Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Ces pathologies sont souvent associées aux Troubles dépressifs, vous pouvez en parler ici.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
Eevee
Messages : 77
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Eevee » lundi 12 août 2019 7:53

Salut Kami !

Surtout ne stresse pas trop pour les retrouvailles avec ton copain, je suis sure que tout va bien se passer et puis si tu stresse trop ne t'en inquiete pas non plus, dans ton état c'est tout à fait normal :) ! Profite bien en tout cas !

De mon côté pas la grande forme.. j'ai souvent cette impression d'en avoir rien à faire de mon copain et ça me mine le moral... c'est mon chéri et je voudrais tellement l'aimer comme il mérite de l'être, je me sens tellement pas à la hauteur et puis je me sens comme une menteuse vis à vis de lui car je me sens vide à chaque chose que je dis ou fais avec lui :'(
À côté de ça son cousin et sa copine sont dans notre ville en ce moment donc je les ai rencontrés.. et la fille a dit un truc à mon copain à un moment, comme quoi elle lui ferait la cuisine pour le consoler de ne pas trouver de job... et là je me suis sentie assez jalouse et en colère car j'ai eu la sensation de me faire piquer mon rôle... bref ça m'a assez agacé x)

Avatar du membre
Eevee
Messages : 77
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Eevee » mardi 13 août 2019 8:50

Bonjour ! Dure période pour moi depuis hier soir :'(

Tout est parti d'une dispute avec mon copain dans laquelle je suis partie au quart de tour pour rien et au final j'ai eu des doutes puissance 1000 sur mes sentiments... impression que tout est fini et que ce n'est plus réparable.. je suis dans mon lit depuis 2 heures au moins, en pleine crise d'angoisse au point d'aller vomir..

En plus j'ai les obsessions sur ce pote à distance qui reviennent encore plus forts, surtout depuis que j'ai lu une phrase sur le forum "l'amour possède différentes formes" et directement j'ai pensé "ducoup ça signifie peut être que depuis le début c'est mon pote que j'aime et pas mon copain, et que je refuse de me l'avouer" quelle horreur.... depuis je ressens un gros rejet pour mon copain et la sensation que je dois aller voir mon pote :'(

Je doute sérieusement d'avoir ce toc.... parce que vous vous doutez de vos sentiments pour votre conjoint.. moi je doute encore plus de savoir si je suis amoureuse de ce pote ou pas... je sais pas si mon couple s'en sortira, j'ai mal :'( ça me parait trop réel pour être faux tout ça...

Phronesis
Messages : 12
Enregistré le : mardi 23 juillet 2019 10:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Phronesis » mardi 13 août 2019 12:50

Bonjour à vous !

Kami j'espère que vos retrouvailles se sont bien passées ! Courage !

Eevee je suis désolée pour toi, c'est dingue l'état dans lequel on peut se mettre... Écoute dans nos états c'est normal de se sentir à l'ouest, de ne pas retrouver des sentiments très vifs, les sentiments c'est pas sur commande et surtout, le cerveau quand on subit une trop grande charge de stress quotidiennement, bah il se déconnecte un peu pour qu'on souffre moins. Ca fait qu'on peut se sentir vide, ajouté à ça nos doutes constants ça n'aide pas à nous faire nous sentir heureuses avec nos copains.

Ca fait pas de toi une menteuse, même si je comprends ton sentiment car je vis la même chose et c'est dur de ne pas se sentir coupable. Mais les sentiments ne se contrôlent pas, ils viendront seuls quand on aura lâché prise. Pour éviter de me sentir comme une menteuse je joue carte sur table avec mon copain, même si maintenant j'essaie de gérer un peu plus par moi-même mes crises d'angoisse. Je me dis "il sait comment je suis, comment je me sens, il décide de rester de lui-même, c'est son choix et j'ai pas à l'interroger, de toute façon je suis pas dans sa tête". L'autre jour je lui ai dit que parfois quand il me disait je t'aime ou tu me manques, ça me foutait la pression car je me sentais obligée de répondre et que ça me faisait me dire "si je me sens obligée, c'est qu'il y a un problème". Puis il m'a dit clairement que non j'étais pas obligée, que lui avait envie de me le dire mais que si j'avais envie de le dire plus rarement ou que j'exprimais mon affection autrement c'était pas grave, que lui ne me demandait que d'être moi-même et pas d'être comme lui. Du coup ça m'a un peu détendue. Peut-être que si tous tes gestes amoureux te sonnent faux, tu devrais essayer de moins essayer d'en faire, de moins essayer de te prouver que tu l'aimes, pour que ce soit associé à quelque chose de positif et de naturel. Tu sais on pense déjà à notre couple toute la journée ou une bonne partie parce que ça nous angoisse, et dès qu'on y pense c'est associé à du négatif, donc pas étonnant qu'une fois avec l'être aimé on soit saturées et dénuées d'amour... Ça nous travaille trop... Moi même quand je le vois pas il ne me manque pas plus que ça mais est-ce vraiment surprenant sachant que je ne pense qu'à mon couple ?

Par contre si tu en es malade, je te conseille vraiment de voir ton médecin pour discuter d'un traitement antidépresseur, ça m'aide vraiment à prendre du recul et je n'ai plus d'effets secondaires, je me sens juste moi-même. L'angoisse est toujours là mais j'arrive à réfléchir dessus sans être emportée par elle. Évidemment je ne conseille pas les médicaments n'importe comment hein, mais je sais que j'étais vraiment contre à la base et maintenant je me rends compte que c'est une béquille permettant de reprendre des forces. C'est pas normal que tu te retrouves si mal physiquement, ça me fait beaucoup de peine pour toi... Je sais ce que c'est... Je ne mangeais plus, je pleurais plusieurs fois par jour, je me sentais écrasée par mes émotions.

Concernant les obsessions sur les autres personnes je ne vous comprenais pas trop au début, puis là j'ai eu des nouvelles d'un ami qui avait des vues sur moi, et je prends plaisir à discuter avec lui donc ça m'a foutu quelques angoisses... Comme si si je parlais avec quelqu'un ça voulait dire que j'étais dans la séduction... Je sais que non, mais bon, je vous comprends mieux c'est vrai que c'est troublant comme sensation.

Tu sais le doute est la base du toc, on croit qu'on ne l'a pas parce que nos doutes paraissent si réels, ancrés sur des faits qui nous prouvent par A + B que les choses ne fonctionnent pas, et pourtant... Je sens que tu es très anxieuse et je ne doute pas du respect et de l'amour que tu portes à ton copain en te lisant. J'ai le sentiment que dans ton dernier message tu étais à fond dans une crise de TOC, on sent ta détresse et ton impression de catastrophe imminente. J'espère que tu réussiras à relativiser, avec ou sans traitement, mais qu'en tout cas tu pourras venir à bout de ces crises d'angoisses... Ma psy m'avait parlé d'un de ses patients qui comme toi, faisait des fixettes sur des amis en ayant peur de quitter son conjoint pour un ami, c'est une phobie d'impulsion.

Il faut vraiment réussir à se dire et à accepter que si une pensée provoque en nous de la peur et de la gêne au point de nous handicaper ça signifie pas qu'on a envie que la chose se réalise, mais bien qu'on a peur qu'elle se réalise ! C'est-à-dire qu'on ne veut pas qu'elle se réalise !!! Si tu as peur d'être amoureuse sans te l'avouer, c'est que tu AS PEUR que ce soit le cas, ça signifie pas que c'est la réalité ! Il faut vraiment faire attention aux faux raccourcis qu'on est tentées de faire. Je te souhaite plein de courage !

Moi je vois mon copain cette aprem, ça me stresse mais j'ai l'impression que ça peut bien se passer. On ne sest pas vus depuis quelques temps donc j'ai le trac, mais je vais essayer d'être dans le présent !

Avatar du membre
Eevee
Messages : 77
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Eevee » mardi 13 août 2019 15:55

Coucou Phronesis et merci beaucoup pour ta réponse, même si je panique et doute toujours un peu, ça me rassure de lire tout ça..

Oui c'est dur que ça ne revienne pas.. surtout que ducoup je compare ma relation avec mon copain avec la relation que j'ai avec cet ami.. il faut savoir que c'est un pote à distance que je vois très rarement, genre la dernière fois que je l'ai vu c'était y a 1 an quoi.. et vu que c'est un gars avec qui je rigole bien et avec qui j'ai des délires ça me fait stresser car tout de suite je me dis "avec mon copain on rigole moins ces temps ci ça veut dire qu'on a pas de complicité" et ça me rend malade de penser ça.. Surtout que le gars en question je le vois jamais, je comprends même pas comment je peux bloquer à ce point sur lui.. mais c'est vrai que déjà quand j'étais avec mon ex je stressais de tomber amoureuse de lui.. ça me faisait paniquer surtout qu'à ce moment là je le voyais plus souvent que maintenant et je m'étais persuadée qu'il se passerait quelque chose.. au final quand mon ex m'a largué la première fois j'en avais rien à battre de lui et je voulais juste récupérer mon ex donc bon, faut croire que j'avais déjà des illusions à ce moment là.. Mais j'avoue que ça me met hyper mal de bloquer particulièrement sur lui et pas un autre.. de temps en temps je bloque un peu sur mon ex mais sans plus.. lui c'est vraiment obsessionnel quoi.. et ce qui me fait encore plus paniquer c'est de me dire que peut être je tombais amoureuse de lui sans en être consciente...

Je suis pareil que toi sur ce point, quand je me sens trop mal j'en parle à mon copain pour éviter de jouer le faux semblant... je crois en effet qu'on a un souci au niveau de l'amour, c'est vrai qu'on pense qu'il faudrait qu'on ressente absolument alors forcément on se retrouve vide...

Je verrais avec ma psy pour les médicaments parce que ça me fait quand même un peu peur.. et puis apparemment elle ne semblait pas voir le mal être que j'ai au fond de moi.. c'est vrai que je laisse rien paraitre de façade mais dans ma tête c'est un énorme combat invisible que je maintiens au plus profond sans jamais pouvoir parler de ce que je ressens vraiment..

En effet, dans mon dernier message j'ai écrit vraiment au plus haut de la crise.. même là je sens que ça peut repartir à tout moment... j'espère de tout mon coeur que tu as raison et que j'aime mon copain, c'est tout ce que je veux... j'espère aussi ne pas jouer un rôle en disant ça.. (argh ça me fait paniquer..)

Je te remercie énormément pour ton soutien, lire ton message m'a un peu apaisé en tout cas..

J'espère que ça se passera bien avec ton copain en tout cas ! :) n'hésite pas à nous tenir au courant !

Phronesis
Messages : 12
Enregistré le : mardi 23 juillet 2019 10:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Phronesis » mardi 13 août 2019 19:32

De rien Eevee, je suis contente d'avoir pu t'apaiser au moins un peu, même si je sais que ça doit être dur. Quand on est en crise et qu'un rien peut tout refaire se déclencher c'est très dur de se calmer... Courage, les émotions sont éphémères, ça semble être long, mais bientôt ça ira mieux !

Peut-être qu'écrire tes pensées quand ça ne va pas pourrait t'aider à moins tourner en boucle ? Écrire jusqu'à ce que je n'ai plus rien à rajouter ça m'a aidée dans une crise l'autre jour. Je pense qu'il faut que tu réussisses à accepter que tu peux avoir des sources de plaisir et d'amusement autres que ton couple, j'ai parfois du mal aussi à accepter que je puisse passer des moments plus sympas avec mes amis qu'avec mon copain, parce que je trouve pas ça normal, mais ça l'est, rien n'est parfait. Et pourtant je sais que les meilleurs moments sont ceux avec mon copain même si d'autres sont moins palpitants et c'est pas grave. Je sais que c'est facile à dire, mais c'est un processus...

Après il faut aussi réussir à lâcher prise avec la psy, perso j'en avais tellement marre que j'ai réussi assez facilement à me dévoiler. Puis de façon générale je n'ai pas trop de tabou au sujet de l'expression des émotions, j'imagine que ça doit pas être facile si tu ne parviens pas à t'exprimer face à la psy. Tu as peut-être pas besoin de médicaments après, j'en sais rien, mais pour moi l'état dans lequel tes angoisses t'ont mise sont extrêmes. Je suis pas pour les anxiolytiques (médicament qui calme les crises ponctuellement, et dont on peut devenir assez vite dépendant et qui rend très somnolent), mais le traitement antidépresseur que j'ai n'a pas du tout entamé ma vivacité d'esprit (sauf les 3 premiers jours, j'étais assez fatiguée et j'avais un peu la nausée mais ça s'est vite amélioré), puis ça m'aide à me sentir moins anéantie face à mes angoisses, ça m'aide à comprendre qu'il s'agit de peurs. A proprement parler on ne devient pas vraiment accro aux antidépresseurs, si on est accompagné par un psy on peut faire le travail de fond. J'ai une cousine qui trouve que tous les psys sont des charlatans et elle est sous antidépresseurs depuis des années car elle ne veut pas régler ses soucis, là effectivement c'est pas génial comme situation. Mais normalement un traitement antidépresseur permet de passer une période difficile, ça doit durer quelques mois seulement et on arrête progressivement.

Courage en tout cas, je sais qu'on se sent seules face à ça, c'est pas facile à gérer soi-même.

Aujourd'hui j'ai passé une excellente journée ! C'est la première fois depuis des semaines que j'ai pu voir mon copain et sentir que tous mes gestes et tous mes mots étaient en accord avec mes sentiments. J'étais moi-même choquée ! J'ai eu quelques idées angoissantes mais très vite j'ai pu les chasser sans avoir à trop lutter en me disant "NON ! là je suis ici, maintenant, j'ai envie de profiter !". Je sais que je traitement m'aide à faire ça, mais voir que c'est possible me donne beaucoup d'espoir. Je me sentais juste bien et détendue, j'avais l'impression que ces derniers mois étaient un juste un vilain cauchemar. J'étais très stressée ces derniers temps parce qu'après demain on va quelques jours chez de la famille pour le mariage de mon cousin et mon copain est aussi invité, j'appréhende un peu moins là du coup. J'espère continuer sur cette lancée !


Avatar du membre
Eevee
Messages : 77
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Eevee » mercredi 14 août 2019 11:16

Phronesis : En tout cas je suis impressionnée par le changement que tu as eu depuis ton arrivée sur le forum jusqu'à maintenant ! Ça fait plaisir de voir que tu as autant évolué et appris par tes angoisses, et je te souhaite de continuer sur cette lancée, ton histoire est un message positif sur le forum ! :)

C'est vrai qu'aujourd'hui j'ai pris un peu plus de recul vis à vis de tout ça, ce qui fait qu'on a vécu des bons moments de complicité avec mon copain et ça m'a fait un bien fou ! Je sens que tout cela est fragile mais je continue là dedans ! Hier soir aussi j'ai éprouvé beaucoup de sensations lors d'un baiser, ce qui m'a fait beaucoup de bien également ! Je ressentais mon amour et là actuellement je sens que je veux l'aimer peu importe les angoisses qui se dressent sur mon chemin ! :) c'est mon chéri et je veux me battre pour que notre amour devienne plus beau encore !

En règle générale, contrairement à toi je suis quelqu'un qui exprime très peu ses sentiments, ce qui explique ma difficulté à me confier... mon copain est une des rares personnes à qui j'arrivais à me confier, jusqu'à mes angoisses ou je me suis repliée sur moi même... Mais j'essaye de faire les choses petit à petit !

Je suis super contente pour toi et je te souhaite de tout coeur que cela dure ! Ces périodes font grandement du bien au moral ! Et ton message m'a donné du boost, je veux y croire ! :)

Phronesis
Messages : 12
Enregistré le : mardi 23 juillet 2019 10:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Phronesis » jeudi 15 août 2019 17:02

Je suis ravie de lire ta bonne humeur Eevee ! J'espère que ça va continuer, mais si ça ne continue pas c'est pas grave, ça reviendra ! Moi j'essaie de ne pas trop dramatiser même quand je sens l'angoisse revenir. Aujourd'hui c'est mon départ pour les quelques jours chez la famille et je suis très angoissée à l'idée de passer ces quelques jours avec mon copain.
(en plus c'est la première fois qu'il les rencontre, j'ai envie de contrôler tous ses faits et restes à l'avance). Je n'ai pas vraiment de pensées obsessionnelles "je ne l'aime plus", mais j'appréhende beaucoup. J'ai peur de stresser devant tout le monde et d'éclater sans pouvoir contrôler mes émotions... J'essaie de souffler et de ne pas laisser mes pensées se fixer sur un objet particulier, donc j'ai juste une sensation confuse d'angoisse dans mon ventre.

J'espère que Kami va bien aussi !

Avatar du membre
Eevee
Messages : 77
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Eevee » vendredi 16 août 2019 0:14

Phronesis : Je comprends ton angoisse, surtout qu'il s'agit d'un moment important, alors forcément l'angoisse monte davantage ! Ne te laisse pas destabiliser et laisse la tranquillement couler, elle finira par s'atténuer si tu l'accepte :) !

De mon côté c'est vrai que je remonte la pente actuellement, j'ai des moments difficiles où je me questionne mais j'ai réussi à chasser les pensées à certains moments ! Aujourd'hui avec mon copain nous avons profité du jour férié pour aller à la plage (on habite à côté ahah) et on s'est bien baignés, on a bien rigolés et on a passé un chouette moment ! Du positif, en espérant que ça dure !

Je te souhaite que tout se passe bien pour toi Phronesis, tu as bien avancé ça fait plaisir de te lire !

J'espère également que Kami va bien !


Répondre