Paralysie du sommeil

Les troubles du sommeil, les rêves, les cauchemars...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Avatar du membre
pacpac971
Messages : 3803
Enregistré le : vendredi 29 août 2014 16:43

Paralysie du sommeil

Message par pacpac971 »

ma foi.
peut etre.

que t'arrives t-il pendant ton sommeil.

a lire les derniers posts, le sujet est complexe.

en manque de sommeil, deja, l'esprit peut ouvrir "des portes".
c'est le manque de sommeil qui a a priori permis ce qui a ete ressenti plus haut, je pense.

et la sensation de malefique n'est probablement qu'une impression. mais il y a eu mobilisation mentale pour une autre raison. je n'avais jamais vu ce sujet...
Mon salon
Ma galerie

Ce qui est tordu ne peut etre redressé, et ce qui manque ne peut etre compté
E 1 15
Avatar du membre
Equinoxe
Messages : 431
Enregistré le : lundi 02 mars 2015 23:41

Paralysie du sommeil

Message par Equinoxe »

Bonsoir,

Je souffre aussi de ce trouble, à peu près une fois par semaine, à tel point que très souvent une fois la paralysie terminée j'ai une attaque de panique ensuite.
Même en sachant que ce que je vois, entends et ressens n'est pas réel ça reste difficile à vivre.
J'espère qu'un jour on en saura plus et qu'on aura un traitement pour ça. Je sais que ce trouble n'a été investigué qu'assez récemment, alors du coup j'ai bon espoir.
Je suis contente de vivre à notre époque, sinon j'aurais déjà sûrement été exorcisée plusieurs fois.

Je me sentais un peu seule avec ce trouble, quelque part je suis contente de ne pas l'être. Même si ce n'est pas très sympathique à dire, pardon.
Avatar du membre
zenitude
Messages : 2954
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2011 20:46
Localisation : Méditerranée

Paralysie du sommeil

Message par zenitude »

Exquinoxe (bienvenue à toi), aucun problème, c'est vrai qu'ici c'est assez rassurant de voir des récits similaires même si ce n'est pas la fiesta...

En ce qui concerne la paralysie du sommeil je n'en ai plus depuis que j'ai arrêté certains traitements, après je ne suis sûr de rien.
Mon salon
La vie est vraiment simple, mais nous persistons à la rendre compliquée - Confucius
Avatar du membre
Equinoxe
Messages : 431
Enregistré le : lundi 02 mars 2015 23:41

Paralysie du sommeil

Message par Equinoxe »

Merci Zenitude.
C'est une bonne chose si tes crises étaient liées à ton médicament, bonne chose dans le sens où tu n'en as plus.
Je ne peux pas mettre ça sur le compte d'un traitement je n'en prends aucun, enfin si, un pour l'hypertension.
Avatar du membre
zenitude
Messages : 2954
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2011 20:46
Localisation : Méditerranée

Paralysie du sommeil

Message par zenitude »

Je t'en prie.

C'est assez délicat à expliquer car peut-être étais-je dans une phase plus difficile qu'actuellement, je n'en sais trop rien,
car en plus des paralysies je faisais ce que l'on appel des "voyages astraux" ou en tout cas cela s'en rapprochais beaucoup...
Mon salon
La vie est vraiment simple, mais nous persistons à la rendre compliquée - Confucius
Avatar du membre
Equinoxe
Messages : 431
Enregistré le : lundi 02 mars 2015 23:41

Paralysie du sommeil

Message par Equinoxe »

Tu avais la sensation de te balader hors de ton corps ?
C'était à quel moment ? Pendant ton sommeil, au réveil, au coucher ?
Pardon je suis curieuse.
Avatar du membre
zenitude
Messages : 2954
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2011 20:46
Localisation : Méditerranée

Paralysie du sommeil

Message par zenitude »

Re Equinoxe ^^

Alors oui, c'est totalement ça, non seulement je flottais mais je me concentrais pour traverser les mûrs (!)
Avec le recul j'avais une vision éclairée de la pièce dans laquelle je me trouvais alors que les stores étaient baissés,
quand à ce que je trouvais derrière les "cloisons" il s'agissait souvent de choses surréalistes mais récurrentes comme une chambre d'enfant,
alors qu'il s'agit en réalité d'un tout petit studio, donc voilà, l'imaginaire joue énormément.

Heu, pour le moment précis je dirai en fin de phase de sommeil, en fin de matinée ou durant les siestes.

Par contre pour revenir à la paralysie du sommeil je ressentais des choses vraiment cauchemardesques, le poids d'une personne, ses mains, etc,
et puis j'entendais comme des craquements dans mon crâne synonyme de ma lutte pour me sortir de là, en somme l'horreur...

J'espère ainsi que tu vas rapidement retrouver un repos réellement paisible, courage à toi !
Mon salon
La vie est vraiment simple, mais nous persistons à la rendre compliquée - Confucius
Avatar du membre
Equinoxe
Messages : 431
Enregistré le : lundi 02 mars 2015 23:41

Paralysie du sommeil

Message par Equinoxe »

Merci pour tes réponses et tes encouragements :smile:
Avatar du membre
zenitude
Messages : 2954
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2011 20:46
Localisation : Méditerranée

Paralysie du sommeil

Message par zenitude »

Pas de quoi ^^ en revanche j'espère ne pas t'avoir d'avantage effrayée :newblush:
Mon salon
La vie est vraiment simple, mais nous persistons à la rendre compliquée - Confucius
Avatar du membre
Equinoxe
Messages : 431
Enregistré le : lundi 02 mars 2015 23:41

Paralysie du sommeil

Message par Equinoxe »

Absolument pas non :smile:
trainfantome
Messages : 1
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 12:10

Paralysie du sommeil

Message par trainfantome »

Salut tout le monde ! Personnellement je connais la paralysie du sommeil depuis longtemps et j'ai seulement 19ans. C'est traumatisant et très difficile a vivre pour moi, mes PS sont devenu quotidienne il y'a environ 3ans et depuis c'est la descente au enfer , je me suis mis à fumer du cannabis pour m'aider à m'endormir, on m'en a parler, j'ai tester et ça a marcher. Malheureusement au jour d'aujourd'hui j'en suis accro et l'assimilation PS+cannabis a déclencher chez moi une grosse déprime , je risque même un genre de schizophrénie, résultat je suis devenu insociable, j'ai perdu toute confiance en moi, je ne depasse jamais la barre dun certain point sinon cela m'obsède, bref je vous en passe mais c'est surtout que j'en suis à ma 3e tentative et cela me ronge de culpabilité vis à vis de ma famille et j'ai tellement honte de mes cicatrices.. Je suis désespéré mais j'ai surtout peur, Bref personne ne me comprend alors je suis venu sur se forum en espérant rencontrer des gens qui sauront me comprendre et surtout partager sans avoir peur d'être juger ou incomprise ! Si vous avez des conseil je suis preneuse ! En tous cas merci à ceux qui liront mon histoire :)
Xoa44
Messages : 25
Enregistré le : vendredi 15 août 2014 12:56

Paralysie du sommeil

Message par Xoa44 »

Une piste pour vous: depuis que je ne consomme plus de café, je n'ai plus eu aucune paralysie du sommeil... J'ajouterai que j'avais également beaucoup de migraines et surtout des migraines ophtalmiques de temps en temps (mais que je sentais bien passer). Depuis, j'ai très peu de migraines et plus aucune migraine ophtalmique. Cela fait 1-2 ans. Voilà voilà...
Avatar du membre
Frog2Hdf
Messages : 6228
Enregistré le : lundi 17 juillet 2017 22:45
Localisation : Avec mes doudous bien au chaud en ch'nord où il fait -40°C

Paralysie du sommeil

Message par Frog2Hdf »

J'ai moi aussi vécu et parfois je revis la plupart des phénomène qu'Archaos décrit longuement dans son post.

Mon psychiâtre m'avait dit à l'époque que cela arrivait plus fréquemment chez les personnes angoissées et somnenbules, ce que j'ai toujours été et que je suis encore même à mes 52 ans! J'ai et toujours eu une activité intense pendant mon sommeil : je bouge mes bras et mes jambes de manière automatique!!!

Donc la paralysie du sommeil cela me connaît depuis l'enfance et même à l'âge adulte. Un anti dépresseur sédatif avait réglé le problème quand j'en ai pris. Depuis 8 ans je prends des anti épileptiques pour des douleurs neuropathiques dans le cadre d'une maladie neurologique, et mes troubles de somnenbulisme comme de la paralysie du sommeil se sont calmés.

Sinon, j'emploie toujours les petits moyens : une veilleuse toujours allumée ou la télévision en sourdine ou avec le son coupé pour m'endormir paisiblement sans oublier les doudous qui même à 52 ans me rassurent toujours...

Voilà nous ne sommes pas les seuls à vivre cela, donc il ne faut pas en avoir honte ni s'en inquièter... toujous sans oublier que tout cela est du à une angoisse profonde en nous que le cerveau cherche à faire sortir comme m'avait dit le psy que j'avais vu...
Louise Frog2Hdf.
Caligisti
Messages : 49
Enregistré le : dimanche 30 juillet 2017 3:26

Paralysie du sommeil

Message par Caligisti »

Bonjour Frog,

merci d'avoir relancé ce post, du coup j'arrive enfin à trouver une explication à ce que j'ai vécu récemment au réveil :
J'étais dans mon lit et j'avais la sensation d'une présence à la porte de ma chambre ; je tentais de relever la tête mais
je n'y arrivais pas!
C'était très angoissant car précisément cette paralysie m'empêchait de vérifier s'il y avait un "danger".

Puis je me suis réveillée pour de bon et en fait il n'y avait personne!

J'ai aussi un sommeil très agité..
Avatar du membre
Frog2Hdf
Messages : 6228
Enregistré le : lundi 17 juillet 2017 22:45
Localisation : Avec mes doudous bien au chaud en ch'nord où il fait -40°C

Paralysie du sommeil

Message par Frog2Hdf »

Il ne faut pas me remercier.
Le sujet me concerne depuis toujours.

Tous ces phénomènes sont en lien avec des angoisses.
En les soigant, ces manifestations peuvent cesser ou diminuer très fortement.
:box: :box: :box:
Il ne faut pas hésiter à en parler à son psychiâtre car cela relève de leur domaine.
:smile: :smile: :smile:
Bon courage à tous avec le moins de paralysie possible.
Louise Frog2 chez les grenouilles somnanbules.
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 250
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

Paralysie du sommeil

Message par LAYAON »

Bonjour, je me suis dit que rechercher ce sujet dans le forum serait peut-être bien pour moi. Je ne sais pas grand chose pour les causes, mais en effet durant mon enfance j'ai fait pas mal de somnanbulisme. Depuis mes 13 ans environ, je subis la paralysie du sommeil. Cela m'arrive ponctuellement, ou par période très intensive (il est arrivé que ce soit presque toutes les nuits, j'avais un peur terrible à aller devoir dormir), ou il m'est arrivé d'être tranquille pendant 9 mois sans que ça m'arrive.
Personnelement, je l'ai tellement vécu de fois que je sais par coeur tout le déroulement et les variantes me concernant. En général, soit cela survient après mon réveil brusque d'un cauchemard, soit je me réveille volontairement je ne sais pas comment, mais en plein milieu d'un rêve j'arrive à me réveiller sentant que celui-ci va mal tourner. Au plus ça m'est arrivé deux fois dans la même nuit.

(J'ai des frissons et la chair de poule rien que de penser à ça)

Personnelement, j'ai des hallucinations visuelles la plupart du temps, mais il m'est aussi arrivé d'avoir des sensations de touché, de broyage de mon ventre ou quelque chose du genre, mais rien d'auditif. La plupart du temps je garde les yeux fermés quand ça se produit, pour ne pas faire face à mes hallucinations., qui m'ont l'air terriblement réelles. J'essaie de crier de toutes mes forces, d'insulter parfois, mais jamais j'ai réussi. C'est terrible comme sensation, vouloir gueuler au possible mais à peine si un chuchotement inaudible sort parfois. Généralement j'essaie simplement de bouger dans tous les sens, de contracter tous mes muscles, et de lutter face au tremblements/secousses éventuelles.

Cela fonctionne au bout de quelques secondes.

Ce que je vois quand j'ose ouvrir les yeux (la première fois que j'ai eut le courage énorme de le faire, je vous dit pas l'effet que ça procure), c'est un genre de fantôme, généralement dans les teints blanc mais parfois noir, penché sur mon lit et se tenant juste à côté, à quelques centimètres. Il n'a pas de visage, c'est un genre de brume ou je ne sais pas, c'est compliqué à décrire.

Ce qui est terrible, c'est que quand j'ai réussi à me débarasser de cette paralysie, que je peux enfin bouger et parler, je le vois toujours pendant plusieurs secondes encore, se retirant lentement, s'envolant, et traversant un mur de ma chambre. Ce qui est terrible c'est le réalisme visuel de l'hallucination. Généralement il prend des chemins identiques quand il s'en va. J'ai toujours espéré que changer de lieu pour dormir aller faire stopper ça, mais le seul endroit où ça ne me l'a jamais fait (je parle pas de d'hotels ou de camps) c'est chez mon père, mais bon ça fait des années que je n'ai pas dormi chez lui.

J'ai mis plusieurs années avant de réussir à en parler à ma mère (mon père je ne vais rien dire, il croit à fond au surnaturel et ne m'aidait en rien, mis à part réclamer d'autres mésaventures la nuit et me faire un peu plus peur, surtout qu'il me dissuadait d'en parler à ma mère qui soit sisant ne me comprendrait pas). En effet, me mère avait peur que l'on me prenne pour un fou et que l'on m'envoie en hopital psychiatrique si j'en parler à la moindre personne. J'étais donc seul, mais j'avais tendance à plus faire confiance à mon père qui lui au moins m'écoutait, l'acceptait et ne me prenait pas pour un fou. Depuis gamin, il me bourrait dans le crâne tout un tas de trucs sur le paranormal, et 100% influençable que j'étais, j'y croyais aussi. Mais je me méfiait petit à petit de mon père, et je faisais aussi mes recherches sur Internet.

Il y a deux ans, j'ai fait un tour chez une généraliste pour en parler. C'était la catastrophe, parce quand j'en parlais au docteur (en présence de ma mère donc), elle ne savait pas ce que c'était, même après que je lui ait dit que c'était peut-être la paralysie du sommeil, cette généraliste avait l'air de me prendre pour un fou complet. Elle m'a donc prescrit un RDV chez une spécialiste du sommeil.

Le jour du RDV, sur le chemin en voiture, ma mère me disait de ne pas parler de ça, que c'est à la doctoresse de poser des questions. Elle avait trop peur que je me fasse interner. :zinzin:

Bref, celle-ci finit par me demander si j'ai des hallucinations durant mon sommeil pendant le RDV. J'ai répondu oui, tant pis si ma mère avait pris peur de ma réponse. Ainsi, elle me diagnostiqua effectivement une paralysie du sommeil, me disant que tout était normal. Pourtant, des questions me son restées sans réponses et j'ai l'impression que les scientifiques n'ont pas encore tout éclaircit sur le sujet. Comme justement être déparalysé mais continuer à halluciner. Et pourquoi je vois le fantôme partir plutôt que disparaître d'un coup ?? :zinzin:

Des questions qui me resteront sans réponses j'imagine. En attendant aujourd'hui je suis très terre à terre comme on dit, mais je garde une certaine ouvertur d'esprit pour écouter ce que les autres ont à dire. La dernière fois que ça m'est arrivé remonte à quelques jours.

Merci d'avoir lu, je suis prêt à recevoir vos réponses :idée: Si vous en avez :rotfl:

[Message suivant retiré : contenant des messages hors charte et hors sujet, la modération]
leeloo116
Messages : 5
Enregistré le : samedi 18 mai 2019 3:53

Paralysie du sommeil

Message par leeloo116 »

Salut,
Pour ma part, la paralysie du sommeil arrive au moment de l'endormissement mais ça me fait un peu penser à ce que tu dis dans le sens où en fait mon hallucination commence au moment où je suis encore réveillée.
Je m'explique, ce sont principalement des hallucinations auditives que j'ai, parfois visuelles mais je sais quand ça va arriver je commence à avoir comme des "chocs électriques" dans les oreilles juste avant de m'endormir. Des fois du coup j'arrive à l'empêcher et d'autres fois non car je tombe dedans et la paralysie commence ensuite.
Concernant mes parents je faisais des "crises" quand j'étais enfant et que ça arrivait car je ne savais pas si c'était la réalité ou non (j'en ai fait de l'âge de 8 ans à 14 ans environ sans comprendre et en pensant être folle) étrangement il y a eu une pause jusqu'à mes 22 ans après ça et c'est seulement à ce moment que j'ai appris (merci internet) ce qu'il se passait. Bref, tout ça pour dire qu'ils ne m'ont jamais prise au sérieux et m'ont toujours renvoyée me coucher sans plus de préoccupation...
J'en ai parlé avec mon médecin elle ne semble pas trouvé cette information pertinente et ma psy ne connaissait pas le phénomène du tout.
Je pense que les études sont encore rares sur ce sujet et beaucoup de personnes font encore une association paranormale à tout ça. J'essaie d'en parler parfois mais en général je vois dans le regard des autres beaucoup de jugement et de la peur...
Avatar du membre
LAYAON
Messages : 250
Enregistré le : dimanche 23 septembre 2018 21:00

Paralysie du sommeil

Message par LAYAON »

leeloo116 a écrit : samedi 18 mai 2019 15:31 J'en ai parlé avec mon médecin elle ne semble pas trouvé cette information pertinente et ma psy ne connaissait pas le phénomène du tout.
Ouais c'est un peu con, si c'est si répendu et bel et bien validé par la communauté scientifique, pourquoi semble-t-il que nombre de médecins ne connaissent pas ce trouble. C'est nimp.

Bref courage à toi.
l'idiot

Paralysie du sommeil

Message par l'idiot »

car nul n'est parfait, mm pas les médecins... :bloque:
leeloo116
Messages : 5
Enregistré le : samedi 18 mai 2019 3:53

Paralysie du sommeil

Message par leeloo116 »

Merci bon courage à toi aussi !
Ouais je suis d'accord, j'ai un peu l'impression que comme il n'y a pas de traitement eh bien du coup ça ne sert à rien d'en parler... Mais perso ça a quand même été vraiment une expérience traumatisante durant mon enfance...
Est-ce que tu as développé des techniques pour éviter que ça arrive? moi ça ne m'arrive pas très souvent mais quand ça arrive ça peut être toute la nuit à chaque fois que je m'endors. Du coup je m'endors en regardant une émission ça aide quand même pas mal.
Répondre