Rôle des infirmiers

Les séjours en centres de soins, les thérapies (non médicamenteuses), vos relations avec les psychiatres, psychologues, psychothérapeutes, pharmaciens...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Mother
Messages : 46
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Rôle des infirmiers

Messagepar Mother » jeudi 27 avril 2017 21:46

Bonjour

Pouvez-vous me dire quel rôle ont eu les infirmiers pendant votre hospitalisation ?

Ma fille est très repliée sur elle-même, elle préfère rester seule qu'aller vers les autres malades.
Elle parle peu car elle est vide.
Les infirmières ne passent que pour lui demander si ça va mais ne s'arrêtent pas pour discuter un peu. Je lui ai dit d'essayer de faire un effort et de répondre plus que juste bof.
Elle a essayé et la réponse de l'infirmière a été cinglante, jugeante et elle s'est permis de poser un diagnostique ( totalement faux ) !!!
Je suis très énervée.


Avatar du membre
Lylytof
Messages : 742
Enregistré le : vendredi 14 avril 2017 16:23
Localisation : Nord

Rôle des infirmiers

Messagepar Lylytof » jeudi 27 avril 2017 21:55

Bonjour

Alors leur rôle est censé être là et à l'écoute des patients. Ils n'ont pas le droit de poser un diagnostic quelconque, ils ne sont pas medecins.

Mon mari a été hospitalisé 10 fois en 8 ans. Il a eu droit à tout et les infirmiers qui se permettent de dire n'importe quoi à une personne mal dans sa peau il a vécu ça aussi. Sans compter l'infantilisation de leur part, et j'en passe. Ils traitent les patients comme des gosses et pratiquent aussi punitions si la personne n'est pas obeissante. Et je l'ai vu de mes propres yeux, on a interdit une visite à un patient car ce dernier n'avait pas voulu manger. Pareil si tu mange pas tu ne peux pas sortir fumer.

Je comprends ta colère

Bizz

Lyly

Mother
Messages : 46
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Rôle des infirmiers

Messagepar Mother » lundi 01 mai 2017 22:17

Ce que tu dis est vraiment révoltant.
Y a-t-il moyen d'agir pour empêcher ces personnes néfastes d'agir ainsi.

Les autres membres ont-ils connu pareille situation ?

Avatar du membre
Caméléon
Messages : 14
Enregistré le : samedi 18 mars 2017 19:19

Rôle des infirmiers

Messagepar Caméléon » mercredi 03 mai 2017 18:32

Bonjour,

Alors c'est vrai que pour ma part, j'ai été hospitalisée deux fois, et malheureusement, même si ça n'était pas aussi révoltant que ce que je peux lire plus haut, j'ai été frustrée de ne pas pouvoir parler aux infirmières lorsque que j'allais très mal.. Elles n'étaient là que pour les médicaments et j'insiste sur ce fait là. Donc elles passaient 4 fois par jour devant la porte des chambres, ou pour des si besoins, mais sinon on ne les voyait que très rarement. Pareil, quand elles voyaient que je n'allais pas bien, c'était un "ça va?" et elles partaient sans vraiment prendre en compte ma réponse même lorsque j'étais rougie par les pleurs.
Je ne trouve pas ça normal dans une structure de soins psychiatriques. L'écoute et la parole sont primordial à mon sens ..
Quand je lis ce que vous avez écrit, je me dis que finalement, c'est peut-être un peu partout pareil, et c'est dommage.

Je ne saurai quoi vous dire par rapport à ce que votre fille a vécu, mais c'est inadmissible, ils se doivent de ne pas juger.

Bon courage à votre fille, et à vous aussi.

jade

Rôle des infirmiers

Messagepar jade » mercredi 11 octobre 2017 22:05

les infirmiers (res) ne connaissent rien à la psychologie.
j'en ai fait les frais en HP.
le gars m'a rendu malade.
je demandais pourquoi est ce que nous ne pourrions pas fermer notre porte à clé (puisqu ils ont un passe) par peur de retrouver quelqu'un ds notre chambre car tous les pathologies sont mélangées.
j'ai surpris un patient ds la chambre d'une copine.
il m'a gentiment envoyer bouler.
quand il a vu que je parlais avec un autre infirmier car ce dernier a vu que je n'allais pas manger, le con d'infirmier est passé et a ricané.
je lui ai dit ça vous fait rire?
me répond: je ne vais pas en pleurer madame .....
un infirmier est censé prendre le temps de régler calmement un problème avec un patient.

le truc c'est que je l'ai rencontré au CMP après mon RDV avec ma psy et là, je me suis lâché devant tout le monde.

mais j'en est été malade pendant tout le weekend.

un infirmier reste un infirmier.

Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 3084
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

Rôle des infirmiers

Messagepar Miet » dimanche 15 octobre 2017 15:34

Bah avant, les infirmiers psy avaient une formation particulière dans des instituts de formation spécialisés en psychiatrie. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, ils ont un parcours commun avec les autres infirmiers.

Je pense que ça joue énormément sur la qualité des soins ...

J'ai eu le droit à des humiliations et autre maltraitance de la part de jeunes infirmiers. Enfin, des anciens se sont montrés tout aussi peu humains ...

Malheureusement, à l'hôpital public, c'est dur de tomber sur des infirmiers qui prennent vraiment le temps d'écouter. Enfin même en clinique j'ai vu des choses intolérables. Mais je suis aussi tombée sur des perles...
Utilisez le bouton Image si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi



Retourner vers « Les Soignants, Les Thérapies, les Établissements de soins, les Associations. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités