Addiction aux jeux d'argents

Vous pourrez parler dans cet espace de vos différentes addictions virtuelles ou réelles.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Avatar du membre
booso
Messages : 737
Enregistré le : mardi 29 mars 2016 15:58
Localisation : liège, belgique

Addiction aux jeux d'argents

Message par booso » jeudi 07 avril 2016 17:24

Voilà, j'ai regarder et je n'ai rien trouver sur l'addiction au jeu, donc je le fais.
si je décide de le faire c'est que j'ai craqué aujourd'hui, alors que je m'étais juré il y à 3 semaines que plus jamais ça ne m'arriverais, et du coup je me sens vraiment mal.
c'est difficile a comprendre pour une personne qui ne joue pas de se dire qu'ont n'arrive pas à se maitriser, mais le jeu malheureusement est presque pire que l'alcool.
c'est une véritable drogue, et j'ai perdu beaucoup d'argents avec cette addiction.
je n'ai pas perdu que de l'argent, j'ai perdu ma famille, des amis, et la confiance des gens qui m'aimait.
j'explique dans ma galerie comment j'ai petit a petit glisser dans l'enfer du jeu, cette solitude que je vis fait que je me réfugie la dedans, et c'est contradictoire, car du coup sa m'isole encore plus.
le 21 mars, j'ai perdu 600euro en un avant-midi, ça peut sembler complétement dingue pour une personne qui ne joue pas, c'est pourtant une chose qui m'est arriver souvent.
mais cette fois là je me suis vraiment bien ramasser comme ont dis, et je m'étais juré que plus jamais ça ne m'arriverais, et pourtant une fois de plus j'ai été faible.
alors oui la somme usée n'est que de 40eur, ce qui n'est rien par rapport au 600 d'il y à 3 semaines, ma psy me dirait, que c'est "normal" que ce n'est qu'un dérapage, mais moi non, je m'en veut vraiment, car j'ai honte de ce que je vais écrire, et j'espère ne pas être jugé sur ce que je vais dire, mais 40eur c'était le cinéma que je pouvais m'offrir avec mon fils dimanche.
ça doit vous sembler "énorme" ce que je dis, et pourtant oui mon fils me manque, et malgré tout je craque, je ne pense même pas a lui et je devrais avoir honte de moi.
ma psy me dirait, oui mais si quand vous jouer vous y pensiez c'est la que ce serait honteux, et c'est vrais que quand je joue, je ne pense a rien, il n'y à plus rien, juste moi et la machine, c'est toujours après que je m'en veut, quand il est trop tard.
et pourtant j'ai mis tellement de chose en place pour m'empêcher de jouer, mais quand l'envie est la je trouve toujours moyen de contourner ces barrières que j'ai moi même mis en place.
enfin voilà, si d'autre personnes on le même soucis, je serais heureux de les lires si elles ont trouver une solution........

Avatar du membre
incarmal
Modérateur
Messages : 2980
Enregistré le : mercredi 27 mai 2009 0:40
Localisation : Savoie

Addiction aux jeux d'argents

Message par incarmal » dimanche 10 avril 2016 13:08

Je viens de lire ton message juste avant de partir au boulot mais je viendrais te répondre demain.
Juste un mot en attendant pour que tu te sentes moins seul.
Si tu savais tout le fric et le temps que j'ai claqué dans les jeux...

lundi 11 avril 2016 8:25

Salut Booso

Bon, tu as fait une petite rechute mais ça fait partie du processus avant de parvenir à décrocher complètement.
booso a écrit : le jeu malheureusement est presque pire que l'alcool.
Bah disons que c'est également une addiction et que c'est très comparable (j'ai traversé les deux) si ce n'est que ça ne bousille moins ta santé mais c'est ton compte en banque qui ramasse. Après ça a effectivement des incidences sociales également désastreuses comme tu le précises toi-même.

Pour faire court disons que de mon côté j'ai énormément joué de façon compulsive à un jeux qui n'est pas un jeu d'argent à proprement parler mais qui est très chronophage et qui me coûtait tout de même plusieurs centaines d'euros par mois (en période dur j'ai pu atteindre les 600€ par mois) alors que j'étais sans emploi avec aucun revenu (même pas le chômage) j'ai vécu ainsi avec l'argent que j'avais de côté + l'assurance décès de ma mère.
ça a probablement joué un rôle dans la rupture de mon premier couple et bien sûr j'ai foutu beaucoup de pognon en l'air et me suis écarté de la société. Il m'a fallu du temps mais j'ai enfin réussi à décrocher après de longues années.
J'irais lire ta galerie dès que j'en aurais l'occasion.
booso a écrit : 40eur c'était le cinéma que je pouvais m'offrir avec mon fils dimanche.
Je comprends tout à fait ce que tu peux ressentir.
C'est difficile mais c'est aussi ça qui nous permet de nous dire au bout d'un moment "Non mais là je déconne, faut que je me reprenne ça ne peut pas continuer".
Ce que tu as fait avec ton fils est comparable à l'alcoolique qui veut tenir bon pour passer un week-end cool avec son fils mais qui n'arrive pas à se contenir et retape dans la bouteille avant son arrivée.
Ce que je veux dire par là est que c'est une pulsion très difficile à contrer. Il est certain que c'est dommage mais je ne te jetterais pas la pierre. :console: Un pas après l'autre tu parviendras à te tirer de cette addiction.
booso a écrit : c'est vrais que quand je joue, je ne pense a rien, il n'y à plus rien, juste moi et la machine
Ce que ma psychiatre appelle l'anesthesie, ne plus rien ressentir (si ce n'est j'ajoute en plus l'alcool histoire d'être absolument complètement à l'ouest).
booso a écrit : si d'autre personnes on le même soucis, je serais heureux de les lires si elles ont trouver une solution........
des solutions...
Je vais te dire ce qu'il s'est passé pour moi.
Je vais faire l'impasse sur le combat de 8 ans à peu près pour arrêter l'alcool.
Pour ce qui est du jeu, j'ai essayé de faire par étape. Plusieurs fois j'ai voulu arrêter mais inlassablement je trouvais le moyen de reprendre. J'ai fait des promesse de ralentir le rythme à ma conjointe actuelle et chaque fois je retombais dedans. Quand elle m'a rencontré j'avais l'ordi collé au lit. Je dormais avec ma bouteille de whisky et la première chose que je faisais le matin en ouvrant les yeux était de tendre le bras pour allumer l'ordi et commencer une partie avec la sourie sur le matelas...
ça créait de tels soucis dans le couple et sur le plan financier que j'ai réduit au max de mes capacités (3h00 par jour c'est à dire une partie contre parfois 15h00 auparavant). à cette période j'avais arrêté l'alcool.
Le truc est que je me retenais tellement que dès qu'elle partait une semaine je me saoulait complètement et je reprenais un rythme de jeu infernal jusque 18h00 par jour...
Le côté obscur est que la nuit au coucher et le matin au réveil j'étais dans une angoisse terrifiante et permanente.
Puis à force d'être toujours anesthésié j'ai aussi dû arrêter mes études d'infirmier (c'est récent puisqu'en Novembre dernier) pour un trouble anxieux généralisé avec attaques de panique réactionnelles.
J'ai eu la chance de trouver une psychiatre très compétente dans l'optique de reprendre les études en septembre prochain. On a pas mal bossé sur mes ressentis, l'anesthésie, les raisons qui m'ont poussé à tout cela et un jour il y a quelques mois j'ai eu un déclic. Après que ma copine soit partie j'ai refait mes soirées jeu + alcool sans discontinuer pendant une semaine. Dans la nuit je me suis réveillé avec une angoisse terrible et j'ai eu le déclic : "j'en ai marre ça ne peut plus durer" J'ai revendu tout ce que j'avais sur le jeu (j'en ai eu pour 2000€ à peu près mais j'en ai perdu tellement plus...) et j'ai désinstallé le jeu.

Une fois cette étape passée ce qui m'a aidé à été de me rendre compte des bienfaits : je suis plus disponible pour ma copine et ça améliore grandement l'ambiance dans notre couple, j'ai pu reprendre des activités que j'avais mis de côté jusque là tels que la modération du forum et jouer de la guitare, je ne suis plus sur la corde raise au niveau pognon et je peux nous offrir des plaisirs (pour toi ce serait par exemple le ciné pour ton fils)

Je pense donc qu'un suivi psy est nécessaire, puis le plus difficile est de se lancer et de se retrouver face à ses angoisses sans anesthésie, ensuite les bienfaits sont tellement importants que ça aide à tenir.

Je veux quand même préciser que, malgré tout, mes démons ne sont pas loin mais que je les garde à distance. L'envie, elle, est toujours là et comme toi je suis passé par des moments de rechute mais au réveil la prise de conscience est désormais là et je sais que j'en ai tellement chié pour en sortir que je ne veux pas prendre le risque de reprendre à zéro alors de nouveau je m'accroche.

Voilà, je m'excuse d'avoir pondu un pavé mais je me suis dit que ce témoignage était dans le thème et sache que si tu as des question ou bien que tu souhaites aborder un sujet en particulier je ne serais jamais bien loin. :chap:
C'est pas parce que les gens sont plus nombreux à avoir torts qu'ils ont forcément raison.
Ma Galerie
Mon salon

Avatar du membre
booso
Messages : 737
Enregistré le : mardi 29 mars 2016 15:58
Localisation : liège, belgique

Addiction aux jeux d'argents

Message par booso » lundi 11 avril 2016 10:15

incarmal a écrit :Le truc est que je me retenais tellement que dès qu'elle partait une semaine je me saoulait complètement et je reprenais un rythme de jeu infernal jusque 18h00 par jour...
merci pour ta réponse non ce n'était pas un pavé.
comme toi pour ta phrase que j'ai cité, ma psy me dis souvent le soucis c'est que si vous vous retenez de trop, quand vous allez jouer c'est la catastrophe.
en fait elle est persuadée que je ne doit pas dire stop, mais me dire, bon je décide de jouer 50eur par exemple et d'être prêt a les perdre, donc de contrôler ma façons de jouer.
c'est souvent un grand débat entre elle et moi, car moi je reste persuader que je doit arrêter complètement, et c'est ce que je veut.
en plus comme je lui ai déjà dit, même 50eur en ce moment je ne peut pas me les permettre.
les angoisses, la culpabilité et la "misère" c'est aussi ce qui ma fais un déclic, car combien de fois je n'ai pas jouer tout mon salaire en une soirée, et le lendemain se réveiller avec des angoisses qui te déchire tout l'interieur, comment payer mon loyer, manger, mes factures, je devenais fous...
alors il y à quelques mois j'ai décidé de me mettre en guidance budgétaire, en gros mon argents vas sur le compte d'une assistante social, elle paye tout ce qu'il y à a payer, et chaque début de semaine me verse ce qu'il me faut pour manger.
malgré sa comme un C.. j'ai quelque fois réussis a contourner ces barrières que j'avais mis en place, le pire a été le 21 mars dernier ou la j'ai vraiment dérapé, j'ai claqué 600eur, une somme qui met tombée dans les mains et qui n'était pas a moi, j'ai vraiment honte de le raconter, mais bon j'ai rembourser cette somme, mais le soucis c'est qu'une fois de plus sa ma mis dans la M.... pour ce mois ci, car la il me reste 35eur pour finir tout le mois, donc cette fois si j'ai pris une bonne grosse claque, et je pense en tirer les erreurs cette fois si.
ici je sis un programme d'un important hôpital belge sur internet pour aider a arrêter, et samedi il ma bien aider, car il y à un kit de survie comme il appelle sa, "au secour j'ai envie de jouer" et ça ma aider, pourtant l'envie était forte, mais j'étais vraiment fière de moi après coup d'avoir tenu bon.
j'ai été héroinomane pendant 10 ans, et le 26 juin 2002 j'ai arrêter et plus jamais rechuté, et on pourrais me mettre un kg sous mon nez que ça ne me ferais rien, je le balancerais a la poubelle,c'est vraiment une autre vie pour moi, comme si ce n'était pas la miènne, j'espère arriver au même résultat avec le jeu, en tout cas je me bat pour.
et avec la drogue le plus difficile a été les 2 première années, car l'envie est souvent la et il faut luté chaque jour, puis sa s'espace jusqu'à ne plus avoir d'envie, d'après le programme que je suis c'est la même chose, ils disent que les premières fois sont difficile et que plus le temps passe sa s'en vas, je l'espère vraiment.
pareille que toi désolé de ce roman :newblush:

Avatar du membre
incarmal
Modérateur
Messages : 2980
Enregistré le : mercredi 27 mai 2009 0:40
Localisation : Savoie

Addiction aux jeux d'argents

Message par incarmal » lundi 11 avril 2016 12:00

booso a écrit :c'est souvent un grand débat entre elle et moi, car moi je reste persuader que je doit arrêter complètement, et c'est ce que je veut.
ça je pense que ça dépend aussi du ressenti de chacun.
Je pense que de ton côté ça te renvoie à ce qu'il t'es arrivé pour l'héroïne que tu es parvenu à stopper d'un seul coup. Du coup tu te sentirais peut être capable de faire de même avec le jeu...
De mon côté que ce soit pour l'alcool ou le jeu ça s'est fait par étape, par diminutions successives jusque l'arrêt total.
L'important est de faire de la façon qui semble le mieux nous convenir.

Pour le moment, si tu t'en sens capable, fais le en essayant d'arrêter d'un seul coup. Si tu vois que ça ne fonctionne pas je pense qu'il peut être intéressant de tenter ce que te dit la psy car au final tu dépenses plus quand tu craques que si tu "t'autorisais" une certaine somme par mois.
Au delà de ce que semble être cette gestion budgétaire que te propose la psy, je pense qu'il s'agit en réalité d'une étape dans la gestion de soi-même et de notre rapport à l'addiction : parvenir à poser un cadre et à le tenir.
Quand on arrête d'un coup c'est souvent qu'on a la sensation de ne pas pouvoir tenir le cadre (et c'est parfois vrai c'est pourquoi il est important selon moi de faire selon nos ressenti ) alors que d'essayer de tenir un budget max c'est essayer de contrôler notre façon de jouer et de "reprendre le contrôle" en quelque sorte.
booso a écrit : le pire a été le 21 mars dernier ou la j'ai vraiment dérapé, j'ai claqué 600eur, une somme qui met tombée dans les mains et qui n'était pas a moi
C'est vrai que c'est terrible, et en même temps je te comprends parfaitement car j'ai eu ce genre de comportement aussi. Pas tellement pour le jeu mais pour l'alcool (Il m'est arrivé de prendre les clefs de ma copine pour aller vider des bouteilles de vin chez mes beau-parent qui habitent à 5 min de chez nous :newblush: ).
Faut pas que ça nous freine et que ça nous dévalorise. On est en souffrance et on cherche à s'en sortir. C'est pas rien et il est vrai qu'il y a des dérapages. Parfois de sévères. Mais tant qu'on a conscience qu'il y a un truc qui M.... c'est qu'on est capable de se remettre en selle.
booso a écrit :il y à quelques mois j'ai décidé de me mettre en guidance budgétaire, en gros mon argents vas sur le compte d'une assistante social, elle paye tout ce qu'il y à a payer, et chaque début de semaine me verse ce qu'il me faut pour manger.
Quand tu dis contourner ces barrières tu entends quoi?
Est-ce que les factures sont payées mais que tu crames tout l'argent qu'il te reste? ; ou tu arrives à vider ton compte avant que les factures soient payées par l'AS?
Dans le 1er cas en tout cas la barrière est toujours en place car l'étape importante des facture est effectuée même si derrière il y a encore des choses à régler.
Je comprends tout à fait ce que c'est que d'être en guidance car ma mère était sous curatelle quand je vivais chez elle et c'était moi qui gérais notre budget de 90€/semaine alors qu'on était 5 à vivre sous ce toit.

Je ne connais pas le programme de cet hôpital belge mais c'est super si ce qu'ils ont mis en place s'avère efficace. Pour moi ce qui a joué ce rôle a été le forum. Avant d'être modo, comme tous les modos de ce forum j'ai été (et je suis toujours) membre, et je me souviens encore de ce jour où je craquais et que j'enfilais mon falzar pour aller m'acheter de la picole et où ce sont les messages de soutien des membres qui m'en ont dissuadé...Je dois beaucoup à ce forum et c'est l'une des raisons qui font que je me suis investi désormais dans la modération.
(ça fait pub mais c'est vraiment ce qu'il s'est passé :sue: )

Je te dis un grand bravo pour t'être sorti de l’héroïnomanie car c'est un pu.... de combat (je n'en ai jamais parlé sur le forum mais mon père était héroïnomane et s'en est tiré après plusieurs années de combat).
Si tu as eu les ressources nécessaires pour te tirer de ce guêpier, je garde bon espoir pour ce qui est du jeu. :up2:
booso a écrit :il faut luté chaque jour
et chaque jour un peu moins pourtant, c'est ce que je ressens en tout cas pour l'alcool même si il m'arrive ponctuellement de céder pour mieux me reprendre ensuite.
booso a écrit :pareille que toi désolé de ce roman :newblush:
T'inquiète c'est avec plaisir que je te lis. :wink2:

J'ai bon espoir pour toi. Tu vas te sortir de cette situation. Tu as les ressources pour en tout cas. :smile:
C'est pas parce que les gens sont plus nombreux à avoir torts qu'ils ont forcément raison.
Ma Galerie
Mon salon

Avatar du membre
booso
Messages : 737
Enregistré le : mardi 29 mars 2016 15:58
Localisation : liège, belgique

Addiction aux jeux d'argents

Message par booso » lundi 11 avril 2016 12:37

incarmal a écrit : Quand tu dis contourner ces barrières tu entends quoi?
Est-ce que les factures sont payées mais que tu crames tout l'argent qu'il te reste? ; ou tu arrives à vider ton compte avant que les factures soient payées par l'AS?
Non en fait mon argent vas directement sur le compte de l'AS, alors oui il m'est arriver de dépensé ce qu'elle me versait le lundi pour ma semaine, alors de nouveau de moi même, car la guidance aussi c'était mon choix rien ne m'y obligeais, je lui ai demander de partagé cette somme et de me donner 15 eur tout les 2 jour, car avec 15eur aller jouer ne vaut même pas le coup, même si il m'est arriver de gagner 500eur avec 10eur, mais ça c'est vraiment très très rare, et de toute façons quand ça arrive, tu rejoue toujours ce que tu à gagner, le dicton dis, l'argent du jeu, retourne au jeu.
non en fait le 21 mars c'est une somme qui ne m'étais pas destinée, en gros j'avais "prêté" mon compte en banque a mon collègue, et mon seul ami, mais voilà, je l'ai rembourser, et surtout il ne m'en a pas voulus, il savait que j'avais ce vice, mais il ma dis je ne savais pas à quel point tu était "malade", il ma dis texto, je sais que tu est une bonne personne, et ce que tu à fait ne fait pas de toi quelqu'un de mauvais, j'étais malgré tout bourré de culpabilité mais il me rassurais et au lieu de me tourner le dos, il a décider de m'aider, un exemple c'est lui qui a ma carte de banque aujourd'hui, et pareille c'est moi qui lui ai demander.
et ce dérapage n'est pas venus par hasard, en fait j'avais pour la première fois en 3 ans fait une rencontre via internet, et pendant plus d'une semaine on à échanger beaucoup, puis le dimanche il y à eu la rencontre, et pour moi c'était ce que je recherchais, elle me laissais pensé qu'elle aussi, et c'est une fois rentrée chez elle qu'elle ma dis, non en fait ça n'ira pas plus loin, du coup ça ma renvoyer a mon passé avec mon ex et je me suis manger un mur, en tout cas ma psy pense que ce dérapage est lié a ça, et je le pense un peux aussi.
et c'est a cause de cette somme que j'ai du lui rembourser qu'il ne me reste que 35eur pour mon mois, mais encore hier il ma dis, qu'il m'aiderais pour manger, car j'ai fais aussi beaucoup pour lui a son divorce et on a créer une bonne amitié, la seule qu'il me reste, j'ai fais pour lui des choses que j'étais incapable de faire pour moi, mais ça n'excuse pas mon geste.
incarmal a écrit :Pour moi ce qui a joué ce rôle a été le forum.ça fait pub mais c'est vraiment ce qu'il s'est passé
non je ne prend pas sa pour de la pub, quand j'ai connus ce forum, y à même pas 3 semaines, j'en ai parler direct a ma psy et lui ai donner le lien, car je suis vraiment heureux d'avoir trouver ce forum, et il ma déjà bien aider, un bête exemple si je ne l'avait pas trouver j'aurais certainement arrêter mon traitement a peine commencer, et ça je dis au passage merci a brocheuse, même si je lui ai déjà dis.
mais oui je pense que j'en suis capable de mener ce combat la, mais parfois la simple embuche sur mon chemin comme le travail pour le moment, me fragilise, et en ce moment c'est pas joyeux ma vie, donc c'est encore plus difficile.


Avatar du membre
incarmal
Modérateur
Messages : 2980
Enregistré le : mercredi 27 mai 2009 0:40
Localisation : Savoie

Addiction aux jeux d'argents

Message par incarmal » mardi 12 avril 2016 16:07

C'est cool que tu ais un pote sur qui compter et qui est prêt à te soutenir. :smile:

Tu as réussi à identifier la raison de ton dérapage, tu as aussi identifié les sentiments qui sont consécutifs à ce dérapage...bah j'ai envie de dire que t'es sur la bonne voie car effectivement pour s'en tirer il faut en passer par là. Actuellement tu es pleinement conscient des enjeux et c'est ce qui nous donne la force de tenir bon.

Je suis heureux de lire que le forum t'aide comme il m'a aidé. Je suis convaincu de son utilité.

Comment ça va aujourd'hui?
C'est pas parce que les gens sont plus nombreux à avoir torts qu'ils ont forcément raison.
Ma Galerie
Mon salon

Avatar du membre
Onagre
Messages : 2377
Enregistré le : dimanche 22 février 2009 21:56

Addiction aux jeux d'argents

Message par Onagre » mardi 12 avril 2016 19:46

Bonjour Booso, c'est très dur cette addiction, tes mots sont durs, je suis navrée de ce que tu traverses.
Je ne suis pas addict aux jeux d'argent mais j'ai des crises de dépenses compulsives. Je comprends bien certains passages de tes textes.
J'espère vraiment que ce contrôle tu vas le reprendre, tu as l'air plein de volonté et solide, alors surtout on s'accroche!
:bisouss:
Hello darkness, my old friend...
Salon

Avatar du membre
booso
Messages : 737
Enregistré le : mardi 29 mars 2016 15:58
Localisation : liège, belgique

Addiction aux jeux d'argents

Message par booso » mercredi 13 avril 2016 8:45

incarmal a écrit :C'est cool que tu ais un pote sur qui compter,Comment ça va aujourd'hui?
bonjour incarmal,
oui j'ai vraiment de la chance d'avoir un ami comme lui, et c'est le seul qu'il me reste vraiment, en tout cas celui que je vois régulièrement, et j'aurais pu le perdre, mais heureusement il est resté, et là entre nous cette histoire est déjà du passé, j'avais peur au début que cette histoire transforme malgré tout nos rapport, mais non tout est pareille qu'avant, sauf que voilà il sait maintenant qu'il ne faut pas me donner ou confié de l'argent, et c'est malheureusement vrais, le "sevrage" passe par là, ne plus avoir de grosse somme d'argent a ma disposition.
aujourd'hui ça vas, j'ai reçus un petite somme d'argent de ma facture d'électricité de fin d'année (65eur) et je suis aller en ville acheter l'anniversaire de mon fils le 18, et confié le reste 15 eur a mon ami jusque dimanche pour allr mangé une bonne glace avec mon fils, donc content de ne pas avoir fait de co....e avec cette argent, même fière de moi :smile:
Onagre a écrit : tu as l'air plein de volonté et solide, alors surtout on s'accroche!
bonjour onagre,
merci pour ton soutient, et ça fais du bien de ne pas se sentir jugé, car avec cette addiction il y à beaucoup de honte qui découle de notre comportement.

Avatar du membre
booso
Messages : 737
Enregistré le : mardi 29 mars 2016 15:58
Localisation : liège, belgique

Addiction aux jeux d'argents

Message par booso » vendredi 15 avril 2016 12:49

incarmal a écrit :Comment ça va aujourd'hui?
salut incarmal, j'ai hésité longtemps avant de venir écrire ici, la honte je pense, le fait que d'autres puisse lire et se dire "c'est qu'il le veut bien" mais j'ai eu de nouveau une petite rechute hier soir, du coup, angoisses, culpabilité grrrrrrrrr :casuffit:
a la base, je partais juste pour aller boire un verre pour voir des gens et discuter, rien de bien méchant, et la une personne que je connaissais jouais, comme j'ai déjà expliquer chez nous un café sans jeux ça n'existe pas, et à un moment il ma proposé de mettre 5eur avec lui et j'ai fini par lui dire ok :newblush:
mais ce qui me rend malade et ce qui me décide a en parler ici, histoire de déposé ma "valise" c'est qu'avec cette toute petite somme on n'en a gagner une beaucoup plus grosse, et bien évidement ce qui devait arriver est arriver tout est retourner dans le jeu aussi vite :casuffit:
c'est un petit café de quartier très sympas, après avoir discuté avec le patron que je connaissais et lui avoir raconter mon histoire qu'il ne connaissais pas, il savait bien sur que je jouais mais pas a ce point, il ma dis ok tu veut que je t'aide,et il ma dis, dorénavant tu ne jouera plus chez moi, je te l'interdit, et j'ai trouver ça sympas, car la plus part des cafetier te pousse a jouer justement car ça leurs rapporte beaucoup.
ici je recommence a travailler lundi c'est officiel, et je pense et j'espère que ça vas vraiment m'aider, je vais retrouver une vie social normal et je sais qu'en semaine je serais tellement fatigué que ça ne me viendra pas a l'idée.
enfin voilà, j'aurais pu rester dans mon coin et ne pas en parler, mais j'avais besoins de me décharger de ce poids la, même si le regard de l'autre peux faire peur, puis si en même temps ce post peux aider d'autres personnes..........

Avatar du membre
incarmal
Modérateur
Messages : 2980
Enregistré le : mercredi 27 mai 2009 0:40
Localisation : Savoie

Addiction aux jeux d'argents

Message par incarmal » samedi 16 avril 2016 15:30

Salut Booso.

Oui tu as fait une petite rechute mais à chaque fois tu te relèves et tu en tires des leçons.
De plus tu as pu en causer avec le cafetier et il a su te filer un coup de main à sa manière. C'est vrai que c'est sympa.

Le forum a aussi cette utilité de pouvoir poser un peu de son fardeau et je sais à quel point ça peut être important.

C'est super que tu ais pu acheter le cadeau d'anniv de ton fils. Il va être content. Et puis tu as mis de côté pour la glace de demain et c'est une bonne chose aussi.

C'est bon de se dire aussi qu'on arrive à faire des choses bien. :wink2:

Je te souhaite un bon week-end et que la reprise du travail se passe bien. :smile:
C'est pas parce que les gens sont plus nombreux à avoir torts qu'ils ont forcément raison.
Ma Galerie
Mon salon

Avatar du membre
booso
Messages : 737
Enregistré le : mardi 29 mars 2016 15:58
Localisation : liège, belgique

Addiction aux jeux d'argents

Message par booso » lundi 11 juillet 2016 20:00

salut incarmal,
si tu passe par ici j'aurais vraiment besoins de parler si tu à du temps, et l'envie, je suis vraiment perdu...

Avatar du membre
incarmal
Modérateur
Messages : 2980
Enregistré le : mercredi 27 mai 2009 0:40
Localisation : Savoie

Addiction aux jeux d'argents

Message par incarmal » lundi 11 juillet 2016 20:36

Salut Booso.

là chui rincé par ma journée de taf mais demain je suis en repos et je pourrais passer sans soucis. :wink2:
C'est pas parce que les gens sont plus nombreux à avoir torts qu'ils ont forcément raison.
Ma Galerie
Mon salon

Avatar du membre
booso
Messages : 737
Enregistré le : mardi 29 mars 2016 15:58
Localisation : liège, belgique

Addiction aux jeux d'argents

Message par booso » lundi 11 juillet 2016 20:37

ok, pas de soucis, je comprend...

Avatar du membre
incarmal
Modérateur
Messages : 2980
Enregistré le : mercredi 27 mai 2009 0:40
Localisation : Savoie

Addiction aux jeux d'argents

Message par incarmal » lundi 11 juillet 2016 20:42

Sinon tu m'expliquerais en quoi tu te sens particulièrement perdu en ce moment?
Tu as des anxiétés particulières qui risquent de te tenter à faire des excès?
C'est pas parce que les gens sont plus nombreux à avoir torts qu'ils ont forcément raison.
Ma Galerie
Mon salon

Avatar du membre
booso
Messages : 737
Enregistré le : mardi 29 mars 2016 15:58
Localisation : liège, belgique

Addiction aux jeux d'argents

Message par booso » lundi 11 juillet 2016 20:44

l'exès a été fait malheureusement, cette après midi...
la je cherche de l'aide partout depuis plus de 3h et je ne trouve rien..
mais je vais tenté de me reposer, je suis anéantis par ce que j'ai fais aujourd'hui..
merci a toi.

Avatar du membre
incarmal
Modérateur
Messages : 2980
Enregistré le : mercredi 27 mai 2009 0:40
Localisation : Savoie

Addiction aux jeux d'argents

Message par incarmal » lundi 11 juillet 2016 21:43

Ecoute : ce qui est fait est fait.
Maintenant il va falloir surtout réfléchir à ce qu'il est possible de mettre en place comme stratégie pour limiter les dégâts tant sur le plan financier que sur le plan addiction et aussi, et c'est une réelle priorité, sur le plan de l'estime soi.

Oui c'est difficile et je sais comment on se sent après un tel craquage.
Tu sembles néanmoins mesurer l'ampleur de ce qui vient de se produire, tu n'es pas dans un déni et c'est déjà une bonne chose.

J'espère que tu vas parvenir à te poser un peu afin de retrouver un esprit plus clair qui te permettra de prendre un peu de hauteur sur ce qu'il vient de se passer.

Ne vois pas ça comme un échec total : ce qui vient de se produire ne nie en rien tous les efforts effectués depuis quelques mois. Tu ne repars pas de zéro mais avec une expérience supplémentaire qui doit te permettre de mieux te comprendre et de percevoir ce qui a pu générer ce dérapage.

Pour le moment tâche de ne pas écouter la voix de la culpabilité mais laisse de la place à celle de la compréhension. Il va falloir que tu sois doux avec toi même plutôt que de t'auto-flageller.
On va trouver ensemble comment dépasser cette épreuve. :console:
C'est pas parce que les gens sont plus nombreux à avoir torts qu'ils ont forcément raison.
Ma Galerie
Mon salon

Avatar du membre
booso
Messages : 737
Enregistré le : mardi 29 mars 2016 15:58
Localisation : liège, belgique

Addiction aux jeux d'argents

Message par booso » mardi 12 juillet 2016 6:28

merci incarmal d'avoir répondu malgré ta fatigue..
c'est mon gros problème, je n'arrive jamais à me dire ce qui est fait est fait, du coup sa devrait m'aider a réflechir pour les fois suivante, et même pas, sa m'attriste.
je me sens très mal éffectivement et encore plus ce matin au réveil, car je mesure l'ampleur de mon dérapage comme tu dis, et oui je ne sais pas, peut être que c'est une bonne chose que de le réalisé.
j'ai passer ma soirée hier a chercher ou je pourrais trouver de l'aide, regarder partout sur internet et je suis tomber sur le numéro d'une personne qui s'occupe d'un groupe de joueur anonyme.
j'ai discuté bien longtemps avec lui au téléphone et il ma proposé de rejoindre leurs groupe, c'est une fois par semaine, pas trop loin de chez moi, je pense que je n'ai rien a perdre.
incarmal a écrit :Tu ne repars pas de zéro mais avec une expérience supplémentaire qui doit te permettre de mieux te comprendre et de percevoir ce qui a pu générer ce dérapage.
c'est sa qui me fait peur chez moi, j'ai parfois le sentiment de ne jamais retenir la leçon et je pense que c'est ce qui me touche le plus, en même temps et sans me chercher d'excuses, loin de la, je me rend compte que l'addiction est une vrais maladie, une saloperie de maladie..
incarmal a écrit :Il va falloir que tu sois doux avec toi même plutôt que de t'auto-flageller.
c'est ce qui vas être le plus dur a faire dans les jours a venir, comment ne pas m'en vouloir.
comme je disais, j'ai sonner a plusieurs endroit hier soir, et j'ai trouver quelque numéros que je vais tenté de joindre ce matin pour tenté de trouver une solution, car il est plus que temps que tout sa s'arrête..
et tu sais incarmal, je pense que tu connais, mais le pire aussi dans ces situations, c'est le regard de l'autre, le jugement, même ici je me dis que ceux qui lisent ce que j'écris doivent me juger durement, se dire, il le cherche, car je peux comprendre que vus de l'extérieur sa doit paraitre completement fous mon comportement..
Voilà, mon premier coup de fil tombe déjà a l'eau, la ou j'ai sonner, il ne s'occupe que des problèmes de drogues, c'est super difficile de trouver de l'aide pour l'addiction aux jeux d'argents à première vue :sad:

Avatar du membre
incarmal
Modérateur
Messages : 2980
Enregistré le : mercredi 27 mai 2009 0:40
Localisation : Savoie

Addiction aux jeux d'argents

Message par incarmal » mardi 12 juillet 2016 11:33

booso a écrit : je n'arrive jamais à me dire ce qui est fait est fait, du coup sa devrait m'aider a réflechir pour les fois suivante, et même pas, sa m'attriste.
C'est même pas que ça ne te fait pas réfléchir...au contraire ça te fait beaucoup cogiter et ruminer mais c'est le besoin d'anesthésie provoqué par le jeu qui est plus fort, qui prend le pas sur la raison et c'est en cela que c'est une foutue maladie.
Tu fais bien de chercher de l'aide car je pense qu'il est extrêmement difficile de s'en sortir seul.

Quand tu es proche d'un craquage n'hésite pas à venir sur le forum. Bien sûr viens en parler ici, mais tu peux aussi aller farfouiller dans tous les recoins et topics du forum, c'est très con mais en faisant cela le temps passe et puis de pouvoir intervenir dans divers sujets change les idées.

pour ma part je sais que ça m'a aidé à tenir. Je me souviens d'une fois où j'étais prêt à craquer de nouveau, j'enfilais mon fute pour aller faire le pleins de bouteilles de blanc et en passant dans mon salon j'ai lu des messages m'encourageant à tenir le coup. ça m'a redonné la force ce jour là de faire machine arrière et de laisser passer la tempête.
booso a écrit : je mesure l'ampleur de mon dérapage comme tu dis, et oui je ne sais pas, peut être que c'est une bonne chose que de le réalisé.
Je te l'affirme : oui c'est une bonne chose. Il est tellement plus difficile de prendre les bonnes décisions quand on arrive pas à retrouver ses esprits (je pense à l'alcool dans mon cas et à d'autres drogues dans le tien qui nous empêchaient de retrouver cette "réalité") Où en es-tu d'ailleurs sur ce point?
booso a écrit :j'ai passer ma soirée hier a chercher ou je pourrais trouver de l'aid
C'est vrai que je connais mal les aides spécifiques aux addictions aux jeux. La première page que je trouve à ce sujet est celle-ci mais je suppose que tu l'as déjà consultée : http://www.aide-info-jeu.fr/page_engage ... soins.html" onclick="window.open(this.href);return false;
C'est vraiment une bonne chose que ce groupe d'addicts aux jeux anonymes (je préfère dire ça que "joueurs anonymes" car sinon on perd de vue que le jeu est un problème).
booso a écrit : loin de la, je me rend compte que l'addiction est une vrais maladie, une saloperie de maladie..
:oui:
En même temps si ce besoin d'anesthésie s'est mis en place c'est probablement qu'à une période de ta vie ton cerveau avait un besoin vital de se déconnecter. malgré tout tout aujourd'hui cette façon de prendre en charge tes troubles anxieux s'avère inefficace car il en génère de supplémentaires et c'est en en prenant conscience qu'on peut entreprendre des démarches d'aides comme celles que tu effectues en ce moment.
booso a écrit :mais le pire aussi dans ces situations, c'est le regard de l'autre, le jugement, même ici je me dis que ceux qui lisent ce que j'écris doivent me juger durement, se dire, il le cherche, car je peux comprendre que vus de l'extérieur sa doit paraitre completement fous mon comportement..
Ici tu n'as pas çà craindre ce genre de regard. C'est un sentiment qu'on est beaucoup à expérimenter dans des situations différentes mais avec cette même peur du jugement (Auto-mutilation, alcoolisme, boulimie, addiction au sexe, etc...). En ce sens je trouve que c'est vraiment un espace où l'on peut souffler. on est pas ici pour se juger mais pour partager nos expériences c'est ce qui fait la force du forum. :smile:

Pour ce qui est du quotidien, bien sûr on a peur du regard de l'autre sur nos attitudes. Au final ce qu'on redoute c'est leur incompréhension, le fait que certains ne puissent concevoir l'idée même de maladie concernant ce qui nous taraude et qui nous pousse à agir d'une façon qui leur semble absurde.
C'est en cela que la phrase de ma signature me ramène dans une zone de confort.
"C'est pas parce que les gens sont plus nombreux à avoir torts qu'ils ont forcément raison". Ils ne connaissent pas le sujet, et manquent du coup d'ouverture et de connaissance sur les addictions.

Continue à passer nous voir pour causer et oui je t'encourage à essayer de te rapprocher du groupe d'anonymes d'addicts aux jeux. Je suis persuadé que vous pourrez partager vos expériences et que ce pourra être un plus dans ton combat contre cette foutue maladie.

Sache que tu as tout mon soutien et que quel qu'en soit le jour, si tu viens poster je viendrais te soutenir dès que j'en aurais l'occasion. :smile:
C'est pas parce que les gens sont plus nombreux à avoir torts qu'ils ont forcément raison.
Ma Galerie
Mon salon

Avatar du membre
booso
Messages : 737
Enregistré le : mardi 29 mars 2016 15:58
Localisation : liège, belgique

Addiction aux jeux d'argents

Message par booso » mardi 12 juillet 2016 20:26

merci incarmal, mais vraiment un énorme merci qui vient du coeur pour ta réponse...
alors voilà, je revient de chez un médecin, spécialiste des comportement de jeux, et il me propose 2 solutions, soit je tente de me soigner moi même a la maison, soit une hospitalisation, il ma donner une semaine pour réflechir..
ma psy n'est pas trop pour l'hospi, elle me dis que sa ne changera rien aux problème, moi je ne sais pas, je ne sais plus..
Mon ex compagne, ma dis tantôt qu'elle allait demander la garde exclusive de mon fils pour le mettre a l'abri de moi, ce qui n'arrange rien à mon état bien sur.
je suis décidé a m'en sortir, mais le chemin et les semaines a venir vont être très, très dur, j'espère tenir le coup..
j'ai rdv lunid avec le groupe de paroles, c'est d'ailleurs le gars qui s'en occupe qui ma conseiller ce medecin.
je ne vais pas aller plus loin pour aujourd'hui, car je suis sous médicament depuis 2h, et je suis KO, mais je redis, merci a toi d'être la, ça me touche vraiment..

Avatar du membre
incarmal
Modérateur
Messages : 2980
Enregistré le : mercredi 27 mai 2009 0:40
Localisation : Savoie

Addiction aux jeux d'argents

Message par incarmal » mercredi 13 juillet 2016 12:14

salut Booso.

J'espère que tu parviens à être indulgent avec toi même.

C'est super que tu ais trouvé un médecin spécialisé. Le gars du groupe t'a bien conseillé apparemment.
Que penses-tu de ses propositions pour le moment?

Je pense que si tu veux te soigner tout seul à la maison tu vas avoir besoin d'avoir d'entretiens régulier avec ce fameux médecin, ainsi que de commencer à aller aux réunions une fois la semaine avec le groupe.

Ton premier rendez-vous avec le groupe te permettra d'en apprendre encore beaucoup sur cette maladie, or bien connaitre ce contre quoi on se bat est primordial pour adopter les bonnes stratégies.
Pourras-tu me dire comment ça se présentera? ça m'intéresse beaucoup cette démarche.
Je trouve que tu mets un max de chances de ton côté et franchement je pense que tu as de quoi ressentir un peu de fierté de prendre le problème à bras le corps.

Perso je trouve que l'hospitalisation peut être intéressante.
Je ne suis absolument pas d'accord avec ta psy : ça peut te permettre de tenir bon en cette période où tu te sens particulièrement fragilisé. ça permet d'avoir une période sans avoir à porté de main tout ce qui pourrait te tenter le temps que ça rentre dans l'ordre. ça te permettrait également d'être pris en charge par une autre équipe soignante qui te prendrait en charge avec un regard neuf sur ta situation. A l'hôpital tu verrais également un autre psychiatre qui pourrait peut être te proposer de nouvelles pistes intéressantes.
Ta psy n'est pas pour l'hospitalisation mais je ne pense pas qu'elle ait une idée plus novatrice à te proposer. Il est bon parfois de sortir des sentiers battus.

Moi je bosse en psychiatrie, je suis aide-soignant actuellement et je reprends les études d'infirmier en septembre. Si je ne croyais pas en les vertus de l'hospitalisation je ne pourrais pas exercer ce métier.
Bien sûr ça ne convient pas à tout le monde et certaines personnes arrêtent rapidement la prise en charge qui ne leur semble pas satisfaisante, mais je vois également beaucoup d'autres personnes qu'une hospitalisation a aidé à repartir du bon pied.

La décision t'appartient et quelle qu'elle soit je te soutiendrais dans la voie que tu auras choisi.
booso a écrit :Mon ex compagne, ma dis tantôt qu'elle allait demander la garde exclusive de mon fils pour le mettre a l'abri de moi, ce qui n'arrange rien à mon état bien sur.
J'imagine comme ce doit être dur d'entendre ça.
Ce que je vais dire va être très bateau mais il faut que tu fasses de cela un moteur et une motivation supplémentaire pour tenir le coup et mettre en place des stratégies pour parvenir à remettre la tête hors de l'eau.
booso a écrit :Je suis décidé a m'en sortir, mais le chemin et les semaines a venir vont être très, très dur, j'espère tenir le coup..
Tu as tout mon soutien en tout cas et je serais là si besoin.
Je répond rarement tout de suite mais dès que je le peux je passe te voir. :ham1:

Je prends ton histoire très à cœur car tu me rappelle beaucoup ce que j'ai pu traverser et que je te souhaite vraiment de reprendre le contrôle de ton quotidien . :smile:
C'est pas parce que les gens sont plus nombreux à avoir torts qu'ils ont forcément raison.
Ma Galerie
Mon salon


Répondre