Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
asuna1250
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 24 septembre 2020 21:45

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par asuna1250 »

Coucou @Morganebl je me retrouve totalement dans ce que tu dit ce week and était super avec mon copain j'avais envie de l'embrasser, la libido avait remonter mais comme toi pensee incessante moi ça reviens quand je me retrouve sans lui chez moi et ça reviens même si jy pense un peu avec lui je ne lui en parle pas je laisse mes pensées passer et je me dit "ce nest rien cest le toc te stressé pas ça va aller " moi ça me fait pareille que toi quand je vois un garçon qui fait ce que mon copain ne fait pas je me dit je serais peut-être mieux avec . Mais après je me dit non je sais que je laime . Petit histoire la semaine dernière mon copain ma parler de son envie daller a larmee , moi tout de suite réticente il ma laisser , il va m'abandonner et ça y est pleins de films dans ma tete jetais triste en colère quil ne pens pas a moi. Et au final il a réussis a me rassurer et cest de la que je me suis dit que si je ne l'aimais pas pouruqoi jaurais pleurer quil me laisser , si je ne l'aimais pas je men ficherai et ces dans ces moments là ou je suis conte mais j'essaye de ne pas trop répondre à mes pensee sinon je retourne dedans et jai pas finis :sue:
Avatar du membre
Jeanne_09
Messages : 191
Enregistré le : dimanche 02 août 2020 10:55

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Jeanne_09 »

Bonsoir tout le monde ! Cela fais un moment que je ne suis plus venue mais je continue tout de même à vous lire et à avoir des situations similaires aux vôtres. La semaine dernière j'étais chez lui et comme ça se passe mal chez moi, dès que je suis chez lui, le premier soir et même quelques jours après, je pleurs toutes les larmes de mon corps. Au début ma tête me disais que c'est parce que j'étais pas bien avec lui et que je me sentais pas bien à ses côtés mais en fait ce n'est pas ça. Je pense juste que tout mon corps se lâche parce que ça ne va pas chez moi. Je n'ai pleuré que le premier soir et cela m'a aidé pour passer une bonne semaine avec mon copain. Je n'ai pas eu le TOC et je pouvais ressentir que je l'aimais. Je ressentais cette flamme mais ce qui m'angoisse c'est que ce n'est toujours pas aussi fort qu'avant. Je pense que je dois laisser le temps faire les choses. Mais la ce soir rebelote..
C'est petit comme angoisse et ça ne se ressent quasi pas mais ça me travail et ça me mets dans une sensation d'inconfortabilité. En gros j'ai vu une story de Gaëlle Garcia Diaz je ne sais pas si vous connaissez et elle répondais à une question et la question c'était si elle travaillait avec son copain. Et elle a répondu que oui et que de travailler avec son copain c'est ou ça casse ou ça passe et que dans son vas c'était génial et qu'il étaient sur la même longueur d'ondes etc..
Et là j'ai commencé à me poser pleins de questions du genre :
- est-ce que moi je suis sur la même longueur d'ondes avec mon copain ?
- est-ce que si quelque chose nous menait à travailler à deux ça se passerais bien et qu'on s'entendrait bien ?
- est-ce qu'on s'aime vraiment fort ?
( Oui c'est partie vers ce genre de questions 🙄)
Et c'est vraiment rien mais j'ai commencé à stressé et à remettre en question notre complicité et du fait qu'on était vraiment fais pour être ensemble et qu'on était bien ensemble et vraiment amoureux etc..
Et ça à un peu redémarrer le TOC je pense et j'espère que ça ne va pas rester.
Moi aussi pendant la semaine je ressentais l'amour que j'ai pour lui et j'arrivais à me dire sans problème que j'étais folle amoureuse de lui et j'étais trop contente ! Mais la c'est un peu revenus du coup ça me travail et ça me stresse..
Et ma libido est revenu aussi et voili tout ça pour dire que oui c'est possible même quand on est au fond du fond je vous l'assure.
Je vous souhaite que ça aille beaucoup mieux pour vous et je vous envoie pleins de courage je pense fort à vous !
Bisous ❤️
Avatar du membre
Didie
Messages : 53
Enregistré le : dimanche 06 octobre 2019 18:18

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Didie »

Bonjour

Ça fait plusieurs mois que je ne suis plus venue ici.
Les médicaments m’avaient vraiment aidé à passer au dessus de tout ça. Les pensées étaient toujours là. Mais elles ne prenaient plus toute la place. J’arrivais a faire la différence entre peur et réalité.

Aujourd’hui ça fait 2 mois que j’ai arrêté les médicaments et depuis c’est une lutte constante contre moi même.
Voici les pensées qui me viennent :
- peur d’être en train de ne plus l’aimer petit à petit.
- peur de m’ennuyer et de décider de le quitter (le confinement n’arrange pas car il ne se passe pas grand chose dans nos vies)
- je suis déprimée donc c’est sûrement car je ne l’aime pas car je devrais être heureuse
- peur qu’un jour on ne soit plus sur la même longueur d’onde. Nous voulons par exemple aujourd’hui 2 enfants plus tard. Mais j’ai lu un article ou une femme hésitait à quitter son mari car il ne voulait pas de deuxième enfant. J’ai peur que ça nous arrive aussi.
- je ne vois que le mal arriver. Je ne vois pas qu’une rupture possible.
- quand il m’énerve et qu’il ne fait pas certaine chose. Je me dis qu’un autre le ferait peut être. Et je me sens mal d’être énervée contre lui... j’ai l’impression que ça va nous mener à la rupture.
- peur qu’il ai un gros ventre avec le temps. Qu’il devienne chauve ... 😅

Mes pensées sont beaucoup tournées vers l’avenir. J’ai du mal à me recentrer sur le présent.
J’ai l’impression de ne pas être comme vous tous. Ça me fait du mal. Je vous lis souvent mais je n’ai jamais la force d’écrire.

La seule chose qui pourrait me rassurer ce serait de savoir que nous allons passer le reste de notre vie ensembles et de nous aimer. Mais évidemment personne ne peut me dire ça.
Avatar du membre
Morganebl
Messages : 91
Enregistré le : vendredi 29 mai 2020 20:33

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Morganebl »

Hello Didie, petit message rapide avant d'aller au boulot pour te dire que tu n'es pas seule, je partage beaucoup de tes thèmes obsessifs, même si je n'ai pas pris de médicaments je vais aussi mieux mais c'est toujours omniprésent et une lutte constante de mon côté aussi, je te comprend :) Courage, on sait qu'on doit vivre avec et même si c'est dur, on est fortes :)
Avatar du membre
Didie
Messages : 53
Enregistré le : dimanche 06 octobre 2019 18:18

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Didie »

Merci pour ton soutien Morganebl
Ça me fait du bien de savoir que je ne suis pas seule.
Est ce que tu as trouvé des solutions pour lutter contre sans médicament ?
Je me sens tout de suite mieux quand je suis rassurée par quelqu’un. Je sais que la réassurance n’est pas forcément bien et que cela entretien le trouble. Mais parfois quand un sujet tourne en boucle dans notre tête il n’y a pas trop d’autre solution...
Avatar du membre
Morganebl
Messages : 91
Enregistré le : vendredi 29 mai 2020 20:33

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Morganebl »

Je fais les exercices de ma psy (il y en a pas mal il faudrait que je les écrive ici quand je pourrais !) et j’essaie au maximum d’accepter l’incertitude, et surtout de laisser couler les pensée.
Quelque chose qui marche bien sinon c’est par exemple si je pense « oh ce garçon fait telle ou telle chose je vais tomber amoureuse de lui il est mieux que mon copain, et si je ratais l’homme de ma vie ? » pour résumer, je me dis « ah mais oui c’est sur c’est l’homme de ma vie, je rate quelque chose, je dois absoluuument quitter mon horrible copain » et je tente de ne pas répondre plus que ça à la pensée :) Après globalement ça reste dur d’avoir tout le temps cette sensation de se mentir à soi même, mais c’est comme ça au fond je sais bien que c’est pas le cas et dans des situations où je me plantais dans les grandes largeurs je me posais pas ces questions x)
Avatar du membre
Didie
Messages : 53
Enregistré le : dimanche 06 octobre 2019 18:18

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Didie »

Merci Morganebl pour tes conseils.
Je pense que comme tu dis. Il faut accepter cette incertitude pour qu’elle ne nous bouffe pas l’existence.

J’espère que vous allez tous bien.
Moi aujourd’hui ça va un peu mieux. Je me rends compte qu’en arrêtant de luter contre le toc, il prend beaucoup moins de place.

Je trouve qu’on est tous très courageux de faire face à cette souffrance. Mais ne vous laissez pas avoir pas le toc.
Il s’incruste sur ce sujet car c’est votre plus grande peur.
Il faut qu’on s’en serve pour devenir une meilleure version de nous même.
Je vous conseille vivement la chaîne de Aurore Free the love, celle de Agathe Kespite et bien sur le site rocd de Sylvaine qui expliquent toutes très bien le toc et qui m’aident très bien dans le chemin de la rémission.

Bon courage à tous et toutes. Le chemin est long mais je pense qu’il en vaut la peine
Avatar du membre
Eevee
Messages : 397
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Eevee »

Bonjour à toutes et tous.. désolée si je ne vous réponds pas au cas par cas.. en ce moment ça ne va pas, et je me suis rendue compte que je contenais énormément en ma période de partiels pour ne pas craquer..

Voila, j'ai l'impression que dans mon cas le toc (si j'en ai un, ce dont je ne suis pas sûre) empire. C'est comme si je faisais une phobie de mon copain, avec un ressenti de dégoût en prime que je n'avais jamais eu... J'ai très peur, je me dis vraiment qu'il n'y a plus rien à sauver.. d'autant plus qu'avant j'avais quand même l'impression d'essayer d'arranger la relation.. là c'est comme si je ne faisais même plus d'efforts, comme si je laissais volontairement la relation couler.. je me sens malade en écrivant tout ça, et le pire c'est que j'ai l'impression que je vais mieux quand je suis éloignée de mon copain et qu'on ne parle pas.. quand on se parle j'ai de nouveau les angoisses et l'envie de fuir.. en plus je ne lui en parle même pas et je fais semblant que tout va bien, alors mon sentiment de culpabilité est fort.. j'ai si peur, je ne comprends pas comment ça a pu empirer autant.. mais j'ai peur de m'accrocher inutilement et pour d'autres raisons que l'amour...

J'ai très très peur d'autant plus que j'ai l'impression d'être la seule à me retrouver dans un cas aussi extrême ducoup..

Les crises d'angoisse recommencent, et les multiples remises en question... Je ne vois plus que les défauts de mon copain, l'impression qu'il ne me correspond pas et que je dois me séparer de lui, que c'est vital pour ma sérénité... Ma tête tourne...
Avatar du membre
Eevee
Messages : 397
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Eevee »

Je me sens malade... J'ai des sueurs froides, envie de vomir, ma tête tourne... Les pensées en boucle sont là "tu as envie de le quitter depuis le début mais tu n'oses pas parce que tu n'as pas envie de bouleverser tout ton quotidien en le quittant", "tu as peur de rompre, tu t'enferme dans un confort inconfortable mais tu n'es pas heureuse avec lui, tu dois le quitter pour passer à autre chose", "tu ne lui trouve aucune qualité, tu aimais son image idéalisée mais tu dois passer à autre chose" etc etc... Ça tourne dans ma tête, je me sens très mal et j'ai envie de vomir.... Le pire c'est que pour moi c'est réel, j'ai même pas l'impression que ce soit juste une impression....

Je me voile la face depuis le début c'est évident maintenant... J'ai voulu sauver les meubles mais tout concorde... Depuis qu'on se reparle plus régulièrement avec mon copain je suis de nouveau malade et angoissée, ça veut bien dire que je ne l'aime pas et que je n'ose pas l'avouer...

Je suis tellement désolée de venir mettre une mauvaise ambiance ici.. mais je n'ai personne à qui en parler et je suis en train de craquer psychologiquement.... En plus j'ai un partiel à finir aujourd'hui et impossible de m'y mettre avec mes angoisses....
Avatar du membre
Jeanne_09
Messages : 191
Enregistré le : dimanche 02 août 2020 10:55

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Jeanne_09 »

@Eevee Calme toi c'est complètement le TOC dans tout ce que tu dis. Je sais que c'est hyper dure et oui c'est possible que ça te rende malade mais ne craque pas. Ce sentiment de dégoût et de dépersonnalisation totale ou des angoisses à chaque fois que vous vous parlez est normal car tu vis avec un TOC et n'oublie pas que c'est très dure. Ton TOC c'est tellement ancré en toi qu'il pourrait te faire croire n'importe quoi ! Moi il a été jusqu'à me dire que le mien était un pervers narcissiques alors qu'il n'a rien de ça. Et toi cela fais longtemps que tu vous vous êtes plus et l'angoisse prends le dessus aussi à cause de ça. Tu sera pas ici en train d'écrire si tu ne l'aimais plus. Tu l'aime c'est évident même si tu te le dit et que tu en ressent rien de fort t'inquiète pas j'ai pareil c'est parce que le TOC nous à bouffer mais on peux s'en sortir rien n'est perdue. Tu sais j'ai appris quelque part que ce TOC jouait sur la peur de l'abandon d'une certaine manière. Tu as peur d'être abandonné quelques soit la raison. N'oublie pas ce que je vais te dire maintenant : ceci n'arrive jamais dans les couples malsain. T'a relations est tellement saine que tu as créé des peurs en toi par peur immense que ce soit finit entre vous. Et même si c'est toi qui a peur de ne plus l'aimer ça reste une peur.

Bisou et courage je suis la moi et j'ai vécue complètement la même chose que toi ❤️
Avatar du membre
Eevee
Messages : 397
Enregistré le : lundi 25 mars 2019 12:16

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Eevee »

Merci beaucoup Jeanne pour ta réponse... C'est affreux cette sensation, je ne supporte pas ces angoisses et je crois que c'est aussi la raison pour laquelle je le fuis.. j'ai tout le temps peur de l'angoisse et du malaise que chaque chose de notre relation pourrait me déclencher :(
J'ai tellement de mal à me dire que c'est moi qui a peur de l'abandon.. même si tout comme toi j'ai psychoté et je psychote encore aujourd'hui sur le fait qu'il pourrait être un pervers narcissique..


Merci encore pour ton soutien.. j'ai beaucoup de mal à y croire mais ça fait du bien d'avoir quelqu'un avec qui en parler ❤️
Avatar du membre
Didie
Messages : 53
Enregistré le : dimanche 06 octobre 2019 18:18

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Didie »

Bonsoir

Je trouve que le toc évolue de manière très différente chez moi depuis quelques temps. Avant j’avais surtout peur de la sensation de vide de sentiment etc

Aujourd’hui c’est bcp plus sur des choses concrètes.

Un exemple concret ce ce qui m’angoisse ce soir:
J’ai envie d’aller dans un endroit qui me tient a cœur vendredi soir. Je voulais voir les illuminations d’une maison très réputée dans un village à côté de chez moi.

Et lui me dit qu’il est ok mais je sais que si je ne lui rappelle pas, il me dira pas « viens on y va ». Il va venir pour me faire plaisir.

Et là du coup je me dis qu’on est pas fait pour être ensemble, qu’on ne se comprend pas. Qu’on est pas sur la même longueur d’ondes etc. Qu’à force le vais les quitter.

C’est même pas une angoisse que je ressens mais un mal être et de la tristesse. Avec ce sujet qui tourne en boucle... Je ne me sens pas bien du tout .... et en même temps que je suis colère contre lui. Je voudrais qu’il soit aussi content que moi.

Pensez vous que c’est du toc ?
Avatar du membre
Morganebl
Messages : 91
Enregistré le : vendredi 29 mai 2020 20:33

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Morganebl »

Salut Didie :) Je me reconnais dans ce que tu dis je pense que c'est le toc qui nous embête mais qu'on fait moins de "grosses crises" et que c'est plutôt comme une petite présence agaçante qui pourrit tout .
En soi ce n'est pas notre relation le problème mais les pensées autour. Je ne suis pas malheureuse avec mon copain et je pense que toi non plus mais nos pensées et jugements nous font nous sentir mal a l'aise et donnent l'impression constante que quelque chose ne va pas. C'est ce que je ressent h24 et quand c'est calme c'est quand même la, y a toujours des pensées même dans nos meilleurs moments. C'est franchement dur mais sans toutes mes pensées je sais que je suis heureuse, peu importe les pensées incessantes quand il fait ou dit des choses, quand on passe de bons moments ensemble. C'est toujours la de mon côté aussi, Parfois moins parfois plus mais toujours la .
Avatar du membre
Didie
Messages : 53
Enregistré le : dimanche 06 octobre 2019 18:18

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Didie »

Salut Morganebl :)
T’es messages sont très rassurants. Merci beaucoup pour ça. On se comprend !
Tu as l’air bien avancée sur la compréhension du toc en tout cas. Ça fait combien de temps que tu en souffre?

Moi c’est pareil. Même dans les bons moments les pensées sont là. Mais il arrive qu’elles me déstabilisent complètement.

L’autre jour j’ai rêvé que mon copain ne m’aimait plus et j’ai ressenti tout le mal que ça pourrait me faire. Je me suis réveillée à moitié en pleurant. C’est fou comme l’émotion était présente.

Je ne sais pas vous mais moi je ne peux même plus entendre les gens parler de leur couple. Ou certains devenir célibataire et parler de leur rupture .....
Il m’arrive même de me désabonner de certaines personnalités sur les réseaux car ça me fait trop de mal . Je m’identifie à tout.
Avatar du membre
Morganebl
Messages : 91
Enregistré le : vendredi 29 mai 2020 20:33

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Morganebl »

Pour moi ça fait un moment je pense, je suis diagnostiquée depuis Mai. Après ça fait possiblement des années (je sais que je faisais des crises en janvier dernier). Mon copain est une motivation énorme pour moi de guérir et même si c'est dur (aujourd'hui j'ai ruminé tout l'après midi au travail) je sais que c'est quelque que chose avec quoi je dois vivre et mon objectif c'est d'arriver a ce que ça pèse le moins possible dans nos vies, tout en pouvant me confier a lui et savoir faire la différence entre les choses que le TOC me dit et les choses sur les quelles on peut réellement progresser dans notre couple. Et la plus part du temps je vais faire une obsession du moindre petit truc alors que tout va de mieux en mieux et se passe super bien, ou qu'il suffit de discuter avec lui rapidement pour que ça soit réglé. Et ça c'est insupportable. J'ai plein de petits blocages, de petits comportements néfastes, et c'est comme si le TOC mettait dans la lumière la moindre chose qui peut me déclencher une réaction.

Je fais le même genre de rêves que toi, avec le même genre de réveils d'ailleurs ^^
Aujourd'hui j'ai ruminé autour de la sexualité, parce que je ne sais pas du tout comment je me situe par rapport à tout ca. Je m'explique, mon copain n'est pas du genre à être particulièrement fou du corps féminin (pour ne pas être trop crue) et moi j'obsède sur le fait que je suis peut être malheureuse du fait qu'il ne "s'occupe pas de moi". Alors que je n'arrive même pas à dire si c'est réellement important pour moi ou non en fait, et je pense que ça ne l'est pas. Sachant que nous sommes très calins et proches et que c'est réellement important pour moi, pour le coup. J'ai passé + de 3h a y réfléchir non stop, à essayer d'analyser des situations passées.... Et puis à nos début j'étais quelqu'un de très impliquée sexuellement et je donnais trop à cause d'une précédente relation abusive, donc je me disais qu'il devait faire de même (pas forcément parce que je le voulais réellement je pense, je ne sais même pas vraiment ce que j'aurai souhaité qu'il fasse) Et je ne pensais pas moi même à moi. Tout cela l'a bloqué aussi car j'avais du mal à me laisser toucher et j'étais un peu perdue donc il a aussi du mal à se laisser aller avec moi et a s'intéresser a moi. Maintenant les choses sont tout à fait différentes, mais tout ce qui touche à la sexualité est une source d'angoisses pour moi alors que ça s'est déjà calmé par périodes, que j'ai confiance en lui et que je pense bien mieux me connaitre. Pourtant je n'arrive pas à lâcher prise la plus part du temps. Je ne suis pas quelqu'un de base avec une grosse libido, alors j'aimerai au moins pouvoir me sentir à l'aise avec lui dans ces moments la, sans pensées, et profiter .... (je viens à l'instant de prendre rendez vous avec une professionnelle pour en parler parceque j'aurai du mal à en parler autant avec ma psy )

En ce moment c'est aussi dur quand je le regarde, qu'on discute ou qu'il est joyeux, mon cerveau m'envoie une sensation de mal être comme si moi je n'étais pas joyeuse autant que lui, ou que je ne le quittais pas pour ne pas lui faire de mal... Alors que je le trouve si doux et adorable surtout ces derniers temps. C'est comme si mon cerveau me disait "lui il est heureux, mais ton bonheur n'est pas avec lui" tout le temps. C'est une sensation plus qu'une pensée mais c'est vraiment désagréable, j'arrive quand même à passer au dessus la plus part du temps mais c'est la répétition et l'omniprésence qui m'embêtent le plus. A mon avis (et seulement mon avis) j'ai réussi à passer par dessus tant de sujets bien pire que c'est à peu près tout ce qu'il reste pour me faire réagir (ça et quelques thèmes récurrents).

Sinon, comme toi, les gens qui parlent de leur couple c'est toujours difficile mais j'arrive à parler quand même avec eux et passer au dessus, il le faut c'est comme ça qu'on avance ! Même si il faut connaitre ses limites et ne pas se forcer à s'exposer de trop. Parce que oui on s'identifie, on compare avec nous on analyse... et tout ça c'est quand même fatiguant et energivore !

Pour ce que tu disais au dessus au sujet des illuminations je me reconnais aussi ça m'arrive régulièrement d'avoir ce genre de choses qui tournent en boucle jusque à me mettre en colère avec des attentes envers lui. Rien que d'en parler rapidement là, le sujet "on est trop différents on a rien à faire ensemble" peut revenir, c'est pour te dire !
Modifié en dernier par Morganebl le vendredi 18 décembre 2020 19:55, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Didie
Messages : 53
Enregistré le : dimanche 06 octobre 2019 18:18

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Didie »

Morganebl je me reconnais énormément dans pleins de choses que tu dis dans ton précédent message !

Quand tu dis que tu n’arrives pas à te positionner. À savoir si telle ou telle chose est vraiment importante pour toi. Souvent je me pose ce genre de question sans trouver la réponse ! Je pense que si ça avait vraiment de l’importance on ne se poserait pas la question.

Pour ce qui est de la sexualité, j’ai des périodes où ça m’angoisse aussi beaucoup et où j’y pense sans cesse.
J’ai aussi eu de débuts avec mon copain où j’étais très impliquée et où je ressentais du plaisir et du désir d’un claquement de doigt.
Aujourd’hui c’est beaucoup plus compliqué pour moi de ressentir du désir sexuel. Je dirais que c’est plutôt mon mental qui à envie de lui. Je ne sais pas trop comment expliquer. J’en souffre beaucoup de cette situation et j’aimerais retrouver cette envie « animale » de nos débuts. Je me demande souvent si ce que je ressens est normal. J’aimerais être dans la tête des autres pour savoir. Mais comme toi, je ne sais pas si c’est vraiment important pour moi de retrouver cette envie animale. Je crois que ça ne correspond plus à notre couple aujourd’hui. C’est très contradictoire ce que je dis....😅

Je me mets aussi souvent en colère à force d’avoir des attentes sur lui. Je me trouve exigeante et lorsque mes angoisses diminuent je me rends compte que ce n’est pas ce que je souhaite. Je n’ai pas envie d’être comme ça avec lui. C’est comme si il devait cocher toutes les cases. Et lorsque ce n’est pas le cas cela me provoque une angoisse. Mais au final personne n’est parfait. On les aime pour un ensemble de choses et pas sur des détails. On focalise sur leurs défauts
Avatar du membre
Didie
Messages : 53
Enregistré le : dimanche 06 octobre 2019 18:18

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Didie »

Et moi aussi souvent je me dis « il est plus heureux que toi , c’est pas normal » mais ils sont surtout biens dans leurs baskets je pense comparé à nous. C’est tout ...
Avatar du membre
Phronesis
Messages : 34
Enregistré le : mardi 23 juillet 2019 10:27

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par Phronesis »

Bonjour tout le monde ! Cela fait des mois que je ne suis pas passée, je préfère venir de temps en temps d'autant que chez moi les choses progressent dans le bon sens. 😊

Je me reconnais dans vos discours, je compatis très fort car de mon côté ce n'est plus aussi intense mais je me souviens de l'état physique et moral dans lequel ces pensées m'ont mise de nombreuses fois. Vous êtes tous/toutes hyper courageux/ses, mettez-vous ça dans le crâne ! ❤️ Supporter les pensées intrusives, le stress et la culpabilité que ça implique, cela relève d'une volonté de fer même si on est mis plus bas.

Ce qui m'a aidée de mon côté c'est le travail à plus grande échelle avec ma psy. Comme elle me l'a dit, ça a fait "tâche d'huile" et les résultats ont rayonné sur plusieurs aspects de mon anxiété. En fait j'ai pu voir que les mécanismes du TOC s'ancraient dans des fonctionnements que j'avais dans plein d'autres domaines. Pour resituer : j'ai commencé à la voir il y a un peu plus d'un an maintenant, j'étais en détresse psychologique à cause du TOC. Je ne vis pas avec mon copain, on est ensemble depuis 10 ans. On a eu plusieurs années de relation fusionnelle et petit à petit je me suis un peu sortie du cocon, et j'ai commencé à m'étonner du fait que j'ai besoin d'indépendance plus que lui et ça a été de pire en pire. Ma psy m'a diagnostiqué un trouble anxieux généralisé très avancé et une légère phobie sociale. Je la vois toutes les deux semaines, j'avance peu à peu même s'il y a des hauts et des bas. Le tout c'est de ne pas se culpabiliser et de ne pas penser qu'on reprend tout à 0 à chaque moment difficile !

Je ne vais pas répéter tous les symptômes que j'ai en commun avec vous, mais en gros ici aussi mes pensées étaient centrées sur divers points : sur mes comportements, pensées et sensations (je n'ai pas envie de câlin, je ne suis pas d'accord avec lui, je ne me sens pas amoureuse...), sur son caractère et son physique (est-ce qu'il est vraiment beau ? Est-ce qu'on est compatible ?) et puis je me comparais à des couples fictifs ou réels dans mes proches, je m'identifiais énormément... Du coup, ça ne m'aide pas à penser à l'avenir, d'autant que monsieur est très très affectueux et fusionnel, j'ai parfois peur d'être prise au piège, c'est difficile de faire des choses de mon côté quand il est là car il est tout le temps dans mes pattes ! 😂 Je me dis que si on emménage ensemble je deviendrais folle s'il veut toujours faire des activités avec moi alors que je suis quelqu'un d'assez solitaire, qui a besoin qu'on la laisse avec ses pensées de temps en temps (souvent 😛).

Je suis contente de pouvoir dire ça aujourd'hui sans avoir ce revers immédiat : si je pense ça, c'est que je ne l'aime pas. C'est vraiment une victoire même si l'ombre du TOC plane toujours, surtout parce que quand on est ensemble nos différences me sautent aux yeux et que je me demande toujours un peu si c'est normal, si c'est viable, etc.

Je ne suis pas sûre de pouvoir être guérie durablement de mon anxiété, peut-être que le TOC passera définitivement, un peu comme les phobies que j'avais développées au lycée durant une période où je faisais des crises de panique (j'étais devenue agoraphobe et émétophobe, aujourd'hui ça me paraît juste inconcevable, peut-être que ce sera le cas pour le TOC !). Je me prépare à me dire que comme je suis anxieuse, peut-être que je ne pourrais que limiter les dégâts et m'adapter. Parfois j'en deviendrais folle, parfois j'en sortirais grandie, et puis voilà. J'ai beaucoup de mal à gérer les changements, qu'il s'agisse d'événements positifs ou négatifs, ou de la variation de mes émotions, positives ou négatives. En travaillant sur ça et en me confrontant aux imprévus j'espère que je serais moins bouleversée dans ma vie.

En tout cas pour ceux qui le ne font pas, je vous conseille d'aller consulter un psy TCC, c'est vraiment d'une grande aide. Ça permet d'avoir un recul sur son état, et un avis professionnel est très rassurant. Je remarque que souvent nous avons ici des passifs communs, avec des symptômes dépressifs et ou anxieux, des relations passées parfois traumatisantes etc. C'est pas un hasard si nous avons toutes ces idées précises, si on se reconnaît à ce point dans les discours de chacun... et puis plus du tout hein, parce que c'est pas drôle si le TOC ne reprend pas le dessus pour nous dire qu'on se ment lâchement. Dans tous les cas on a des fonctionnements analogues, c'est bien qu'il y a un souci. Le tout est de ne pas se tromper sur sa source et c'est en prenant du recul qu'on voit qu'il s'agit d'anxiété.

Je voulais vous rapporter une anecdote. Cela faisait plusieurs mois que je n'avais pas vu mon copain. D'ailleurs je compatis très fort avec @Eevee ! C'est très dur la distance, de mon côté je n'arrêtais pas de me dire que c'était une façon pour moi de laisser la relation mourir à petit feu, que j'essayais de m'habituer à l'absence pour finir par rompre.. Avec le confinement j'avais plus trop le choix, mais je me disais "ah, ça t'arrange bien !".

Jusqu'ici à chaque retrouvaille c'était l'enfer, je le prévenais à l'avance en m'excusant d'être angoissée et ça loupait pas, parce qu'à chaque fois je partais en crises de pleurs sans pouvoir rester dans le moment parce que j'étais harcelée par mes pensées. Il a toujours eu des réactions géniales et rassurantes, avec un self control de dingue alors que je lui disais que j'avais peur que notre relation se termine, en lui détaillant ce que je considérais être des signes avant coureurs, en lui expliquant que même si je ne le voulais pas (ou croyais ne pas le vouloir), j'avais l'impression que la seule solution était la rupture. Évidemment ça le peinait énormément mais il s'est toujours montré rassurant, quitte à prendre une posture d'ami plus que d'amoureux quand j'avais besoin d'un peu d'espace. Ça a duré des mois et des mois, même quand il n'était pas là ça tournait en boucle chaque jour, de 6h à 12h j'étais clouée au lit par les angoisses...

Hier soir il est arrivé pour passer les fêtes chez ma mère. J'étais stressée 10 min avant et 10 min après son arrivée. Et ce stress, c'était de l'anticipation et la peur après quelques mois de voir le TOC revenir encore plus fort. Et puis... Rien, tout s'est bien passé, on a fait des pizzas, on a ri, j'étais tactile à ma grande surprise. Mais c'était pas juste "un moment de mieux", j'ai ressenti une vraie différence dans ma manière d'aborder le moment, je n'ai pas eu besoin de lui expliquer que je risquais d'être stressée et je me sentais de taille si jamais ça arrivait. Parce qu'au pire quoi ? Au pire je me sens mal une soirée, au pire je lache un petit vomi, et dans mon expérience, je sais que quand je le vois, les jours qui suivent me font du bien, même si au début c'était long et que j'avais l'impression que chaque séjour était foutu en l'air. A la longue, les moments d'angoisse durent moins longtemps, et vraiment, avec des techniques et en prenant un point de vue différent, les choses se calment. Puis je me dis que je lache ma petite larme à chaque fois qu'on se quitte ! Et maintenant j'arrive de nouveau à me sentir bien avec lui, même si des fois ça va moins bien aussi. Il faut s'autoriser aussi à aller mal. Peut-être que dans 2 jours je vais revenir ici plus bas que terre mais bon, ça on ne peut pas le prévoir non plus...

Courage à vous !
Avatar du membre
amee23
Messages : 68
Enregistré le : samedi 27 juin 2020 19:31

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par amee23 »

Bonjour,
Mon mari est en dépression depuis plus d'un an a cause d'un burn out. Il ne ressent plus rien pour moi, il souffle le chaud et le froid, c'est très difficile à vivre. Est ce que cette perte de sentiment est une cause ou une conséquence, je sais pas...mais lire vos messages me redonne de l'espoir car dans les messages que vous mettez on sent que vous avez encore des sentiments pour vos partenaires. Cela me permet d'essayer d'imaginer ce qu'il peut ressentir et être patiente.
Merci.
Avatar du membre
asuna1250
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 24 septembre 2020 21:45

Toc du couple ou ROCD et dépression - Part 3

Message par asuna1250 »

Bonsoir à tous tout d'abord je vous souhaite une bonne année 2021 , je viens vous voir ce soir car ça ne va pas l'idée qui me trotte dans la tête depuis des mois reviens et me stress moin et cela m'inquiète. Je ne sais pas si je ressent juste de l'affection ou de l'amour pour mon copain jai peur de cette idée car quand je suis avec lui jai envie de l'embrasser de lui faire des câlins, être avec lui tout simplement mais des que je suis loin de lui je l'oublie un peu même si jai toujours le projets de vivre avec lui cette idée m'angoisse. Je me reconnais totalement dans le toc du couple mais des fois je me dit non cest la vérité tout simplement et je suis perdu . J'attends toujours ses messages des quil me demande pour me voir je dit oui tout de suite quand il me répond pas ça m'angoisse . J'aimerais que ces pensee qui ma tete et que je puisse vivre ma relation correctement.
Répondre