Angoisses et Douleurs au cœur

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Pireenpire
Messages : 9
Enregistré le : mercredi 25 mai 2022 16:28

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par Pireenpire »

Bonjour à tous,

Je suis anxieux de nature, sujet aux crises d’angoisse et probablement hypocondriaque. J’ai également un tas de pathologies que j’essaye de régler depuis des années, pour l’instant sans succès.

Ma préoccupation la plus importante est sur mon cœur.
Je dirais que 7 fois sur 10, c’est lorsque je ressens une assez violente douleur au cœur que je fais une crise d’angoisse ensuite. Ma crainte c’est que j’aie un problème cardiaque sérieux et qu’il ne soit jamais diagnostiqué parce que justement je fais des crises d’angoisse et j’ai une tendance à l’hypocondrie.

J’ai réussi à prendre un rendez-vous avec un cardiologue pour en avoir le cœur net mais ce ne sera pas avant novembre. Mon médecin généraliste m’a déjà ausculté et selon lui tout va bien au niveau de mon cœur. Bien sûr je lui fais confiance, mais enfin les gens ne vivent pas avec ce genre de douleurs, parfois aiguës, parfois sourdes, au cœur. Je n’y crois pas. Ça rendrait fou et ça inquièterait n’importe qui.

Ma question c’est : est-ce qu’il est possible que l’angoisse, l’anxiété, le stress, même sans crise réelle, génère des douleurs cardiaques de ce genre sans que ce soit grave ?

La seule chose qui me rassure c’est que généralement quand j’ai ces douleurs, et donc une bouffée d’angoisse ensuite qui m’oblige à prendre un Xanax, elle s’atténue et disparaît. Ça ne dure jamais très longtemps.
Donc en théorie si le Xanax agit sur ces douleurs c’est donc que ces douleurs ne sont « que » du stress.

Depuis le temps je gère, à peu près, les grosses bouffées d’angoisse "normales", avec de la respiration, avec du Xanax, ça ne dégénère plus en grosse attaque de panique.
Mais les douleurs au cœur, qui surviennent parfois subitement alors que je ne fais rien de particulier, me paniquent complètement.

Y a t’il des gens qui ont ce genre de symptômes et à qui des médecins ont assuré que c’était uniquement des manifestations d’angoisse sans gravité ?

Merci pour les réponses éventuelles et courage à tous.
Avatar du membre
om-d-kaverne
Messages : 943
Enregistré le : mercredi 18 mai 2022 17:49
Localisation : FRANCE de l'Est derrière le mur

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par om-d-kaverne »

Salut @Pireenpire,

je ne sais ce qui peut te causer des douleurs du côté du cœur, mais pas au cœur (le cœur n'a pas de "nerfs pour la douleur"), contrairement à ce qu'on voit dans les films, s'il fallait que l'on fasse une "crise cardiaque" on ne le sentirait pas.

Moi-même j'ai le cœur qui tape très fort à 200 pulsations (façon de parler) quand je veux courir sur même pas 30 mètres ! Et là je me dis, ça y est, je vais faire mon arrêt cardiaque parce que j'ai couru (enfin presque couru) comme un idiot alors que je sais que je n'y arrive plus. Mon cœur, en dehors de tous efforts, bat plus vite que la norme de toute manière, quand je pense que jeune, c'était du 55 pulsations minutes, on aurait dit à l'époque que je faisais du yoga ou autres activités pour me calmer !

Bon, sinon, tout ce que tu décris, l'angoisse, anxiété, stress, tout ça est propice à divers symptômes, les uns et les autres provoques des choses en plus, parce que tu es angoissé, ton hypocondrie va augmenter ce qui va causer plus de stress, etc., peut-être que la douleur que tu décris en est une conséquence... Comme je ne suis pas docteur, tu t'en doutes, je ne peux pas trop diagnostiquer.

Mais si, en plus, tu es hypocondriaque, ça n'arrange rien, ça fait que tu vas avoir encore plus d'angoisses et de peurs qu'il t'arrive quelque chose.

J'ai déjà eu dans le passé ce genre de douleurs, moi, c'était comme si on me poignardait directement, heureusement ça passait tout seul et ça a fini par disparaître.

Sans le faire exprès, une jolie phrase que tu as écrite : "... un cardiologue pour en avoir le cœur net..."

Le cœur net ! :fleur:
Pireenpire
Messages : 9
Enregistré le : mercredi 25 mai 2022 16:28

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par Pireenpire »

Merci beaucoup pour ta réponse @om-d-kaverne

Bien sûr je ne cherche pas un diagnostic, mais plutôt à être rassuré. Et ça me rassure, un peu.

J’ai conscience qu’il y a une forte probabilité que mes douleurs au cœur, ou autour du cœur (si c’est ça ce serait un soulagement énorme), sont plutôt dues à des angoisses et un pic de stress plutôt qu’à un réel problème cardiaque.
Mais j’aimerais qu’un médecin, qu’un cardiologue, me le confirme de façon définitive en m’expliquant précisément pourquoi j’ai ce genre de douleurs et pourquoi, même si ça fait peur, c’est sans danger.

En sachant que j’ai d’autres soucis de santé, intestinaux, œsophagiens, osseux, nasaux, bref un peu partout, qui eux ont été pris en compte et reconnus comme réels par ORL et Gastro, et que je me demande de plus en plus si tout n’est pas lié. Et si par exemple mon estomac ne pouvait pas, d’une certaine manière, après manger, faire pression sur le cœur ou quelque chose comme ça.
Bref, je vais pas commencer à tout déballer, c’est trop long.

Le truc c’est que j’ai conscience que j’ai un discours d’hypocondriaque ^^ et donc que j’ai du mal à être pris au sérieux. Mais c’est plutôt la multiplication des soucis, bien réels, que j’ai eu, qui m’ont rendu méfiant ou alerte.

Je suis pris en charge pour tous les symptômes, j’ai encore un scanner à passer, et petit à petit ça avance. Mais c’est long, les délais entre chaque rdv sont longs, et surtout pour l’instant personne n’arrive à enrayer mes symptômes. Les médecins comprennent, constatent, et patinent.
Quant au cardio, l’idée d’attendre novembre c’est dur.

Je vais essayer de me rassurer et me dire que mon cœur tiendra jusque là ^^ Je ris mais à moitié parce que malheureusement c’est une réflexion que je me fais souvent, voire quotidiennement en ce moment.

J’arrête là, merci !

Ah et oui, j’ai tendance également à avoir un cœur qui bat vite. Du moins jusqu’à récemment puisque maintenant, au repos je suis justement à 50-55 bpm. Mais quand je vais voir mon généraliste, même au repos, je suis a 90-95 bpm. Dingue comme le stress (mon médecin est sympa mais je sais que les rendez-vous sont toujours très court, très speed, pas le temps d’expliquer tout ce que je voudrais, peur de paraître encore plus hypocondriaque que je ne le suis etc) peut avoir un impact direct sur les battements.
Verdict de mon médecin après une écoute attentive au stéthoscope "vous avez un cœur qui bat vite mais qui bat bien". Depuis j’essaye de m’accrocher à ça.
Et l’ECG en novembre me rassurera peut-être encore plus. J’espère.

Allez cette fois j’arrête, j’ai tendance à écrire des pavés, désolé ^^ Merci !
Avatar du membre
Xayide
Messages : 1303
Enregistré le : mercredi 16 juin 2021 23:19

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par Xayide »

Salut,
je suis aussi une grande stressé et souvent angoissé.
En janvier j'ai consulté, parce que j'avais des douleurs au coeur, plus de la tachycardie.
Bah, côté coeur, tout va très bien, c'est ma anxiété, le déclencheur.
Parfois j'ai des piques, comme si des aiguilles transpercent mon coeur, parfois c'est dans les poumons, plus souvent dans le coeur.
Parfois des douleurs sourdes, mais plus souvent aigue.
J'ai fini par m'habituer, je ne prête plus guere attention à ça.
Résultat: j'ai beaucoup moins souvent mal, c'est vraiment quand je suis dans un état de stress psychique intense quand ça sort de nouveau.

Au repos, j'ai un pouls entre 90 et 100.
Je viens de mesurer, en ce moment j'ai 108bpm.
Ma tension aussi est trop haute, depuis des années et sans aucune explication physique.
Je suis assez en forme, j'ai à peine deux kilo de surpoids et pas de cholestérol.
C'est mon stress, c'est tout.

Mon médecin m'a déjà plusieurs fois rassuré la dessus, mais quand ça me prend je me dis toujours qu'il a dû se tromper, qu'il n'a pas vu quelque chose ou que quelque chose s'est développé entretemps.
Bref, même rassuré, quand ça pique, ça fait peur.
J'ai dû apprendre à gérer ma peur :bloque:
En cas d'urgence j'ai un médicament en réserve qui calme le coeur, s'il bat vraiment trop longtemps très vite (je n'ai jamais utilisé le médicament, rien que l'avoir à porte de main me suffit).

Je croise les doigts que un avis médical rassurant peut t'aider.
La sophrologie, la hypnose et la méditation peuvent aussi aider.
Mon médecin m'a d'ailleurs dit que me mettre au yoga pourrait beaucoup m'aider.
Tu as déjà essayé quelque chose dans ce goût là?

P.S.
Je viens de relire ton premier post: pour moi c'est exactement le contraire, une crise d'angoisse déclenche à tous les coups les douleurs au coeur.
Alors vas-y. Il y a d'autres mondes que celle-ci.
La Tour sombre

Je te montrerai ton effroi dans une poignée de poussière.
T.S. Eliot

Dehors, les yeux des animaux allaient du porc à l'humain et de l'humain au porc, mais il était déjà impossible de distinguer qui était humain et qui porc.
George Orwell

Suicide: Une solution définitive à un problème temporaire.
Pireenpire
Messages : 9
Enregistré le : mercredi 25 mai 2022 16:28

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par Pireenpire »

Merci @Xayide pour cette réponse qui me fait du bien.
A défaut d’avoir un médecin qui puisse me rassurer. Le mien ne me dit pas que c’est le stress, il me dit juste que c’est rien. Ça me convient pas, j’ai envie/besoin de comprendre pourquoi j’ai mal et en quoi ça n’a rien de grave. J’espère que le cardiologue saura me répondre et, après ECG, m’assurer que oui mon cœur est tout à fait normal.
Sauf que d’ici mon rendez-vous en novembre je vais en ch...… Ce soit pour la première fois j’ai pris 2 fois 1/2 Xanax à moins de 2h d’écart. C’est des comprimés 0,25 donc ça reste des doses très faibles, mais ça me soule de pas pouvoir passer une soirée sans avoir recours à ça. Et si en plus je commence à devoir augmenter les doses ça va pas le faire.

Bravo pour avoir réussi à gérer la peur au niveau des piques ou douleurs sourdes dans le cœur. J’ai beau essayer de me raisonner, de me dire que ça va passer, j’y arrive pas.

Pour la méditation, yoga, sophrologie tout ça, je me doute que ça doit beaucoup aider. Je fais quelques exercices de respiration qui aident parfois à se relaxer ou à m’endormir mais je ne fais pas ça de façon suffisamment sérieuse pour que ça ait un réel impact sur ma gestion du stress.

Pour les bpm, effectivement 90 à 100 au repos c’est rapide. Je tourne autour de 50 depuis quelques temps (je crois que c’était plus rapide avant) et bizarrement mes bouffées d’angoisse ne me provoquent plus d’accélération comme j’avais avant. J’essaye de le voir plutôt comme une amélioration, mais j’arrive pas non plus à en être persuadé.

Que c’est dur d’être à la fois angoissé, à la fois des réels symptômes physiques qui n’ont rien à voir avec l’angoisse, et d’être en plus hypocondriaque. Pas étonnant d’avoir aussi peu de soutien de médecins. Tout est brouillé, confus.

Bref, je vais profiter de l’effet du double Xanax pour essayer de bouquiner un peu et penser à autre chose.
Encore merci pour la réponse.
Avatar du membre
Xayide
Messages : 1303
Enregistré le : mercredi 16 juin 2021 23:19

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par Xayide »

Pireenpire a écrit : jeudi 09 juin 2022 21:08 Pour la méditation, yoga, sophrologie tout ça, je me doute que ça doit beaucoup aider. Je fais quelques exercices de respiration qui aident parfois à se relaxer ou à m’endormir mais je ne fais pas ça de façon suffisamment sérieuse pour que ça ait un réel impact sur ma gestion du stress.
En principe, ça aide, justement parce que ça calme.
Quand l'angoisse se manifeste par des douleurs, une exercice relaxant est déjà un anti-douleur.
Pour moi, quand j'ai des douleurs aigus au coeur, le plus important est d'immédiatement détourner mon attention, de me concentrer sur autre chose.
Quand je suis assez rapide, j'arrive à me faire oublier la douleur, qui, de tout façon, n'est que dans ma tête.
Dans ces cas là, le seul fait que la douleur diminue parce que je suis focalise sur autre chose aide à relativiser:
Si ça fait moins mal quand je n'y pense pas, c'est n'est pas dangereux.
Si c'est pas dangereux, j'ai pas besoin d'avoir peur.
Et quand j'ai pas peur, je n'ai pas mal.
Depuis que j'ai pris le pli, ça aide étonnement bien, c'est un peu la self-fullfilling prophety.
Je vais pas te mentir: ça m'a pris des mois et plusieurs rendez-vous chez le médecin jusqu'en arriver là.
Et quand je ne trouve rien pour fixer mon attention dessus, les douleurs persistent et il me faut les supporter pendant des heures, parfois des jours.
une fois bien installé, ça a tendance à rester un petit moment.

Tu as déjà essayé de respirer dans un sac en papier, en cas de crise d'angoisse?
il semblerait que ça aide à surmonter la crise, je n'ai jamais pensé à essayer.

Et oui, j'ai le pouls rapide, en permanence.
Mais il semblerait que c'est tout juste encore dans la norme, donc pas inquiétant en soi.
Alors vas-y. Il y a d'autres mondes que celle-ci.
La Tour sombre

Je te montrerai ton effroi dans une poignée de poussière.
T.S. Eliot

Dehors, les yeux des animaux allaient du porc à l'humain et de l'humain au porc, mais il était déjà impossible de distinguer qui était humain et qui porc.
George Orwell

Suicide: Une solution définitive à un problème temporaire.
Pireenpire
Messages : 9
Enregistré le : mercredi 25 mai 2022 16:28

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par Pireenpire »

@Xayide
Oui ça m’a l’air d’être de bonnes techniques. La mienne est en fait similaire puisque en cas de douleurs et/ou de grosse bouffée d’angoisse je prends immédiatement un Xanax ( 1/2 0,25) et je me mets au ménage ou à la vaisselle haha. C’est la seule chose qui m’oblige à vraiment penser à autre chose le temps que ça passe.
Le côté rassurant c’est que jusqu’à présent les douleurs ont toujours disparu au bout de quelques minutes, ou quelques dizaines de minutes. Ce qui sous-entend que le côté relaxant du Xanax influe directement sur les douleurs et donc qu’il n’y a pas de danger.

Le sac en papier oui j’avais fait un peu, il semblerait que ça soit une bonne technique aussi. Sinon le classique inspiration pendant 5-7 secondes, bloquer la respiration pendant 5-7 secondes et expirer lentement pendant 7-10 secondes.
Je n’ai pas remarqué spécialement d’effet relaxant immédiat mais ça doit le faire un peu. C’est en tout cas très efficace pour s’endormir.

Il faut vraiment que j’applique ce que tu te récites. Ce n’est pas grave, ça va passer, ce n’est que de l’angoisse. Mais bien sûr, comme chacun sait ici, c’est une chose de se le dire, c’en est une autre que le corps l’accepte.

En tout cas, bizarrement, hier je n’ai pas pris de Xanax. Et là il est presque 19h et je n’en ai pas encore pris. Je ne m’explique pas ce besoin pendant plus de 2 semaines d’en prendre minimum 1 par jour et d’un coup sans raison je n’en ressens pas le besoin.
De même que pendant 7 mois j’en ai pris quasi tous les jours et pouf, pendant 3 mois plus rien. Quelques angoisses parce que le terrain anxieux est toujours là, mais sans crise qui nécessite un Xanax. Et c’est revenu d’un coup.
Je vais voir combien de jours je tiens sans en prendre. Comme je culpabilise un peu à chaque fois que j’en prends un, chaque jour sans est une petite victoire.

Merci pour les conseils/avis
Avatar du membre
Xayide
Messages : 1303
Enregistré le : mercredi 16 juin 2021 23:19

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par Xayide »

Salut,
moi je ne prends jamais des anxio pour ces cas là.
je ne peux pas, parce que je suis hyper-sensible à presque tous les substances.
Donc, soit ça me fait l'effet inverse (ce qui m'arrive avec de l'herbe: j'ai essayé de la marihuana, ça me déclenche des très graves crises d'angoisse et des douleurs intenses), soit ça marche et je tombe accro.
C'est quasi immédiat, la dernier fois quand j'ai pris pendant dix jours des anxio, et seulement une par jour, j'avais après pendant bonne deux semaines des symptômes de sevrage :tourne: et des insomnies.
Dans mon cas c'est le choix entre la peste ou la choléra.
Pour l'instant, je préfère la peste :bloque:
Depuis le temps j'ai nettement moins souvent des douleurs dans le coeur, pendant que, si j'aurais continué à prendre des anxios, je serais maintenant complètement dépendant et je devrais jongler entre les doses que je dois prendre pour contenir les angoisses et des effets secondaires que ça me fait.

C'est assez dissuasif que apprendre à maîtriser mes crises d'angoisses est moins embêtant, au pire je fais avec pendant quelque temps.
La plus longue crise de douleurs aigus a durée trois semaines, je crois, avec des douleurs pratiquement dés que je me réveille le matin jusqu'à ce que je m'endors la nuit.
C'est aussi passé, je m'accroche à ça.
Alors vas-y. Il y a d'autres mondes que celle-ci.
La Tour sombre

Je te montrerai ton effroi dans une poignée de poussière.
T.S. Eliot

Dehors, les yeux des animaux allaient du porc à l'humain et de l'humain au porc, mais il était déjà impossible de distinguer qui était humain et qui porc.
George Orwell

Suicide: Une solution définitive à un problème temporaire.
Myosotis03
Messages : 7
Enregistré le : mardi 05 juillet 2022 13:19

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par Myosotis03 »

Bsr tout le monde

je me retrouve dans tout ce que vous dite.
Je suis une très grande stressé, j ai eu un malaise il y 15 jours douleur a la poitrine tachycardie sueur hôpital 3 jours en soins intensifs puis ressorti puis 10 jours après rebelote hôpital aux urgences le médecin m'a fait passer plein d examens et m'a dit que je faisais des extrasystoles c'est impressionnant.
Là en ce moment je suis en sevrage tabagique alors c'est encore deux fois plus dure c'est pas facile tout les jours mais pour ma santé je vais y arriver
Pireenpire
Messages : 9
Enregistré le : mercredi 25 mai 2022 16:28

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par Pireenpire »

Bonjour @Myosotis03 et bon courage. Ça doit être effectivement très impressionnant mais j’imagine que une fois que l’on sait ce que c’est et qu’un médecin a déterminé que les extrasystoles ne nécessitaient pas de traitement on doit quand même être rassuré. C’est bien d’avoir fait toute une batterie d’examen, au moins vous savez que vous n’avez rien de grave.
Après il faut apprendre à gérer les moments de stress, c’est loin d’être évident.

De mon côté j’attends avec impatience mon rdv avec le cardiologue, en novembre…, pour enfin avoir un vrai examen et un spécialiste qui va me dire, j’espère, que j’ai un cœur tout à fait normal et qui va peut-être pouvoir m’expliquer les douleurs que je ressens parfois et en quoi ce n’est pas du tout alarmant, même si très désagréable.
ozvalcam
Messages : 2
Enregistré le : jeudi 07 juillet 2022 12:07

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par ozvalcam »

Bonsoir pire en pire,

Je me retrouve à 200% dans ton post.
Je vis actuellement la même chose que toi.
Moi aussi je suis de nature anxieuse depuis toujours mais cela a pris un aspect maladif à l'age adulte vers 27 ans.
J'ai eu mes premières crises d'angoisse par peur d'avoir développé un cancer imaginaire en 2015, suite à une perte de poids inexpliquée pour moi. J'ai fait des tas d'examens, consulté des médecins, des spécialistes, suivi une psychothérapie, des séances d'hypnose. Je suis finalement passé à autre chose après 8 mois. La reprise d'une activité physique et sociale à la rentrée 2016 plus les vacances m'ont permis de penser à autres choses et de prendre un nouveau départ.
Mais voilà... Je suis retombé dans mes travers en mai dernier sans rien comprendre.
Du jour au lendemain, suite à une présentation qu'on a eu au boulot sur l'infarctus du myocarde, le soir même je me suis mis à avoir mal au bras et à sentir une oppression au niveau de la poitrine. Une peur horrible d'un danger imminent.
J'ai alors consulté un cardiologue qui m'a fait un ECG dans la semaine qui suit. Rien à signaler au niveau du coeur. Il m'a donné du lexomil que j'ai pris pendant 3 jours 1/4 matin et un autre le soir.
Je commençais à aller mieux fin mai quand le destin m'a joué un sacré tour. Un collègue a fait un arrêt cardiaque à côté de moi le 25 mai. On a réussi à le réanimer sur place avec les pompiers mais malheureusement il est décédé 6 jours plus tard. Il avait 35 ans mais avait de nombreux problèmes de santé : opération du coeur pendant l'enfance, obésité marquée, diabète et testé positif au Covid à son arrivée à l'hôpital. Bref il avait de nombreux facteurs de risques.
Mais cet événement a eu l'effet d'une bombe nucléaire sur moi. Depuis je ne vais pas bien, mais douleurs au niveau du thorax sont quotidiennes parfois à droite, parfois à gauche, parfois des picotements au bras et des palpitations qui m'empêche de dormir. J'entends mon coeur battre et ça me prend toute mon attention. Ces symptômes se manifestent surtout quand je suis seul si je suis accompagné ou occupé ça va mais ça ne dure jamais très longtemps.
Depuis j'ai reconsulté 2 fois mon médecin généraliste et refait un ECG. J'ai acheté un tensiometre et un oxymetre de pouls pour verifier mon rythme cardiaque en temps réel. Bref, je suis paumé...
Côté traitement j'ai pris pendant juin du xanax sans grand succès car je déteste l'idée de recourir à ce genre de médicaments par peur d'en devenir dépendant. De plus, même avec un xanax le soir je dormais très mal. Du coup, j'ai arrêté il y a une semaine. Mon médecin m'a prescrit du zopilane pour dormir. Ça à l'air de fonctionner pourvu que ça dure je compte en prendre jusqu'aux vacances qui sont imminentes.
Pour le reste je compte bien employer la même méthode qu'en 2016 : psychothérapie ( je vais arrêté ça marche pas j'ai l'impression qu'on essaie à chaque fois de me fidéliser) , de la sophrologie (je recommande), de l'hypnose (je recommande aussi), de la méditation ( je recommande petit bambou) et je compte reprendre des activités en septembre (tennis et peut être théâtre)
Je cours aussi 2/3 fois par semaine pendant 20 mins. Ça calme bien.

C'est hallucinant de vivre dans la crainte d'une crise cardiaque.
Je ne comprends pas trop comment j'en suis arrivé là aujourd'hui, les psy renvoient toujours au traumatisme de ma mère qui est décédée d'un cancer quand j'avais 2 ans et demi et mon fils a eu 2 ans en avril. Peut être est ce là.

J'espère que ces quelques lignes te permettront de relativiser un peu afin que tu sois persuadé que tes symptômes physiques sont le fruits uniquement de ton anxiété. Et donc il faut tout mettre en oeuvre pour comprendre d'où elle vient ( pas simple) et de la calmer par des choses qui nous font plaisirs et renforcent la confiance en soi.

A bientôt.
Pireenpire
Messages : 9
Enregistré le : mercredi 25 mai 2022 16:28

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par Pireenpire »

Merci @ozvalcam pour ce message et pour l’explication de ton parcours. Je compatis bien sûr grandement.

Comme tu dis, c’est hallucinant de vivre dans cette crainte et je ne vois pas vraiment comment m’en sortir. Être témoin de l’accident de ton collègue a dû être horrible, rien que de le lire, et de l’écrire là, ça me remue. On a beau rationaliser, il avait de multiples facteurs de risques, nous n’en avons pas, nous avons été auscultés, toi par ECG et moi pas encore mais quand même ausculté une fois sérieusement par mon généraliste, et clairement nous n’avons pas de réels soucis. Mais… difficile de se défaire de cette idée.

Je suis tenté également de me procurer des instruments, tensiomètre, oxymètre etc, voire prendre une Apple Watch pour avoir une surveillance constante, mais non, je me connais, je pense que ça ne va faire qu’accentuer l’anxiété.

Je suis suivi par une psychologue depuis déjà pas mal d’années, pour tout un tas de choses autres, histoire familiale compliquée, phobie sociale, anxiété générale, et même si il y a beaucoup de mieux, je peux pas dire que je sois complètement guéri.
J’ai suivi avec elle des séances d’hypnose, ou plutôt d’hypno-relaxation, mais je ne suis pas vraiment réceptif. Ça détend bien sûr mais le lâcher prise est impossible pour moi. Il faudrait que je tente la méditation, voire sophrologie, tout ça. Mais j’ai du mal à me lancer. Comme dans tout d’ailleurs.

Pour moi le Xanax est efficace. Mais je crains aussi beaucoup l’accoutumance alors c’est presque un combat de tous les jours à me demander si oui ou non je prends 1/2 cachet. Est-ce que mon angoisse va passer toute seule ou non. Du coup ma consommation est extrêmement raisonnable (3 cachets de 0,25mg) depuis 1 mois, autant dire que c’est rien du tout vu qu’on peut aller je crois jusqu’à 2mg quotidiennement. Mais ça me rassure de l’avoir avec moi. Même si je culpabilise à chaque fois que j’en prends un, faut reconnaître que 1/2h après je suis détendu et je peux de nouveau envisager ma journée ou soirée à faire ce que je veux sans être parasité par les angoisses et les ruminations.

Je suis en train de réfléchir à l’huile de CBD. Ça pourrait être une bonne solution alternative. Quelque chose que je pourrais prendre quotidiennement sans risque d’accoutumance. Je rêverais de pouvoir passer une semaine entière sans angoisses, sans douleurs.
Pour l’instant je ne veux pas d’un traitement anxiolytique plus sérieux. J’ai trop peur des effets secondaires. Mon généraliste m’avait prescrit du seroplex, j’ai hésité toute une soirée et j’ai fini par ne pas le prendre après avoir lu les potentiels effets indésirables. Je n’étais pas comme ça avant. Je prenais les médicaments prescrits sans réfléchir, fait ch....


Après pour ce qui est de trouver la raison profonde de toutes ces angoisses, ça me parait impossible dans mon cas. Après plus de 5 ans de thérapie, il y a eu du chemin parcouru, du mieux à tous les niveaux, mais on n’a jamais trouvé de vérités éclatantes qui pourraient expliquer mon mal-être. Je doute que ça vienne maintenant. Alors ça doit être « comme ça ». Il faut que je m’y fasse et que je trouve le moyen de le combattre.

J’espère que tu vas réussir à avancer de ton côté.
ozvalcam
Messages : 2
Enregistré le : jeudi 07 juillet 2022 12:07

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par ozvalcam »

Bonjour de mieux en mieux 😅 (il faut voir positif)

Comment vas-tu ? Bien j'espère.

De mon côté, après 3 semaines de vacances plutôt bonnes, le retour fût très compliqué.

Je me suis retrouvé seul à la maison vu que ma femme et mon fils ont prolongé leurs vacances. Je pensais vraiment pouvoir facilement me retrouver seul comme avant, mais la vérité c'est que j'en suis incapable. Mes angoisses et les symptômes physique associés reviennent au triple galop et je n'arrive pas à me raisonner. Je passe mon temps à me contrôler le pouls, à mesurer ma tension et à chercher des explications sur Internet. Hypocondriaque je suis aussi.
Du coup, je repart quelques jours.
Pendant ces quelques jours j'ai consulté un médecin et fait une séance d'hypnose. Le médecin me dit que tout va bien ( je m'inquietais car ma tension était haute) et l'hypnose m'a fait du bien pour une soirée.
Le médecin m'a conseillé d'aller voir un psychiatre pour évaluer la situation. La vérité c'est que là aussi j'avais anticipé un rdv pour septembre. Est-ce que tu as déjà vu un psychiatre de ton côté ? Si oui est-ce que cela t'as aidé?
Parfois je me dis que je suis en dépression même si je ne présente pas les symptômes principaux.
Au sujet des médicaments, moi aussi je suis contre. Mais à un moment donné, il faut peser le pour et le contre et juger les bénéfices par rapport aux inconvénients. Et la je pense que je ne peux pas continuer dans cet état d'anxiété quasi permanent comme cette semaine. J'ai peur qu'à terme cela ne d'enclenche un problème de santé pour de vrai et cette fois-ci et je n'aurais que mes yeux pour pleurer et regretter tous ce temps perdu.
L'hypnologue a dit un truc qui m'a fait réfléchir et auquel je me raccroche quand je suis pas bien : " On a le choix". La vie n'est pas une fatalité et chaque vie est unique. Moi j'ai peur de partir prématurement comme ma mère et laisser mon fils seul comme je l'ai été. Mais ma vie n'est pas la sienne ni celle de ma mère ou de mon collègue.
Au sujet de ton précèdent post, en effet n'achète AUCUN outillage de mesure. C'est un piège qui va faire qu'accroître les angoisses exponentiellement.
J'ai cassé mon tension mètre avant de partir ce matin🤪
Pour l'huile de CBD, j'en prends depuis 1 mois. C'est une huile dosée à 20%. Il me semble que ça marche mais je regrette n'avoir pas pris la plus forte à 30%. Mais bon c'est pas le remède miracle non plus.

Voilà l'exposé de mon cas. Je garde quand même espoir que la rentrée sera bonne et me permettra d'entamer de nouveaux projets qui me permettront déjà de penser à autre chose et m'inscrire plus dans le présent plutôt que dans la peur de demain. J'ai la chance d'être bien entouré, je ne pas pas les décevoir.

À bientôt
Pireenpire
Messages : 9
Enregistré le : mercredi 25 mai 2022 16:28

Angoisses et Douleurs au cœur

Message par Pireenpire »

Aïe aïe aïe, désolé que tu aies de nouveaux des angoisses après des vacances plutôt sereines si je comprends bien.

Peut-être que ça peut être une piste à creuser avec un psychiatre ou psychologue si tes angoisses reviennent puissance 1000 quand tu te retrouves seul alors que tu arrives à peu près à gérer quand tu es entouré. Et avec ce que tu me dis de ta maman, ça peut être une piste. Peur de l’abandon tout ça. Je dis n’importe quoi, je ne suis absolument pas qualifié pour me positionner sur le sujet mais à mon avis ça vaudrait le coup d’aller faire un état des lieux chez un professionnel. Ça ne peut pas faire de mal et même, ça ne peut que faire du bien.

De mon côté en parallèle de mon suivi psychologue depuis plusieurs années j’ai aussi vu un psychiatre qui m’avait mis sous antidépresseurs mais finalement je n’en voyais pas le bénéfice alors j’ai arrêté. Mais à l’époque j’avais surtout besoin de parler. J’étais très angoissé mais je n’avais pas de crises d’angoisse.
Aujourd’hui c’est différent, au quotidien je n’ai pas l’impression d’être stressé mais en revanche j’ai des crises d’angoisse. Il faudrait que je revoie un psychiatre qui me donne un traitement adapté. Mais par chez moi c’est compliqué d’en trouver un.

De mon côté je suis un peu en colère contre les médecins que je vois depuis pas mal de temps pour des soucis de santé bien réels (intestinaux notamment qui sont très très handicapants). Le problème c’est que mon médecin traitant est complètement focus sur mes angoisses et mon hypocondrie (bien réelle, je ne le nie pas) et donc ne prend pas du tout en compte ce que je lui raconte désormais. Quoi que je puisse lui dire, "c’est dans ma tête". Alors que je commence à bien me connaître et je distingue parfaitement mes angoisses de santé non fondées et les choses bien réelles qui n’ont pas de lien avec mon état d’esprit du moment. Bref, je reprendrai tout ça à la rentrée.

En attendant je ne cherche plus à repousser la prise de Xanax. J’en prends dès que j’en ai besoin. Ça reste des doses ultra faibles. Moins d’1/2 0,25 par jour c’est presque insignifiant. On verra pour l’accoutumance mais en attendant j’en ai marre de passer des aprèm entiers à sentir une éventuelle crise d’angoisse monter. Donc au moindre mal-être je prends 1/2 cachet.

Pour revenir sur toi, oui il faut que tu déclenches quelque chose. Psychiatre, évaluer la situation et traitement léger sur le moyen-long terme. Pour te rassurer, l’anxiété, les crises d’angoisse ne provoqueront pas de maladie ou de réel danger. Ça reste des sensations. Bon à long terme ça peut avoir des effets sur les cheveux ou la peau mais ça reste un détail ;) Donc pas de panique (haha…), mais même si ce n’est pas "grave" en soit, c’est intenable au quotidien. S’il y a des solutions, même médicamenteuses, il ne faut pas hésiter.

Ps : L’hypnose c’est très bien. J’en ai fait un peu, plutôt hypno relaxation que réelle hypnose, et c’est vrai que ça fait du bien. Même si dans mon cas ce n’est pas durable. Peut-être que des séances d’hypnose plus profonde peuvent aider. À voir.

Bon courage, hésite pas à me tenir au courant.
Répondre