L'écriture m'aide ("lettre thérapeutique") et vous ?

Partagez vos lectures et vos écrits
Répondre
Avatar du membre
Poétesseenlarmes
Messages : 11
Enregistré le : dimanche 16 juillet 2017 1:08

L'écriture m'aide ("lettre thérapeutique") et vous ?

Message par Poétesseenlarmes » lundi 17 juillet 2017 18:43

Je sais pas vous mais moi l'écriture m'aide un peu quand même. Je suis de nature comment dire littéraire depuis toujours j'ai le nez dans les bouquins et depuis quelques temps j'ai mis au point un truc en plus que mes poèmes pour aller mieux. Je fais ce que j'appelle la "lettre thérapeutique". En fait quand quelqu'un m'a fait du mal et que cela se suit d'une rupture amicale ou sentimentale ce qui est arrivé pas mal depuis et explique mes rechutes. Bref je lui écris pour lui dire à quel point je souffre, que j'irais mieux sans lui, je mets tout ce que je reprochais à la personne et même des fois j'insulte même. Puis une fois toute ma colère, ma tristesse et mon amertume écrite noire sur blanc souvent en pleurant. Je la relis puis je déchire la lettre en morceaux et je la jette à la poubelle. Sur le coup ça fait du bien et je n'y repense plus moins souvent. Ce n'est révolutionnaire mais ça m'aide et je pense que ça vaut mieux que d'aller insulter la personne en vrai alors qu'elle s'en fiche ou ne veut plus entendre parler de vous. Dites moi ce que vous en pensez et sinon j'écris des poèmes ça m'aide aussi même si ils sont mélancoliques.
Tout arrive pour une raison

Avatar du membre
Polly
Messages : 232
Enregistré le : lundi 07 mars 2016 16:45
Localisation : Isère

L'écriture m'aide

Message par Polly » vendredi 15 septembre 2017 22:00

Poétesseenlarmes a écrit : Je fais ce que j'appelle la "lettre thérapeutique". En fait quand quelqu'un m'a fait du mal et que cela se suit d'une rupture amicale ou sentimentale ce qui est arrivé pas mal depuis et explique mes rechutes.
Hello !
J'ai déjà songé à faire ça, voire même à coucher par écrit tout ce qui m'est arrivé étant enfant/ado, 12 année difficile avec une mère dépressive et démissionnaire, et un beau-père violent et manipulateur. Par la suite, mes premières relations amoureuses, la dépendance affective, les ruptures qui m'ont brisées... Comme toi, des ruptures amicales également...

Mais je n'arrive pas à me résoudre à me replonger dans tous ses souvenirs si bien enfouis.
Dépression... masquée ? Fatigue chronique.
Salon de Polly

Avatar du membre
Vertigo
Messages : 8
Enregistré le : dimanche 06 avril 2014 9:15

L'écriture m'aide

Message par Vertigo » samedi 23 décembre 2017 18:52

J'avais une connaissance, qui, pour se venger de toutes les personnes qu'il n'aimait pas, dressait des portraits peu flatteurs d'eux / d'elles ; j'imagine que ça doit soulager. L'écriture n'est peut-être pas si thérapeutique. Je pense que la souffrance est toujours là, et l'écriture ne fait que la délimiter, lui donner des contours plus nets. Elle découpe dans l'informe, la forme de notre souffrance. L'écriture retrace le vécu, le grave dans le langage, fige la souffrance, tout comme les poèmes cristallisent la beauté..


Répondre