Beaucoup trop addictions qui vont tout le faire perdre

Vos diverses dépendances.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Vandal
Messages : 4
Enregistré le : mercredi 20 mai 2020 15:05

Beaucoup trop addictions qui vont tout le faire perdre

Message par Vandal » jeudi 21 mai 2020 15:17

Bonjour ou bonsoir

Alors je vais commencer par le plus simple j’ai 23 ans et je suis une femme. Je passe le plus claire de mon temps à me droguer depuis que j’ai 15 ans. J’ai commencé par les drogue douce à l’âge de 15 ans et les drogue dur et l’alcool a l’âge de 17ans je sais c’est jeune mais c’est juste le résultat d’un père qui me fessais subir des violences physiques moral et en plus de ça homophobe. Depuis l’âge de mes 10-11 ans mon père passais son temps à me tabasser. J’ai un petit frère et une petite sœur qui sont faux jumeaux ils ont 1 ans et demi de moins que moi mais je passer mon temps à les protéger je ne voulais pas que mon père lève là main sur eux même si ils avaient fait une bêtise je prenais les coup à leur place, quand je voyais mon père commençais à s’énerver j’obliger les petits a s’enfermer dans ma chambre à clé à allumer la télé et a ne jamais l’éteindre ou baisser le son jusqu’à ce que je leur donne l’autorisation je fessais ça pour leur sécurité. Avec mon père ça pouvais allait de la simple gifle à éteindre son mégots sur mon bras quand il était de bonne humeur mais quand la plus part du temps quand t’il était soûl je me prenais des coup de poing dés coup de pied ou il m’étranglais, je ne compte pas le nombre de fois où j’ai eu des attele des plâtres des cocardes. Quand il avait passer ces nerfs il me laisser par terre en sang en me stipulant des nettoyer ma M.... ou de ranger ce qui avait valser durant sa colère et si je ne me relever pas assez vite j’avais le droit à une seconde vague. Il n’avait aucune limite donc je voulais pas que les petits soufre comme j’ai pu souffrir et ce détruise comme j’ai pu le faire et comme je le fait toujours. Et on rajoute à ça une agression sexuel que j’ai subi quand j’étais lycéenne mon père n’a pas voulu me croire et n’a rien fait pour m’aider donc j’ai sombrer. Sauf que maintenant c’est ma vie qui est en jeu je suis en couple avec ma compagne depuis mes 14 et je suis fiancée à elle depuis mes 20 ans j’ai un appartement avec elle fin ma vie et déjà toute tracer sauf que maintenant ma fiancée ne supporte plus mes addictions j’ai essayer d’arrêter mais c’était un échec le manque était trop fort j’étais à fleur de peau je devenais impulsive donc j’ai tout simplement décider de reprendre et de rechuter. J’ai fait 2 overdose et jamais ça m’a fait avoir ce déclic pour que j’arrête. J’ai l’impression qu’elle ne comprend pas que j’en ai besoin pour être bien pour ne plus penser à mon passé je voudrais qu’elle me comprenne et pas qu’elle m’abandonne je ne sais plus quoi faire je suis totalement perdue

Avatar du membre
poussière
Messages : 3826
Enregistré le : lundi 27 novembre 2017 5:10
Localisation : ici

Beaucoup trop addictions qui vont tout le faire perdre

Message par poussière » jeudi 21 mai 2020 15:37

Salut @Vandal , t'as réussi à arrêter combien de temps ? T'es accro à quoi ?
Tu peux parler sans gêne, moi aussi j'étais dans la défonce et je suis en train d'arrêter.

Perso, quand j'arrête les premiers temps sont difficiles puis au bout d'une semaine ou deux, ça passe.
Le truc c'est qu' il faut arriver à occuper son mental par d'autres moyens, trouver des activités plus saines qui nous épanouissent. Parfois même, changer son mode de vie.

C'est loin d'être simple mais on peut y arriver, courage ! :console:
Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.
Laurent GOUNELLE

Vandal
Messages : 4
Enregistré le : mercredi 20 mai 2020 15:05

Beaucoup trop addictions qui vont tout le faire perdre

Message par Vandal » jeudi 21 mai 2020 15:48

Salut , alors j’avais réussi à arrêter un peu moins d’une semaine après j’ai eu un problème qui a fait que j’ai craquer.
Alors je suis accro à la cocaïne ketamine et au fentanyl quand j’ai besoin de calmer ma descente après il y a le bedo mais pour moi je ne le compte pas comme drogue et de temps en temps les amphétamines mais c’est pas une addiction pour celui là.
J’ai bien peur de ne pas y arriver c’est bien ça le problème...

Avatar du membre
poussière
Messages : 3826
Enregistré le : lundi 27 novembre 2017 5:10
Localisation : ici

Beaucoup trop addictions qui vont tout le faire perdre

Message par poussière » jeudi 21 mai 2020 16:39

Et ta copine, elle prend rien ?
Qu'est ce que tu penses des psys et des médocs ?

Une semaine d'arrêt c'est déjà bien pour un début.
Beaucoup trop de gens pensent que parce qu'ils ont des échecs, ils en sont incapables mais c'est faux. Comme il est rare de tomber accro d'un coup, il est aussi rare d'arrêter d'un coup, je pense plutôt que tout ça c'est un processus.

Il y'a des plantes qui peuvent t'apporter un soutien, je peux me renseigner si tu veux.

Qu'est ce que t'aimes bien dans la vie ? Vous faites des activités ?

Un autre truc, pour moi ça me parait très difficile d'arrêter les produits tout en continuant à traîner avec des gens qui en prennent.
Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.
Laurent GOUNELLE

Vandal
Messages : 4
Enregistré le : mercredi 20 mai 2020 15:05

Beaucoup trop addictions qui vont tout le faire perdre

Message par Vandal » jeudi 21 mai 2020 18:49

A lors ma copine ne touche à rien du tout et ne boit jamais.
J’ai jamais vraiment réfléchi au psy car je ne sais pas en quoi parler de ce que je prend m’aiderai je sais pas si tu vois se que je veux dire.
Pour les médicaments je comprend pas trop le fonctionnement car ci ces pour finir dépend au cachet alors que j’essaye de plus être addict au drogue je comprend pas.

J’aimerais bien que tu te renseigne si cela ne te dérange pas.

Ce que je préfère dans la vie ces la boxe c’est une passion. Alors niveau activité ces temps ci on en fait de moins en moins parce que madame ne supporte plus que je sois dans un état second en ça présence.

Malheureusement je continue de traîner avec des personnes qui en prenne comme par exemple mon meilleur amis ce qui m’aide vraiment pas pour arrêter


Vandal
Messages : 4
Enregistré le : mercredi 20 mai 2020 15:05

Beaucoup trop addictions qui vont tout le faire perdre

Message par Vandal » samedi 23 mai 2020 2:27

Je suis à bout ma fiancée a décider de faire une pause et de partir chez sa meilleure amie je suis entrain de pt un plomb c’était elle qui me l’imiter mais si elle n’est pas là je vais faire n’importe quoi et c’est déjà le cas...

Avatar du membre
poussière
Messages : 3826
Enregistré le : lundi 27 novembre 2017 5:10
Localisation : ici

Beaucoup trop addictions qui vont tout le faire perdre

Message par poussière » samedi 23 mai 2020 15:01

Salut, désolé pour toi mais ça peut aussi être une opportunité pour remettre en question ce mode de vie.

Je comprend que t'es envie de fuir ce mal être mais se défoncer ne résoudra aucun problème et si je te parlais de ce que t'aimais faire, c'est parce que si tu veux arrêter il serait bon que tu remplaces tout ça par d'autres activités positives qui te plaisent (si possible). Ceci afin d'éviter que tu réfléchisses de trop.

Par rapport au psys et aux médocs, je comprend tout à fait ta réticence.
D'ailleurs moi aussi, c'est loin d'être mon truc.

Pour les plantes il y'a la valériane et le kuzdu qui sont réputé pour aider aux sevrages. Il y'en a plein d'autres mais ce sont les 2 qui reviennent le plus.

Courage ! :console:
Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.
Laurent GOUNELLE

Avatar du membre
jane
Messages : 2569
Enregistré le : lundi 09 mai 2011 17:38

Beaucoup trop addictions qui vont tout le faire perdre

Message par jane » dimanche 24 mai 2020 7:58

Bonjour Vandal

Déjà je te félicite pour ce premier pas d'être venue en parler ici. C'est très courageux de ta part.
En mettant des mots sur le mal , tu te permets de t'exprimer . Cela te permet un certain recul sur ta situation . C'est un peu le travail que tu ferais avec un psychologue.
Je suis aussi adepte des paradis artificiels c, k et thc .
Mon premier arrêt a duré 4 mois. J'ai tout arrêté d'un coup un déclic. Le plus dur c'est les deux premières semaines , la troisième ca commence a redescendre. J'ai pas été aidée. Pour ces drogues c'est tout dans la tête enfin tout dépend d'où tu en es avec la c. Chaque personne est unique , il va falloir que tu fasses un point honnête avec toi-même.
A savoir si tu fais ça seule ou aidée.
Je me permettrai de te conseiller un bon psy et avec toute les tunes qu'on met plus dans les drogues on peux se payer des trucs vraiment top , genre hypnothérapeute une séance vaut dix séances de psychologue.
Les gens sont réticents à aller voir un psy , à prendre des médocs. Je trouve ça bête, c'est une aide , un moyen de se soigner car il ne faut pas se leurrer quand on est un drogué on est malade . En te l'écrivant je me met ma propre réalité en face ce message n'est pas anodin pour moi.
Alors voilà les trois premières semaines aidé ou pas t'en chie ta race. Apres tout doucement tu te réveilles , tu reviens a la vie et progressivement une énergie débordante te submerge , ton moral remonte.
J'ai rechuté car j'étais tellement positive que j'ai voulu arrêter la clope , la je me suis fait aider . Et deux mois plus tard grosse déprime c'était pas la bonne idée. J'ai repris la clope et j'ai à nouveau glissé.
Chacun doit gérer par rapport à lui-même. La prochaine fois que je me sevre je me ferais aider et j'arrêterai pas tout . Ou différemment.
Chaque sevrage chaque prise de conscience est un pas vers l'abstinence. Il y a toujours des rechutes et après de moins en moins .
Ton passif est lourd . Tu as besoin de mettre des mots sur tes maux , de faire un travail sur toi-même pour arriver à gérer ta souffrance.
Tu as la chance d'aimer et d'être aimée. C'est un cadeau de la vie ça vaux peut-être le coup d'arrêter pour sauver cet Amour ? Tu crois pas ?
Plus haut j'ai parlé de maladie , car pour moi les drogues sont des aides spirituelles mais notre société l'a oubliée. Les gens qui se droguent le font pour se défoncer alors oui c'est bien aussi de temps en temps lol mais ça abîme le cerveau. Notre chimie est complètement déréglé.
C'est la que les plantes ou les médocs interviennent .
Il faut aussi s'occuper de son corps . Si tu peux paie toi des massages , c'est formidable de prendre soin de son corps c'est caresser son âme.
Le plus dur c'est occuper son temps car oui se défoncer prend du temps . Ca laisse un vide, le mieux c'est le sport ne serais ce que marcher. Pour moi c'est la natation.
Tu peux aussi faire des puzzles ou t'acheter une machine à tatouer enfin n'importe quoi qui te plaît et qui peux occuper ton esprit.
Je te partage ma tite expérience.
Si je peux me permettre tu as trouvé ce qu'il y a de plus precieux : l'Amour. Bat toi . Montre lui que tu peux tout faire pour elle ,qu'elle le mérite.
Courage tu peux le faire . En tout cas tu as fait le premier pas ici c'est un début.
Mon histoire
Mon jardin
Pendant la mue le serpent est aveugle.Par analogie, on ne peut pas être vraiment conscient de tout ce qui se passe pendant une phase de changement ( Bernard Werber)


Répondre