour réussir ces "tests" mais plus que sain parce qu'il faut résister à ces stupidités et continuer à garder le sourire (qui est par essence une tare pour cet expert non francophone). Sa chance est que si j'étais réellement paranoïaque il risquerait qu'on vienne le récompenser pour ses bons et loyaux mensonges mais que je préfère passer mon chemin. Si tout ça se termine bien, je pense quand même aller le voir pour lui dire ce que je pense de ses méthodes.

Ma seule tare est d'avoir hurlé sur ma hiérarchie qui semble penser que l'agression sexuelle de ma compagne (dans la même ,administration que moi) est de sa faute parce qu'elle ne serait pas respectable ! Et que l'agresseur sexuel revenu après 4 mois après parce que le conseil général estime que sauter sur son chef (femme) est finalement pas très grave parce qu'il n'aurait fait que des "bisous". Bref on vit dans un monde étrange où la femme est un gibier et que chef ou pas il serait bon de se faire violer en souriant.

On se demande finalement si le problème est bien où le psychiatre-charlatan pense. Si ce charlatan comprend dans sa culture que la tentative de viol est un CHOC énorme pour ma compagne mais aussi pour moi parce qu'on défend le coupable mais pas la victime.

Le psycho du CMPA le connaissant (le psychiatre) m'a dit que bon petit soldat (il est connu) il va dans le sens de administration et que si le médecin de prévention met un truc (allant dans le sens de ma hiérarchie...) alors il suivait. Un expert ? Certes pas.

Heureusement que j'ai mon médecin et un psy de l'hosto qui étaient contre cette divagation. MA compagne est apte et moi on ne sait pas encore mais je peux le dire, le système devrait résoudre les vrais problèmes plutôt que de les créer.

A bientôt pour la suite.



Retourner vers « Les Soignants, Les Thérapies, les Établissements de soins, les Associations. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité