Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Vos diverses dépendances.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 235
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par LAYAON »

viewtopic.php?f=22&t=23804

Voici le lien, pour ne pas t'embêter à chercher :sun:
Avatar du membre
poussière
Messages : 5492
Enregistré le : lundi 27 novembre 2017 5:10
Localisation : ici

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par poussière »

:zenzen:
J'avais chercher rapidement, sans trouver. Je suis content d'avoir pu lire ces textes, ils sont beaux et plein de simplicité. Bref, ils m'ont beaucoup plu. Merci encore. Et à bientôt :bye:
“La croyance en une personne libre, autonome et séparée est une illusion à détruire” – Bouddha

“Savoir n’est rien, savoir vivre est tout” – Confucius

🙏💞✨
Tuturjpk
Messages : 9
Enregistré le : jeudi 17 mars 2016 17:21

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Tuturjpk »

Moi c'est mon téléphone, j'ai le nez constamment dessus... Je m'en sers vous naviguer sur le net, prendre des photos, discuter sur les réseaux et sur le forum ^^ je ne le lâche jamais ça craint !
Avatar du membre
Somebody59
Miss Toutankh
Messages : 1699
Enregistré le : dimanche 02 septembre 2018 14:02

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Somebody59 »

Pendant 15 ans ce fut l ordi....
Puis le smartphone, je ne sais pas combien de temps je passe dessus.

Je suis accro à internet en fait.
"Miss tout-en-carton"
MadmoiselleCara

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par MadmoiselleCara »

Moi c'est le PC, la console, le portable et ce, depuis mon adolescence donc une bonne quinzaine d'années. Que serais-je sans le monde virtuel ?
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 235
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par LAYAON »

MadmoiselleCara a écrit : lundi 18 mars 2019 10:17 Moi c'est le PC, la console, le portable et ce, depuis mon adolescence donc une bonne quinzaine d'années. Que serais-je sans le monde virtuel ?
Même sans le virtuel, tu seras toujours MademoiselleCara.
Tu es un tout formé par ta personnalité, ton passé, tes ambitions si tu en as, tes gouts, tes couleurs...
Tu es la mère de ta fille.
Et bien d'autres choses que j'ignore.

Ne t'inquiètes pas, si le virtuel t'apporte confort, le virtuel n'est pas ta moitié :)
MadmoiselleCara

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par MadmoiselleCara »

LAYAON a écrit : mardi 19 mars 2019 1:15 Même sans le virtuel, tu seras toujours MademoiselleCara.
Tu es un tout formé par ta personnalité, ton passé, tes ambitions si tu en as, tes gouts, tes couleurs...
Tu es la mère de ta fille.
Et bien d'autres choses que j'ignore.

Ne t'inquiètes pas, si le virtuel t'apporte confort, le virtuel n'est pas ta moitié :)
:bye:

Désolée je n'avais pas vu ton post.

Pour ce qui est de la moitié, je préfèrerais que ce soit le virtuel ma moitié :rire1:

Merci en tout cas :wink2:
Avatar du membre
Dans la toujoursnuit
Messages : 763
Enregistré le : mardi 27 avril 2021 16:43

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Dans la toujoursnuit »

Clairement, internet est une lourde addiction pour moi.
J'aimerais en sortir. Je pense qu'il y a plus de négatif que de positif avec l'apparition d'internet.
Raison pour laquelle j'aimerais m'en défaire.

Je ne dis pas qu'il n'y a que du mauvais, ce forum illustre bien qu'il peut y avoir du bon sur internet mais j'aimerais
vraiment me détacher des écrans.

Cependant je n'y arrive pas... Des conseils/idées ?
" La compassion est la forme d’amour la plus grande que les humains aient à offrir. D’après le dictionnaire Larousse, la compassion est un sentiment qui incline à partager les maux et les souffrances d’autrui. Ma définition de la compassion est la suivante : pardonner, aimer, aider, guider, et se montrer indulgent envers les autres. J’ai cette théorie selon laquelle si une personne se donnait du mal pour manifester de la compassion, cela entraînerait une réaction en chaîne de compassion. Les gens ne sauront jamais combien une petite dose de gentillesse peut avoir de grandes conséquences. " Rachel Scott, première victime de la fusillade de Columbine

salon
Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 13394
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Détachement »

Bah il faut s’imaginer qu’une addiction sans substance chimique est plus comportementale et qu’elle puisse répondre à un besoin.
Et ça dépend des besoins que tu cherches à combler :
- Besoin social ?
- Besoin de connaissances ?
- Besoin d’échanges ?
- Besoin d’information ?
- Besoin d’évasion ?
Déjà essayer d’identifier cela et de voir comment tu peux y répondre autrement que par la présence des écrans.
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.
Avatar du membre
Dans la toujoursnuit
Messages : 763
Enregistré le : mardi 27 avril 2021 16:43

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Dans la toujoursnuit »

@Détachement
Je dirais besoin d'échanges...mais aussi et surtout d'évasion. C'est le cas avec la musique extrême qui est depuis longtemps une échappatoire.

Après, je suis " compliqué " au sens où quand je me retrouve face à quelqu'un dans la vraie vie... Ben j'évite. Pour ce qui est familial, ça va...
Mais pour ce qui est amical c'est une catastrophe depuis longtemps. Je me demande vraiment pourquoi je peine à tant à me faire un ami. :bloque:

Donc pour l'évasion c'est clair et je pense pouvoir corriger un peu mais pour les besoins d'échanges... j'vois vraiment pas ce que je peux faire.

Quelqu'un m'a conseillé de faire un bénévolat mais j'ai pas envie pour le moment...

Enfin je vais essayer de creuser, c'est pas évident et j'suis pas sûr qu'y ait une solution "miracle".

Merci pour ta réponse quand même.
" La compassion est la forme d’amour la plus grande que les humains aient à offrir. D’après le dictionnaire Larousse, la compassion est un sentiment qui incline à partager les maux et les souffrances d’autrui. Ma définition de la compassion est la suivante : pardonner, aimer, aider, guider, et se montrer indulgent envers les autres. J’ai cette théorie selon laquelle si une personne se donnait du mal pour manifester de la compassion, cela entraînerait une réaction en chaîne de compassion. Les gens ne sauront jamais combien une petite dose de gentillesse peut avoir de grandes conséquences. " Rachel Scott, première victime de la fusillade de Columbine

salon
Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 13394
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Détachement »

Perso, j’ai renoncé. Je bénis Internet chaque seconde de ma vie. C’est majoritairement ce qui m’a permis de survivre.
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 7081
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Suisse

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Antonio »

Détachement a écrit : samedi 21 août 2021 18:10 Perso, j’ai renoncé. Je bénis Internet chaque seconde de ma vie. C’est majoritairement ce qui m’a permis de survivre.
Beaucoup d'Aspies disent cela et je les comprends, car les interactions sociales sont épuisantes pour vous. Corrige-moi si je me trompe.

Je ne suis pas atteint par cela, mais bénis soit Internet pour moi aussi, car j'ai un trouble anxieux généralisé qui me ronge le peu de cervelle qui me reste.
« Je n'exige plus rien de moi-même, je vivote comme les végétaux. »
— Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872

🖤 —————— • ° • ✿ • ° • —————— 🖤

👑 Galerie | 🍺 Salon | Compte abandonné
Avatar du membre
Dans la toujoursnuit
Messages : 763
Enregistré le : mardi 27 avril 2021 16:43

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Dans la toujoursnuit »

@Détachement J'espère que tu ne le prends pas comme un jugement.

Je disais ça car j'ai d'autres propriétés. Tout simplement.
" La compassion est la forme d’amour la plus grande que les humains aient à offrir. D’après le dictionnaire Larousse, la compassion est un sentiment qui incline à partager les maux et les souffrances d’autrui. Ma définition de la compassion est la suivante : pardonner, aimer, aider, guider, et se montrer indulgent envers les autres. J’ai cette théorie selon laquelle si une personne se donnait du mal pour manifester de la compassion, cela entraînerait une réaction en chaîne de compassion. Les gens ne sauront jamais combien une petite dose de gentillesse peut avoir de grandes conséquences. " Rachel Scott, première victime de la fusillade de Columbine

salon
Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 13394
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Détachement »

Non, je n’ai jamais eu l’impression d’être jugée et je comprends pas pourquoi tu penses ça.
Effectivement, les interactions sociales, c’est difficile.
L’évasion, je l’ai trouvée avec des jeux vidéos parce que la lecture n’arrive pas à me faire voyager (je ne vois pas d’images quand je lis), la musique y arrive un petit peu + (mais à peine) mais je suis très visuelle et il me faut des images et surtout un « contrôle » sur ces images (je n’ai pas la concentration suffisante pour regarder des films et des séries, c’est trop passif) pour m’évader.
J’ai eu beaucoup d’amis sur les jeux vidéos en ligne … parce qu’ils trouvaient que je jouais bien. Je me suis toujours fait un ami (enfin, une personne avec qui je jouais) à la fois, car plusieurs simultanément, je ne pouvais pas gérer : trop compliqué pour moi.
Mais ces amis se sont tous lassés les uns après les autres parce que je ne voulais pas faire autre chose que de jouer à ce jeu précis et que leurs autres propositions de jeux ne m’intéressaient pas (WoW, par exemple, ma sœur voulait aussi me faire jouer à ce jeu alors que je l’ai toujours trouvé nul). Et puis je ne pouvais pas parler en vocal parce que ça m’empêchait de me concentrer sur le jeu et c’est comme le téléphone, j’ai l’impression d’être prise en otage et j’aime pas ça.
J’ai eu des heures de jeu raisonnables : jamais joué au point d’être déscolarisée et jamais manqué l’école (mais je dormais peu la nuit quand même … même sans jeux, je ne dormais pas beaucoup la nuit).
Surtout, je sais que je suis très sensible aux addictions comportementales donc j’ai toujours évité un maximum les jeux vidéos.
Mon compagnon a essayé de me faire découvrir des jeux nouveaux, j’en ai essayé beaucoup, mais j’y ai jamais adhéré … (peut-être un peu à LoL mais en fait, c’est parce que c’est un jeu qui joue sur la frustration :rire2: ).
Il y a quelques années (2018 ?), j’ai relâché ma vigilance et j’ai retouché à un nouveau jeu : j’ai passé 18~20h / j sur celui-ci et ma santé s’est dégradée.
Je me faisais toujours rejeter de guildes car si je jouais correctement, j’arrivais pas à y socialiser et on préférait des gens capables de jouer ET socialiser en même temps.
Je n’ai jamais gardé un seul ami de mes jeux en ligne donc je déconseille la socialisation de cette façon.

Le mieux pour essayer de socialiser en ligne, c’est pas les jeux vidéos mais les réseaux sociaux (forum, réseaux sociaux de base, Discord …) parce que sinon, on est trop focalisé sur le jeu et on contextualise trop les personnes à un jeu plutôt que de faire évoluer la relation sur un plan plus personnel.
Enfin, c’est comment j’ai ressenti les choses, j’ai du mal à faire évoluer les relations et les gens finissent toujours par me fatiguer même si j’ai très envie d’avoir des amis. L’avantage, c’est que c’est plus facile en ligne et qu’on peut faire évoluer ces relations en relations IRL (je n’y suis pas encore parvenue, j’ai vu une personne d’Internet une fois et j’ai pas réussi à poursuivre).
J’ai fait quelques années de tir à l’arc mais jamais réussi à discuter avec les gens (mais eux, ils se faisaient des sorties ensembles) et je n’arrivais pas à m’intégrer, le tir m’intéressait +.
J’ai essayé un GEHS (Groupe Entraînement Habiletés Sociales) suite à mon suivi psy pour m’intégrer mais j’ai pas aimé donc j’ai abandonné.
Il parait que le bénévolat réussit aux gens dans le sens que c’est un truc qui fait que des liens se crééent. On me l’a aussi proposé mais j’ai encore trop de mal avec ma vie perso pour faire cela maintenant.
De quelles propriétés tu parles ?
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.
Avatar du membre
Dans la toujoursnuit
Messages : 763
Enregistré le : mardi 27 avril 2021 16:43

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Dans la toujoursnuit »

@Détachement Oulala, je suis pas en forme moi. :rire2:

Je voulais dire priorités, pas propriétés. :god: Oui mes priorités sont spirituelles. Je n'en dirai pas plus.
En tout cas ce n'est pas de passer mon temps sur le pc. Mais j'ai du mal à m'en défaire. Ok pour y aller 1 ou 2 fois par semaine mais pas tout le temps comme je le fais là.

Par contre je ne sais pas si c'est une idée... Mais j'ai vraiment l'impression d'être un extraterrestre ; je fais toujours des trucs un peu étranges
et ça me vient naturellement. Enfin j'ai le même problème que toi en ce moment ; Je sais plus quoi penser de moi. Y a des jours où j'aimerais être un mec " normal "... Mais je n'ai vraiment pas le sentiment d'en être un.

Tout ça pour dire que mon sentiment d'être différent crée une division avec les autres plutôt qu'une union. On n'est rarement d'accord avec moi et j'ai une vie assez marginale... même absolument marginale. Pas d'amis, pas d'amoureuse, pas de diplôme, pas de travail. Pas de vie sociales ou très peu.

Du coup, ben je m'évade, de cette réalité/vie que je ne supporte pas.
" La compassion est la forme d’amour la plus grande que les humains aient à offrir. D’après le dictionnaire Larousse, la compassion est un sentiment qui incline à partager les maux et les souffrances d’autrui. Ma définition de la compassion est la suivante : pardonner, aimer, aider, guider, et se montrer indulgent envers les autres. J’ai cette théorie selon laquelle si une personne se donnait du mal pour manifester de la compassion, cela entraînerait une réaction en chaîne de compassion. Les gens ne sauront jamais combien une petite dose de gentillesse peut avoir de grandes conséquences. " Rachel Scott, première victime de la fusillade de Columbine

salon
Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 13394
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Détachement »

@Dans la toujoursnuit,
Par contre je ne sais pas si c'est une idée... Mais j'ai vraiment l'impression d'être un extraterrestre ; je fais toujours des trucs un peu étranges
et ça me vient naturellement.
Sûrement un peu une idée et un peu une réalité.
Quoi qu’il en soit, je trouve que c’est un piège de se renfermer sur ces idées car l’on devient moins ouvert par la suite : plus on se met un truc en tête, plus on va prendre des comportements inhabituels de manière totalement inconsciente et plus les gens vont le sentir. Certaines personnes sont bien assez exclues comme ça ; nul besoin de s’affliger ce qui est inutile : tu ne vaux pas moins qu’un autre, tu es juste différent et c’est ok.

Rencontrer des gens avec des projets similaires aux tiens peut probablement t’aider à réduire cette sensation que l’on est rarement d’accord avec toi.
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.
Avatar du membre
Dans la toujoursnuit
Messages : 763
Enregistré le : mardi 27 avril 2021 16:43

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Dans la toujoursnuit »

@Détachement

Ah bon 'faut que je rencontre quelqu'un qui n'a pas toutes ses frites dans le même sachet comme moi alors. :langue:

Non sérieusement, ça me paraît pas impossible... mais difficile quand même. Enfin le temps nous le dira. Bises et bon courage de ton côté.
" La compassion est la forme d’amour la plus grande que les humains aient à offrir. D’après le dictionnaire Larousse, la compassion est un sentiment qui incline à partager les maux et les souffrances d’autrui. Ma définition de la compassion est la suivante : pardonner, aimer, aider, guider, et se montrer indulgent envers les autres. J’ai cette théorie selon laquelle si une personne se donnait du mal pour manifester de la compassion, cela entraînerait une réaction en chaîne de compassion. Les gens ne sauront jamais combien une petite dose de gentillesse peut avoir de grandes conséquences. " Rachel Scott, première victime de la fusillade de Columbine

salon
charlemagne93
Messages : 351
Enregistré le : vendredi 08 octobre 2021 17:56
Localisation : villemomble

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par charlemagne93 »

J 'ai été addict surtout à 2. Types de jeux genre"univers ouvert-jeu de role-
RPG". Dans ce genre de jeux on peut incarner en vue "sujective à la première personne(comme si on était dans le jeu)
Une personne avec un équipement à gerer,une interaction totale avec les objets et constructions environnantes,un vaste choix de missions et de tactiques pour les realiser,la possibilité d'ameliorer les caractéristiques du personnage,des réactions et dialogues des personnages du jeux très varies..et la possibilité de sauvegarder dans le jeu à n'importe quel moment. En résumé la série de jeux post-apocalyptiques "FALLOUT"
Et la série fantastique :"SKYRIM,",
Des éditions beteshda.cela m'est arrive pendant mes vacances de faire une session de jeu de 12 heures avec pause repas..apres j'ai revendu console et jeux,car cela m'empechait d'effectuer des activités plus enrichissantes...mais
"FALLOUT 3" FALLOUT NEW VEGA"
Et FALLOUT 4 " c'est de la drogue
dure.il y a même des fans qui présentent leurs sessions de jeu sur youtube...moi j'ai arrete.... :yeh: :mercipoli: :god: :sue: :rotfl: :cool1: ah et j'oubliais le jeu totalement surrealiste,troublant, avec une durée de vie incroyable ainsi que le scenario(et même présent en film sur youtube :"DEATH STRANDING"comme truc addictif c'est vraiment puissant.l'histoire est presque mystique et les personnages des acteurs(virtuels) connus comme Norman reedus qui joue DARYL dans the walking.dead. Bon je m'arrete avant de replonger...
Avatar du membre
Lacroix
Messages : 103
Enregistré le : lundi 23 novembre 2020 20:30

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par Lacroix »

Death Stranding il a l'air vraiment bien, je l'ai pas encore fait mais ça sera surement mon prochain achat.

Fallout 3 j'avais fait quasiment tout ce qu'on pouvait faire dans jeu, perso au corps à corps, un autre armes à feu, un autre plasma, mauvais karma, neutre, bon, j'avais adoré !
C'est bizarre parce que ce qui était le plus réussi c'était le sentiment de désolation qu'on ressentait en extérieur, mais ce que je préférais c'était explorer le métro, c'était vraiment l'ambiance que j'aimais le plus.
Il y avait une maison remplies de références à Lovecraft franchement réussie aussi.
Et l'histoire de Tranquility Lane qui m'avait vraiment marquée. Les autres abris étaient toujours incroyables.

Là je suis en train de faire Prey, j'adore ! Pour moi Arkane c'est clairement le meilleur studio en terme de level design. Comme en plus là il s'agit d'une station orbitale c'est parfait.

Enfin bon, bravo pour avoir pu arrêter !
Traverse la vie comme l'errance du somnambule.
charlemagne93
Messages : 351
Enregistré le : vendredi 08 octobre 2021 17:56
Localisation : villemomble

Ordinateur, jeux vidéos : des drogues pas comme les autres

Message par charlemagne93 »

Ben j'ai fait une rechute l'annee dernière en confinement.j'ait fait 2. Fois le jeu dying light.avec les écouteurs et la bande son c'est effrayant.c'est l'histoire d'une épidémie qui se déclenche au moyen orient lors des jeux olympiques.et cela transforme les gens en morts vivants.la ville est mise en quarantaine et un commando parachutiste est envoyé pour infiltrer des organisations car un caïd local détient des informations compromettantes à récupérer avant qu,'il ne les divulgue.les zombies sont très varies et il y a des survivants à aider
Et des créatures horribles qui sortent la nuit.et des abris à securiser....
Le commando est récupéré et sauve par un groupe de gentils dont un chef spécialiste de parkour(sport consistant à sauter de bâtisse en batisse)et sa soeur championne de boxe.le jeu est beaucoup base sur le parkour et l'agilite et plein d'armes à construire ou acheter.et on peut même sauter à l'eau et nager.ces crétins de zombies savent pas nager...arrrgh...Le numéro 2 viens de sortir....
Répondre