Comment s'aimer ?

Les différentes dépressions, des témoignages...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
zhibou
Messages : 57
Enregistré le : samedi 30 novembre 2019 17:10
Localisation : quelque part dans paris

Comment s'aimer ?

Message par zhibou » lundi 13 janvier 2020 11:17

je suis sortie de chez ma nouvelle psychologue/psychothérapeute qui m'a dit que je manquais d'amour pour moi même et que je m'auto-sabotais, que je me suis enfermée dans ma/la souffrance que je croyais me définir, et ce que j'ai vécu depuis mon adolescence et que je n'aimais pas la/ma vie et que je suis dans le non pardon et la culpabilité qui me font souffrir, elle m'a dit de mettre de la joie et de l'amour dans ma vie de tous les jours

sur le moment je n'ai pas réagi car je sentais qu'elle touchait quelque chose de vrai et d'essentiel, je n'avais plus les mots
je me suis retrouvée dans la rue samedi avec cette question "mais on fait comment pour s'aimer?"
c'est au delà bien sur des petits plaisirs que l'on peut s'offrir pour soi même si ca en fait partie

pour une fois je vais peut être faire un travail plus en profondeur et sortir de la victimisation car je sens qu'elle est allée à l'essentiel

et vous , que faites vous ou essayez de faire pour vous aimer ?

Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11285
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

comment s'aimer ?

Message par Détachement » lundi 13 janvier 2020 11:57

Bonjour,

Je n’essaie pas.
Et j’ai l’impression que ça marche car j’ai l’impression que beaucoup de gens se détestent et je n’en fais pas partie.
« S’aimer soi-même » par contre, je ne sais pas ce que cela veut dire.
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.

Avatar du membre
zhibou
Messages : 57
Enregistré le : samedi 30 novembre 2019 17:10
Localisation : quelque part dans paris

Comment s'aimer ?

Message par zhibou » mardi 14 janvier 2020 11:36

merci de ta réponse Détachement, si tu ne te détestes pas alors tu t'aimes peut être, tout simplement sans te prendre la tête
"s'aimer" tout court est plus approprié
c'est un sujet qui peut déranger une personne souffrant de dépression et moi la première, mettre les pieds dans le plat comme ca me fait peur, on n'est pas habitué à se remettre en cause dans l'état de dépression quelque soit sa forme et sa cause, on se dit que c'est toujours la faute des autres, enfin ce n'est que mon avis
il faudrait sortir de la plainte qu'on a de soi, c'est vrai qu'on est plus dans la haine presque de soi et qu'on l'entretient
vu que tu es la seule à avoir laissé une réponse le sujet n'intéresse pas ou dérange.
douce journée à vous tous.

Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11285
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Comment s'aimer ?

Message par Détachement » mardi 14 janvier 2020 12:50

Je pensais être narcissique parce que je ne ressentais pas cette haine de soi et que je réponds parfaitement aux causes d’incidence du narcissisme (maltraitance familiale et sociale) et j’en avais parlé à mon psy. Au final, mon estime de moi-même est basse et je me remets beaucoup en question, mais c’est effectivement encore autre chose que la haine qui est sensée être pleinement explicite.
Là où je ne comprends pas, c’est pourquoi accuser les autres serait un signe qu’on se déteste ? Est-ce que tu pourrais m’expliquer comment ça fonctionne si cela t’es possible ?
Saches que tu n’es pas la seule à connaître cette sensation et à la verbaliser sur le forum. Compte tenu de ce fait, des deux hypothèses que tu as avancées, j’aurais plutôt tendance à penser que le fait que ton sujet puisse déranger serait le plus probable.
Il est bien connu qu’il est mal vu de parler explicitement de soi, dommage, parce que je suis devenue un peu indiscrète avec l’âge pour ce qui est de la perception d’autrui.

Bonne journée à toi et je souhaite que tu aies des réponses plus pertinentes.

Edit : après réflexion, ce sont probablement « des sujets dont on parle avec son psy et avec personne d’autre » alors il se peut qu’il y aurait une pudeur éventuelle à répondre à ce type de sujet :pense: .
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.


Répondre