Injustice...?

Vous pouvez vous exprimer ici sur tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories du Forum.
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
Répondre
authentique
Messages : 3
Enregistré le : mardi 13 décembre 2016 0:17

Injustice...?

Message par authentique » mercredi 14 décembre 2016 15:30

Bonjour tout le monde,

Je ne sais pas trop dans quelle section poster mon message donc je le poste ici.

Je me demandais si certains d'entre vous estimez être victimes de multiples injustices (sur de nombreuses années), qui vous minent le moral aujourd'hui ?

Si oui, est-ce que cela s'apparente à de la déprime d'après vous ?


Avatar du membre
Prisoner
Messages : 2896
Enregistré le : dimanche 15 juillet 2012 19:59

Injustice...?

Message par Prisoner » mercredi 14 décembre 2016 22:21

Les injustices, les plus grandes mais aussi les plus petites, peuvent pourrir les gens de l'intérieur.

Avatar du membre
violette
Messages : 7434
Enregistré le : dimanche 13 juin 2010 20:03
Localisation : Languedoc

Injustice...?

Message par violette » mercredi 14 décembre 2016 22:44

je crois qu'il n'y pas de petites ou de grandes injustices, ce qui compte c'est qu'elles nous font mal !!

Avatar du membre
Prisoner
Messages : 2896
Enregistré le : dimanche 15 juillet 2012 19:59

Injustice...?

Message par Prisoner » mercredi 14 décembre 2016 22:49

ben c'est quand même pas pareil si tu as vu ta mère se faire tuer, ou si tu t'es fait piquer ton stylo plume à la récré. Ce n'est pas un mal que de dire qu'une chose est plus ou moins quantifiable.

Paul35000
Messages : 1390
Enregistré le : vendredi 30 septembre 2016 21:00
Localisation : Dans le fond de la cuvette des toilettes

Injustice...?

Message par Paul35000 » mercredi 14 décembre 2016 23:56

Je ne parlerais pas "d'injustice" : injustice par rapport à quoi ? Quelles normes ? Quelle logique ? Quelle culture ? On a institutionnalisé la justice d'Etat afin de mettre fin à la justice privée et aux vendettas, mais je ne pense pas qu'il existe des codes de lois universelles qui mentionnent noir sur blanc ce qui est juste ou pas.

En revanche, la cruauté et le mépris, ça oui je pense y avoir eu droit, indéniablement.
Est-ce que je mérite ce qui m'est arrivé, est-ce que remettre la faute sur le compte des autres est trop facile ? Je ne le sais pas.

authentique
Messages : 3
Enregistré le : mardi 13 décembre 2016 0:17

Injustice...?

Message par authentique » jeudi 15 décembre 2016 18:46

L'injustice, dans mon propos, veut dire => tout ce qui s'apparente à des choses injustes reconnues par nos lois, mais, pour des raisons que j'ignore ou bien parce qu'il n'est pas toujours facile de tout prouver ou bien encore parce qu'on est pas en age d'agir quand une injustice nous frappe ou encore par manque de temps ou pour 1000 et 1 autre raison, tant de choses peuvent mener la vie dure à qlq personnes.

Au fil des années, si tout le monde refuse d'entendre et de prendre en compte ces injustices, il y a de quoi se sentir démuni(e), fragile, à part....
Et là, le risque est grand de se voir attribuer l'étiquette "dépression". Encore une injustice de plus. Aucun moyen d'obtenir réparation, inutile de chercher à réparer ce que les autres ne voient même pas comme une ou des injustices
On dirait que bcp préfèrent tout voir sous l'angle de la dépression, en déconsidérant totalement les injustices, comme si elles n'existaient pas. On veut te faire avaler des couleuvres, comme si c'était du caviar.

Réparer seul sans l'aide de personnes, c'est très souvent impossible
Et ce n'est pas l'étiquette "dépression" qui va arranger les choses... ca enfonce plus que ca n'aide je trouve.


Je devrais peut-être donner un exemple pour être plus claire:

Prenons un enfant, qui grandit dans une famille ou le conflit est quasi permanent, les coups pleuvent, les insultes fusent, personne n'aide et n'éduque cet enfant, très souvent livré à lui meme.
Cet enfant ne peut pas,de lui même, aller consulter un juge.
Il n'a pas toutes les cartes en main pour savoir si ce qu'il vit est normal, bien, mal, injuste ou pas..
Bref, il grandit tant bien que mal, aime ses parents comme une très grande majorité d'enfants. Il veut les protéger et non pas les perdre s'il prend le risque de parler à un adulte pour dire ce qu'il se passe chez lui
Scolarité chaotique car difficultés à trouver le sommeil dans cette famille de barge, difficulté à suivre les cours, difficulté à faire ses devoirs car personne ne l'aide chez lui voire ses frères et soeurs font la java et mettent la musique à fond les ballons, ce qui l’empêche de travailler correctement, l'enfant finit même par décrocher...

Pour ne pas devenir fou, cet enfant, devenu adulte (18 ans), quitte le "nid" familial et s'envole, décroche un job sécurité alimentaire pour avoir au moins l'occasion de souffler, en s'éloignant des gens toxiques pour lui; il essaie de se construire une certaine stabilité émotionnelle, au moins ca, dans un premier temps.
Si deux ans après c'est chose faite, il se rend vite compte qu'il y a un autre problème : financièrement, il survit
Pour reprendre des études, il y a bcp de possibilités certes, mais encore faut il avoir qlq acquis solides pour choisir une voie professionnelle qui lui assurera autre chose qu'un SMIC.
Et encore faut il qu'il ait également une aide financière pour suivre sa formation ou ses cours
Ca peut-être un vrai parcours du combattant, il se peut qu'il soit amené à changer de région selon la filière choisie,tout recommencer à zéro, ailleurs
Bref, je passe les détails
Admettons, 5 ans plus tard, il travaille enfin dans un domaine qui lui plait, il décolle à peine financièrement.
Un an après, il apprend qu'il a une maladie rare, très invalidante, il doit se reconvertir professionnellement, tout recommencer à zéro
Admettons, il encaisse, il a vu pire, ok, il a encore la force d'avancer.
Un an après, il rencontre la femme de sa vie, 2 ans après, ils construisent une maison, et madame accouche 6 mois plus tard de jumeaux. Tout semble aller bien
Deux ans après, monsieur rentre chez lui, il retrouve sa maison en feu, femme et enfants sont morts dans cet accident dont personne n'en connait l'origine.
Admettons que, niveau assurance, il y a une minuscule close qui stipule qu'en cas d'incendie dont l'origine serait inconnue, l"assurance ne pourra en aucun cas prendre en charge les dommages.
Ce monsieur apprend également qu'un an avant, il aurait pu se tourner vers un organisme qui aurait pu lui venir en aide, MAIS faute de moyens et d'abus de la part de bcp de personnes, ce dispositif n'existe plus aujourd’hui.

Plus de maison, plus de famille, en cours de reconversion professionnelle imposée, il ne sait même plus ce qu'il veut faire ou ne pas faire tellement il doit tenir compte de ses handicaps qui restreignent considérablement le champs des possibles, bref, c'est quand même très compliqué pour lui, il finira pas tomber au RSA, RSA qui ne lui permettra pas de vivre convenablement d'autant plus que sa maladie lui coute un bras, tout n'est pas prit en charge par la sécurité sociale. Il ne survit même plus, il est à la rue, et n'a plus aucun ressources (forces physiques) pour accepter la très grande majorité des jobs alimentaires.
Il est sans solution.

Que dire dans de tels cas ? que ce monsieur est déprimé ? comment pourrait-on oser lui demander d'avaler tout cela sans broncher? comment se fait-il que personne ne l'aide à se battre pour obtenir réparation ? Comment se fait il que personne (et ce n'est pas faute de les dire) ne voit les injustices dont il a été victime ?


Il y a réellement des situations ou des personnes n'ont vraiment pas de chance, le sort s'acharne sur eux malgré de multiples efforts pour s'en sortir.

pat06
Messages : 5
Enregistré le : dimanche 19 février 2017 9:52

Injustice...?

Message par pat06 » dimanche 19 février 2017 16:16

la justice n'existe pas dans ce bas monde ni au delà
ce n'est qu'une pure illusion d'y croire..

Avatar du membre
Bluesky
Messages : 7802
Enregistré le : samedi 12 novembre 2016 16:21

Injustice...?

Message par Bluesky » vendredi 24 février 2017 16:45

L'injustice tout dépends dans quoi exactement
Mais il y a de l'injustice au niveau de la médecine car accuser un parent quand il n'y es pour rien c'est
un peu fort et quand les médecins ne veulent pas dire au niveau de la santé, c'est abusé


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message