Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Impacts dans le couple, les relations familiales et amicales...
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
Naya06
Messages : 12
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 11:25

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Naya06 » mardi 27 décembre 2016 13:25

Bonjour à tous.

Je me décide enfin à écrire sur ce forum après avoir lu plusieurs posts à ce sujet, qui m'ont permis d'y voir un peu plus clair et de réaliser que je ne suis pas seule dans ce cas, malheureusement.

Je vais avoir 30 ans et je vivais jusqu'ici avec un homme que j'aime profondément depuis 5 ans. Notre relation n'a pas toujours été parfaite car il a toujours eu une image négative du couple et de l'engagement, mais nous sommes tombés amoureux et les choses ont petit à petit évolué et trouvé leur place.

C'était du moins ce que je pensais. En réalisant peu à peu son manque d'implication dans son travail malgré les opportunités qui s'offraient à lui, en creusant un peu, il s'avère qu'il est en fait en dépression depuis un moment. Après 3 séances avec sa psy, cela viendrait peut-être d'un pb avec les émotions, incompatible avec la vie de couple. J'ai toujours été là pour lui et j'ai tout fait pour qu'il se sente bien, trop probablement, et, au contraire, il a fini par sombrer.

Alors voilà, il ne trouve pas sa place, n'est pas satisfait de sa vie actuelle, ne se reconnaît plus. Il veut repartir à zéro, a besoin de se sentir libre, de tout recommencer, il s'est donc coupé de moi pour faire un break quelques jours chez sa famille, nous nous sommes ensuite revus et nous avons succombé tous les deux... Il dit qu'il m'aime et me désire toujours mais a ensuite décidé de rompre car notre relation le met dans le flou. Il s'est ensuite coupé de ses amis car ces derniers ont commencé à le trouver désagréable en ce moment. Il a perdu du poids, ne fait pas grand chose, il se sent coincé. Rien n'a encore été fait niveau logistique car nous louons un appart ensemble, ms il reste chez sa famille depuis et dit qu'on verra tout ça après les fêtes. Il pense même à tout quitter pour partir à l'étranger car il en a marre de sa vie actuelle.

Je suis perdue. Tout ça s'est passé en à peine un mois et je suis depuis comme assommée. Je n'ai pu pleurer qu'occasionnellement, mais très peu. Je n'en ai encore véritablement parlé à personne de proche, je n'y arrive pas. Je ne souhaite pas que mes proches s'inquiètent pour moi pendant les fêtes et, sans doute malgré moi, j'ai encore un peu d'espoir même si je sais que je dois le laisser partir et se reconstruire car c'est bel et bien terminé. Mais je n'arrive pas à réaliser, à l'accepter. Je suis profondément amoureuse de lui et j'ai envie d'être là pour lui mais notre relation l'angoisse alors je dois m'effacer.
Si j'en parle à qqn, c'est toujours d'un air un peu detaché, en minimisant, et seulement avec des connaissances, car il m'a toujours été impossible de parler de mes problèmes avec mes amis et encore moins avec ma famille, du moins avant d'avoir bien digéré. Je sais combien ils vont être tristes et inquiets, d'autant plus qu'ils l'apprécient et je ne me sens pas en mesure de gérer leur tristesse tant que je ne la gère pas moi même. Du coup, pour rajouter à mes incertitudes, je vis dans un mensonge depuis bientôt un mois...

Enfin voilà, ce pavé (dslée) pour pouvoir m'exprimer déjà, et pour pouvoir échanger avec d'autres personnes qui sont passées par là. Je sais qu'il faut que je le laisse tranquille et que je fasse mon deuil de cette relation, mais je suis frustrée de le savoir mal qd il ne veut pas de mon aide et je n'arrive pas à avancer.

Merci de me lire et bonnes fêtes à tous, profitez de chaque instant.


Naya06
Messages : 12
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 11:25

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Naya06 » jeudi 29 décembre 2016 12:48

Bonjour, il est passé me voir et m'a ramené de beaux cadeaux de Noël qui m'ont fait très plaisir. Il a également eu les cadeaux de ma famille, il a paru très heureux des choix, mais il n'a rien emporté avec lui, il a tout laissé dans notre appartement.
Nous avons un peu discuté, il ne supporte pas grand monde en ce moment. Il a l'impression que ses amis ne sont pas des amis, il dénigre tout.
Pour autant, nous n'avons pas parlé de nous, ni de ce qu'on allait faire pour l'appartement. J'ai ressenti sa souffrance, je le sens bloqué dedans. Je n'ai pas osé aborder le sujet. Nos rapports sont platoniques, pas de bisou, et nous n'osons même pas nous faire la bise pour nous saluer, juste "coucou".
Je ne sais pas quoi faire. Je voudrais m'imposer de renoncer pour lui laisser l'air dont il a besoin pour se trouver, mais je n'arrive pas à l'abandonner...

Flocon de neige

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Flocon de neige » jeudi 29 décembre 2016 21:22

Bonjour :jap:
Je ne dois pas être bien placée pour te renseigner mais je comprends ton compagnon. Quand on est dépressif on a envie de tout plaquer, pour se sortir de sa souffrance en espérant une vie meilleure. Mais je pense qu'il est sur la bonne voie puisqu'il cherche à aller mieux. La dépression malheureusement ne touche pas le malade uniquement... il y a l'entourage.
Ce que tu peux peut être faire c'est aller toi aussi consulté un psy qui te donnera des conseils.
Je ne pense pas que ça soit une mauvaise chose de ne pas le laisser car seul, il n'y arrivera pas. Mais cependant je ne peut pas vraiment t'aider... je pense vraiment qu'il est urgent que tu en parles à un spécialiste.

Bon courage :console:

Naya06
Messages : 12
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 11:25

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Naya06 » vendredi 30 décembre 2016 1:10

Merci infiniment d'avoir pris le temps de me répondre.

J'ai également choisi de consulter de mon côté car d'avoir mené l'homme que j'aime à la dépression est particulièrement difficile à digérer pour moi.
J'ai l'impression de ne pas savoir aimer correctement, je me donne toujours excessivement dans mes relations et suis prête à tout pour que mon amoureux soit heureux, et pourtant, ça a visiblement l'effet inverse... J'ai peur de ne pas savoir comment me comporter en couple alors mon avenir sentimental me laisse peu d'espoir.

Ma psy me conseille de penser à moi et de lâcher prise, d'accepter de ne plus avoir le contrôle et d'attendre de voir ce qui se passera en changeant mon comportement car j'essaie trop de tout prendre en charge.
Selon elle, s'il veut rompre, il faut qu'il l'assume complètement et c'est seulement comme ça que je pourrai me reconstruire.

Il a dit qu'il avait besoin de repartir à zéro, quitte à galèrer pour s'en sortir tout seul pour pouvoir se sentir à nouveau fier de lui, car tout le monde lui tend toujours la main, là, il ne veut pas d'aide.

Du coup, je suis désolée mais je n'ai pas compris votre dernière phrase: "Je ne pense pas que ça soit une mauvaise chose de ne pas le laisser seul, il n'y arrivera pas."

Comment alors me positionner par rapport à lui sans renier ce qu'il me demande (le laisser tranquille)?
Comme je le disais, nos rapports sont depuis 2 semaines platoniques (nous avions cédé l'un à l'autre avant ça, ça l'a mis dans le flou, donc il a décidé de vrmt rompre et de ne plus me voir), nous nous voyons donc à peine (qd il passe récupérer quelque chose, et là parce qu'il voulait m'offrir des cadeaux de Noël), nous ne communiquons presque plus. Je lui ai envoyé quelques messages d'encouragement (très peu), il n'y répond pas en général sauf une fois où il m'a remercié pr mon msg qques jours après, ms je ne sais pas si ça l'aide ou si ça l'angoisse, vu que tt ce qui a un rapport avec moi semble le stresser.
En fait j'aimerais l'aider et être là pour lui dans cette épreuve, même si je sens qu'il ne me reviendra jamais, mais comment être un soutien sans rajouter à son angoisse qd il souhaite que je m'éloigne?

C'est dommage car c'est un mec exceptionnel, avec une façon singulière de penser et d'être tout simplement, un charisme et un sens de l'humour incomparables... mais il ne croit plus en lui ni en rien du tout...

Quant à l'appart, vu qu'il souhaite rompre, dois-je le solliciter pour qu'on parle des formalités ou est-ce mieux à votre avis de le laisser venir?

Merci encore!

Flocon de neige

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Flocon de neige » vendredi 30 décembre 2016 10:57

Je t'en prie, c'est normal !

Ce que je voulais dire, c'est que lorsque l'on est dépressif, on cherche à tout plaquer, on cherche l'isolement. Et malheureusement cela intensifie la maladie. Même si on veut se sentir seul, ne plus avoir contact avec autrui, ce n'est pas une bonne chose puisque cela amplifie les ruminations, idées noires etc...

Je ne suis pas psy, mais ce que j'ai appris c'est que lorsque nous tombons en dépression sans raison apparente, cela provient de refoulements qui se sont déroulés plus tôt dans notre vie. Ce n'est pas forcément à cause de toi qu'il ne va pas bien. Même si tu le penses et il le pense par la même occasion.

Je vais te raconter une petite anecdote sur ma vie : on croyait que j'étais tombée en dépression à cause de mon choix d'orientation qui ne me correspondait pas. Alors on m'a changé de filière. J'adore ce que je fais maintenant, mais je suis toujours en dépression. Ça vient donc d'autre chose mais je ne sais pas quoi...

Ce que je veux dire c'est que peut être que lui croit que c'est parce qu'il est en couple qu'il va mal, mais ce sentiment a été sûrement provoqué par quelque chose de beaucoup plus enfui, qui se reflète par sa difficulté, notamment son burn out.

Et pour te répondre, je pense même si c'est difficile, qu'il faut que tu le laisses venir vers toi.

Naya06
Messages : 12
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 11:25

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Naya06 » vendredi 30 décembre 2016 15:30

Merci pour tes conseils. Je vais respecter sa décision et me forcer à lâcher prise. Je lui écrirai de temps en temps juste pour qu'il se souvienne qu'il mérite d'aller mieux et que la dépression n'est pas une faiblesse mais une maladie mais je ne lui parlerai plus de nous. Il sait de toute façon que s'il a besoin de moi, je serai là, je ne pense plus avoir besoin de le prouver après notre relation.

Pour autant, je dois avancer et faire mon deuil car je ne pense pas qu'il reviendra sur sa décision. C'est l'une des plus dures qu'il ait eu à prendre selon lui, mais c'est une bonne chose qu'il l'ait prise pour tenter de reprendre le pouvoir sur sa vie. C'est un pas effectué, se sortir de sa passivité, alors je pense que ce sera positif pour sa rémission, même si je ne voulais pas le perdre.

Je dois donc tout faire pour me concentrer sur moi, regarder la réalité en face et réfléchir sur mes nouvelles options (déménager ou garder l'appart seule, réapprendre à vivre seule, réfléchir à comment l'annoncer à mes parents et le faire...). Ce n'est pas facile car je suis blessée mais découvrir des forums sur la dépression me rend optimiste et me permet de moins culpabiliser car quand il m'a dit que sa psy avait annoncé que sa dépression provenait de notre couple, j'étais au 36e dessous. Je me sens moins responsable maintenant, cela aurait pu arriver avec n'importe quelle fille, du moins ça me rassure de me le dire.

Depuis combien de temps es-tu en dépression? Comment cela se traduit-il chez toi? Es-tu suivie par un psy et cela t'aide-t- il à envisager ce qui cloche? J'espère en tout cas que tu arriveras à l'identifier et que tu te remettras complètement en 2017. Je voudrais te dire en tout cas combien je respecte ton courage et ta force de passer par cette épreuve, j'imagine le désarroi que tu as dû ressentir en réalisant que ce n'est pas la mauvaise orientation qui te faisait être mal, mais c'est en tout cas un grand pas effectué pour arriver à être en paix avec toi-même et aujourd'hui, tu es donc plus avancée qu'hier quand tu étais dans la "mauvaise case" et tu as trouvé quelque chose que tu adores. Accroche-toi en tout cas et continue dans cette bonne voie.


Je me demandais, après avoir lu plusieurs sujets, lorsque quelqu'un est en dépression et ne consulte qu'un psychologue, est-ce que le psychologue conseillera lui-même à la personne à un moment donné de prendre des antidépresseurs si cela s'avère nécessaire en parallèle, ou les antidépresseurs ne seront proposés que si le patient fait lui-même la démarche d'aller voir un médecin ou un psychiatre ?

Flocon de neige

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Flocon de neige » vendredi 30 décembre 2016 15:56

On ne sait malheureusement pas de quoi l'avenir sera fait... mais vraiment je suis touchée par ton dévouement. Tu penses vraiment a son bonheur et tu sembles comprendre sa souffrance. Parfois il suffit qu'il guérisse pour qu'il revienne sur sa decision. Ou peut être que comme moi, il verra que ce n'est pas votre relation la réelle cause de son problème. Mais pour répondre à ces questions, ton compagnon à besoin de vivre cette experience.

C'est très gentil à toi ! Je te remercie :zenzen:
Si mon cas t'intéresse autant, je te conseille de cliquer sur "mon p'tit bout de chemin" (dans ma signature).

La différence avec un psychologue et un psychiatre c'est que le psychologue a suivi des études de psycho alors que le psychiatre des études de médecine. Et seuls les médecins peuvent proposer un traitement donc s'il est vraiment en depression, et qu'il a besoin d'un traitement, il devra consulté son médecin traitant qui le dérigera vers un psychiatre.

Ps : il me semble que archaos a tout expliqué sur l'un des sujets mais je ne sais pas mettre de lien.

Courage à toi et à ton compagnon :bisouss:

Passe de bonnes fetes :)

Naya06
Messages : 12
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 11:25

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Naya06 » vendredi 30 décembre 2016 23:09

Ok, je posais la question car mon "ex" ne semble pas envisager de prendre des antidépresseurs car il pense que les rendez-vous chez le psychologue seront suffisants. Mais son état empirant, sa perte de poids rapide, le manque d'appétit, le fait qu'il se coupe de tout et qu'il s'enferme dans sa souffrance, je voulais savoir si sa psy pourrait l'inciter à voir un médecin pr des AD...

J'ai lu ton post et j'ai été très touchée. Je t'ai laissé un message, mais pour reprendre: tu peux être fière de toi et de ton parcours.

Sinon pour te répondre, ce forum m'aide en effet à le comprendre et à prendre du recul. Ce que j'analysais comme rejet ou manque d'intérêt pour ma personne pendant notre relation prend un autre sens maintenant que j'ai lu différents témoignages.
En fait, je commence à me dire que sa dépression remonte à bien plus longtemps qu'il ne le pense.

Quant à l'issue de tout ça, je préfère ne pas me bercer d'illusions. Une chose est sûre, comme tu l'as si bien dit, il a besoin de passer par là.

Alors je vais respecter sa décision mais je reste très inquiète pour lui, ça me rassurerait qu'il ne se renferme pas sur lui-même mais je sais qu'il se sentira agressé et envahi si je me manifeste trop.

Bref, j'espère que je m'en remettrai vite.

Bon courage et bonnes fêtes à toi aussi!

Flocon de neige

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Flocon de neige » samedi 31 décembre 2016 1:03

Je pense que oui mais je n'en suis pas certaine. Il faut plutôt que cela soit une démarche personnelle.

Je comprends ton désaroi... et je n'arrive pas vraiment à te dire comment tu devrais réagir : de mon point de vue, il a besoin de se découvrir autrement, mais malgré ce qu'il pense, il a aussi énormément besoin d'être soutenu. D'après mon expérience, il est possible qu'il ne demande pas de ce soutien car un dépressif bien que mal, restera dans sa cage.

Mais ce qui m'inquiète c'est que tu risques aussi toi de plonger dans la déprime, voire la depression. J'aimerai te dire de l'effacer de ta mémoire pendant quelques temps, mais cela est impossible. Il ne faut pas que tu rumines le fait qu'il veuille être seul pour l'instant, bien que difficile je le conscoit. Profites de cet instant pour prendre du temps pour toi, pour faire ce que tu ne pouvais pas en étant en couple.

Et puis sinon envoies lui une dernière lettre pour lui dire que tu le laisses tranquille, que tu acceptes son choix, mais que tu seras toujours là et prends de ses nouvelles si possible par l'intermédiaire de personnes qui le côtoient fréquemment.

Ps : je t'ai répondu sur l'autre topic :wink2:

Naya06
Messages : 12
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 11:25

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Naya06 » lundi 02 janvier 2017 20:44

Et voilà, c'est parti pour une nouvelle année.

Il a souhaité venir me voir et nous avons passé de très bons moments ensemble, comme avant toute cette histoire.

Il avait l'air légèrement mieux que la dernière fois mais je sais que se remettre vraiment lui prendra du temps. Pour autant, nous n'avons pas concrètement parlé de nous, ni de ce qu'il fallait faire et avons réussi à nous détendre et à passer de bons moments.

J'avoue avoir un peu fait l'autruche ms il est venu vers moi et je n'avais aucune envie de tout gâcher et de lui faire dire ce que je ne suis en fait pas prête à entendre...

Ça ne nous avance pas mais j'ai juste eu envie d'apprécier sa compagnie, il m'avait beaucoup manqué et je me suis sentie heureuse de nous voir rire à nouveau ensemble...

C'est une nouvelle année et je vous souhaite à tous d'y trouver encore plus de petits et de grands bonheurs.

GuiMor
Messages : 6
Enregistré le : samedi 17 septembre 2016 10:21

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar GuiMor » mardi 03 janvier 2017 9:13

Je comprend parfaitement ton ressenti,

moi ça fait 5 mois que c'est fini et je n'arrive pas à tourner la page. Je la vois partout dans mon quotidien et c'est très dur à vivre.
Elle m'avait quitté car sa dépression était revenu et que ses sentiments étaient partis, du jour au lendemain.

Finalement elle a réussi à tourner la page et est déjà avec quelqu'un d'autre, un ami d'enfance, qui l'aide apparemment à aller mieux.

De mon côté j'ai pris ça comme une trahison. Je lui en veux horriblement mais je n'arrive pas à la détester car je l'aime toujours. Et puis tant qu'elle est heureuse c'est l'essentiel.

Mais bon de mon côté je suis en pleine dépression (quelle ironie) à essayer de tourner la page.

J'espère que cette nouvelle année sera aussi un nouveau départ.

Je te souhaite d'y arriver et de panser tes blessures :)

Naya06
Messages : 12
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 11:25

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Naya06 » mardi 03 janvier 2017 21:42

Bonjour,

Combien de temps êtes-vous restés ensemble? As-tu gardé contact avec elle après votre rupture? Et à ce jour?

Si ce n'est pas malvenu de ma part, comment as-tu été alerté par une possible dépression? Es-tu suivi par un psy? Prends-tu un traitement? Comment occupes-tu tes journées?

Ça me fait mal de te savoir toi aussi finalement en dépression maintenant.
C'est mettre en péril son propre équilibre d'entretenir une relation avec un dépressif, mais peut-on vraiment fermer la porte et tourner le dos à qqn qu'on aime vraiment qd il est malade? Comment, d'ailleurs, sans pour autant avoir l'impression de l'abandonner?!

En tout cas, je te souhaite de te retrouver en 2017, en appréciant les petits bonheurs quotidiens. Je te souhaite de re-découvrir la beauté de notre monde et d'y prendre goût au point où tu auras à nouveau envie d'aimer.

C'est très compliqué, je me retrouve coincée moi aussi. Il rejette notre relation de couple car, après des discussions avec sa psy, elle aurait dit que la vie de couple n'est pas faite pour lui, en raison de ses difficultés à gérer les émotions et que nous aurions tous deux des caractères de "dominants" (je ne me reconnais d'ailleurs pas tellement là dedans mais bon...).
Du coup, il pense que rompre l'aidera, ce que je conçois: c'est un pas en avant pour changer sa vie, une prise de décision, un changement... Mais notre couple est-il vraiment la raison de son mal être ou est-ce plus profond ? S'interroge-t-il d'ailleurs vraiment à ce sujet? Il fait pleine confiance à sa psy car est rassuré d'avoir l'avis d'une professionnelle...

Pour autant, je sens bien qu'il m'aime toujours. On s'est encore vus, il n'avait pas envie de partir, se comportait comme si nous étions toujours ensemble avant d'être un peu triste pcq "ce n'est pas raisonnable".
Il semble penser qu'il ne pourra pas guérir si on continue notre relation alors, pour l'instant, je ne me prononce pas et tente de ne pas le brusquer. Je fais ma vie, le laisse venir et m'efforce de lâcher prise...
J'ai qd même tenté d'aborder la question de l'appartement, il l'a évitée et préfére qu'on se penche là-dessus plus tard.
Au fond, je me demande "à quel point plus tard?!" ... Je préfère attendre car j'ai toujours de l'espoir, bien entendu, ms plus j'attends, plus je retarde mon deuil et risque de m'installer dans une attente qui n'aura rien de bon pr moi.

Et forcément, pour ajouter au flou artistique de ma vie, j'ai rencontré de nouvelles personnes lors de mes sorties pour résister à ne pas essayer le harceler... Un autre homme me tourne donc un peu autour et voudrait me revoir. Pour l'instant, j'ai plus ou moins évité ses invitations. Je ne sais donc pas très bien comment réagir, car si la situation était plutôt claire sur mon statut de nouvelle célibataire jusqu'ici, depuis ces 3 jours, je ne sais plus du tout.
Bien entendu, je n'ai absolument pas envie de me jeter dans une nouvelle relation amoureuse mais voir un autre homme serait pour moi une façon d'arrêter d'espérer car cela signifierait que je décide bel et bien de tourner la page et passer à autre chose.

Bref, je suis encore moins avancée :enrond:
Je l'aime sincèrement, je veux être là pour lui, qu'on surmonte ça ensemble, mais je suis terrorisée : je ne peux pas le forcer à rester avec moi, mais j'ai peur d'accepter de m'installer dans une incertitude sans fin et de me réveiller slmt le jour où il me présentera sa nouvelle copine...

GuiMor
Messages : 6
Enregistré le : samedi 17 septembre 2016 10:21

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar GuiMor » mercredi 04 janvier 2017 23:03

Combien de temps ? 9 mois.
Si j'ai gardé contact ? Non, elle a préféré me bloquer pour m'aider à tourner la page.

Pour ce qui est de la dépression les 3 premiers mois ont été très dur, je ne mangeais plus, ne sortais plus, m'isolais de plus en plus, avais un sentiment de mal être permanent, plus quelques tendances suicidaires.

Maintenant ca va mieux, j'ai un peu remonté la pente. Mais savoir qu'elle a pu tourner la page si facilement et se trouver quelqu'un d'autre si rapidement, alors que je ne voulais depuis le début que l'aider dans sa dépression ca a été un coup dur. J'ai pris ca comme une trahison, un coup dans le dos.

Aujourd'hui et bien j'essaye d'avancer, difficilement. Je sais que si elle n'ai pas revenu vers moi, c'est de ma faute, j'ai tout fait foirer. Peut être que si j'avais été plus fort et mieux réagis je n'en serais pas la aujourd hui.

Malheureusement, pas un seul jour ne passe sans que je ne pense à elle, ou ai envie de la contacter. J'ai vraiment l'impression d'être passer à côté de quelque chose, d'avoir perdu une personne extraordinaire. Donc oui je vis encore avec pas mal de regret.

Mais je me dis aussi que le meilleur pour elle, est que je prenne mes distances de toute façon. Et puis je n'ai jamais souhaité son bonheur. Bien sur je lui en veux terriblement d'être avec quelqu'un d'autre, je pourrais me mettre à la détester pour ca, mais je l'aime trop pour ca et lui pardonne.

Je vais donc garder mes distances et essayer de prendre du temps pour moi, essayer d'aller mieux. Peut être qu'un jour elle me recontactera, ou bien ca sera moi quand je me sentirai prêt. Mais je ne veux pas non plus vivre avec de faux espoirs.

Donc voilà ou j'en suis j'essaye de tourner la page mais c 'est un combat au quotidien qui est long et difficile.

Naya06
Messages : 12
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 11:25

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Naya06 » lundi 09 janvier 2017 23:38

Bonjour,

Je suis contente que tu remontes un peu la pente. A mon avis, c'est mieux de ne pas garder contact avec la personne qu'on aime, pour pouvoir faire son deuil.
Mais il ne faut pas prendre la dépression à la légère, c'est une maladie, il faut être suivi...

Après, forcément, c'est toujours dur de se faire remplacer, encore plus quand on a tout fait pour aider l'autre personne et quand on est vraiment amoureux.

Toutefois, ce n'est pas ta faute. Il y a deux personnes dans une relation et si ça ne marche pas, ça n'est jamais la faute d'une seule personne (sauf cas extrêmes...).

Si ça n'a pas marché, si elle n'est pas revenue vers toi, si elle est passée à autre chose, c'est tout simplement que tu es destiné à autre chose, tout comme elle.

Je sais combien c'est dur de renoncer, mais il faut accepter qu'en amour, on ne peut jamais tout maîtriser. Alors parfois, il faut savoir lâcher prise et essayer malgré tout de se reconstruire et d'avancer.

Tu as tout fait pour prouver ton amour et montrer qu'elle pouvait compter sur toi, tu n'as maintenant plus rien à prouver alors maintenant, concentre-toi vraiment sur toi. Si elle est passée à autre chose, tu ne peux de toute façon rien faire de plus, tu ne pourras plus changer la donne.

Pour autant, la vie n'est pas finie. Tu as vécu avant elle, tu vas vivre après et tu vas découvrir de nouvelles choses et peut-être même un nouvel amour un beau jour. Sois confiant et chouchoute-toi, tu l'auras bien mérité.
Et si toutefois elle revient vers toi, tu décideras à ce moment-là mais en effet, il vaut mieux ne pas nourrir trop d'espoirs. Mieux vaut être surpris qu'être déçu...

Quant à moi, il revient tout doucement vers moi, il m'appelle, passe me voir... mais visiblement pas parce qu'il a mûrement réfléchi à la situation et qu'il veut toujours vivre avec moi. J'ai plutôt l'impression que je lui manque, que ça lui fait plaisir de venir me voir, qu'il n'a pas vraiment envie de me perdre et qu'il hésite. Et j'ai également l'impression qu'après chaque rendez-vous psy, il s'éloigne de moi. Je ne sais pas de quoi il prend conscience qd il y va ms je pense que c'est mauvais signe...

Sinon je prends soin de moi, j'essaie de ne pas le solliciter qd je n'ai pas de nouvelle, je m'occupe pour éviter de trop y penser pcq ça m'angoisse.

Nous n'avons donc toujours pas parlé de l'appartement, il sait que cela sera un point de non retour. Je ne sais donc tjrs pas où nous en sommes, je l'aime toujours et lui suis toujours dévouée et loyale...
Ça fait mal au dos de s'asseoir entre deux chaises...

Naya06
Messages : 12
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 11:25

Je n'arrive pas à tourner la page de notre relation...

Messagepar Naya06 » mercredi 11 janvier 2017 22:30

Bonsoir,

C'est un peu dur ce soir.

Il était revenu vers moi, comme si on ne s'était jamais séparé, parlait instinctivement de reprendre ensemble. On a passé une semaine très agréable (on se voyait comme lorsque nous n'habitions pas ensemble, il m'appelait et m'écrivait, voulait manger avec moi...).

Puis rdv psy et retour à la réalité... Je le sens à nouveau distant, il semble m'éviter ou du moins faire comme si cette semaine n'avait pas existé. Une fois de plus, je n'ai plus vraiment de nouvelles. J'essaie de ne pas le solliciter plus que ça et je le laisse tranquille mais ma peur de l'abandon fait que ça ne me laisse pas insensible.

Je suis un peu déçue de moi-même, parce qu'avant cette nouvelle année, je m'étais raisonnée et résignée et je n'avais plus d'espoir pour nous deux, amoureusement.

Mais il a souhaité me voir pour passer du temps avec moi. Il était redevenu attentionné et taquin, nous avions retrouvé complicité et alchimie. Ensuite il a évoqué la possibilité de reprendre doucement puisque rien n'était encore fait, sans que je ne lui demande quoi que ce soit à ce sujet. Je n'ai pas voulu l'influencer et ne me suis donc pas prononcée là-dessus, je l'ai écouté sans vouloir m'emballer. Peut-être que j'aurais dû? Et voilà... Même si j'étais restée lucide jusque là, je me suis laissée reprendre à y croire.

Du coup, je ne peux m'empêcher d'essayer d'interpréter cette nouvelle prise de distance et ça ne me réussit pas. L'impression de devoir tout reprendre à zéro car le château semble s'écrouler une nouvelle fois...
J'hésite maintenant à imposer la question de l'appartement très rapidement ou à me dire qu'il a juste dû être remué par son entrevue avec le psy, que c'est normal et qu'il lui faudra encore du temps... En fait je ne sais plus quoi penser ni quoi faire.
L'impression angoissante que chacun de mes prochains pas seront décisifs pour notre avenir et du coup, d'être bloquée. En l'écrivant, je me dis qu'il doit se dire la même chose...

Bref, c'est assez difficile à suivre et je panique un peu là...



Retourner vers « L'entourage et la dépression »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité