En finir avec l'hyperphagie !

Les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA), Prises/Pertes de Poids dans le cadre de la Dépression.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
Destroyer
Messages : 35
Enregistré le : mardi 28 octobre 2014 20:29

En finir avec l'hyperphagie !

Message par Destroyer » dimanche 02 novembre 2014 21:15

Bonjour à tous :ravi:

Je suppose qu'ici est l'endroit idéal pour poster. J'aimerais adopter une nouvelle méthode et voir si elle montre des résultats.

Je m'étais présentée brièvement dans une autre rubrique sans développer l'histoire concernant mon poids : Il se trouve que j'ai des crises d'hyperphagie depuis maintenant plusieurs années. Elles ont tendance à se produire plusieurs fois par semaine et penser constamment à la bouffe est donc pour moi un calvaire quotidien.

J'ai assurément des kilos à perdre (d'autant que j'en ai pris 5 ces derniers mois) mais, étonnamment, je ne grossis pas autant que je le "devrais" vu la tonne de calories ingérées (je peux en avoir pour plus de 6000 Kcalories les jours de crises et je ne peux pas dire que je compense efficacement, bien au contraire).

Jusqu'il y a 3 ans, j'avais un poids normal, dans la "moyenne forte", mais en rhéto, suite à une période de dépression plus violente qu'à l'habitude, je suis arrivée à peser 67-69 Kg pour 1,65m.
Je me sentais mal, grosse et j'ai donc commencé un régime. Ca m'a amenée à comptabiliser tout ce que je mangeais, à me restreindre énormément, à compter les calories et des crises d'hyperphagie ont très vite suivi.
Plusieurs mois après, j'ai arrêté la pilule et j'ai miraculeusement perdu 10 Kg sans le moindre effort. Mais les crises d'hyperphagie étaient bien installées et mon besoin obsessionnel de contrôler tout ce que je mangeais ne me quittait plus.

J'ai passé ces trois dernières années au bord de l'indigestion (sans rire), à me cacher pour manger, évitant dès lors les repas en famille, entre amis. J'ai fait de ces moments - qui se voudraient conviviaux - des moments de honte.

Je ne peux espérer aucun aide de ma famille (peu importe la gravité de ma dépression, il y aura toujours des crasses à la maison) mais j'aimerais refaire des repas un moment de plaisir et retrouver une certaine structure (3 repas par jour). Il m'est très difficile de réinsérer les repas en "famille" vu que la simple compagnie de ma mère a tendance à provoquer des crises (j'ai tendance à l'apathie mais essayez de rester avec elle 10 minutes... il n'y a pas meilleur remède) mais je tenterai d'y remédier dans un second temps.

Je compte donc poster le déroulement de ma journée et de mes repas ici, chaque soir. Je pèse actuellement 62 Kg et j'aimerais au passage retrouver mes 57 Kg (je dois avoir une ossature lourde ou - hum - très bien cacher mes muscles car je suis "mince" pour ce poids-là) afin de faire deux pierres d'un coup.

Je vais donc dans un premier temps, reprendre l'habitude de faire 3 repas "normaux", sans me priver. Et j'espère, à terme, pouvoir "reprogrammer" mon cerveau pour arrêter enfin de compter les calories et manger à ma faim, sans plus.

Merci d'avance à ceux et celles qui me soutiendront dans ma démarche. A très bientôt :)

(je commence lundi. C'est préférable à mon sens pour un "départ")

lundi 03 novembre 2014 10:18
J'ai fait une crise cette nuit (elle aurait facilement pu être évitée... C'est l'insomnie qui me pousse à me lever en pleine nuit) et ce matin. Tout y est passé : nutella, pain, céréales, biscuits,...

Je vais essayer de compenser en me calmant sur la bouffe jusqu'à demain. Une fois encore, je me dégoute.
Mon salon : topic29319.html" onclick="window.open(this.href);return false;


tilly

En finir avec l'hyperphagie !

Message par tilly » lundi 03 novembre 2014 11:33

Bonjour Destroyer :fleur:
Les kilos de crise sont facilement reperdus... il suffit de ne plus en faire.
Vois-tu un(e) psy?
L'hypnose est assez efficace dans les troubles du comportement alimentaire.
J'ai eu le même problème que toi pendant quelques temps, et j'avais trouvé un truc - c'est pas vraiment une solution, mais bon: planifier mes écarts. Parfois, au jour prévu de la crise, je me rendais compte que finalement je n'avais pas besoin de ça...
Chaque envie impérieuse de manger correspond à une émotion. Et si tu essayais de prendre une minute de réflexion pour tenter d'identifier les émotions qui t'habitent à ce moment-là? Et à ce que tu t'apprêtes à faire, si c'est vraiment une bonne idée, etc, etc.
Courage à toi

Avatar du membre
Destroyer
Messages : 35
Enregistré le : mardi 28 octobre 2014 20:29

En finir avec l'hyperphagie !

Message par Destroyer » mardi 04 novembre 2014 19:38

Bonjour et merci :)

En effet, ils sont faciles à perdre mais les crises sont quasiment journalières depuis plusieurs mois. Rien que ces 3 derniers jours... Je comptabilise 6 crises (colossales).
J'attends de dégonfler avant d'envisager de reprendre des repas normaux mais je suis à présent déterminée à changer un point important : ne plus me cacher et manger devant témoin(s). Si j'installe cette habitude (et me libère donc de son opposé), ça devrait faire beaucoup, je pense.

Je vais donc essayer de réapprendre à côtoyer ma mère aux heures de repas. Le tout, avec zenitude (ou quelque chose s'en approchant.. :pense: )

Pour ce qui est d'identifier les émotions... Ton conseil est très bon mais je suis le plus souvent en mode "pilote automatique" quand je fais une crise, bien malgré moi. Bien que ces crises puissent durer un bon moment - et je conçois que ça puisse paraitre dingue, j'ai toujours le sentiment que la phrase qui s'applique le mieux à cette situation est "ça s'est passé trop vite pour que je réagisse" tellement je suis déconnectée. Je ne sais pas comment parer ça en pratique mais vais y travailler.

Et je songeais à commencer à prévoir les crises; je te dirai ce que ça donne !

Concernant la psy, le premier RDV est fixé pour fin janvier. L'attente me semble interminable.

dimanche 09 novembre 2014 13:17
Minga', niveau bouffe, c'est la cata !

Restos amis/famille (ça, ça reste très occasionnel), crasses partout dans la maison (ça, par contre...). Crises sur crises en plus de repas déjà très lourds.
Je me dis que l'année prochaine, lorsque je pourrai surveiller ce qu'il y aura dans MON frigo tout ira mieux mais en attendant, j'en peux juste plus

lundi 17 novembre 2014 10:45
J'ai l'impression de passer mon temps à élaborer des plans compliqués pour m'en sortir et à contourner ceux prévus à la base.
Bon, je sors encore des longues journées de crises mais je vais donc ENFIN commencer à poster mes repas.

Je ne ressens plus la faim depuis des années - et encore moins avec ces dernières crises - donc je vais essayer de retrouver ce sentiment. Ne soyez donc pas affolés si les jours à venir je mange peu : j'ai besoin de dégonfler un peu :smile2:

Ce topic a beau être très centré sur moi-même, il est ouvert à toutes et à tous. Toute personne familiarisée aux TCA ou souffrant de TCA (de préférence d'hyperphagie voire de boulimie afin de ne pas s'éloigner du sujet non plus) y est la bienvenue pour poster à la fréquence qui lui plait ses repas/conseils/ressentis. :ravi:

Aujourd'hui : 3 sandwiches mous avec du beurre.
Je ne ressentais aucune faim; ils trainaient simplement dans la cuisine. Je me sens terriblement gonflée. J'irai à la salle ce soir après les cours si je me sens un peu mieux..

mardi 18 novembre 2014 4:12
Cette nuit, encore incapable de fermer l'oeil. Et pour pas changer, nouvelle crise. J'ai cours dans 4h et devrais me lever dans 2h.
Mon salon : topic29319.html" onclick="window.open(this.href);return false;


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message