Prégabaline (Lyrica)

Pour parler de vos traitements...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3745
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Prégabaline (Lyrica)

Message par Antonio » mercredi 02 octobre 2019 17:27

Archaos a écrit :
mardi 28 décembre 2010 2:41
A surveiller donc mais peut être plus particulièrement pour les patients prenant ces médicaments dans le traitement de la douleur si j'ai bien compris l'histoire :intero:
Hey ! Est-ce possible de savoir si le médicament, malgré sa potentielle non-efficacité sur les douleurs, soit utile pour les troubles anxieux ?

Je viens de voir qu'il n'y a que les étourdissements (28 %), la somnolence (15,7 %) et les céphalées comme symptômes fréquents. Je serais bien tenté d'en acheter si un psychiatre veut bien m'en donner. Je me suis renseigné sur Compendium (utilisé par les médecins/pharmaciens suisses) :

https://compendium.ch/product/1301641/MPro

Je ne comprends pas vraiment cette histoire de sevrage. Est-elle forte comme une benzodiazépine ou faible comme un neuroleptique ?

Merci par avance. :zenzen:
« Si vous parlez à Dieu, vous êtes religieux. Si Dieu vous parle, vous êtes psychotique. »
— Thomas Stephen Szasz

Présentation    Galerie    Salon

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18979
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Prégabaline (Lyrica)

Message par Archaos » mercredi 02 octobre 2019 21:38

Je ne saurais te répondre mais je trouve qu’effectivement les données concernant le sevrage sont assez floues ...
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3745
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Prégabaline (Lyrica)

Message par Antonio » jeudi 03 octobre 2019 18:18

J'ai vraiment l'impression que ce médicament est très addictif. D'autant que je ne peux pas vraiment comprendre comment un analgésique (antidouleur) puisse aider contre l'anxiété. Je peux comprendre pour la morphine, l'oxycodone, le fentanyl ou encore l'héroïne. Il y a un effet analgésique qui installe un sentiment de relaxation qui va supprimer autant la douleur que l'anxiété.

Dans le cas du Lyrica, ce n'est pas très clair. Un peu comme prescrire des antidépresseurs contre les douleurs (ça se fait...).

C'est une sorte de Buspirone, non ? Si c'est le cas, mieux vaut s'abstenir.

Le psychiatre m'avait fait part de patients, parfois ayant plus de 30 ans de passé sous benzos, se sevrer à l'aide de Lyrica.

:bloque:
« Si vous parlez à Dieu, vous êtes religieux. Si Dieu vous parle, vous êtes psychotique. »
— Thomas Stephen Szasz

Présentation    Galerie    Salon

Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3745
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Prégabaline (Lyrica)

Message par Antonio » lundi 06 janvier 2020 16:34

Pour ceux qui ne connaissent pas ma situation actuelle, je suis dans une clinique privée pour un sevrage de Rivotril et un traitement de fond de l'anxiété. Je ne prends plus aucun neuroleptique.

C'est le nouveau « médicament » qui m'a été donné sans la moindre indication sur ses effets, son dosage ou sa prise. Je me renseignerai ce soir avec un infirmier moins hostile envers les patients trop curieux.

J'ai ressenti des étourdissements légers et une euphorie de quelques heures semblable aux amphétamines (speed). Pas de somnolence.

Il me semble efficace pour atténuer un sevrage de Rivotril, bien que je reste méfiant sur son efficacité à moyen terme. Je verrai comment se passe la nuit, mais pour une première prise, c'est sans doute le médicament le plus étrange que j'ai pris dans ma vie (ainsi que le Prozac).

C'est inquiétant d'avoir si peu d'informations sur le Lyrica.

Le psychiatre n'a rien voulu me dire et ne compte pas le faire, puisque j'ai dû le prendre sous la menace.

On s'amuse bien chez les coucous. :smile:
« Si vous parlez à Dieu, vous êtes religieux. Si Dieu vous parle, vous êtes psychotique. »
— Thomas Stephen Szasz

Présentation    Galerie    Salon

Avatar du membre
Toutite
Messages : 94
Enregistré le : samedi 14 décembre 2019 21:39

Prégabaline (Lyrica)

Message par Toutite » lundi 06 janvier 2020 20:50

Bonjour,

Je ne connais pas le Lyrica, mais je prends du Prozac. Ça ne semble pas faire grand chose, même si on augmente la dose. Il faut parfois beaucoup de temps pour trouver le médicament qui va nous aider. Moi, ce qui me réussit le mieux, c'est le Zyprexa, un neuroleptique qu'on m'a prescrit parce que les antidépresseurs, j'en ai essayé beaucoup et rien ne fonctionnait. Avec le Zyprexa, je me sens mieux, ce n'est pas le paradis, mais j'arrive à garder la têt hors de l'eau. Alors là, je prends Zyprexa et Prozac. Le psychiatre m'a dit que le Prozac aidait le Zyprexa à faire effet.

Toutite :bye:


Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3745
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Prégabaline (Lyrica)

Message par Antonio » mardi 07 janvier 2020 8:50

Dans mon cas, le Prozac à 20 mg par jour chaque matin, c'était comme de la nitroglycérine. Ça ne me convenait pas du tout. :pasca:

Content de savoir que ça fonctionne sur toi avec le Zyprexa. Au moins, tu as une médication plutôt adaptée et ce n'est pas négligeable.

Pour en revenir au Lyrica, je n'ai pas pu l'avoir cette nuit, ni ce matin. Je ne vais pas sermonner le corps médical sur ce sujet, mais dès qu'on me donnera à nouveau ce médicament, j'en ferai un feedback plus détaillé sur son efficacité globale et son action contre le TAG.
« Si vous parlez à Dieu, vous êtes religieux. Si Dieu vous parle, vous êtes psychotique. »
— Thomas Stephen Szasz

Présentation    Galerie    Salon

Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3745
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Prégabaline (Lyrica)

Message par Antonio » lundi 13 janvier 2020 16:23

Pour l'anxiété généralisée, je conclus qu'il y a ces effets positifs qui perdurent :

- euphorie +
- bien-être +++
- hyperactivité ++
- concentration +++
- motivation +++

Je suis à un dosage de 50 mg le matin, 25 mg à midi et 25 mg le soir, ce qui est faible.

Je passe à 50/50/50 dès demain.

Je note une arythmie et une sudation excessives au début du traitement et il est préférable de commencer à 25 mg le matin et le soir.

Je ressens parfois une somnolence qui est vraiment faible, et des pertes de mémoire, plus ou moins fréquentes (j'ai oublié). :rire2:

Il efface totalement l'anxiété au point que j'aurais voulu diminuer drastiquement le Rivotril pour voir comment j'allais réagir, mais pour ne pas jouer avec les récepteurs GABA, je descendrai par palier de 1 mg par semaine.

En bref, c'est un médicament psychiatrique très impressionnant. :autop:
« Si vous parlez à Dieu, vous êtes religieux. Si Dieu vous parle, vous êtes psychotique. »
— Thomas Stephen Szasz

Présentation    Galerie    Salon

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18979
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Prégabaline (Lyrica)

Message par Archaos » lundi 13 janvier 2020 22:12

Antonio a écrit :
lundi 13 janvier 2020 16:23

Il efface totalement l'anxiété au point que j'aurais voulu diminuer drastiquement le Rivotril pour voir comment j'allais réagir, mais pour ne pas jouer avec les récepteurs GABA, je descendrai par palier de 1 mg par semaine.
Tu as raison de ne pas tout en faire en même temps, sinon tu ne sauras plus faire le tri entre le sevrage du rivotril et les effets du Lyrica...
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3745
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Prégabaline (Lyrica)

Message par Antonio » mardi 14 janvier 2020 8:36

En effet. Ce qui est pervers, c'est qu'il masque le sevrage, ce qui fait que je ne sais pas si l'hyperactivité est due à la balance GABA/glutamate qui est déséquilibrée. Un sevrage en monothérapie provoque une hyperactivité et je ne peux pas assurer que tout provienne du Lyrica.

Je verrai comment ça se passe avec 150 mg par jour.
« Si vous parlez à Dieu, vous êtes religieux. Si Dieu vous parle, vous êtes psychotique. »
— Thomas Stephen Szasz

Présentation    Galerie    Salon

Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3745
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Prégabaline (Lyrica)

Message par Antonio » mardi 14 janvier 2020 13:42

À ce dosage (150 à 175 mg par jour), je ressens la même chose que la première fois, c'est-à-dire une belle euphorie et un bien-être prolongé. Il a un effet aphrodisiaque (contrairement à beaucoup de médocs psychiatriques). Le manque de sommeil de cette nuit n'est plus du tout perceptible. La concentration est très forte en dépit de la mémoire défaillante sur le court terme.

Le délai d'action est très rapide (moins d'une heure), et les effets se prolongent au-delà de 10 heures. L'euphorie semble durer autour de 4 heures avant de laisser place à une certaine plénitude.

Je note de légers étourdissements, mais c'est rare.

Concernant son éventuel côté addictogène, je ne peux pas m'avancer là-dessus pour le moment.

En conclusion, il est parfait pour les troubles anxieux. :autop:

J'espère que mon témoignage pourra servir à quelque un.

Parlez-en à votre médecin, il pourra peut-être vous en parler mieux que moi.
« Si vous parlez à Dieu, vous êtes religieux. Si Dieu vous parle, vous êtes psychotique. »
— Thomas Stephen Szasz

Présentation    Galerie    Salon


Répondre