Phobies d'impulsions

Ces pathologies sont souvent associées aux Troubles dépressifs, vous pouvez en parler ici.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Clark
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 19 août 2018 8:21

Phobies d'impulsions

Message par Clark » dimanche 16 septembre 2018 9:53

Oui je vais en parler a la psychiatre et j'espere qu'elle me fera faire une TCC parce que je vois pas comment m'en sortir sinon. Merci beaucoup, je reviendrai pour donner des nouvelles si ça va mieux ou si ça va pire

Clark
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 19 août 2018 8:21

Phobies d'impulsions

Message par Clark » mardi 18 septembre 2018 18:25

Bonjour,
Je reviens encore parce que ca va pas du tout, en fait le stress se fait de plus en plus fréquent. Déjà ce matin je me suis levée, la première chose que j'ai ressenti et c'est une enorme boule au ventre très douloureuse et juste en même temps j'ai repensé à tous ces trucs de pédophilie. C'est-à-dire que je passe mes journées avec un stress permanent, du réveil jusqu'au coucher, j'ai toujours ces trucs qui me tournent dans la tête et qui me font souvent déconnecter du monde tellement ca fait du bruit dans ma tête. Ca devient tellement omniprésent que je commence a avoir des periodes ou je deviens desagreable et j'arrête de parler aux gens pour me focaliser sur mes pensées. Je suis là mais de moins en moins là.
En plus de ça les moments d'angoisses sont assez intenses et ça escalade très vite. Par exemple hier j'etais en cours d'histoire et j'ai repensé tres fort a tout ca en plein cours et j'ai imaginé une scène pédophile très violente et j'ai eu le sentiment que ca me plaisait, du coup j'ai essayé de bloquer la pensée mais j'ai pas arrêté d'y penser et jusqu'à ce que je rentre chez moi je me sentais sale.
Aujourd'hui je suis montee dans le tram a l'heure de pointe, il y avait plein d'enfants et j'avais réussi a me détendre a peu près mais il y en a un qui m'a fixée et je me suis dit "mais c'est le même regard que quand un gars me trouve jolie", et j'ai ressenti la même attirance que quand c'est quelqu'un de mon âge, je sais pas si vous voyez ce que je veux dire, sauf que c'était un enfant et j'ai commencé a me demander si c'etait de l'attirance donc j'ai cherché un enfant beau pour voir si j'étais attirée comme avec qqun de mon âge et la j'ai vraiment stressé parce que je le trouvais vraiment beau et je savais pas si il me plaisait ou pas. J'ai toujours un doute dans ces moments-là. Donc j'ai arrêté de le regarder parce que j'avais vraiment peur qu'au final la reponse soit oui. Et j'ai vu un autre enfant pas spécialement beau mais j'ai changé mon point de vue et je me suis dit qu'en fait il etait mignon et la pareil j'arrivais pas a savoir si il me plaisait ou si c'etait juste que je le trouvais beau pour un enfant. Apres il s'est mis juste à côté de moi et j'ai stressé et je me suis mise a imaginer des trucs pervers avec lui et comme hier j'avais l'impression que ca me plaisait vraiment.
Ca parait peut etre bête quand c'est lu mais je vous promets que quand on est sur l'instant les sensations, les pensées et les doutes sont décuplés.
Le truc c'est que déjà à chaque fois que je pense des trucs pervers comme ça je sais que c'est moi qui les force à rentrer et qu'ils ne viennent pas tous seuls mais qu'en même temps une fois qu'ils sont là je prie presque pour ne pas que ca me plaise et en meme temps je sais que si c'etait les mêmes choses avec des gens de mon âge ca me plairait probablement d'imaginer ça parce que je sais que c'est pas interdit.
Et donc à chaque fois que je commence a me dire que ca me plait je bloque la pensée mais j'arrive pas a savoir si c'est parce qu'au fond ca m'attire pas ou si c'est juste parce que je sais que c'est interdit et que je le refoule.
Aussi, je sais pas si ca fait ca a tout le monde mais j'arrive a changer mon point de vue sur le physique de quelqu'un juste en le "regardant d'une autre manière". Donc par exemple pour les petits garçons que d'habitude je ne regarde pas, la je me dis que peut-être que si je les regardais de la même manière que les garçons de mon âge je les trouverais attirants et ca finit toujours par le faire, ou alors j'en ai l'impression.
Donc a ce moment la on peut se dire que j'ai juste a arreter d'essayer de trouver quelque chose d'attirant chez les petits et de me reconcentrer sur les gens de mon age, sauf que j'ai besoin de savoir si ca me fait ca seulement parce que j'en stresse a mort et que du coup mon cerveau réagit au contraire de ce que je m'interdis ou si c'est juste parce qu'au fond j'avais jamais pris le temps de vraiment regarder les petits garcons (parce que de base je deteste les enfants) et que maintenant que je les regarde je me rends compte qu'ils me plaisent. Et pareil pour mes pensées, est ce que ce sont des simples pensées qui s'aggravent parce que je me force a vouloir les bloquer ou est ce que c'est des reels fantasmes refoulés?
Ah et j'ai oublié de dire que ca me fait la même chose avec une de mes amies depuis la rentree qui est bisexuelle, et des fois je la vois comme une simple amie et des fois j'ai l'impression qu'elle me regarde comme si je lui plaisais et qu'elle me fait beaucoup de compliments et dans ces moments la j'ai le sentiment qu'elle m'attire aussi. Ca m'a toujours fait ca en fait, des qu'un garcon me regarde de maniere un peu ambigue je me mets a avoir de l'attirance pour lui. La avec les filles ca me derange pas trop parce que je me dis que au pire si je suis lesbienne c'est pas très grave mais maintenant ca me fait la même chose avec les enfants et la je sais que c'est grave si je ressens de l'attirance.
Voilà j'ai écris un pavé, je sais même pas si j'aurai une réponse mais le truc c'est qu'ici c'est le seul endroit ou je peux vraiment m'exprimer parce que c'est anonyme et que de toute facon mes parents c'est hors de question que je leur avoue tout ca parce qu'ils ne comprendraient pas et ils paniqueraient pour rien, ma meilleure amie m'ecoute mais je sais qu'au fond elle est pas assez mature pour comprendre un truc aussi glauque que ca et que je veux pas lui raconter tous mes problemes, et puis pour la psy c'est un peu difficile de raconter tout ça a quelqu'un qu'on connait a peine donc je prefere tout balancer ici.
Ah oui et aussi je sais que mon frere est un tres grand angoissé aussi, on a eu une discussion hier a propos de lui et il a beaucoup d'angoisses, je me demande meme si il a pas la phobie d'impulsion du couple (la peur de plus aimer son conjoint, j'ai vu que c'etait tres repandu). Je sais pas si ça a un rapport mais c'est quand meme une grosse coincidence d'avoir deux gros angoisses+deux parents assez stressés de base.

Clark
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 19 août 2018 8:21

Phobies d'impulsions

Message par Clark » mardi 18 septembre 2018 18:36

Et aussi ca devient tres tres oppressant au quotidien parce que deja j'arrive plus a rigoler avec mes amies comme avant parce qu'a chaque fois qu'on rigole je me dis qu'elles rigolent avec une pedophile et ca me terrifie moi-même. C'est peut-être bête mais ca reste bloqué dans ma tête. Ensuite des fois je me dis que au fond si je stresse autant et que j'essaye autant de bloquer les pensées c'est parce que c'est du désir refoulé pour faire des trucs obscènes avec des enfants et je me dis que du coup ca serait plus simple d'assumer le fait d'être pedophile et que si personne d'autre que moi le sait c'est pas grave, et quand je me dis que c'est pas grave je me detends et du coup ca me retend parce qu'une autre partie de moi me dit que si, c'est tres grave.
Enfin, a force de penser des trucs comme ca, et d'avoir peur d'eprouver du desir et que ce soit des réels fantasmes je me mets a bloquer même mes desirs "normaux" si je peux dire. Genre quand je bloque les pensées pédophiles c'est comme si je bloquais tout en même temps, donc sur le moment ca aide a faire passer les coups de stress, mais une fois que je suis chez moi par exemple j'arrive meme plus a avoir des "fantasmes" normaux parce que les pensées que j'ai eu dans la journée me dégoutent de moi-même et je me sens sale

Angrod
Messages : 1125
Enregistré le : dimanche 27 avril 2008 16:34
Localisation : Québec

Phobies d'impulsions

Message par Angrod » jeudi 29 novembre 2018 21:57

clark j'ai el meme probleme ... mais moi c'est des pensée genre j'aimerais tué quelqu'un.... plus je suis dans un état agité plus j'y crois. Jamais de la vie je vais faire ca. Ca ne me correspond pas. je compulse en me disant que je ne le ferais pas et dans les fait je ne vais jamais le faire. J'ai eu des flash qui poignardais plein de monde. Je donnais un coup de volant en voiture.

Je vis ça en ce moment et c'est très perturbant car ca dur depuis 10 mois. Pour être franc c'est arrivé car j'ai pris un médicament en vente libre pour le rhume.

C'est très dur pour moi car ej ne peux pas vraiment en parler sauf àa ma psychologue avec qui je fais une TCC et mon psychiatre.


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message