Cherche témoignages de mamans dépressives

Les différentes dépressions, des témoignages...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Liane
Messages : 31
Enregistré le : lundi 27 novembre 2006 9:27

Cherche témoignages de mamans dépressives

Message par Liane » mercredi 19 mai 2010 12:13

Bonjour,

Je connais ce forum depuis longtemps. J'ai vu lors de ma connection que ma dernière visite datait de 2007. Encourageant me dis-je, cela fait (déjà) 3 ans que je n'ai pas posté (j'étais quand même venu entre-temps pour lire). Et désespérant parce que je suis toujours dépressive.

Alors que s'est-il passé depuis 2007. Eh bien je suis mariée et j'ai 2 beaux enfants. L'aîné a 27 mois et le dernier 5 mois.

Voilà et moi toujours dépressive. Quand je pense qu'à l'époque, certains psy m'avaient subtilement soufflé l'idée qu'en devenant maman tout s'arrangerait. Heureusement que je n'ai les pas écouté.

Alors en fait j'aurais aimé avoir des témoignages, des conseils de mamans qui sont dans mon cas. Evidemment ma grande angoisse est que mes enfants souffrent de ma dépression. Moi-même mon père est dépressif, je n'ai pas vraiment le sentiment d'avoir souffert de cela car ma mère gérait tout et s'occupait beaucoup de nous, n'empêche qu'il m'a légué quelque-chose en rapport avec son mal-être.

Et puis le quotidien... Les fois où mon petit ne prend pas de bain plusieurs jours d'affilée parce maman trop mal ne peut pas. Je me console en me disant qu'il ne va pas en mourir. Sa couche est propre, ses fesses ne sont pas rouges, mais quand même je m'en veux...

Avatar du membre
claudine
Membre d'honneur
Messages : 7789
Enregistré le : mardi 05 décembre 2006 19:30

Re: Maman dépressive

Message par claudine » mercredi 19 mai 2010 14:10

Bonjour Liane,

Merci de venir, à nouveau, te confier à nous :fleur:

La maternité n'est pas un moyen de soigner une dépression. Cela peut rendre plus heureuse et détourner l'esprit, pendant un moment, des problèmes qui sont enfouis au fond de nous, mais, à un moment ou à un autre, ils vont revenir nous empoisonner la vie :dub:

C'est ce qui semble se passer pour toi :sad: As-tu un traitement et es-tu suivie par un médecin ?

J'espère que notre écoute te fera du bien :console: :fleur: :bisouss:

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 19404
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Message par Archaos » mercredi 19 mai 2010 14:16

Bonjour Liane,

Je me souviens de toi, tu es une des premières membres du forum :jap:

J'ai déplacé ton sujet dans la rubrique adéquate pour que ton message soit plus visible :smile:
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

axelle
Messages : 2
Enregistré le : vendredi 26 mars 2010 0:00

Re: Cherche témoignages de mamans dépressives

Message par axelle » mercredi 19 mai 2010 14:48

Bonjour Liane,

Je suis nouvelle sur ce forum mais j'ose te répondre car ton message m'a interpellé.

Chez nous, nous sommes dépressives de mère en filles mais à la différence que ma mère ne l'a jamais reconnu et qu'elle ne s'est jamais fait aider.

Je me suis posée la même question que toi (ma dépression, s'est déclarée après la naissance de mon dernier), je n'ai pas la réponse idéale, malheureusement, mais je pense déjà que l'accepter et en parler (mes enfants sont beaucoup plus âgés que les tiens), ça aide.

Je me suis longtemps inquiétée, surtout pour mes 2 filles mais elles grandissent (elles ont 16 et 14 ans) sans soucis et lorsqu'une attitude me paraît inquiétante (sautes d'humeur, par exemple...) ma psy me rassure en me disant que les réactions de mes filles sont ce qu'il y a de plus saines.

Je ne crois pas que mon message puisse beaucoup t'aider mais j'ai envi de t'apporter mon soutien.

Bon courage à toi.

Liane
Messages : 31
Enregistré le : lundi 27 novembre 2006 9:27

Re: Cherche témoignages de mamans dépressives

Message par Liane » jeudi 20 mai 2010 2:02

Merci pour vos réponses!

Oui Claudine tu as raison la maternité ne soigne pas de la dépression. Pour mon premier, je faisais les choses par "devoir". Même quand je n'avais pas la force de faire à manger pour moi, mon bébé lui, avait ses purées préparées avec des légumes bio cuits à la vapeur . Et pour tout c'était pareil : résultat : une maman qui ressemblait à un zombie (parce qu'en plus il a fait ses nuits à 14 mois).

Pour le deuxième j'accuse le coup de la fatigue accumulée donc j'en fais moins et je m'en veux. Mais je me dis qu'il a une maman un peu plus reposée et finalement plus disponible.

Ma grande inquiétude c'est que je pensais reprendre une thérapie (j'avais arrêté en 2006 mais là j'en ressentais le besoin) mais mon mari est muté au bout du monde dans un endroit où la psychologie est une discipline jeune. Bref, je crois que je vais devoir faire sans...

Merci Axelle de m'apporter ton soutien. Ca me rassure toujours d'entendre que les enfants de dépressifs ne sont pas toujours dépressifs. J'aimerais tellement que mes enfants soient bien dans leurs baskets... Est-ce tes enfants te font ou t'on fait des reproches quand tu ne pouvais pas t'occuper d'eux (bien que maintenant ils sont "grands")?

Ce qui est dur dans mon cas c'est qu'ils dépendent entièrement de moi.

Merci Archaos d'avoir déplacé. Tu as une mémoire d'éléphant!!


Avatar du membre
Louisiane
Messages : 2092
Enregistré le : dimanche 06 septembre 2009 14:45
Localisation : 79

Re: Cherche témoignages de mamans dépressives

Message par Louisiane » jeudi 20 mai 2010 7:59

Bonjour Liane

J'ai envie de te dire que la culpabilité ne sert à rien. C'est une des grandes leçons que j'ai appris avec la dépression.

Oui, tu es une maman dépressive, oui il y a des jours ou tu n'as pas envie de t'occuper de tes enfants. Moi aussi, je regrette nous ne sommes pas des superwomen, nous sommes juste des êtres humains avec nos faiblesses mais aussi avec nos forces et c'est ce qui aidera nos enfants à se construire et à eux aussi devenir des êtres humains adultes et responsables. Il n'y a pas d'école de parents, cela n'existe pas car la plus belle école pour nos enfants c'est celle de l'amour que nous leur donnons. Et personne ne peut dire si ce que nous faisons c'est bien ou pas bien. On apprend avec eux, en même temps qu'eux tous les jours.

Et un jour ils deviendront de beaux adultes qui géreront aussi leur vie comme ils le souhaitent.

Je te souhaite une belle journée :sun:

Liane
Messages : 31
Enregistré le : lundi 27 novembre 2006 9:27

Re: Cherche témoignages de mamans dépressives

Message par Liane » jeudi 20 mai 2010 13:15

Oui Louisiane (quel joli pseudo, j'aimerais y aller un jour), je sais que je ne suis pas une superwoman, la dépression me le rappelle bien les fois où je l'oublie. Mais c'est plus fort que moi, ce sentiment de culpabilité...

Avec des enfants touts petits et pas d'aide familiale, c'est dur. Sans compter que mon bébé se réveille la nuit, pfff

Là je pense qu'il faut que je me fasse aider, pour mes enfants...

Oh je n'ai pas trop la force d'écrire, je reviendrai.

axelle
Messages : 2
Enregistré le : vendredi 26 mars 2010 0:00

Re: Cherche témoignages de mamans dépressives

Message par axelle » jeudi 20 mai 2010 15:52

Bonjour liane,

Pour répondre à ta question, non mes enfants ne m'ont jamais fait de reproches. Je crois qu'un enfant a surtout besoin d'amour et je leur en ai toujours donné, autant que j'ai pu qand je le pouvais.

ça n'a pas toujours été facile mais je crois qu'il faut aussi leur faire confiance et les laisser t'aimer. Les enfants ont beaucoup d'amour et de tendresse à donner.

Je me souviens d'une fois, mon fils (mon dernier enfant) devait avoir 4 ans. J'allais très très mal, je songeais au suicide, en pensant qu'ils seraient plus heureux sans moi, que j'allais gâcher leur vie, les détruire et qu'en partant, ils seraient enfin libérés de moi... et mon petit bout'chou est venu à moi, il m'a serré très fort dans ses bras et il m'a simplement dit : maman, je t'aime.

Ce fut un déclic extraordinaire, une bouffée énorme d'amour qui a réveillé le peu de vie qu'il y avait en moi et j'ai su, à cet instant que je devais me battre pour lui, pour eux.

Si tu as du mal à t'en sortir, n'hésite pas à demander de l'aide. Vois si tu peux inscrire tes enfants à la crèche, faire appel à une nounou, une aide ménagère... et accorde-toi un peu de temps, rien que pour toi. C'est important, pour une maman de penser aussi à elle de temps en temps et lorsqu'on retrouve ses enfants, on est prête à leur donner beaucoup d'amour.

Je t'embrasse très fort.

Avatar du membre
cococrazy
Messages : 183
Enregistré le : jeudi 20 mai 2010 11:18

Re: Cherche témoignages de mamans dépressives

Message par cococrazy » samedi 22 mai 2010 12:05

Bonjour à toutes,

J'ai une magnifique petite fille de 7 mois (bientôt) et les affres de la dépressions m'ont rattrapé... Je suis suivi par un psy depuis des années, j'ai eu de vrais belles phase d'éclaircies et depuis que ma puce est là c'est la cata... Je comprends qu'elle me plonge vers l'avenir et je suis terrifiée (parce que phobique à fond, donc arrangement et situation d'évitements sans arrêt;..) Sauf qu'avec ma petite Brume, c'est son prénom, je sais que mes phobies vont devoir "sauter" et je suis terrifiée de ne pas être assez forte...
J'ai eu plusieurs médocs qui n'ont pas marché; Là je suis sous effexor depuis 3 jours et lexomil pour dormir un peu... Je suis terrifiée à l'idée de "perdre la bataille"
J'ai aussi des idées plus que noires, mais je ne peux pas...

Avatar du membre
neige-74
Messages : 489
Enregistré le : mercredi 23 janvier 2008 11:10
Localisation : Lyon

Re: Cherche témoignages de mamans dépressives

Message par neige-74 » jeudi 27 mai 2010 16:10

Coucou Liane,
Liane a écrit :Pour le deuxième j'accuse le coup de la fatigue accumulée donc j'en fais moins et je m'en veux. Mais je me dis qu'il a une maman un peu plus reposée et finalement plus disponible.
Tu me fais penser à moi. Pour mon fils aîné, j'étais hyper perfectionniste. Pour sa sœur, je l'ai pris beaucoup plus cool. Je n'ai pas stérilisé les biberons (je ne les préparais pas à l'avance, donc aucun risque), je ne culpabilisais absolument pas lorsque je lui achetais des aliments pour bébé déjà tout faits... Mais à côté de ça, j'étais plus détendue, plus disponible.
Elle a aujourd'hui 15 ans, est en pleine forme et c'est une très belle (dehors ET dedans) jeune fille. Mon fils aîné aussi d'ailleurs, mais finalement, il est plus vulnérable que sa sœur.
Liane a écrit :mon mari est muté au bout du monde dans un endroit où la psychologie est une discipline jeune.
Je ne sais pas où vous partez exactement, mais le fait que ce soit une "discipline jeune" est peut-être une bonne chose...

Et comme le dis si bien Axelle, ce dont les enfants ont besoin plus que tout, c'est de se sentir aimés. Ni trop, ni trop peu. Un équilibre. Et ils ont aussi besoin de sentir leur maman heureuse, ou de voir qu'elle se soigne, qu'elle prend soin d'elle. Parce qu'alors ils peuvent accepter qu'elle n'aille pas bien, puisqu'ils voient qu'elle fait le nécessaire pour aller mieux.

Quant aux "familles dépressives", je crois que ça peut peser sur une généalogie. Alors il faut que quelqu'un brise la chaîne. Je fais partie de ces familles qui vont de dépression en dépression parce que rien n'est admis, rien n'est dit, tout le monde essaie de paraître fort et sans problème. J'ai décidé que ça s'arrêterait à moi, même si ce n'est pas facile. Je me soigne en me disant qu'ainsi, je donne à mes enfants une chance d'être libérés du poids familial. Après, peut-être qu'ils auront eux aussi des problèmes dans leur vie, mais ça ne viendra plus de leur "héritage familial".

Mes enfants sont grands aujourd'hui (19 et 15 ans), mais je me rends compte qu'ils apprennent beaucoup à travers ma maladie et ma thérapie. Ils apprennent que nous ne sommes pas des machines, qu'il n'y a aucune honte à être triste, à être sensible, à avoir des problèmes, à demander de l'aide... Je me dis que si je peux leur offrir ça, alors ma dépression aura servi à quelque chose.

Et puis... il ne faut pas perdre de vue qu'une maman n'est pas qu'une maman. C'est aussi une femme. Si nous l'oublions, nous faisons porter le poids d'une espèce de "sacrifice" à nos enfants.

:bye:

Avatar du membre
Crêpe au sucre
Messages : 3
Enregistré le : mardi 01 octobre 2019 15:58
Localisation : Ile de France

Cherche témoignages de mamans dépressives

Message par Crêpe au sucre » lundi 07 octobre 2019 15:17

Bonjour,
je relance un peu ce sujet puisque je me sens concernée personnellement. Et je ne dois pas être la seule.

Je pense que je suis dépressive depuis longtemps sans me l'avouer, mais ma "vraie" dépression s'est déclarée il y a bientôt 2 ans, mon fils avait 18 mois.
Je culpabilisait énormément, j'avais peur qu'il souffre de mes "ondes négatives", certains jours, rien que de le voir, j'avais des crises d'angoisses. De ne pas réussir à prendre soin de lui, de lui transmettre ma dépression, qu'il souffre de voir sa maman malheureuse...
Et je lutte encore avec tout cela certains jours mais, un peu d'espoir quand même, mon fils est aujourd'hui un petit garçon qui grandit bien. Il s'est bien adapté à l'école, parle bien, joue, rigole et adore qu'on lui lise des histoires. Bref un petit garçon "normal" et qui se développe normalement. (Et pourtant j'ai tendance à beaucoup l'observer et à analyser ses réactions, je ne veux pas manquer des signes de mal-être s'il y en a.)

Alors, oui, parfois il voit bien que Maman n'est pas comme d'habitude, il m'a parfois vue pleurer ou rester au lit car je n'arrivais pas à me lever. Je précise qu'il y a autour le papa, les grands-parents, la crèche puis l'école, donc il n'est pas toujours avec moi, pour le plus grand mieux de nous deux. Il a son petit univers d'enfant.
Parfois je lui explique que sa maman a une maladie qui rend son coeur triste, mais que je me soigne, je prends des médicaments, je vais voir le Docteur et il n'a pas à s'inquiéter pour moi. Je lui redis que je l'aime très fort et que tout ça n'a rien à voir avec lui. Et pour l'instant, ça a l'air de lui convenir.
Et j'essaie de l'aider à gérer ses émotions. On en parle, quand il est triste, frustré ou en colère. Je l'aide à trouver des moyens pour se calmer, ensuite quand ça va mieux on verbalise... Je fais de mon mieux. pour que, peut-être il ait certains outils qui m'ont manqué.

Bref, si il y a d'autres mamans ici confrontées à la dépression, dites-moi, comment vous gérez ça ?


Répondre