Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Impacts dans le couple, les relations familiales et amicales...
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
Avatar du membre
Edel2425
Messages : 6
Enregistré le : samedi 05 août 2017 7:44

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Edel2425 » lundi 07 août 2017 11:46

Bonjour, ou bonsoir à tous/toutes.

Je suis vraiment désolée si je suis un peu directe, mais j'espère vraiment recevoir une réponse. J'ai parcouru pas mal de sites, posté sur pas mal de forums, mais personne ne m'a jamais aidée... Alors, j'espère qu'ici, je trouverai enfin l'aide que je cherche tant depuis bientôt 1 mois. Ce forum est un peu mon dernier recours...

C'est une histoire qui risque aussi d'être longue, bien que je vais essayer de ne pas m'attarder sur des détails futiles. Alors, désolée d'avance si c'est long à lire.

Je suis sortie avec un garçon de mon lycée pendant 4 mois, de mars à juillet. Il a 18 ans, j'en ai 15, et c'était mon tout premier copain. Pour résumer, j'avais réussi à avoir son numéro de téléphone par le biais d'une amie, nous avions échangés longtemps par sms avant de nous voir en vrai au lycée, et peu de temps après, nous sommes sortis ensembles.

Je souffre d'un immense manque de confiance en moi, je ne me trouve pas spécialement belle, intéressante ou intelligente... Je n'ai pas vraiment de passion, et pas vraiment de talent à proprement parler. Je me sens « invisible », « pas importante », je me dis souvent que si je disparaissais, je ne manquerais pas à grand monde... Et, je ne me sens pas à ma place avec les gens de ma génération. Vraiment, en y réfléchissant bien, des fois, je me dis que j'aurai aimé être né dans les années 70 et grandir dans les années 80/90, là où il n'y avait pas de téléphone portable, de réseaux sociaux... Je précise que je vois une psychologue.

Mon ex, lui, a eu une adolescence difficile... Aveugle d'un œil (je ne vais pas épiloguer là dessus), il prenait de l'opium, de l'héroïne de synthèse, et depuis que je le connais, il suit un traitement pour se débarrasser de son ancienne addiction, il est notamment sous SUBUTEX, un substitut à l'héroïne. Il est en dépression depuis 3 ans, il voit un psychiatre, pas mal de spécialistes, et je crois bien qu'il prend justement des antidépresseurs. Avant de me connaître, il buvait beaucoup, fumait, du tabac comme de l'herbe, se mutilait, il a déjà fait plusieurs tentatives de suicide...

Quand je suis sortie avec lui, il a tout arrêté : plus de mutilation, alcool et herbe occasionnellement avec modération, cigarette électronique à la place du tabac, et il avait un traitement adapté. Il m'avait dit qu'il était un homme nouveau, qu'il n'avait plus d'idées noires et qu'il commençait à vivre, que j'étais son petit ange tombé du ciel...

On a passés du superbes moments ensemble : on se voyait quasi à toutes les pauses au lycée, on mangeait ensemble à la cantine le lundi et le vendredi midi, on se voyait toujours le jeudi après-midi après les cours, je venais souvent chez lui passer des week-ends à regarder des films et lui aussi, sinon, on s'appelait tous les dimanches en appel visio pendant qu'on faisait nos devoirs...

Au départ, c'était littéralement magique : pleins de messages, plein d'attention, d'amour, de surnoms mignons, des « bonjour mon amour/mon cœur/mon chaton » le matin par sms...
Je me rappelle de la fois où j'étais partie en vacances dans le sud en avril, on se s'était pas vus pendant 11 jours, la première fois qu'on ne se voyait pas depuis autant de temps... A la rentrée au lycée, en mai, quand il m'a vue, il m'avait fait un énorme câlin, m'avait embrassée mille fois en me disant qu'il m'aimait et que je lui avais énormément manqué...
On a plusieurs fois fait des préliminaires, on a même failli coucher ensemble une semaine avant la rupture...

Mais, après... La dégringolade...

J'ai une immense peur de l'abandon, je ne sais pas d'où ça vient, mais c'est vraiment extrême... Par exemple, quand mon copain devait retourner en cours après manger, presque systématiquement, je me mettais à paniquer et à faire une crise d'angoisse parce que inconsciemment, mon cerveau prenait ça pour un abandon... Je faisais souvent des crises de panique/d'angoisse/de larmes quand j'étais avec lui, ça nous gâchait 90% de notre temps ensemble, et qu'est ce que je regrette aujourd'hui....

Moins en moins de messages, moins d'attention, moins d'amour, plus que des « salut » ou « bonjour » banal par sms, avant, pendant les vacances scolaires, on voulait tout le temps se voir, les derniers jours, c'est moi qui réclamait toujours à le voir et il me disait « on verra, on verra »...

Il m'avait avoué il y a un mois et demi à peu près qu'il recommençait à beaucoup fumer de l'herbe le soir pour s'endormir, qu'il retombait petit à petit dans la dépression... J'ai souvent fait des crises de nerf quand il fumait à cause des problèmes qu'il avait eu dans le passé, on s'est disputés 2/3 fois à cause de ça...

Le mardi 11 juillet, il m'appelle pour me dire qu'il a remis en question sa vie entière, il a lui aussi remarqué que ça avait changé entre nous... Qu'il réfléchit à pas mal de choses, qu'il veut repartir à zéro pour enfin être heureux, qu'il était dans une période où il avait besoin d'être seule, dans le sens célibataire...

Il m'annonce ça comme ça, du jour au lendemain, par téléphone... Le choc immense pour moi. Je ne l'avais vraiment pas vu venir.

J'ai passé des jours et des jours à pleurer, ça m'arrive encore souvent d'ailleurs, je me couche très tard et me lève très tôt, je n'arrive pas à dormir, j'essaye de m'occuper, regarder des films, de faire des choses, de voir des gens, même si j'essaye de me forcer à sourire et à me dire que tout va bien, je vais très mal, et cela me rend encore plus mal de simuler un faux bonheur quand je suis avec mes ami(e)s...

Les premiers jours suivant la rupture, on se parlait souvent par sms, il me promettait qu'on allait se voir pour parler de tout ça en vrai... Mais deux semaines après, il me dit qu'il est pas bien du tout, repousse toujours notre rendez vous, et ne répond plus pendant des jours, et quand je réussissais à l'avoir, il était super froid... Ma meilleure amie lui avait envoyé des messages pour lui dire que c'était important pour moi qu'on en parle en face, qu'on éclaircisse les choses, il lui disait « je suis sous Vallium, je ne ressens plus aucun sentiment, ni peur, ni amour, ni rien », « il n'y a plus rien à éclaircir, c'est pourtant clair », « ça servirait à quoi ? », « je vais pas claquer 15 euros dans un billet de train pour aller la voir 1 heure »... En gros, pour lui, c'était non.

Un jour, le 1er août, j'apprends qu'il est en ville parce que la veille, il avait eu une soirée... Je l'appelle, je lui dis que je veux le voir en face pour en parler, qu'on se dise que c'est fini en face... Encore une fois, il était réticent « mais c'est déjà fini, non ? », « pourquoi tu veux me voir ? », blablabla... J'insiste, il cède, on se donne un point de rendez-vous...

Il arrive, on se fait la bise, puis on se fait un câlin... J'ai été très tactile (main sur son genou, petites caresses), il n'a pas opposé de résistance... Il était en débardeur large, le torse et le cou couverts de suçons... Il me dit qu'à cette soirée, il était complètement défoncée, il est allée vers une connaissance, une amie à lui et ils ont fait des préliminaires, mais apparemment, depuis qu'il est sous Vallium, il ne ressent plus rien, et il n'a donc apparemment pas ressenti de plaisir sexuel et m'a dit qu'il n'aimait pas cette fille, que de toute façon il avait besoin d'être seul...

Je l'aimais et je l'aime encore énormément, j'aurai tant voulu lui dire tout ce que je ressentais, mais je n'ai pas osé, pour moi c'était peine perdue, il ne reviendrait pas sur sa décision... Ce jour là, je me suis énervée contre lui, puis j'ai été triste, je l'ai serré dans mes bras en lui disant qu'il me manquait et que je l'aimais... On s'est quittés en se disant qu'on restait amis, et qu'il essayerait de répondre un peu plus à mes messages...

A ce jour, ça va faire 4 jours que je n'ai plus de nouvelles de lui, que je ne lui ait rien envoyé... Je le laisse respirer... Mais, j'aurai tant aimé lui dire que si jamais il se remettait de sa dépression, je voudrais retenter quelque chose avec lui, j'aurai tant aimé lui dire beaucoup de choses, mais j'ai pris peur, et j'ai encore peur de sa réaction si je lui dis quelque chose... Je l'aime énormément, je n'arrive pas à passer à autre chose...

Pensez-vous qu'il est encore possible que j'espère ? Est-ce que cette situation vous est déjà arrivé ? Je voudrais des réponses, ne serait-ce qu'une seule...

Aidez moi !


Avatar du membre
Mathias49
Messages : 106
Enregistré le : lundi 28 décembre 2015 9:32
Localisation : Angers

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Mathias49 » lundi 07 août 2017 12:22

Bonjour Edel.

Tout d'abord je dois dire que tu fais preuve d'une grande maturité pour ton âge y compris dans ta façon d'écrire. On sent une grande intelligence et une grande sensibilité dans ton écrit.

Le contexte n'est pas simple, d'autant que ton ami semble avoir des phases dépressives importantes et que tu souffres toi même de dépendance affective. Difficile de dire si ça pourra reprendre un jour ou pas. Mais à mon avis tu devrais par contre lui dire (ou lui écrire) ce que tu as sur le cœur, sans attendre forcément un retour réciproque mais en allant jusqu'au bout de ton idée. L'idéal serait bien entendu qu'un dialogue s'engage entre vous (mais tu as raison de lui laisser également un peu d'air).
Après il faut savoir que pour un dépressif, si il est nécessaire qu'il soit soutenu, cela aussi peut paradoxalement être insupportable de faire souffrir l'autre par sa dépression ou d'avoir l'impression que l'on ne peut pas donner ce que l'on reçoit. Ce n'est de toute façon pas de ta faute et ça ne remet pas en question la jeune fille que tu es (même si j'imagine que tu penses le contraire).

Je sais aussi par expérience de la vie, que des relations d'amour peuvent se transformer en amitié véritable. Et tant mieux j'ai envie de dire.

Est-ce que tu en as parlé avec ta psychologue ?
Mon salon

[url]http://www.forum-depression.com/viewtopic.php?t=31425]Ma problématique et mon évolution[/url]

Avatar du membre
lilian bv 26
Messages : 246
Enregistré le : lundi 17 avril 2017 16:04
Localisation : valence 26000

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar lilian bv 26 » lundi 07 août 2017 15:55

si tu es deja de nature dépressive , etre avec une"relation toxique" risque de tirer vers le bas, c est mon avis, mon experience... je suis un ancien dépendant au cannabis sevré depuis deux ans, et je ne pourrai jamais etre avec une personne addicte...je suis sorti de dépression chronique depuis 2 ans et me suis remis au sport"intensif", tout est possible! :Zen0: :sun:

Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Marty McFly » lundi 07 août 2017 18:29

Mathias49 a écrit :Bonjour Edel.

Tout d'abord je dois dire que tu fais preuve d'une grande maturité pour ton âge y compris dans ta façon d'écrire. On sent une grande intelligence et une grande sensibilité dans ton écrit.
:oui:

Plus largement, je suis d'accord avec Mathias. Etant moi-même dépressif en couple, nous avons connu deux "pauses" dont une qui était censée être une rupture définitive mais nous nous sommes -heureusement- remis ensemble. A chaque fois, c'était à mon initiative car j'allais mal et je ressentais le besoin d'être seul. Egalement, je voulais la protéger de mon état.

Elle est revenue à chaque fois et si tu l'aimes, tu seras là toi aussi s'il revient. Va t-il revenir ? Je ne sais pas, seul le temps pourra le dire à mon avis. Son état et ses traitements ne le rendent peut-être pas très lucide concernant ses sentiments. Tout ce que tu peux faire pour le moment, c'est lui dire ce que tu ressens, par le biais d'une lettre par exemple. Et attendre, malheureusement...
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html

Avatar du membre
Edel2425
Messages : 6
Enregistré le : samedi 05 août 2017 7:44

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Edel2425 » lundi 07 août 2017 20:01

@Marty McFly et @Mathias49
Bonjour, et merci beaucoup de vos réponses! Ca fait plaisir d'avoir des avis extérieurs constructifs!

Pour vous répondre à tous les deux: (ça risque encore d'être long, encore désolée ^^')

Oui, j'avais vu ma psychologue quelques jours après la rupture, et je lui avais tout raconté... Elle m'avait dit que je devais lui parler, lui dire tout ce que je ressentais, et que l'on devait trouver une solution, un compromis qui nous convenait les deux, car nous étions un couple, et dans un couple, les décisions se prennent à deux, et elle pensait que ce n'était pas très correct de la part de mon ex d'avoir pris un choix tout seul de son côté et de me l'avoir imposé ainsi...

Je voulais vraiment lui dire tout ce que je ressentais... J'avais même écrit des pages dans un carnet sur ce que je voulais lui dire, et plusieurs fois, j'avais fait les cents pas dans ma chambre en parlant à voix haute comme si je lui parlais... J'avais vraiment une idée précise de ce que je voulais lui dire, mais, dès que je me suis retrouvée en face de lui, je me suis dégonflée...

Il m'avait dit qu'il avait vraiment pris cette décision du jour au lendemain, que ça avait été "spontané", et qu'il en avait beaucoup souffert... Il m'a dit qu'il avait failli faire une surdose de je-ne-sais-quel médicament, qu'il s'était ouvert les veines, enfin, pas mal de mauvaises choses, et j'ai bien vu que c'était vrai en voyant l'état de ses bras, vraiment horrible... :sad:

Je sais que cette année, il est sorti avec énormément de filles en très peu de temps pour éponger sa tristesse et il m'a dit qu'il n'arrivait pas à vaincre la dépression quand il était en couple... Mais il m'avait vraiment aimé, il me l'a dit, et il avait même dit à plusieurs personnes de son entourage que ça faisait un moment qu'il n'avait pas été amoureux comme ça, il avait parlé de moi à toute, vraiment toute sa famille...

Il m'avait souvent dit "quand je serai à l'université ça sera dur de se voir mais on se débrouillera", "plus tard on prendra pleins de chiens et pleins de chats", des trucs comme ça... Il m'avait dit qu'il le pensait vraiment, qu'il voulait du sérieux avec moi, je lui avait dit que moi aussi et que je ne comprenais donc pas sa décision de me quitter, et il m'avait répondu "mais t'es encore jeune, tu t'imagines pas des choses comme ça à 15 ans"... Il est hyper contradictoire...

Effectivement, Marty, ses médicaments ne le rendent pas hyper lucide sur ses sentiments, lui même s'en rend compte... Il ne sait pas pourquoi il était allé vers cette fille en soirée... Quand on s'est vus, je lui avais dit des choses comme "tu me fais vraiment mal, tu sais", il m'avait répondu "tu veux me faire culpabiliser, tu veux essayer de me faire ressentir un sentiment que je ne peux pas ressentir?"... Il a dit à ma meilleure amie que sous Vallium, il ne ressentait aucune émotion... Je lui avais demandé comment il avait réussi à ne plus rien ressentir pour moi en moins d'un mois, il avait répondu "je ne ressens vraiment plus rien pour rien du tout"...

Je veux vraiment lui écrire ce que je pense, à la limite, mais il m'avait dit quand on s'est vus "j'ai plus trop envie de te parler, t'es mon ex, et ça fait pas longtemps, je sais pas, c'est bizarre"... Et puis, avec moi, il a été habitué aux énormes "pavés" par sms, et j'ai peur de l'énerver... Surtout que vu comme il change en ce moment... Il y a un mois, il me promettait qu'on allait se voir, il y a une semaine, il ne voulait déjà plus... Le 1er août, il me disait qu'il essayerait de + répondre aux messages, mais si ça se trouve, il a changé d'avis, qui sait...

Mais oui, j'ai énormément de regrets de ne pas avoir pu lui dire ce que je voulais en face... Vous pensez que c'est rattrapable?

Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Marty McFly » mardi 08 août 2017 1:09

Je pense que oui, tu n'as jusque ici pas eu beaucoup d'occasions de le faire. Et il n'y a pas que toi. Il faut que lui se sente mieux dans sa tête.
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html

Caligisti
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 30 juillet 2017 3:26

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Caligisti » mardi 08 août 2017 3:28

@lilian bv 26
Bonjour,

je suis d'accord avec Lilian, une personne qui prend des toxiques est déjà dans une relation passionnelle avec le ou les produits en question.
Si tu es fragile, ta relation avec cette personne ne pourra être que toxique.
Cette relation te fait du mal. Il faut vraiment que tu te protèges et que tu penses à TOI d'abord en tant qu'individu.
Je sais que c'est très difficile à mettre en pratique surtout quand on est tout jeune et sensible comme toi. (je me permets de parler ainsi car j'ai traversé au cours de ma vie des passions amoureuses et la passion, c'est aussi le pathos (la souffrance).
Mais avec l'expérience d'une "vieille" dame de 40 ans, je dirais "fuis de toutes tes forces cette relation toxique".

Est-ce que tu peux encore lui dire ce que tu as sur le cœur?
Surement, mais n'attends rien de ce jeune homme. N'essaie pas de le changer, ce sera peine perdue. Pense à toi et prends soin de toi.

Avatar du membre
Edel2425
Messages : 6
Enregistré le : samedi 05 août 2017 7:44

m

Messagepar Edel2425 » mardi 08 août 2017 19:25

Merci à vous tous pour tous vos messages, ça me fait plaisir d'avoir des réponses et d'être aidée!

J'ai donc pris la décision de lui envoyer un message cet après-midi. Je lui ai demandé si je pouvais lui parler (par écrit), il n'a toujours pas répondu.

Si il n'a toujours pas répondu d'ici demain, qu'est ce que je fais? Je ne veux pas non plus le harceler, mais j'aimerai au moins qu'il lise ce que j'ai à lui dire, mais j'ai tellement peur de l'énerver... J'ai tendance à beaucoup dramatiser les choses, il m'a d'ailleurs indirectement traité de "drama queen" il y a peu auprès de ma meilleure amie...

Alors, qu'est ce que je fais s'il ne répond pas d'ici demain?

Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Marty McFly » mardi 08 août 2017 19:33

Qu'est-ce que ça te coûterait de tout lui dire directement par message ? Ou par mail ? S'il ne te répond pas tu sauras d'un certain sens à quoi t'en tenir :/
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html

Avatar du membre
Edel2425
Messages : 6
Enregistré le : samedi 05 août 2017 7:44

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Edel2425 » vendredi 11 août 2017 18:43

Je donne un peu des nouvelles de la situation pour ceux que ça intéresse, et puis, ça me libère un peu aussi d'écrire haha

Mercredi, j'avais décidé de tout lui envoyer par message, vers midi, un gros gros gros texte. Vers cinq heures de l'après-midi, en voyant qu'il n'avait toujours pas répondu, je lui ai envoyé quelque chose sur Facebook du genre "hey, j'espère que tu vas bien, je t'ai envoyé quelque chose par message, si t'as le temps et le courage ça serait cool que tu ailes voir", blablabla

Après ça, j'ai éteint mon téléphone pendant deux jours, je viens seulement de le reprendre à l'heure qu'il est

J'ai vu que mercredi, il m'avait répondu "salut, oui ça va et toi, pas de problème j'irai voir", mais visiblement il n'a toujours pas vu, ni répondu

Sinon, sur Facebook, dans la discussion, il a laissé mon surnom qui est un truc genre "mon coeur", mais il a sans doute pas fait attention, je vais arrêter de voir de l'espoir de partout

Et puis, ce soir, je pars en vacances loin de ma ville, ça va sans doute me changer les idées

Enfin bref, en tout cas, je remercie vraiment chaque personne qui m'a répondu. Ce forum est vraiment génial, encore une fois, merci à vous tous :fleur:

Avatar du membre
Marty McFly
Messages : 136
Enregistré le : mercredi 04 novembre 2015 11:23

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Marty McFly » vendredi 11 août 2017 19:40

Edel2425 a écrit :Et puis, ce soir, je pars en vacances loin de ma ville, ça va sans doute me changer les idées


C'est la meilleure chose qui puisse t'arriver. Profite bien ! : )
Il n'est pas rare que je me réveille avec la gueule de bois des remords, étant abreuvé de regrets, de choses que j'aurais voulu faire ou au moins tenter sans jamais y parvenir

Roads ? Where we 're going, we don't need... Roads

Ma galerie, je vous laisse les clés de la DeLorean. http://www.forum-depression.com/topic31173.html
Mon salon, vous prendrez bien un diet Pepsi au café d'Hill Valley ? http://www.forum-depression.com/topic31175.html
Mes poèmes, c'est pas du Huey Lewis mais ça se lit http://www.forum-depression.com/topic31174.html

Avatar du membre
Edel2425
Messages : 6
Enregistré le : samedi 05 août 2017 7:44

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Edel2425 » samedi 12 août 2017 12:14

Marty McFly a écrit :C'est la meilleure chose qui puisse t'arriver. Profite bien ! : )


Je te remercie Marty, c'est gentil de ta part! Tous tes messages me font plaisir! :)

D'ailleurs, j'ai ENCORE des nouvelles et pas des moindres, je viens alors vous les partager ici!

J'ai parlé un peu avec mon ex du genre "Salut ça va", "oui et toi" hier vers 18h00, et le soir, vers 22h00, il m'a APPELÉE. Il m'a dit qu'il avait fait une séance d'hypnotherapie (je suis pas sûre du nom) il y a quelques jours et que ça avait "changé sa vie", que ça l'avait "nettoyé psychologiquement", par exemple, il n'a apparemment plus d'anxiété, a arrêté toutes les drogues, apprécie les petites choses du quotidien et il est apparemment "heureux"

Dans ma tête, vous pensez bien, je me suis fait des idées...

Je lui ai demandé après notre appel "oú est ce qu'il en était", il m'a dit "comment ça??", puis "je suis en mode sûr de moi je sais ce que je fais", je lui ai alors demandé si je pouvais lui expliquer clairement ce que je pensais et il m'a dit "vas y mais bon je suis crevée la", je lui ai alors dit que je lui en parlerai demain pour ne pas l'embeter

Vous pensez que je lui dis que je lui dis que je ressens encore des choses pour lui et que j'imagine de nouveau une histoire vu qu'il va mieux? Ou ça fait beaucoup trop "dépendante"? Je veux pas l'enerver :/

Avatar du membre
lilian bv 26
Messages : 246
Enregistré le : lundi 17 avril 2017 16:04
Localisation : valence 26000

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar lilian bv 26 » samedi 12 août 2017 23:37

ma foi, a mes yeux tu vas au devant de déceptions douloureuses...tu n es pas avec lui par dépit, je veux dire"faute de mieux" car tu aurais l impression qu un mec "bien" ne "voudrait pas de toi"?....

@Caligisti
"une vieille dame de 40 ans" , lol! j en ai 36 et je me sens comme un ado, l immaturité en moins ( quoi que...!!!... ^^...). si ce n est pas indiscret "tes démons sont derriere toi" également? ou tu "soufres" encore psychologiquement?

Caligisti
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 30 juillet 2017 3:26

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Caligisti » dimanche 13 août 2017 0:57

Haha :smile: C'est sur que c'est relatif, 40 ans c'est jeune par rapport à 100 ans, mais vieux par rapport à un adolescent ou jeune adulte.
J'ai encore bien des soucis, je prends des médicaments, suis en thérapie, il y a encore 2 ans j'ai du aller en HP durant une terrible rechute..
Mais aujourd'hui j'ai assez de vécu et assez "travaillé sur moi" pour savoir que si une personne ne me rend pas mon amour, c'est SON problème et non pas que JE ne vaux rien..

Et toi Lilian où en es-tu? Tu n'as pas de salon?

Caligisti
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 30 juillet 2017 3:26

Mon ex dépressif m'a quittée du jour au lendemain

Messagepar Caligisti » dimanche 13 août 2017 1:03

Edel2425 a écrit :Vous pensez que je lui dis que je lui dis que je ressens encore des choses pour lui et que j'imagine de nouveau une histoire vu qu'il va mieux? Ou ça fait beaucoup trop "dépendante"? Je veux pas l'enerver :/


Salut Edel,
comment pourrais-tu être heureuse avec quelqu'un qui va mal un jour et subitement bien le jour suivant, qui n'est pas attentif à tes sentiments, ne te répond pas clairement..

Si tu fais dépendre ton bonheur de quelqu'un d'autre, c'est accorder trop d'importance à cette autre personne et pas assez à toi, alors forcément c'est une problématique de dépendance..

J'espère que tu pourras profiter de tes vacances et prendre un peu de recul.



Retourner vers « L'entourage et la dépression »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité