Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Les différentes dépressions, des témoignages...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre

Avez-vous peur de votre mort?

Oui
183
35%
Non
276
53%
Ne sais pas
60
12%
 
Nombre total de votes : 519

rainbow1
Messages : 2731
Enregistré le : mercredi 02 mars 2016 23:14

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par rainbow1 » mercredi 22 juin 2016 8:18

Je n ai pas peur de la mort, ce serait un soulagement pour moi

Ailleurs
Messages : 32
Enregistré le : dimanche 19 juin 2016 8:18

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Ailleurs » samedi 02 juillet 2016 5:50

Sondage? Je ne réponds pas au sondage.
Je trouve qu'il ne renseigne pas avec validité. (ils ne répondent pas avec validité)
Je crois aussi qu'une personne recherchant un quelconque réconfort en lisant les % reste à risque de s'y identifier à son bonheur ou péril.

Concernant la question principale, c'est beaucoup plus l'incertitude de connaître le moment où je crèverai naturellement qui nourrit mon angoisse. Pas mourir.
Je doute mourir naturellement.

ame perdue
Messages : 6
Enregistré le : dimanche 10 juillet 2016 18:23

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par ame perdue » dimanche 17 juillet 2016 23:52

C'est une question difficile qui pour moi ne peut pas être répondu par oui ou non.

Dans un sens, je pense que oui, j'ai peur de ma mort, sinon, il y a bien longtemps que je ne serais plus de ce monde. Peur d'une intrusion dans ma vie (enquête de police) pour découvrir le néant, peur de la réaction des personnes qui m'entoure, peur de survivre aussi.
Mais d'un autre côté, non, je n'en ai pas peur. J'y pense souvent et je dois avouer que la meilleure mort est celle que l'on attend pas. Je me place souvent dans la première rame de métro ou le premier wagon de train, en cas de collision, sait on jamais ?
C'est idiot, je sais.

Ailleurs
Messages : 32
Enregistré le : dimanche 19 juin 2016 8:18

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Ailleurs » lundi 18 juillet 2016 3:35

ame perdue a écrit : ...peur de la réaction des personnes qui m'entoure, ¹peur de survivre aussi.
Mais d'un autre côté, non, je n'en ai pas peur. J'y pense souvent ²et je dois avouer que la meilleure mort est celle que l'on attend pas. Je me place souvent dans la première rame de métro ou le premier wagon de train, en cas de collision, sait on jamais ?
C'est idiot, je sais.
Pour la compréhension: (une crainte m'habite perpétuellement, celle de ne pas être compréhensible)
Une partie du texte est cité malgré que ce soit le dernier message sur ce fil de discussion.
C'est volontaire. Je désirais souligner spécifiquement ces segments de texte.
De plus, ma réponse @ Ame Perdue suivra l'exposant précédant le passage associé à ma réponse...qui suivra aussi ce même processus.


-le temps de verbe subira des changements. je sais.


¹ Avec raison. Je te raconte sans détailler.
Avant de poser l'acte suicidaire pour lequel je croyais n'avoir laissé aucun détail au hasard (explication ne respecte pas la charte), combinant 3 méthodes; quand je me suis éveillée environ 24h plus tard dans un état (explication ne respecte pas la charte) inqualifiable donc, les séquelles immédiates sont nombreuses. Les séquelles à long terme...(soupir)
Entre autre, la perte de mobilité d'un membre du corps ainsi qu'une douleur qui ne disparaîtra pas qui se compare à un choc électrique te coupant le souffle.
Ce coup-ci le nerf sectionné a fait des ravages étendus.
*un acte mutilatoire peut handicaper aussi si un nerf est sectionné bref, c'est relatif à plusieurs aspects.*

De plus, un taux d'hémoglobine qui malgré le temps passé depuis cet acte, temps dépassant celui d'une grossesse (ce détail étant pour mettre en contexte) reste à un niveau si bas qu'il affecte le fonctionnement systémique du corps, de mon corps dans son intégralité.

Pour terminer, je reste avec une difficulté à déglutir. Moindre mal cependant. Enfin, je veux dire que personnellement ce détail je m'en fous.

Alors oui, OUI en lettres capitales, ta crainte est justifiable.

Sans compter que même si tu es une personne discrète, qui ne s'expose pas, même à tes proches que tu désires protéger, "les gens ne sont pas idiot". (les guillemets c'est pour la citation exacte de ma précédente psychologue)

Je te confirme que ta personnalité, toi tu changeras ainsi que les autres vis-à-vis toi. Forcément puisqu'en toute affiliation avec autrui, tes paroles autant que tes gestes influenceront ceux de ton acolyte et vice-versa. Ouais ouais on le sait tous....de la psycho-pop en boîte...
Concrètement...// Alors là, le pavé que je m'apprête à te pondre...je passe....trop long...comme d'hab. (hum!)

Même si tu ne racontes rien et qu'aucun indice ni indicateur peut laisser conclure à quiconque ton acte. Ton suicide raté a et aura des conséquences dont tu n'imagines pas la portée. Ceci à long terme. Et je pèse chaque mot.

Une cassure alors se produit en soi. Je ne sais si c'est ainsi pour tout le monde cependant, pour ma part, depuis je tourne et retourne dans ma tête la séquence des événements et une phrase me hante sans cesse. - Comment est-ce possible - // Ce n'est ni une tentative de constat ni une question. Uniquement de la stupéfaction, de l'incompréhension.
Depuis, je me sens prostrée, sur le statu quo.

Évidemment personne ne réagit de la même manière.
Les statistiques indiquent que dans les 3 mois suivant un acte raté, la personne est a haut risque de récidive.
C'est peut-être vrai pour les personnes plus...disons plus réactive ou disons alors moins cérébrale. J'en sais rien.

J'ajoute aussi que je trouve inadéquat l'absence d'information sur les séquelles suivant un acte raté.
À croire que dès qu'il s'agit de suicide, le mot comme l'acte doit rester cacher sous le tapis.
Surtout ne pas en parler au cas ou....

Au cas ou de quoi au juste?

L'état fragilisé menant au suicide existant avant même qu'une personne ne pose un geste de cette nature.
Et malgré tout, médias, spécialistes etc. préfèrent masquer, éviter de nommer, éviter de parler clairement.
Ces gens, détenant un pouvoir que je qualifie de "médiadique" se satisfont d'une semaine de sensibilisation du suicide.
Wow!!!
Nulle épidémie en vue. Immunologues....votre présence est inutile.

Le silence, les masques, les oeillères ne sont pas des solutions encore moins les sous-entendus.

Est-ce si complexe de nommer un chat, un chat?
Manifestement c'est le cas et c'est justement cette absence d'information ne circulant pas ( :ohnon: ) sur l'acte suicidaire et ses méthodes (si si..ses méthodes) ainsi que ses séquelles suivant un acte raté ou non.

Les séquelles de tout ordre, affectent la personne elle-même suivant le cas.
Cet aspect éludé pour soi-disant éviter de donner l'idée aux autres de passer à l'acte n'est que façade.
Cet évitement, ce silence a le dos large et ne fait que bâillonner le véritable sujet du Suicide dans son intégralité. Incluant ses séquelles suivant le cas.
Ces séquelles existent puisque plus du 2/3 des suicides changent de nom pour porter celui tout à fait injustifiable de Tentative de Suicide.
Comme cette façon de nommer fait partie du langage courant, ce suicide raté semble perdre son blason. (sarcasme ici)
Ce suicide raté fait alors figure minimaliste et parfois se nomme "acte manqué" suivant la définition des psy--- et même d'Appel à l'Aide.

Entendre cela me scie les jambes chaque fois.

Ok, plusieurs méandres pour en arriver à te répondre. Partiellement.

Alors ¹ Oui tu as raison.


² Ici, pas de longueur.
Je ne comprends pas ce que tu veux dire.

Ma lecture me laisse comprendre que l'imprévisibilité de ta mort; incluant la potentialité d'une longue maladie, mort subite suivant accident voir crise cardiaque et tout ce que les gens semblent résumer par La Mort sans préciser exactement ce que cela représente pour eux - et c'est différent pour chacun - t'indiffère et ne cause pas au contraire une certaine angoisse tanguant entre les deux options polarisées de crever au plus tôt (hein, on est sur un forum traitant de dépression) ou si loin dans le temps que cette seule pensée te désespère...


Si tu as lu, qui sait, je le souhaite en vrai, ton opinion a suscité une vive curiosité et j'aimerais saisir ce que tu veux dire.

Ceci dit, il arrive si fréquemment que mes mots (écrit comme dit) se perçoivent comme étant estampé du qualificatif "colère" quand dans les faits il n'en est absolument pas le cas puisqu'au contraire mon désir ainsi que mon état d'esprit est celui de la communication au sens d'échange d'idées et non pas de confrontation mais plutôt un respect bilatéral des opinions de chaque partie que je préfère le préciser au risque encore que l'on m'appose une autre étiquette.

J'apprécie l'opinion des autres au contraire.
Elles me font réflexionner et ouvrent les angles que je ne percevais pas.
Considérant que rien n'est immuable, j'apprécie la fluidité de mes pensées lorsqu'une personne m'apporte son bagage d'info. d'expériences et...ses opinions.

:jap:

Avatar du membre
Bluesky
Messages : 7743
Enregistré le : samedi 12 novembre 2016 16:21

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Bluesky » dimanche 20 novembre 2016 0:57

Pas pour l'instant car même si je sais que je veux en finir sur cette Terre, je n'ai pas peur d'essayer


Avatar du membre
monkygirl
Messages : 35
Enregistré le : vendredi 25 novembre 2016 10:06

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par monkygirl » mercredi 30 novembre 2016 22:24

oui j'ai peur
c'est d'ailleurs cette peur qui m'empeche de vivre le fait qu'il y ai une fin j'ai du mal à me dire qu'il faut vivre avant que ça finisse
je suis du genre à ne pas me faire "ch..." pour quelque chose qui ne durera pas ou sera détruit ^^
liberté

Audette

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Audette » vendredi 21 juillet 2017 21:50

Je sais pas... La mort en soi je m'en tape, c'est l'après qui me stresse et qui inhibe mes pulsions autodestructrices, comme quoi l'angoisse a ses avantages... Est-ce que j'ai peur de la mort ? Je pense comme Epicure, mais l'après est terriblement angoissant.

J'ai peur de la souffrance. Enfin, j'ai pas toujours eu peur, j'ai fait 4 TS (selon moi, mais les psys pensent que étranglements chez moi = TS. Si c'est le cas j'en ai fait des dizaines) . C'était pas très joli à voir. Aujourd'hui, je suis vide et fatiguée. J'ai envie de pleurer, je suis en crise existentielle, paralysée par l'angoisse. Ca me donne envie de me flinguer. Mais heureusement, j'ai la peur qui m'en empêche.

Faites que la mort soit le néant.

Sünde

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Sünde » dimanche 23 juillet 2017 21:46

À la place de craindre de la Mort, j'aurais plutôt tendance à la romantiser de manière délétère...

On m'a même dit une fois que je nourrissais un rapport particulièrement malsain avec elle.

Paul35000
Messages : 1370
Enregistré le : vendredi 30 septembre 2016 21:00
Localisation : Dans le fond de la cuvette des toilettes

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Paul35000 » lundi 24 juillet 2017 7:06

Oui j'ai peur de la mort, c'est sans doute la seule chose qui m'enpeche de "passer à l'acte."

Avatar du membre
Atemlos
Messages : 18
Enregistré le : dimanche 10 septembre 2017 1:28
Localisation : Nancy

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Atemlos » mardi 12 septembre 2017 3:15

Oui j'ai peur de mourir, et j'y pense tous les jours !
De quelle façon je vais mourir ? C'est ça surtout qui me fait peur.
Et parfois j'ai envie de me suicider (avec des cachets) juste pour pouvoir mourir sans souffrir.
Bon, je ne fume pas et j'évite les fumeurs, donc aucune drogue, je fais attention à ce que je mange (du naturel, du fait maison, je cuisine bcp et des bonnes choses) je ne me mets pas en danger, pas d'alcool car je n'aime pas ça, je suis prudent,j'ai une bonne hygiène etc....
Après personne n'est à l'abri des maladies, malgré tout. Ou d'un attentat ou accident etc...
Mais la mort des autres c'est plus dur à supporter nous sommes tous d'accord je crois.
Il n'y a pas d'ailleurs...

Avatar du membre
Ictavia
Messages : 4760
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Ictavia » jeudi 14 septembre 2017 5:02

La mort dans son éternité silencieuse ne me fait pas réellement peur. Je n'ai aucune vision d'un au-delà possible, pour moi ce n'est qu'un sommeil sans rêve dont on ne sort jamais.

J'ai quand même peur de la souffrance qui la précède et du moment de la dissolution de la conscience de tout ce que j'aurai été. La vie désire vivre et je suis en vie. Mon esprit a beau penser que ce serait plus simple de ne plus exister, chacune de mes cellules m'empêchent d'aller plus loin qu'une simple pensée, qu'une simple impulsion.

Il y a une part de moi qui a un grand respect pour le "courage" qu'ont pu avoir ceux qui sont passés réellement à l'acte. Je n'aurai jamais cette force. Même 1000 fois plus déprimé que je peux l'être en ce moment. Il n'y aurait peut-être que la peur de mourir qui pourrait me pousser à réaliser ma propre fin.

Emeraude117

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Emeraude117 » mercredi 01 novembre 2017 13:52

Oui, "comme tout le monde" mais surtout comme quelqu'un de dépressif qui a été traumatisée, victime, et donc n'a pas forcément eut le droit à ce dont elle aurait du disposer pour évoluer correctement.
J'ai peur de la mort parce que j'aurai peur de ne pas assez avoir vécu, aimé, pensé, donné au moment ou elle se présentera ...parce que les épreuves que j'ai du subir m'empêchent de m'épanouir et que je n'arrive pas à vivre au présent.
J'ai peur de la tristesse d'une vie malheureuse mais aussi de la douleur et de ce qu'il advient après, paradis, pas paradis ? néant ? Je ne sais pas...
En même temps, comme beaucoup de dépressifs, j'ai des idées suicidaires parfois, donc une forme d'attirance, elle peut être perçue comme la fin des outrances, des humiliations, un grand repos.
C'est dur d'aborder cette question pour un dépressif, de parler de sa peur omniprésente de la mort parce que les dépressifs sont méprisés et moqués par beaucoup de gens au sein de la société, et il faut du courage pour ne pas suffoquer dans son coin et oser pousser un cri.
Certains tournent en dérision le fait de vouloir se donner la mort ou d'en avoir peur... à vous "lamenter", vous êtes de petites âmes, des minables en somme, vous passez pour une "version médiocre du torturé, le blasé" (je modifie à peine ce que j'ai pu trouver comme type de propos) - forcément, vous n'avez pas assez souffert, vos ennuis ce n'est rien par rapport au martyr idéal imaginaire - (ironie).
Sans blaguer, c'est le genre d'injures courantes que l'on peut retrouver sur les dépressifs, la culpabilisation et le déni du traumatisme, de la douleur et du handicap qui sont des propos honteux qui choquent trop peu de gens.
La mort j'en ai peur, mais comme beaucoup de choses qui m'angoisse, j'essaie malheureusement de me taire, parce que nos maux/mots, tombent rarement sous les yeux de ceux à qui ont aimerait les confier et les partager.
C'est souvent celui à qui on ne s'adresse pas et à qui il ne nous viendrait certainement pas à l'idée de demander de l'aide qui se mêle de choses douloureuses qui ne le regarde pas et qui nous sert son opinion stupide sans qu'on lui ai sonné les cloches de toute façon....ainsi soit-il.

angel-a

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par angel-a » dimanche 05 novembre 2017 10:34

La mort en elle même ne me fait pas peur puisqu'elle mettrait fin à ce que j'estime être de la souffrance
et puis la mort fait partie de la vie : on nait, on vit, on meurt ... après , un autre cycle peut être
ce qui me fait peur par contre, c'est ce que je laisserais à mes survivants : un bilan de vie assez pittoyable, ou cette image erronnée de quelqu'un qui malgré une apparente légèreté de vie souffrait énormément intérieurement sans que les autres aient pu s'en apercevoir

Avatar du membre
MarlaSinger
Messages : 269
Enregistré le : samedi 05 août 2017 17:41
Localisation : Oise

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par MarlaSinger » lundi 06 novembre 2017 11:03

Je n'ai pas peur de ma propre mort. C'est un peu comme si un fœtus avait peur de la naissance. C'est inutile... Même sans savoir ce qu'il y a après, c'est quelque chose par qui tout le monde est passé, passe ou passera. Je ne me pose pas trop de questions à ce sujet, ça viendra quand ça viendra et on verra bien.

Avatar du membre
celia
Messages : 9705
Enregistré le : dimanche 27 avril 2008 14:12
Localisation : Paris

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par celia » lundi 11 décembre 2017 20:43

Oui, j'ai peur de la mort . Celle des autres et aussi la mienne .
Et j'avoue que j'ai du mal à en parler longtemps sans être angoissée .
Quand j'ai un souci de santé (même minime) je ne tarde pas à voir le médecin et celà depuis toujours .

Avatar du membre
Frannie
Messages : 2043
Enregistré le : jeudi 09 novembre 2017 11:15
Localisation : in hell

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Frannie » mardi 12 décembre 2017 0:21

Je ne sais pas la mort c'est la fin de toute souffrance
le sommeil eternel.
Avoir peur comme on peut avoir peur de l'inconnu
Ce qu'il y a après pourquoi s'en preoccuper maintenant.
Stand up and fight
mon salon

Avatar du membre
Tesla
Messages : 133
Enregistré le : lundi 27 novembre 2017 12:48

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Tesla » mardi 12 décembre 2017 1:18

Je crois en la vie après la mort.
Cela dit, ma dépression de 2016 était "à base" d'angoisses de mort.
Croire en l'au-delà ne dispense pas toujours du doute, de la peur de mourir, ou d'autres angoisses existentielles.
Il me semble que j'ai commencé à avoir peur de mourir vers 8-10 ans.
Mon salon : Salon de Tesla
L'Entrée : Présentation de Tesla
Galerie des membres : Tesla facts

Dadou73
Messages : 3
Enregistré le : jeudi 28 décembre 2017 15:19

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Dadou73 » vendredi 05 janvier 2018 14:58

Bonjour, je n'ai pas peur de la mort car elle arrivera sans qu'on s'en aperçoive. Par contre j'ai très peur, voir trop de celle de mes proches.
Je vois toujours la mort quand ils ne sont pas avec moi, peur de l'accident de voiture, de la chute d'un enfant .....
Je me fais toujours pleins de films avec çà.

Avatar du membre
Vagabond de la Nuit
Messages : 12
Enregistré le : mercredi 23 mai 2018 22:18
Localisation : Montpellier

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Vagabond de la Nuit » mercredi 20 juin 2018 12:29

Je n'ai plus peur de la mort, de ma mort. Depuis peu ...
Oui comme beaucoup d'entre vous par contre, je suis terrifié a l'idée qu'un de mes proches meurt. La mort de l'un d'eux est d'ailleurs la cause de la non-peur de ma mort.
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend." Terry Pratchett
Ma Galerie
Mon Salon

Tarkhubal
Messages : 5
Enregistré le : jeudi 06 septembre 2018 14:24

Sondage : Avez-vous peur de votre mort?

Message par Tarkhubal » mercredi 12 septembre 2018 14:15

Un sujet très interessant.
Pour ma part, la mort m'a toujours fait peur ! ... Ca remet tellement de chose en question.
Pourquoi suis-je sur Terre? Quel est mon but ? Pourquoi travailler si c'est pour mourrir ? Etc ....
Aujourd'hui j'ai moins peur de ma propre mort. Car je crois en la vie après la mort et je m'intéresse énormément aux témoignage de expérience de mort imminente. Et je crois réellement que nous avons tous un but dans la vie et rien n'arrive par hasard. Même les choses négative ...

J'ai plus peurs de la mort de mes parents (je souffre de trouble de la personnalité dépendante)
Cela m'angoisse


Répondre