La pitié et la dépression

Les différentes dépressions, des témoignages...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
lelysbleu
Messages : 2
Enregistré le : mercredi 15 septembre 2021 11:05

La pitié et la dépression

Message par lelysbleu »

Bonjour,

Un ancien ami qui avait eu des sentiments amoureux pour moi (qui sont passés) m'a sorti après une sorte de dispute que je lui faisais pitié par rapport à mes idées noires et au fait que je sois dépressive. Il a dit qu'il avait pas vraiment d'amitié pour moi mais de la pitié. Diriez-vous que cela s'entend plus comme étant de la compassion ou du mépris ?
Avatar du membre
Aéopia
Messages : 402
Enregistré le : samedi 17 avril 2021 18:36
Localisation : Carcassonne

La pitié et la dépression

Message par Aéopia »

Personnellement je le prendrai très mal mais il ne faut pas oublier le fait que je sois parano. Je n'interprète pas toujours les choses correctement. Tu as essayé de lui demander ce qu'il entendait par rapport à ça ?
Mon Salon

"Un c'est trop. Dix ce n'est pas assez"

"J'ai commencé ma vie comme je la finirai sûrement: au milieu des livres"
Les mots, Jean-Paul Sartre
Avatar du membre
Noysette
Messages : 832
Enregistré le : mercredi 29 janvier 2020 10:15

La pitié et la dépression

Message par Noysette »

Bonjour :smile2:

Le filtre de la dépression nous fait voir la vie en noir, on est des paranos en puissance : on ne peut pas s'empêcher de douter, d'entendre du jugement...

En faisant un immense effort d'objectivité on réalise que les cas de personnes qui ont pris la peine de s'assoir à côté de kk1 pour lui parler avec douceur avaient plutôt de bonnes intentions
Une personne mal intentionnée va être debout parler fort et en public

La gentillesse n'exclut pas la maladresse :wink2:

Bon courage @lelysbleu :fleur:
Ma galerie, le praliné : viewtopic.php?f=22&t=36587

Mon salon, le noisetier : viewtopic.php?f=13&t=36588
lelysbleu
Messages : 2
Enregistré le : mercredi 15 septembre 2021 11:05

La pitié et la dépression

Message par lelysbleu »

Mouais...Je pencherai plus pour une grosse maladresse de sa part, dire que quelqu'un suscite la pitié sous entend qu'il n'a rien pour lui, aucune ressource dans laquelle plonger.
Avatar du membre
Dans la toujoursnuit
Messages : 720
Enregistré le : mardi 27 avril 2021 16:43

La pitié et la dépression

Message par Dans la toujoursnuit »

Bonjour @lelysbleu .

Je suis d'accord avec ta description du sous-entendu.
Perso, tu donnes peu d'éléments, mais si vraiment il a eu des sentiments amoureux pour toi, et que tu n'as pas voulu être avec pour x raison (là encore, c'est une hypothèse), peut-être qu'il te lance cela pour exprimer sa tristesse/amertume ?

Je n'ai aucune certitude.

Mais manifestement tu as été vexée, ce que je comprends car je pense que j'aurais eu la même interprétation du sous-entendu que toi.

Comment tu décrirais ta relation avec lui pour le moment ?

Ps : je fais des hypothèses, si tu penses que c'est faux dis le.
" La compassion est la forme d’amour la plus grande que les humains aient à offrir. D’après le dictionnaire Larousse, la compassion est un sentiment qui incline à partager les maux et les souffrances d’autrui. Ma définition de la compassion est la suivante : pardonner, aimer, aider, guider, et se montrer indulgent envers les autres. J’ai cette théorie selon laquelle si une personne se donnait du mal pour manifester de la compassion, cela entraînerait une réaction en chaîne de compassion. Les gens ne sauront jamais combien une petite dose de gentillesse peut avoir de grandes conséquences. " Rachel Scott, première victime de la fusillade de Columbine

salon
Avatar du membre
Dans la toujoursnuit
Messages : 720
Enregistré le : mardi 27 avril 2021 16:43

La pitié et la dépression

Message par Dans la toujoursnuit »

@lelysbleu

Je précise que j'estime connaître trop peu ton ami pour prétendre que ma vision des choses est la juste.

Comme l'a dit @Noysette, on peut être pessimiste parfois.

Si vraiment tu désires qu'on t'aide un peu, peut-être qu'un peu plus d'éléments nous aideraient.
" La compassion est la forme d’amour la plus grande que les humains aient à offrir. D’après le dictionnaire Larousse, la compassion est un sentiment qui incline à partager les maux et les souffrances d’autrui. Ma définition de la compassion est la suivante : pardonner, aimer, aider, guider, et se montrer indulgent envers les autres. J’ai cette théorie selon laquelle si une personne se donnait du mal pour manifester de la compassion, cela entraînerait une réaction en chaîne de compassion. Les gens ne sauront jamais combien une petite dose de gentillesse peut avoir de grandes conséquences. " Rachel Scott, première victime de la fusillade de Columbine

salon
Avatar du membre
Noysette
Messages : 832
Enregistré le : mercredi 29 janvier 2020 10:15

La pitié et la dépression

Message par Noysette »

Bonjour @lelysbleu et @Dans la toujoursnuit :smile2:

Je continue de penser qu'il y a l'autre et ses intentions et ses mots d'un côté, et soi-même de l'autre...

Les idées et sentiments de l'autre lui appartiennent et l'on n'y peut rien
En revanche on peut sélectionner uniquement les poins positifs de l'échange verbal (un sourire, un big hug...) et oublier ce mot malheureux, au lieu de ruminer et se rendre malade

J'ai interviewé kk1 sur le sujet soulevé par LeLysBleu

Un homme comme ton ami
Qui fréquente une dépressive comme toi
Et qui a vécu des disputes comme vous deux
Et qui a dit des mots pas toujours très à propos comme ton ami

Ce kk1 pense lui aussi que ton ami était à la fois animé de bonnes intentions et hyper maladroit

Un énorme problème je trouve quand on est en dépression c'est qu'on est très chatouilleux sur la précision du vocabulaire et hyper réactif à tout ce qui comporte de la dépréciation selon nos critères...
Je pense que c'est parce qu'on a nous-même une piètre opinion de nous, et qu'on attend de notre entourage soi-disant bienveillant qu'il nous tire vers le haut, et qu'on croit entendre au contraire des critiques et jugements
Mais si on se regarde soi-même on constate qu'on fait pareil : quand on veut essayer d'expliquer à kk1 quelque chose, on se lance dans une analyse qu'on veut objective, et qui contient des mots pas toujours positifs

Bref quand une discussion part sur un malentendu je préfère tout arrêter, et aller lire ou écouter de la musique, laisser retomber la pression, et repartir à zéro la fois d'après : surtout pas revenir sur l'épisode car chacun aura à coeur de montrer à l'autre ses torts ce qui est contre-productif en termes de paix et détente :wink2:
Ma galerie, le praliné : viewtopic.php?f=22&t=36587

Mon salon, le noisetier : viewtopic.php?f=13&t=36588
Avatar du membre
Dans la toujoursnuit
Messages : 720
Enregistré le : mardi 27 avril 2021 16:43

La pitié et la dépression

Message par Dans la toujoursnuit »

Coucou @Noysette

Oui, c'est clair que ruminer la chose n'est pas la solution.

Pour le reste, je ne sais pas franchement. Mais parfois on dit des mots dans un moment de colère et
on peut le regretter. D'autres fois, ça se passe autrement... Bref on peut imaginer plusieurs situations.

Le plus important, c'est que @lelysbleu n'accorde pas trop d'importance à cela et qu'elle arrête
de " mâchouiller " ça dans son esprit.

En cela, je suis absolument d'accord.

Bonne journée.
" La compassion est la forme d’amour la plus grande que les humains aient à offrir. D’après le dictionnaire Larousse, la compassion est un sentiment qui incline à partager les maux et les souffrances d’autrui. Ma définition de la compassion est la suivante : pardonner, aimer, aider, guider, et se montrer indulgent envers les autres. J’ai cette théorie selon laquelle si une personne se donnait du mal pour manifester de la compassion, cela entraînerait une réaction en chaîne de compassion. Les gens ne sauront jamais combien une petite dose de gentillesse peut avoir de grandes conséquences. " Rachel Scott, première victime de la fusillade de Columbine

salon
Répondre