Parlé de soi à la 3ème personne pour se "différencier" : normal ?

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Roman

Parlé de soi à la 3ème personne pour se "différencier" : normal ?

Message par Roman »

J'ai parlé avec un ami qui voyait que j'allais pas bien. J'ai fini par lui montrer une photo de moi en 3ème. En me voyant avec 20 kilos de plus j'étais pas très "zen" et par colère j'ai parlé de moi à la 3ème personne pour me "différencier" de cette époque ..... Il a trouvé ça très choquant .... :sad:

Est ce synonime de danger ou est ce "normal" ...?
Avatar du membre
claudine
Membre d'honneur
Messages : 6742
Enregistré le : mardi 05 décembre 2006 19:30

Message par claudine »

Je pense que tu ne veux voir sur cette photo qu'un étranger :pense:

Il serait peut-être bon que tu acceptes aussi celui que tu étais avant.

Qu'en penses-tu ?

Je lirai ta réponse demain car je suis fatiguée et je vais me coucher.

Je t'embrasse et te souhaite une douce nuit :bisouss:
Roman

Message par Roman »

( Bonne nuit Claudine :fleur: )

J'ai pas réflechi quand j'ai dit "IL" ... Ca m'est venu comme ça. Mais il est vrai que j'ai déjà rêvé de moi avant et il se moquait de moi en me disant que bientôt je redeviendrai come lui etc ... C'est un rêve volntairement créé de toute pièce donc j'ai pas pris ça pour un vrai cauchemar...
Avatar du membre
Soymalo
Messages : 9
Enregistré le : samedi 01 mars 2008 9:55

Message par Soymalo »

Je parle parfois de moi à la troisième personne aussi. Je ne trouve pas cela choquant. Ce n'est pas un "jeu", c'est, comme tu dis, une façon de différencier les sentiments que l'on ressent.

Perso, la troisième personne est souvent citée lorsque je parle de mon pseudo. Pourtant, je ne poste pas en mensonge ou autre. Mais ce personnage là n'est que "virtuel" et non le vrai moi même si je parle de moi, de ma vie, d'anecdotes vécues...

Le petit Roman de la photo n'était pas le Roman d'aujourd'hui. Et cette différence de pronom personnel a aidé à différencier cela.
Roman

Message par Roman »

Moi ce n'est pas virtuel. C'est moi avant à 16 ans ... Mais je n'ai pas envie de me dire que j'ai été comme ça car je sais que je l'ai été mais j'ai haï cette période ....Et perso si je me recroisais à cette époque j'aurais pitié de moi et honte ...
Avatar du membre
dolly
Messages : 108
Enregistré le : vendredi 21 décembre 2007 18:58

Message par dolly »

comme je l'ai deja dit dans un autre post je ne supporte pas mon prenom comme toi!

donc je suis dolly, et quand je dois parler de moi avec mon prenom je dis elle aussi

j'ai l'impression qu'ELLE est la petite fille qui n'avait pas d'ami, qui etait toujours toute seule, repliée sur elle meme

je ne trouve pas ca anormal mais bon qui peut dire qu'il est normal et qu'est ce que la normalité? (aller petit debat philosophique lol )

bisouxxx
Roman

Message par Roman »

Moi ce n'est pas de mon prénom dont je parle mais de moi ! Mon image à moi ! Sur une photo !

Mon ami a été choqué que je parle de "lui" pour em qualifier en étant plus gros .... Donc je me demande si c'est malsain ...
Avatar du membre
dolly
Messages : 108
Enregistré le : vendredi 21 décembre 2007 18:58

Message par dolly »

oui c'est ce que je voulais dire

pour moi c'est une autre personne meme en photo

quand je me vois en photo quand j'etais plus jeune je dit elle

je ne la vois pas comme moi
Roman

Message par Roman »

Je me considère comme étant moi mais je dis "lui" car je me sens différent et j'ai tellement haï cette période que je mets celui qu e j'ai été dans le passé jusqu'à dire "il" ... Je me demandais si c'était pas malsain en fait ...
Avatar du membre
Procrastina
Membre d'honneur
Messages : 1606
Enregistré le : lundi 07 janvier 2008 17:06

Message par Procrastina »

Ce n'est pas malsain mais ce n'est pas anodin je pense :bisouss:
Roman

Message par Roman »

Merci ^^ :bisouss:
Avatar du membre
Hikari
Messages : 2752
Enregistré le : mardi 12 avril 2022 0:48

Parlé de soi à la 3ème personne pour se "différencier" : normal ?

Message par Hikari »

S’exprimer à la troisième personne permet de considérer les choses sous une autre lumière
Il ne s’agit nullement d’une maladie ou d’un trouble quelconque ; cela se produit souvent
Chez les penseurs, principalement, chez les écrivains, les comédiens ou autres
Et c’est plutôt recommandé donc pas de panique hihihihi

Un petit Article produit et fiable : ; L'illéisme : parler de soi à la troisième personne
L'illéisme est la pratique de parler de soi à la troisième personne du singulier, comme le fait par exemple l'acteur Alain Delon
Cette pratique peut sembler étrange, narcissique, ou infantile, mais elle peut aussi avoir des effets bénéfiques sur
La cognition, l'émotion, et le comportement, plusieurs études scientifiques ont montré que l'illéisme peut aider à :

- Réguler l'anxiété et le stress. En se parlant à la troisième personne, on crée une distance psychologique entre soi et la situation stressante
Ce qui permet de réduire l'activation du système nerveux sympathique et de diminuer les réponses physiologiques et émotionnelles négatives
Par exemple, une étude a montré que les participants qui se parlaient à la troisième personne avant de faire un discours public avaient
Un rythme cardiaque plus bas et une pression artérielle plus stable que ceux qui se parlaient à la première personne
Cette étude s'appuie sur le modèle de l'auto-distanciation, qui postule que le fait de se référer à soi
A la troisième personne permet de réduire l'implication émotionnelle et d'augmenter la régulation cognitive

- Améliorer la prise de décision et la résolution de problèmes. En se parlant à la troisième personne, on favorise une pensée plus objective
Rationnelle, et analytique, ce qui permet de mieux évaluer les options et les conséquences possibles. Par exemple, une étude a montré
Que les participants qui se parlaient à la troisième personne étaient plus capables de résoudre des dilemmes moraux complexes
Que ceux qui se parlaient à la première personne. Cette étude s'appuie sur le modèle du double processus
Qui postule que le fait de se référer à soi à la troisième personne permet de mobiliser le système 2 (réfléchi) plutôt que le système 1 (intuitif)

- Renforcer l'estime de soi et la confiance en soi. En se parlant à la troisième personne, on s'adresse à soi comme à un ami ou à un mentor
Ce qui permet de se donner des encouragements, des compliments, ou des conseils. Par exemple, une étude a montré que les participants qui
Se parlaient à la troisième personne avaient une meilleure image de soi et une plus grande motivation que ceux qui se parlaient à la première
Personne. Cette étude s'appuie sur le modèle de l'auto-compassion, qui postule que le fait de se référer à soi à la troisième personne permet
De développer une attitude bienveillante envers soi-même.

- L'illéisme peut être lié au développement cognitif et langagier des enfants. En effet, les enfants commencent souvent par parler d'eux-mêmes
A la troisième personne avant d'utiliser le pronom "je". Cela leur permet de construire leur identité et leur autonomie
En se distinguant des autres. L'illéisme peut donc être considéré comme une phase normale du développement
Qui peut persister à l'âge adulte chez certaines personnes.

- L'illéisme peut être lié à la personnalité et au narcissisme des individus. En effet, les personnes qui parlent d'elles-mêmes à la troisième personne
Peuvent avoir une tendance à se mettre en scène, à se valoriser, ou à se protéger. L'illéisme peut donc être considéré comme une stratégie
D'auto-présentation, qui peut révéler un manque de confiance en soi ou un besoin de reconnaissance.

- L'illéisme peut être lié au contexte social et culturel des individus. En effet, les personnes qui parlent d'elles-mêmes à la troisième personne
Peuvent avoir une influence de leur environnement, de leur éducation, ou de leur profession. L'illéisme peut donc être considéré comme
Une norme sociale, qui peut varier selon les cultures, les époques, ou les domaines.

L'illéisme n'est donc pas forcément un signe de folie ou d'égocentrisme, mais plutôt une stratégie cognitive qui peut avoir des effets positifs
Sur le bien-être psychologique et le fonctionnement social
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message