Que pensez-vous des antidépresseurs et de leur efficacité ?

Pour parler de vos traitements.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
lulubel
Messages : 24
Enregistré le : mercredi 28 février 2007 16:38
Localisation : lyon

Que pensez-vous des antidépresseurs et de leur efficacité ?

Message par lulubel »

Je suis nouvelle sur le forum et j'ai quelques questions à poser à ceux et celles qui connaissent bien les antidépresseurs :

- pensez vous que les antidépresseurs soient de bons médicaments, efficaces ?
- Vous ont ils donné l'impression de ne pas être tout à fait vous même ?
- comment supporter les effets secondaires quand on est très sensible aux médicaments ?

Moi, on m'a prescrit du seroplex et j'ai très peur d'en prendre, car il y trois mois, j'ai fait une réaction affreuse avec un seul cachet de séropram (crise de panique, insomnie importante..) et j'ai donc arrêté, pourtant il faut que je me rende à l'évidence, malgré toutes mes tentatives pour aller mieux (acupuncture, psychothérapie, tcc), je ne vais pas bien et je suis en arrêt travail depuis trois mois, alors il va peut-être falloir que j'en prenne... J'ai vraiment peur. que me conseillez vous ?

d'avance merci pour vos réponses
Diana

Message par Diana »

Bonjour
- pensez vous que les antidépresseurs soient de bons médicaments, efficaces ?


Oui. Pour certains, voire pour beaucoup. Ils n'ont pas le même effet sur tout le monde et tous ne conviennent pas à chacun. Il faut chercher "la" molécule qui convient et cela peut prendre du temps. Il existe aussi des dépressions resistentes aux AD, mais là, ce diagnostique se fait par un médecin et après plusieurs tentatives.
- Vous ont ils donné l'impression de ne pas être tout à fait vous même ?
Parfois, en effet, les AD m'ont rendue plus détachée des choses, de la réalité. Maintenant, il faut calculer le rapport entre le bien qu'ils apportent (du bien être, le cas échéant) et cette sensation, à mon avis.
- comment supporter les effets secondaires quand on est très sensible aux médicaments ?
Ca dépend desquels. Certains effets secondaires (s'il y en a, car pas tout le monde ressent des effets secondaires) sont bien tolérés, d'autres moins ou pas. Je pense qu'il faut en discuter avec le médecin qui les prescrit ou alors demander éventuellement une autre consultation.
Si les effets secondaires sont intolérables, plutôt que d'arrêter, je conseillerais d'en parler au médecin, il est possible de trouver une molécule plus adaptée et avec moins d'effets secondaires.


J'espère avoir répondu à tes questions. Il ne faut surtout pas arrêter les AD brusquement, les effets pourraient être violents et dangereux pour certains. Si on envisage un arrêt, il vaut toujours mieux en parler à son médecin traitant, cela se fera sous suivi médical.

Puis il faut calculer aussi que certains AD ont des effets "temporaires" en début de traitement, qui disparaissent au bout de quelques jours ou quelques semaines. Il ne faut pas se précipiter.

Diana
Avatar du membre
lewis
Messages : 300
Enregistré le : lundi 26 juin 2006 20:30

Message par lewis »

Bonjour et bienvenue lulubel

Je voudrais te dire que je partage tout à fait l'avis de Diana.
Je rajouterais que c'est surtout la dépression qui me donnait l'impression de ne plus être moi-même mais c'est vrai que certains antidépresseurs pris a certaines doses peuvent ne pas du tout convenir mais malheureusement il faut les essayer pour le voir...

Pour le Seroplex et de par les témoignages que j'ai pu lire il est très bien toléré en général


Donc si je dois te donner un conseil c'est de ne pas avoir peur de le prendre. Parles en à ton médecin et demandes lui si tu ne peux pas commencer à prendre de petites doses juste pour voir si tu fais une "allergie".
Avatar du membre
Valanice
Membre d'honneur
Messages : 210
Enregistré le : jeudi 19 octobre 2006 19:24

Message par Valanice »

J'ai commencé avec du deroxat et ?? prescrits par mon généraliste qui ont été une horreur; puis il m'a donné de l'effexor 37,5 qui a changé ma vie, au point que je l'ai arrêté. Puis le psy que je me suis décidé à voir a repris effexor 37,5, puis on a baissé, puis on a remonté et j'en suis à 150 sans savoir si j'arrêterai un jour... Mais je m'en fous.

Mon souci, c'est de (re?)trouver la volonté de faire, j'avais misé sur la distribution de pubs, maintenant j'espère faire quelque-chose de mon jardin, ca doit être possible j'ai bien arrêté de fumer en m'entrant bien ça dans le crâne.
Avatar du membre
claudine
Membre d'honneur
Messages : 7236
Enregistré le : mardi 05 décembre 2006 19:30

Message par claudine »

Bonsoir lulubel,
Je te souhaite la bienvenue sur ce forum.

J'ai été comme toi, par le passé, à avoir peur de prendre les anti-dépresseurs prescrits par mon médecin. J'ai eu tort car une dépression ne se guérit pas toute seule.
Donc, à mon avis, les antidépresseurs sont nécessaires.

Je n'ai pas eu l'impression d'être une personne différente au point de vue caractère pendant le traitement. Par contre, l'antidépresseur m'aide à supporter les symptômes de ma dépression (surtout les idées noires).

Les effets secondaires varient selon les personnes. Ils passent toutefois, au bout d'un certain temps.

Courage.


Essaie de commencer ton traitement. Si le médecin te l'a prescrit c'est qu'il a jugé que tu en avais besoin.
Avatar du membre
lulubel
Messages : 24
Enregistré le : mercredi 28 février 2007 16:38
Localisation : lyon

Message par lulubel »

merci pour vos réponses.
je n'ai pas encore pris de décision, à vrai dire je me demande si je souffre vraiment de dépression ou si il s'agit plutot de troubles anxieux (c'est ce que pense ma psychiatre), ceci dit dans un cas comme dans l'autre ça n'est pas facile à vivre...
je vous tiendrai au courant. bon courage à tous.
Diana

Message par Diana »

Bonjour, lulubel,
les troubles anxieux sont aussi soignés parfois avec des antidépresseurs. Ils sont au dire des médecins, bien moins dangereux que les anxiolytiques (du moins il n'y a pas la même accoutumance).

Mais tu peux essayer d'autres voies, biensûr.
Avatar du membre
maryrose
Membre d'honneur
Messages : 652
Enregistré le : jeudi 22 février 2007 21:21

Message par maryrose »

lulubel a écrit :merci pour vos réponses.
je n'ai pas encore pris de décision, à vrai dire je me demande si je souffre vraiment de dépression ou si il s'agit plutot de troubles anxieux (c'est ce que pense ma psychiatre), ceci dit dans un cas comme dans l'autre ça n'est pas facile à vivre...
je vous tiendrai au courant. bon courage à tous.

bonjour lulubel

mon medecin (généraliste) m'a mise sous anti dépresseur en me disant que je n'était pas dépressive mais que j'étais en train de plonger dedans .

j'avais des troubles anxieux , peurs , pleurs , ne plus dormir ...

je revis avec seroplex , j'y vois plus clair et j'entamerais une thérapie prochainement (l'idée est en train de ce mettre en place )

donc , perso , ne pas avoir peur des ad
Avatar du membre
Praxis
Messages : 5
Enregistré le : dimanche 21 décembre 2008 11:17

Message par Praxis »

Bonjour à tous je suis nouveau et je chercher un peu d'aide...

La question peut paraître un peu idiote, mais ces médicaments sont-ils indispensables ? Ne peut-on pas s'en passer ?
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18888
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Message par Archaos »

Bonjour

Tout dépend de la gravité/nature exact de ta maladie, que seul ton médecin peut évaluer

parfois une psychothérapie peut suffire mais en cas de dépression sévère, résistante...difficile parfois de s'en passer
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !
Marie75
Messages : 8
Enregistré le : vendredi 09 janvier 2009 12:04

Message par Marie75 »

Le problème avec la dépression, c'est que ca ne se soigne justement pas comme une jambe cassée. Ce serait d'ailleurs bien plus simple si c'était le cas.
A lire certains posts, il suffirait de prendre son petit cachet et tout irait mieux. C'est bien plus complexe que ça et le traitement médicamenteux n'est pas la solution unique ! Il peut meme se révéler tout à fait inefficace pour un grand nombre de patients !

Il faut d'abord que cette dépression soit diagnostiquée par un spécialiste de santé mentale, et pas par un généraliste qui la plupart du temps n'est pas du tout qualifié pour un tel diagnostic. La dépression est largement sur-diagnostiquée en France, et on confond bien souvent la déprime passagère, ou même l'angoisse, avec la véritable dépression.
Résultat : plus de 2 antidépresseurs sur 3 sont prescrits totalement à tort à des patients qui n'en ont aucunement besoin. Le problème, c'est que ces patients ne tirent aucun bénéfice de ces traitements, mais subissent qd même tous les effets secondaires de ces médicaments. Alors les réponses du genre "ne te pose pas de questions, prends ton traitement et tout ira bien" sont à mes yeux tout autant irresponsables que celles qui proposent de boire du "jus d'herbe" ou autre boboserie qu'on lit par ça par là..
Les dépressions lègères et modérées ne nécéssitent donc pas forcément un traitement médicamenteux. D'autres solutions existent, psychothérapiques, nutritionelles, qui doivent être les bases du traitement de la dépression. Si celle-ci est de forme sévère, alors un médicament antidépresseur est indiqué, mais à condition (encore une fois) qu'il soit encadré et accompagné d'une psychothérapie.
Sinon l'antidépresseur n'est qu'une béquille provisoire et les symptômes réapparaitront dès que le traitement sera interrompu. L'idée de prendre des antidépresseurs à vie n'est pas franchement réjouissante. Enfin ce n'est que mon avis..
Pour ce qui est des tarifs des psys, il existe des moyens de se faire rembourser par la Sécurité sociale. Mais peu de gens les connaissent.
La volonté de s'en sortir sans médicaments n'est pas, contrairement à ce que j'ai pu lire ici, une volonté idiote ou naïve. Je peux vous affirmer que dans la plupart des cas, c'est tout à fait faisable. il existe aussi des alternatives plus "naturelles" aux médicaments, et qui fonctionnent pourtant de façon quasi identique sur le cerveau.
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18888
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Message par Archaos »

Bonjour Marie 75

tu pourrais préciser ta pensée quand tu parles "d'alternatives plus naturelles"

et enfin comment se faire rembourser par la sécurité sociale quand on voit un(e) psychologue ? (tu peux en parler dans ce sujet : viewtopic.php?t=2505&start=75 )
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !
Avatar du membre
durdur08
Messages : 58
Enregistré le : lundi 24 novembre 2008 20:18
Localisation : Ardennes

Message par durdur08 »

Si un medecon prescrit un anti-depresseur c'est qu'on en a besoin et sa aide énormement et il n'y as pas forcément une" alternative naturel" J'ai essayer toute sorte de plante rien na fonctionné et de qui es des AD sa va mais les anxiualitique de bas niveau me fait rien et les plante c'est comme si je mangeais un bonbons (aucun effet)

donc voila Marie si tu dit sa c'est que tu ne connais pas les AD
l'amour est'il un anti-dépresseur ?
Et bien je pense que oui !!
Marie75
Messages : 8
Enregistré le : vendredi 09 janvier 2009 12:04

Message par Marie75 »

Si justement je connais les AD ! Et je connais aussi les effets secondaires, même si les molécules ont un peu évolué depuis. Quant au phénomène de sevrage après plusieurs années de traitement, je n'en parle même pas !
Après je ne connais pas la sévèrité du mal dont tu souffres, et je ne dis pas (surtout pas) qu'il faut jeter ses AD et boire du jus de carotte ! Les AD peuvent se révèler nécessaires, dans certains cas, mais c'est à un spécialiste d'en juger, et non un généraliste ! Quand je dis que 2 antidépresseurs sur 3 sont prescrits à tort, c'est pas moi qui l'invente, c'est ce qui ressort de plusieurs rapports récents de l'AFFSAPS (grosso modo l'Agence nationale du médicament) !
Je peux d'ailleurs retrouver les sources sans problèmes. Mais 1 sur 3 en a tout de même besoin, des AD, je ne dis pas le contraire ! Seulement pour s'en sortir, il faut vrmt que les AD soient encadrés au maximum par une psychothérapie efficace, et surtout adaptée à ta personnalité. Certaines techniques de relaxation (inspirées de la psychanalyse) marchent bien aussi pour ceux comme moi qui ont du mal à parler... Et je persiste à penser que le réflexe "médoc" sans essayer de tarir la source de la souffrance, ou même de la connaitre, n'est pas le bon réflexe.
Mais encore une fois, chaque cas est différent !
Marie75
Messages : 8
Enregistré le : vendredi 09 janvier 2009 12:04

Message par Marie75 »

Oui archaos pardon je n'avais pas vu ton post.
Les alternatives plus naturelles, ce peut être aussi bien une psychothérapie adaptée, une thérapie par le sport ou par l'expression corporelle (mais c'est encore peu développé hélas en France..), les techniques de relaxation analytiques (comme la méthode Shultz par exemple).

Et puis d'un point de vue plus biologique, le déficit en sérotonine et autres neurotransmetteurs peut être pallié grâce à de meilleures habitudes alimentaires, la pratique d'une activité physique régulière (si possible accompagné ou en équipe)... Attention, cela n'exclut pas forcément les AD, mais ça permet d'une part de diminuer progressivement les posologies, et pour ceux qui le peuvent, s'en affranchir complètement.

Le millepertuis est également très prometteur, et déja prescrit en Allemagne en tant qu'antidépresseur depuis 25 ans ! Les recherches sur les Oméga 3 marins en tant qu'effet antidépresseur sont également en train de surprendre bcp de psychiatres par leurs résultats.

Mais le plus important, c'est d'être encadré par un bon psychothérapeute. Surtout par le psychothérapeute qui VOUS convient.
Car il ne faut pas perdre de vue qu'un AD, par son fonctionnement même, ne guérit pas, il apaise la souffrance, c'est très différent. Sans compter que l'efficacité de ces molécules est de plus en plus remise en question..

Pour le remboursement, l'astuce est d'aller voir un psychologue ou un psychanalyste qui est également psychiatre, donc diplomé de l'Ecole de Médecine, donc remboursé.
Ca a été inefficace pour moi mais pour ceux qui souhaitent essayer les TCC, je crois même que (du fait de leur courte durée) elles sont remboursées aussi, sur indication du médecin traitant. (mais je vais me renseigner pour confirmer)

Voila j'espère avoir répondu le plus clairement possible..
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18888
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Message par Archaos »

Merci de ces infos,

il y a un sujet où nous avons parlé du millepertuis, tu pourras aller le consulter si tu veux

Il est clair que ce sont les généralistes qui prescrivent le plus d'AD mais il est aussi clair qu'en France notamment, il n'est pas facile de trouver facilement un psychiatre, enfin ils sont débordés bien souvent
sinon oui de toute façon le sport, une bonne alimentation ne peuvent bien sûr qu'aller dans le bon sens.
Car il ne faut pas perdre de vue qu'un AD, par son fonctionnement même, ne guérit pas, il apaise la souffrance, c'est très différent.
C'est un point très important cela, je serais vraiment intéressé si tu pouvais retrouver une source médicale fiable corroborant ceci. C'est en effet un point un peu flou parfois.

Merci pour tout
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !
Avatar du membre
Praxis
Messages : 5
Enregistré le : dimanche 21 décembre 2008 11:17

Message par Praxis »

Un peu partout, j'ai entendu dire que les AD sont dé béquilles, des outils pour avancer plus vite. Il est possible de s'en sortir sans eux bien que ce soit plus long et plus difficile.

Ceci étant dit, merci à tous pour vos avis et vos conseils.
Marie75
Messages : 8
Enregistré le : vendredi 09 janvier 2009 12:04

Message par Marie75 »

Bjr Praxis !
J'ai posté hier la référence d'un bouquin qui m'a pas mal aidée à trouver des solutions plus "soft" que les AD en matière de traitement de la dépression. Je te le conseille si c'est ce que tu recherches.. C'est bourré de bonnes infos et ca montre bien à quel point la prescription d'AD est largement abusive en France ! Et c'est pas non plus un bouquin d'illuminé comme certains sur lesquels j'ai pu tomber ! En plus il a été fait en partenariat avec une psychologue. En tout cas moi ça m'a fait réfléchir !

Va jeter un oeil par là : viewtopic.php?t=2915&start=45

Bon courage pour la suite !

Edit : oui Archaos je suis d'accord avec toi, c'est pas facile de trouver un psy de nos jours, surtout remboursé !
Mais c'est pas non plus insurmontable !
Bon il faut dire qu'étant à Paris, je suis p-être plus chanceuse à ce niveau là !
Et il ne faut pas non plus se décourager si le premier psy qu'on va voir ne nous convient pas !
Et une autre chose importante : ne pas hésiter à dire clairement au psy en question que ca ne marche pas avec lui ! La plupart des psys sont largement habitués à cette situation là, et ca ne leur posera aucun problème : ils vous réorienteront vers un de leurs confrères, avec une approche différente si besoin (analytique, comportementale..etc..).
Je sais que c'est déja super dur de prendre son courage à deux mains et d'aller voir un psy, mais une fois que la démarche est lancée, il ne faut pas s'arrêter là ! moi j'en ai vu 3, et c'est seulement avec le 3e que j'ai senti que ca collait vraiment bien, que j'étais en confiance, que je ne me sentais pas jugée.. le psy n'est pas une médecin comme les autres, pour que ça marche, une relation vrmt particulière doit se nouer entre le psy et son patient, presque affective. C'est presque comme une rencontre amoureuse : il faut qu'il se passe un "truc".
J'exagère un peu mais c'est presque ça !
Mais surtout, il ne faut pas se décourager après une seule tentative : si vous avez pris la décision, c'est déja un grand pas, n'abdiquez pas à la première embûche !
Avatar du membre
Alia
Messages : 61
Enregistré le : jeudi 08 janvier 2009 19:38
Localisation : Entre la lune et le soleil

Que pensez-vous des antidépresseurs et de leur efficacité ?

Message par Alia »

Bonjour,

Moi j'ai pris du Prozac et c'était vraiment la galère.
J'ai encore plus eu la sensation de couler.
Mais c'est peut etre parce qu'on ne m'a jamais vraiment adapter le traitement. J'étais complètement assomé, incapable de penser ...

UN AD, pour moi ca a vraiment été l'enfer mais l'avantage c'est que ca a été plus facile à arrêter que ce que je pensais.
Ca peut aider si c'est bien contrôlé je pense.
° Je voudrais mourir dans un éclat de rire °
Avatar du membre
claudine
Membre d'honneur
Messages : 7236
Enregistré le : mardi 05 décembre 2006 19:30

Message par claudine »

Alia a écrit : Moi j'ai pris du Prozac et c'était vraiment la galère.
.
Alia,

Mon expérience avec le Prozac a également été catastrophique (idem avec le Stablon) et j'avais eu le tort de généraliser en me disant que je ne supporterai aucun AD.

Celui que je prends depuis 3 ans me réussit très bien

Tu ne prends plus rien ?
Répondre