Mon histoire et ma réalité face à la dépression

Impacts dans le couple, les relations familiales et amicales...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
pepino
Messages : 1
Enregistré le : mardi 17 juillet 2018 0:41

Mon histoire et ma réalité face à la dépression

Message par pepino » mercredi 18 juillet 2018 3:15

Moi papa de 4 enfants marié et j'ai été séparé 2 ans (2012 à 2014) pour revenir ensuite à la maison.
Travail et Directeur sportif

Elle maman de deux enfants séparée depuis 5 ans partie en 2013.
Sans emploi et elle a 4 soeurs
Son papa s'est pendu à ses 17 ans et sa maman s'est donné la mort en 2010 après deux ans que nous étions ensemble.

Rencontre par sa demande en 2008 (elle en couple et moi marié)

Naissance de mon 4eme enfant en 2009

Elle est entrée dans une dépression à la mort de sa maman mais je dois avouer qu'elle était déjà fragile et compliquée.

2012 ma femme m'a surpris et m'a demandé de partir, elle était la avec moi mais est restée chez elle avec son homme et ses enfants.
Moi j'ai galéré plusieurs mois mais je me suis battu pour tenir bon.

Nous avons continué à nous voir quelques mois avant que son homme (plus de relation sexuelle depuis 3 ans) le sache mais elle est restée chez elle.
J'ai eu contact avec son homme mais il est incapable de lui tenir tête et la je comprend pourquoi nous avons difficile entre nous car j'ai logiquement un caractère fort.

Moi entre temps, dormir dans un parking à la France chez un ami et un retour en Belgique dans un studio.

Entre nous que des disputes violentes car je dois faire face à la haine vis à vis de la mère (madame) de mes enfants mais surtout une jalousie maladive.

Toutes les tentatives de prendre une maison ensemble échouent car elle est incapable de faire le grand saut (attend la vente sa maison)

Janvier 2013, je stop la relation car elle crise non stop, elle continue à fuir la réalité et moi je continue une bonne relation avec madame et les enfants.

Avril 2013, elle a son appartement et me propose de passer la voir, je craque et j'accepte mais pas possible de vivre avec elle car ses enfants ne sont pas prévenus donc on continue la même vie cachée et un week-end sur deux je dors la.

Dispute séparation dispute séparation etc etc etc en pleine dépression

Juillet 2013, lors d'un retour du Luxembourg elle retourne chez elle pour récupérer ses enfants. Madame décide d'intervenir vu mon absence au départ de ma fille au senegal pour 1 mois (pas mon style) car elle est toujours aussi mal et moi subissant sa maladie

Ses enfants sont avertis est m'accepte au fur et à mesure et réalise ce que j'ai pu faire pour leur maman car je n'aurais pas assez d'une journée pour vous expliquer

Fin juillet 2013, je dis à madame que je vais vivre avec elle

Aôut 2013, Vie ensemble mais insupportable, je dois souvent retourner à mon studio pour pas l'étrangler. A cette période on fait plusieurs w-k à la caravane de sa soeur avec ses enfants, c'est toujours compliqué mais j'arrive à gérer.

Le gros clash : elle fait une plus grosse crise de jalousie tjs sur la même femme (depuis le premier jour ou elle l'a vu au camping car pour elle style de madame).
Je décide de partir à pied car nous avons failli se battre avec ses beauf.
Je craque littéralement et mon ami qui m'a hébergé vient me chercher (nous étions proche de son appartement)
Elle revient avec ma voiture (une bonne heure après), on repart ensemble sauf que je la dépose devant chez elle et je pars bien décidé à tout stopper définitivement.

Je résiste à toutes ses menaces de suicide

Septembre 2013 je trouve une autre maison et mes enfants viennent les week-end, elle m'appelle mais je ne veux plus et je cache ma nouvelle maison

Octobre 2013 je perd boulot, mon poste de directeur sportif et une autre place mais c'est toujours la même chose avec elle qui veut me revoir et se racheter.

Novembre 2013 madame passe parfois avec les enfants mais elle continue la pression et ne sait tjs pas ou je vis

Decembre 2013 madame passe le week end avec les enfants et elle se pointe car elle a trouvé mon lieu de résidence. Un très gros clash avec madame mais cette fois je reste avec madame

Janvier 2014 retour a la maison que j'avais quitté
elle tjs présente car elle veut se racheter (dépression semble disparue)

je garde un domicile et reprend une maison en france mais je changerai mon adresse plusieurs moi après à la maison que j'étais avant de me séparer.

La pression est toujours la car j'ai craqué. J'en arrive même à me disputer avec mes parents

Je suis donc de nouveau dans une double vie.

Jalousie continuelle sur madame et toujours la même demande de vivre avec elle.

2015,2016,2017 pression, prise de tête, dispute l' habitude quoi Je pense l'avoir quitté des centaines de fois mais elle revient toujours et moi je n'arrive pas à la rendre malheureuse.

2018, je ne supporte plus cette double vie et la pression d'elle

juillet 2018, je pense partir avec elle car je crois qu'elle a compris cette fois mais comme toujours crise parce que je ne suis pas d'accord pour des conneries.

Comme elle a perdu du poids et refait une dents (qui l'a complexais), je la voyais mieux mais ...

Mon problème avec elle s'est que je tiens tête sur plusieurs sujets comme les femmes sur facebook ou dans la rue puis évidemment sur madame ensuite après plusieurs jours entre ma double vie, la pression quotidienne du à mes fonctions, j'explose à un moment donné qui est peut-être futile mais celui fait déborder le vase. Donc grosse guerre, ou je l'anéanti verbalement et je stop tout.

En résumé chaque fois que j'ai l'impression que c'est les bons rails boum on dirait qu'elle fait en sorte de revenir au début pour ensuite me dire que je ne veux pas vivre avec. C'est comme si nous étions dans un rond point, elle bloque pour prendre un chemin.

J'ai vu les psychiatre qui se sont occupés d'elle depuis 2010, ils affirment que son seul but est de vivre dans une situation normale avec moi et ne veut rien d'autre.

Je suis fatigué de ma double vie et je n'ai plus la capacité de sourire avec mes enfants et madame m'exaspère. Je n'attends qu'une étincelle pour vivre avec elle mais voilà une fois acquis elle retombe dans ses travers et je fuis car je me rappelle ce que j'ai vécu.

Dernière dispute qui me donne l'envie d'écrire.

Historique de 12 jours

*Je suis allé avec son fils chercher sa voiture (2heures de route) car le papa ne répond jamais présent.
*Je passe beaucoup de temps chez elle etc
*On est allé resto avec sa fille,
*Remise diplôme (6 ans d'univ donc fière d'y être) de mon fiston ou seul deux personnes présente donc madame est la (guerre de questions)
*J'ai assisté au baptême protestant de sa nièce ou j'ai du partir à un moment des suites d'une jalousie mais suis revenu pour calmer une fois terminé.
*On part une journée complète à un parc d'attraction (il faut savoir que je suis pas allé avec mes enfants deux jours plus tôt)
*J'apporte l'argent de la future caution et j'annonce aussi que le lendemain je vais devoir aller à l'anniversaire de ma maman (étonné sa passe)
*Le jour de l'anniversaire, elle commence avec ses réflexions et les questions au sujet de madame, je lui demande de stopper et elle me dit (vrai) qu'avant c'était pire.
mais
J'explose quand elle me demande si on irait pas au lac le lendemain avec ses enfants, je suis frustré moi qui vient de passer un temps fou avec eux avec des projets je ne peux même pas savourer la présence des mes enfants , je dois aussi penser à ses enfants.
Finalement elle réussi à ce qu'on s'appelle pour se torturer et s'insulter mais elle arrive à me dire que je suis un lâche alors la j'explose littéralement avec des insultes inimaginables (même sur ses parents décédés) venant de moi.

*Le lendemain, elle veut me voir pour s'expliquer mais je ne veux plus rien savoir, elle explose et me bouscule pour que je la frappe (pas mon style) et se retourne vers la vitre de la voiture pour la frapper plusieurs fois.
Elle repart en s'excusant d'avoir dit lâche et bien évidemment parle de suicide (c'est toujours)

Mon problème s'est qu'elle pense ensuite que je ne veux pas vivre avec elle et ne comprend pas que je ne veux pas céder à ses excuses, c'est donc pour elle une excuse que j'ai pour pas vivre avec. Ce résumé de plusieurs jours est identique à toutes les années sauf lorsqu'elle m' a traité de lâche

On dirait qu'elle est programmée à l'auto destruction, une fois que le bonheur frappe à sa porte.

Aujourd'hui, on essaie une renouer le contact (je me dis que ses enfants sont partis chez leurs papa) mais même canevas car je suis refroidi au sujet de mon départ car de nouveau je veux des garanties. Comme toujours, je perds deux heures à tourner après elle car elle ne rentre pas directement chez elle puisqu'elle est en crise (j'ai toujours peur du suicide)

Sexuellement c'est le top mais devenu rare avec toutes les disputes car j'en ai ras le bol, c'est une bonne maman qui pourrait également l'être pour les miens lorsqu'ils viendrait, etc etc

Je comprends que je vis au domicile conjugal mais j'ai la peur de repartir et revivre la folie de mon premier départ.

Je précise qu'elle est toujours suivie par un psychiatre tous les deux mois mais elle ne prends que rarement des médocs.

Mon histoire et ma réalité face à la dépression.


Avatar du membre
redblackrose
Messages : 3671
Enregistré le : vendredi 30 décembre 2016 8:34

Mon histoire et ma réalité face à la dépression

Message par redblackrose » samedi 21 juillet 2018 12:19

Bonjour
Et bien ...
Avez - vous pensez à une thérapie de couple ?
La jalousie semble être l origine de nombreuses disputes peut être qu elle devrait travailler ce point avec le psy ...
Vu son histoire familiale c est compréhensible que ce ne soit pas facile pour elle d ou le fait que vous ayez ce sentiment

On dirait qu'elle est programmée à l'auto destruction, une fois que le bonheur frappe à sa porte.
Pour moi l amour ne suffit pas votre relation est toxique pour vous deux donc ou bien vous trouvez des solutions à tous vos problèmes en particulier à cette jalousie maladive avec l aide d un professionnel , il y a un risque de sombrer dans la violence , les insultes c est déjà de la violence verbale ... ou bien vous reprenez vos vies séparement ...
A quoi celà sert d être en couple s il n y a pas un plus , une harmonie apaisante ?

Bien sûr aucun jugement à votre encontre et j espère que vous arriverez à trouver des solutions ...

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message