Millepertuis ( Hypericum)

Pour parler de vos traitements...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18729
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Millepertuis ( Hypericum)

Message par Archaos » jeudi 10 mars 2011 15:13

Merci Yuuki-Yume :mercipoli:
Ces deux sites se contredisent quant à l'utilisation du médicament durant l'allaitement, je pense que c'est lié au manque d'analyses et de tests.
pas tout à fait car l'un parle de la version homéopathique et l'autre des gélules, il me semble :smile:
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.


Avatar du membre
Tyrosine
Messages : 619
Enregistré le : mardi 09 juin 2009 9:53
Localisation : Le Havre

Millepertuis ( Hypericum)

Message par Tyrosine » jeudi 10 mars 2011 16:29

Avec l'Homéopathie tu ne risque pas des intéractions avec d'autres médicaments puisque qu'il n y a pas de traces mesurables de Millepertuis dans les granules.
:bisouss:

Avatar du membre
lamalo
Messages : 65
Enregistré le : vendredi 07 janvier 2011 13:48
Localisation : Paris, Dans les Tours...

Millepertuis ( Hypericum)

Message par lamalo » lundi 21 mars 2011 13:47

Tyrosine a écrit :Avec l'Homéopathie tu ne risque pas des intéractions avec d'autres médicaments puisque qu'il n y a pas de traces mesurables de Millepertuis dans les granules.
:bisouss:
Je voudrai savoir si le millepertuis en homéopathie plutôt qu'en gélule a le même effet?
Je sais que le mieux serait de poser la question à un homéopathe, mais je ne vois pas quand je pourrai caser encore un rdv...

Merci d'avance...

Avatar du membre
pastel33
Messages : 112
Enregistré le : jeudi 10 mars 2011 11:25
Localisation : ici et maintenant

Millepertuis ( Hypericum)

Message par pastel33 » lundi 21 mars 2011 14:51

coucou,
oui j'ai pris du millepertuis sous le nom de "mildac" pendant un mois, ça marche sur les dépressions légères, mais alors très légères, je dirai pour un début de dépression, ça enlève aussi l'angoisse. La posologie c'est un comprimé de 300mg 3 fois par jour. Moi j'étais les vap, assommée tout le temps avec ça. avec le deroxat, je ne suis pas assomée. et c'était loin de me suffire pour ma dépression chronique sévère, le mildac. Pour l'allaitement, étant donné que tout ce que mange la maman va dans le lait jusqu'au bb, je pense que ça va l'assommer. à mon humble avis, vaut mieux éviter les AD quels qu'ils soient pendant l'allaitement. y a aussi euphytose pour les angoisses et le tilleul, la vervaine....
ma galerie : topic20166.html
mon salon : topic20175.html
MBTC et moi : post965260.html

Avatar du membre
Tyrosine
Messages : 619
Enregistré le : mardi 09 juin 2009 9:53
Localisation : Le Havre

Millepertuis ( Hypericum)

Message par Tyrosine » lundi 21 mars 2011 19:59

lamalo a écrit :
Tyrosine a écrit :Avec l'Homéopathie tu ne risque pas des intéractions avec d'autres médicaments puisque qu'il n y a pas de traces mesurables de Millepertuis dans les granules.
:bisouss:
Je voudrai savoir si le millepertuis en homéopathie plutôt qu'en gélule a le même effet?
Je sais que le mieux serait de poser la question à un homéopathe, mais je ne vois pas quand je pourrai caser encore un rdv...

Merci d'avance...
Salut Lamalo,

Par contre le Millepertuis en homéopathie, franchement je ne vois pas à quoi cela peut servir ? mais c'est sur que ça n'a pas le même effet.
Pour les "dépressions" on utilise le millepertuis en gélule ( la plante )
:bisouss:

Avatar du membre
lamalo
Messages : 65
Enregistré le : vendredi 07 janvier 2011 13:48
Localisation : Paris, Dans les Tours...

Millepertuis ( Hypericum)

Message par lamalo » mardi 22 mars 2011 15:38

Oui, c'est ce que je prends depuis 3 semaines, en gélules de 250mg, 3 par jour...

En fait, mercredi et jeudi j'ai "oublié" de les prendre et là je me suis rendue compte que sur moi cela avait un effet, parce que j''étais vraiment mal...
Ce qui veut dire aussi que va vraiment falloir que je répète au psy que j'en avale et l'effet que ça à sur moi...

Merci de ta réponse....

En tout cas, bébé n'est pas dans les vapes, son comportement n'a pas changé...donc je n'arrête pas pour le moment...
Par contre vu ce que j'ai lu va falloir que je me protège du soleil...après tout si ça m'évite d'avoir des pensées suicidaires...je peux bien rester avec ma peau ultra blanche...tant pis...

miss93270
Messages : 21
Enregistré le : jeudi 16 décembre 2010 17:32

Millepertuis ( Hypericum)

Message par miss93270 » jeudi 26 mai 2011 13:11

J'ai aussi suivi un traitement avec du millepertuis mais je n'ai pas vu de différence ...
Je ne prends plus rien à l'heure d'aujourd'hui .

spoties
Messages : 3
Enregistré le : mercredi 01 juin 2011 21:19

Millespertuis

Message par spoties » jeudi 02 juin 2011 15:37

Bonjour a tous,
je ne vous raconterai pas tout mon cheminement dans la vie sa serais trop long.Burnout a 40 ans ,dépression par la suite et depuis 1 ans environ je ne prend plus de médication.
Il y a environ 1 mois j'ai recommencer a avoir beaucoup moins d'énergie et presque a tout les jours la tristesse m'envahissait pour je ne sais quel raison.
J'ai un rythme de vie tout a fait sains depuis ma dépression et mon burnout donc je ne comprenais pas ce que sa vient faire dans ma vie présentement et je ne comprend toujours pas d'ailleurs.
Je ne voulais pas retomber dans les antidépresseurs car trop difficile d'arrêter et en plus des effets secondaire de tout sorte lier a ce traitement.J’ai donc décider de prendre quelques chose de plus naturel le millespertuis.
Sa fait 15 jours que je prend 300mg par jour de millespertuis et pour l'instant ce n'est pas encore concluant.La seul chose c,est que la semaine dernière j'étais très angoisser et anxieux en plus d'avoir un peu mal partout.

au plaisirs. :smile2:

Avatar du membre
Nelly
Messages : 42
Enregistré le : samedi 21 mai 2011 23:36

Millepertuis ( Hypericum)

Message par Nelly » jeudi 02 juin 2011 16:14

lullaby59 a écrit :voilà j'ai décidé d'arrêter de prendre des AD que le médecin me prescrivait ( Prozac puis Seropram) parce que j'en ai marre de m'intoxiquer avec des medocs chimiques.

Et je voulais savoir si le millepertuis qui est recommandé en cas de dépression ,était efficace? avez-vous déjà essayé? qu'en pensez-vous?

merci
J'ai voulu tenter ça aussi avant de revenir aux AD, pas de véritables effets constatés :pense:

Avatar du membre
Tyrosine
Messages : 619
Enregistré le : mardi 09 juin 2009 9:53
Localisation : Le Havre

Millespertuis

Message par Tyrosine » jeudi 02 juin 2011 21:54

spoties a écrit :Bonjour a tous,
je ne vous raconterai pas tout mon cheminement dans la vie sa serais trop long.Burnout a 40 ans ,dépression par la suite et depuis 1 ans environ je ne prend plus de médication.
Il y a environ 1 mois j'ai recommencer a avoir beaucoup moins d'énergie et presque a tout les jours la tristesse m'envahissait pour je ne sais quel raison.
J'ai un rythme de vie tout a fait sains depuis ma dépression et mon burnout donc je ne comprenais pas ce que sa vient faire dans ma vie présentement et je ne comprend toujours pas d'ailleurs.
Je ne voulais pas retomber dans les antidépresseurs car trop difficile d'arrêter et en plus des effets secondaire de tout sorte lier a ce traitement.J’ai donc décider de prendre quelques chose de plus naturel le millespertuis.
Sa fait 15 jours que je prend 300mg par jour de millespertuis et pour l'instant ce n'est pas encore concluant.La seul chose c,est que la semaine dernière j'étais très angoisser et anxieux en plus d'avoir un peu mal partout.




au plaisirs. :smile2:
Salut,

Faut tenter de trouver un phytothérapeute ( parfois il s'agit de pharmaciens passionnés mais faut bien chercher ) car 300 mg de Millepertuis, ça ne veut pas dire grand chose car dans les compléments alimentaires, il y a de tout et surtout du n'importe quoi.
300 mg est une très faible dose et en plus si tu prend un complémént de piètre qualité , une plante qui a été mise en gélulle depuis longtemps c'est comme si tu n'avalais rien.
Alors y'a pas d'autres solutions que de trouver un phyto.
@+

spoties
Messages : 3
Enregistré le : mercredi 01 juin 2011 21:19

Millepertuis ( Hypericum)

Message par spoties » vendredi 03 juin 2011 1:16

Salut! merci du conseil mais ce que je trouve de curieux c'est si le millespertuis ne serais pas asser fort ou mal doser pourquoi alors depuis 2 semaines que je le prend et je me sens aussi mal sinon plus?
J'avoue que je ne sais que faire a ce moment si car les symptômes semble augmenter au lieu de diminuer ,j'ai presque envie d'aller chercher la prescription que le doc ma fait soit du celexa.
Après 15 jours j'aurais du au moins remarquer un changement positif.


Merci!

miss93270
Messages : 21
Enregistré le : jeudi 16 décembre 2010 17:32

Millepertuis ( Hypericum)

Message par miss93270 » samedi 04 juin 2011 11:59

C'est quand même quelque chose de relativement léger le millepertuis .
Je ne penses pas que ça puisse traiter une dépression profonde .

Avatar du membre
lamalo
Messages : 65
Enregistré le : vendredi 07 janvier 2011 13:48
Localisation : Paris, Dans les Tours...

Millepertuis ( Hypericum)

Message par lamalo » mardi 07 juin 2011 11:55

En même temps comme c'est un antidépresseur naturel...au départ les symptômes peuvent être plus virulent...

Et puis il faut être sur de la "bonne qualité" du millepertuis...

Cependant, vu que pour le moment, on ne sait pas exactement comment ça fonctionne sur le cerveau...ce n'est peut-être pas assez fort...

Il faut un bon mois avant de ressentir les effets...d'après ce que j'ai pu lire ou récolter comme information le sevrage est tout aussi délicat qu'avec ces AD chimiques...et il y a aussi des effets secondaires...(risque d'hypersensibilisation au soleil, moins d'efficacité de l'ibuprofène etc...)...et surtout si on t'a prescrit un AD...il faut d'abord te sevrer du millepertuis avant de prendre le nouveau et ne pas cumuler...ce sont vraiment les conseils que l'on m'a donné...

Perconnellement, j'en prends depuis quelques mois...et ^même si je suis encore bien triste et angoissée, je sens vraiment la différence...

Mais peut-être que ça ne convient pas à tout le monde...

chrisdu32
Messages : 1
Enregistré le : lundi 26 septembre 2011 15:56

Millepertuis ( Hypericum)

Message par chrisdu32 » mardi 27 septembre 2011 10:45

Bonjour,

J'ai lu un article sur les autres façons de soigner la dépression légère ou moyenne. Il s'agit d'un article intitulé "Dépression
Sortir des idées noires" du Docteur Serge Rafal paru dans Alternative Santé de février 2008. Je crois qu'il répond aux nombreuses questions qu'on se pose sur les alternatives aux anti-dépresseurs, sachant qu'en cas de dépression majeure, il n'y a que la grosse artillerie (AD and Co) qui soit la réponse appropriée. Personnellement, j'ai vécu la dépression majeure et ai été pas mal d'années sous AD et autres joyeusetés. Depuis quelques mois, je suis passé aux médecines "douces" (millepertuis en particulier) et j'avoue que j'y ai trouvé mon compte car quand j'ai commencé à diminué les AD, les insomnies, maux de tête sont revenus me pourrir la vie et là! fini! Donc, je pense que quand la dépression est devenue ou est légère à modérée, les médecines "douces" peuvent apporter une bonne solution, sans les inconvénients liés aux AD. En sachant que avec le Millepertuis, il faut être prudent et ne pas l'associer à un certain nombre d'autres médicaments.

Je copie-colle l'article dont je parle dans mon précédent message, ce sera plus simple:

Alternative Santé FEVRIER 2008
Dépression
Sortir des idées noires


Les médecines douces, avec à leur tête l’utilisation du millepertuis et du lithium, quelques recommandations alimentaires et des compléments nutritionnels dont les oméga 3, sont efficaces dans les dépressions légères voire moyennes. Trop de patients se voient d'emblée proposer des antidépresseurs alors que ces moyens naturels et fort simples suffisent la plupart du temps.

En augmentation dans tous les pays du monde, la dépression sous-tend, en France, près du quart des consultations de médecine générale. Elle concerne 10 % de la population, dont deux femmes pour un homme, elle survient vers 50 ans chez les hommes, un peu plus tôt chez les femmes, s’installe volontiers après le décès d’un parent, atteint les divorcé(e)s plus que les personnes mariées, les veufs plus que les veuves.
Sept fois sur dix, la dépression est traitée par des antidépresseurs ; on en guérit deux fois sur trois, avec parfois des rechutes. Il semble que la maladie, car il s’agit bien d’une maladie, corresponde à des taux anormaux de noradrénaline, dopamine, sérotonine, trois substances appelées neurotransmetteurs qui assurent la communication entre neurones. L’efficacité de la
dernière génération d’antidépresseurs, les inhibiteurs de la recapture de sérotonine (IRS), tient à ce qu’ils interviennent précisément au niveau de ces neurotransmetteurs. S’ils représentent une solution de facilité, les traitements médicamenteux ne sont pas sans effets secondaires qui devraient inciter à davantage de prudence dans leur usage et inviter à un recours plus large aux médecines alternatives et complémentaires, sans oublier le soutien psychologique et les indispensables mesures hygiéno-diététiques.


Millepertuis et lithium :

Notre expérience nous conduit d’abord à proposer du millepertuis, qui constitue la base de la prise en charge. Cette plante aurait une efficacité équivalente aux IRS, sans leurs inconvénients. Antidépresseur végétal de référence, le millepertuis est également utile contre les baisses de tonus, les conséquences du stress, les troubles de l’adaptation, les problèmes de sommeil…

Millepertuis :

Nous le prescrivons sous différentes formes :
  • •Teinture-mère : 50 gouttes dans un peu d’eau, matin, midi et soir.
    •Sèche : gélules contenant chacune 250 mg d’extrait, une posologie moyenne d’une gélule trois à quatre fois par jour.
    •Plusieurs spécialités peuvent être utilisées : Procalmil®, Millepertuis Solgar®, Elusanes millepertuis®… (posologie moyenne : 2 gélules par jour).
Lithium :

En second lieu, nous faisons appel au lithium, oligoélément essentiel de l’humeur, de l’anxiété, des troubles du sommeil, de l’hyperexcitabilité neuromusculaire (en association dans ce cas avec le magnésium), de l’hyperémotivité… Il existe sous de nombreuses formes : Granions® (ampoules buvables), Oligo-essentiels® (gouttes buvables), Oligosol® (ampoules perlinguales), Oligostim® (comprimés à sucer)…, la posologie moyenne est d’une dose deux à trois fois par jour, pendant quelques semaines. Cet oligoélément peut aussi être apporté par une alimentation variée et de qualité. On le trouve en petites quantités dans les céréales, la laitue, les légumes verts, l’œuf, le poisson, la pomme de terre, la viande, les eaux de boisson, le sel de table…

Vitamines et homéopathie :

Vitamines :
Plusieurs vitamines, principalement du groupe B (B3, B6, B9, B12), en participant à la synthèse des neurotransmetteurs, se révèlent utiles, d’autant qu’elles jouent également sur l’anxiété, l’irritabilité, les troubles du sommeil.

Homéopathie :
En homéopathie, Sepia (encre de seiche) est intéressant particulièrement chez les femmes qui présentent des traits de caractère spécifiques : pessimisme, apathie, indifférence à tout et à tous, solitaire, sans envies, qui voient tout en noir et chez lesquelles les symptômes sont aggravés par le froid, les vêtements serrés, l’air confiné, et au contraire améliorés par la chaleur du lit et le grand air.
- Posologie : 4 granules en 9 CH, à sucer comme des bonbons, en dehors des repas, deux fois par jour.

Huiles essentielles et acupuncture :

Huiles essentielles :

Nous utilisons parfois les huiles essentielles (HE) de basilic et de romarin pour leurs propriétés dynamisantes.
- Posologie : deux gouttes de l’une de ces deux essences dans un peu de miel, deux fois par jour ; autre mode d’utilisation : ajouter deux gouttes d’HE de romarin dans 50 gouttes de teinture-mère de millepertuis, prendre ce mélange dans un peu d’eau matin et midi pendant quelques semaines.

Acupuncture :

Une autre médecine complémentaire a indiscutablement fait ses preuves, l’acupuncture. Son action rééquilibrante est souvent indispensable en début de traitement, au moment où la dépression s’installe, mais elle peut également aider au sevrage d’un traitement antidépresseur.
- Protocole : des séances hebdomadaires ou bi-hebdomadaires combattent avec efficacité les troubles de l’humeur et la fatigabilité, ont une action tranquillisante, permettent de retrouver le sommeil ; un point situé à la partie interne du pli du coude au nom évocateur de « joie de vivre » ne demande d’ailleurs qu’à être piqué (ou massé) très régulièrement.


Conseils alimentaires :

Pour certains auteurs, la progression des dépressions serait liée à la modification des habitudes alimentaires avec une trop grande consommation de graisses et en particulier d’acides gras oméga 6, facteurs d’inflammation, observée dans de nombreuses maladies, qui affecte aussi le fonctionnement cérébral en jouant sur la sécrétion des neurotransmetteurs. Par contre l’apport d’oméga 3 est intéressant. Spécialement le DHA, acide gras indispensable au fonctionnement normal du cerveau. Il permet la fluidité, la construction, le maintien des cellules cérébrales, ce qui améliore la transmission nerveuse et réduit certains effets néfastes du vieillissement du cerveau. Il augmente également la concentration d’acétylcholine, ce qui améliore l’attention et la mémoire, et optimise le fonctionnement global du système nerveux. L’adulte est certes capable de transformer l’acide linoléique contenu dans les légumes à feuilles, les graines et l’huile de lin, l’huile de colza, les noix, les algues marines… en DHA, mais il n’est pas très doué pour le faire : il faut par conséquent le lui fournir déjà prêt à l’emploi… au moyen du poisson et des fruits de mer (lire encadré).

Il est théoriquement fort possible d’agir sur les neurotransmetteurs impliqués dans la dépression, en consommant les aliments suivants : ananas, aubergine, avocat, banane (surtout la variété plantain), brocoli, chou-fleur, kiwi, noix et graines, pamplemousse, tomate… très riches en sérotonine ; ananas, banane, brocoli, carotte, chou-fleur, dinde, figue, lait, noix, œuf contiennent eux du tryptophane, le précurseur de la sérotonine ; on peut également se tourner vers les aliments riches en tyrosine qui intervient dans la chaîne des acides aminés impliqués dans l’humeur : amande, asperge, avocat, carotte, épinard, fromage, pomme, salade verte (laitue, romaine), soja, viande.

Quant aux vitamines du groupe B elles se trouvent aussi dans les aliments. La B3 dans l’avocat, les céréales complètes, les figues, le foie de veau, la levure de bière, les pois, le riz brun, les graines de sésame et de tournesol, le son. La B6 dans l’avocat, la banane, les épinards, les haricots, les lentilles, la levure de bière, les noix, les pommes de terre, les pruneaux, le riz brun. La B9 dans les asperges, le brocoli, les épinards, le foie, les germes de blé, les haricots verts, le jaune d’œuf, les lentilles, l’oseille, les salades vertes. La B12, exclusivement, dans les produits d’origine animale : abats, surtout foie, crustacés, huître, poisson, produits laitiers, jaune d’œuf. Et globalement, l’ensemble des vitamines du groupe B a pour sources préférentielles : peau des céréales (germes de blé, flocons d’avoine), légumineuses (haricot, lentille, petit pois…), levures de bière et de boulanger, pain complet, poisson, viande (surtout volailles)…•
Serge Rafal



Bonne lecture! :chap:

mango
Messages : 7
Enregistré le : dimanche 17 octobre 2010 14:55

Millepertuis ( Hypericum)

Message par mango » mardi 27 septembre 2011 17:55

merci pour toutes ces info :ravi:


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message