Les communautés de fans (gros débat)

Vous pouvez vous exprimer ici sur tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories du Forum.
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
Avatar du membre
Emeraude117
Messages : 217
Enregistré le : dimanche 29 octobre 2017 18:35

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Emeraude117 » samedi 11 novembre 2017 12:59

Alors voilà, ayant été "fan'"de certaines personnalités et ayant appartenu plus ou moins à une certaine communauté de fans, je me disais que ce sujet était plutôt intéressant à évoquer parce qu'il est assez original à mon sens et qu'il regroupe pleins de problématiques intéressantes.
J'aimerais savoir ce que vous pensez du concept de "fan" et de "star", si vous ne trouvez pas cela dangereux ?
Pensez vous que le fait d'appartenir à une communauté de fans puisse aider à trouver des repères, se faire de vrais amis, être réellement bénéfique en somme, ou est-ce une illusion ?

Autant dire que ces question m’intéressent beaucoup parce que depuis plusieurs années maintenant, je suis une admiratrice d'une actrice décédée et trèèès connue.
Par le biais des réseaux sociaux j'ai pu sympathiser avec pleins d'autres fans, mais je me suis aussi pris du mépris gratuit de certaines qui me faisaient comprendre que en gros je n'avais pas lu assez de biographies et que contre elles et leur superfanitude, je ne faisais pas le poids, je n'arrivais pas à leurs précieuses chevilles, entres autres antipathies du fait que tout simplement elles n'appréciaient pas ma personnalité.
Finalement, de tout ce que j'ai pu avoir comme échanges sympathiques avec ses "fans" (je n'aime pas le mot), j'en retiens surtout le négatif, et avec le recul je trouve que bien souvent le positif était basé sur du superficiel.
De plus, et je pense ne pas être la seule, je trouve certains fans excessifs quand ils appellent par exemple cette fameuse actrice "Mon ange gardien", "ma meilleure amie". Je trouve cela dangereux, on a l'impression que la star devient un substitut, que sa réalité se perd dans la projection de fantasmes, on supprime sa subjectivité et on s'éloigne de la réalité de ce qu'elle était, comment peut-on savoir si réellement elle nous aurait aimé - malgré notre intérêt pour elle -si elle était encore en vie ? Une "star" ce n'est pas un ange, pas un dieu, pas la bonté divine, pas notre mère ou notre père, on peut pas attendre tout d'elle, je trouve que c'est une forme de dépendance, ça montre un refus de grandir et un manque de liberté terrible.
Je trouve ça hallucinant aussi tout le commerce qui est fait avec les produits dérivés: coussins, doudous, support cartons de la star...plus on en possède, - et bien sûr il faut le montrer sur instagram -, plus on s'élève et on se fait sa place près de "l'ange super star" désolée pour la lourdeur mais dans l'esprit c'est un peu ça...
On aime sa star plus que tout, il faut tout savoir d'elle, mais en même temps on méprise souvent nos contemporains, on a une empathie folle pour sa star, très rarement pour une jeune femme de notre âge - à part si elle entre dans nos bonnes grâces - ce qui, chez certaines, m'a semblé plutôt rare ou encore une fois superficiel. Tu as la même couleur de cheveux que moi? tu l'ouvres pas trop? Toi aussi t'es fan ? bon cool, tu seras ma best friend.
Et tant pis si je méprise une nana de mon âge qui souffre et qui a rien demandé, après tout, les femmes sensibles, je les emmerde, sauf ma star et mes copines.

Voilà, désolée pour le pavé, mais je trouve que c'était une expérience intéressante à raconter, parce que oui la rivalité et l'antipathie gratuite existe dans ce genre d'univers, et que des fois on a l'impression que ce genre de personne se comporte à l'antipode de ce qu'aurait voulu faire leur star à leur place.
Je trouve que les idées de "fan" et de "star" sont dangereuses et font partie du système capitaliste actuel, et qu'il fait souffrir beaucoup de jeunes.
J'avais envie de discuter ou de débattre avec vous sur toute cette problématique parce que c'est quelque chose qui me préoccupe souvent.
Aujourd'hui, vis à vis des actrices que j'aime beaucoup, j'essaye d'être dans une tendresse distante, si je trouve parfois leur parcours passionnant j'essaie de na pas oublier que ce sont aussi de simples êtres humains, que je dois d'abord m'aimer moi même et ma famille,ne pas trouver trop de refuge la dedans et vivre au présent.
Féministe, hypersensible et susceptible, déteste la violence quotidienne de la société, la domination, l'arrogance, la calomnie, l'assignation à résidence, la goujaterie et les complotismes stupides.
Ce que j'apprécie le plus: la compréhension, l'empathie, la compassion, la vraie gentillesse.
Littéraire, j'écris souvent et j'aime la culture, le cinéma, la littérature, la musique classique, le jazz, le rock (de manière générale la musique riche en instruments).
:fleur: :mousque: :finition: :fleurblanc: :jongle: :fleur21: :arros: :coeur9: :extase:

Mon salon: viewtopic.php?f=13&t=34302&p=1909557#p1909557


Avatar du membre
Emeraude117
Messages : 217
Enregistré le : dimanche 29 octobre 2017 18:35

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Emeraude117 » samedi 11 novembre 2017 17:08

La découverte récente de la pensée de Guy Debord et de son concept de "Société du spectacle" a d'ailleurs participé à m'ouvrir les yeux.
Aujourd'hui j'essaie d'éviter la surconsommation: de cosmétiques, de produits (et du marketing qui va avec, l'image de la star que l'on achète...ect).
J'essaie vraiment d'arrêter le plus possible avec cette hyper consommation de tout, de glamour, d'image, de marketing malgré moi et mon côté esthète.
J'essaie de savoir ce que j'aime vraiment, qui j'aime vraiment, et de ne pas être dans l'abondance de possession, quand j'obtiens un produit j'essaie de l'apprécier véritablement, de savourer le fait que je l'ai choisi et que cela est rare et n'est pas du à une pub ou à quelqu'un d'autre.
Féministe, hypersensible et susceptible, déteste la violence quotidienne de la société, la domination, l'arrogance, la calomnie, l'assignation à résidence, la goujaterie et les complotismes stupides.
Ce que j'apprécie le plus: la compréhension, l'empathie, la compassion, la vraie gentillesse.
Littéraire, j'écris souvent et j'aime la culture, le cinéma, la littérature, la musique classique, le jazz, le rock (de manière générale la musique riche en instruments).
:fleur: :mousque: :finition: :fleurblanc: :jongle: :fleur21: :arros: :coeur9: :extase:

Mon salon: viewtopic.php?f=13&t=34302&p=1909557#p1909557

Avatar du membre
Ictavia
Messages : 1830
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Ictavia » lundi 13 novembre 2017 21:43

Je n'ai jamais été un fan avec un grand F. Il y a biens certaines personnalités comme Issac Asimov qui m'ont intéressées pas mal, mais il ne me serait jamais venu l'idée de joindre intensément une communauté y étant dédié ou de collectionner autre chose que ses livres. Il faut dire que j'ai tendance à me méfier de tout groupe ayant des normes et un sentiment d'appartenance fort.

J'imagine que les gens qui vouent ce type de "culte" doivent avoir un sentiment de vide dans leur vie. Que ce soit le sens de celle-ci, des carences affectives, un sentiment de manque de reconnaissance ou d'anciens trauma dont on veut fuir le souvenir, il doit y avoir un explication à la chose.

Donc en partant de l'hypothèse que les membres les plus dévouée de ce type de mouvement sont des personnes qui ont été fragilisées par la vie, il n'est pas surprenant que certaines dérive d’orthodoxie et hiérarchie puisse voir le jour au sein de ces groupes. Tenter de remonter sa personne en descendant les autres selon des critères arbitraires est aussi vieux que le monde. Lorsque l'égo ne va pas bien, ça peut être encore pire.

Reste que si ça ne va pas dans les extrêmes comme ça peut souvent être le cas, ça peut quand même aider à socialiser une personne qui se sent isolé. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose et je ne cracherai pas sur ceux qui ont le besoin de sentir qu'ils appartiennent à quelque chose de plus grand qu'eux.

Avatar du membre
Emeraude117
Messages : 217
Enregistré le : dimanche 29 octobre 2017 18:35

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Emeraude117 » mardi 14 novembre 2017 14:42

Effectivement, j'ai remarqué que bien souvent les fans que j'ai connu - en tout cas vis à vis de l'actrice que j'apprécie beaucoup - ont des symptômes dépressifs, elles le disent très souvent elles mêmes d'ailleurs.
L'identification à cette femme (Marilyn Monroe) n'est pas vide de sens pour ce genre de personnes (auquel j'appartiens d'ailleurs), Marilyn était dépressive.
Seulement je pense pas que mon intérêt pour elle soit une finalité en soi, ce ne doit pas être une solution pour aller mieux, pour rencontrer des gens, pour trouver ma vie intéressante selon moi.
Oui, ça peut donner l'impression de sortir de l'isolement...mais je pense que vouloir accéder à la sociabilité et au bien être par l’intermédiaire d' une passion pour un être humain ne peut que déboucher sur quelque chose d'inaboutie.
Pour moi cela témoigne en effet d'un vide et la vie ne tourne pas autour de notre passion, c'est un peu une focalisation, une obsession, une manie, et au fond je pense que l'on reste dans sa zone de confort en restant dans ce genre de groupe de fans, c'est une manière de s'éloigner de la vie.
Après, si on peut se faire quelques amis avec qui on a quelque chose de fort en commun, pourquoi pas ? Si cela peut être un pont vers les autres, au lieu de rester complètement seul. Seulement je pense que les relations sociales les plus intéressantes sont celles qui sont construites sur des différences, de la spontanéité, celles qui nous poussent dans nos retranchements. Vouloir appartenir à une communauté de fans, c'est aussi vouloir trouver son double, une amitié avec quelqu'un qui nous ressemble complètement, hors c'est une illusion parce que on peu être tout à fait être différent de quelqu'un avec qui on a une passion en commun, on peut ne pas s'entendre et s’apprécier également.
ça me fait penser à ces sites de rencontres du type: rencontrer vous entre cathos, entre timides, entre musulmans, entre gens de droite, entre fêtards...ce genre de concepts que j'ai pu découvrir sur le net.
Comme si on voulait se créer une altérité parfaite qui se plierais parfaitement à nos goûts, croyant éviter la frustration, la déception, les aléas de la vie.
Tout cela ça à un côté anticipation...donc programmation, programmés pour se rencontrer selon des mœurs et des goûts, un peu comme des automates...une forme de repli sur soi.
Après j'apprécie énormément le fait de fréquenter des gens avec qui j'ai en commun culturellement de manière précise, mais j'aime quand ce sont des rencontres spontanées et que les personnalités se complètent bien au delà des passions de chacun.
Féministe, hypersensible et susceptible, déteste la violence quotidienne de la société, la domination, l'arrogance, la calomnie, l'assignation à résidence, la goujaterie et les complotismes stupides.
Ce que j'apprécie le plus: la compréhension, l'empathie, la compassion, la vraie gentillesse.
Littéraire, j'écris souvent et j'aime la culture, le cinéma, la littérature, la musique classique, le jazz, le rock (de manière générale la musique riche en instruments).
:fleur: :mousque: :finition: :fleurblanc: :jongle: :fleur21: :arros: :coeur9: :extase:

Mon salon: viewtopic.php?f=13&t=34302&p=1909557#p1909557

Avatar du membre
Emeraude117
Messages : 217
Enregistré le : dimanche 29 octobre 2017 18:35

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Emeraude117 » mardi 14 novembre 2017 14:58

Ictavia a écrit :Donc en partant de l'hypothèse que les membres les plus dévouée de ce type de mouvement sont des personnes qui ont été fragilisées par la vie, il n'est pas surprenant que certaines dérive d’orthodoxie et hiérarchie puisse voir le jour au sein de ces groupes. Tenter de remonter sa personne en descendant les autres selon des critères arbitraires est aussi vieux que le monde. Lorsque l'égo ne va pas bien, ça peut être encore pire.
.


Effectivement, l’orgueil à toujours existé et à de beaux jours devant lui.
Pour les dérives hiérarchiques, j'ai pu en observer pleins, il y a des critères de légitimité: (la ressemblance :couleur de cheveux, des yeux, morphologie), investissement: posséder beaucoup de biographies et de produits dérivés, ne surtout pas avoir le malheur de relayer une fausse citation par erreur sinon "stupid people" ou "ignorant" ou pire "cunt, dick..." :rire1: bonjour le snobisme quand même.
Féministe, hypersensible et susceptible, déteste la violence quotidienne de la société, la domination, l'arrogance, la calomnie, l'assignation à résidence, la goujaterie et les complotismes stupides.
Ce que j'apprécie le plus: la compréhension, l'empathie, la compassion, la vraie gentillesse.
Littéraire, j'écris souvent et j'aime la culture, le cinéma, la littérature, la musique classique, le jazz, le rock (de manière générale la musique riche en instruments).
:fleur: :mousque: :finition: :fleurblanc: :jongle: :fleur21: :arros: :coeur9: :extase:

Mon salon: viewtopic.php?f=13&t=34302&p=1909557#p1909557

Avatar du membre
Emeraude117
Messages : 217
Enregistré le : dimanche 29 octobre 2017 18:35

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Emeraude117 » mardi 14 novembre 2017 15:01

On peut aussi aimer et respecter sincèrement un mythe sans avoir les moyens financiers suffisants pour être super calé sur sa vie et donc se tromper, ou on peut tout simplement faire une erreur malgré le fait que l'on ait accès à certaines données.
Il faut disposer de temps aussi pour bien connaitre la vie de la star, et puis certains ont le droit de l'aimer même si il y a des choses qu'ils ignorent d'elle...
A la rigueur si cela pose problème au fan pour la cause de sa star il peut étayer et expliquer au lieu de traiter les autres d'abrutis et d'incultes.
Féministe, hypersensible et susceptible, déteste la violence quotidienne de la société, la domination, l'arrogance, la calomnie, l'assignation à résidence, la goujaterie et les complotismes stupides.
Ce que j'apprécie le plus: la compréhension, l'empathie, la compassion, la vraie gentillesse.
Littéraire, j'écris souvent et j'aime la culture, le cinéma, la littérature, la musique classique, le jazz, le rock (de manière générale la musique riche en instruments).
:fleur: :mousque: :finition: :fleurblanc: :jongle: :fleur21: :arros: :coeur9: :extase:

Mon salon: viewtopic.php?f=13&t=34302&p=1909557#p1909557

Avatar du membre
Ictavia
Messages : 1830
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Ictavia » mardi 14 novembre 2017 18:38

Mon intuition semble n'être pas trop désuète, en te lisant, j'ai pensé que la star mystérieuse était Marylin ;) (mon choix numéro 2 était Audrey Hepburn).

Je n'ai pas grand chose à ajouter à ce que tu as dit. Il est en effet totalement déplacé de traiter les autres de tous les noms pour des raisons aussi insignifiantes. Je partage également ton avis quand au fait que des rencontre via des groupes de gens filtrés enlève le naturel à la chose, dénature ce que devrais être la base d'une relation (que celle-ci en soit une d'amour ou d'amitié).

Avatar du membre
Emeraude117
Messages : 217
Enregistré le : dimanche 29 octobre 2017 18:35

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Emeraude117 » mardi 14 novembre 2017 20:28

Bonne intuition en effet :smile:
Féministe, hypersensible et susceptible, déteste la violence quotidienne de la société, la domination, l'arrogance, la calomnie, l'assignation à résidence, la goujaterie et les complotismes stupides.
Ce que j'apprécie le plus: la compréhension, l'empathie, la compassion, la vraie gentillesse.
Littéraire, j'écris souvent et j'aime la culture, le cinéma, la littérature, la musique classique, le jazz, le rock (de manière générale la musique riche en instruments).
:fleur: :mousque: :finition: :fleurblanc: :jongle: :fleur21: :arros: :coeur9: :extase:

Mon salon: viewtopic.php?f=13&t=34302&p=1909557#p1909557

Avatar du membre
Ictavia
Messages : 1830
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Ictavia » mardi 14 novembre 2017 20:36

Pour le choix numéro 2 également ou je me suis trompé face à ton appréciation de celle-ci ? (oui je le reconnais, c'est de la curiosité un peu mal placée, mais j'assume ;)

Avatar du membre
Emeraude117
Messages : 217
Enregistré le : dimanche 29 octobre 2017 18:35

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Emeraude117 » mardi 14 novembre 2017 20:51

Non, ne t'inquiètes pas ce n'est pas de la curiosité mal placée :smile: , j'adore discuter et j'aime bien que l'on me pose des questions.
Pour Audrey Hepburn, je dirais que c''était une très belle femme, élégante et talentueuse, avec des qualités humaines indéniables (son engagement dans l'humanitaire).
Cependant, je n'ai jamais été particulièrement fan, elle n'est peut être pas assez sulfureuse pour moi, je la trouve très jolie mais elle n'a pas le même magnétisme que Marilyn à l'écran. Audrey Hepburn incarne quelque chose de très sage et chaste auquel j'ai du mal à m'identifier, un peu comme Grace Kelly.
Féministe, hypersensible et susceptible, déteste la violence quotidienne de la société, la domination, l'arrogance, la calomnie, l'assignation à résidence, la goujaterie et les complotismes stupides.
Ce que j'apprécie le plus: la compréhension, l'empathie, la compassion, la vraie gentillesse.
Littéraire, j'écris souvent et j'aime la culture, le cinéma, la littérature, la musique classique, le jazz, le rock (de manière générale la musique riche en instruments).
:fleur: :mousque: :finition: :fleurblanc: :jongle: :fleur21: :arros: :coeur9: :extase:

Mon salon: viewtopic.php?f=13&t=34302&p=1909557#p1909557

Avatar du membre
Emeraude117
Messages : 217
Enregistré le : dimanche 29 octobre 2017 18:35

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Emeraude117 » mardi 14 novembre 2017 20:54

Audrey Hepburn est plus monolithique, elle est comme une partition délicate et bien accordée.
Marilyn est plus borderline (si j'ose dire, rien de méchant là dedans), c'est plus l'incarnation de la femme sensuelle et dangereuse selon moi, elle est plus rock'n roll.
Féministe, hypersensible et susceptible, déteste la violence quotidienne de la société, la domination, l'arrogance, la calomnie, l'assignation à résidence, la goujaterie et les complotismes stupides.
Ce que j'apprécie le plus: la compréhension, l'empathie, la compassion, la vraie gentillesse.
Littéraire, j'écris souvent et j'aime la culture, le cinéma, la littérature, la musique classique, le jazz, le rock (de manière générale la musique riche en instruments).
:fleur: :mousque: :finition: :fleurblanc: :jongle: :fleur21: :arros: :coeur9: :extase:

Mon salon: viewtopic.php?f=13&t=34302&p=1909557#p1909557

Avatar du membre
Emeraude117
Messages : 217
Enregistré le : dimanche 29 octobre 2017 18:35

Les communautés de fans (gros débat)

Messagepar Emeraude117 » mardi 14 novembre 2017 20:56

Même si les deux étaient très timides d'ailleurs, mais Marilyn était une timide plus piquante.
Féministe, hypersensible et susceptible, déteste la violence quotidienne de la société, la domination, l'arrogance, la calomnie, l'assignation à résidence, la goujaterie et les complotismes stupides.
Ce que j'apprécie le plus: la compréhension, l'empathie, la compassion, la vraie gentillesse.
Littéraire, j'écris souvent et j'aime la culture, le cinéma, la littérature, la musique classique, le jazz, le rock (de manière générale la musique riche en instruments).
:fleur: :mousque: :finition: :fleurblanc: :jongle: :fleur21: :arros: :coeur9: :extase:

Mon salon: viewtopic.php?f=13&t=34302&p=1909557#p1909557



Retourner vers « Parler d'autre chose »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité