Les poèmes de Marty

Partagez vos lectures et vos écrits
Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Les poèmes de Marty

Messagepar Marty McFly » jeudi 05 novembre 2015 8:56

Bonjour,

J'apporte ma petite contribution en diffusant un poème que j'ai mis en chanson, directement inspiré de ma dépression, des hauts et des bas.



La rue des grandes galères


C'est pas la vie dont tu rêvais
Tu regardes tout c'que t'as pas fait
Piégé dans ta mélancolie
Tu passes des heures au fond d'ton lit

Si tu écoutes ce qu'on te dit
C'est ton orgueil qui en pâtit
Si les autres ont déjà tout fait
Alors c'est en toi qu'elle renaît

Cette gêne,
Et tu ne sais pas quoi faire
Tu sais pas c'qui te freine
Et tu traînes, et tu traînes
Au fond d'la rue des grandes galères

Tu as parfois ces idées noires
Quand tu divagues sur les trottoirs
Ca fait pas pleurer les badauds
Qui ne pensent qu'à leurs idéaux

Tu dis le destin est salaud
Parce qu'il te prend dans son étau
Mais tu remarques pas l'espoir
Que tu feras tomber un soir

Ces chaînes,
Et c'est pas ton affaire
Toutes ces mises en scène
Ca t'emmène, ça t'emmène
Au fond d'la rue des grandes galères

Tu as envie de t'en sortir
Tu ne veux pas vivre en martyr
Au bout tu vois cette fille
Et soudain ton cœur vacille

En noir avec sa faucille
La mort se dit c'est pas facile
De prendre l'homme qui veut partir
Quand la femme veut le retenir

Ce sort
Que tu fais à l'enfer
Te grandit encore
Et tu sors, et tu sors
De la rue des grandes galères
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html


Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Les poèmes de Marty

Messagepar Marty McFly » mardi 10 novembre 2015 14:23

Ma semaine:

Je n'aime pas le lundi
Ce jour triste et livide
Je n'aime pas le lundi
Lorsque les rues sont vides
Je préfère le mardi
Quand la ville reverdit

Mercredi me réveille
Aux doux rires des enfants
Doucement il s'éveille
Mon esprit entreprend
Et déjà jeudi veille
Avec toutes ses merveilles

Quand vendredi approche
Il est temps de sortir
Mains glissées dans les poches
Vers le temps des plaisirs
Le son des mots ricoche
Les sourires se rapprochent

Samedi me repose
Le dimanche me reprend
Ou les vers, ou les proses
Où le temps se suspend
Jadis était morose
A présent le monde ose
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html

Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Les poèmes de Marty

Messagepar Marty McFly » lundi 16 novembre 2015 0:37

Un poème que j'ai écrit il y a quelques semaines, inspiré du mouvement de foule meurtrier à la Mecque. Cela peut s'adapter à l'actualité de ce week-end...

Quelle idée de croire
En ce fol espoir
Pourquoi tant donner
Fuir la volonté

La religion aveugle
Et tous ces gens qui meuglent
Désignant le futile
A leurs cibles faciles

La mort et la guerre
Déciment leurs frères
Humains par nature
Lient forces obscures

De ce jour à La Mecque
Fidèles tombent dans l'air sec
Quelle ironie alors
Ah ! Dis, eux... Mais quel sort
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html

Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Les poèmes de Marty

Messagepar Marty McFly » mardi 17 novembre 2015 0:06

Et un autre texte mis en chanson

Rock'n'Paris

J'ai pas envie de rester chez moi
J'ai pas envie de me barricader
J'ai pas envie de les supplier
J'ai pas envie de rester en émoi

J'ai bien envie de sortir ce soir
J'ai bien envie d'écouter du rock
J'ai bien envie de mettre ma femme en cloque
J'ai bien envie de faire naître l'espoir

J'ai envie de vivre
La mort me fait pas bander
Pas juste survivre
Ne pas abandonner

Rock à Paris
La fête doit continuer
Soyez insoumis
Soyons tous damnés

J'ai pas envie de leur faire plaisir
J'ai pas envie d'être terrorisé
J'ai pas envie de tout amalgamer
J'ai pas envie de me repentir

J'ai bien envie de voir un match de foot
J'ai bien envie de boire de la bière
J'ai bien envie d'en rester fier
J'ai bien envie de dire que j'en ai rien à foutre
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html

Avatar du membre
Coccinella
Messages : 1903
Enregistré le : dimanche 08 novembre 2015 15:08
Localisation : Dans un autre monde

Les poèmes de Marty

Messagepar Coccinella » mardi 17 novembre 2015 18:08

N'ayant pas grand chose a faire aujourd'hui je traine sur notre cher forum et prend le temps de visiter d'un peu plus pres les membres de ce forum avec qui je partage le plus disons.

Marty j'adore tes poèmes , le style est tres interessant.
Tu devrais penser a trouver un editeur :smile:
Personne n'a dit que la vie etait belle ni meme qu'elle etait facile , ils ont juste dit qu'elle en valait la peine...

Ma présentation
Mon salon
Ma galerie
Coccinella écrit...

Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Les poèmes de Marty

Messagepar Marty McFly » jeudi 19 novembre 2015 10:12

Merci pour tes encouragements Coccinella :offre:
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html

Avatar du membre
Coccinella
Messages : 1903
Enregistré le : dimanche 08 novembre 2015 15:08
Localisation : Dans un autre monde

Les poèmes de Marty

Messagepar Coccinella » jeudi 19 novembre 2015 11:38

De rien , ça vient du fond du coeur , j'aime vraiment ce que tu ecris :smile:
Personne n'a dit que la vie etait belle ni meme qu'elle etait facile , ils ont juste dit qu'elle en valait la peine...

Ma présentation
Mon salon
Ma galerie
Coccinella écrit...

Avatar du membre
Ostinato
Messages : 1535
Enregistré le : mardi 10 novembre 2015 19:00

Les poèmes de Marty

Messagepar Ostinato » jeudi 19 novembre 2015 21:12

Super Rock'n'Paris !
Guitare, basse, batterie; j'entends ça d'ici !

Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Les poèmes de Marty

Messagepar Marty McFly » samedi 21 novembre 2015 0:54

Mmm que guitare en fait. Je ne suis ni bassiste ni batteur et je n'en connais pas :non0:
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html

Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Les poèmes de Marty

Messagepar Marty McFly » vendredi 11 décembre 2015 10:17

Ton parfum

Ton parfum m'enivre
Dans l'air frais du soir
Plus rien ne m'atteint
A demain matin
Je caresse l'espoir
La fureur de vivre

Ton parfum m'attire
Va savoir comment
Je pourrais bien faire
Oh ! Pour m'en défaire
Beaucoup trop fragrant
Je vais en mourir

Est-ce un sortilège ?
Qui veut étouffer
D'autres sensations
Je perds la raison
Besoin d'étoffer
Mon esprit s'allège

Es-tu une sirène ?
Qui veut me conduire
Au fond des abîmes
A toi je m'arrime
Je ne veux pas fuir
Rester dans l'arène
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html

Avatar du membre
Wingless
Messages : 36
Enregistré le : lundi 07 décembre 2015 19:44
Localisation : France

Les poèmes de Marty

Messagepar Wingless » vendredi 11 décembre 2015 11:38

J'aime beaucoup ta plume. Tu m'as l'air assez tourné vers la chanson, enfin c'est le sentiment que tes poèmes me donnent, ils ont ce côté musical. Au plaisir de lire les prochains! :)
“Il faut être toujours ivre [...]. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut s’enivrer sans trêve.
Mais de quoi? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous!” - Baudelaire.

Avatar du membre
hop3
Messages : 169
Enregistré le : samedi 06 décembre 2014 13:20
Localisation : Sur la Lune..

Les poèmes de Marty

Messagepar hop3 » mardi 26 janvier 2016 12:45

tres belle plume! c'est vrai que sa ferais de bonne chansons aussi ;) bonne continuations

Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Les poèmes de Marty

Messagepar Marty McFly » mardi 08 août 2017 1:45

Merci pour vos encouragements :bisouss:

Je n'écris plus vraiment ces derniers temps mais j'ai écrit une lettre à ma compagne afin de lui expliquer mon mal être. Coucher sur papier ce que je n'arrive pas à dire. Rien à voir avec la poésie ou même la littérature, j'ai simplement envie de partager cela ici. Vous pourrez peut-être me comprendre.

Je profite de ce moment où je suis seul (enfin, seul, faudrait expliquer ce mot à Berlioz) note: Berlioz est un de nos deux chats, je voulais commencer cette lettre avec un ton léger pour t'écrire. Tenter de t'expliquer ce que je ne comprends pas moi-même. Je suis fatigué. Nerveusement, mentalement et donc physiquement. Bref, je me sens épuisé. Alors c'est vrai, j'ai tout pour être heureux. J'ai toi, j'ai les chats, j'ai ma famille, nos amis... Il y a l'appartement, il y a Yvetot, il y a ce que je fais dans la vie, tout simplement. Oui, mais voilà, ça fait maintenant trois ans que je suis dépressif et je n'ai pas l'impression de m'en sortir. Bien sûr, j'ai envie de m'en sortir. Je songe parfois -souvent- au suicide. J'y songe pour fuir la vie, pour partir et laisser le monde tranquille dont une partie souffre de me voir ainsi. J'y songe enfin car il s'agit parfois de la seule solution permettant de résoudre des problèmes inextricables dans ma tête, des problèmes qui semblent sans solution. Car je n'en connais pas la cause. Il y en a certainement une. On ne peut pas être malheureux et penser à la mort sans raison, n'est-ce pas ? Toujours est-il que je ne sais pas quoi faire. Je n'ai jamais su. C'est toujours toi qui m'a apporté des solutions. Je sais qu'aujourd'hui, je dois trouver la solution. Le chemin vers la guérison n'est pas terminé mais j'aime à penser qu'il n'est pas loin. Ce n'est peut-être pas qu'une question de temps car après tout, il y a sans doute des chemins plus courts pour y arriver. Peut-être que Pierre pourra m'aider, peut-être pas. Il faudra peut-être autre chose. Mais il faut que ça cesse. Je n'en peux plus ! Depuis quelques années je ne suis plus moi. Je ne suis plus celui qui positive, qui trouve des solutions à tout. J'étouffe sous cette chape qui me rend malheureux, mélancolique. Pourquoi est-ce que lorsque je me lève le matin, que tout va bien, que le soleil brille et qu'il fait bon, il suffit qu'il se passe quelques minutes pour que mon humeur s'effondre sans raison ? Sans raison bordel ! Je ne comprends plus rien. Je ne comprendrais peut-être jamais. Mais je veux m'en sortir, je te le promets. Je te parlais plus haut du suicide que bien sûr je ne tenterai jamais. C'est débile. Je n'ai pas vécu un traumatisme insurmontable, je n'ai rien commis d'irréparable. Je n'ai AUCUNE raison de me suicider. Tu sais, ces pensées, ces idées noires comme on les appelle pudiquement ce sont des soupapes. Elles me permettent de ne pas penser aux vraies causes de mon mal-être et de ne pas penser à ce que je devrais faire pour aller mieux. En somme, c'est la solution de facilité. Et puis encore une fois, les causes je ne les connais pas. Alors à quoi bon chercher l'inconnu ? Pourtant, je sais que je doit le chercher cet inconnu. Pas tout seul, même s'il est en moi. C'est en réalité en moi que je devrai chercher cet inconnu. Faire en sorte de guérir. Il n'y a que moi qui peut le faire, je le sais. Pas tout seul, mais je devrais y être à l'origine. Peu de personnes peuvent le faire. Il faut que je m'adresse à un professionnel de cette maladie qui me pourrit la vie. Toi, dans tout ça, tu ne peux malheureusement pas faire grand chose. Je dis malheureusement car je sais que tu aimerais tant faire. Seule ta présence quotidienne peut m'apporter du réconfort. C'est déjà beaucoup, j'en conviens. Ce que je vais te dire est cruel mais tes mots, tes caresses ne me sont d'aucune aide quelquefois. Pas quand je suis dans mon état normal. Là, tout se passe bien puisque mon vague à l'âme reste gérable. Mais quand l'inconnu refait surface, plus personne ne peut rien pour moi. Même pas toi. Même pas moi. La difficulté, c'est que bien sûr la limite entre les deux états est très fine, et des plus perméables. J'ai moi-même les plus grandes difficultés pour distinguer mes différents états car l'inconnu est insidieux. Il se glisse en moi, entre nous deux sans crier gare et sans même manifester sa présence dans un premier temps.
Si tu étais psychanalyste, tu aurais analysé ce texte. Tu aurais sans doute compris certaines choses et m'aurais livré des indices afin de me lancer sur la voie de la guérison. Tu ne l'es pas, et tu es bien plus que ça. Ce que tu fais au quotidien est formidable. Tu ne peux pas faire plus, tu ne dois pas faire plus. Moi je t'aime et c'est tout ce que je peux t'offrir en cette période trouble de ma vie, de nos vies.
J'ignore si tu as compris le fond de ma pensée à travers ce texte. Si d'aventure c'est le cas, tu seras déjà plus avancée que moi...
Enfin, je dois te dire que ce n'est pas ma faute (ah non M...., ça c'est les Liaisons Dangereuses) ! Il y a de ça quand même. Ce n'est pas totalement de ma faute. Il faudrait être quand même assez con pour provoquer sa propre dépression. Mais encore une fois, j'ai la solution, s'il y a une personne qui doit me sortir de ce bourbier, c'est moi.

C'est -un peu- long mais si quelqu'un a eu le courage de tout, n'hésitez à me dire ce que vous en pensez, si vous me comprenez et si vous pouvez m'aiguiller dans ma démarche de guérison, que j'explique plus ou moins adroitement.
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html

Avatar du membre
bandit
Modérateur
Messages : 2491
Enregistré le : samedi 29 août 2015 15:16

Les poèmes de Marty

Messagepar bandit » lundi 14 août 2017 11:11

Coucou Marty McFly, tu lui as lu ou présenté ton texte déjà ?
Mon salon
Trésorier du FLPF (Front de libération de la pilosité féminine) :heri:
“Le bon usage de la liberté quand il se tourne en habitude, s’appelle vertu ; et le mauvais usage de la liberté quand il se tourne en habitude s’appelle vice.” Jacques-Bénigne Bossuet
- Si ça a fait/ça fait/fera mal, alors c'était/est/ce sera peut-être pas une bonne et encore moins la meilleure façon de faire ou de voir.

Avatar du membre
Coccinella
Messages : 1903
Enregistré le : dimanche 08 novembre 2015 15:08
Localisation : Dans un autre monde

Les poèmes de Marty

Messagepar Coccinella » lundi 14 août 2017 17:18

C'est une très belle lettre, pleine de sentiments et de sincérité :newblush:
Je serais à la place de ta femme ça me toucherait énormément, enfin ça me touche quand même car tes mots sont si justes qu'ils me parlent :oui:
Tu as beaucoup de courage pour lui exprimer tout ça :wink2:
Gros bisous :bisouss:
Personne n'a dit que la vie etait belle ni meme qu'elle etait facile , ils ont juste dit qu'elle en valait la peine...

Ma présentation
Mon salon
Ma galerie
Coccinella écrit...



Retourner vers « Lecture, littérature, Écriture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité