Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Ces pathologies sont souvent associées aux Troubles dépressifs, vous pouvez en parler ici.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
melissa512
Messages : 210
Enregistré le : lundi 13 janvier 2014 23:17
Localisation : Cholet

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par melissa512 » samedi 30 novembre 2019 22:22

Eevee a écrit :
samedi 30 novembre 2019 22:15
Mélissa : Hum... Si je peux me permettre (et je ne veux pas paraître présomptueuse) on ne guérit pas d'une dépression sans aide... En tout cas ça me paraît compliqué.. malheureusement non, pour soigner d'une dépression il ne suffit pas de "s'accrocher", c'est beaucoup plus complexe de ça et ça se saurait si c'était aussi facile de s'en sortir.. je ne critique pas ton entourage mais je pense qu'ils ont besoin de prendre conscience de ce qu'est la dépression :/
Entre autre oui, se forcer à se bouger dans un état dépressif peut entraîner des séquelles sur le long terme.. et vu ce que j'ai pu lire tu sembles encore assez mal et pas en état de te bouger...
La femme que j'ai eu , ce vendredi, au téléphone ( SOS Amitié , prévention suicide et dépression ) m'a dit d'essayer pour au moins que l'entourage ne dise pas que je n'ai rien fait.
Mon entourage en plusieurs années, ils n'ont jamais voulu comprendre et pourtant ils ont vu jusqu'à quel point ça pouvait aller mal donc bon, quand on se met des oeillères ... La première fois que je suis venu sur ce forum, on avait été faire une visite au château de Chenonceau en famille, j'étais vraiment en sale état et j'ai juste eu une de mes tantes qui m'a dit " prends bien soin de toi " d'un air inquiet. Mon père a du lui en parler mais pas devant moi pendant l'excursion.
Ils pensent tous d'ailleurs que le psy ça vaut rien, mon conjoint idem. Genre que les AD ne font que ramollir le cerveau et point.
Là je me sens foutrement mal de l'intérieur. :god:

Adam
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 08 septembre 2019 20:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Adam » samedi 30 novembre 2019 22:30

Merci Eevee et Melissa je pense que tu n’as pas tors mais mon cerveaux et trop complexe il la rabaisse souvent et dès que je positive quelque minute poff une pensée qui me dit « tu te force » ou bien « y’a quelques minute tu ne ressenter rien » bref et de se qui et ton cas melissa si j’étais toi je n’irai pas au taff lundi t’es mal sa se voit en plus si tu fait une dépression comme moi le peux de remarque qu’on puisse te faire vas te blesser ou des truc quelconques

Avatar du membre
melissa512
Messages : 210
Enregistré le : lundi 13 janvier 2014 23:17
Localisation : Cholet

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par melissa512 » samedi 30 novembre 2019 22:37

Adam a écrit :
samedi 30 novembre 2019 22:30
Merci Eevee et Melissa je pense que tu n’as pas tors mais mon cerveaux et trop complexe il la rabaisse souvent et dès que je positive quelque minute poff une pensée qui me dit « tu te force » ou bien « y’a quelques minute tu ne ressenter rien » bref et de se qui et ton cas melissa si j’étais toi je n’irai pas au taff lundi t’es mal sa se voit en plus si tu fait une dépression comme moi le peux de remarque qu’on puisse te faire vas te blesser ou des truc quelconques
Si tu vas mal, que tu es en dépression, c'est normal que le cerveau envoie des signes contradictoires qui font que tu te sentes paumé vis à vis de tes sentiments et que le noir a tendance à reprendre le dessus. Pour l'instant il ne faut prendre aucune décision importante , et surtout aller parler à des professionnels. Y a aussi le numéro SOS amitié , ils ne sont pas surtaxés et sont très à l'écoute ( dans mon cas c'est bien passé ).

Mais dans mon cas, pour le taff, si je n'y vais pas, mon conjoint va avoir une réaction d'incompréhension. Et même pire, il a menacé de partir si je n'avançais pas dans la vie, je cite.

Adam
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 08 septembre 2019 20:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Adam » samedi 30 novembre 2019 23:11

Oui je comprends melissa mais parfois sa paraît tellement réel que j’y arrive pas :baille1:

Avatar du membre
melissa512
Messages : 210
Enregistré le : lundi 13 janvier 2014 23:17
Localisation : Cholet

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par melissa512 » dimanche 01 décembre 2019 0:02

@Adam : Je me répète mais ne fais rien sous la précipitation, sinon tu risque de le regretter. Mais vraiment. Essaye de te reposer en dormant un peu , ça peut calmer un peu le sommeil.


Adam
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 08 septembre 2019 20:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Adam » dimanche 01 décembre 2019 4:58

Le pire dans tous sa c’est qu’on est très complice de quoi former un beau couple mais c’est toc de M.... me gonfle clairement j’aimerai l’aimer comme avant elle aussi fait une dépression mais j’aimerai tellement qu’on aille mieux tout les deux.

Avatar du membre
melissa512
Messages : 210
Enregistré le : lundi 13 janvier 2014 23:17
Localisation : Cholet

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par melissa512 » dimanche 01 décembre 2019 13:28

@Adam : si vous allez mal tous les deux, c'est normal que ça brasse du noir. Fichu toc.. Il faut un suivi psy et du dialogue. Pas avec ta compagne si c'est trop dur là mais une tierce personne, un ami par exemple.

De mon côté, je ne suis pas fière. J'ai appelé un taxi pour demain pour qu'il me prenne devant l'entreprise très tôt et pour rentrer à la maison. Je ne me sens capable de rien , je me fais vomir et je n'arrive toujours pas à manger. Envie de pleurer, de mal être intense. Je vais devoir re contacter mon psy demain je pense. Mais qu'est ce que je vais mal.. J'aurais envie d'en mourir.

Bdazzle
Messages : 30
Enregistré le : jeudi 29 août 2019 16:38

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Bdazzle » lundi 02 décembre 2019 10:02

Coucou tout le monde !

Comment allez vous ?
Moi, ça va même si j'ai toujours des hauts et des bas.
Avec mon chéri, on a emménagé ensemble et cela se passe plutôt bien. Ça irait mieux si j'arrêtais complètement de me prendre la tête et de remettre en question mon couple pour rien !
Je suis toujours suivis par ma psy, mais je la vois toutes les deux semaines.
J'ai remarqué que j'ai peur de grandir, dans le sens où je vois qu'avec mon chéri, il y a un vrai engagement et ça me fait peur au fond. Et j'ai toujours peur de l'avenir ! En plus, du côté sexuelle, ce n'est pas ça et plus on essaie plus je me sens mal :/ du coup, remise en question, après j'aime mon chéri, plus que tout et je sais que c'est le bon, que c'est lui le père de mes enfants et j'avoue ne pas être contre avoir des enfants dans les années qui arrivent. Mais il faut d'abord que j'ai mon concours de professeurs des écoles et on verra ensuite !
Dans l'ensemble ça va, même si parfois j'ai des petites crises d'angoisses, mais je me colle contre lui et ça me calme un peu.


Je vous souhaite une Bonne Journée et une bonne semaine

Phronesis
Messages : 20
Enregistré le : mardi 23 juillet 2019 10:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Phronesis » lundi 02 décembre 2019 13:11

Coucou tout le monde, je n'ai pas posté depuis un moment parce que tout simplement, ça allait pas trop mal. Je continue mes séances chez le psy mais on se focalise sur le général plutôt que juste le toc, surtout parce que je me sentais mieux! Je suis censée arrêter l'antidépresseur en janvier, j'espère que ça ira d'ici là!

Mon copain est parti vivre chez ses parents depuis le début du mois de novembre donc j'ai pris du recul et ça allait mieux parce que je me stressais beaucoup moins. J'avais de nouveau envie de faire des plans pour l'avenir, de m'imaginer dans un appart sympa et tout... Puis hier paf, il m'annonce qu'il avait la possibilité de venir me voir aujourd'hui, que je devais me décider dans qlqs heures et ça m'a mis une pression dingue car je me suis juste angoissée, je me suis sentie hyper coupable de ne pas seulement me sentir contente. Pleurs, angoisse, etc, bref grosse crise d'angoisse quoi ! Tout est revenu et c'était dur...

Du coup ça m'a fait peur, je suis repassée ici pour vous lire et me raisonner un peu. Puis je lui ai dit de venir aujourd'hui parce que je ne voulais pas que l'angoisse gagne la partie.

Maintenant qu'il est là je stresse un peu parce que je me focalise sur les petites choses. Il a un épi et ça m'énerve mdr, oui j'en suis là aux secours ! Je m'ennuie un peu parce que le trajet l'a fatigué et je sais pas, j'ai juste l'impression que je serai plus tranquille seule... Mais je pense juste que c'est l'angoisse qui parle : vu l'état de stress dans lequel on est en leur compagnie EVIDEMMENT qu'on serait mieux seules ! Mais il ne faut pas forcément conclure qu'on aimerait être seules parce qu'on ne les aime pas, c'est juste compliqué de gérer ses émotions négatives.

Et d'un autre côté je me dis que c'est normal que je me sente débordée facilement. Je me sens hyper oppressée quand on est ensemble longtemps, mais faut dire que la plupart des couples qui vivent ensemble sont occupés une bonne partie de leur journée par leur travail, nous ce n'est pas le cas donc même si lui ça ne le dérange pas de rien faire tant qu'on est ensemble, bah moi je m'ennuie vite. Je peux pas juste faire des bisous et des câlins toute la journée, je suis assez indépendante et j'aime m'occuper seule.

Je trouve que pour beaucoup de personnes qui ont publié ici, on a souvent ce point commun. On se stresse en pensant qu'on ne les aime pas parce qu'on a besoin d'être occupées tout le temps. Je crois qu'on ne doit pas prendre tout ça en charge. Finalement il faut aussi que nos hommes comprennent que nous sommes des hyperactives, que nous on aime être seules, sortir, ou qu'on préfère discuter longtemps plutôt que de rester à ne rien faire de précis. Quand j'y pense sérieusement, je trouve qu'il n'y a rien d'extraordinaire à n'apprécier la compagnie de quelqu'un qu'après avoir vécu un manque de quelques heures.

J'ai de la chance car je sens que mon copain tente de s'adapter, il a compris qu'il était un peu envahissant pour moi des fois. J'espère qu'il ne le prend pas trop mal, mais bon, on est deux dans un couple et même si notre toc nous appartient, il peut y avoir des comportements chez nos copains qui ont tendance à alimenter notre angoisse. Il ne s'agit pas de mettre la responsabilité sur eux, mais il est évident pour moi que c'est un travail qui doit mobiliser chaque partenaire. A un degré différent certes, mais quand même!

J'essaie de rester rationnelle mais j'ai un petit fond de stress en moi malgré tout. Là il est parti faire la sieste parce qu'il a une migraine et faut dire que ça m'a bien arrangée parce qu'on était sur le canapé à rien faire et ça commencait à me stresser... Lui était juste tranquille à me faire un câlin mais ça m'énervait un peu parce que je ne suis pas très expressive physiquement... J'avais juste envie de le repousser car je commençais à être agacée, je me sentais accaparée... Je sais pas ce que vous en pensez ?

En tout cas je vous souhaite d'avoir des jours plus tranquilles, et prenez soin de vous !!

Avatar du membre
Eevee
Messages : 162
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Eevee » lundi 02 décembre 2019 18:00

Phronesis : Coucou ! Contente de voir que tu t'en sors ! J'ai l'impression que tu vis de mieux en mieux avec tout ça et que tu sembles davantage connaître tes besoins et tes envies, en tout cas ça fait plaisir de te lire même si je vois que c'est pas toujours évident pour toi non plus :/

De mon côté je tenais à vous faire part de ma réflexion vis à vis de moi même, pour poser des mots sur mon ressenti et peut être éclairer certains. Depuis très longtemps j'ai été quelqu'un qui avait toujours une dépendance pour une autre personne, que ce soit amical ou amoureux. Lorsque je trouvais quelqu'un j'avais énormément de mal à lâcher la personne et sans cette personne je me sentais vide et inutile. Cela m'a poursuivi dans mes deux précédentes relations amoureuses sans que je mette vraiment des mots dessus. Mon copain a été vraiment la première personne qui m'a aidé à prendre confiance en moi et à m'aimer. Je ne dirais pas qu'il a fait tout le travail pour moi mais notre relation est différente de ce que j'ai connu jusqu'à présent. Étant indépendant, il tenait à avoir sa liberté mais n'était pas pour autant distant avec moi. De mon côté, j'ai donc fait beaucoup de choses seules, sans forcément compter sur lui, et j'ai pu remarquer que j'apprenais enfin à aimer quelqu'un sans pour autant être H24 à ses côtés. Je me suis libérée, j'ai appris à vivre d'abord pour moi et ensuite à deux. Pour autant on avait toujours cette complicité exceptionnelle et cette tendresse l'un pour l'autre. Je crois que ce qui me fait peur et me cause ces angoisses en fait, c'est la dualité entre celle que j'étais avant et qui recherche les relations ultra fusionnelles et exclusives pour s'oublier elle même, et celle que je suis maintenant qui veut avancer et progresser. Mon copain m'angoisse parce qu'il représente le changement, chose que je déteste par dessus tout. Pourtant je sens que je veux changer, et continuer d'avancer avec mon copain coûte que coûte. Il y a toujours cette part de moi effrayée, qui se complaît dans ses habitudes et qui recherche de nouveau cet aspect rassurant de la relation amoureuse qui couvre tout (c'est là que je repense à mon obsession pour l'un de mes amis, qui me montre que cette obsession n'a rien d'amoureuse mais que je recherche en lui ce vide et cette peur à combler). En bref il faut que je continue mes efforts !

Cela dit c'est vrai que je suis angoissée (pour rappel mon copain est à distance et reviendra auprès de moi début mai) parce que je me suis mise en tête que je restais avec lui par dépendance et pas par amour.. depuis j'ai l'impression de ne presque plus penser à lui au fil de la journée et c'est horrible :(

Désolée je parle beaucoup de moi j'en avais besoin... Je prendrais du temps pour tous vous répondre un peu plus tard ^^

Phronesis
Messages : 20
Enregistré le : mardi 23 juillet 2019 10:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Phronesis » lundi 02 décembre 2019 18:51

Eevee, je trouve ton message super et c'est bien de faire ce travail d'introspection sbas pour autant ruminer ! Bravo !

Je me reconnais dans ce que tu dis. Avant nous étions très fusionnels, aujourd'hui j'ai le sentiment de prendre de la distance alors que c'est juste que cette phase de la relation se dissipe et c'est normal. Pourtant il y a cette contradiction interne qui nous fait penser que ça ne convient pas d'être comme nous le sommes aujourd'hui, que tout le monde était plus heureux "avant". Mais ce n'est pas forcément parce qu'on n'est moins passionnés que l'on est moins amoureux ou que la relation est dysfonctionnelle.

Moi aussi mon copain m'a fait cet effet d'avant-après concernant ma confiance en moi. J'ai eu le sentiment d'être soutenue dans ce que je suis, c'est primordial ! Parfois je m'en veux en pensant que je n'ai peut-être pas fait autant que lui en a fait pour moi d'ailleurs. Mais bon, on leur apporte bien quelque-chose, sinon ils auraient fuit !

On choisit d'affronter nos angoisses pour notre couple, c'est vraiment loin d'être la solution de facilité !

Concernant la dépendance c'est assez difficile de trancher mais en réalité j'ai l'impression que nous avons besoin de liberté et que ça contredit la vision qu'on s'était fait de l'amour, pour moi c'est pas le comportement du dépendant affectif qui fait tout pour être collé à son compagnon et multiplie les preuves d'amour. 🧐

Tuxio
Messages : 9
Enregistré le : mardi 19 novembre 2019 18:28

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Tuxio » lundi 02 décembre 2019 18:54

Hello Eevee,

Ton commentaire m'a fait beaucoup de bien car je suis homme qui a connu a peu près les mêmes histoires que toi. Ma relations précédente était fusionnelle, je manquais de confiance en moi et j'ai une très forte dépendance affective. Je pense être amoureux de l'état amoureux (fuite des problèmes intérieurs ?).
Ma copine actuelle est très independante et très terre à terre. On s'entend super bien et je reste moi même. C'est vrai que je n'ai pas connu cette fameuse passion mais je vais surmonter mes angoisses et mes doutes obsessionnels pour rester avec elle. C'est vraiment la bonne personne pour moi.

Surtout n'abandonnez pas, prenez soin de vous. La société de consommation nous a fait beaucoup de mal et quand nous sommes avec une perle rare, on a tendance à trembler et perdre confiance en soi. Comme tu dis Eevee, il faut s'aimer soi pour mieux aimer son soi sa conjointe. C'est très dur pour moi mais j'ai envie d'y arriver.

Je vous soutiens toutes et tous et je vous souhaite vraiment de vous en sortir. Je continue ma thérapie et mes exercices de pleine conscience.

Bonne soirée !

Avatar du membre
melissa512
Messages : 210
Enregistré le : lundi 13 janvier 2014 23:17
Localisation : Cholet

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par melissa512 » lundi 02 décembre 2019 19:26

Bonsoir à tous,

@Eevee : j'apprécie aussi ton témoignage , il correspond en bonne partie à mon ressenti en fait.

Comme tu m'a conseillé, je n'ai pas été au taff. En fait c'est même plus minable encore de ma part. Mon conjoint m'a déposée sur place et après j'ai appelé un taxi pour me ramener chez moi à 4h30 du mat'. Sur le coup je me sentais contente de rentrer chez moi, de retrouver un cocon , et de me poser. Je ne lui ai pas dit la vérité. Je pensais faire croire que je travaille juste cette semaine et que je ne suis pas reconduite la semaine prochaine.
D'ailleurs je commence , et là c'est vrai, à tomber malade : gastro et grippe.

Vous parlez d'une vie...

Rebecca
Messages : 10
Enregistré le : dimanche 01 décembre 2019 21:22

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Rebecca » lundi 02 décembre 2019 21:57

Bonjour

Je me trouve du côté des proches impuissants face à une telle situation.

En effet je suis en couple depuis 3 ans ( nous ne vivons pas ensemble). Du jour au lendemain mon ami ne souhaitait plus me voir ni même me parler par téléphone ( ça fait plus de 2 mois).

Il est au plus mal, pleure souvent, se dénigre et se sent perdu sur tout les plans. Il est suivi par un psy et prend un traitement.

Évidemment j’aimerais être là pour lui, mais j’ai compris qu’il fallait que je respecte son silence.
Nous n’échangeons donc que pas de courts sms.

Je veux simplement souligner que la dépression touche également les proches. Nous ne savons pas quelle est la bonne attitude à avoir. On se sent impuissant et inutile.

Pourriez-vous me dire si il est normal qu’il refuse tout contact avec moi ? Et comment faire pour lui monter mon soutien ?

Merci pour votre aide.

Avatar du membre
melissa512
Messages : 210
Enregistré le : lundi 13 janvier 2014 23:17
Localisation : Cholet

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par melissa512 » lundi 02 décembre 2019 22:24

@Rebecca : Pas évident , je dirais de ne pas trop le brusquer qu'il se sent dans le fond du trou. Si tu sens qu'il est dans une bonne " phase ", tente un petit coup de fil, pas trop longtemps pour éviter qu'il ne se braque et se renferme. Il fait une très grosse dépression , son acte je comprends que ça te fasse mal son rejet mais si il tient à toi ( et ça semble le cas je pense ) c'est parce qu''à force de remuer du noir il n'a plus confiance en lui même et en son ressenti.

Tu n'es pas inutile. S'il t'aime, ta présence ( même si là c'est en arrière plan dans la conjecture actuelle ) lui fait au fond du bien mais il aura du mal à trouver les mots. Tu peux lui dire déjà que c'est bien qu'il est entrepris une démarche vers un psy, pour certain c'est le refus de se soigner. Pas lui, il a conscience de ça et c'est déjà très important à souligner.

Avec du temps, plus un bon traitement et un suivi, la situation devrait tout doucement s'arranger. Je te souhaite un gros courage à toi et à ton compagnon. ;)

Avatar du membre
Eevee
Messages : 162
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Eevee » mardi 03 décembre 2019 1:39

Phronesis : Je pense que tu as entièrement raison de t'affirmer telle que tu es ! Je pense que ça apaisera déjà grand nombre de tes angoisses parce que tu agiras en étant en total accord avec toi même ! :) Et je suis tout à fait d'accord avec tout ce que tu as dit ! Je dirais même que finalement tant mieux que ce ne soit pas passionnel tout le temps, à force c'est épuisant je pense et puis il faut savoir apprécier les moments calmes pour savourer des moments plus forts ensuite :) !

Tuxio : Contente de voir que mon témoignage a pu te faire du bien :) ! C'est exactement pareil pour moi, je crois que j'aimais le sentiment de tomber amoureuse alors qu'au fond... Il ne s'agit que d'une sensation temporaire et c'est ça que nous avons énormément de mal à accepter je crois.. c'est un travail sur soi mais tant qu'on est motivé à sauver son couple je pense qu'on peut le faire ! :) En effet je pense qu'on a rien sans efforts ni travail sur soi :3 je te souhaite plein de courage !

Mélissa : Je pense que c'était la meilleure chose à faire pour toi, je pense que dans ces moments de dépression on est beaucoup trop vide en soi alors il est difficile de fournir des efforts.. surtout pour un premier jour de travail, ce qui peut être particulièrement angoissant... En tout cas je te souhaite un bon rétablissement courage !

Rebecca : Bienvenue sur le forum ! Je n'ai rien de plus à rajouter concernant ce que t'a dit Mélissa, elle a tout dit 😊

Adam
Messages : 26
Enregistré le : dimanche 08 septembre 2019 20:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Adam » mardi 03 décembre 2019 5:13

Bonjour à tous alors j’aurai quelque petite question en ce moment je me sent de plus en plus mal et surtout quand je rêve que je trompe ma copine et que je couche avec une autres dès que je me réveil je suis blazer et je me remet de plus en plus en question , je me dit pk j’ai penser sa ? Si vraiment je l’aimer je penserai pas à sa . Je précise que les personnes avec qui je couche ou tente de coucher avec c’est des personnes que je connais pas en vrai. C’est assez bizard dit comme sa

Avatar du membre
melissa512
Messages : 210
Enregistré le : lundi 13 janvier 2014 23:17
Localisation : Cholet

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par melissa512 » mardi 03 décembre 2019 5:20

@Adam : Tu sais les rêves... Ne t'en rends pas malade. Une fois j'ai rêvé que je rencontrais une licorne , certes c'était un très beau rêver sur le coup mais j'en ai jamais rencontré en vrai par la suite.
Concernant ton cas, si ça peut te rassurer, ça ne veut pas forcément dire que tu as envie de la tromper. Ton cerveau te met face à des cas parfois perturbants en face de sommeil profond et il réagit " en mec ". Ne te rends pas malade, cela ne remets pas en question ton amour sinon tu t'en ficherais et tu ne viendrais pas même en parler ici je pense. Après ce n'est que mon avis.

Avatar du membre
melissa512
Messages : 210
Enregistré le : lundi 13 janvier 2014 23:17
Localisation : Cholet

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par melissa512 » mardi 03 décembre 2019 22:36

Bon ça va pas mieux. Mon conjoint est tout autant fermé au dialogue et se répète sans cesse sur le permis et j'en passe. Je me sens blasée et très très seule.

Je me dis qu'il n'a jamais été dépressif. Ce n'est pas possible autrement. Je me sens engourdie de l'intérieur, c'est assez pénible à décrire. Lui ne pense qu'à la méthode ( en parlant de lui, pas en m'insultant je précise ) " coup de pied aux fesses " pour changer la vie.

Du coup avec tout ça je n'ose pas en dire un mot. C'est pesant.

Avatar du membre
Eevee
Messages : 162
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 2

Message par Eevee » mercredi 04 décembre 2019 16:17

Mélissa : Je te réponds parce que je vois la détresse dans laquelle tu es.. je pense que tu as vraiment besoin d'un suivi plus poussé, à force tu vas t'enfoncer de plus en plus, surtout que comme tu dis ton copain ne comprend pas du tout ta dépression...
Il est vraiment important que tu te recentre sur toi et seulement toi... Je pense que tu dois péter un câble de l'intérieur à force de devoir répondre aux attentes et subir la pression de ta famille et de ton copain...
Plein de courage à toi ! :(


Répondre