Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA), Prises/Pertes de Poids dans le cadre de la Dépression.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » jeudi 26 octobre 2017 20:23

Ma louloute, je ne peux pas et je n ai plus envie de voir un psy, hormis si ca vient de moi. Je comprends ta démarche puce, mais je me connais, si ce n est pas volonté, ce sera voué à l échec. Ce soir j ai osé parlé de mon retour de l anorexie à mon mari et ma fille, ils m ont regardé comme si j étais un extraterrestre, silencieux, et moi je me sens soulagée d avoir pu me confier à eux. Je ne sais pas comment va réagir mon mari, j espère qu il ne sera pas blessant ou humiliant. Bonne soirée ma belle.merci encore.


Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » dimanche 12 novembre 2017 19:17

Bonsoir ma puce :love1:

J ai beaucoup beaucoup de mal à poser des mots, d oû mon absence ici, j essaie.
Il y a quelques jours, un retour d une crise de boulimie, avec une reprise de poids, je me suis empiffrée comme une ogre, j avais des nausées, dégoutée de revenir dans mes vieux travers, ayant tout perdu, le controle. Je ne veux plus de ces crises, je les ai trop bien connu, avec cette perte de controle, bouffant des chips, des paquets entiers, à m étouffer et recommencer chaque soir. Non je ne veux plus retomber dans la boulimie et grossir à vu d oeil en me goinfrant jusqu à en faire péter la panse. Je ne veux plus de cette violence. Je veux juste et le réclame de la légèreté.
Ne plus n etre que du gras dans ces moments là. J ai peur de cette obsession à la bouffe, j ai peur de ne pas pouvoir maigrir, j aimerais juste me sentir normal,. J essaie de moins me peser, mais ca aussi c est mon obsession. Je reste sur ma salade et mon dessert . À manger toujours la meme chose. Au fil des mois j ai supprimé beaucoup d aliments, un retour à mon enfance quand je faisais un poids plume. J espère que ce nouveau corps m aidera à m accepter et peut etre me sentir mieux, j en sais rien.
Je n ai plus faim. Une chaine sans fin
Courage à toi ma Miet chérie, ou en es tu ?
Je pense souvent à toi et te remercie pour tout, tu es adorable, j ai honte et peur d une nouvelle crise, :newblush: bisous :love1: :bisous1: suis de tout coeur avec toi !

Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 3328
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par Miet » dimanche 12 novembre 2017 21:00

Malheureusement, les crises sont rarement évitables en cas de privations telles que les tiennes ... Mais tu le sais. La seule solution est d'augmenter son apport calorique journalier. Mais ça, je sais que c'est très dur pour toi.

Moi, mes crises avaient lieu la nuit, alors le soir je prenais un complément hyper protéiné (normalement en complément du repas, mais bon j'avoue que parfois je n'étais pas sérieuse) à 300 kcal pour me "caler". Ça a marché pendant un moment. Et puis après ça n'a plus suffi et j'ai décidé avec mes médecins de passer à la sonde la nuit. Ça, ça m'a bien aidé.

Mais j'étais très bien suivie, psychiatre, psychologue, nutritionniste et diététicien. + mon généraliste pour le suivi hebdomadaire du poids et des bilans sanguins.

Je sais que tu ne veux pas revoir de psy. Mais je crois que ça t'aiderait quand même de te confier à un soignant. Est-ce que tu as une bonne relation avec ton médecin généraliste ? Il pourrait assurer ton suivi, et peut-être t'orienter à un confrère plus spécialisé que lui ?

Je vois que tu coules et ça me fait de la peine. Je sais que l'anorexie n'est pas qu'une question de poids. Pour toi comme pour moi, c'est aussi nier le corps qui a été souillé. Le faire disparaitre ... Il faut que quelqu'un d'autre que toi puisse y mettre un point d'arrêt. Sinon quoi ? Perdre encore du poids, refaire des crises de boulimie, te priver à nouveau pour reperdre. C'est sans fin ... Et ton corps, lui, il existera toujours. Il faut que tu puisses travailler sur tes traumatismes d'enfant, même s'ils sont innommables ...

Mais je suis bien incapable aujourd'hui d'appliquer mes propres conseils. Même si je les ai dans un coin de ma tête et qu'ils sont mes gardes fous ...

J'ai pu freiner un peu les grosses orgies de bouffe (qui ne sont pas des crises de boulimie, elles n'ont rien à voir, ni sur les quantités ingérées, ni sur la durée, et encore moins sur le procédé - mes crises je les fais seule, dans une tenue particulière, et purge ensuite). Ca, c'est juste des gros repas de famille, mais je n'arrivais pas à m'arrêter de manger pour autant.

Hier, dernier repas de famille, j'ai mangé très très modérément, sans être non plus dans la privation. Un juste équilibre.
Mais chez moi, ça sera plus compliquée parce que je serai seule à gérer mes repas le matin et le midi. Donc ils peuvent être inexistants si je ne suis pas sérieuse. Je vise entre 5 et 8 kilos à perdre. Je sais pas en combien de temps. Ma partie malade me dirait "avant noël", mais ma partie modérée me dirait d'ici février. La dernière partie de moi, celle qui donne plein de conseils aux gens, me dirait -8kg sur un an. Mais ça, c'est pas possible pour moi ...

Voilà, je file, je reviendrai te lire ici.
Utilisez les rapports si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi

Avatar du membre
petitalienne
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 15 juin 2007 22:52

Anorexie, boulimie, les deux combinés !

Message par petitalienne » mercredi 15 novembre 2017 16:58

Merci de ta réponse ma chérie :love1:

Tout ca pour te dire que sans toi puce, je n aurais pas réalisé ma petite victoire ce midi en allant au Macdo. Petite victoire qui ne durera pas, prise de poids qui nous effraie, un regard sur soi négatif, une perte de confiance depuis fort longtemps, un corps souillé, j ai mal comme toi et n arrive pas à cracher le morceau. Je n en peux plus avec le corps médical, et mon médecin traitant n est pas du tout à l écoute et tellement. Pourtant si je mange toujours aussi peu, je serais obligée un jour de lui en parler, mais j ai tres peur de sa réaction, de son jugement. C est un nouveau médecin qui au final ne sait que peu de choses sur moi au final, et pas du tout sur mes TCA et mon calvaire et mes ts pour tous ces viols.


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message