Nos parents toxiques

Impacts dans le couple, les relations familiales et amicales...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Venus16
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 02 août 2018 0:48

Nos parents toxiques

Message par Venus16 » jeudi 02 août 2018 23:51

Ma mère : hystérique, violante, lunatique, cruelle, égoïste, mythomane, manipulatrice et sacrée comédienne.

Et vous ? :smile:


Avatar du membre
Nours
Messages : 1066
Enregistré le : mercredi 09 mai 2018 7:39
Localisation : Dans ma grotte

Nos parents toxiques

Message par Nours » vendredi 03 août 2018 20:40

Une chieuse qui refuse de se remettre en question, c'est pas mal aussi... Mais visiblement cumule. :s

PS : je pense que le sujet serait mieux dans "entourage et dépression".

Avatar du membre
clémentine
Messages : 196
Enregistré le : dimanche 08 avril 2012 17:41

Nos parents toxiques

Message par clémentine » mardi 07 août 2018 10:09

Hello,

Mes parents sont DCD

J'ai eu une mère qu'il faut oublier aux dires de ma psy, je comprends bien mais je n'y arrive pas.
Comment faire ? dites le moi.

Un père difficile à cerner, absent dans l'enfance et l'adolescence que je n'idéalise plus, solitaire, taiseux comme on dit, croyant non pratiquant, gaga de ma mère, irréprochable d'après lui.
J'ai une histoire de famille compliquée depuis des générations du côté père et mère, des choses non dites, des secrets de famille sans aucun doute.
La fratrie n'est pas claire du tout.

:mur:

Venus16
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 02 août 2018 0:48

Nos parents toxiques

Message par Venus16 » mardi 07 août 2018 23:36

Nours a écrit :
vendredi 03 août 2018 20:40
Une chieuse qui refuse de se remettre en question, c'est pas mal aussi... Mais visiblement cumule. :s

PS : je pense que le sujet serait mieux dans "entourage et dépression".

Toute nouvelle ici, c’etais le premier sujet que je souhaitait abordé. J’ai pas vraiment réfléchis à ou je devais le placer lol

Venus16
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 02 août 2018 0:48

Nos parents toxiques

Message par Venus16 » mardi 07 août 2018 23:39

clémentine a écrit :
mardi 07 août 2018 10:09
Hello,

Mes parents sont DCD

J'ai eu une mère qu'il faut oublier aux dires de ma psy, je comprends bien mais je n'y arrive pas.
Comment faire ? dites le moi.

Un père difficile à cerner, absent dans l'enfance et l'adolescence que je n'idéalise plus, solitaire, taiseux comme on dit, croyant non pratiquant, gaga de ma mère, irréprochable d'après lui.
J'ai une histoire de famille compliquée depuis des générations du côté père et mère, des choses non dites, des secrets de famille sans aucun doute.
La fratrie n'est pas claire du tout.

:mur:
A mon avis, c’est impossible d’oublier ces parents. Que ce soit à 20 ans ou 50, ils continuent de nous hanter. Il faut juste accepter le fait qu’ils n’ont pas été à la hauteur et que rien ne changera le passé. Biensur c’est plus facile à dire qu’a faire

Avatar du membre
poussière
Messages : 1448
Enregistré le : lundi 27 novembre 2017 5:10

Nos parents toxiques

Message par poussière » mercredi 08 août 2018 0:41

Venus16 a écrit :
mardi 07 août 2018 23:39
A mon avis, c’est impossible d’oublier ces parents. Que ce soit à 20 ans ou 50, ils continuent de nous hanter. Il faut juste accepter le fait qu’ils n’ont pas été à la hauteur et que rien ne changera le passé. Biensur c’est plus facile à dire qu’a faire
Je suis d'accord, à pars en étant frapper d'amnésie je ne vois pas comment c'est possible. D'ailleurs à mon avis sa psy quand elle lui parlait d'oublier ses parents voulaient plutôt lui dire de tourner la page. Puis tout les psy ne sont pas forcément à la hauteur non plus.

si vous voulez, renseigner vous sur la pédagogie noire et les œuvres d'Alice Miller, ça parle des parents toxiques et de la violence (ou de la non écoute) dans l'éducation.
Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.

La vérité, l'amour et le partage (des bonnes choses) sont parmi les bien les plus précieux.

Avatar du membre
clémentine
Messages : 196
Enregistré le : dimanche 08 avril 2012 17:41

Nos parents toxiques

Message par clémentine » mercredi 08 août 2018 10:03

Hello,

Merci de l'intérêt que vous me portez.
Effectivement, je ne pourrais pas éviter quelques réminiscences du passé.
Oui, tourner la page, lâcher prise, c'est ça poussière.
Et ne pas m'enfoncer le clou dans la tête,
je ne résous pas le problème de mes parents mais le mien.
Dire ça, c'est un premier pas vers la solution je crois.

Mais ce n'est pas en me lamentant que ça ira mieux, ma psy ayant rendu comme un verdict envers eux. Elle m'a libérée. Je ne suis pas juge moi.

Leur éducation, notamment de ma mère, mon père étant souvent absent et disant amen à tout ce que faisait ma mère, a été néfaste pour moi.
Cependant, le résultat est là et je dois sauver ma peau.

En fait depuis mon post, j'ai vu ma psy. Nous avons parler de séparation d'une manière générale et elle me dit que la solution c'est vivre le moment présent. Oui, je sais qu'elle a raison.

:cosette:

Avatar du membre
redblackrose
Messages : 3742
Enregistré le : vendredi 30 décembre 2016 8:34

Nos parents toxiques

Message par redblackrose » mercredi 08 août 2018 14:46

Venus16 a écrit :
jeudi 02 août 2018 23:51
Ma mère : hystérique, violante, lunatique, cruelle, égoïste, mythomane, manipulatrice et sacrée comédienne.

Et vous ? :smile:
Bjr
Je viens de lire ton dernier texte en galerie , c est vrai que le monde continura de tourner pour tes proches mais mal il y aura la culpabilité ...
Je comprends qu à un moment le fait de trop souffrir peut nous faire " oublier " nos enfants , je le comprends pour l avoir vécu aussi ...
Essaie une psychothérapie , en parler avec un professionel pour pouvoir vivre avec ce passé qui te pèse tant ... que tu puisses tourner la page définitivement .
Se sera comme une revenche de tout ce que tu as subi ...
Garde espoir , courage et bats -toi pour ta famille .
:zenzen:

Avatar du membre
Ictavia
Messages : 4193
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Nos parents toxiques

Message par Ictavia » mercredi 08 août 2018 22:47

Bonjours Vénus (Vénus a toujours été l'astre qui m'a le plus fasciné lorsque je levais mon regard vers le ciel)

J'ai lu ta galerie et n'ayant pas d'autre endroit pour le faire je me permet de réagir ici.

J'y ai été particulièrement marqué par le "j’ai comme ce que certains pourraient le croire, tout pour moi. Tout pour être heureuse." La vérité, c'est qu'il n'y a aucune recette bien claire pour être heureux en ce monde. Les gens envies les autres qui ont des choses qu'ils voudraient avoir et se lance dans des fantasmes de bonheur idyllique si ce manque leur serait comblé, sans prendre la peine de se dire que l'expérience de la vie ne sera jamais si simple et que 1+1 n'égalera pas forcément à la plénitude, qu'il y a bien plus de facteur à l'équation humaine.

Non ce n'est pas bête de venir extérioriser ce que tu ressens ici, je crois même que c'est une excellente idée de te l'être permise dans ce forêt où les gens savent ce qu'est la douleur de vivre. Dans ton cas, ce décalage qui s'est creusé entre ce que peux éprouver et ce que tu devrais afficher face à la vie a l'air si fort que j'ai l'impression que tu te sens étrangère à tout ce qui t'arrive. Laisser s'exprimer cette portion de toi me semble même fondamental pour éviter que le tout ne se renforce comme dans une marmite.

Ce que tu as vécu est vraiment déplorable et je comprend que cela continu à te hanter. D'où l'on vient et les parents que l'on a est un hasard qui peut être vraiment tragique. Ta mère a cédé à l'une des pires faiblesses humaines, de s'en prendre ainsi à un petit être pour tenter d'exorciser le pauvre mal qui la rongeait elle-même, en vain. Elle t'a transmis le sentiment que tu n'étais pas voulu en ce monde et j'imagine que les paroles des autres que ce soit les notre ou celles de psy, n'y changeront pas grand chose. Je ne sais pas si cela peut aider, mais je ne crois pas qu'à la base qui que ce soit puisse être fait ou non pour ce monde. L'on vit tout simplement en espérant pouvoir se sentir bien, il n'y a pas de réelle destiné et il n'est jamais totalement impossible de changer notre façon de voir les choses, même si cela prend énormément d'effort et de temps.

Je sais que j'ai été un peu flou, mais j'espère qu'un jour tu te sentiras un peu plus à place et libérée. :smile:

Venus16
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 02 août 2018 0:48

Nos parents toxiques

Message par Venus16 » jeudi 09 août 2018 1:04

redblackrose a écrit :
mercredi 08 août 2018 14:46
Venus16 a écrit :
jeudi 02 août 2018 23:51
Ma mère : hystérique, violante, lunatique, cruelle, égoïste, mythomane, manipulatrice et sacrée comédienne.

Et vous ? :smile:
Bjr
Je viens de lire ton dernier texte en galerie , c est vrai que le monde continura de tourner pour tes proches mais mal il y aura la culpabilité ...
Je comprends qu à un moment le fait de trop souffrir peut nous faire " oublier " nos enfants , je le comprends pour l avoir vécu aussi ...
Essaie une psychothérapie , en parler avec un professionel pour pouvoir vivre avec ce passé qui te pèse tant ... que tu puisses tourner la page définitivement .
Se sera comme une revenche de tout ce que tu as subi ...
Garde espoir , courage et bats -toi pour ta famille .
:zenzen:

Bonsoir. Le fait que tu dise que tu l’a vécu toi aussi, m’aide à moin culpabiliser, merci. Je me dit parfois que je doit être la seule mère dépressive, suicidaire. Alors qu’on est tellement nombreux à l’etre . Malheureusement

Venus16
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 02 août 2018 0:48

Nos parents toxiques

Message par Venus16 » jeudi 09 août 2018 1:15

Ictavia a écrit :
mercredi 08 août 2018 22:47
Bonjours Vénus (Vénus a toujours été l'astre qui m'a le plus fasciné lorsque je levais mon regard vers le ciel)

J'ai lu ta galerie et n'ayant pas d'autre endroit pour le faire je me permet de réagir ici.

J'y ai été particulièrement marqué par le "j’ai comme ce que certains pourraient le croire, tout pour moi. Tout pour être heureuse." La vérité, c'est qu'il n'y a aucune recette bien claire pour être heureux en ce monde. Les gens envies les autres qui ont des choses qu'ils voudraient avoir et se lance dans des fantasmes de bonheur idyllique si ce manque leur serait comblé, sans prendre la peine de se dire que l'expérience de la vie ne sera jamais si simple et que 1+1 n'égalera pas forcément à la plénitude, qu'il y a bien plus de facteur à l'équation humaine.

Non ce n'est pas bête de venir extérioriser ce que tu ressens ici, je crois même que c'est une excellente idée de te l'être permise dans ce forêt où les gens savent ce qu'est la douleur de vivre. Dans ton cas, ce décalage qui s'est creusé entre ce que peux éprouver et ce que tu devrais afficher face à la vie a l'air si fort que j'ai l'impression que tu te sens étrangère à tout ce qui t'arrive. Laisser s'exprimer cette portion de toi me semble même fondamental pour éviter que le tout ne se renforce comme dans une marmite.

Ce que tu as vécu est vraiment déplorable et je comprend que cela continu à te hanter. D'où l'on vient et les parents que l'on a est un hasard qui peut être vraiment tragique. Ta mère a cédé à l'une des pires faiblesses humaines, de s'en prendre ainsi à un petit être pour tenter d'exorciser le pauvre mal qui la rongeait elle-même, en vain. Elle t'a transmis le sentiment que tu n'étais pas voulu en ce monde et j'imagine que les paroles des autres que ce soit les notre ou celles de psy, n'y changeront pas grand chose. Je ne sais pas si cela peut aider, mais je ne crois pas qu'à la base qui que ce soit puisse être fait ou non pour ce monde. L'on vit tout simplement en espérant pouvoir se sentir bien, il n'y a pas de réelle destiné et il n'est jamais totalement impossible de changer notre façon de voir les choses, même si cela prend énormément d'effort et de temps.

Je sais que j'ai été un peu flou, mais j'espère qu'un jour tu te sentiras un peu plus à place et libérée. :smile:
Bonsoir Ictavia ( Vénus a toujours eu une signification importante pour moi :zenzen: )

Ça me touche que tu ai pris le temps de venir m’écrire ici. Merci. Ce que tu dit, c’est justement le problème de mon entourage. On me dira toujours que je n’ai aucune raisons de me plaindre. Parceque l’image qu’ils ont de moi leur donne envie. Ils ont l’impression que j’ai tout ce qu’il faut pour vivre une vie heureuse.

Je me console ici. C’est le seul endroit où j’arrive à parler de ce que je ressent sans avoir peur d’etre jugée. Même si j’ai constemment peur que d’une manière ou d’une autre un proche découvre tout ça. C’est tellement bête je sais. Mais je me sentirais tellement honteuse et ingrate. C’est aussi une des raisons pour lesquelles je ne parle a personne de cette dépression.

Avatar du membre
Ictavia
Messages : 4193
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Nos parents toxiques

Message par Ictavia » jeudi 09 août 2018 17:00

Je crois qu'ils n'ont simplement pas compris que le bonheur n'est pas qu'une simple image dans un catalogue. De ce que j'ai cru en comprendre, tu te sens comme si tu n'avais eu au final aucun choix face à ta vie et c'est pour cela que tout te semble si étranger. Avoir l'impression d'avoir une certaine emprise sur ce qui nous arrive est souvent nécessaire pour se sentir épanouie. As-tu une idée de ce qui te ferait plaisir à toi, de quel besoin tu ressens au fond de toi ?

Je suis désolé que tu doives te cacher pour écrire ici, j'imagine que tu n'es pas la seule personne à le faire sur ce forum. C'est vraiment déplorable que l'on puisse se sentir si honteux d'éprouver une émotion si humaine que le mal-être. Au moins ici, tu n'as pas à le cacher `a personne :smile:

Avatar du membre
redblackrose
Messages : 3742
Enregistré le : vendredi 30 décembre 2016 8:34

Nos parents toxiques

Message par redblackrose » jeudi 09 août 2018 19:33

Bonjour
Je te salue amicalement et j espère que tu t en sortiras
:bisouss:

Avatar du membre
Naturally
Messages : 241
Enregistré le : lundi 27 août 2018 9:05

Nos parents toxiques

Message par Naturally » mardi 28 août 2018 9:53

Je suis heureuse d'avoir trouvé ce sujet. Mes parents ne m'aident pas, c'est tout l'inverse. Je n'ose pas couper les ponts et pourtant... leur parler devient compliqué, les voir encore plus. Mes parents sont pires que des ados, et je ne veux plus d'eux chez moi: apathiques, à rester sur le canapé sans réaction, à ne pas répondre quand on leur parle, à ne jamais m'écouter mais moi je dois écouter tous leurs problèmes, à se mêler de tout, jusqu'à nous mettre la honte devant les voisins... Je dois toujours m'occuper d'organiser les sorties, restos, que ce soit eux qui viennent ou moi qui retourne dans ma région natale, quand on doit se voir. Toujours une bonne excuse pour ne pas s'en occuper alors qu'ils sont à la retraite... J'en ai marre qu'on se repose toujours sur moi pour tout. Moi aussi j'aurais aimé me laisser porter... :sad: J'ai aussi une famille spéciale, pas claire, avec des non-dits, un manque de communication, un peu comme Clémentine, des deux côtés les familles sont fâchées. Je n'ai moi-même pas envie de fonder une famille en partie à cause de la mienne, mais aussi parce que je ne pense pas pouvoir faire face à l'éducation d'un enfant et que je trouve qu'on est trop sur Terre.

violonou
Messages : 889
Enregistré le : dimanche 19 février 2017 14:12

Nos parents toxiques

Message par violonou » vendredi 12 octobre 2018 20:47

Pareil que vénus.... Beaucoup de souffrance


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message