Comment vivre sa prise de poids pendant la maladie ?

Les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA), Prises/Pertes de Poids dans le cadre de la Dépression.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Tite_Eve
Messages : 7
Enregistré le : vendredi 10 octobre 2014 20:51

Comment vivre sa prise de poids pendant la maladie ?

Messagepar Tite_Eve » samedi 06 mai 2017 4:51

Bonjour,
Je suis en dépression sévère depuis 2009. Au tout début de la maladie, j'ai perdu 4 kg assez rapidement bien qu'étant sous antidépresseurs. Dans mon malheur, j'étais ravie de cette perte de poids, même infime, car je suis en surpoids (raisonnable) depuis ma dernière grossesse il y a 22 ans.
Puis en 2011,la maladie a pris de l'ampleur au point d'être hospitalisée pendant 2 mois. Et c'est là que mes problèmes de poids ont commencé réellement. Mon traitement à d'abord été modifié complètement par le psychiatre. Il a changé mes antidépresseurs, ajouté des somnifères et des antipsychotiques. En à peine une semaine, j'avais déjà pris 2 kg. Mais je m'en fichais royalement. J'étais dans tel état d'auto-destruction que ça m'était complètement égal. Le médecin généraliste de la clinique m'a proposé de me mettre un peu au régime. J'ai décliné en lui rétorquant que j'avais pour l'instant d'autres chats à fouetter, que je ne pouvais pas mener deux combats en même temps, et que par conséquent je verrai en temps voulu. La prise de poids était le cadet de mes soucis.
A la sortie de la clinique, j'avais pris 3 kg seulement. Mais j'ai continué à prendre régulièrement du poids : 500g par ci, 500g par là. Mais je m'en fichais toujours. Et il y a 5 ans, mon médecin traitant m'a assuré que lorsque j'arrêterais de prendre les somnifères et les antipsychotiques, je perdrais facilement 5 kg. Lorsque fut venu le moment de les arrêter, bien évidemment je n'ai perdu aucun kg. Pas même un gramme ! Mais bon, je n'étais pas inquiète puisqu'il me disait que c'était normal. Il a donc commencé à réduire le dosage des antidépresseurs. Mais là, rien non plus. Bien au contraire, je continuais à prendre du poids.
A vrai dire, je ne savais plus trop quoi penser. Prise de poids à cause du traitement ou de la pré-menaupause, ou bien à cause des deux. Mais bon, malgré ma prise de poids, ce n'était toujours pas ma priorité. Chaque chose en son temps, un problème à la fois.
J'ai aujourd'hui pris en tout 12kg en 8 ans. Alors vous allez me dire ce n'est pas grand chose. Mais pour moi si, parce que maintenant, je ne rentre plus dans mes vêtements, mon corps a changé, le reflet que me renvoie les vitres, miroirs et vitrines me dégoûte. J'ai atteint, à quelques centaines de grammes près, le poids que je n'espérais jamais atteindre. Ça m'était inimaginable et pourtant.
L'été dernier, j'avais perdu 3 kg en un mois sans rien faire de particulier si ce n'est de promener la chienne de mon fils. Mais étant de nouveau au plus mal, je me réfugie à nouveau au fond de mon lit, n'en sors difficilement qu'au bout de 13, voire 14h de sommeil, pour ensuite me calfeutrer dans mon canapé et attendre que le temps passe. Je n'ai aucune activité physique mais surtout n'en ai pas la motivation, ou plutôt n'en ai pas la force. Ça me paraît tellement insurmontable.
J'ai bien conscience qu'il faut que je fasse quelque chose mais j'ai la certitude que toute entreprise (diététicienne, activité physique,...) serait vouée à l'échec, c'est un peu comme essayer de franchir un mur de plusieurs centaines de mètres de hauteur.
Cette prise de poids accroît encore plus mon mal-être, me culpabilise encore plus, fait que je m'auto-dévalue encore plus. J'ai l'impression d'être devenue une véritable loque, qui ne s'habille plus (à quoi bon puisque je ne sors quasiment pas de chez moi), et qui se lave tout juste.
Je suis vraiment pas bien. J'ai conscience d'avoir une alimentation complètement déséquilibrée mais je n'ai pas la force de corriger ça. Je mange très mal au petit-déjeuner (des viennoiseries de supermarché avec un thé), pas de repas le midi puisque je me suis levée très tard et que je n'ai pas faim. J'avale une pomme ou une banane en guise de goûter et encore quand j'y pense. Le soir, mon repas est simple et je n'ai pas spécialement faim. C'est mon mari qui fait les repas depuis 5 ans parce que je n'arrive plus à cuisiner, même un œuf sur le plat. Alors il fait aûplus'simple. Mon seul vrai repas est le petit-déjeuner mais calorique. Ajouté a un manque d'activité quotidienne et des médicaments qui font grossir, ça n'arrange pas les choses.
Je me trouve obèse même si mon mari et mes enfants m'affirment le contraire. Ils me trouvent un peu ronde, un peu enveloppée mais que ce n'est pas moche. Et pourtant, je me trouve moche. Je ne m'aime pas, je me dégoûte,même. J'ai un joli visage mais le reste du corps ne suit pas. :sad:
Y a-t-il une solution quand on a le goût à rien, l'absence de motivation totale ? Est-ce que celles et ceux qui sont sortis de la dépression ont retrouvé leur poids de forme à l'arrêt de leur traitement ? Est-ce que ce que je vis/ressens est "normal" ? Vivez-vous ou avez-vous vécu la même chose que moi ? Rassurez-moi, aidez-moi svp !!! :sad: Je me sens tellement désemparée.
Pour info, je fais 1,57m pour 98,7 kg maintenant :ohnon:
Un grand merci de m'avoir lue jusqu'aux bout et ai hâte d'avoir vos retours.


Ciel
Messages : 51
Enregistré le : lundi 02 janvier 2017 19:04

Comment vivre sa prise de poids pendant la maladie ?

Messagepar Ciel » mercredi 10 mai 2017 22:30

Malheureusement je n'ai pas la même problématique que toi donc je ne peux pas trop partager sur la question de la prise de poids. Mais j'imagine à quel point cela doit être difficile pour toi d'autant plus que les efforts sur la diététique et l'activité physique te paraissent insurmontables et que tu ne sors pratiquement plus de chez toi...

Tu as de la chance au moins d'avoir une famille qui te soutiens, mais si je sais que parfois çà ne suffit pas.

J'espère que te situation va évoluer favorablement, que quelqu'un te donnera une piste ou que la force te reviendra.

Bon courage:)

Tite_Eve
Messages : 7
Enregistré le : vendredi 10 octobre 2014 20:51

Comment vivre sa prise de poids pendant la maladie ?

Messagepar Tite_Eve » jeudi 11 mai 2017 13:23

Merci pour ton soutien, Ciel.

Avatar du membre
Audette
The Yéti !
Messages : 3887
Enregistré le : mardi 26 mai 2015 17:17
Localisation : En hibernation

Comment vivre sa prise de poids pendant la maladie ?

Messagepar Audette » mardi 16 mai 2017 10:35

Tite_Eve !

Je ne suis pas dans ton cas mais je comprends la difficulté que tu as d'éprouver ton corps. Je n'ai pas non plus de réponses à t'apporter néanmoins je peux te conseiller un youtuber pas mal qui motive bien ses troupes je trouve !





Bon il est un peu foufou mais j'aime bien :sue:
"Retrouver dans un sourire toutes les lois de l'univers"

AAA

:tour1:

Ma galerie

Avatar du membre
PetitLutin
Messages : 7
Enregistré le : vendredi 19 mai 2017 1:09

Comment vivre sa prise de poids pendant la maladie ?

Messagepar PetitLutin » vendredi 02 juin 2017 9:06

Tite_Eve, je ne vis pas la même situation que toi, et je ne suis pas une professionnelle. Pourtant je vais te donner mon avis, car je pense que c'est ça que tu es venue chercher ici. Prendre du poids à cause des médicaments n'a rien d'exceptionnel. Un problème à la fois, tu as raison. Mais attention, plus on prend de poids, plus on souffrira au moment de les perdre.

Il est normal de te sentir mal dans ton corps si tu te trouves trop grosse. Mais beaucoup de femmes, mêmes minces, se trouvent des dizaines de défauts. Peut-être que je me trompe, mais en lisant ton message j'ai plus eu l'impression que le problème se situe dans ta tête. Il y a des femmes rondes qui sont magnifiques. Il me semble qu'il existe des associations d'entre-aide pour les femmes rondes, tu pourrais te renseigner.

Lorsque j'ai fait une grosse dépression, je mangeais au McDo presque tous les jours, et bien sûr j'ai pris du poids. Tout s'est arrangé quand je suis allée mieux. Mais depuis quelques temps je reprends du poids car je déprime à nouveau. J'essaye de ne pas y penser.

Il y a des femmes bien plus grosses que toi dans la vie, qui sont heureuses. La dépression est une maladie très difficile à vivre, je suis passée par là. Se consoler avec la nourriture peut aussi être un moyen d'échapper à la souffrance. Je te rassure, ce que tu vis est parfaitement normal et ne me choque pas du tout. À une époque, tu te fichais de ton poids. Aujourd'hui tu te préoccupe de ton apparence. Et ça c'est bon signe.

J'espère que tu iras mieux et que tu trouveras un équilibre de vie qui te convient, même si tout n'est pas parfait. Rien n'est jamais parfait.

Avatar du membre
Twinkle
Messages : 49
Enregistré le : samedi 06 octobre 2012 22:50

Comment vivre sa prise de poids pendant la maladie ?

Messagepar Twinkle » jeudi 22 juin 2017 21:37

Salut :)
Je suis un peu dans la même problématique même si si la solution comment à pointer le bout de son nez.
J'avais un poids normal avant que tout commence voire mince. Les hospitalisations et les médicaments m'ont fait prendre beaucoup de poids,comme toi au début j'en pretais pas particulièrement attention. Puis le retour à la maison a été un peu choc, je me reconnaissais plus, je rentrais plus du tout dans mes vetements. Cepandant mon manque d'energie ne me pousser pas à agir pour perdre du poids. Je mangeais pas beacoup et quand c'était le cas c'était des cochonneries à manger vite et mon inactivité n'arrangeait pas les choses.
Dernièrement, j'ai entamé une formation avec une volome horaire assez réduit (10h/sem) et mine de rien ça m'a beaucoup aidé pour réguler mon rhytme de vie ( parce que faut avouer que c'était assez désastreux)
J'ai perdu du perdu du poids et surtout retrouver une bien meilleur hygiène de vie.
Je te proposerais d'essayer d'organiser au mieux ta journée. Par exemple marcher 10 min tous les jours pour commencer demande à un proche d'accompagner par exemple. Surtout n'en fais pas trop d'un mais petit à petit.
Pour la cuisine, aider ton compagnon à cuisine 5 min (ou juste regarder) et si tu as plus d'énergie tu t'arrêtes. Tu fais de petites choses par ci par là en fonction de l'énergie que tu disposes.
Voilà j'espère que mon message se sera pas trop diffus pour toi, bon courage ^^

Tite_Eve
Messages : 7
Enregistré le : vendredi 10 octobre 2014 20:51

Comment vivre sa prise de poids pendant la maladie ?

Messagepar Tite_Eve » vendredi 23 juin 2017 1:27

Merci bcp pour ta réponse. Ça me rassure d'être comprise, ce qui n'est pas le cas de mon mari et mes enfants parce que ce sont des adeptes du " y a qu'à". Mon médecin a commencé à réduire un des médicaments agissant sur la prise de poids. Mais étrangement, en 15 jours, il s'est passé l'effet inverse. J'ai pris 1kg !!! Ça me déprime encore plus... j'ai conscience qu'il faut que je me bouge et que je retrouve une meilleure hygiène de vie mais mère volonté n'est pas encore au rdv.
C'est quoi une formation volome ????

Avatar du membre
diana_collins
Messages : 7
Enregistré le : jeudi 17 août 2017 15:26
Localisation : ile de france

Comment vivre sa prise de poids pendant la maladie ?

Messagepar diana_collins » vendredi 18 août 2017 12:30

Bonjour tite_eve,

Je ne suis pas sûr d'avoir une solution à tes problèmes de poid,je n'ai ni le même vécu que toi mais je me reconnait un peu en lisant certains passage de ton parcours

J'ai 36 et j'ai des problèmes de poid depuis l'âge de 20 ans,avec d'énormes effets yoyo,j'ai pris 10 kg (en ne faisant plus attention) avant ma grossesse,j'ai eu une période de boulimie à mes 23/24 ans qui m'ont fait prendre 20 kg lors d'une formation dans l'hôtellerie que je vivais très mal et que j'étais obligé de continuer jusqu'au bout.J'ai pris 20 kg de plus à cause d'un implanc contraceptif,résultats environ 120 kg etc... J'ai été opéré à l'estomac et presque perdu tout mon excès de pois à l'âge de 30 ans mais le surpoid est revenu il y à 2 ans,à cause de la dépression et un accident de travail qui m'a causé de gros problème de dos m'ayant rendu sédentaire,moi aussi à ce moment là je me disais,ce n'est pas trop grave sauf qu' aujourd'hui,je fais 1,67 pour 86 kilos.

Je supplie mon psychiatre de ne pas me donner des traitements faisant prendre du poid,mais je suis pas sûr que ce soit si simple et que tout les psychiatre acceptent,le mien accepte,mais ma psychologue dit qu'il vaut mieux une femme bien dans sa peau que dépressif et maigre...:(, sauf que comme toi,ça me déprime et je ne m'accepte pas,il y à des gens et des endroits où je n'ose plus aller depuis ma reprise de poid.

Sinon ma nutritionniste m'a fait un bilan sanguin pour voir si je ne manquais de rien et les résultats ont montré que j'étais complètement carencé en vitamines,ça c'est lié à mon intrvention à l'estomac.

Je sais pas si mon parcours peut t'aider, je ne suis pas médecin,mais voilà.

Mon psychiatre dit que la sédentarité n'aident pas les personnes comme nous qui veulent perdre du poid. Car je bouge très peu et ya des jours ou je suis en pyjama tt la journée.

Bon courage à toi et si tu as des questions,n'hésite pas.

Avatar du membre
Tesla
Messages : 50
Enregistré le : lundi 27 novembre 2017 12:48

Comment vivre sa prise de poids pendant la maladie ?

Messagepar Tesla » dimanche 03 décembre 2017 23:32

Coucou,

Pour ce qui me concerne, je faisais 68kg avant la dépression. Pas de changement notable pendant, mais 6 mois après avoir commencé la paroxétine, j'ai perdu 7 kg en deux semaines puis pris 20kg en un mois ou deux (pour arriver à 80).
Il est toujours difficile de savoir où les médocs vont nous envoyer, question poids, et quand ça peut arriver : tu vois, dans mon cas, l'effet a été retardé pour une raison x ou y.
Les médecins n'ont pas l'air de s'inquiéter de ma prise de poids.
Au demeurant, je me dis "gros" pour rigoler, mais je ne suis pas dans l'obésité, cela dit.
L'Entrée : Présentation de Tesla
Galerie des membres : Tesla facts

Tite_Eve
Messages : 7
Enregistré le : vendredi 10 octobre 2014 20:51

Comment vivre sa prise de poids pendant la maladie ?

Messagepar Tite_Eve » lundi 04 décembre 2017 8:30

Bonjour Tesla,
Merci pour ton retour. Mon médecin non plus n’a pas l’air inquiet. Il note la progression en m’assurant que j’e perdrais dès que nous commencerons à baisser le traitement. Nous avons commencé à le baisser il y a 3 mois et je n’ai perdu que 2 kgs. Il l’explique par le fait qu’on a pas encore commencé à baisser le plus important. Et ce n’est pas pendant cette période maussade qu’on va baisser...
Affaire à suivre.



Retourner vers « Anorexie, Boulimie, Hyperphagie, Surpoids... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité