Fortes angoisses et peur d'abandon

Ces pathologies sont souvent associées aux Troubles dépressifs, vous pouvez en parler ici.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
Eevee
Messages : 77
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Fortes angoisses et peur d'abandon

Message par Eevee » mardi 14 mai 2019 22:16

Bonjour à tous ! J'ai eu quelques difficultés à donner un titre à ce sujet, en effet mon problème est assez complexe

J'ai déjà posté sur le groupe des toc de couple mais je ne pense pas posséder de tocs finalement... au vu de mon histoire..

Avant toute chose je voulais parler de mon passé, qui vous aidera peut être à mieux comprendre mon problème. Je préviens, c'est très long et je m'en excuse d'avance ^^'

Plus jeune (vers le collège) je ne cessais de tomber amoureuse à répétition. Malheureusement cela se soldait toujours par une déception, les sentiments n'étaient jamais réciproques. Un peu plus tard, vers mes 15 ans, je suis tombée amoureuse de mon meilleur ami, qui m'a finalement rejeté. Seule et désemparée, j'en ai parlé à un autre ami à moi, et à ce moment j'ai éprouvé des sentiments amoureux. On est immédiatement sortis ensemble.
4 mois plus tard je me suis questionnée sur mon amour pour lui mais je suis finalement restée. Ensuite, vers nos 1 an de relation, j'ai du déménager. On a tenu à distance pendant quelques mois, jusqu'à ce que je me fasse un nouvel ami proche et que j'en tombe amoureuse également. Encore une fois, je suis sortie avec lui très rapidement.

Cet amour là était beaucoup plus destructeur pour moi. À l'inverse de mon ancienne relation où j'avais tendance à être rapidement agacée, celui ci m'a rendue totalement accro. Il était autiste et j'avais très envie de l'aider. Malheureusement on a eu beaucoup de soucis dans la relation. Lui avait du mal à ouvrir ses sentiments et moi je me demandais s'il m'aimait. J'en suis devenue jalouse maladive, à sans cesse le surveiller et fouiller son téléphone par la suite.
J'ai fini par avoir un coup de coeur pour un ami, qu'on appelera M (important pour la suite de l'histoire) mais j'étais toujours en couple. Mon couple battait de l'aile mais j'ai résisté, j'avais des sentiments forts pour mon copain.
Cependant le même schéma se répète. Il doit partir ailleurs pour ses études. Je me retrouve à nouveau dans une relation à distance, ces quelques mois ayant été encore plus destructeurs pour moi.

C'est là que j'en viens à mon copain actuel, ou du moins celui avec qui j'étais il y a encore quelques jours de cela. J'ai quitté mon ex et je me suis mise avec lui. Bien qu'au début nous avons convenu d'une relation libre, car nous nous remettions tout les deux d'une séparation douloureuse, lui aussi ayant rompu avec son ex peu de temps avant. On a prit du temps pour se connaitre et nous avons décidé de nous mettre officiellement ensemble 1 mois plus tard.

Cette fois ci j'y croyais réellement. Il n'était ni trop collant comme mon premier amour, ni trop distant comme l'autre. On a vécu une relation saine et équilibré, malgré le fait que je restais quelqu'un de très jalouse mais j'arrivais globalement à me contenir. J'ai du retourner là où j'habitais avant (encore un déménagement oui..) et on a poursuivi la relation. Cette fois ci, il a pu me rejoindre quelques mois plus tard et nous avons donc pu poursuivre notre amour

Revenons à ce fameux ami M du coup... j'ai toujours eu quelques doutes à savoir "est ce que je l'aime ?" Mais je réussissais à mettre ça de côté et vivre mon amour.

Ma relation avec mon copain a totalement changée, en seulement 1 mois. Je suis passée d'un amour fou à des sérieuses interrogations, qui ont fini par avoir raison de mon couple.. et depuis quelques jours je fais une obsession sur mon ami M. Mes pensées me disent de partir avec lui pour être heureuse, mais je sens qu'il y a quelque chose de malsain, comme si je recherchais absolument la compagnie. C'est à un point où je ne pense presque plus à la rupture récente avec mon copain, ce qui me culpabilise car je le vois malheureux (pour des raisons financières nous sommes obligés de vivre encore sous le même toit, ce qui complique la situation). Je me mets à avoir des pensées horribles me disant de vite envoyer un message à cet ami et d'entamer une nouvelle relation (il faut savoir que j'ai des nouvelles de lui uniquement par message, il habite loin de chez moi)

Je suis désolée pour le pavé ducoup, mais il fallait que tout cela sorte... mes questions sont les suivantes

Est ce normal de ne plus penser à la rupture et de chercher absolument à me réfugier "dans les bras" de cet ami? Est ce réellement une bonne idée, sachant que j'ai des gros soucis d'estime de moi et que je devrais commencer à travailler là dessus avant d'enchainer les relations..

Mon histoire est complexe et j'en suis sincèrement désolée, j'espère peut être trouver des personnes qui comprennent ou qui pourraient avoir un avis extérieur là dessus..

Merci beaucoup !

Avatar du membre
Mathias49
Messages : 218
Enregistré le : lundi 28 décembre 2015 9:32
Localisation : Angers

Fortes angoisses et peur d'abandon

Message par Mathias49 » mercredi 15 mai 2019 21:45

Bonjour Eevee,

Enchanté de faire ta connaissance.
Je pense que tu as très bien cerné ta situation. Et je pense que tu souffres en effet de dépendance affective due à ta peur de l'abandon. Je comprends bien ce que tu vis parce que j'en souffre moi-même. Sauf que j'ai fais le choix de me séparer sans qu'il y'ait de sortie de secours derrière.
Je pense que la peur du vide, nous donne envie spontanément de quitter une relation pour en enchainer une autre aussi vite, en pensant que ce sera la bonne et que finalement cette nouvelle personne nous sauvera.
Mais sans faire un travail sur soi, accepter de s'aimer un minimum et apprendre à vivre un moment seul, (même si c'est une vraie épreuve qui passe par des moments difficiles) on risque juste de reproduire les mêmes schémas, de ne pas apprendre à se connaitre assez pour vivre une relation saine qui nous permet de grandir et de nous épanouir parce et non juste pour combler un manque.
Mais ça ma théorie, la pratique est beaucoup plus difficile d'autant plus que la solitude ou plutôt le célibat peut parfois paraitre long et insurmontable…
En tous cas n'hésites pas si tu veux papoter sur le sujet ! :chap:

Répondre