Dépression et anorexie, au secours !

Les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA), Prises/Pertes de Poids dans le cadre de la Dépression.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Mathilde
Messages : 10
Enregistré le : mardi 20 janvier 2015 21:34

Dépression et anorexie, au secours !

Message par Mathilde » mercredi 21 janvier 2015 8:07

Bonjour à tous !

Je me décide à écrire, car la vie devient difficile.
Depuis 10 mois, j' ai perdu beaucoup de kilos et je souhaite continuer.
Je réduis tout ce que je mange et devient insensible à tout ce que l' on me dit, cela m' agresse parfois.
Ma fatigue devient visible et je n' arrive plus à réagir, à prendre des décisions pour mon bien.
J' aimerai me sortir de cela , mais comment ?
Merci pour vos réponses.
Bonne journée
Mathilde


Avatar du membre
zette
Messages : 77
Enregistré le : vendredi 06 juin 2014 20:08
Localisation : Nord

Dépression et anorexie, au secours !

Message par zette » mercredi 21 janvier 2015 15:46

coucou je ne vais pas pouvoir t'aider car je suis incapable de m'aider moi même, je suis dans la même situation avec les soucis physique liée bon courage
il y a différentes façons de nager
mais une seule façon de couler ! ! !

Avatar du membre
doloplus
Messages : 7284
Enregistré le : mercredi 28 novembre 2012 11:33
Localisation : Mon fort intérieur...

Dépression et anorexie, au secours !

Message par doloplus » mercredi 21 janvier 2015 20:08

Bonjour Mathilde,

Ton message est plein de contradictions...et je doute que l'on puisse t'aider sur un forum.
En effet, tu appelles à l'aide en parlant de "dépression et anorexie" mais tu dis aussi vouloir continuer de perdre du poids...En somme, tu cherches une solution miracle qui te permettrait de te sentir en forme, en bonne santé, tout en t'affamant encore davantage!Malheureusement une telle solution n'existe pas...
Je pense que tu as bien conscience de ce paradoxe insoluble. Tu es sans doute dans l'impossibilité de t'aider toute seule et la meilleure solution est de consulter rapidement un médecin pour savoir précisément de quoi tu souffres (la dépression et l'anorexie mentale sont deux maladies donc seul un médecin peut les diagnostiquer et prescrire les soins nécessaires) et pouvoir être soignée.
Je te souhaite beaucoup de courage.

Avatar du membre
Onagre
Messages : 2360
Enregistré le : dimanche 22 février 2009 21:56

Dépression et anorexie, au secours !

Message par Onagre » mercredi 21 janvier 2015 20:39

Bonsoir Mathilde, je rejoins Dolo, il te faut consulter un professionnel pour tirer la sonnette d'alarme.
Tu as pris conscience du problème et c'est déjà un grand pas, par contre tu auras du mal à t'en sortir seule notamment dû au fait que tu souhaite continuer à perdre du poids.
Courage ma belle, appelle à l'aide un médecin, ne reste pas comme ça.
:bisouss:
Hello darkness, my old friend...
Salon

Avatar du membre
zette
Messages : 77
Enregistré le : vendredi 06 juin 2014 20:08
Localisation : Nord

Dépression et anorexie, au secours !

Message par zette » mercredi 21 janvier 2015 21:17

je confirme Mathilde seule c'est impossible , tout les jours je me dit aujourd'hui je mange et comme chaque jour je vois la balance descendre je me dit je vais pas aneantir mes efforts , et c'esdt reparti pour une nouvelle journée , la prochaine fois que je vois mon medecin je lui en parle essaye de faire de meme :smile:
il y a différentes façons de nager
mais une seule façon de couler ! ! !

Mathilde
Messages : 10
Enregistré le : mardi 20 janvier 2015 21:34

Dépression et anorexie, au secours !

Message par Mathilde » mercredi 21 janvier 2015 22:10

Bonsoir !

Merci Dolo, Zette et Onagre !

Oui, je vais consulter mon médecin et lui parler.
De plus, j' ai subi deux interventions chirurgicales, dont une où j' ai perdu le goût. De la est parti une phase de dépression puis de laisser aller dans l' envie de disparaître, donc de ne plus manger.
Les repas sont devenus difficiles, dur d' entendre l' entourage se régaler, le dire tout haut, et moi qui ne ressent plus aucun goût.
Je suis contradictoire, oui, car j' oscille entre m' en sortir et ne plus vouloir manger.
J' ai pris conscience du problème, mais j' ai cette honte en moi qui m' empèche de dire, de m' exprimer.
Toute seule, c 'est vrai, que je ne peux plus rien faire, c 'est pour cela, que je suis venu en premier temps sur le forum.
Ecrire aide et se sentir comprise aussi.
Merci à vous, quand on est accueillie, on existe un peu.
Je vous redonnerai de mes nouvelles, demain je prend rendez-vous avec mon médecin.
Prenez soin de vous.
bonne nuit
Mathilde

Avatar du membre
Onagre
Messages : 2360
Enregistré le : dimanche 22 février 2009 21:56

Dépression et anorexie, au secours !

Message par Onagre » jeudi 22 janvier 2015 0:04

Sage décision Mathilde :oui:
Tiens nous au courant ma belle.
Hello darkness, my old friend...
Salon

Avatar du membre
doloplus
Messages : 7284
Enregistré le : mercredi 28 novembre 2012 11:33
Localisation : Mon fort intérieur...

Dépression et anorexie, au secours !

Message par doloplus » jeudi 22 janvier 2015 20:28

Mathilde a écrit :J' ai pris conscience du problème, mais j' ai cette honte en moi qui m' empèche de dire, de m' exprimer.
Il n'y a AUCUNE honte à être en difficulté ou à souffrir de maladies :non0: :non0: :non0: . Ôte toi vite cette idée de la tête!
Tu as pris une bonne décision en allant voir ton médecin :up2: . Il est là pour t'aider, même si les solutions qu'il te propose te semblent difficiles au début. Tiens bon.
:bye:

Mathilde
Messages : 10
Enregistré le : mardi 20 janvier 2015 21:34

Dépression et anorexie, au secours !

Message par Mathilde » jeudi 22 janvier 2015 20:43

Bonsoir à toutes !

Merci Dolo, tu m' encourages et cela me fait chaud au coeur.
Je vois mon médecin mardi 27 janvier matin, et j' ai noté point par point mes difficultés.
Tu sais, depuis mon enfance, on m' a fait comprendre que tout ce que je disais était ridicule, inintelligent, alors, j' ai toujours
une angoisse avant de parler.
Merci de ton soutien, je vais revenir en attendant mardi, pour tenir bon et ne pas m'enfoncer dans la tristesse, les larmes et la peur.
Vous êtes super !
Bonne soirée :offre: :fleur: :bye: et bonne nuit :oreiller:
Mathilde

Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 3309
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

Dépression et anorexie, au secours !

Message par Miet » samedi 24 janvier 2015 15:45

Bonjour Mathilde.

Je te félicite pour ce premier pas vers un médecin, c'est une étape très importante de la maladie.
C'est bien d'avoir listé ce que tu as à lui dire. Parfois les médecins, surtout généralistes, n'ont pas toutes les réponses à nos questions, il faut que tu y sois préparée aussi. Si c'est un bon soignant, il t'écoutera, et ça c'est déjà très important, et te proposera sans doute un suivi plus spécialisé : psychiatre ou psychologue pour régler le fond du problème, nutritionniste pour t'aider à reprendre une alimentation suffisante.

Garde en tête que ce rendez-vous est une étape importante, mais n'est qu'une des longues étapes qui t'attendent pour avancer vers la guérison.
On oscille souvent entre l'envie de s'en sortir et la peur de grossir (voire clairement l'envie de continuer à perdre du poids).
C'est une lutte permanente contre soi-même, pour laquelle il faut s'entourer. De soignants compétents, mais aussi de proches à qui se confier.
C'est primordial d'avoir des alliés dans ce combat.

J'ai été anorexique pendant 4 ans, j'ai retrouvé un poids normal mais je me bats toujours contre mes démons aujourd'hui.
Disons que j'ai appris à vivre avec, parce que je crois qu'on en guéris jamais vraiment complètement.

Si je peux t'apporter de l'aide, des conseils, du soutien, je serais ravie de le faire.
Utilisez les rapports si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi

Mathilde
Messages : 10
Enregistré le : mardi 20 janvier 2015 21:34

Dépression et anorexie, au secours !

Message par Mathilde » samedi 24 janvier 2015 16:09

Merci beaucoup Miet de ton témoignage, il va m' aider à avancer sur ce chemin.
Il va falloir que j' insiste car mon généraliste, me dit que je vais bien, et que je suis très bien après tout les kilos perdus.
Je n ' étais pas grosse pourtant !
Cette fois-ci, je me fais accompagner d' une personne pour lui expliquer.
Mais c' est vrai, j' ai peur de re-grossir et l' attirance pour perdre encore du poids est forte.
Je n' ai pas de crises de boulimie, je me prive tout le temps et ne fais pas d' écart.
Les personnes autour de moi me renvoie à moi-même en disant que c' est mon problème, que la balle est dans mon camp, mais sans vraiment m' aider.
Je suis tellement fatiguée que j' ai du mal à agir pour moi et laisse aller beaucoup de choses.
La personne qui m' accompagne m' a cru, enfin !!!
Mais j' ai peur de la suite ...
J' essaie de faire confiance.
Merci, tu es de bons conseils, et comment par peur ne pas refuser les soins, les traitements, les rendez-vous ?
Dés fois c 'est la panique et je fuis.
Merci, Miet et prend soin de toi.
à bientôt !
Mathilde

Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 3309
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

Dépression et anorexie, au secours !

Message par Miet » samedi 24 janvier 2015 17:02

C'est le principal reproche que je fais aux équipes médicales : ne s'alerter de l'anorexie que lorsqu'on ne pèse plus grand chose.
C'est bien dommage quand on sait la difficulté à se sortir de cette maladie quand elle s'installe dans la chronicité : si les choses avaient été prises au sérieux pour moi dès les premiers mois - alors que j'appelais à l'aide - je n'aurais peut-être pas perdu 20 kilos avant qu'on m'hospitalise ...

Je pesais 65 kilos (1.74m) quand j'ai commencé à ne plus supporter mon corps et à perdre du poids. Le médecin m'avait dit : "attention, si vous passez sous les 58 kilos, il faudra prendre des mesures et vous hospitaliser". J'ai perdu 10 kilos en quelques mois. Alors c'était "attention, si vous passez sous les 55, je vous hospitalise". Et puis "si vous passez sous les 50 kg", etc etc sans que ça ne soit jamais suivi de faits. Je me suis enfoncée doucement, sans qu'il n'y ait de réaction.

Quand je suis retournée le voir pour lui dire que je n'en pouvais plus et que là j'avais vraiment besoin d'aide, je pesais 45 kilos, et il m'a fait un courrier pour un rendez-vous en urgence à l'hôpital ... Ca a été le début d'un parcours du combattant, avec d'abord 4 mois d'hospit où j'ai continué à perdre du poids (42kg) et ne suis ressortie qu'à 46 kg, puis à nouveau 4 mois, puis 2 mois, pour qu'enfin mon poids revienne à un poids "normal" (poids de sortie : 53kg)

Ton médecin te dit qu'il ne te trouve pas maigre, que tu vas bien ... Parce qu'il n'est sans doute pas formé à l'anorexie et imagine une jeune fille squelettique ...
A toi de lui faire comprendre ta souffrance : décris lui au quotidien ce que tu vis, tes difficultés à manger, éventuellement tes obsessions alimentaires et sur le poids. Ta souffrance, la dépression, tout ce qui te fait mal. Dis toi bien que ce ne sont pas toujours des pensées rationnelles dans le cas de l'anorexie, alors ça sera peut-être compliqué pour lui de les comprendre.

S'il reste circonspect, doute de tes troubles, ne mets rien en place pour t'aider, alors il te faudra te tourner vers quelqu'un d'autre. Le territoire est assez inégal en matière de soins spécialisés, même si ça évolue doucement. Je pourrais te conseiller si besoin.

Tu trouveras peut-être plus facilement une association de patients ou de famille avec qui parler (groupe de parole ou permanence téléphonique). Même si je sais à quel point c'est dur d'en parler ... Moi j'ai commencé par lire beaucoup de livres de témoignages dans lesquels je me reconnaissais. Ca m'a aidé à comprendre que je souffrais des mêmes maux que ces jeunes filles, et que je pouvais m'adresser à des spécialistes.

Si tu as des questions précises, n'hésites pas, je ferais de mon mieux pour y répondre.
Utilisez les rapports si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi

Mathilde
Messages : 10
Enregistré le : mardi 20 janvier 2015 21:34

Dépression et anorexie, au secours !

Message par Mathilde » samedi 24 janvier 2015 17:18

Merci bien, Miet !

Cela m' encourages pour continuer dans le sens des soins.
De plus, je suis hyper-thyroidienne, donc hyper-active avec des crises de tachycardies, cela m' épuise aussi.
Opérée des amygdales adulte, un vrai traumatisme, au total plus de goût, et je ne sens plus quand j' avale.
Je l' ai dis au médecin qui m' a donnée des pastilles à la cortisonne et rien d' autres.
Du fortimel tous les matins et en 10 mois : 18 kilos en moins.
Je suis devenue indifférente à la nourriture et me rationne.
Les personnes même de mon entourage ne veulent pas voir, j' ai beau appeler au secours.
Et je me dis, puisque personne ne voit et me parle un peu pour m' encourager, continues à maigrir, c 'est une façon de disparaître.
Je tiens par les nerfs et ma concentration diminue, je m' éparpille et j' ai besoin de beaucoup de pauses pour souffler un peu, chose qui est rare.
Qu' en penses-tu?
Je ne parle pas facilement, j' ai l' habitude d' intérioriser et de ne pas réagir sur le coup, mais le corps parle après coup !
Merci.
Mathilde

Avatar du membre
Miet
Modératrice
Messages : 3309
Enregistré le : lundi 12 juillet 2010 17:03
Localisation : Bretagne

Dépression et anorexie, au secours !

Message par Miet » samedi 24 janvier 2015 18:09

Mathilde,

C'est bien que tu prennes du Fortimel, mais si avec 1 tous les matins, tu perds encore du poids, il va sans doute falloir passer à 2 ...

J'ai moi aussi perdu pas mal de poids avec les compléments alimentaires, parce que je considérais que c'était largement suffisant et du coup je réduisais voire supprimais totalement mes repas à côté. Mais c'est pas avec les 300 cal du complément qu'on cesse de perdre du poids.

Essaie de te fixer des objectifs raisonnable : ça peut être cesser de perdre du poids, si l'idée d'en prendre est encore trop dure.
Ou de manger tel ou tel aliment que tu as exclu de ton alimentation.
Ou de faire un vrai petit dej si tu n'en fais pas, ou bien ou collation le matin ou dans l'aprem.

Tu parles de ce goût que tu n'as plus pour des raisons physiologiques, et c'est une difficulté supplémentaire.
Je n'ai pas souffert de ton trouble, mais moi aussi j'avais perdu le plaisir de manger. Et c'est quelque chose que l'on peut réapprendre.
Je pense qu'il y a des stratégies à mettre en place, comme soigner la présentation, varier les couleurs dans tes plats, installer une belle table avec un beau service, etc. Ca ne remplace pas le goût des aliments, mais ça peut te permettre de retrouver un intérêt pour les repas.

Tu ne sens plus du tout aucun aliment ? Je n'avais pas entendu parler de ça suite à une opération des amygdales, peut-être que tu peux revoir le chirurgien qui t'a opéré pour en reparler ? Ou un ORL peut-être, qui peut avoir des conseils à donner ?
Insister sur les épices par exemples ? Là-dessus je ne m'y connais pas suffisamment, même si tout me paraissait fade dans mon assiette.

Bien-sûr il y a cette idée de disparaitre en perdant du poids, qu'on ne nous voit plus ... C'est quelque chose que j'ai vécu aussi.
Mais tu te trompes en pensant ça, parce que les gens vont s'inquiéter pour toi, et tu seras vite au centre de l'attention ... C'est un autre travers contre lequel il te faudra lutter, parce que c'est difficile de se guérir dès l'instant où l'on comprend à quel point les gens sont inquiets pour nous ...
Il y a une sorte d'idée malsaine qui nous fait croire qu'on n'existe que parce qu'on est malade, et que plus personne ne s'occupera de nous une fois malade. Ca prend du temps à déconstruire, et les gens nous aime bien plus quand on est en pleine forme !!

C'est bien que ton ami t'accompagne et te comprenne, j'espère que tu vas pouvoir continuer à t'appuyer sur lui pour te faire aider.

Tu commences à prendre conscience de la fatigue causée par la perte de poids.
Moi aussi c'est ça qui m'a fait appeler à l'aide. Les malaises à répétitions pour hypoglycémie. L’essoufflement permanent après un déplacement. Le cauchemar, c'était de monter des escaliers. Et de porter un sac, impossible aussi. C'est là qu'on prend vraiment conscience qu'on est à bout. Le corps est très fort pour s'adapter, il se met en mode "économie". Jusqu'à ce qu'il ne puisse plus ...

Tu as besoin d'aide. De soutien psychologique pour t'aider à comprendre ce qui se passe en toi, ce qui cause ton envie de perdre du poids. Ce qui t'empêche d'aller contre. Et puis tu vas avoir besoin de beaucoup d'aide pour te relever, réapprendre à manger, retrouver du plaisir, du goût (j'espère que c'est possible malgré l'opération, tes papilles vont devoir refaire leur boulot). Il ne faut pas cesser d'y croire ...

Mais seule, c'est dur. Ca l'est aussi avec les médecins, parce qu'on a parfois l'impression qu'on nous impose des choses qui ne sont pas adaptées. C'est surtout qu'on a plus les idées claires ...
Utilisez les rapports si vous désirez que l'on efface/édite/verrouille/déverrouille l'un de vos messages/sujets/salons ; ou pour prévenir la modération d'un message hors charte. Merci de votre aide !

Ma galerie Mon salon Les TCA et moi

Mathilde
Messages : 10
Enregistré le : mardi 20 janvier 2015 21:34

Dépression et anorexie, au secours !

Message par Mathilde » samedi 24 janvier 2015 18:46

Merci beaucoup Miet, tu me donnes de très bonnes idées avec le repas.
Pour le moment, je file vite à ce sujet là et ne fais rien pour améliorer, vue ma peur de prendre du poids.
Ce sera long, oui !
Je te tiendrai au courant pour ma visite de mardi, en attendant, je fuis la table, mais j' accepte le fortimel et comme toi, je me dis que j' ai suffisamment dans le corps, alors pas de surplus.
Même, ce que j' aimais , je le fuis est deviens insensible aux souvenirs des régals avec tel ou tel aliments.
Tu es passée par là avant moi et je te remercie de m' expliquer si clairement ce qui se passe.
Je pense aussi à toi et à tous et toutes du forum qui souffrent de cette maladie.
Bonne soirée à toi. :bye:
Mathilde


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message