Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Les relations avec les soignants. Les centre de soins.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 6563
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Suisse

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Antonio »

Ce n'est que mon avis et je ne suis pas médecin, mais ne faites pas d'ECT, c'est de la torture, les dégâts sont irréversibles. Si vous voulez détruire votre cerveau en provoquant une crise d'épilepsie sous narcose et avec un paralysant (curare), vous le regretterez.

Les pertes de mémoires sont irréversibles. Les dégâts sont permanents. N'endommagez pas votre cerveau, je vous en conjure.

À vous de voir. Réfléchissez bien.
« Je n'exige plus rien de moi-même, je vivote comme les végétaux. »
— Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872

🖤 —————— • ° • ✿ • ° • —————— 🖤

🍺 Salon | Compte abandonné
Dg2021
Messages : 8
Enregistré le : jeudi 15 avril 2021 10:53

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Dg2021 »

Aucun traitement n a fonctionné et je souffres tellement que je dois tenter les ECT
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 6563
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Suisse

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Antonio »

Je comprends et moi-même j'avais songé à faire des séances d'ECT, mais après avoir lu de très nombreux témoignages de gens qui ont complètement perdues la mémoire, qui oublient des choses, n'arrivent plus à parler, se sentent ralentis, comme "abrutis", c'est effrayant.

Il est possible que la dépression devienne moins sévère, mais il y a un prix à payer, ce sont les dégâts causés au cerveau.

C'est une "thérapie" extrêmement lourde. Il faut essayer des médicaments, il y en a plein, tu as encore l'espoir de trouver une bonne médication.

As-tu essayé les benzos à doses élevées ? Le Xanax entre 2 et 4 mg par jour à un léger effet antidépresseur.

Sinon il y a des régulateurs d'humeur comme le Lamictal qui est un antiépileptique qui régule l'humeur.

Il faut que tu essaies tout ce que tu peux avant de songer aux électrochocs.
« Je n'exige plus rien de moi-même, je vivote comme les végétaux. »
— Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872

🖤 —————— • ° • ✿ • ° • —————— 🖤

🍺 Salon | Compte abandonné
Dg2021
Messages : 8
Enregistré le : jeudi 15 avril 2021 10:53

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Dg2021 »

J ai essayé beaucoup de médicaments ( xanax, brintellix, anafranil...) aucun n a réussi à remonter mon moral, à me redonner l envie...je suis vide à l intérieur
Tu évoques des effets secondaires que je ne connaissais pas, j avais accepté les pertes de mémoire
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 6563
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Suisse

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Antonio »

Je comprends, mais il y en a d'autres. Tu peux tenter le Lamictal puisque il régule l'humeur, donc tu devrais te sentir mieux.

Autrement, tu peux tenter le Lyrica ou le Neurontin, ce sont aussi des antiépileptiques qui agissent sur l'humeur.

Je ne crois pas aux antidépresseurs, c'est pour cela que je te propose ce genre de médocs.

Demande à ton médecin de te faire prescrire du Lamictal ou du Lyrica afin de réguler ton humeur.

Si tu fais des ETC, je pense (et je précise que ce n'est que mon avis), je pense que c'est extrêmement violent pour le cerveau ; donc une mauvaise idée.
« Je n'exige plus rien de moi-même, je vivote comme les végétaux. »
— Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872

🖤 —————— • ° • ✿ • ° • —————— 🖤

🍺 Salon | Compte abandonné
Dg2021
Messages : 8
Enregistré le : jeudi 15 avril 2021 10:53

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Dg2021 »

Comment as tu forgé ton avis?
Connais tu des personnes qui ont fait des ECT?
Je me mefie beaucoup des medicaments pour avoir eu beaucoup d'effets secondaires et je pense que c est l un d'eux qui m a plongé dans cette dépression.
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 6563
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Suisse

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Antonio »

J'ai forgé mon avis sur les nombreux témoignages de gens ayant fait des ECT et qui regrettent plus que tout de ne pas pouvoir revenir en arrière.

Il y a ce site (en anglais) destiné aux survivants des ECT et qui réclament justice : https://ectjustice.com/ect-survivor-stories/

Tu peux aussi chercher (en anglais) sur Google : "ECT ruined my life" pour voir 2 millions de résultats concernant les électrochocs qui ont ruiné des vies.

Et oui, je connais des gens qui ont fait des ECT. Aucun n'a été aidé par ces séances. Aucun.

Les médicaments ont des effets secondaires, c'est vrai, mais ils ont aussi des effets positifs. Si tu penses qu'un médicament t'as plongé dans une profonde dépression, c'est possible, on appelle ça une dépression iatrogène (c'est-à-dire une dépression causée par les médocs).

Cependant, la dépression est multifactorielle, plein de paramètres rentrent en compte. Ton hygiène de vie, ton sommeil, ta nourriture, tout cela influe aussi sur l'humeur. Bien sûr que ne manger que des légumes et ne boire que de l'eau ne vont pas te redonner le goût de vivre, je ne suis pas là pour te parler de faire du yoga ou de la méditation, je comprends que ta souffrance est très intense.

J'espère que tu es épaulé(e) par un bon médecin.
« Je n'exige plus rien de moi-même, je vivote comme les végétaux. »
— Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872

🖤 —————— • ° • ✿ • ° • —————— 🖤

🍺 Salon | Compte abandonné
Dg2021
Messages : 8
Enregistré le : jeudi 15 avril 2021 10:53

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Dg2021 »

Oui j ai un bon médecin en qui j ai confiance et qui me conseille 4 séances d'ECT
Autour de moi 2 personnes ont eu des ECT avec succès sans effets indésirables
Le lien que tu as mis est effrayant je n ai pas trouvé de témoignages similaires en France
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 6563
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Suisse

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Antonio »

Sans effets indésirables, c'est assez étonnant, puisqu'il y en a des effets indésirables. Sur la page Wikipédia, on peut lire :
Outre les déficits mnésiques, l'ECT pourrait entrainer des déficits cognitifs. En 2007, fut publiée une étude démontrant que l'ECT provoquait non seulement une perte de mémoire, mais également une baisse des capacités cognitives (apprentissage et pensée).

L'étude consistait en une série d'évaluations cognitives, effectuées après les séances d'ECT, sur une durée de six mois, réalisée sur 347 patients évalués à l'aide du DSM pour des symptômes dépressifs, issus de sept hôpitaux dans la périphérie de New York City.

Les déficits observés dans cette étude correspondent à un déficit cognitif général, concernant la gestion de l'information, l'exécution des réponses et les performances motrices, sans que ceci soit lié à l'aggravation de la dépression.
L'étude est disponible ici : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16936712/ (c'est un site gouvernemental américain, donc fiable).

Après comme je l'ai dit, il est possible que la dépression devienne moins intense, mais c'est comme jouer à la roulette russe.
« Je n'exige plus rien de moi-même, je vivote comme les végétaux. »
— Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872

🖤 —————— • ° • ✿ • ° • —————— 🖤

🍺 Salon | Compte abandonné
Dg2021
Messages : 8
Enregistré le : jeudi 15 avril 2021 10:53

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Dg2021 »

Je te remercie pour le lien très instructif

Cette étude compare deux techniques d'ECT (l une avec des ondes sinusoïdales et l autre par impulsion) en fonction du placement des électrodes.

Citation du rapport:
"choix du placement des électrodes est essentiel pour déterminer la gravité des déficits à long terme. Enfin, il y avait une variabilité considérable au sein de certains sites de la technique ECT, comme le choix de la forme d'onde et le placement des électrodes."

Ce même rapport indique que 12,4% des patients ont une amnésie rétrograde marquée et persistante (plus de 6 mois), ça répond en partie à ma question initiale

Ce rapport est vraiment intéressant car on constate la résorption des effets indésirables (comparaison des résultats post ECT et 6 mois après les ECT).
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 6563
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Suisse

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Antonio »

Oui c'est une étude très intéressante et le placement des électrodes semble important, c'est mieux d'en avoir sur les 2 tempes.

Bon, après, j'approuve pas du tout ce genre de thérapie. Si tu veux le faire, je ne peux pas t'en empêcher, mais j'espère que tu pourras en discuter avec ton médecin pour tenter d'autres méthodes.

Il y a l'EMDR (intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires) qui semble intéressante, tu as essayé ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Int%C3%A9 ... _oculaires
« Je n'exige plus rien de moi-même, je vivote comme les végétaux. »
— Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872

🖤 —————— • ° • ✿ • ° • —————— 🖤

🍺 Salon | Compte abandonné
Avatar du membre
incarmal
Modérateur
Messages : 2870
Enregistré le : mercredi 27 mai 2009 0:40
Localisation : Savoie

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par incarmal »

Bonjour Dg2021

Je travaille en psy et j'ai pu suivre plusieurs patients traités par ECT. J'ai également pu accompagner un patient pendant une séance.

C'est effectivement une thérapie qui est mise en place une fois que les autres ont été essayées sans résultat satisfaisant.

Je ne suis pas médecin et n'ai qu'un point de vu "soignant" sur le sujet mais de ce que j'ai pu observer les résultats sont variables d'un individu à un autre.

Ainsi chez les personnes que j'ai pu suivre les conséquences ont été assez différentes.

La majorité ont vu leur état de santé s'améliorer assez rapidement avec une forte diminution ou disparition des symptômes liés à la mélancolie.
Pour certain d'entre eux cette amélioration n'a été que temporaire,entre 6 mois et 2 ans, avant une rechute. Pour d'autres l'amélioration a pu tenir sur le long terme.

Il est vrai que les amnésies temporaires sont fréquentes à la suite des ces séances. La plupart de ces troubles cognitifs diminuent après un laps de temps. C'est bien sûr une aspect à prendre en compte dans la détermination du bénéfice/risque.

Je n'ai connu qu'un seul cas, parmi les patients que j'ai suivi, de personne dont l'état de santé s'est dégradé sur le long terme après les séances.
Il y a eu une amélioration sur quelques semaines puis rechute et perte progressive sur le plan cognitif, cependant je ne peux pas m'avancer sur le fait que ce soit directement dû aux ECT ou si ce sont les symptômes mélancoliques qui ont repris le dessus et se sont aggravés, ce qui peut aussi amener à ce types de symptômes.

Aussi je tiens à dire que je n'ai pas un avis tranché sur la question des ECT. J'étais dans un premier temps assez méfiant concernant cette thérapie.
J'ai ensuite été confronté à des cas de patients mélancoliques pour lesquelles les autres thérapies n'ayant pas fonctionné et au vu de l'importance des symptômes, j'ai compris qu'essayer cette thérapie devenait un recours supplémentaire.

J'ai aussi pu constater les amélioration chez certains et malheureusement les rechutes après un laps de temps chez d'autres.

Je pense aujourd'hui qu'à défaut d'autre solution, en cas de symptômes mélancoliques persistants et si les autres thérapeutiques n'ont pas fonctionné, les ECT sont à envisager.
C'est pas parce que les gens sont plus nombreux à avoir torts qu'ils ont forcément raison.
Ma Galerie
Mon salon
Dg2021
Messages : 8
Enregistré le : jeudi 15 avril 2021 10:53

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Dg2021 »

Antonio

L EMDR est utilisée pour les patients ayant subi un traumatisme.

Incarmal
Je te remercie pour ton partage d expérience et j espère que cette thérapie fonctionnera sur moi car vivre avec ce vide et sans envie n est pas une vie... il a fallu que j en passe par là pour le comprendre
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 6563
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Suisse

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Antonio »

Je suis d'accord avec Incarmal, mais je dirais que les ECT devraient être l'ultime recours, il faut donc essayer tous les médocs possibles avant d'envisager les électrochocs.

Il y a des antiépileptiques comme le Lyrica et le Lamictal qu'il faudrait essayer, ils régulent l'humeur.

Force à toi ! :tony:
« Je n'exige plus rien de moi-même, je vivote comme les végétaux. »
— Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872

🖤 —————— • ° • ✿ • ° • —————— 🖤

🍺 Salon | Compte abandonné
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 6563
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Suisse

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Antonio »

Petite précision : @Toutite peut témoigner sur les électrochocs qui ont conduit à un suicide d'un proche qui lui était très cher.

Les électrochocs avaient retiré la dépression, mais pas les idées suicidaires, lui donnant l'énergie nécessaire pour se tuer.

Je le répète : c'est la roulette russe.
« Je n'exige plus rien de moi-même, je vivote comme les végétaux. »
— Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872

🖤 —————— • ° • ✿ • ° • —————— 🖤

🍺 Salon | Compte abandonné
Avatar du membre
Toutite
Messages : 2695
Enregistré le : samedi 14 décembre 2019 21:39
Localisation : Québec - Canada

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Toutite »

@Antonio

Tu as raison Antonio, il vaut mieux prendre 5 ans à essayer des médicaments que d'accepter les électrochocs. C'est un traitement que je trouve moyenâgeux.
Toutite :mercipoli:
Mon salon

Guérir : parfois;
soigner : souvent;
écouter : toujours.
(Citation de Louis Pasteur)
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 6563
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Suisse

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Antonio »

Exactement, je suis 100 % d'accord avec toi. Merci pour ta contribution. :zenzen:
« Je n'exige plus rien de moi-même, je vivote comme les végétaux. »
— Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872

🖤 —————— • ° • ✿ • ° • —————— 🖤

🍺 Salon | Compte abandonné
Dg2021
Messages : 8
Enregistré le : jeudi 15 avril 2021 10:53

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Dg2021 »

Je suis vraiment désolé pour ton proche toutite

5 ans de dépression est impensable pour moi et je compatis avec ceux qui y font face depuis tant d'années

De mes nombreuses lectures je retiens que malheureusement les dépressions deviennent chroniques en s entetant à prescrire des médicaments à des patients résistants à ces derniers
Hikari

Sismothérapie/électrochoc/électronarcose/électroconvulsivothérapie (ECT)

Message par Hikari »

Je me permets de partager ma vision sur les électrochocs, je vais principalement parler d'un membre de ma famille qui l'a fait jadis
Je dirais que la première chose à faire pour faire disparaître la dépression est de changer son mode de vie
En second si elle persiste, prendre des médicaments ; en troisième envisager ceci, chacun sa vision

Je préfère le dire, il se peut que même après des électrochocs la dépression reste ce qui a été le cas de ma parente
A ce niveau à part résister à l’obscurité en espérant voir de la lumière je ne vois plus qu’accepté que c’est une part de nous

Concernant les séquelles, je l’ai toujours vu avec une mémoire moyenne, négative, je ne peux pas vraiment dire, c’était avant ma naissance
Toutefois, elle me répétait souvent que ces choses lui avaient détruit la mémoire ; ce qu’ils appellent de l’épilepsie
Ce n’est pas vraiment cela, elle se mordait si fort les joues qu’elle eu des cicatrices
Elle me répétait de ne jamais faire ça et de ne jamais le conseiller à quelqu’un
Je rappelle, c’était à l’époque

Je ne suis pas là pour dire ce qu’il faut faire ou ne pas faire, même si j’ai vraiment envie de vous dire de ne pas le faire
Chacun est libre de ces choix ; c’est votre vie, si vous voulez hurler sur tous les toits, c'est votre choix
Si vous voulez dire X chose, c'est votre choix aussi ; la vie est courte et surtout, c'est peut-être notre
Seule vie, alors vivons-la qu’importent les obstacles, essayons juste d'être nous et d'être heureux ♥
Répondre