Déprime liés à des soucis de santé m'empêchant de marcher

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Rymaj34
Messages : 1
Enregistré le : jeudi 10 novembre 2022 15:23

Déprime liés à des soucis de santé m'empêchant de marcher

Message par Rymaj34 »

Bonjour,

Je ne suis pas sûr de l'utilité de mon sujet/ message, mais au moins il me permet de m'exprimer.

Je subi depuis plusieurs semaines un gros coup de "moins bien". J'ai longtemps eu des tendance dépressive lorsque j'étais plus jeune (avec des projets de TS que je n'avais heureusement jamais mis en œuvre) et j'ai peur de replonger. J'avais pourtant fait de gros progrès dans ce domaine.

En effet, j'ai eu l'an dernier une année difficile d'un point de vue médical. Alors que je commençais un nouveau travail, j'ai eu successivement trois hospitalisation suite à un cancer de la thyroïde (et une phlébite attrapée au passage). Cela n'était pas grave en soi mais les rendez-vous médicaux étaient très nombreux.

Dans le même temps, mon échappatoire, le sport, m'a été enlevé suite à une blessure au genou. Mon problème au genou était supposé être réglé en deux mois, 1 an et demi après il se poursuit encore. Il s'agit d'une instabilité rotulienne. J'ai suivi les avis des médecins qui m'ont fait faire des semaines et des semaines de kiné. Malheureusement, le kiné se révèle inefficace et la douleur s'est aggravée. Au départ, je ne pouvais plus faire de sport, désormais c'est la marche qui pose problème. Si je marche peu, je n'ai pas de douleurs mais si je marche un peu une grande brulure dans le genou me force à arrêter. Je précise que je ne peux pas prendre de médicaments (anti inflammatoire) à cause d'une contre indication liée à ma phlébite (je suis sous anticoagulant).

J'ai fait des infiltrations qui ont eu une efficacité relative mais les médecins semblaient dire qu'il fallait limiter cette "solution" car elle n'est pas bonne pour le corps sur le long terme.

Voyant l'échec de la kinésithérapie, mon médecin du sport m'a orienté vers un chirurgien. Celui était très désagréable (le genre à avoir une heure de retard et me couper la parole alors que je répond à ces questions). Alors que je lui expliquais que je ne pouvais plus marcher, il m'a dit (comme les autres médecins) de "faire du sport" ... . Il m'a dit que si le problème persistait, une opération du genou était possible mais incertaine.

Cet arrêt brutal du sport m'avait mis un gros coup au moral, je suis passé de 4/5 séances de sport par semaine à 0. J'ai aussi (du fait du sport et des problèmes de thyroïde) pris 10 kilos.



Dans ce contexte, j'ai été muté il y a trois mois à l'autre bout de la France pour le travail. Je ne connais personne sur place et la région me plait assez peu, mais jusqu'à présent je faisais des efforts pour m'intégrer, rencontrer du monde et faire des activités (en dehors du sport donc).

Si la situation était convenable psychologiquement pour moi au début, elle devient très difficile. Je suis seul, je ne peux pas me dépenser en réalisant une de mes passions (le sport) et je ne suis pas sûr de pouvoir refaire une randonnée un jour. Ce dernier point est celui qui me brise le plus le moral.

Partir en vacances est aussi devenu un gros soucis. Souhaitant voyager régulièrement (j'ai 26 ans et envie de découvrir le monde), mes problèmes sont un énorme obstacle. Lorsque que je visite une ville, je dois énormément limiter la marche et prendre au maximum les transports en commun. Je m'y accommode comme je peux. Néanmoins, il est impensable de sortir faire une balade en nature. Cette situation me pèse énormément, j'en suis désespéré car je ne vois aucune porte de sortie. L'opération est compliqué à cause du travail et de ma situation (je ne connais personne là où je vis alors que je serai immobilisé plusieurs mois). En plus, le chirurgien m'a expliqué que le succès était incertain. Tout ça me donne des idées sombres.

Enfin, dernière plainte :smile2: , un échec amoureux (chose pourtant très secondaire pour moi) n'a pas aidé les choses.

Toutes ces choses me désespèrent et me donnent envie de tout quitter. En même temps que ces problèmes de santé, je débute dans un nouveau métier ce qui crée du stress chez moi.
Je pourrais essayer de voir d'énièmes médecins, mais j'ai une certaine "fatigue médicale" liés à mes différents soucis.

Je remercie ceux qui auront eu le courage de me lire :sue:
Avatar du membre
LOUIS67
Messages : 1505
Enregistré le : mardi 23 avril 2019 15:32

Déprime liés à des soucis de santé m'empêchant de marcher

Message par LOUIS67 »

Bonsoir, @Rymaj34

Je ne connais que trop bien ce que tu appelles si justement " la fatigue médicale " ...

Sans détailler mon parcours personnel depuis 5 ans, je vis la même situation avec des envies parfois de tout abandonner, alternant avec la volonté de soigner un par un les problèmes physiques qui m'accablent.

Pour être " malade " il faut - et c'est vraiment paradoxal - disposer d'un réseau de proches, être psychiquement fort, etc... ce qui est rarement le cas. La maladie s'ajoute souvent à d'autres écueils de la vie.
Concrètement, pour ton opération, sollicite peut-être quand même un second avis.

Personnellement, si c'était à refaire, je miserais tout sur ma santé en priorité car le reste (travail) est secondaire par rapport aux enjeux réels, d'autant plus que tu es au début de ta vie adulte.

Bonne soirée et courage à toi.
Louis
Louis 67

Mon salon : viewtopic.php?f=13&t=36082
Répondre