Quand arrêter le suivi psy ?

Les séjours en centres de soins, les thérapies (non médicamenteuses), vos relations avec les psychiatres, psychologues, psychothérapeutes, pharmaciens...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Tmmet
Messages : 28
Enregistré le : dimanche 16 juin 2019 0:37

Quand arrêter le suivi psy ?

Message par Tmmet » mardi 13 août 2019 15:10

Bonjour,

J'ai été pris en charge pour un premier épisode de dépression par un psychiatre, sur orientation de mon médecin traitant. Les symptômes disparaissent, et j'ai par ailleurs pris l’initiative de réduire ma consommation de benzodiazépines dans l'optique d'un arrêt complet en fin d'année. Au-delà des anti-dépresseurs, je pense que l'arrêt suite à un syndrome d'épuisement professionnel m'a permis de reprendre le dessus. Je souhaiterais, à terme, arrêter toute médication.

Aujourd'hui, je préférerais que le suivi soit assuré par mon médecin traitant dans la mesure où :

- Le traitement efficace a été trouvé
- Les retentissements de cet épisode sur ma vie se rétractent petit à petit
- Surtout, je suis plus à l'aise avec mon médecin traitant

Ma question est donc : quand arrête-t-on le suivi psychiatrique ? Je souhaitais proposer à mon psychiatre de basculer vers un suivi avec médecin généraliste, mais je ne sais pas si cela est possible. Par ailleurs, peut-on décider de soi-même d'arrêter de voir son psychiatre lorsque l'on n'en ressent plus le besoin ?

Je bénéficie par ailleurs d'un suivi psychothérapeutique avec un psychologue que je souhaiterais poursuivre, en parallèle de ma prise en charge par mon médecin traitant. Notamment, en vue de s'assurer de la bonne stabilisation de mon épisode dépressif/syndrome d'épuisement professionnel.

Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3393
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Quand arrêter le suivi psy ?

Message par Antonio » mercredi 14 août 2019 12:59

Salut. Comme dit sur un autre sujet, il me semble, un médecin ne saura pas vraiment t'aider pour un sevrage. Le mieux est de compter sur ton entourage et sur toi-même.

C'est mieux de poursuivre le suivi psychothérapeutique, mais pour la médication, ce sera ton médecin qui s'en chargera s'il est OK avec le traitement actuel obtenu avec ton psychiatre.

Si tu veux te "séparer" de ton psychiatre, tu n'as aucun contrat avec lui, tu peux donc lui dire que tu n'as plus besoin de ses services.
« En rabaissant autrui, on s'abaisse soi-même. »
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 16 avril 1869.

Galerie    Salon      The World Is Yours

Répondre