Pensez vous que l'amour peu soigner notre depression ?

Impacts dans le couple, les relations familiales et amicales...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Avatar du membre
ratoncillo
Messages : 228
Enregistré le : mercredi 22 décembre 2010 23:08

Pensez vous que l'amour peu soigner notre depression ?

Message par ratoncillo » vendredi 21 février 2020 12:40

mon psychiatre m'a conseillé de lire "le banquet" de Platon : les convives d'un repas discutent de l'Amour et chacun y met son grain de sel selon sa profession…toutes les sortes d'amours disponibles sur la planète y passent et je découvre des "amours" qui m'étaient inconnues. Manifestement, dans cette civilisation gréco-romaine, il est de bon ton d'avoir un "jeune amant" quand on est un homme d'âge mûr…
Il faut le lire lentement car l'écriture est complexe et "antique" mais on arrive à comprendre.

Les normes actuelles qui autorisent telle ou telle sorte d'amour volent en éclats et je trouve que c'est bien… après tout, "Dieu" n'a pas dit comment il fallait aimer ou pas. Ce sont les humains qui ont rédigés des codes de "bonne conduite"… Et "Dieu" n'a pas dit que le mariage (qu'il soit gay ou hétéro) était obligatoire… Le mariage c'est pour statuer sur les finances du couple et des enfants éventuels… L'Amour se passe allègrement de l'institution du mariage et de celle du divorce (là aussi le divorce c'est pour les enfants et les finances) . Si on s'entend pour vivre ensemble, il est normal de s'entendre pour faire "bande à part". Enfin, à mon avis, qui n'est sûrement pas celui de tout le monde…

Avatar du membre
Frannie
Messages : 2752
Enregistré le : jeudi 09 novembre 2017 11:15
Localisation : in hell

Pensez vous que l'amour peu soigner notre depression ?

Message par Frannie » vendredi 21 février 2020 19:22

je pense qu'aimer peut soigner la dépression aussi bien que rendre encore plus dépressif si cet amour est à sens unique ou une relation toxique liée à l'argent du compagnon ou de la compagne, ou un pervers narcissique. Il vaut mieux être seul(e) que mal accompagné
Stand up and fight
mon salon

Avatar du membre
Plume au vent
Messages : 14
Enregistré le : samedi 22 février 2020 0:38
Localisation : Ile de France

Pensez vous que l'amour peu soigner notre depression ?

Message par Plume au vent » mardi 25 février 2020 5:36

L'amour ne soignera pas forcément la dépression, mais il peut fortement aider à guerir, ou du moins tenir.
Ça peut être une des raisons qui nous pousses a se battre et ne pas abandonner.
Pour ma part, c'est une des seules choses qui ma pousser à me battre quand j'étais au fond du gouffre

Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11577
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Pensez vous que l'amour peu soigner notre depression ?

Message par Détachement » mardi 25 février 2020 22:47

Je n’idéalise pas l’amour.
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.

Magalie2510
Messages : 3
Enregistré le : mardi 17 mars 2020 16:04

Pensez vous que l'amour peu soigner notre depression ?

Message par Magalie2510 » mercredi 18 mars 2020 12:35

L'amour peut aider à sortir de la dépression, mais ce n'est pas forcément l'élément primordial. Le départ doit etre intérieur, enfin c'est ce que j'ai appliqué durant ma période de dépression. Trouver mon pourquoi je devais sortir de cette état de létargie


Avatar du membre
grainbleu
Messages : 2317
Enregistré le : mercredi 21 novembre 2012 13:07

Pensez vous que l'amour peu soigner notre depression ?

Message par grainbleu » samedi 21 mars 2020 9:33

@marverick j’aime ce que tu as écrit.
Pour ma part j’ai le sentiment que ma relation amoureuse le fait retomber dans des comportements négatifs de dépendance affective et me plonge dans un mal-être. Ça fait quelques mois que je ne le sens pas bien- l’impression d’être dépressive de nouveau alors que ça faisait longtemps que je ne me sentait pas comme ça. Comme si ça avait switché après 1 an de relation amoureuse. Je m’isole donc régulièrement de lui et sa vie parce que je me sens pas bien. Pour l’instant je ne trouve pas mon pourquoi comme dit @Magalie2510
Mon nouveau salon
Ma galerie 27 Mars 2020 Presentation

« Le pardon est un long et difficile processus. Nous ne pouvons pas nous forcer à pardonner, nous risquons de ressentir de la colère et de la haine envers nous-mêmes si nous n’y parvenons pas. Pardonner requiert de la patience » Principe bouddhiste

Avatar du membre
redblackrose
Messages : 4199
Enregistré le : vendredi 30 décembre 2016 8:34

Pensez vous que l'amour peu soigner notre depression ?

Message par redblackrose » jeudi 26 mars 2020 7:32

Non

Avatar du membre
poussière
Messages : 3608
Enregistré le : lundi 27 novembre 2017 5:10
Localisation : ici

Pensez vous que l'amour peu soigner notre depression ?

Message par poussière » samedi 28 mars 2020 10:59

"Ce n'est pas le fait d'être aimé par quelqu'un qui guérit notre guerre intérieur, c'est d'être aimé par sois même, de s'accepter de la racine à la cime. "

Placide Gaboury.
On a des droits et des devoirs, le droit de vivre et le devoir de ne pas rester con.

On est tous solitaire mais on se soigne par le partage.

Avant d'essayer de changer le monde, les gens et leurs histoires. Faudrait que je change l'enfoiré que je vois dans mon miroir.


Youssoupha

Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3994
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Pensez vous que l'amour peu soigner notre depression ?

Message par Antonio » samedi 28 mars 2020 18:01

Je pense la même chose que Gaboury et @poussière. :oui:

Il me semble que l'amour de nos proches permet de s'évader, d'oublier notre dépression, mais sans jamais la guérir.
L'amour des autres nous donne l'illusion d'aller mieux, mais quand on se retrouve seul, on est confronté à soi-même.

Et c'est bien connu, la dépression cause une faible estime de soi.
« Je n'exige plus rien de moi-même, je vivote comme les végétaux. »
— Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1872

Galerie    Salon   ↬ 0.4 mg/j


Répondre