Sondage : événements paranormaux

Vous pouvez vous exprimer ici sur tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories du Forum.
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
Répondre

Croyez vous en ce qui touche le paranormal ?

Oui, j'en ai eu des preuves
29
33%
Oui, mais j'hesite encore
29
33%
Non,pas du tout,je ne croie qu'en moi meme
13
15%
Autres (precisez)
17
19%
 
Nombre total de votes : 88

Avatar du membre
choupette
Messages : 4682
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Le paranormal

Message par choupette » jeudi 20 août 2009 18:39

Ok d'accord.

Mon ami ressentait des choses ,des mal être comme toi.
Mais ce que j'ai expliqué avant,c'est depuis juin a peut prés.

Moi je ressents aussi des choses mais sur les vivants.
Il met arrivé de tombé de fatigue d'un coup ,d'épuisement totale. Alors que 5 minutes avant je petais la forme.
Et le soir une amie me dit ,qu'elle a eu un malaise et que les pompiers sont venu pour l'aider.
C'était a la même heure.!

J'ai ressenti un vide totale un jour,je discutais sur msn ,on rigolait j'étais donc bien.
Et d'un coup je n'arrivais plus a taper sur le clavier.
Mon ami ( celui l'histoire) me demande ce qu'il m'arrive.
Je lui répond "je me sent vide comme la mort".
Et il me dit quelqu'un de proche de toi est mort ?
Et je lui ai répondu ,j'espère pas ,sinon je sais qui c'est.
Et le lendemain j'ai appris le décé de cette dame là.

J'ai eu une nuit une pointe au coeur incroyable.
Pas une pointe au plexus du au stress.
Différente celle là.
2 jours aprés j'apprend qu'un homme de mon entourage est mort d'une crise cardiaque cette nuit là ,dans les heures de mon malaise.

Un matin.
Je me sens pleines d'angoisses ,et une seule et même image en tête :mon ami (toujours le même).
Je lui envoie un mail,2.. pas réponses ,des textos ,pas réponse,les heures défilent et je suis de plus en plus mal.
Je lui téléphone pas de réponse,toujours le répondeur,cet éternel répondeur...
Je vais mal trés mal.
Je ne sais pas quoi faire ,je travail et il habite vraiment loin de chez moi.
J'appelle sa copine.
Elle non plus n'a pas eu de message de lui dans la matinée.
On ne sais pas quoi faire.
Je suis de plus en plus mal, c'est lui que je ressnt en moi ,je le sais.
ALors on décide d'appeler les pompiers.
Dur démarche que de faire ça,sur un ressenti , il pouvait avoir voulu se ballader ,sortir le chien ,y avoir un soucis de connection...
J'appelle les pompiers de mon département ,qui le demande des renseignements.
L'adresse etc... ça ,ça va.
Qu'est ce qui me fais croire qu'il est en danger ?
Je ne leur ai pas dit que c'était un ressenti,mais qu'il devait m'appeler,qu'il ne répondait pas,qu'il m'avait laissé une lettre bisarre...
Ils contactent les pompiers de sa ville.
Et ils l'ont trouvé en train de dormir...
Mais il dormait parcequ'il avait pris beaucoup trop de médocs.
Il a été hospitalisé juste quelques heures pour lui faire un lavement.
Ok , il ne serait pas mort ,même si je n'étais pas intervenu.
Il aurait dormi encore tres longtemps c'est tout.

Mais j'avais bien senti quand même qu'il n'allait pas bien.


Mais ,ce que je ressent, depuis une trentaines d'années déjà.
Je peux mettre un nom dessus, c'est de la "sympathie" j'en avais parlé a ma psy un jour.

C'est une chose reconnu au plan psy.

Mais je ressens la joie des gens aussi. Et ça c'est méga cool.!!

Je vais m'arreter là avec mes histpoires .
Je vais vous souler.


Merci d'avoir lu ce pavé.
Il y a trés longtemps que je voulais en parler.
MAis j'avais peur.
Pourtant je sais qu'ici ,c'est tolérance absolu.
Mais il y a tres peu de personnes au courant dans mon entourage.

:bye: :bisouss:
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon: topic9826-6120.html
Ma galerie: topic16614-60.html


Avatar du membre
Onagre
Messages : 2467
Enregistré le : dimanche 22 février 2009 21:56

Re: Le paranormal

Message par Onagre » vendredi 21 août 2009 0:07

C'est vraiment intéressant de te lire Choupette!
Je n'ai jamais été confrontée à des phénomènes particuliers, c'est vraiment bien de pouvoir lire vos expériences et donc apprendre sur quelque chose qu'on ne connait pas (ou pas encore).

En tout cas je suis soulagée quand même de savoir que ton ami n'est pas effrayé par les visites de ces gens décédés, car sinon mon dieu quel calvaire ce serait :timide:

Quant à toi Choupette, vu tes capacités... ton titre d' "Ange gardien" est plus que mérité :love1:
Hello darkness my old friend...
Salon

Avatar du membre
choupette
Messages : 4682
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Le paranormal

Message par choupette » vendredi 21 août 2009 10:13

Cornflakes

Merci d'avoir tout lu ,j'en avais fais un sacré pavé. :siffle:
Cela ne te fais pas peur de lire des choses comme ça?

Cela fais du bien d'en parler.
C'est le genre de choses qu'on ne peux pas dire a n'importe qui.
Je ne raconte pas ça ,pour me faire remarqué.
Ni pour qu'on demande quoi que ce soit.
C'est juste que j'ai ça.
Je sais qu'il y a plusieurs personnes du forum qui le vive également.
Plusieurs ne sont plus là.

Il y a des gens qui auront peut être peur de moi.

Depuis que j'ai écris hier.
Je crois que je vais éssayé de les mettrent sur papier.
Pour moi.

Je "sais "que j'avais une arrière grand mère qui avais un truc spécial aussi.
J'ose pas demander a ma maman ,ce qu'elle sait sur elle.

Ma fille et mon fils commence a ressentir les mêms choses que moi.
On en a discuté un jour,par hazard.

Le premier que je me rappelle ,je devais être en 4émme.

Mais je croyais que tous le monde vivais ça ,jusqu'a ce que je vienne sur ce forum.

:bisouss: :bye:
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon: topic9826-6120.html
Ma galerie: topic16614-60.html

Avatar du membre
Luuna
Messages : 1755
Enregistré le : samedi 09 février 2008 0:08
Localisation : Dans la Lune

Re: Le paranormal

Message par Luuna » vendredi 21 août 2009 18:22

Bonjour,

c'est sympathique de lire vos anecdotes, j'aime bien ce sujet :smile:

Pour ma part, si j'y crois ou non, difficile à dire... je crois que de tous temps il y a eu des mystères et que, la science avançant, ils vont en s'éclaircissant même si certains restent pour le moment complètement obscurs.
Pourquoi pas alors ?

J'aime bien lire le ressenti des gens qui vivent ces expériences. A quelques reprises j'ai cru ressentir ou voir des choses de cet ordre aussi et j'aime bien les accueillir, qu'il s'agisse de mon imagination ou non. Je ne me sens nullement obligée de trancher, d'examiner, de décortiquer, de savoir, je préfère les laisser flotter librement dans mon esprit.

J'aime à croire que chacun a en lui ces capacités et que chacun les exploite ou non à sa façon :smile:
Portrait dans la Galerie ~ -:-:------------:-:- ~ Fauteuil dans le Salon

-:- ~ Sois toi-même, les autres sont déjà pris ~ Oscar Wilde ~ -:-

Avatar du membre
choupette
Messages : 4682
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Le paranormal

Message par choupette » samedi 22 août 2009 22:56

Oui mais comment les exploiter?

A quoi ça sert d'avoir ça ,si on ne sait pas s'en servir ?
Il devrait nous donné le mode d'emplois. :paix:

Ce serait plus utile, et moins frustrant pour nous.
Parce qu'on a mal a la place des autres et on ne sait pas pourquoi.

:bisouss:

-- Dimanche 23 Août 2009 10:43 --

Je crains d'avoir fais peur a tout le monde. :newblush:
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon: topic9826-6120.html
Ma galerie: topic16614-60.html

Avatar du membre
Cassandra
Messages : 82
Enregistré le : mercredi 06 mai 2009 10:25

Re: Le paranormal

Message par Cassandra » lundi 24 août 2009 14:43

le probleme c'est que ce genre de chose est souvent considéré comme une malédiction.. :tourne: et c'est peut êtr mieux de ne pas savoir s'en servir tu ne crois pas ?

nop tu n'as fait peur à personne ne t'en fais pas :wink2:
Le bonheur est une sorte d'archipel composé d'instants heureux. Entre ces îlots il y a de l'errance et de la solitude - Patrice Lepage

Avatar du membre
choupette
Messages : 4682
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Le paranormal

Message par choupette » lundi 24 août 2009 14:57

Pour moi je ne trouve pas que c'est une malédiction.

Je suis comme ça c'est tout. :god:

Mais a quoi sa sert d'avoir ça si on ne sait pas s'en servir.

Imagine, tu as une superbe voiture ,tu n'as pas le permis a quoi bon?

Moi je voudrais pouvoir utiliser ça ,mais comment?
Qui peux m'aider?
En évitant les charlatans.

Personne ici n'est confronté a ça?

:bye: :bisouss:
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon: topic9826-6120.html
Ma galerie: topic16614-60.html

Avatar du membre
Cassandra
Messages : 82
Enregistré le : mercredi 06 mai 2009 10:25

Re: Le paranormal

Message par Cassandra » lundi 24 août 2009 15:00

pour cela il faut probablement que tu contact un medium mais un vrai pas un charlatant qui pourrait peut etre te guider et repondre à des questions mais ne craint tu pas que si tu sait une fois t'en servir ca ne fonctionne plus ?
Le bonheur est une sorte d'archipel composé d'instants heureux. Entre ces îlots il y a de l'errance et de la solitude - Patrice Lepage

Avatar du membre
choupette
Messages : 4682
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Le paranormal

Message par choupette » lundi 24 août 2009 15:16

Ben si c'était le cas ,ce ne serai pas grave.

Comme ça ne me sert a rien là.
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon: topic9826-6120.html
Ma galerie: topic16614-60.html

Avatar du membre
Cassandra
Messages : 82
Enregistré le : mercredi 06 mai 2009 10:25

Re: Le paranormal

Message par Cassandra » lundi 24 août 2009 15:20

Histoire de frissoner une peu voilà l'histoire d'Amityville .. bonne lecture :wink2:

"La maison du diable" comme on l'appellera plus tard, est construite en 1928. De style colonial à trois étages, elle située 112 Ocean Avenue, dans les quartiers aisés d'Amityville (Long Island), non loin de New York.

La famille DeFoe

Avant la nuit tragique où c'est terminé leurs vies, les DeFeos étaient des gens normaux qui aimaient la vie. Les membres de la famille DeFeo étaient Ronald Sr., Louise, Ronald Jr., Poignez, Allison, Mark et John Matthew. Ronald DeFeo Jr., le seul survivant, a été accusé de six condamnations à perpétuité dans la Prison de Greenhaven. Ils habitaient au 112 Océan Ave. (Actuellement, le nom de la rue et l'adresse ont été changé). Les DeFeos vivaient dans un appartement dans Brooklyn, proche d'où M. DeFeo travaillait. Ils étaient enchantés de leur nouvelle vie depuis qu'ils avaient déménagé à Amityville, surtout pour la maison, car ils avaient maintenant 2 1/2 étages de plus qu'un sous-sol fini. Comme un emblème de leur nouvelle vie, un signe a été ajouté au jardin devant la maison où il est inscris, "HAUTS ESPOIRS" (traduction mot à mot).

Ronald DeFeo Sr., fils de Rocco DeFeo, est directeur général de La Brigante-Karl Buick Concession sur l'île Coney, Brooklyn. Il aime beaucoup ses enfants et les a élevé avec conseils et amour. D'après Ronald Jr., M. DeFeo frappait encore Ronald Jr. même s'il était un adulte. Un incident est survenu le jour avant les meurtres : Ronald Sr. et Ronald Jr. ont été vu dans l'embouchure du sous-sol. Ronald Jr. est parti avec une lèvre sanglante. D'après Ronald DeFeo Jr. et une autre famille, Ronald DeFeo Sr. a eut des rapports avec certains amis et parents aux dossiers criminels. En général, Ronald DeFeo Sr. était un bon homme qui aimait sa famille et sa vie. Le jour de son meurtre, M. DeFeo devait aller au travail et porter son fils, Mark, qui avait une blessure de football chez le docteur.
Louise DeFeo est la fille de Michael Brigante. Il n'y a pas beaucoup d'informations au sujet de Mme Defeo dans les livres. Ronald DeFeo Jr. a accusé sa mère d'être infidèle à M. DeFeo, mais cette affirmation n'aurait pas de fondement réellement connu.


D'après ses amis, Allison DeFeo était une fille tranquille. Chaque fois que Ronald DeFeo Jr. élevait la voix dans la maison, elle fermait sa porte de chambre pour bloquer le son des discussions que Ronald Sr. et Ronald Jr. avaient. Elle passait son été dans la piscine avec ses amis. Elle était âgée de 13 ans lors de son assassinat.

John DeFeo avait sept ans lors de son décès. Il a été décrit comme un petit garçon gentil par les amis d'Allison. Le jour avant les meurtres, John DeFeo et son ami se sont assis sur le pas de son sous-sol et ont regardé secrètement Ronald Sr. et Ronald Jr. se disputer. Ronald Jr. est parti avec une lèvre sanglante.

Il n'y a pas beaucoup d'informations au sujet de Mark DeFeo, à part que le jour de son meurtre, M. DeFeo était supposé emmener Mark chez le docteur pour une blessure au football. Pendant sa saison de football, Mark DeFeo avait eu une blessure sérieuse et lui a exigée l'usage temporaire de béquilles et une chaise roulante. Il mourut à l'âge de 12 ans.

Dawn DeFeo a 18 ans lors de son meurtre. D'après Ronald DeFeo Jr., il y avait plusieurs discussions au sujet de la musique qu'elle écoutait. Il paraît que son frère n'aimait pas les musiciens noirs populaires à ce moment-là. D'après Ronald DeFeo Jr., sa soeur l'a aidé à rester sur probation en lui donnant un échantillon de son urine, ce qui a permis à Ronald DeFeo Jr. de réussir ses tests anti-drogues. Dans ce temps-là, Ronald Jr. était un utilisateur occasionnel d'héroïne.

Shaggy était le chien de berger de la famille. Ronald DeFeo Jr. le détestait passionnément et avait comploté plusieurs fois pour le tuer. La seule raison pourquoi il ne l'avait toujours pas fait est parce que son père l'avait prévenu que peu importe ce qui arrivait au chien, cela passerait sur son dos. Pendant les meurtres, Shaggy n'a pas arrêté de japper. Quelques jours après les meurtres, Shaggy a été adopté par un ami de la famille.

Le massacre de la famille Defeo

Mercredi 13 Novembre 1974 vers 3 h du matin, Ronald DeFeo Junior finit d'écouter un film appelé Castle Keep. Il prend son fusil 35 mm et assassine son père, sa mère, ses deux frères et deux soeurs pendant qu'ils dorment dans leurs lits. Certains sont tués dans leur sommeil, d'autres auront le temps de se réveiller avant leur assassinat :
• Ronald Senior reçoit 2 balles dans le dos. Entrées par le cou, elles traversent ses reins et sa colonne vertébrale. Le coroner indique que la victime a essayé de se déplacer vers le haut avant de mourir. Il a été vivant de quelques secondes à quelques minutes avant de succomber à ses blessures.

• Louise reçoit elle aussi 2 balles : une entre et sort par son poignet gauche. La 2ème détruit son poumon, son diaphragme, sa cage thoracique et son foie. Elle se dirige vers la porte et meurt 10 minutes après la fusillade.

• Mark et John reçoivent des tirs à bout portant (moins de 2 pouces). Les balles pénètrent le coeur, les poumons, le diaphragme et le foie de chaque victime. La moelle épinière de John est touchée sévèrement.

• Allison est réveillée et a le temps de voir la muselière du pistolet avant qu'il reçoivent la balle en plein tête. La balle est sortie, a frappé le mur et a rebondi par terre.

• Dawn à reçu une balle à bout portant également (moins de 3 pouces) dans le bas de son cou. La balle est sortie par l'oreille gauche.

Arrestation et enquête policière

La police croit que les voisins n'ont rien entendu car la maison agissait comme un château fort et aurait assourdi le son. De plus, le chien DeFeo aboyait bruyamment pendant tout le temps des meurtres.

Les DeFeos croyaient très probablement que Ronald DeFeo Jr regardait encore Castle Keep, une émission particulièrement violente et remplie de tirs bruyants. DeFeo Jr. écoutait la télévision très fort, ce qui pourrait expliquer pourquoi les enfants ne se sont pas réveillés. M. et Mme DeFeo ont été les premiers à être assassinés et les enfants n'avaient aucune raison d'être alarmés parce qu'ils dormaient dans leur maison, dans leurs lits. Les autopsies ont révélé que les DeFeos n'ont pas été drogués au dîner et il a été prouvé que Mme DeFeo et Allison se sont réveillées. Ronald DeFeo Jr. déclarera durant son interrogatoire que Dawn s'était réveillée et lui a demandé quel était le problème. Il lui a dit de se recoucher, se qu'elle a fait, et c'est alors qu'il l'a abattue. Il est dur de dire si ce qu'il raconte est vrai car il a créé beaucoup de versions différentes des meurtres pendant l'interrogatoire de la police.

A la demande de l'avocat de la défense, William Weber, une enquête a lieu dans la maison afin d'y trouver une quelconque puissance capable d'avoir influencé le meurtrier. Sans doute renseigné par des spécialistes en parapsychologie, il soupçonne l'existence de champs électromagnétiques dus à des vices de forme ou à des forces telluriques avoisinantes susceptibles de saturer l'environnement en ondes nuisibles à l'équilibre des cellules et à la santé mentale de son client. Cette thèse du champ parapsychologique est avancée par un certain Hans Holzer pour justifier pourquoi aucun des membres de la famille DeFeo n'a été alerté par les coups de feu. Il inhibe les sons et affecte la perception du bruit. Mais de là à entendre des voix d'outre-tombe…

L'affaire est classée par les scientifiques qui refusent d'y voir autre chose qu'une folie meurtrière. Mais la maison étant « tâchée de sang », elle reste inoccupée pendant plusieurs mois malgré son prix attractif : « Quartier résidentiel d'Amityville. Villa style colonial hollandais, 6 chambres à coucher, 1 grand salon, 1 grande salle à manger, une véranda fermée, 3 ½ salles de bains, sous-sol fini, garage 2 voitures, piscine chauffée, et grand hangar à bateaux. Prix demandé : 80.000 dollars ».

Les nouveaux habitants de la maison du diable

Était elle vraiment hantée ? C'est ce que se demandent encore les gens. Bien que les propriétaires suivants n'aient pas été gênés par des incidents inhabituels, les Lutz, eux, déménageront au bout de 28 jours, chassés par des "événements surnaturels", sous forme d'activité poltergeist et d'apparitions démoniaques. S'agissait-il réellement d'une histoire vraie ? Certains affirment aujourd'hui que toute l'affaire n'était qu'un canular, une escroquerie perpétrée par les Lutz pour gagner de l'argent. Ceux qui croient à l'histoire disent au contraire que la thèse du canular n'a été élaborée que dans le but de décourager les hordes de curieux qui, après la sortie du livre (1977) et du film (1979), sont venus en masse à Amityville pour jeter un coup d'œil sur l'attraction locale : la désormais célèbre "maison du diable".

En dépit de la controverse, c'est une histoire effectivement terrible qui est à l'origine des affirmations selon lesquelles la maison d'Océan Avenue serait hantée. N'ayant pas réussi à convaincre les jurés qu'il avait obéi à l'injonction de voix lui intimant l'ordre de tuer, DeFeo est déclaré responsable de ses actes; inculpé d'homicide sous 6 chefs d'accusation, il est condamné à 25 ans de prison pour chacun d'entre eux. Après cet épisode sanglant, la grande maison d'Océan Avenue est mise en vente à un prix dérisoire. George Lutz, propriétaire d'une compagnie de géomètres qui bat de l'aile, visite la propriété avec sa femme Kathy. Malgré le passé macabre de la grande demeure, ils croient avoir trouvé la maison de leurs rêves et s'en portent acquéreurs.

Les Lutz emménagent avec leurs 3 enfants le 18 Décembre 1975. Une de leurs premières actions est de demander à un prêtre de venir bénir la maison. Au cours de la bénédiction, le prêtre dit entendre une voix, forte, semblant venir de nulle part, lui disant simplement : Allez-vous en ! Rapportés par les Lutz eux-mêmes dans une interview qu'ils ont accordée à la télévision History Channel dans le cadre de deux reportages consacrés à la légende d'Amityville (3), les phénomènes envahissent peu à peu leur quotidien.

Ils constatent d'énormes variations de température, la présence de l'odeur écœurante d'un vieux parfum, la formation de tâches noires sur les sanitaires et l'apparition de nuées de mouches malgré la saison hivernale.

George Lutz est tiré de son sommeil chaque nuit vers 3h15. Cauchemar ou réminiscence du massacre des DeFeo qui eut lieu à cette heure ?

Enfin, Mélissa, la cadette, évoque à plusieurs reprises de la présence d'une « amie » du nom de Jodie qui se manifeste à elle en lui assurant qu'elle « resterait toujours dans la maison ». Imagination infantile ou expression du démon ?

Le temps fort de ces manifestations reste la découverte dans la cave d'un réduit qui ne figure sur aucun plan. Même le labrador noir Harry refuse d'approcher cette pièce malodorante aux murs peints en rouge…

Un lion de céramique de plus de 1 m de haut se met à bouger tout seul. On trouve des empreintes de sabots fourchus dans la neige tout autour de la maison. Les traces mènent tout droit à la porte du garage qui avait été arrachée de ses gonds, une prouesse qui aurait nécessité, selon Anson, une force au-delà de celle d'un être humain. Les Lutz arrivèrent rapidement à la conclusion que la maison de leurs rêves était en fait un endroit cauchemardesque hanté par des démons maléfiques.

Kathy Lutz est la première à être véritablement terrorisée par les entités qui hantent la maison. Des bras invisibles l'enlacent; des êtres tentent de la posséder. Toute fuite était impossible, écrivait Anson, elle avait l'impression qu'elle allait mourir. Plus tard, des marques rouges très douloureuses apparurent sur sa peau, comme si elle avait été frappée à coup de tisonnier brûlant. A la même période, George Lutz vit à son tour des événements étranges. Il entend une fanfare défiler dans la maison, avec le bruit des bottes et le son d'instruments à vent. Il ne voit rien mais retrouva les tables, les fauteuils et le canapé poussés contre les murs du salon, comme pour laisser le passage à la cohorte endiablée. Par-dessus le marché, les Lutz affirment avoir eut plusieurs fois la visite d'êtres démoniaques. Ces entités se manifestent sous des formes très variées : immense silhouette encapuchonnée de blanc, démon cornu ou encore cochon diabolique avec deux yeux ardents.


Trop c'est trop

Puis, l'événement le plus extraordinaire, la goutte d'eau qui fit déborder le vase, a lieu une nuit de début Janvier 1976. Cette nuit-là, George n'arrive pas à trouver le sommeil, et après avoir décidé de sortir boire un verre, il se tourna vers sa femme pour la prévenir. A sa grande stupéfaction, elle ne se trouvait plus à ses côtés ; il leva les yeux : elle lévite dans les airs ! Plus horrible encore : lorsqu'il la tira par la manche pour la faire redescendre dans son lit, elle se rida et prend un instant l'apparence d'une vieille femme hideuse.

C'en est trop pour les Lutz. Ils quittent la maison le 14 Janvier 1976. Mais, selon John G. Jones, le Diable, resté lové avec malveillance autour d'elle, la tenant sous sa coupe poursuit la famille dans ses nouvelles demeures. En somme, Amityville, métaphore du démon, est partout.

L'histoire d'Amityville allait être la source d'inspiration de nombreux auteurs de livres d'horreur dans les années 1980s. La plupart se réclament de la pure fiction, mais quelques-uns prétendent raconter la «'vraie» histoire, Toutefois, dans leur grande majorité, les spécialistes du paranormal affirment qu'il n'y a jamais eu d'histoire «vraie». Selon eux. L'affaire des Lutz serait une pure fiction d'un bout à l'autre.



Manipulation
Bien qu'on ne mette pas en doute la sincérité des Lutz, leur première relation des événements était beaucoup moins impressionnante : ils y parlaient de sentiments et de sensations plus que de phénomènes physiques. De plus, on s'aperçut plus tard que l'avocat de Ronald DeFeo, William Weber, avait basé sa défense en appel sur c'est la faute au diable pour faire acquitter son client. Weber reconnut même qu'il avait aidé les Lutz à faire de leur histoire une histoire à sensation, pour prouver que n'importe qui vivant dans la maison d'Amityville pouvait subir l'influence de forces surnaturelles.

Malgré les preuves écrasantes en faveur d'une supercherie, Ed et Lorraine Warren, de la Société pour la recherche psychique de Nouvelle-Angleterre, soutiennent que le récit des Lutz est authentique. Ils ont enquêté dans la maison avec un groupe de chercheurs après que les Lutz l'eurent abandonnée; ils furent remplis d'un sentiment d'horreur absolue en explorant la propriété. Quand Ed Warren descendit à la cave, il dit avoir vu des milliers de points lumineux, ainsi que des formes sombres qui essayèrent de le précipiter à terre. Et quand Lorraine Warren, qui est médium, tenta d'entrer en communication directe avec les êtres hantant la maison, un membre de l'équipe s'évanouit, deux eurent des palpitations et un autre se sentit tellement mal qu'on dut le faire sortir d'urgence de la maison.

Pour les Warren, le « mal » associé à la maison est bien antérieur à la tuerie perpétrée par DeFeo. D'après leurs investigations, le terrain sur lequel est bâtie la maison fut autrefois un site de détention utilisé par les indiens Montauketts, premiers colons de la région, pour parquer leurs malades mentaux, la maladie mentale étant attribuée à l'action du démon. Plus tard, un sorcier de Salem du nom de John Ketcham, chassé du Massachussetts au 17 ème siècle, vint y trouver refuge pour rendre un culte au Diable. Or, un corps a été exhumé au début du 20 ème siècle à l'emplacement de la propriété. Le cadavre de John Ketcham ou celui d'un chef indien ? Quel qu'il soit, la force qui se manifeste à Amityville lui serait attribuée ! Les esprits inhumains se délectent d'une telle souffrance, affirment les Warren; ils infestent les tombes de ceux qui n'ont pas été enterrés en terre consacrée.

On ne saura probablement jamais ce qui s'est passé au 112 Océan Avenue. Les Cromarty, qui ont emménagé juste après les Lutz, affirment qu'aucun phénomène bizarre ne s'est produit. Ils ont même intenté un procès aux Lutz parce qu'ils étaient assaillis de curieux réclamant des visites guidées. Ils sont parvenus à un règlement à l'amiable... Son montant n'a pas été dévoilé.

@Choupette : ben là pour l'instant ca ne te sert pas mais qui sait ? :wink2:

-- Lundi 24 Août 2009 15:36 --

en bonus dans les frissons :smile2: à croire ou pas , it's up to you :wink2:

LES ATTRACTIONS HANTÉES DE DISNEY -


Tom Sawyer's Island: c'est dans ces eaux qu'un adolescent a trouvé la mort.

Il y a cela quelques années, voire des décennies, en 1973, les Rivers of Far-West de Disneyland CA ont été le théâtre d'un drame. Deux garçons, tout deux presque des adolescents, ont voulu prolongé leur séjour dans le Royaume Magique, en restant après la fermeture cachés sur Tom Sawyer Island. Ce qu'il faut savoir c'est que l'accès à cet ilôt se fait par bâteau. La nuit tombée, les deux garçons tentèrent de rejoindre l'autre rive, l'un deux en voulant porter son jeune ami qui ne savait pas nager, s'essouffla et se noya. C'est de ce tragique accident, que l'une des plus forte rumeurs de fantômes découla. Les cast-members se racontent leurs " aventures surnaturelles " entres eux. Des employés de la maintenance de Tom Sawyer's Island continuent aujourd'hui, selon leurs dires, à voir dans les couloirs, les cavernes sombres de l'île, des ombres bouger dans la pénombre. D'autres se sentent observés la nuit. Imaginez-vous, seul dans le noir d' Adventure Isle à DLP, il y a matière à avoir froid dans le dos oui. Et les employés ne sont pas les seuls à être " victimes " du fantôme du garçon, quelques guest racontent aussi cette sensation bizarre qu'ils éprouvent en se baladant dans les méandres et les sous-terrains de l'île. Des spécialistes entres guillemets américains du surnaturel, ont déterminé que Tom Sawyer Island était un lieu propice aux manifestations surnaturelles,ainsi que la station de SkyWay, aujourd'hui fermée, où un cast de la maintenance fit ne chute fatale lors d'une réhab de l'attraction.
Changement de Royaume Magique, le Magic Kingdom de Walt Disney World, autre incident mortel. Lors de la construction de l'attraction Pirates of the Caribbean, un employé du chantier fit une chute mortelle. Selon les rumeurs qui courent à son sujet, il s'appellerait Georges. Voici l'histoire de ce fantôme qui est somme toute assez amusante ( sans manquer de respect bien sûr). La légende veut donc que si les cast-members ainsi que les visiteurs connaissant l'histoire de Georges, embarquant pour l'attraction, disent à haute voix que " Georges doesn't exist " (Georges n'existe pas.) , l'attraction tomberait immédiatement en 101 (en panne), sous la " colère " de Georges. Pour faire redémarrer l'attraction, il faut se contredire et énoncer : " Georges est réel ". D'autres légendes amusantes (pour certains) tournent encore autours de ce Georges. Pour mettre encore l'attraction en 101, prononcez le nom de cet employé qui travailla avec lui lors du chantier de l'attraction. Pour voir si au moment où vous êtes dans l'attraction,Georges est présent, il vous faut, près de la scène de la prison, observé la porte en bois. Si elle est ouverte ou entre-ouverte, Georges est parmi vous mes amis ! Plus effrayant pour nos amis cast-members officiant à la tour ( la pièce au dessus de la zone de load, d'où le cast contrôle l'attraction) de l'attraction. Beaucoup de cast relatent qu'ils entendirent quelqu'un entrer derrière eux, et que la porte fut grande ouverte, bien sûr, il n'y avait personne… à part Georges. Généralement ils sortirent de la tour prévenir leurs camarades à la zone de load : " Georges est avec vous ! ".
Nous allons maintenant nous focaliser sur les lieux les plus propices aux contes fantastiques de cast-members, les Haunted Mansion,à savoir les versions originales de notre Phantom Manor. Il y a une version de la Haunted Mansion dans chacun des deux resorts américains, une dans le Disneyland d'Anaheim, l'autre dans le Magic Kingdom de Walt Disney World. Evidemment, l'ambiance horrifique de ces attractions favorisent l'installation de nos rumeurs surnaturelles. Mais entres les créatures audio-animatronics de ces maisons hantées, se cachent des vrais phénomènes relatés par des cast-members, des guests et des fans. Nous commencerons par la Haunted Mansion de Disneyland,qui nous réserve des frayeurs pas toujours contrôlées par les cast-members.

La Haunted Mansion de Disneyland, fut le décor d'un acte des plus morbides qu'est connu le parc. Une femme, est venu à la direction du parc pour une requête très, très spéciale. En effet, elle avait dans les mains, les cendres de son enfant, décédé. Elle demanda la permission de pouvoir répandre les cendres de son fils dans la Haunted Mansion, attraction préférée de son fils de son court vivant. La direction refusa en bloc et prit ceci pour une blague. Malheureusement, cette femme était sérieuse, et les casts de la tour de la maison hantée la virent ajouter à la poussière de la bâtisse, les restes de son fils. Depuis ce jour, régulièrement, cast-members et visiteurs ont prétendus voir le spectre du petit garçon, pleurer et réclamer sa mère.
La Haunted Mansion de Walt Disney World en Floride, elle, a connu plus de phénomènes que sa cousine californienne. En voici trois exemples. Un des fantômes, de vrais fantômes, qui hanterait la Mansion, serait en fait celui d'un homme décédé lors d'une soirée, où lui et un autre homme, faisait l'attraction, un peu avant la fermeture. Ils avaient bu pour fêter un anniversaire ou une chose comme cela. Il lui prit l'envie d'aller voir de plus près l'effet spécial de la scène de spiritisme (Madame Leota), mais il faut savoir que dans la Haunted Mansion du MK, devant et derrière la voie qu'emprunte le doombuggy, il y a des affaissements, un genre de fossé, d'environ 10-15 pieds de hauteur. ( 1 pied = environ 30cm), il y a aussi une paroi en cas d'évacuation, mais il demeurre un large espace entre cette paroi et la plate-forme sur laquelle Leota se trouve. Il sortit de son doombuggy et se brisa le cou en tombant dans ce fossé. Morbide. Autre rencontre surnaturelle, celle de Jay, un jeune cast qui travaillait au Magic Kingdom pendant 6 mois. Une nuit de Juillet, il était affecté à fermer l'attraction, le parc fermait relativement tard en cette période. Après avoir fermé l'entrée des guests à l'attraction, il entra à l'intérieur pour aider l'équipe de maintenance. Le nettoyage et l'inspection se fait une fois l'attraction coupée, les doombuggies arrêtés et toutes les lumières de travail allumées. Lui et un autre cast-member de la maintenance finirent d'inspecter la scène du corridor, quand ils arrivèrent à celle de la scène de Madame Leota. Ils furent surpris de constater que les lumières de cette scènes étaient éteintes, alors que celles du corridor étaient allumées. Ils continuèrent quand même leur inspection quand son camarade lui demanda si il avait entendu quelquechose, il lui répondit que non et se mirent à écouter. Ils perçurent un faible battement régulier, comme un tambour, ils tinrent tout de même à finir leur inspection quand ils constatèrent que plus ils avançaient, plus le son devenait fort. Ils sortirent au plus vite de la scène Leota, le son disparut soudain. Peut-on relier cette histoire à l'accident qui survint au même endroit, à savoir celle de Madame Leota ? A vous d'en juger.
Autre histoire maintenant, celle qui fait le plus frémir les cast-members d'office à la Haunted Mansion, tard le soir. C'est l'histoire de " L'Homme à la canne ". Dès les années 70's, cette histoire circulait déjà en backstages. Une nuit, une jeune cast-member travaillait en zone de load, là où les guests embarquaient. Il était tard et les guests n'étaient pas nombreux à entrer dans la maison hantée, une seule des deux stretch-rooms fonctionnait. Cela veut dire qu'il y a un laps de temps entres chaque arrivée de groupes de visiteurs, qui laisse le cast-member seul dans la zone, avec cette musique, ces effets sonores, à observer l'obscurité en attendant le prochain arrivage de visiteurs. Donc c'est pendant ce laps de temps que notre cast-member vit arriver, un doombuggy venir de la zone d'unload (où les guests débarquent), il devrait être vide, mais elle constata que se tenait à l'intérieur du véhicule, un vieil homme, assis au milieu avec sa main appuyée sur sa canne devant lui. La CM essaya de parler au monsieur, de lui dire qu'il fallait descendre après le tour, mais il ne répondait pas, le regard fixé droit devant lui. Le doombuggy entama un nouveau tour dans la pénombre avec l'homme à la canne à l'intérieur. La cast s'empara du téléphone lui permettant de contacter son collègue de la zone d'unload et lui demanda qu'est-ce que c'était que cet homme qui n' pas voulu descendre. Le CM de l'unload lui répondit que rien d'anormal ne s'était passé, et que tous les visiteurs sont sortis normalement de l'attraction. Ils contactèrent le responsable de l'attraction, lequel attendit avec les deux CMs le doombuggy, qui bien sûr ressortit vide. Je peux vous dire que cette histoire de l'Homme à la cane fait frémir les opérateurs des zones de débarquements et embarquements de Haunted Mansion, surtout aux heures tardives où une seule stretch-room est mise en service.

Voilà, notre incursion dans les histoires, rumeurs et autres apparitions surnaturelles dans les parcs Disney US s'achèvent sur les Haunted Mansion. Nous espèrons que cela vous a plu et que vous penserez à l'Homme à la cane lors de votre prochaine visite à Phantom Manor.
Le bonheur est une sorte d'archipel composé d'instants heureux. Entre ces îlots il y a de l'errance et de la solitude - Patrice Lepage

Avatar du membre
marion01
Messages : 8
Enregistré le : lundi 24 août 2009 20:42
Localisation : 01

Re: Le paranormal

Message par marion01 » mardi 25 août 2009 19:06

choupette a écrit :Mais ,ce que je ressent, depuis une trentaines d'années déjà.
Je peux mettre un nom dessus, c'est de la "sympathie" j'en avais parlé a ma psy un jour.
ce que tu ressens là, c'est surtout de l'empathie!
c'est le fait de ressentir les émotions, les douleurs...des autres!

c'est ce que j'ai également mais en moins développer.
disons que je ressens les émotions des personnes quand je suis près d'eux.
ou alors faut que j'aime la personne à un point incroyable.

je sais que ça va peut-être paraitre bizarre mais, comme je l'ai dit dans ma présentation, il y a un garçon, un seul sur toute la planète qui a su pendant sa carrière me rallonger ma vie pour quelques années, je parle de Gregory Lemarchal.
le plus bizarre c'est que je ne l'ai jamais rencontré.
pourtant ça a commencé en 2007.
en Janvier, j'ai attrapé la grippe et peu de temps après j'ai eu une complication: infection pulmonaire.
j'apprendrais plus tard que Gregory avait pendant ce temps là une complication avec sa maladie, c'était à ce moment là que les médecins lui recommandaient la greffe.

puis fin avril 2007.
il poste son ultime message le 27 avril, il ne dit pas qu'il a besoin d'une greffe, juste qu'on lui impose un repos de 3 mois.
il n'en dit pas plus sur sa santé.
Pourtant je m'inquiète, je sens que quelque chose cloche, qu'il ne nous dit pas tout, que ça a l'air plus grave que ce qu'il veut nous faire croire.
je passerais les jours suivants à faire des nuits blanches et à ne pas suivre ce qui se passe autour de moi, trop inquiète pour ça.
le 30 avril à 13h: alors que j'allais bien un peu plus tôt, je commence à ressentir des vertiges, des douleurs...je me sens comme partir...Là je me mets à craindre le pire.
je passerais tout le reste de la journée à moitié dans les vap'.
le soir, alors que je suis à Lyon pour l'anniversaire d'une cousine, mon grand-père maternel arrive et me dit "tu savais que Gregory Lemarchal était mort?"
là j'ai cru que j'allais tomber dans les vap' pour de bon.
je n'ai pas envie d'y croire et pourtant quand j'irais quelques minutes plus tard sur internet pour avoir confirmation, ça sera malheureusement la réalité:" Gregory Lemarchal est décédé à 13h à l'Hospital Foch de Suresnes" lirais-je sur Yahoo.

le pire c'est que ce que racontera sa fiancée Karine Ferri à propos du dernier moment de vie de Gregory (le coma artificiel, le "je t'aime" avant qu'on le plonge dans ce coma)...je l'avais déjà rêver un mois avant!
et j'aurais préféré que ça reste un mauvais rêve.


C'était presque pareille dans les derniers jours de ma grand-mère paternelle.
Quand elle était à l'hosto, j'ai sentie sa fatigue et je sentais même que c'était bientôt la fin pour elle.
je me suis mise à pleurer toute seule, devant les regards étonnés de mes parents, mon frère et ma grand-mère qui ne comprenaient pas pourquoi je pleurais.

Après que Greg soit décédé, j'ai eu peur d'aimer à nouveau des personnes comme je les ai aimé eux.
Pour moi au début, ils étaient morts par ma faute, comme si je n'avais pas le droit d'être heureuse.

Après son départ, j'ai rêvé de Greg à plusieurs reprises, dans ces rêves il me réconfortait et je me réveillais apaisée.
J'ai rêvé une seule fois de ma grand-mère, elle me disait: "accepte la vie telle qu'elle est"
j'ai au début mal pris ce message mais maintenant la seule chose que je ne pourrais plus accepter ça serait de nouveau un décès prématuré dans mon entourage...

voilà
bisous
marion
galerie : post681270.html" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
choupette
Messages : 4682
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Le paranormal

Message par choupette » mardi 25 août 2009 22:12

Coucou :paix: :paix: :paix: :paix: :paix: :paix: :paix: :paix:

Pas la forcce ce soir je suis en crise là.

Mais je suis pas d'accord avec vous.
Ce n'est pas de 'l'empathie" mais bien de la "sympathie".

Pour moi la différence est énorme je sui désolée.

Je sais de quoi je parle ,surtout ce soir.

La sympathie est une empathie augmentée qui revient à "souffrir avec".
Dans le sens propre du terme.

L'empathie c'est , comprendre la douleur de l'autre.
Moi je la comprend parce que je la vie a l'intérieur de moi.

L'empathie je connais ,je travail en tant qu' auxiliaire de vie.
Et j'essaye de comprendre ce que me disent les gens.
J'essaye d'imaginer ce que ressente les gens.
Pour moi ça c'est de l'empathie.

Mais quand j'ai des crises.
C'est réellement de la sympathie.
Parce que je ne maitrise rien,je ne décide pas de comprendre tel ou tel personne,je n'essaie même pas.
Elles viennent en moi sans que je fasse quoi que ce soit.

Moi je souffre "avec" la personne, en même temps ou presque.

Voilà la différence pour moi.

Je ne sais pas comment la gérer.
Mais j'ai beaucoup lu,pour comprendre.
Et ma psy m'a bien expliquée la différence.

Je ne sais pas mettre des liens vers des documents que j'ai trouvée.
Avec les références et tout.

Et je ne veux pas mettre des textes qui ne sont pas de moi.

Désolée de cette intrusion.
Je suis mal.
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon: topic9826-6120.html
Ma galerie: topic16614-60.html

Avatar du membre
xavierb44
Messages : 1658
Enregistré le : dimanche 29 juillet 2007 1:52

Re: Le paranormal

Message par xavierb44 » mercredi 26 août 2009 13:26

après avoir lu quelques uns de vos posts il me vient cette image bizarre certes plus positive que la maladie ou la mort,
quand on pense très fort à quelqu'un,
je pense que nous sommes nombreux dans ce cas là,
on dit que les esprits se rencontrent,
exemple,
on aime une femme ou un homme , très fort et bizarrement on le croise dans la rue alors que c'est une coincidence,
on n'avait pas rdv,
ça m'est arrivé plein de fois,
et même des fois loin de chez moi, à plusieurs km,
autre exemple bizarre mais cette fois sur la mort,
ma grand mère maternelle, j'étais allé la voir à l'hopital la veille de sa mort, elle m'appela son ange,
je travaillais comme secrétaire dans la maison de retraite qui devait l'accueillir le lendemain, je me préparais mentalement à aller la voir, je visualisais avec bien du mal la chambre ou elle serait, eh bien le lendemain alors que je l'attendais, j'appris sa mort, bizarre non ?
donc je suis une des dernières personnes à l'avoir vu vivante, c'était aussi ma marraine.
quand deux personnes pensent l'une à l'autre en même temps, il doit surement se passer quelque chose même à distance...
osez le bonheur en toute circonstance. je vous aime tous les amis du forum
ma galerie
mon salon
mes poëmes

Avatar du membre
xavierb44
Messages : 1658
Enregistré le : dimanche 29 juillet 2007 1:52

Re: Le paranormal

Message par xavierb44 » samedi 29 août 2009 5:37

ça m'est arrivé récemment,
la dialyse de mardi, au départ avec l'ambulancier, après deux minutes de trajet , je me mis à saigner abondament,
ça n'arrive pas souvent et généralement dans l'hopital, donc je mis ma main sur le point de saignement pour compresser,
mais comme ma fistule est au thorax ça n'était pas évident du tout,
l'ambulancier était paniqué, nous retournames à l'hopital , heureusement nous n'étions pas loin,
et bizarrement
mercredi après midi, je visitais ma mère à l'hopital avec une vieille cousine à elle,
juste à l'arrêt dans ma voiture je vis le même ambulancier (chose rare) qui me saluait , il venait chercher un dialysé mais dans ma ville alors que moi je suis dialysé à 50 km de là.
coincidence ? je pense qu'il devait penser à moi, en plus le dialysé qu'il accompagnait était un vieil ami mais celui là ne m'a pas fait signe ou ne m'a pas vu tout simplement.
ce sont ce genre de coincidence qui me font penser que quand quelqu'un pense à vous très fort, pourtant là je ne pensais pas à lui de mon coté, eh bien parfois il y a rencontre.
car cet ambulancier et moi sommes parfois des mois sans nous voir et pourquoi je me trouvais à cet endroit quand il est passé, vraiment une coincidence, mais bizarre après un tel incident en dialyse qui ne m'était jamais arrivé puisque quand je saignait après dialyse c'était dans l'enceinte de l'hopital.
bizarre vous avez dit bizarre comme c'est bizarre
osez le bonheur en toute circonstance. je vous aime tous les amis du forum
ma galerie
mon salon
mes poëmes

Avatar du membre
choupette
Messages : 4682
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Le paranormal

Message par choupette » samedi 29 août 2009 8:56

je trouve que ce sont les belles rencontre de la vie ça.
Pas besoin de se poser de question,coîncidence au pas.
Prend les comme elles viennent

Depuis mercredi ,j'ai faim ,je ne peux pas manger.
Comme si quelque chose était dans ma gorge.
Donc que des choses trés mastiqué et yaourths.

Mal de tête tous les soirs ,vraiment iolents.

J'ai eu la maman d'une amie hier soir sur msn.
Et qu'est ce qu'elle me dit?
V et intubée depuis mercredi...
Et a aussi un probléme au niveau de la tête...

???????????????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon: topic9826-6120.html
Ma galerie: topic16614-60.html


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message