Leonard Cohen

Partagez vos goûts musicaux.
Règles du forum
:excl: Pensez à identifier vos liens musicaux, voir ce sujet.
Avatar du membre
Procrastina
Membre d'honneur
Messages : 1790
Enregistré le : lundi 07 janvier 2008 17:06

Leonard Cohen

Message par Procrastina » mardi 18 mars 2008 19:58

The Stranger Song



It's true that all the men you knew were dealers
who said they were through with dealing
Every time you gave them shelter
I know that kind of man
It's hard to hold the hand of anyone
who is reaching for the sky just to surrender
who is reaching for the sky just to surrender

And then sweeping up the jokers that he left behind
you find he did not leave you very much not even laughter
Like any dealer he was watching for the card
that is so high and wild
he'll never need to deal another
He was just some Joseph looking for a manger
He was just some Joseph looking for a manger

And then leaning on your window sill
he'll say one day you caused his will
to weaken with your love and warmth and shelter
And then taking from his wallet
an old schedule of trains, he'll say
I told you when I came I was a stranger
I told you when I came I was a stranger

But now another stranger seems
to want you to ignore his dreams
as though they were the burden of some other
You've seen that man before
his golden arm dispatching cards
but now it's rusted from the elbows to the finger
And he wants to trade the game he plays for shelter
Yes he wants to trade the game he knows for shelter

Ah you hate to watch another tired man
lay down his hand
like he was giving up the holy game of poker
And while he talks his dreams to sleep
you notice there's a highway
that is curling up like smoke above his shoulder
And suddenly you feel a little older

You tell him to come in sit down
but something makes you turn around
The door is open you can't close your shelter
You try the handle of the road
It opens do not be afraid
It's you my love, you who are the stranger
It's you my love, you who are the stranger

Well, I've been waiting, I was sure
we'd meet between the trains we're waiting for
I think it's time to board another
Please understand, I never had a secret chart
to get me to the heart of this
or any other matter
When he talks like this
you don't know what he's after
When he speaks like this,
you don't know what he's after

Let's meet tomorrow if you choose
upon the shore, beneath the bridge
that they are building on some endless river
Then he leaves the platform
for the sleeping car that's warm
You realize, he's only advertising one more shelter
And it comes to you, he never was a stranger
And you say ok the bridge or someplace later

And then leaning on your window sill
he'll say one day you caused his will
to weaken with your love and warmth and shelter
And then taking from his wallet
an old schedule of trains, he'll say
I told you when I came I was a stranger
I told you when I came I was a stranger
I told you when I came I was a stranger

Avatar du membre
choupette
Messages : 4520
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Message par choupette » mardi 18 mars 2008 20:14

Mon anglais est déplorable desole
Mais c'est surement bien

Choupette

Avatar du membre
Procrastina
Membre d'honneur
Messages : 1790
Enregistré le : lundi 07 janvier 2008 17:06

Message par Procrastina » mardi 18 mars 2008 20:41

Traduction :

La chanson de l'Etranger

C'est vrai que tous les hommes que tu as connu étaient des dealer (de poker)
qui prétendaient avoir cessé de jouer
A chaque fois tu leur offris le gîte
Je connais ce genre d'hommes
Qu'il est difficile de tenir la main de quelqu'un
Qui ne tend les bras vers le ciel que pour se rendre
Qui ne tend les bras vers le ciel que pour se rendre

Et ramassant les joker qu'il avait laissé traîner
Tu te rends compte qu'il ne t'a pas laissé grand chose même plus de rires
Comme n'importe quel dealer il attendait la carte
Si haute et si sauvage
Qu'il n'aurait jamais plus besoin d'en distribuer une autre
Il n'était qu'un Joseph à la recherche d'une étable
Il n'était qu'un Joseph à la recherche d'une étable

Et s'appuyant contre ta fenêtre
Il dira un jour où tu auras provoqué sa volonté
de s'affaiblir avec ton amour ta chaleur et ton gîte
Et extirpant de son porte-feuilles
Un vieil horaire de trains, il dira
Je t'avais dit dès le début que j'étais un étranger
Je t'avais dit dès le début que j'étais un étranger

Mais maintenant un autre étranger semble
vouloir que tu ignore ses rêves
comme s'ils étaient le fardeau de quelqu'un d'autre
Tu as rencontré cet homme avant
Son bras d'or distribuant les cartes
Mais maintenant elles sont passées du coude à son doigt
Et il veut échanger le jeu qu'il connait contre un gîte
Oui il veut échanger le jeu qu'il connaît contre un gîte

Et tu déteste observer encore un homme fatigué
poser sa main
comme s'il abandonnait le jeu sacré du poker
Et tandis qu'il parle pour endormir ses rêves
Tu remarques une autoroute
S'enrouler comme de la fumée au-dessus de son épaule
Et tout d'un coup tu te sens un peu plus vieille

Tu lui dis entre donc t'assoir
mais quelque chose te fait te retourner
La porte est grande ouverte tu ne peux plus fermer ton gîte
Tu tente d'activer la poignée de la route
C'est ouvert n'aie pas peur
C'est toi mon amour, toi qui est l'étranger
C'est toi mon amour, toi qui est l'étranger

Hé bien j'ai attendu, j'étais sûr
Que nous nous rencontrerions entre les trains que nous attendons
Je pense qu'il est temps de monter dans le prochain
S'il-te-plaît comprend que je n'ai jamais eu de plan secret
Pour m'introduire au cœur de ceci ou de n'importe quel autre chose
Quand il parle comme cela
Tu ne sais pas où il veut en venir
Lorsqu'il parle ainsi
Tu ne sais pas ce qu'il veut

Retrouvons-nous demain si tu le décides
Sur la berge, sous le pont
Qu'ils contruisent au-dessus d'une rivière sans fin
Puis il quitte la plateforme
Pour la caravane chauffée
Tu te rends compte qu'il ne fait que négocier un gîte de plus
Et l'idée te vient qu'il ne fut jamais un étranger
Et tu dis ok le pont où n'importe où plus tard

Et s'appuyant contre ta fenêtre
Il dira un jour où tu auras provoqué sa volonté
de s'affaiblir avec ton amour ta chaleur et ton gîte
Et extirpant de son porte-feuilles
Un vieil horaire de trains, il dira
Je t'avais dit dès le début que j'étais un étranger
Je t'avais dit dès le début que j'étais un étranger
Je t'avais dit dès le début que j'étais un étranger
Modifié en dernier par Procrastina le mercredi 19 mars 2008 16:12, modifié 2 fois.

Avatar du membre
choupette
Messages : 4520
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Message par choupette » mardi 18 mars 2008 21:39

Merci bien pour la trduction
T'es bilingue ou quoi.

Un peu compliqué pou que comprenne tout ce soir je la relirai la tête au repos .

Mais merci beaucoup Pro

Avatar du membre
Procrastina
Membre d'honneur
Messages : 1790
Enregistré le : lundi 07 janvier 2008 17:06

Message par Procrastina » mardi 18 mars 2008 21:40

de rien
oui je suis une sorte de bilingue
en fait je parle plusieurs langues :wink2:
j'ai habité par-ci par-là c'est pour ça


:fleur:


Avatar du membre
alimi
Messages : 121
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007 22:26

Message par alimi » mardi 18 mars 2008 21:42

Ah ! Léonard Cohen !!!!

Toute une époque !
La vie n'est pas un long fleuve tranquille

Avatar du membre
choupette
Messages : 4520
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Message par choupette » mardi 18 mars 2008 21:47

Dis tu la connais celle là:

Une mere de famille est tres heureuse de dire a tous le monde que son fils est troglodyte.
son fils reprend :polyglote maman
la mere:tous ça c'est synagogue.

Choupette



:up2:

Avatar du membre
nanou
Messages : 981
Enregistré le : vendredi 22 juin 2007 17:36
Localisation : ailleurs

Message par nanou » mercredi 19 mars 2008 7:27

c'est marrant c'est tte mon adolescence et cette semaine je me suis pris son best of à la médiathèque...
j'aime bien ...

Avatar du membre
christelle
Messages : 887
Enregistré le : mardi 19 février 2008 0:26

Message par christelle » mercredi 19 mars 2008 14:59

cool je découvre...
mais la musique me dit quekchose quand meme...

Avatar du membre
Procrastina
Membre d'honneur
Messages : 1790
Enregistré le : lundi 07 janvier 2008 17:06

Message par Procrastina » mercredi 19 mars 2008 16:23

ça devrait te plaire Christelle :wink2: pas mal de références bibliques...

Notamment si tu trouves "Story of Isaac"

edit : version pas formidabe de "story of Isaac" par un "amateur", c'est tout ce que j'ai trouvé, je mets le texte après celui de Suzanne



et dans Suzanne...



Suzanne takes you down to her place near the river
You can hear the boats go by
You can spend the night beside her
And you know that she's half crazy
But that's why you want to be there
And she feeds you tea and oranges
That come all the way from China
And just when you mean to tell her
That you have no love to give her
Then she gets you on her wavelength
And she lets the river answer
That you've always been her lover

And you want to travel with her
And you want to travel blind
And you know that she will trust you
For you've touched her perfect body with your mind

And Jesus was a sailor
When he walked upon the water
And he spent a long time watching
From his lonely wooden tower
And when he knew for certain
Only drowning men could see him
He said "All men will be sailors then
Until the sea shall free them"
But he himself was broken
Long before the sky would open
Forsaken, almost human
He sank beneath your wisdom like a stone

And you want to travel with him
And you want to travel blind
And you think maybe you'll trust him
For he's touched your perfect body with his mind

Now Suzanne takes your hand
And she leads you to the river
She is wearing rags and feathers
From Salvation Army counters
And the sun pours down like honey
On our lady of the harbour
And she shows you where to look
Among the garbage and the flowers
There are heroes in the seaweed
There are children in the morning
They are leaning out for love
And they will lean that way forever
While Suzanne holds the mirror

And you want to travel with her
And you want to travel blind
And you know that you can trust her
For she's touched your perfect body with her mind


Story of Isaac

The door it opened slowly
My father he came in,was nine years old
And he stood so tall above me
His blue eyes they were shining
And his voice was very cold
He said, Ive had a vision
And you know Im strong and holy
I must do what Ive been told
So he started up the mountain
I was running, he was walking
And his axe was made of gold

Well, the trees they got much smaller
The lake a ladys mirror
We stopped to drink some wine
Then he threw the bottle over
Broke a minute later
And he put his hand on mine
Thought I saw an eagle
But it might have been a vulture
I never could decide
Then my father built an altar
He looked once behind his shoulder
He knew I would not hide

You who build these altars now
To sacrifice these children
You must not do it anymore
A scheme is not a vision
And you never have been tempted
By a demon or a god
You who stand above them now
Your hatchets blunt and bloody
You were not there before
When I lay upon a mountain
And my fathers hand was trembling
With the beauty of the word

And if you call me brother now
Forgive me if I inquire
Just according to whose plan
When it all comes down to dust
I will kill you if I must
I will help you if I can
When it all comes down to dust
I will help you if I must
I will kill you if I can
And mercy on our uniform,
Man of peace or man of war
The peacock spreads his fan

Avatar du membre
Nuage Parme
Messages : 18
Enregistré le : mercredi 02 avril 2008 0:44
Localisation : Région Parisienne

Message par Nuage Parme » jeudi 03 avril 2008 7:11

Léonard Cohen!!!!

J'adore ! 'il' m'a tenu compagnie pendant bien des voyages de nuit en train ! j'adore... j'adore ! vraiment ! j'adore :P

Avatar du membre
Maelle
Messages : 73
Enregistré le : mardi 19 février 2008 5:44
Localisation : au fond, à gauche

Message par Maelle » jeudi 03 avril 2008 7:40

Ma preferee reste "I'm your man"....

sa voix me fait fondre et je reve qu'un jour un homme me la chante (on peut toujours rever!!) :rire2:
Ma vie a moi: Maelle
"L'être humain a besoin d'être flatté, sinon il ne devient pas ce qu'il est destiné à devenir, pas même à ses propres yeux"

Avatar du membre
Nuage Parme
Messages : 18
Enregistré le : mercredi 02 avril 2008 0:44
Localisation : Région Parisienne

Message par Nuage Parme » jeudi 03 avril 2008 8:51

c'est justement mon homme qui m'a fait découvrir Cohen via "I'am your man" :) pas étonnant que je l'ai épousé :up:

Avatar du membre
Procrastina
Membre d'honneur
Messages : 1790
Enregistré le : lundi 07 janvier 2008 17:06

Message par Procrastina » jeudi 03 avril 2008 19:45

:bisouss:


Pour vous les filles :fleur:

I am your man



et une que je trouve si belle si belle...

FAMOUS BLUE RAINCOAT



:smile:

Avatar du membre
Procrastina
Membre d'honneur
Messages : 1790
Enregistré le : lundi 07 janvier 2008 17:06

Message par Procrastina » mercredi 23 avril 2008 23:21

:siffle: stranger song... :musique:

Avatar du membre
gamzatti
Membre d'honneur
Messages : 1440
Enregistré le : jeudi 29 novembre 2007 17:51

Message par gamzatti » mercredi 23 avril 2008 23:59

Arf.... il me tient tellement compagnie que depuis le temps je crois que je peux l'appeler Léo :newblush:

Avatar du membre
Procrastina
Membre d'honneur
Messages : 1790
Enregistré le : lundi 07 janvier 2008 17:06

Message par Procrastina » jeudi 19 juin 2008 16:16

ah ben du coup je peux vous faire écouter "Story of Isaac"



malheureusement un version live, je préfère la version enregistrée

Bon et puis une autre chanson...

Waiting for the Miracle



et une autre...

I tried to leave you



encore une lol, qui est vraiment magnifique :

Nancy


Avatar du membre
gamzatti
Membre d'honneur
Messages : 1440
Enregistré le : jeudi 29 novembre 2007 17:51

Message par gamzatti » jeudi 19 juin 2008 17:40

Je fond pour I'm your man....

Quelle nana ne fondrait pas d'ailleurs !

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 19336
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Leonard Cohen

Message par Archaos » dimanche 15 avril 2012 1:17

The Partisan

Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Avatar du membre
Clopinnette
Messages : 125
Enregistré le : mardi 13 octobre 2009 14:42

Leonard Cohen

Message par Clopinnette » dimanche 15 avril 2012 7:59

Je vote pour "bird on the wire".
No dope in hope.


Répondre