Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
Ady22
Messages : 100
Enregistré le : dimanche 24 janvier 2021 9:45

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Ady22 »

@Xxxanaxxx
D’accord... Je vais te croire, de toute façon je n’ai que ça à faire
Xxxanaxxx
Messages : 32
Enregistré le : mardi 23 mars 2021 18:02

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Xxxanaxxx »

et puis demander à quelqu’un qui sort avec une fille va pas t’aider, ça va juste te rassurer sur le moment.
Je suis pas bi, ni lesbienne mais je t’assure que j’ai eu les memes pensées surtout que j’avais le toc homosexuel (et je lui ai mis une raclée à lui comme quoi tout est possible). Ce qu’il faut c’est pas te rassurer mais apprendre à laisser passer les pensées, accepter pour le moment le mal etre qui te procure car si tu fais ça ton cerveau ne pourra plus t’atteindre. C’est toi qui aura le pouvoir. Mais bon c’est tres dur à faire. En gros pour l’instant que t’apprenne à comprendre le fonctionnement du toc et son ou ces origines. Faire un travail sur la forme ne réglera pas le fond du problème.
Tu as une peur de l’abandon, une dépendance affective, une insécurité face aux changements, etc.
Interesse toi à tout ça. Demande toi d’où cela peut venir. Pourquoi aujourd’hui ça t’attaque de cette manière.
Le probleme ne vient pas de ta relation, de ta copine ou encore du fait que ce soit une relation homosexuelle.
D’ailleurs la société nous a rabaché toute notre vie que c’est un garçon avec une fille et rien d’autre... c’est difficile de casser ce schema facilement même quand tu sais que tu aimes les filles. Peut être que c’est courant dans beaucoup de relation homosexuel et que cette sensation que tu ne réalises pas s’en ira en toute tranquilité avec le temps.

Enfin il y a un tas de solutions à nos problemes.. mais qui ne sont pas dans la fuite et dans la réassurance. Soit tu décides de suivre ce que te dise de faire tes pensées intrusives et tu les laisses gagner, soit tu décides de réellement de te pencher sur le probleme et de commencer ta guérison.
C’est toi qui vois @Ady22 personne pourra faire les choses pour toi
Xxxanaxxx
Messages : 32
Enregistré le : mardi 23 mars 2021 18:02

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Xxxanaxxx »

Je sais que je parle un peu dans le vide avec toi, t’es en pleins dans les premières phases du toc tu subis et t’es incapable de prendre du recul et trier ce qui est bon et mauvais pour toi. Tu sais je te dis tout ça car moi j’ai pris plusieurs années à accepter le toc, j’ai pris plusieurs année à arrêter de subir, de m’apitoyer, à me laisser porter. Pourtant je cherchais, et j’avais un tas de clefs à ma disposition. Mais tout ce qui m’importait c’est de vouloir etre rassurer enfin, et surtout d’avoir une réponse clair et net à mes questions. Comme si on allait me faire une prise de sang pour me dire t’es hetero ou bien lesbienne, qu’on allait me dire « tu l’aimes » ou « tu l’aimes pas/plus », qu’on allait me dire « il t’aime encore » ou « il te trompe actuellement. Comme si tout était tout noir ou tout blanc. Comme si il FALLAIT savoir, ne jamais avoir de doutes pour être dans une relation épanouie. Comme si je serais guéri le jour où je serais persuader de l’aimer à mourir, quand je serais persuader d’etre hetero et que ça ne changera jamais. Comme si ça ne devait pas fluctuer tout au long de la relation pour l’amour que je porte à moi et comme si mon orientation sexuel ne pouvait pas évoluer selon mes relations tout au long de ma vie. Encore aujourd’hui, comme toi, comme nous toutes je refuse le doute. Mais je sais qu’au fond la clef est dans le fait qu’il yaura toujours des doutes et que c’est ok.
Et tout ça je l’avais devant les yeux toutes ces années mais j’ai préféré essayer de me rassurer et vouloir viscéralement répondre à mes questions. Et bien si j’avais pris conscience de ce que je dis là et ce que te dise d’autres personnes de ce forum plus tôt bah j’aurais pas souffert autant toutes ces années... fais les bons choix pour toi
Avatar du membre
Ady22
Messages : 100
Enregistré le : dimanche 24 janvier 2021 9:45

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Ady22 »

@Xxxanaxxx

Je suis désolée j’ai tellement de mal...Comme vous toutes
Croire en ce toc, j’espère vraiment que je l’aime encore...
Le fait que je n’arrive pas, enfin plus à me projeter avec elle est tellement dur... J’ai besoin de me projeter, bref...Désolée j’ai pas envie de vous agacer..
Xxxanaxxx
Messages : 32
Enregistré le : mardi 23 mars 2021 18:02

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Xxxanaxxx »

@Ady22

Oh mais non tu ne m’agaces pas je te comprend je suis passé par là tu sais. Mais justement je veux pas que tu fasses mes erreurs. Je veux que tu ailles mieux.
Xxxanaxxx
Messages : 32
Enregistré le : mardi 23 mars 2021 18:02

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Xxxanaxxx »

@Ady22 mais voilà par exemple tu dis avoir besoin de te projeter maiiiis en fait non. C’est peut être comme ça que tu as toujours marcher mais tu vois bien que là tu ne vas pas bien, que tu es en detresse. Et tu n’en prends pas compte. Il faut que tu déconstruise ta vision de l’amour, que tu reconstruise pour accepter que tout n’est pas similaire dans chaque relations et pour chaque amour. Et que selon les phases de ta relation et ici les phases du toc il y aura des moments ou tu te projetteras beaucoup, puis parfois moins et d’autre pas du tout. Mais que tout cela ne prouve en rien l’amour que tu lui portes. Si tu es quelqu’un qui se projette en general ça reviendra très certainement en allant mieux. Mais t’ira pas mieux en essayant de forcer pour qie ça revienne.

Je compatis à ta douleur et ton impuissance. Je suis passé par là et un jour je te promet avec de l’effort ça va mieux
Avatar du membre
DouceSoie
Messages : 15
Enregistré le : vendredi 12 mars 2021 23:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par DouceSoie »

Bonjour à tous,

Courage à toi qui traverse une période très dure remplie d'angoisses !! Ca va aller mieux <3

Merci beaucoup pour tes longs messages @Xxxanaxxx !! Ils m'aident beaucoup aussi et je me reconnais à travers ce que tu racontes mdr !

J'avais une question : j'ai lu ça nulle part... est ce que quelqu'un qui me lira vit aussi ça ?

Parfois j'ai des pensées obsessionnelles avec beaucoup d'anxiété, besoin de me rassurer autour de " Est ce que machin (des amis, ma mère etc) pense que j'aime pas mon copain?" , " est ce qu'elle trouve mon copain assez bien ?", " est ce qu'il pense que j'ai pas l'air amoureuse et que je reste dans cette relation juste pour avoir un mec ? ", " est ce qu'ils pensent pas que j'avais l'air d'aimer + un ancien mec ? " .

Comme si je projettais mes doutes obsessionnels sur les autres.... et d'ailleurs ces angoisses s'intensifient encore quand j'ai parlé à quelqu'un de mon toc et de mes doutes obsessionnels (en mode," ok maitenant que j'ai fait par de mes obsessions à cette personne, elle me le dit pas mais elle pense que j'aime pas mon copain")....

Parfois j'ai même l'impression que c'est vrai (que les gens pensent ces choses négatives sur moi et mon copain), que je suis entourée de gens qui pensent ça (et j'arrive pas à faire la part des choses entre pensées folles et réalité... j'ai peut être certaines amitiées toxiques autour de moi, des gens un peu jaloux mais c'est un autre sujet mdr). Mais c'est fou parce que j'en ai fait part à ma mère et à une amie vraiment proche (qui m'aident beaucoup les 2) et elles m'ont assuré ne pas penser ça du tout ! Mon copain aussi m'aide beaucoup et me dit qu'on s'en fiche de l'avis des autres.

Pour certaines amitiés peut être un peu toxique je pense que ça vient du fait que je vois les personnes critiquer certains partenaires / couples ( "il est pas assez ceci, cela ") ou au contraire en glorifier d'autres ( " ils sont tellement heureux ensemble !! ", " c'est un mec incroyable ", " le plus beau couple " ). Et moi, vis à vis de mon copain / mon couple, je les trouve assez neutre (genre ils m'en parlent jamais, réagissent pas trop quand je raconte un truc...). Du coup je psychote... mais c'est bête car 1) c'est narcissique, j'ai pas besoin qu'on valide mon mec et 2) une psy m'avait dit que c'était surement juste de la projection sur eux même (qui sont célibataires depuis un moment, et moi avant j'étais un peu l'éternelle célibataire (même si j'avais quelques plans culs ou relations très bizarres de temps en temps)).

Je suis assez tranquille pour dire que j'aime mon copain si fort ! Par rapport à ces pensées obsessionnelles c'est vraiment fou parce que c'est vraiment centré sur ce qu'on renvoie en tant que couple / mec / moi .... Et par rapport à ça, bah j'admire la façon d'être en société de mon copain... Il est si gentil et avenant avec tout le monde, j'aime notre façon à nous d'être aussi .. J'ai jamais peur de présenter mon mec à quelqu'un (alors que ça, ça peut m'arriver avec des potes par exemple) parce que c'est quelqu'un de merveilleux. Donc je devrais pas avoir pas de peur lié à ça ! Et je devrais m'en foutre de l'avis des autres, et pourtant ça se transforme en angoisse de temps en temps (entre autres sujets évidemment lol, même si clairement ce n'est plus paralysant depuis que je prends des AD, mais justement je veux continuer de travailler sur les OCD pour avancer et arrêter les AD un jour !!)

Bref si quelqu'un pouvait me dire qu'il a vécu / vit ça aussi ça m'aiderait à me dire " ok c'est bien le ROCD " (ce qui pour mes autre symtômes marche très bien, avec bien sûr beaucoup de lectures/ vidéos et une déconstruction de l'idée de l'amour/couple véhiculé dans notre société et une construction du mien)

Merci à vous et belle journée <3
Xxxanaxxx
Messages : 32
Enregistré le : mardi 23 mars 2021 18:02

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part

Message par Xxxanaxxx »

@DouceSoie

Ça m’a tout l’air d’etre des pensees obsessionnels. Moi aussi j’avais peur de ne pas être valider par ma famille, mes proches. D’ailleurs j’ai beaucoup cherché dans le passé à savoir leurs avis sur ma relation comme si ils savaient mieux que moi ce qui etait bon pour moi. Donc je pense oui que ça fait parti du rocd.

Mais c’est facile de dire qu’il faut se detacher du regard des autres dans une société où tout est basé sur les apparences. Il n’y a rien qu’à voir sur les reseaux tout les gens qui affichent leur couple.
Avatar du membre
DouceSoie
Messages : 15
Enregistré le : vendredi 12 mars 2021 23:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par DouceSoie »

@Xxxanaxxx merci pour ta réponse ! OUI c'est ça, alors que personne sait mieux que nous quoi ! Mais évidemment c'est rassurant que notre mec soit validé par tous (au contraire j'ai déjà vu des gens coincés genre " je peux pas le quitter alors que tout le monde l'adore" donc bon.... au final ça sert à rien de savoir)

Oui ! D'ailleurs Awaken into love prépare une vidéo avec des photos de couple qui ont l'air heureux alors qu'ils étaient en plein ROCD...

D'ailleurs ça aussi parfois c'est uen pensée obsessionnelle " si je mets une photo de moi et mon mec sur insta cest pour prouver quelque chose "
Xxxanaxxx
Messages : 32
Enregistré le : mardi 23 mars 2021 18:02

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Xxxanaxxx »

@DouceSoie punaiiiiise je suis trop frustré de ne pas parler et surtout comprendre anglais pour pouvoir regarder les videos qui ne sont pas sous titré en français d’awaken into love 🥺

Et c’est ça en fait ça n’aide pas d’avoir la validation des autres c’est juste que pour te rassurer toi tu veux que les autres reponde à tes insécurités. Que les gens valident ton couple et surement tes choix dans la vie.

Et pour les photos sur les reseaux sociaux au pire des cas c’est pour prouver ET ALORS 😂😂 t’as envie de le faire fait le et puis tant pis du pourquoi du comment elles sont postés au fond. On analyse trop tout et au fond on ne fait plus ce dont à la base on avait envie. C’est triste.
Avatar du membre
Byby
Messages : 65
Enregistré le : lundi 01 mars 2021 17:42

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Byby »

Bonsoir tout le monde,

@Xxxanaxxx
Merci pour ta réponse et tes conseils.
Tu as eu raison de partir en pleine crise, c'est important que tu te préserves et que tu ne laisses pas envahir par le forum.
Je te sens forte et sage, on sent que tu as pris du recul.
Bon courage pour tes examens, c'est difficile de se concentrer avec tout ça, les périodes de stress comme celles-ci n'aident pas pour le toc, mais ça va quand même bien t'occuper l'esprit et ça c'est c'est un bon point. Tu vas y arriver ! Et tu pourras bien profiter de tes vacances ;)

Oui je pense que c'est qui est compliqué, c'est de comprendre qu'il y a vraiment un trouble, mais comme c'est la maladie du doute, et ben on doute de ça. Quand tu dis "Il faut tout d’abord prendre du recul et traiter votre anxiete avant de vous occupez de votre couple. Même si pour certaines personnes il faudra s’éloigner un peu de l’être aimer, pour pouvoir souffler." C'est un peu angoissant, parce que derrière tout ça, peut-être qu'on peut se rendre compte que la relation ne nous va pas. Et pour moi s'éloigner = c'est fini, c'est la fin...
J'essaye de m'écouter un peu plus et de me coucher plus tôt, avec mon copain on s'est mis d'accord. On avait beaucoup tendance à papoter jusqu'à pas d'heure, sauf qu'avec les tensions qu'on a eu + mes peurs / insécurités / le toc qui me bouffaient mon énergie, j'ai besoin de repos.
C'est difficile parce que du coup nos appels sont moins longs et j'ai la sensation de ne pas lui parler longtemps.
Et du coup là je pense "oui mais si tu avais choisi qlqn ici, tu n'en serais pas là, il serait avec toi et tu n'aurais pas toutes ces contraintes"...

L'appeler moins souvent me faire peur, car j'ai peur qu'on finisse par s'éloigner et se rendre compte qu'on a plus besoin de ça... J'ai vraiment le sentiment qu'on perd le lien si on ne s'appelle pas, car c'est comme ça qu'on a construit notre relation. A distance, par appels, à partager plein de choses en visio. On ne se voit pas et avec le contexte actuel, on a pu encore moins se voir, on a que ça du coup. Je lui parle la journée, mais je n'ai que les appels du soir sinon pour le voir, la journée je fais ma vie. Tu vois, ma relation n'a rien à voir avec celles ici, je me dis que c'est juste qu'elle ne me convient pas :/
Je prends tout de même ton conseil déjà en faisant moins durer les appels.

J'avais grandement besoin de ce week-end ressources en famille, l'arrivée de mon chien m'a tellement mise dans une profonde crise d'anxiété...
Mais voilà, je me dis que c'est ma relation qui m'épuise et... là je me dis que c'est mes pensées et mon anxiété qui m'épuisent vraiment quand-même. Avant je gérais.
Mais un exemple, quand j'ai emménagé dans mon appart actuel, après ma séparation et des mois à vivre en coloc (qui était une super expérience), j'étais sûre de moi et j'étais enthousiaste à l'idée d'y habiter. Pourquoi là pour mon copain et mon chien, je ne suis pas sûre de moi et ça me fait peur et me provoque tout ça...?

Pour mon chien, je me sens mieux mais encore très instable avec des périodes de stress intense. Je me projette et me dit que si je n’y arrive pas, je n’ai pas besoin de culpabiliser, je me projette même en annonçant à mes proches que je ne le garde pas en assumant et en expliquant les raisons.
Et en même temps je ne peux pas m’empêcher de faire un parallèle avec ma relation en me disant que ça pourrait être pareil, que c’est juste que je n’assume pas.

@Eevee
Je suis comme toi et pour les stages et mon premier job, ça n'a pas été simple. Ca a d'ailleurs toujours été le cas dès que je changeais d'école (je déménageais tous les 3/4 ans). Il faut affronter ses peurs et se faire confiance. Ca vient d'un gros manque de confiance en nous et nos capacités, notre potentiel.
Oui tu as raison, c'est ce que j'aime quand je suis en famille, c'est pouvoir souffler et me décharger de toute responsabilité, retourner un peu en enfance et en ce moment j'en ai terriblement besoin. J'ai peur que ce soit plus ma relation qui m'épuise... C'est peut-être juste ma façon de gérer mes émotions qui sont en free style, toutes ces ruminations qui m'épuisent.

Pour ta dernière remarque, je ressens exactement la même chose depuis qlqs temps maintenant. J'ai l'impression qu'un truc à changer chez moi, que j'ai "switché" , je ne sais pas comment dire. Mais oui j'ai la sensation de ne pas être sincère, de me forcer un peu, de jouer un rôle oui, je me sens bizarre maintant, j'ai du mal à décrire. Mais on ressent la même chose, c'est déstabilisant, je confirme.

Pour les crispations physiques et l'anxiété qui s'installe, je compatis tellement aussi. Tout ça combiné donne des insomnies en plus... Tu as raison, il faut se dépenser pour décharger le corps de toutes ces tensions et ça aura un effet ensuite sur le cerveau qui sera plus apaisé. Le tout c'est de se motiver... J'essayerai la pleine conscience aussi.

@Ady22
Je pense que tu t'écoutes trop. Ne t'en fais, le toc te joue des tours et n'oublie pas que c'est le manque de confiance en toi qui joue aussi.
Quand tu dis que tu as besoin de te projeter, c'est purement le toc. On a besoin de se projeter à l'instant T pour se rassurer, mais quand on est dans ces émotions, on ne peut pas ressentir ce qu'on veut. Reste le plus possible sur le moment présent. Les relations évoluent petit à petit, tout vient petit à petit.

@DouceSoie
Oui je pense que ça fait partie du toc.
Pour ma part, mon copain est différent de ceux que j'ai pu avoir et j'appréhende de le faire connaitre à mon entourage, j'ai besoin de leur validation.
J'ai peur du regard et du jugement des autres. Une fois, une bonne amie à moi m'avait sorti une phrase du genre "ben t'es en couple maintenant" et je me souviens que j'avais ressenti de l'étonnement, parce que je pensais qu'elle ne prenait pas la relation au sérieux et en même temps je me sentais contente parce que ses paroles validaient ma relation la confirmait et ça m'avait rassurée.
Je comprends tout à fait ce que tu ressens vis à vis de ton copain et de ton entourage. Je pense que le manque de confiance en nous joue encore une fois beaucoup sur tout ça. Il y a des moments où je me sentais bien et j'avais envie de mettre une photo de nous sur les réseaux et finalement j'avais peur de le faire, je me disais "oui mais si ça ne dure pas" etc... Après j'avais aussi peur des questions des gens par rapport à lui, parce que vu qu'il est loin et d'une culture différente, j'ai peur qu'on nous juge.
Et pour ce qui est de parler de ces angoisses à qlqn, je comprends tout à fait ce que tu ressens. Quand j'en parle à ma soeur, parfois elle me sort des trucs qui me font encore plus angoisser et je me dis qu'elle pense que cette relation ne va pas etc...

Je me suis faite une autre remarque, êtes-vous plus du genre à vous laisser séduire ou à faire le premier pas ?
Personnellement, je ne fais jamais le premier pas, je n’ai jamais vraiment « choisi » mes copains.
Mon premier copain m’a mis le grappin dessus et je me suis un peu obligée à sortir avec lui pour ne pas le vexer, puis je suis tombée amoureuse de lui.
Le deuxième, c’était une relation petite distance, c’était un ami d’enfance. Physiquement il n’était pas mon genre, mais sa personnalité et son humour m’avaient séduite. Je m’étais forcée un peu au début aussi, physiquement c’était pas trop ça.
Le troisième, il est venu à moi aussi, il ne m’intéressait pas du tout à la base. Puis un jour je l’ai côtoyé de plus près et certaines choses en lui m’ont séduite et je suis tombée amoureuse.
Ensuite j’ai eu des flirts avec des gars qui me plaisaient.
Bien sûr je ne réponds pas aux avances de tous (genre la fille a trop de succès ahah), mais je ne sais pas, ça me fait un peu angoisser de me dire que si ça se trouve je subis mes relations depuis toujours.
Là mon copain actuel, on s’est rencontrés sur la plage, ce n’est pas du tout mon genre à la base, je ne me serais jamais intéressée à lui, mais sa façon d’être m’a séduite. Ce qui me turlupine, c’est qu’au début, je ne voulais pas du tout rentrer dans une relation, je ne prenais pas ça au sérieux, mais plutôt comme un jeu… Et puis au fil du temps… Mais j’ai peur de l’avoir choisi pour une raison telle que la solitude ou le besoin d’avoir qqn « à mes pieds », d’avoir un mec qui me tourne autour. Après je me remémore un peu et je me souviens que j’avais essayer avec des mecs, mais tout ce qu’ils voulaient ce n’était rien d’autre qu’une relation pas sérieuse et j’en avais marre. Et il y avait mon copain, qui me tournait autour depuis un moment, qui a fait la différence pour plusieurs raisons.

Mais du coup je me demande, si j’avais vraiment choisi qlqn, un choix pleinement conscient, est-ce que j’aurais ce toc, ces angoisses, ce mal-être…?

Voilà, parfois j’ai envie de revenir à cette vie où je n’avais pas d’attache, où je profitais, où je papillonnais à droite à gauche… A choisir, je crois que je préfèrerais ça… Là tout de suite, je dirais que je veux ni me marier, ni avoir d’enfants, ni avoir d’animaux…

Voilà pour le pavé du soir...
Merci à toutes de me lire. Je vous souhaite une bonne soirée, prenez soin de vous surtout <3
Avatar du membre
Eevee
Messages : 433
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Eevee »

@Byby Je comprends entièrement ta peur du changement, j'ai été pareille à chaque moment brusque de ma vie donc là dessus donc je peux compatir pleinement ! Mais tu sais je pense que tout ça c'est lié : la peur du changement, le besoin de retourner en "enfance"... Je pense que comme tu dis on manque de confiance en nous, donc on a peur d'évoluer et de s'épanouir pleinement dans une vie adulte... Et tout ce qui est lié aux engagements (ce que tu disais à la fin de ton message ; le chien, le mariage, les enfants) y fait évidemment parti. Parce qu'on a pas confiance en nous j'imagine, que c'est plus rassurant de "papillonner à droite à gauche" comme tu dis à la suite de ton message. Je pense justement que nos relations sont importantes quelque part, car ces angoisses sont très intenses et ne sont selon moi pas là au hasard. On a des tas de choses et de croyances à déconstruire au sujet du couple, et je ne pense pas que ce toc serait apparu dans une relation lambda dans laquelle on ne s'investissait pas comme on l'a fait. Je pense que ce toc, même s'il s'agit plutôt d'un fardeau pour nous, peut nous permettre d'évoluer si on arrive à passer outre toutes les pensées qui résultent de nos croyances finalement (on est un couple donc je dois penser toujours à lui, je dois ressentir du bonheur tout le temps, etc.. La liste est longue). Toi je vois que c'est beaucoup le fait qu'il soit d'une autre culture qui te fait peur, je pense que cela résulte de croyances de ta part qui te laissent penser qu'une relation de ce type n'est pas viable. Au lieu de rester focus sur tous les aspects négatifs que tu décris (et je ne te blâme pas, je sais à quel point c'est dur), ce serait constructif de chercher plutôt les points positifs et toutes les bonnes choses que ça t'apporte ! En tout cas je pense que c'est une piste que l'on peut gratter, dans tous les cas ces angoisses exigent qu'on prennent soin de nous et qu'on mette tout en place pour aller mieux et essayer de vivre au mieux avec ces doutes (car comme @xxxxanaxxxx le disait, douter c'est quelque chose qui sera toujours en nous mais qui est normal)

Ca me rassure que je ne sois pas la seule à avoir cette impression.. C'est insupportable et c'est comme si je jouais constamment un rôle.. Je lui dis des choses mignonnes, mais direct après j'ai un sentiment hyper désagréable comme si c'était forcé et je me sens directement dans une position inconfortable donc c'est très épuisant...

Pour répondre à ta question, je crois qu'il n'y a qu'avec mon copain actuel justement que je me suis laissée séduire, même si à des moments je lui faisais bien comprendre que j'étais pas prête à m'engager sérieusement à cause d'une relation passée qui m'a pas mal détruite, mais sinon on était effectivement pas dans du sérieux jusqu'à ce que ça se concrétise de plus en plus ! Sinon j'ai eu deux autres relations dans le passé et deux fois j'ai fait le premier pas. La première relation c'était avec un gars que je trouvais très laid au début (désolée c'est pas très sympa mais je veux être honnête ahah) mais faut croire qu'après j'ai été un peu amoureuse donc c'est passé x) mais j'avoue qu'à ce moment là j'étais grandement dans un manque affectif et je le savais pertinemment, j'ai voulu le quitter parfois mais ça m'a clairement pas fait d'angoisses comme nous en avons ici, j'étais juste triste car je me disais que j'allais le détruire si je romps vu qu'il était fou de moi.. Bref tout ça pour dire que la rupture s'est fait très naturellement par la suite ^^
Ma deuxième relation a été très nocive et déséquilibrée car c'était moi qui était folle amoureuse de ce gars et lui était moins démonstratif, voire moins à fond à certains moments. C'était assez chaotique parce qu'on se disputait très souvent, on était presque jamais d'accord.. Mais on avait aussi des bons moments auxquels je m'accrochais fort parce que j'étais beaucoup dans l'attente venant de lui et j'avais assez peu de gestes affectifs de sa part. Bref on était pas sur la même longueur d'onde et c'est une relation dans laquelle j'ai beaucoup trop donné au point de m'oublier.. Vers la fin de la relation il était de plus en plus exécrable avec moi ce qui a fait que j'ai presque sombré dans la déprime (je perdais du poids et j'étais déjà très fine de base, mon coeur s'emballait tout le temps, j'étais carencée à force de m'alimenter peu), bref pas top du tout
A partir de là j'ai eu deux minis flirts pendant les fois où il faisait des breaks avec moi, mais quand ces gars ont commencé à me manifester plus d'intérêt j'avais plus envie d'eux donc je les ai rejetés x) (tu vois toi non plus t'es pas seule à avoir eu la "côte" ahaha)
Et donc après eux je me suis retrouvée avec mon copain, qui était un bon ami à moi de base mais dont je me suis rapprochée encore plus jusqu'à ce qu'on décide d'avoir une relation plutôt charnelle je dirais ahah (désolée je rentre un peu dans le détail), mais tout ça pour dire que c'était pas du sérieux et qu'on était dans l'optique de s'amuser au début, jusqu'à ce qu'on se découvre une grande complicité et pleins de points communs ^^

Mais tu sais tout comme toi je psychote énormément là dessus. Je me demande beaucoup si ça aurait été différent avec quelqu'un que j'aurais "vraiment" choisi. Mais je pense que c'est pas une question constructive, dans le sens où il n'y a pas de relations qu'on ne décide pas. Accepter c'est un choix, je pense pas qu'on accepte de sortir avec quelqu'un qui nous repousse vraiment et avec qui on ne se voit vraiment pas
le problème c'est qu'on se torture avec cette question mais on ne trouvera pas de réponses, il n'y a pas de façons plus "conscientes" de se mettre dans une relation, et ce qui importe pour moi c'est ce qui se passe après. Ce qu'on décide de faire de la relation, comment on veut la faire avancer, comment la rendre meilleure aussi. Je pense que rien ne dure sans raison, après c'est ma vision des choses et tu as le droit de ne pas être d'accord, mais pour moi ce n'est pas un hasard si ça dure avec ton copain. Tu aurais pu avoir plein d'occasions de le quitter, d'ailleurs tu ne resterais même pas avec si tu voulais le quitter. Je pense qu'on sait inconsciemment que ces angoisses ne sont pas forcément rationnelles, qu'il ne faut pas forcément y croire parce qu'on est pas dans un état suffisamment lucide en ce moment, surtout avec ces angoisses qui nous retournent le cerveau sans cesse. On est pas inconscientes, on sait ce qui est bon ou pas pour nous. Quand mon ex et moi ça n'allait pas du tout, j'ai su que c'était pas viable mais cela ne m'a pas angoissé tu vois ce que je veux dire? J'étais triste, j'étais mal, mais je savais qu'il y avait un problème. Le truc c'est qu'avec nos angoisses on ne sait rien, on switche d'une sensation à une autre sans savoir ce qui nous arrive et la seule chose qu'on tire de tout ça c'est "cette relation ne me convient pas, pour x raisons", la réalité c'est qu'on est plus dans la réalité justement. on est toujours dans nos têtes et c'est pour ça que c'est compliqué. Je pense que si on essayait de sortir de ce cercle vicieux, et aussi casser nos croyances sur l'amour comme je disais plus haut, on se sentirait beaucoup moins oppressée que nous le sommes actuellement. Mais c'est clair que c'est un travail de longue haleine, et on doit accepter les rechutes parce qu'il y en aura et qu'on a besoin de ça pour avancer !

d'ailleurs je me demandais aussi si j'étais la seule à me dire que mon copain est un pervers narcissique ? c'est hyper angoissant et le pire c'est que je trouve plein de preuves évidemment, donc quand j'y pense c'est montée d'angoisse et l'impression que je suis en danger, dans la pire relation...

Courage à toutes (et tous!) on va s'en sortir ! je vous souhaite également une bonne soirée <3
Avatar du membre
DouceSoie
Messages : 15
Enregistré le : vendredi 12 mars 2021 23:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par DouceSoie »

Bonsoir !

@Xxxanaxxx, tellement pour les vidéos ! Je comprends pas pourquoi elle paye pas quelqu'un pour les traduire.... ça ferrait tellement de vue je pense !! Et si elle le proposait en option payante, je pense que je le prendrais.... J'hésite même pour son programme... Mais j'avais envoyé un mail et on m'avait répondu qu'il n'y avait même pas de sous titre en anglais dans les supports... donc chaud quoi :( dommage parce que c'est tellement quali celles sous titrées !

T'as totalement raison pour les réseaux... en plus de base, on poste toujours pour une raison ou une autre ! Merci !!


@Byby,

" Tu vois, ma relation n'a rien à voir avec celles ici, je me dis que c'est juste qu'elle ne me convient pas :/ " --> chaque relation est différente ! On ne peut pas les comparer entre elles !
Je comprends pour la longueur des appels, mais tu as besoin de repos. c'est plus sage pour l'instant !

"L'appeler moins souvent me faire peur, car j'ai peur qu'on finisse par s'éloigner et se rendre compte qu'on a plus besoin de ça" --> cest vraiment des suppositions parmi tant d'autres ! Si tu veux mon avis, c'est pas la durée d'un appel qui compte ! J'appelle mes parents parfois juste 10mn et pourtant c'est comme avant haha !

" Pourquoi là pour mon copain et mon chien, je ne suis pas sûre de moi et ça me fait peur et me provoque tout ça...?" --> ça c'est pareil pour moi... certains sujets sont plus sujet au toc :(

Tant mieux si ton week-end t'a fait du bien !
Pour le chien, je te comprends mais ça n'a rien de rationnel... je pense vraiment que c'est un toc ... courage ! ça va aller

Merci pour ta réponse !
Pour t'aider à déconstruire cette vision qu'un couple binationaux à distance ne serait pas un " vrai couple " , ajd j'ai lu un article de presse sur les couples comme ça pendant le covid ! et le fait que le gouvernement français avait accordé des genres de pass pour permettre de faire venir son copain/copine, après envoie d'un gros dossier prouvant la relation. Et des couples l'ont eu en étant ni marié ni pacsé ! Comme quoi, c'est bien reconnu comme un vrai couple sérieux !

"êtes-vous plus du genre à vous laisser séduire ou à faire le premier pas ?" --> les deux...

"Ce qui me turlupine, c’est qu’au début, je ne voulais pas du tout rentrer dans une relation, je ne prenais pas ça au sérieux, mais plutôt comme un jeu… Et puis au fil du temps… " ---> Et alors ? Chaque début de relation est spécial ! Toi c'était comme ça et PAF l'amour t'est tombé dessus! Le coup de foudre c'est vraiment très rare, alors faut pas croire que c'est la norme ! Moi aussi j'ai angoissé beaucoup à propos de ça, c'était un peu comme toi le début, je prenais pas trop ça sérieux puis maitenant c'est l'amour <3 ! Peut importe le début, ce qui compte c'est ce qu'on construit ensemble après !

"Mais j’ai peur de l’avoir choisi pour une raison telle que la solitude ou le besoin d’avoir qqn « à mes pieds », d’avoir un mec qui me tourne autour" --> honnetement j'ai déjà dis une angoisse du genre à une amie et elle m'a répondu qu'un mec que tu prends juste "pour du fun" (ou tout autre raison qui n'est pas parce que tu l'aimes et désire être en couple avec lui), tu le gardes pas longtemps.... elle m'a pris l'exemple d'une amie à elle qui avait été en couple avec un gars pour en rendre jaloux un autre et elle m'a dit que le gars en question l'avait totalement soulé en 5jours et qu'elle avait mis fin à ça directement ! Et honnêtement, j'ai moi aussi mis fin à des dates foireux, à une relation avec un gars qui me convenait pas du tout, et je me suis pas du tout embarasée pour le faire... pourtant dans la relation, le gars me disait " je t'aime " 60 fois par jour, que j'étais sa princesse et blablabla, il me donnait beaucoup d'attention, mais moi j'avais pas envie, et je lui ai juste dit que je voulais arrêter. Simple et direct. Et pourtant aujourd'hui, j'ai vécu une période d'un 1-2 mois vraiment HORRIBLE niveau angoisse, je sortais presque pas de mon lit, j'ai perdu l'apétit et du poids, constamment des pensées en boucle... (qui s'est calmé depuis les AD, même les pensées sont tjs dans ma tête).... et j'ai pas envie de quitter mon copain pour autant (même si parfois j'ai l'impression que ça apaiserait ma souffrance, c'est aussi ma plus grande angoisse "devoir le quitter car je ne l'aime en fait pas). courage !

" Mais du coup je me demande, si j’avais vraiment choisi qlqn, un choix pleinement conscient, est-ce que j’aurais ce toc, ces angoisses, ce mal-être…? " --> honnêtement, non. Je pense que ça n'a rien à voir ! Peu importe le début de la relation, la nature du "choix" amoureux, le ROCD ça vient d'ailleurs...

Moi ça a commencé comme ça : avec mon copain on s'est rencontré, pendant 2-3 mois on s'est vu constamment, on dormait ensemble très très fréquemment.Et pourtant lors de notre première rencontre, j'étais totalement perdu, je l'ai trouvé mignon et très sympa mais j'ai pas saisi tout son "potentiel" directement ! Ca c'est arrivé un jour après quand j'ai vu à quel point il était humain, je me suis dis directement "lui il est vraiment spécial". Puis je suis passée de le trouver mignon à SUPER BEAU. Tu vois, moi aussi c'était pas directement un coup de foudre. J'ai beaucoup culpabilisé de ça, j'ai tout " avoué " à mon amoureux... Mais là maitenant je suis tranquille et je me dis "et alors ?", l'important c'est que maintenant je l'aime ! On s'en fiche du début. Le coup de foudre c'est trop rare ! Mais bref, cette période de l'avant-couple était excitante, stimulante, très sexy, je me sentais légère et heureuse (même si à ce moment là j'avais d'autres tocs angoissants, ça les a appaisé cette euphorie). Et c'était clairement l'euphorie de savoir ce que ça allait devenir, si on allait être en couple ou pas, ce qu'il allait se passer ! Puis petit à petit on est devenu de plus en plus proche et 2-3 mois après je lui ai demandé ce que c'était cette relation, s'il avait envie d'etre avec moi. Puis à partir de là, j'étais bien et sereine et avec lui. C'était facile et beau. Et aloooooors là, le drame ! J'ai commencé à me demander " c'est normal d'être tranquille comme ça ?", " je ressens rien dans la poitrine ? C'est quoi les papillons dans le ventre ?", " c'est quoi la passion dans le couple ? " etc etc etc. Horrible. Alors que j'étais juste bien avec lui, envie de le voir et de lui parler, quoi de plus ?? et puis avec les angoisses j'avais l'impression de rien ressentir ! Que " se sentir bien et tranquille " rimait avec " platitude de la relation ". AJD, je vais mieux et je me rends compte que, si je suis tjs bien et sereine avec mon amoureux, notre relation n'a rien de plat. C'est rythmé à notre façon <3
et c'est là que petit à petit j'ai du déconstruire et construire ma vision de l'amour. Ce que je peux te dire c'est que c'est différent pour chacun... Il n'y a pas de bonne façon ou de mauvaise façon d'aimer (fin si, pas de violences quoi). On ne parle jamais de ça vraiment car c'est trop intime.
La preuve : toutes les divergences qui existe sur des sujets liés à l'amour ! Sur les ex par exemple ! Ceux qui pensent qu'il ne faut plus parler à ses ex et ceux qui pensent que dire " j'ai plus rien à faire avec mon ex ! " après la rupture c'est qu'on l'a pas aimé. A chacun sa vision de l'amour.

"parfois j’ai envie de revenir à cette vie où je n’avais pas d’attache, où je profitais, où je papillonnais à droite à gauche… A choisir, je crois que je préfèrerais ça… Là tout de suite, je dirais que je veux ni me marier, ni avoir d’enfants, ni avoir d’animaux…" --> bien sur que ça serait plus simple ! Puisque tu n'aurais plus d'angoisse sur ton amoureux, ton chien.... si tu n'étais plus avec eux. Mais vraiment, c'est notre cerveau, il trouverait autre chose !! Moi par exemple avant mon copain, je vivais déjà des tocs très forts :'( et ça tourne, chaque période, son sujet.... MAIS, ton amoureux et ton chien t'apporte beaucoup de chose, tu leur apportes aussi beaucoup ! C'est beau, c'est des relations. Il faut tenir et penser au jour où tu n'angoisseras plus ! Courage <3

@Eevee " si ça aurait été différent avec quelqu'un que j'aurais "vraiment" choisi " --> autant toi que Byby avez choisi votre copain ! C'est pas parce qu'on fait pas le premier pas, qu'on choisi pas. Si vous aviez pas envie, vous auriez dit " stop " ! Vous avez choisi d'être dans une relation.

Pour ce que tu dis sur le pervers narcissique, tu peux developper un peu ?
En tout cas, moi aussi j'ai déjà ressenti des pics d'angoisse " je suis en danger " (comme si mon copain était un violeur avec moi), alors que quand j'analyse vraiment calmement les faits, il n'y a rien de toxique ou de grave dans le comportement de mon copain... Juste de l'amour et du respect (et j'ai même raconté en détails à ma mère et ma meilleure amie, et à ma psy qui m'ont ramené aussi à cette réalité que tout va très bien). C'est un ange qui me demande toujours si ça va pendant le sexe, si je veux arreter, si j'ai envie, si j'ai mal etc etc... Et qui arrête immédiamement si je veux. Donc vraiment on est très loin du viol... C'est totalement irrationnel.je me sentais tellement mal d'avoir pensé ça de lui aussi :( Je pense que c'est juste mon cerveau... et que ça rélève une vraie peur plus profonde.... qu'il faut que je découvre.


Et c'est tellement terrible ce ROCD... en écrivant ce pavé je pense "et si les gens ici pensent que j'aime pas vraiment mon amoureux".... terrible.
Bon courage à tous et bonne soirée <3
Modifié en dernier par DouceSoie le mercredi 07 avril 2021 23:27, modifié 1 fois.
Avatar du membre
DouceSoie
Messages : 15
Enregistré le : vendredi 12 mars 2021 23:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par DouceSoie »

@Xxxanaxxx !!! Je viens de découvrir comment traduire toutes les vidéos d'Awaken into love !! Olalala. En gros, depuis Youtube sur l'ordinateur, il faut lancer la vidéo. Tu cliques sur le truc "paramètre" de la vidéo et tu mets "anglais généré automatiquement" et donc là c'est en anglais. PUIS, tu refais la même chose et là moi je vois apparaitre (ça y était pas la première fois), "traduire autoamtiquement" et donc là tu choisis français... ça sera pas parfait c'est clair mais ça va beaucoup aider je pense !
Avatar du membre
gaufrette
Messages : 163
Enregistré le : mardi 12 mai 2020 0:21

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par gaufrette »

J’ai une question, vous embrassez vos copains avec la langue vous ?
Avatar du membre
DouceSoie
Messages : 15
Enregistré le : vendredi 12 mars 2021 23:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par DouceSoie »

@gaufrette, dans un contexte sexuel oui (et c'est pas un oui systématique). Dans tout autre contexte, non (ou de temps en temps) ! Et toi ? Pourquoi ?
Avatar du membre
gaufrette
Messages : 163
Enregistré le : mardi 12 mai 2020 0:21

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par gaufrette »

Parce que nous non...et ça me fait paniquer. Je n’ai jamais su embrasser avec la langue. Et on est pas forcément adepte de ça. On s’embrasse langoureusement mais sans la la langue...vous pensez que c’est bizarre ?
Xxxanaxxx
Messages : 32
Enregistré le : mardi 23 mars 2021 18:02

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Xxxanaxxx »

@gaufrette tu m’as fais sourire j’ai eu exactement cette conversation aujourd’hui sur les bisous avec mon copain. La coincidence est marrante.
Franchement si tu en as l’envie tente d’en faire ou d’en refaire + à ton copain parce qu’en vrai ça vient naturellement c’est comme faire le premier smack, ou faire l’amour... Il faut pas que tu t’inquietes

Mais si toi t’es mal a l’aise avec toi et c’est pas une de vos pratiques c’est ok. Enfin si toi tu aimes embrasser sans la langue ça peut etre tout aussi toride, sensuelle, mignon qu’avec la langue

@DouceSoie Oh nooon je suis dégoûté ça ne marche paaas pour moooiii!! Et moi aussi si il fallait payer je l’aurais fais. En tout cas si tu retiens des choses interessantes de ses videos fait moi s’en part !
Avatar du membre
asuna1250
Messages : 16
Enregistré le : jeudi 24 septembre 2020 21:45

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par asuna1250 »

Bonjour à tous , voilà un moment que je n'ai pas poster mais que je viens tout de même lire vos situations et que je m'y retrouve beaucoup. Je vous poste ce message aujourd'hui pour vous dire que j'accepte de plus en plus mon toc que vos messages m'on fait beaucoup de bien et mon fait me sentir moin seul grâce à ça j'ai pris du recul, j'ai laisser passer mes rumination sans y prêter attention , je fais aussi beaucoup de travaille sur la jalousie et la possession et cela me fait énormément de bien . Suite à ça un nouvel obstacle cest dresser sur ma route mon copain a pris la décision de s'engager dans larmee assez réticente je lui ai tout de suite dit que ça ne marcherai pas et que je n'accepterai pas . Suite à ça il ma rassurer et jai décidé detre forte car je l'aime et je veut un avenir à deux , je m'occupe beaucoup cuisine, projets, travaille pour le moment je gère . Mais voilà panique ce matin hier soir jai rêver que je faisait l'amour avec mon beau-frère et cela me met dans un état de tristesse profond car ce nest pas la première fois que je rêve de ça, ce qui me conforte cest que dans chaque rêve je dig non même si je le veut et je pense de suite a mon copain que je laime et je ne veut pas lui faire de mal ( je rêve aussi de faire l'amour avec mon copain) . J'essaye de ne pas y penser , je ne sais pas la signification de tout ça car je ne laime pas , je ne me vois pas avec lui ... enfin cest mon copain que jaime je veut un avenir à deux et jy crois plus que tout mais cela me fait redescendre dans mes rumination . Je précise que cest mon tout premier copain et mes première expériences cest avec lui que je lai ai franchises. Pour lhistoire depuis petite je naime pas mon physique , les "elle est moche" , "elle est pas belle" , "elle s'habille mal " revienne à gogo surtout a l'étape du collège ou jai eu comme un harcèlement et depuis je focalise sur mon physique . Des qu'un garçon me regarde je stress et me fait plein de film mais le soucis cest que je veux qu'on me regarde sans qu'on me regarde je sais cest bizzard juste le fait de plaire à quelqun sans que ça aille plus loin biensur . Je veut être absolument parfaite en tous mais ça deviens pesant je culpabilise de trouver d'autre hommes beaux je veut voir que mon copain et seulement lui si c'était si facile....en tout cas vos conseil sont les bienvenue bonne journée à tous .
Avatar du membre
Eevee
Messages : 433
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Eevee »

@DouceSoie Quand je dis pervers narcissique, je pense aux manipulateurs qui choisissent bien leur proie et se mettent avec dans l'unique but de les détruire.. je me sens très mal parce que je me dis que mon copain est mauvais et je trouve évidemment et comme par hasard toutes les preuves du monde pour confirmer ça.. en plus nous en ce moment on communique assez peu, on a pas grand chose à se raconter donc évidemment mon imagination là elle est en totale roue libre... Je suis épuisée, fatiguée de ces ruminations et de tout ce stress accumulé.. je me dis sans cesse que je suis avec la mauvaise personne, dans la mauvaise relation, que mon Instinct a compris que c'était pas le bon mais que je suis pas encore prête à l'accepter.. tout ce genre de choses.. et je me sens mal, angoissée, épuisée, je suis dans l'évitement total avec lui et vraiment par rapport à vous je crois que mon cas est désespéré car ça fait vraiment très longtemps que j'ai ressenti aucun bien être et apaisement envers ma relation.. je me dis même que c'est impossible que ça aille de nouveau mieux.. je suis tellement épuisée et je contiens tout en moi parce que j'ai peur de le quitter sur un coup de tête ou de me rendre compte que je l'aime vraiment plus

Je suis désolée c'est vraiment pas la forme..
Répondre