AIT (accident ischémique transitoire)

Tout ce qui concerne la santé et n'entre pas dans les autres sections du Forum.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Avatar du membre
violette
Messages : 7613
Enregistré le : dimanche 13 juin 2010 20:03
Localisation : Languedoc

AIT (accident ischémique transitoire)

Messagepar violette » mardi 03 octobre 2017 23:02

L'année dernière à la mi aout je me suis reveillée à 5 h n'ayant plus de vision sur l'oeil droit
picotements au bout des doigts avec bras gauche lourd

vu l'heure j'ai attendu , appeler une AS ne servait à rien surtout un dimanche
à l'heure j'ai sonné l'ide , qui m'a dit je passerais ttheure, c'est à dire lors des traitements
lors de son passage j'ai narré, elle m'a dit : je vais faire les soins des residents puis dejeuner
à 10 h elle n'était pas venu j'ai resonné, elle est venue en ce tapant sur l'estomac disant " ça fait du bien de manger j'avais faim"

oui
elle m'a dit je vais appeler le medecin de garde , je l'ai regardé de l'oeil gauche, mais le dimanche il n'y a pas de medecin de garde
donc elle explique je ne peux pas appeler le 15 avec mon phone ça ne passera pas dans votre chambre, "prenez le mien"
là la regulation lui a demandé ce que j'avais
elle a dit en premier" - elle a de nombreux troubles psychologiques" réel vraiment je me suis dis" ho toi ma poule*"

elle a du expliquer, on lui a demandé mon age,
là évidemment vu mon grand age ça rigole pas, le regulateur lui a dit de commander une ambulance pour les urgences du CH

l' AS a fait en cata mon sac en mettant des pyjamas comme si j'allais à la guerre puis des trucs j'en avais marre de dire, je l'ai laissé faire
j'étais à jeun, sans traitement , je n'avais pas de vision je suis arrivée à 11 h aux urgences , chambre à deux lits avec une grand mère
qui a raconté tout du long comment elle s'était cassée la gueule sur les fesses , l'urgentiste était en train de l'interroger

lorsqu'il est venu vers moi, il était inquiet je lui ai dis " vous pensez que j'ai fais un AVC" il a hoché du chef et m' a dit "scanner"
mais ça va etre un peu long parce que le dimanche, on attend d'en avoir plusieurs avant de demander au radiologue de venir

donc je suis restée sur mon chariot, puis un ambulancier m'a amené au scanner j'ai vu qu'on préparait une injection
j'ai dis "vous allez pas m'injecter de l'iode je suis allergique" la nana a répliqué sans injection ça ne servirait à rien"
-donc vous prenez la responsabilité de m'injecter de l'iode ??
elle l'a fait

ensuite, retour, l'urgentiste est venu avec les clichés je ne voyais toujours pas, il m'a dit on ne voit pas de caillot mais il a très bien pu passer et s'évacuer,
on est ensuite venu me dire qu'on m'envoyait au chru à montpellier

toujours sans une goutte d'eau j'ai fais 250 kms en ambulance
à l'arrivée là on m'a mise dans un siège dans le couloir pour que j'ai une consult ophtalmo, après attente, il m'a reçu fait les clichés il n'a rien vu aux yeux
retour dans le couloir

et à 21 h on m'a dit qu'on me gardait pour hospit pour une irm
donc là j'avais un creux à l'estomac je voulais un traitement, le mien
après une autre attente dans une chambre, on est venu me chercher il était 23 H j'étais ko, hs, à bout de fatigue
l'ide de nuit est venue je lui ai dis "trouvez moi un bout de fromage, un yaourt de l'eau , mon traitement"
l'optalmo est venu me le demander , là j'étais énervée, j'ai dis " normalement le traitement suit lors d'une hospit sinon vous tel on vous le faxera"

l'ide m'a amené un bout de camembert et de l'eau du robinet
pour les somnifères j'ai dis 2, j'en ai deux de prescrit

là je me suis endormie ,
ensuite ben banalement on m'a gardé 3 Jours, l'irm a eu lieu la nuit suivante à Minuit
je m'étais endormie , donc on m'a amené en fauteuil roulant puisque je ne marche que sur quelques mètres

ensuite on m'a expliqué qu'on me prescrivait du "kardegic" pour prévoir et que je devais voir le cardiologue et avoir un holter
je suis revenue agarde , j'en pouvais plus c'est infernal la prise en charge en chru est pire qu'ailleurs d'autant que pour avoir de l'eau minérale il faut descendre à l'accueil et mettre des pièces dans le distributeur

ça veut dire quand 2000 lors de mon intervention du cancer j'ai fais un trouble du rythme cardiaque , ce qui a fait peur aux toubibs du bloc
ici on dit" ce n'était pas son heure"

donc l'année dernière non plus
je n'ai pas voulu qu'on prévienne mon fils ça ne m'aurait rien apporté
pourtant bien plus tard quand j'ai revu l'ide de l'ephad , je lui ai dis: dites moi quels sont mes nombreux troubles psychologiques

- ben vous etes depressive - non je n'ai pas d'AD
- vous etes angoissée -oui et ensuite

là elle s'est arretée , elle n'avait plus rien à dire, je lui ai dis que si elle n'avait que de conneries à dire au samu il valait mieux se taire, elle sortait de l'école depuis elle va mieux d'autant qu'elle est postée en medecine ou en chirurgie, elle est plus professionnelle

j'ai eu une échographie cardiaque et bien sur un holter /24 H , quelle saleté cet engin

le cardiologue ne m'a rien trouvé, mais j'ai pris du Kardegic jusqu'au jour où j'ai fais une anémie férique, mon hernie hiatale saignait, j'ai dis au toubib vous pouvez le laisser je n 'en prendrais pas,
arrivée au pole pour transfusion une ide est arrivée avec ce truc à la main et là j'ai dis : je viens de parler au toubib vous étiez là vous deconnez aussi ou quoi ? - oui mais il ne l'a pas enlevé
-ben vous en faites des figues si vous voulez ok ??

lorsque le traitement est arrivé c'était en avril 2017 donc un an après, j'ai laissé le tout sur la table de chevet, je me suis sevrée de tous ces médocs qui ont des effets secondaires, ça ne s'est pas fait en un jour 3 fois sur le métier tu remets ton ouvrage,

mes yeux ne vont pas super, j'ai de la tension à l'oeil gauche, mais bon je suis un vieux crouton quand on veut le macher on ne peut pas il est trop dur , trop rance trop tout !!!

je n'ai pas eu la prise en charge que j'aurais du avoir, on doit agir de suite dans le cas que je présentais
une ide qui fait son tour , va dejeuner etc, ça ne doit pas exister,

l'autre nuit je me suis reveillée vers 4 h en me disant il se passe quoi ??

le matin on est venu me dire " Marie est morte cette nuit", comme ça brutalement sans précaution aucune , Marie avait 2 ans de moins que moi, elle a fait une detresse respiratoire on va dire comme ça,
par contre l'AS est venue dès qu'elle a sonné, elle a vu l'urgence, elle a appelé le samu mais bon c'est ainsi , elle est partie, je ne suis pas descendue à l'accueil depuis ,tous les matins elle me disait "bonjour violetta" ça me manque!! :fleur:

AIT est une alerte d'un caillot qui s'est formé au niveau du cerveau plusieurs stades bien sur, mais je ne suis pas un docteur juste une malade
mon père était cardiaque , ma grand mère aussi, mon grand père a fait un avc
ma mère elle a saigné puis coma ............je ne m'interroge pas sur mon futur je trouve que c'est dur de voir les autres partir enfin ceux qu'on connait bien, je dis ce qui me fait souffrir, apparemment aucun agent hospitalier ne se rend compte de ce qui nous trouble, je reste isolée , je rale parce que je me defoule , l'ophtalmo était super gentille et emphatique ce matin !! c'est rare
Mon salon
Mon histoire
Mes tableaux

Moi j'ai pris la peine-De les déchausser-Les sabots d'Hélèn'-Moi qui ne suis pas capitaine-Et j'ai vu ma peine-Bien récompensée-Dans les sabots de la pauvre Hélène-Dans ses sabots crottés-Moi j'ai trouvé les pieds d'une reine-Et je les ai gardés......... Brassens


Avatar du membre
violette
Messages : 7613
Enregistré le : dimanche 13 juin 2010 20:03
Localisation : Languedoc

AIT (accident ischémique transitoire)

Messagepar violette » vendredi 06 octobre 2017 1:00

Juste avant j'avais des cephalées recurentes , j'avais vu une neurologue on m'a prescrit de l'épitomax
j'en reprend , pourtant je ne suis pas migraineuse
ma fille cadette a des sortes de nevralgies craniennes
ma mère des nevralgies d'arnold
Mon salon
Mon histoire
Mes tableaux

Moi j'ai pris la peine-De les déchausser-Les sabots d'Hélèn'-Moi qui ne suis pas capitaine-Et j'ai vu ma peine-Bien récompensée-Dans les sabots de la pauvre Hélène-Dans ses sabots crottés-Moi j'ai trouvé les pieds d'une reine-Et je les ai gardés......... Brassens


Retourner vers « Santé et Soins »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité