Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Ces pathologies sont souvent associées aux Troubles dépressifs, vous pouvez en parler ici.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
PandoraStory
Messages : 130
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 10:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par PandoraStory » vendredi 21 septembre 2018 15:50

Je me reconnais dans ce que tu dis... moi je rentre demain je stress que il va pas me manquer etc... oui je suis quand même mal et je me dit si je le quitte peut être j'irais mieux? Mais j'ai rien à lui reprocher... Et je me dis c'est pas possible... il est au courant de ce que tu vis?

Ecila51
Messages : 195
Enregistré le : dimanche 30 décembre 2012 20:30

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Ecila51 » vendredi 21 septembre 2018 23:48

Angelik,
Moi aussi je ne me sens pas bien y compris quand il n'est pas là. Je ne peux pas m'empêcher de me dire que je me mens à moi même et à tout le monde car je suis obligée de cacher les idees obsedantes. J'allais mieux depuis mardi puis hier j'ai eu une dispute de rien du tout avec mon compagnon et les idees sont revenues. Puis hier j'ai commencer à me dire 'tiens il a cheveux grisonnants poivre et sel alors qu'il n'à que 35 ans, ça le viellit. Tu vois, il ne te plaît pas tant que ça". A ce moment là tête lourde, idées pesantes et légèreté de l'esprit envolée. Le soir j'ai dû vérifier sur internet que les cheveux poivre et sel pouvaient plaire, constituer un charme. J'ai tellement honte... Il est vrai que j'aimerais mieux qu'il ait encore les cheveux bruns mais je reconnais que ce n'est pas un motif de rupture. J'ai peur de ne plus le trouver beau puisque les idees s'attraquent desormais au physique alors que j'ai toujours apprécié la beauté de mon compagnon. Ce soir je stresse car demain j'experimente ma première permission avec une nuit dehors. Je vais passer les deux jours avec mon compagnon et j'ai très peur que tout soit brisé entre nous. Dire que tout cela est parti d'un simple sentiment de dégoût parce que je n'avais pas envie de faire l'amour. Quelles proportions ça prend. Les ruminations s'imposent comme des vérités avec le passage du temps comme si la durée rendait les craintes fondées réelles, comme si rien ne pouvait redevenir comme avant, comme si avant était l'illusion et aujourd'hui le dévoilement impossible et inacceptable du desamour.

Avatar du membre
Angeliiik
Messages : 127
Enregistré le : lundi 23 octobre 2017 14:58

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Angeliiik » samedi 22 septembre 2018 9:54

Pandora oui il le sait et ça lui fait peur il fait tout pour me mettre bien etc.. moi aussi parfois je le regarde j’me dis il a pris du poids etc .. mais avant jamais je me suis poser ces questions ou bien même si je l’aimais.

Avatar du membre
PandoraStory
Messages : 130
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 10:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par PandoraStory » dimanche 23 septembre 2018 10:49

Ecila51 a écrit :
vendredi 21 septembre 2018 23:48
Angelik,
Moi aussi je ne me sens pas bien y compris quand il n'est pas là. Je ne peux pas m'empêcher de me dire que je me mens à moi même et à tout le monde car je suis obligée de cacher les idees obsedantes. J'allais mieux depuis mardi puis hier j'ai eu une dispute de rien du tout avec mon compagnon et les idees sont revenues. Puis hier j'ai commencer à me dire 'tiens il a cheveux grisonnants poivre et sel alors qu'il n'à que 35 ans, ça le viellit. Tu vois, il ne te plaît pas tant que ça". A ce moment là tête lourde, idées pesantes et légèreté de l'esprit envolée. Le soir j'ai dû vérifier sur internet que les cheveux poivre et sel pouvaient plaire, constituer un charme. J'ai tellement honte... Il est vrai que j'aimerais mieux qu'il ait encore les cheveux bruns mais je reconnais que ce n'est pas un motif de rupture. J'ai peur de ne plus le trouver beau puisque les idees s'attraquent desormais au physique alors que j'ai toujours apprécié la beauté de mon compagnon. Ce soir je stresse car demain j'experimente ma première permission avec une nuit dehors. Je vais passer les deux jours avec mon compagnon et j'ai très peur que tout soit brisé entre nous. Dire que tout cela est parti d'un simple sentiment de dégoût parce que je n'avais pas envie de faire l'amour. Quelles proportions ça prend. Les ruminations s'imposent comme des vérités avec le passage du temps comme si la durée rendait les craintes fondées réelles, comme si rien ne pouvait redevenir comme avant, comme si avant était l'illusion et aujourd'hui le dévoilement impossible et inacceptable du desamour.

Moi je ressent rien et j'angoisse plus... Ça me fait extrêmement peur ... Me dire que c'est fini? Je sais que dans ma vie actuelle ça résoudra pas le fais daller mal et pas être heureuse... je dois le revoir dans un mois alors j'ai le loisir de me rendre folle... Mais après je suis indifférente à mon entourage également... je me sens folle ou autre...

Tiens nous au courant de Comment ça ce passe! Moi aussi je trouve toujours des défauts etc...

Avatar du membre
PandoraStory
Messages : 130
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 10:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par PandoraStory » dimanche 23 septembre 2018 10:51

Angeliiik a écrit :
samedi 22 septembre 2018 9:54
Pandora oui il le sait et ça lui fait peur il fait tout pour me mettre bien etc.. moi aussi parfois je le regarde j’me dis il a pris du poids etc .. mais avant jamais je me suis poser ces questions ou bien même si je l’aimais.
Le mien ce démène tellement aussi... Ça me crève le coeur de faire vivre ca... je me sens comme un monstre... moi la question est apparue comme ca du jour au lendemain...


Avatar du membre
Angeliiik
Messages : 127
Enregistré le : lundi 23 octobre 2017 14:58

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Angeliiik » dimanche 23 septembre 2018 14:25

Oui et puis même quand j’essaye de passer du temps avec mes amies je me sens pas heureuse à fond quoi je sais pas si ça vous le fait aussi

Avatar du membre
PandoraStory
Messages : 130
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 10:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par PandoraStory » dimanche 23 septembre 2018 21:16

Oui quoi que je fasse et qu'importe la personne avec qui je suis aussi

Avatar du membre
Angeliiik
Messages : 127
Enregistré le : lundi 23 octobre 2017 14:58

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Angeliiik » lundi 24 septembre 2018 13:53

C’est quand même bizarre non ?!
On les aimerait plus on serait pas bien qu’avec eux ?
C’est un mal être intérieur mais franchement je ne vois pas de quoi ça pourrait provenir. Mis à part le fait que je suis maman au foyer, je n’ai pas énormément de vie sociale, je n’ai jamais bosser, rien que le fait d’y penser ça m’angoisse à mort et ça a toujours été . Mais je me dis que même si je bossais c’est pas ça qui fera revenir mes sentiments enfin ça me gave parce que ça faut déjà plus d’un an que je suis dans cette situation et certes je n’ai plus les angoisses car j’ai les anti dépresseurs qui aident beaucoup mais à côté de ça j’ai l’impression de servir à rien.

Avatar du membre
Ictavia
Messages : 4311
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Ictavia » mardi 25 septembre 2018 20:39

En vous lisant je me dis que mon ex souffrait très probablement du même du même TOC que vous et c'est ce qui a finit par mettre un terme à notre relation. Notre couple a probablement duré plus longtemps que dans la majorité des cas où un tel TOC existe puisque nous communiquions beaucoup et que j'étais plutôt doué lorsque venait le temps de trouver la source de ses angoisses et d'y mettre des mots pour leur donner une forme. Au final, nous nous sommes quand même quitter et je n'ai rien pu y faire.

Ce fût probablement le moment le plus difficile de ma vie, car je ne comprenais pas du tout ce qui s'était passé. Pourquoi un moment tout allait bien, nous étions entrain de rire, puis d'un coup je la voyais s'éloigner de moi sans transition, incapable de me regarder dans les yeux ? Un moment tout était comme avant puis le suivant elle semblait tout à fait dégouté de moi.

J'ai eu la chance de m'expliquer un peu avec elle quelques mois après. Elle m'a dit qu'en entendant tel phrase un déclic se fit dans son esprit qui l'amena à penser à tel chose et qu'elle se dit ensuite que "une fille qui pense ça n'aime plus" et qu'à partir de là ce type de pensée tournèrent sans relache dans son esprit. "Il ne te mérite pas", "si ça ne te tente pas d'avoir un rapport ce soir, c'est que tu ne l'aime plus", etc et etc. Ces pensées l’envahissaient totalement, au point qu'elles pouvaient l'empêcher de dormir la nuit.

Ce n'était pas la première fois qu'elle avait certaines obsessions mentales. Il y avait eu la peur de la mort avant ou de retourner inlassablement son passé en se disant qu'il aurait dû être mieux, mais cette fois j'en étais devenu l'objet. Qu'importe tout ce que nous avions pu partager au cours des ans, qu'importe tous les rires et émerveillements passés, elle était maintenant sous le joug de quelques pensées récurrentes. Elle était devenu l'esclave de celles-ci et elle se disait que c'était la voix de sa conscience la plus profonde qui lui parlait, que celle-ci lui disait la vérité vraie au de-là de tous les discours de vraisemblance dont je pouvais user. Qu'importe nos mots ou nos actions face à un tel ennemi ?

De ce que j'en vois ici ce TOC semble beaucoup plus répandu que ce que j'aurais pu en imaginer. Au de-là du simple problème individuel, j'aurais envie de le décrire comme un problème de société. Nous baignons dans une société ou certaines notions sont idéalisées à un point où il est impossible que l'existence humaine puisse correspondre aux définitions que l'on pourra s'en faire. L'image de la vie heureuse où le sourire ne quittera jamais notre lèvre, de l'enfance idyllique, tu travail dans lequel on se réalisera toujours plus à chaque jour qui s'écoulera. Et surtout l'AMOUR, celui qui transcendera notre âme à chaque moment, ou chaque instant n'alimentera que plus notre désir, où l'on s’oubliera soi-même totalement pour l'autre, où l'on saura simplement sans jamais avoir la moindre remise en question, où au grand jamais la grande passion des débuts ne s’essoufflera le moins du monde. Comme dans les romans...

Nous ne sommes que des êtres de chaire et de sang. La vie ne saurait être ainsi et lorsque la réalité se heurte à ce genre de vision, il pourra être bien tentant de tout envoyer promener plutôt que de compromettre notre vision du monde. Un amour ou un couple ne sauront jamais être parfait, c'est triste, mais c'est ainsi. Jusqu'au mot "amour" qui est totalement surfait. On utilise des mots tel que "chéri" ou d'autre surnom pour décrire l'autre en s'imaginant une finalité du destin, mais ce n'est qu'un humain en face de nous. Il faut parfois savoir simplement apprécier le moment sans se dire qu'il serait infiniment plus beau de l'autre côté de l'insurmontable montagne loin dans l'horizon de l’imaginaire.

Avatar du membre
PandoraStory
Messages : 130
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 10:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par PandoraStory » mardi 25 septembre 2018 23:18

Angeliiik a écrit :
lundi 24 septembre 2018 13:53
C’est quand même bizarre non ?!
On les aimerait plus on serait pas bien qu’avec eux ?
C’est un mal être intérieur mais franchement je ne vois pas de quoi ça pourrait provenir. Mis à part le fait que je suis maman au foyer, je n’ai pas énormément de vie sociale, je n’ai jamais bosser, rien que le fait d’y penser ça m’angoisse à mort et ça a toujours été . Mais je me dis que même si je bossais c’est pas ça qui fera revenir mes sentiments enfin ça me gave parce que ça faut déjà plus d’un an que je suis dans cette situation et certes je n’ai plus les angoisses car j’ai les anti dépresseurs qui aident beaucoup mais à côté de ça j’ai l’impression de servir à rien.
Mon psy me diagnostic un TAG trouble anxieux généralisé très excessif avec des pensées obsessionnelle sur mon Couple. Il dit je suis en évolution à cause du deuil que je subis... et il faut savoir accepter ces pensées pour aller mieux... car même si on quitte notre compagnon ça reviendra sous d'autre forme et pour les autres relations... Je me sens comme toi Sans parler de ma libido morte

Avatar du membre
PandoraStory
Messages : 130
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 10:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par PandoraStory » mardi 25 septembre 2018 23:20

Ictavia a écrit :
mardi 25 septembre 2018 20:39
En vous lisant j....
Tout d'abord je suis désolée pour toi car je men veut énormément de ce que je fais subir à mon compagnon... en plus de me rendre folle avec ces pensées ! Ce soir particulièrement je viens à en avoir des idées noires... A elle regretter le fait de te quitter? Le problème c'est que si elle a vraiment ça ca se reproduira tôt ou tard... ça viens comme un cheveux sur la soupe ! Regarde le site Rocd.fr tu sera fixée si rien étais dans cette situation!

Avatar du membre
Ictavia
Messages : 4311
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Ictavia » mardi 25 septembre 2018 23:39

PandoraStory a écrit :
mardi 25 septembre 2018 23:20
A elle regretter le fait de te quitter? Le problème c'est que si elle a vraiment ça ca se reproduira tôt ou tard... ça viens comme un cheveux sur la soupe !
Après notre rupture, elle alternait entre crise de larme en me disant qu'elle regrettait suivit de moment où elle me disait à quel point elle avait bien fait. Elle s'est rué vers le premier gars potable qu'elle a croisée pour sembler par reproduire la même chose quelque mois plus tard et le laisser en se sauvant de chez lui alors que le pauvre n'y comprenait rien. J'ai finis par couper contact avec elle, c'était trop souffrant pour moi d'alterner entre ses regrets suivis d'accusations envers moi et les autres.

Avatar du membre
PandoraStory
Messages : 130
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 10:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par PandoraStory » samedi 29 septembre 2018 23:11

Je suis rentrer et ça allez malgré la distance une semaine juste :cafe: Certaines fois je pouvais ressentir de l'amour pour mon copain même si c'était tres bref. L'infirmier en psychologie au CMP dis que je souffre du TAG trouble anxieux généralisé et pensée obsessionnelle sur mon copain. Ça me mange ma tete ma vie

Or a ce jour, nous nous sommes disputés et j'ai monté en pression : angoisse dans la poitrine, énervement excessif, et ce que j'ai pas eu depuis ces 5 mois : l'envie/désir de le quitter sur le moment. 

Depuis je bloque sur ça je me rend folle je ne sais pas quoi faire? La nuit je rêve que je le quitte ou il me quitte... j'ai essayer de faire une sieste je me suis réveillée encore plus angoisser avec en dans la tete quitte le c'est terminé ça ira pas mieux. 

Mais moi je veut que mes sentiments reviennent et que ça s'arrange... que faire? Qu'en pensez vous? Je suis insensible à tout ce qui m'entoure sauf tout ce qui est négatif.... ça vous la fait?

Maue44
Messages : 1
Enregistré le : samedi 03 novembre 2018 15:22

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Maue44 » lundi 05 novembre 2018 0:30

Est-ce qu’il y a encore des gens sur ce Forum qui sont actif ?

LittleFew
Messages : 5
Enregistré le : samedi 16 juin 2018 18:31

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par LittleFew » lundi 05 novembre 2018 6:58

Oui moi ... j’avais écrit il y a ps mal de temps. Mais je reviens vers vous une ultime fois. J’ai besoin de réconfort :/


En ce moment c’est terrible. Il y a un mois de cela j’avais peur de perdre mon copain, c’etait L’homme de ma vie et il était parfait. Aujourd’hui je ne suis plus sure de rien. Je vis mal ce qu’il se passe et je ne comprends pas.
Je me suis tellement enfoncée dans le toc (depuis 2 ans) qui je n’angoisse plus trop...
J’ai des crises de larmes par moments, mais depuis ce mois-ci je sens que c’est réellement la fin de mon histoire. Je suis sure de ne plus l’aimer. Même en parlant ici je trouve ça ridicule car je sais pertinemment au fond de moi qu’il n’y a plus d’amour de mon côté.
Quand il me dit je t’aime je suis super mal, j’ai l’impression de lui mentir et je n’ai plus de libido.
Je sais pas si c’est si dur de ne plus aimer. Je ne sais pas puisque c’est ma première longue relation.
En tout cas quand je vous lis, mal grès vos doutes, vous avez des mots d’amour envers eux. Vous dites « pourtant il est parfait » ça se voit que vous les aimez...

Avatar du membre
Angeliiik
Messages : 127
Enregistré le : lundi 23 octobre 2017 14:58

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Angeliiik » lundi 05 novembre 2018 15:01

Coucou je te rassure, c’est pareil pour moi.. ça fait 1 an et demi que je suis avec ce soucis et au fur et à mesure je suis passé sous plusieurs phases, disons que au fil du temps j’ai l’impression que mes sentiments ont diminué. Je n’arrive plus non plus a ressentir de l’amour, niveau libido c’est mort, à côté de ça je sais que même si j’aurais quelqu’un d’autre je me sentirai aussi mal et j’aurais encore ce mal être .. c’est vraiment horrible, faut le vivre pour comprendre.

LittleFew
Messages : 5
Enregistré le : samedi 16 juin 2018 18:31

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par LittleFew » lundi 05 novembre 2018 23:29

Je sais qu’il y a probablement d’autres personnes qui passent par là. J’ai tellement l’impression d’etre Arrivée à bout de ce que je pouvais faire. A un point de non retour dans notre relation. Si je réfléchis aux dernières semaines je ne vois plus d’amour du tout. Et je me dis tout simplement que je suis peut être en train de faire une dépression car je ne l’aime réellement plus ...
cette histoire touche peut être à sa fin?
Même si j’en le refuse et qu’au fond de moi je n’ai pas envie de l’effacer de ma vie ...
Je repense à ma sœur qui a quitté son ex après avoir pleuré, tous les soirs pendant 6 mois, parce qu’elke Ne l’aimais plus :/. Au fond c’est ce qui se rapproche le plus de mon cas

Avatar du membre
PandoraStory
Messages : 130
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 10:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par PandoraStory » samedi 17 novembre 2018 2:10

Vous avez le sentiment de plus aimer? Vous angoisser et l'eviter?

Hope-22
Messages : 4
Enregistré le : mardi 27 novembre 2018 15:39

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Hope-22 » mardi 27 novembre 2018 17:03

PandoraStory a écrit :
samedi 17 novembre 2018 2:10
Vous avez le sentiment de plus aimer? Vous angoisser et l'eviter?
Bonjour à tous et à toutes :bye:

Bon, je ne suis pas très heureuse à l'idée de revenir sur ce forum, non pas que votre compagnie ne me plais pas, mais que c'est jamais un bon signe que de revenir sur cet espace d'échange :baille1:

Il y a 5 ans, j'étais venue sur ce forum pour échanger à la suite de l'apparition de ce trouble, et je ne comprenais absolument rien à ce qu m'arrivait. Crises de paniques énormes crises de larmes, réassurance auprès des sites d'informations, auprès de mon entourage etc. J'étais en couple depuis un an et demi avec mon ex petit ami, et j'étais littéralement au fond du trou à cause de ce toc et j'étais persuadée de ne plus l'aimer du tout. Le toc s'était déclenché en décembre, le 26 et a pris fin le 3 jui 2014, pendant cette période là je ne retrouvais que très rarement mes sentiments voire quasi jamais. Cependant le 3 juin, j'ai compris qu'il ne s'agissait que d'une construction de l'esprit car mon copain m'a quitté et tout mes sentiments sont revenus, je voulais mourir tellement la souffrance était grande et tellement je réalisais l'aimer. Lorsqu'on est atteint de ce toc , on ne peut pas imaginer à quel point nos sentiments sont cachés si profondément en notre eesprit, car les pensées colorent nos émotions et nos sensations. Ce garçon avec qui j'étais n'est jamais revenu et le deuil de la relation a été très difficile car c'est comme si il m'avait quitté le 26 décembre. Tous mes sentiments étaient intacts, ils sont juste entre guillemet " gelés " par nos pensées obsessionnelles. :zinzin:

Aujourd'hui, je suis en couple avec un garçon merveilleux, je n'aurai jamais espéré être avec quelqu'un d'aussi génial, c'est l'amour de ma vie ( je vous rassure , pour celles qui diraient " mais moi je sais meme plus si cest lhomme de ma vie ou pas " , je ne ressens rien en disant cela mais je le sais au fond de moi car mes sentiments sont encore là et que je ne pourrai pas vivre sans lui) . Nous feterons nos 2 ans dimanche prochain. Il m'a demandé en fiancaille au mois de juin dernier , j'ai répondu un grand oui et il y a encore 3 semaines j'étais dans les préparatifs de mariage à fond , déco etc, nous nous mariions fin été 2019 hyper HEUREUSE, méga amoureuse, complètement épanouie dans ma vie si géniale ! Et du jour au lendemain, ( première fois de ma vie que je me retrouve au chomage ) , j'ai commencé à avoir des idées envahissantes, m'imposant que je ne l'aimais plus, avec des crises de panique besoin de le voir pour me dire mais si je l'aime encore qu'est ce qu'il se passe !! et finalement de jour en jour, je m'épuisait, je n'avais plus gout à rien, mes centres d'intérêts ne me disaient plus rien, voir mes amis ou sortir avec elles en soirée non plus, et je pleurais je pleurais je pleurais. J'avais tellement mal, à en crever la souffrance était intenable, je la souhaite meme pas à mon pire ennemi ! :bigpeur: mon pauvre conjoint qui ne comprend pas ce qu'il se passe, essaie tant bien que mal de me relever, de comprendre. Il a été parfait. Mais ce toc est un véritable monstre, qui ne lache rien . La semaine dernière, j'airéussi à obtenir un rendez vous avec une psychiatre et un psychologue, étant donné l'état assez miteux dans lequel j'étais, et le peu de force qui'il me restait, la psychiatre m'a prescrit des médicaments , ce qui me permet d'avoir moins de pensées obsessionnelles, et de pouvoir faire les activités de la vie quotidiennes normalement sans passer mes journées au lit à pleurer et à avoir envie d'en finir. Mon conjoint souffre un peu moins de la situation, je retrouve un peu ma gaieté et ma joie de vivre :fleur: . Pour ce qui est dess sentiments, il est trop tôt, je sais qu'il ne reviendront pas maintenant , je m'accroche et je ne lacherait rien. Au début de notre relation, je l'avais prévenu , (cmme si je savais qu'un jour ça reviendrait ) je lui ai dit qu'il était fort possible qu'uau fil de notre relation, je doute maladivement de mes sentiments à son égard, et qu'il faudrait q'il s'accroche.J'avais anticipé la carabistouill :pense: Le réel danger, c'est davantage que l'autre nous quitte plutôt que nous n'aimions plus notre conjoint. Les médicaments je pense sont nécessaires pour remonter la pente, mais surtout une thérapie TCC en parallèle pour s'en sortir Et retrouver nos sentiments.

Accrochez vous, car ce n'est qu'une construction de l'esprit, je suis très loin d'être sortie d'affaire, mais je ne veux pas que mon copain me quitte et surtout pas me retrouver dans la même situation qu'il y a 5ans lorsque ça m'est arrivé et que j'ai compris que tout ça n'état pas vrai, ça m'a fait tout drôle :marteau6:
Courage à tous et toutes ! :console:

Avatar du membre
Nemesis_Leta
Messages : 3
Enregistré le : vendredi 07 décembre 2018 11:06

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Nemesis_Leta » vendredi 07 décembre 2018 12:12

Bonjour Hope! Moi ca c'est déclencher suite a une dispute il y' a 8 mois. Je l'aime je l'aime pas? Non stop en boucle. Avec forte angoisse. On ma dis j'ai le Rocd il y"a deux mois de ce la mais j'ai du mal a accepter.

Ca vous le fait des fois vous angoissez pas mais ne ressentez rien? Ou cogiter moins et ne ressentais rien ? Nous vivons a distance l'un de l'autre. Quand je suis avec mes amis ca va mais quand il viens sur le chat vocal j'ai peur je me dis "j'ai rien a lui dire etc" c'est normal?

Depuis quelque jour je suis monter chez lui et depuis grosse angoisse avec dans la tete " je ressent rien je l'aime plus je serais mieux chez moi." Et sentiment de depersonnalisation... qu'en penser? Que faire? C'est le ROCD? De rien ressentir et etre de pierre quand on est avec la personne? En espérant avoir des réponses...


Répondre