Besoin de votre avis pour aider ma fille

Impacts dans le couple, les relations familiales et amicales...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » jeudi 02 février 2017 14:40

Bonjour

Je suis une maman qui aimerait pouvoir aider sa fille du mieux qu'elle peut. Voilà pourquoi je suis là.

Tout juste majeure, ma fille souffre de dépression depuis un an.
J'aimerais échanger sur ce forum avec d'autres parents, parce qu'accompagner nos enfants est déboussolant.

J'ai l'impression que c'est la seule maladie où nous parents sommes mis de côté. On ne nous dit rien sur le traitement, sur l'évolution de la maladie et surtout on ne reçoit aucun conseil sur comment nous comporter.

Ma fille est actuellement hospitalisée à sa demande et je ne croise aucun médecin/psy/infirmier ...
Dans n'importe quel autre service ça serait différent mais pas en psy

Comment cele se passe pour vous ?

Avatar du membre
LaVieQuiVacille
Messages : 39
Enregistré le : vendredi 13 janvier 2017 0:20

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par LaVieQuiVacille » vendredi 03 février 2017 19:13

Bonsoir,
J'ai lu plusieurs fois votre message et je vois que personne ne vous a répondu!
Je ne suis pas du côté de l'entourage puisque c'est moi qui ne suis pas bien....
Ce que je peux vous dire c'est peut-être ce qui m'a aider de mon entourage, beaucoup d'écoute, aucun jugement, pas de conseil a "deux balle". En crise Jai l'impression que le monde ne me comprend pas, que je suis pas normale, donc autant dire que les conseils ne peuvent pas s'appliquer à moi.... le plus important je crois c'est un amour inconditionnel , de celui qui n'étouffe que quand je le demande, qui me laisse tranquille quand tout deviens trop dur.
C'est tellement difficile d'expliquer le côté "machine a laver" dans la tête d'une personne en plein mal être! Il est concevable que l'entourage ne comprenne pas et pourtant c'est qu'on voudrais je crois....

J'ai eu l'occasion de réfléchir au comportement de mes parents pendant mes phases de dépression.... je pense pouvoir dire en toute gentillesse que quelque soit leurs actes ca n'allait jamais .... mais je garde au fond de moi le principal... ils m'aiment pour toujours et malgré tout!

Je sais que je ne répond pas vraiment à votre question mais je souhaitais vous dire cela, je suis très touché que vous tentiez de faire plus, mieux, au mieux.

Ne soyez jamais déçus de vous, ne vous assommez pas de reproche chacun fais avec ce qu'il est et comme il peux, vous comme elle


Bonne soirée
" Si vous vivez un moment difficile, ne blâmer pas la vie, vous êtes juste entrain de devenir plus fort"
Ghandi


Ma Galerie viewtopic.php?t=33276
Mon Salon viewtopic.php?f=13&t=33283

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » samedi 04 février 2017 13:34

Merci beaucoup

Il y a beaucoup de bienveillance dans votre réponse. C'est très bien d'avoir un retour sur ce qu'on ressent de l'autre côté. Comme vous le dites, c'est difficile de comprendre

Envie d'être présente mais pas de l'envahir, envie de la motiver mais pas de l'assommer, envie de lui montrer notre amour mais pas de l'étouffer. Tout se joue sur le fil il est difficile de ne pas basculer dans l'excès.

Pourquoi les médecins n'accompagnent pas la famille en leur donnant quelques conseils ?
Comme ils le feraient pour toute autre maladie.

Prenez soin de vous

Avatar du membre
LaVieQuiVacille
Messages : 39
Enregistré le : vendredi 13 janvier 2017 0:20

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par LaVieQuiVacille » dimanche 05 février 2017 22:50

Bonsoir,

Je suis contente d'avoir pu vous donner mon ressenti s'il peux vous être utile.

Pour répondre à votre question je pense à plusieurs choses...

La dépression est un mal intérieur, invisible, qui ne livre sa bataille qu'au plus profond de l'être qu'elle infecte. Alors oui! c'est plus difficile que de combattre un cancer ou toute autre maladie "palpable" pour qui la seul arme réside dans son imprégnation de l'hôte, plus d'imprégnation, plus de maladie! pas dans notre cas...
Alors le médecin ne peux pas parler d'un remède, d'un protocole à suivre qui gagnera à coup sur la guerre! mais il peux déjà expliquer ce qu'est la dépression.

Il y a biensur la médication, mais aucun médicament ne peux être miraculeux et c'est selon moi un tort de penser que les anxiolitiques, antidépresseurs et autre régulateurs d'humeur peuvent l'atteindre. Les cachets aident biensur, et il serait dommage, parfois inconscient de s'en passer. Ils calment la bête, la retranche plus profond, laisse du répit, repose la victime, aide à reprendre ses esprits.

Ces traitements sont souvent difficile à mettre en place et demande du temps avant d'agir ne serai-ce que sur le repos du patient, et ça oui les médecins peuvent le dire.

Ce que je pense au fond, c'est que guérir de la dépression ne peux venir que du malade. Ce n'est que lui qui peux décider de travailler sur lui même, de s'apprendre différemment, de se rencontrer autrement, de se construire une nouvelle fois.
C'est ce combat qui permet de s'en sortir.
et ça... ça peux prendre du temps, beaucoup de temps, ce n'est pas une science, ce n'est pas exact.

Ce combat demande pour le malade beaucoup de temps, d'énergie, de patience. Il faut alors pouvoir accepter sa condition, accepter de se mettre en danger, car tout ce que j'ai citer précédemment fait horriblement peur, et puis vient la colère.....
Une colère violente qui s'empare du malade... car comment ne pas être en furie quand on ne peux pas contrôler ses émotions, ses sentions, son propre corps quand celui ci décide de trembler, suer, raidir....

C'est un long chemin, voila ce que pourrait dire les médecins, et puisque chaque malade est différent, tout les chemins se font à tâtons.

Alors félicitez les victoires même si elles sont infimes, accueillez les grandes tristesses, laissez exploser la colère, encouragez les envies, partagez votre force, votre volonté, vos sourires, votre optimisme .... Voila ce que pourrais dire le médecin... mais je ne suis pas médecin.

Ah j'allais oublier : Continuez de vivre et d'être heureux (même si j'ai conscience que c'est extrêmement difficile) .
Pour ma part, j'ai eu beaucoup de mal à supporter que mon propre mal être se transmette à mes proches.

Vous avez totalement compris le fonctionnement quand vous parler de la sensation que tout est "sur un fil" et comme le sous entend mon pseudo... sur un fil bien souvent la vie vacille... mais elle à la choix de basculé du bon coté....

A bientôt ...
" Si vous vivez un moment difficile, ne blâmer pas la vie, vous êtes juste entrain de devenir plus fort"
Ghandi


Ma Galerie viewtopic.php?t=33276
Mon Salon viewtopic.php?f=13&t=33283

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » mardi 07 février 2017 14:40

Oui on essaie de ne pas s'oublier soi-même mais surtout de ne pas oublier les frères et sœurs.
Ça n'est pas facile

Est ce que le fait de ne jamais être satisfaite ou fière de soi est un symptôme de la dépression ? Comment l'aider à accepter que des choses peuvent être bien sans être parfaites ? Qu'elle peut être fière de ses réussites,même modestes ?

Y a t il un lieu où les parents de jeunes adultes peuvent avoir de l'écoute et surtout des conseils ?

Merci à vous


lilalili
Messages : 234
Enregistré le : jeudi 04 septembre 2014 12:49

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par lilalili » samedi 11 février 2017 2:42

Bonsoir Mother,
Votre témoignage est très touchant. Je vous recommande une association qui propose "écoute-famille". C'est un service téléphonique assuré par des psychologues cliniciennes qui répondent aux proches des personnes souffrant d’un trouble psychique. L'Unafam http://www.unafam.org/Ecoute-famille-un ... libre.html Sur leur site internet, vous trouverez leur ligne d'écoute: 01.42.63.03.03.

Je suis moi-même en dépression. Plus âgée que votre fille, j'ai trente ans. Au début je voulais m'en sortir seule, mais je me sentais tellement désemparée que j'en ai parlé à ma mère dernièrement. Ce n'est pas évident car je vois qu'elle s'inquiète. Nous nous sommes disputées à plusieurs reprises car j'avais l'impression qu'elle voulait prendre les décisions à ma place. Néanmoins je sais qu'elle est là pour moi et qu'elle veut le meilleur. ça s'est rassurant.

Je vous souhaite beaucoup de courage et que votre fille retrouve très vite la joie de vivre! :offre:

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » jeudi 16 mars 2017 19:15

Bonsoir

Merci pour vos réponses.

C'est si difficile de se sentir impuissante. Je ne vois jamais d'amélioration, malgré son traitement. C'est tellement décourageant et épuisant.
Je sais que ça l'est bien plus pour elle, mais j'ai fini par craquer : elle se mutile aussi et pour une maman c'est juste incompréhensible, horrible, douloureux.
Quoi faire ou dire pour freiner ces envies de se faire mal.

lilalili
Messages : 234
Enregistré le : jeudi 04 septembre 2014 12:49

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par lilalili » mardi 21 mars 2017 17:06

Bonjour,

En relisant votre premier message, j'ai vu que c'est votre fille qui a demandé une hospitalisation, ce qui me semble vraiment bon signe. ça veut dire qu'elle veut s'en sortir. Je vous conseille de continuer à essayer de dire votre besoin de dialoguer avec le personnel de santé.

Je sais que ma mère s'est faite aidée par une thérapeute pendant ma dépression. Et aussi qu'elle a continué à faire des activités pour son bien-être: yoga, jardinage...

ça peut être très long aussi cela vous demandera de la patience, mais sachez qu'on s'en sort. Votre fille est jeune et donc elle a de la ressource. Beaucoup de jeunes de son âge passent par des périodes difficiles mais après ils vont bien. Il y a aussi la maison des adolescents et des points écoute jeune pour la prise en charge de votre fille.

Bon courage!

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » mercredi 22 mars 2017 18:41

Bonsoir Mother ,


je suis dans les mêmes problématiques que vous depuis presque huit ans , je suis désespérée, totalement impuissante et très en colère après les médecins qui nous mettent de plus en plus à l'écart car elle aura bientôt 18 ans .... comme si cela ne suffisait pas assez de nous sentir si impuissant .
Les traitements se suivent , ne font rien , les répits de plus en plus courts et la thérapie pose des problématiques sans les résoudre, et je reste convaincue que tant qu'on ne cherchera pas à comprendre ce qui l'empêche d'OSER VIVRE et d'accepter qu'on ne peut contrôler le vivant mais qu'il faut composer avec la vie , on en sortira pas .
je reste à votre disposition si vous voulez échanger...
je vous comprends tellement

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » mardi 28 mars 2017 15:47

Je la sens tellement fragile en ce moment. J'aimerais l'aider mais je ne sais plus quoi faire. Je suis tellement fatiguée, au bord des larmes tout le temps.
Je ne fais que me demander à quel moment elle passera à l'acte.
J'ai finis par m'infiltrer dans son domaine privé et lire ce qu'elle poste sur un réseau social ( pour le public) : ça m'horrifie.

Son état affecte toute ma famille car on est sur le qui-vive tout le temps et donc nerveux.
Je suis épuisée.

Je sais bien que ça ne changera rien, vous ne pourrez pas m'aider, mais ca vide un peu de l'écrire.

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » mardi 28 mars 2017 16:40

Cela résonne aussi bcp en moi ce que vous dites , nous nous battons quotidiennement contre ses envies d'en finir.Je ne peux que compatir à votre douleur et ne suis pas d'une grande aide ...

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » mardi 28 mars 2017 23:35

Bonsoir flow

J'ai parcouru vos/tes messages. On y sent beaucoup d'amour, votre fille est très entourée. Elle vit cette maladie depuis longtemps, vous l'avez découvert rapidement où elle l'a cachée ?

Ici ma fille l'a longtemps caché , pour nous épargner probablement. Ça n'a fait qu'aggraver les choses jusqu'au jour où elle n'arrivait plus à faire face, a donner le change. Elle nous a écrit une longue lettre pour nous expliquer et le ciel nous est tombé sur la tête.

Nous essayons de l'aider mais en ce moment on craque et on est un peu dans la colère ( je sais ça n'arrange rien ).
Elle voit une psy depuis 1 an sans amélioration, prends des médicaments depuis 8 mois pareil.

Depuis le début, les médecins nous mettent de côté parce qu'elle est majeure : nous n'avons aucune information, rien.
Entre-temps j'ai changé de médecin référant et elle a été hospitalisée : les choses ont un peu évolué.
Une psy hospitalière réclame au chantage à nous voir nous parents puis toute la famille. Mon mari refuse de les voir, pour lui ils ne changent rien à la situation alors à quoi bon. Et puis on se sent tellement jugés alors alors qu'on se culpabilise déjà beaucoup. Franchement un médecin faire du chantage à son patient ca me rend malade.

Est ce que ta fille se fait du mal à elle même ?

Portez-vous bien, prenez soin de vous.

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » mercredi 29 mars 2017 18:31

Bonsoir mother,
Pour répondre à ta ( tutoyons nous) question , oui, elle est passée par des phases de mise en danger, de passage à l'acte et de scarifications.Et globalement tout ce qui peut lui faire du bien dans ces moments là est refusée, repoussée différée.Ce qui est particulièrement difficile, car toute notre bonne volonté est mise à mal.Nous sommes dans deux dynamiques différentes: elle le négatif nous le positif .
Il n'y a jamais eu de silence autour de cela , elle ne nous a jamais caché son désespoir , sa souffrance . Nous parlons beaucoup. À dix ans elle a manifesté cette souffrance par une anorexie mentale . Elle a fini par en sortir, une phase de mieux en quatrième et depuis la troisième nous cessons de voguer sur les montagnes russes, multiples traitements, multiples hospitalisations, dernièrement une cure de RTms, sans succès. Quelques courtes périodes de rémissions, ou l'énergie revient et soudainement ce mur qui se lève devant elle et ce jugement irrévocable de ne pas mériter de vivre et de n'envisager qu'une seule et unique issue fatale: le suicide.
Je suis convaincue que comme le dit laviequivacille seule le malade peut décider d'en sortir , la chimie est une béquille. Néanmoins je trouve les thérapeutes fort démunis pour déjouer les mécanismes qui sous tendent de telles résistances face à leurs patients , rare sont ceux qui arrivent à avancer sur le terrain purement emotionnel et aider le patient à prendre contact avec ses blessures enregistrées dans le corps et qui créent des mécanismes de résistance tenace.
Nous venons de trouver un thérapeute depuis peu qui travaille sur ce versant , nous voyons qu'il arrive depuis aux mêmes conclusions avancées par les thérapeutes depuis presque huit ans , en l'espace de quelques séances sauf qu'il ose aller explorer avec elle les profondeurs de ressentis corporels émotionnels .
Ne vous découragez monter , écoutez aussi votre cœur , faites entendre votre voix de mère , n'hésitez pas à exprimer aussi votre ressenti , il est important aussi de faire comprendre que de nous évincer et nous mettre à l'écart n'est pas non plus une solution et qu'ensemble nous pouvons avancer .
Eh oui vous avez le droit d'être en colère , je l'ai souvent été mais j'aime mon enfant et je l'accompagne. , je me bats avec elle à ses côtés, même si je ne vais toujours dans son sens , mais je ne vais pas lui donner la corde pour se pendre , et j'irai toujours la lumière , même si elle refuse de la regarder , elle sait intimement dans son cœur que cette petite lueur brille et que j'entretiens l'espoir , même quand elle ne peut plus le nourrir .
Courage monter , tenez bon et venez partager votre colère votre peine et votre douleur de mère pour retourner au combat .

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » mercredi 29 mars 2017 21:50

Dsl mother se transforme en monter dans mon message :tourne:

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » jeudi 30 mars 2017 14:54

Je suis en colère et le mot est faible

Hier ma fille avait rdv avec le psychiatre de l'hôpital ( celui qui la suivait prend sa retraite). Ca c'est très mal passé. Il lui a dit qu'elle n'est pas dépressive. Non non. Qu'il faut qu'elle réagisse, mais qu'elle n'a rien.
Je rêve , mais quel con...rd ! Comment il peut dire ça en 10 mn. Et ca se dit médecin !???


Résultat : elle est ressortie vidée, à bout à force d'être incomprise, en larmes ...

Ce matin elle a avalé des médicaments. Trop.
Elle m'a prévenue heureusement.
On l'a emmenée aux urgences où ils l'ont gardée.

Je ne crois plus en ces psychiatres, ils sont tous incompétents.
Désormais c'est le médecin généraliste qui la suivra.

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » jeudi 30 mars 2017 15:10

Je comprends ta colère .....quelle incompétence , c'est consternant , comment peut-on agir ainsi ....a t-il même lu son dossier ? On ne peut se faire une idée sur qqu'un ainsi .Ne laisse pas passer ça il n'y a pas un che ce de service . Écris un courrier et dénonce de telles manières de faire , ca ne doit pas rester sous silence .

samedi 01 avril 2017 8:40
Bonjour mother , comment va ta fille ? Et toi ? Tu tiens le coup ?

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » samedi 01 avril 2017 17:25

Bonjour flow

Merci pour ton message
Physiquement elle était surveillée pour les suites cardiaques jusqu'à hier après-midi. C'est redevenu normal depuis et elle a été transférée en uhcd probablement jusqu'à dimanche ou lundi.

Côté psy, je suis perdue. Je n'ai pas l'impression qu'elle se rende compte de ce qu'elle a tenté de faire ou qu'elle culpabilise. Je ne sais pas quoi en penser ?
Elle a revu le psychiatre de mercredi car il était de garde jeudi et l'entretien de 10 mn a été identique : froid, sans chercher à comprendre le mal être de ma fille. J'ai l'impression qu'il la prend pour un fifille qui ferait une crise pour se rendre interessante !!!! Ça me bouffe.

Ils lui ont légèrement baissé le médicament qui la faisait dormir tout le temps.

J'angoisse un peu à l'idée de la voir rentrer. Comment réagir et nous comporter ? Je suis perdue et tellement fatiguée de tout ça.

Si quelqu'un a des conseils.....

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » samedi 01 avril 2017 17:26

Et toi comment va ta fille flow ?

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » samedi 01 avril 2017 18:54

Bonsoir mother ,
As tu le sentiment qu'elle est dans le déni ? Que souhaite t-elle? As tu un psy en ville qui la suit en dehors de l'hôpital , si ca ne se passe pas bien avec celui là , elle a le droit de voir quelqu'un d'autre.
Et toi ? Tu travailles ? Comment vas tu faire pour gérer sa présence ? Ce n'est pas simple....
A t'elle des amis(e) sur qui elle peut compter ? Qui prennent de ses nouvelles ou peuvent venir la voir ?
Tu peux lui dire que tu entends sa souffrance et son désespoir mais que tu ne peux pas envisager l'issue qu'elle trouve , et que toi ton rôle est de l'accompagner sur la voie de la guérison en allant voir d'autres psys ou thérapeutes : accepterait elle d'autres soins moins conventionnels?

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » samedi 01 avril 2017 19:11

Je pense qu'elle minimise son geste, comme si ce n'était pas grave.
Elle aurait pu avaler davantage de médicaments elle s'est arrêté.

Elle n'a plus d'amis, elle s'est isolée. Elle en a une à distance.

Elle parle à une ou deux personne là où elle étudie.

Elle a un suivi psychologique en dehors. Elle a un très bon contact avec lui. Moi je trouve que ça n'avance pas.
Mais pour le psychiatre j'ai l'impression qu'aucun ne sera bien à ses yeux. Elle en a déjà vu plusieurs. Pourquoi ?

De par mon travail je suis souvent à la maison ( je ne veux pas en dire plus sur le public).
Ça ne m'empêche pas de déjà m'angoisser.

Elle veut à tout prix reprendre ses études tout de suite. Il lui reste avril et elle sera en congés. Je ne sais pas quoi faire.

Es-tu passée par là ?


Répondre