Besoin de votre avis pour aider ma fille

Impacts dans le couple, les relations familiales et amicales...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » jeudi 18 mai 2017 22:58

Bonsoir flow, audette et les autres aussi

Excuses moi. Je suis passée vous lire deux fois mais sans prendre le temps d'écrire.

Les journées passent vite. Le boulot et puis juste après une courte visite à ma fille. Les jours se succèdent. J'ai l'impression d'être épuisée mais il faut bien tenir.

Ma fille en est toujours au même point.
Le médecin a augmenté les antidépresseurs et donné de l'abilify. Il y a eu un léger mieux pendant 4/5 jours et on a cru a un début de signe positif mais depuis elle ne fait que dormir.
Elle arrive à parler un peu plus avec la psychologue, ça ne peut-être que bien.

Voilà 1 mois qu'elle est hospitalisée et aucune amélioration. On désespère autant qu'elle.
En même temps, les quelques jours où elle avait l'impression d'aller un tout petit peu ( à peine) mieux, cela lui faisait peur. Une angoisse à la possibilité un jour de quitter la depression.
Est-ce que ça l'a replongée ?!

Elle continue à rentrer le week-end. Et nous avons décidé d'adopter un chat. Toute la famille est ravie et on attend son arrivée avec impatience.

J'ai un grand sentiment d'impuissance parfois et j'en viens à me demander si elle guérira un jour ou si elle parviendra à quitter ce monde où elle n'arrive pas à vivre et être heureuse, ça me terrorise.

Et chez toi flow ? La perspective d'hospitalisation avance ? Comment va ta fille ? Et toi comment vas-tu ?

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » samedi 20 mai 2017 21:32

Bonsoir Mother, un chat ! quelle excellente idée ! les chats sont d'excellents thérapeutes !! :up:
je vois que vous aussi ne voyez pas le temps passer , absorbé par la situation et le reste à gérer ... La mise en place de nouveaux traitements est toujours longs et compliqués.
De notre côté notre fille vient d'être hospitalisée dans un service ouvert qui accueille de jeunes adultes dans notre région ,nous pouvons la voir régulièrement , l'appeler quand nous le souhaitons , c'est déjà ça . Plus calme que les unités psy ados ... et une équipe qui semblent respectueuses maintenant c'est une unité qui garde sur du court terme , il va falloir envisager une autre solution pour l'après . Le traitement va être à nouveau modifié pour l'antidépresseur . Par contre on vient de découvrir une hypothyroïdie débutante et je crains que le lithium ne soit en cause .... pffff quelle galère tous ses traitements.
C'est difficile de retourner à l;hôpital , mais il faut continuer à se battre , je vois bien que la vie en elle -même est un supplice une difficulté permanente , il faut qu'on avance ...
On nous reparle d'ECT , je vais devoir revoir mon appréhension sur cette thérapie , car si le traitement ne fonctionne pas il nous faudra peut-être en arriver là ...

Mother , je pense bien à vous . Comment va s'appeler le chat ? racontes nous l'arrivée de cette petit boule de poils et la réaction de ta fille . Bises :bye:

Avatar du membre
pacpac971
Messages : 3808
Enregistré le : vendredi 29 août 2014 16:43

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par pacpac971 » mardi 30 mai 2017 16:14

Bonjour

Je ne me balade pas tellement dans le forum, mais j'ai vu le sujet, et je m'invite.
j'ai parlé assez souvent ici à des gens dont un membre de la famille est en dépression.

parfois le conjoint. parfois un enfant.

c'est effectivement une souffrance enorme de voir quelqu'un qu'on aime passer en dépression.

Selon, si tu le souhaites, je peux répondre à tes questions sur le sujet.
Et je préfère tutoyer, désolé.
J'arrive tard et je suis grossier.

Je donne actuellement des formations sur comment interagir avec une personne qui est dépressive.
Comme c'est le début de ton post. Et que je sais que ce sujet est tabou aussi bien personnellement, que professionnellement, je me permets de passer.

A votre disposition.
Mon salon
Ma galerie

Ce qui est tordu ne peut etre redressé, et ce qui manque ne peut etre compté
E 1 15

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » jeudi 01 juin 2017 21:57

Bonsoir flow
Bonsoir à tous

Comment va ta fille flow ? Est-elle toujours hospitalisée ? As-tu trouvé une solution pour la suite ? Et toi, comment te sens tu ?

Ici il y a des hauts et des bas. On envisage une sortie ce mois.
Ma fille a pu voir son amie ( la seule qu'elle ait pour l'instant) pendant quelques jours chez nous. Ça lui a fait beaucoup de bien. Le retour à l'hôpital était rude mais pour le moment ça "va".
Je n'ose jamais le dire et encore moins y croire il y tant d'espoir à chaque fois !

Le dernier rdv avec le médecin a été positif.
Il y a beaucoup d'écoute et pas de jugement.

Notre chat arrivera à la fin du mois. Ça ne peut-être que positif.

Merci pacpac pour ton aide. Je ne manquerai pas d'y faire appel

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » lundi 05 juin 2017 13:36

Bjr Mother , Pacpaca, et tous les autres ,

Mother je suis contente de voir que les choses se stabilisent et qu'une sortie se profile , avec des moments positifs avec son amie , c'est super important pour elle. Je comprends aussi tes réticences à l'exprimer , moi-même je n'ose plus , tjrs la crainte de voir ces petits espoirs s'effondrer . Le petit chat va lui faire du bien , j'en suis convaincue .
Et toi ? tu arrives à émerger ?

Ici on parle aussi d'une sortie prochaine , car l'unité ne fait que des hospis assez courtes, l'anti dépresseur a été changé , il y a un mieux : est cela ou le travail qu'elle fait avec le psychologue qui semble vraiment lui convenir ? .... Nous attendons donc pour les ect , pour lesquels je garde encore une grande peur .

L'hôpital nous propose un séjour dans une clinique , mais elle ne semble pas en vouloir et elle voudrait passer les vacances à la maison . Dans l'absolu , j'aimerais aussi , j'ai peur , mais je dois aussi lui faire confiance . Elle commence un peu , a se projeter pour septembre. Mais j'en suis malade d'avance de cette rentrée , il faut la préparer , et cela me semble tellement compliqué.

Je suis HS : je cumule lumbago , torticolis , je refais des vertiges et suis pétrie de fourmillements dans le côté gauche ....je crois que mon corps me signifie de me poser , mais il y a encore tout le mois de juin à tirer .
Je pense si souvent à toi aussi et à ta fille , et je me sais moins seule , mais si seulement nous pouvions vivre un peu normalement tous et en paix .

Merci pacpaca
merci mother

Amicalement


Audette

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Audette » lundi 05 juin 2017 14:14

Flow a écrit :Bonjour Audette , je ne t'oublie pas et je lis tes posts souvent qui me touchent tellement ... j'aimerais juste pouvoir te serrer tendrement dans mes bras et te dire que toute cette souffrance va cesser , qu'elle n'est pas humaine , qu'il faut la laisser partir .
Je te réponds là comme je suis aussi ce post je peux quoter ! Merci Flow c'est gentil de lire quelques de mes messages, cela me libère d'écrire ! Je me sens plus actrice car je choisis les mots, les émotions à exprimer, les pensées à organiser...
Flow a écrit :Mais j'en suis malade d'avance de cette rentrée , il faut la préparer , et cela me semble tellement compliqué
Je comprends... Mais septembre c'est encore loin et les choses peuvent largement évoluer Flow. Fais confiance à ta fille, fais-toi confiance et fais confiance aux soignants. Que pense-t-elle de cette rentrée ta fille ? Comment vit-elle cette échéance ?

Je pense à toi et à ta fille souvent, à son courage et à TON courage ! Tu as l'air d'être une mère extraordinairement dévouée, présente. Quel sacrifice, je salue ta force, même si je sais que tu penses en manquer. Tu ne peux pas remettre seule ta fille sur le chemin de la vie, tu ne peux as lui arracher sa souffrance. Tu as l'impression de faire peu mais tu es là, pour elle, et crois-moi elle le sait ! Elle le sent !
Flow a écrit :Je suis HS : je cumule lumbago , torticolis , je refais des vertiges et suis pétrie de fourmillements dans le côté gauche ....je crois que mon corps me signifie de me poser , mais il y a encore tout le mois de juin à tirer .
Oui Flow, il faut que tu te poses. Se poser ne signifie pas laisser ta fille tomber ! Tu portes ta fille mais il faut que tu te portes aussi, tu dois trouver ça très égoïste de t'accorder du temps pour toi alors que tu veux être entièrement présente pour ta fille mais non, cela ne l'est pas ! Ta fille souffre, et toi aussi, la souffrance est juste de nature différente !

Tu dois tenir. Pour ta fille, certes, mais aussi pour toi ! Pour ton équilibre parce que tu te prends le désespoir de ta fille en pleine figure et qu'il suinte sur toi. Tout le monde est impacté est c'est terrible mais "habituel" dans la dépression. Tu dois te préserver, c'est primordial ! Mais comment prendre du recul face à la douleur de sa fille ? Je ne sais pas...

Je ne sais pas si tu as l'occasion de te confier toi aussi ? De la famille, un mari, des amis ? Un pro ? Tu ne peux pas porter deux fardeaux. celui de ta fille et le tien. C'est très dur à dire pour moi aussi mais il faut différencier la douleur. Ta fille a son fardeau, tu peux le lui rendre moins lourd en l'aidant mais tu ne peux pas lui enlever, elle seule le peut vraiment. Mais tu es là et grâce à toi et à tous ceux qui la soutiennent elle se rendra un jour compte qu'elle peut redresser le dos sans avoir peur de ce qu'elle verra devant elle.

Je sais que tu me répondras "c'est normal que je sois là, c'est ma fille et je l'aime" mais beaucoup de parents n'auraient pas ta compréhension... Tu es incroyable Flow, vraiment...

Mais n'oublie pas ton fardeau à TOI. Qui porte ton fardeau à toi ? Qui t'aide ? Tu ne peux pas t'aider toute seule comme ta fille ne le peut pas. Impossible, tu as besoin de lien, de dire ce que tu ressens. Trouve quelqu'un de confiance, à mon avis tu l'as déjà fait. Continue ! N'abandonne pas Flow tu es une mère tellement dévouée. Mais tu t'en prends plein le figure, il faut que tu fasses la différence entre ta souffrance et la sienne.

Bon je balance des phrases comme ça mais crois-moi je sais combien c'est dur de séparer les ressentis et de faire la part des choses...

Mother je ne t'ai pas vraiment écrit mais je lis et mon message s'adresse aussi à toi si tu le veux bien ! :fleur:

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » mardi 06 juin 2017 22:07

Bonsoir

Flow j'espère de tout cœur qu'on pourra aussi vivre simplement. Que nos filles surtout le pourront.

Vivre sans le poids qui pèse sur elle chaque jour, et avec assez d'envie pour la remplir cette vie et la trouver belle.

Ce que tu dis me touche, oui sans nous connaître , je sais que tu partages les mêmes espoirs, les mêmes peurs, la même douleur.

Ça ne va pas très fort ce soir. Difficile parfois de résister et d'être assez forte.

Ça ira mieux demain certainement.

Avatar du membre
pacpac971
Messages : 3808
Enregistré le : vendredi 29 août 2014 16:43

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par pacpac971 » mercredi 07 juin 2017 10:51

La dépression est lié à un ensemble de causes.
Et au fait de s'exprimer ou pas.
Dans une société qui ne comprend pas la dépression.
Avec un système de soins qui n'est pas toujours en pleine maitrise non plus.

J'avais proposé mon aide. C'était sur "comprendre les causes", qui mènent vos filles à la dépression.
Tant que ces causes ne sont pas comprises... Le souci restera présent ou sous jacent.

A votre disposition.
Mon salon
Ma galerie

Ce qui est tordu ne peut etre redressé, et ce qui manque ne peut etre compté
E 1 15

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » mercredi 07 juin 2017 19:13

Flow tu es là ?

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » mercredi 07 juin 2017 21:13

Oui je suis là .Mince que se passe t'il ?

mercredi 07 juin 2017 20:15

C'est dur de rester debout , de maintenir le cap , on a le droit de aussi de craquer , je suis là si tu as besoin . Je repasse tout à l'heure .

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » mercredi 07 juin 2017 21:47

Flow a écrit :Oui je suis là .Mince que se passe t'il ?
Oh juste beaucoup de désespoir, un abime de tristesse. Je me sens tellement impuissante et c'est trop lourd en ce moment.

Je ne dirai plus qu'on commence à voir du mieux car à chaque fois ma fille replonge. Et je tombe moi aussi encore plus bas.
Guérir , ou même simplement entrevoir du mieux lui fait peur et elle le refuse tout simplement. Pourtant il y en a eu la semaine dernière.

Dans ces moments de désespoir, je me dis qu'on finira par la perdre et c'est une telle douleur.
Je n'arrive pas à voir une autre issue.

Je sais que je vais remonter, mais il va me falloir quelques jours. Je reprends des fleurs de Bach pour m'aider.

Pour couronner le tout, ça frite un peu dans notre couple en ce moment. Parce que cette bip de maladie detraque tout autour d'elle le couple, la famille frères et sœurs, les amis, les études ...
je sais que ça s'arrangera, chacun réagit différemment et c'est pas toujours évident.

De mettre tout ça en mots me fait du bien. Je sais que tu me comprendras un peu sans jugement.

J'espère que chez toi ça va mieux. Comment va ta fille ?

Merci pour ton écoute

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » mercredi 07 juin 2017 21:59

Oh mother , comme je te comprends , je ressens au fond de moi ce que tu vis comme un écho . Cette difficulté à vivre est tellement , tellement compliquée à entendre .... je comprends ce que tu dis , j'ai moi aussi eu des projections terribles , dans çes moments de désespoir ou je me suis dite qu'un jour elle parviendrait à ses fins .Et puis la vie reprend le dessus , doucement , péniblement , petitement avec des petits hauts et des grands bas...
Mais nourrir l'espoir est un combat quotidien , et on finit par ne plus oser se projeter , imaginer même que cela puisse durer ....et c'est vrai toute la cellule familiale trinque , le couple n'est plus un couple , mais des coéquipiers qui tiennent la barque pour que tout ne s'écroule pas davantage ,usant à la fratrie , difficile de suivre cette cadence des montagnes russes . À leur souffrance se mêle la culpabilité de chacun à ne pouvoir contrôler le naufrage et pourtant naufrage il n'y a pas car chacun s'accroche à sa rame et maintient l'embarcation tant bien que mal .
Nous le savons que nous tiendrons , mais parfois le temps d'un instant , d'un moment nous aimerions qu'une présence nous ouvre ses bras pour déposer notre peine , notre fatigue et notre douleur .Mother ce soir je veux bien être celle qui t'accueille dans ses bras , celle auprès de qui tu peux abandonner ton chagrin et poser ta tête sur mon épaule . Je suis là , par la pensée et t'envoie toute mon affection . tendrement Flow

21:25
Bonsoir Audette ,
Merci à toi aussi pour ta longue réponse , et tes encouragements. Cela me tient de voir aussi le regard que tu portes sur nous qui ne sommes que des accompagnants .J'ai depuis longtemps compris que je n'étais acteur de rien dans les changements , amélioration ou guérison de notre fille , que cela viendrait d'elle .... ce qui fut le cas dans son anorexie , c'est Elle qui a décidé d'en sortir , nous n'avons été que des parents aimants à ses côtés , la sortie de cet enfer , Elle le doit à Elle même . Mais quel sentiment effroyable pour un parent d' éprouver une infime partie de la souffrance de son enfant de mesurer la douleur qui l'habite et de ne pouvoir rien y faire ..... Il en est de même dans la depression , nous sommes là à côté , présents aimants et impuissants mais témoins .Et on ne peut malgré tout se demander ce qui a pu se passer , ce qui a pu nous échapper pour que l'on en arrive là , à un tel degré de souffrance intérieure , de tension .
J'ai appris à m'accorder des choses infimes et à saisir de petits bonheurs pour tenir , choses que je ne savais pas faire auparavant . Mais je constate que mon corps depuis deux ans m'envoie des signaux très clairs après des épisodes à nouveau très durs , difficiles , de rehospitalisation et de rechute . Une fois que je eux un tout petit lâcher prise le physique se met en déroute totale. ..... jusqu'à quand pourrais je tenir le rythme et parfois j'ai peur pour mon petit dernier de tomber malade et et de ne pas pouvoir l'accompagner lui aussi comme il se doit .
Parler , se confier , c'est difficile , tant que les gens n'ont pas vécu ou ne connaissent pas ce type de situation ils ne comprennent , ils ne jugent pas forcément , mais pensent détenir des clés , et pensent bien faire en vous disant de faire ceci ou cela , comme si nous n'y avions pas nous mêmes penser .Parfois on a juste besoin de pouvoir s'écrouler , et même cela on nous l'accorde difficilement : " non il faut que tu sois forte pour Elle , pour ton fils ton mari , le boulot ...." eh M.... parfois j'ai envie de pleurer c'est tout de dire que je n'en peux plus , que ni le présent , ni l'avenir ne me semblent simples .... mais je comprends leurs réactions et du coup j'évite trop d'en parler .

Elle commence à se projeter un peu : je ne sais si ce n'est pour nous faire plaisir ou parce que le travail avec le psy avance ou le changement d'ad , mais j'accueille cette projection comme un premier pas , lui faire confiance , mais ne pas s'emballer trop vite , trop connu les feux de paille qui s'éteignent aussi vite qu'ils n'ont pris , et ca c'est trop dur .

Juste l'envie qu'elle puisse vivre un peu avec légèreté , vivre , entendre le bruit du vent dans les feuilles , percevoir le reflet du soleil dans l'eau , sentir ses pas sur la terre ferme , l'air dans ses poumons sans que ce ne soit une souffrance ..... vivre même si la vie n'est pas simple , vivre même si la fin sera inéluctable , mais vivre .

Avatar du membre
pacpac971
Messages : 3808
Enregistré le : vendredi 29 août 2014 16:43

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par pacpac971 » mercredi 07 juin 2017 22:40

je constate que vous traversez mes posts comme des nuages....

une chose. cependant.

des accompagnants....non.

quand la depression frappe un être cher...

rapidement... on est soi meme en danger.
etre inquiet. apeuré. perdu. pour vos enfants...

ca fait deriver progressivement vers la depression.

ce n'est pas que tu ne peux rien faire.
c'est que actuellement tu ne sais pas quoi faire.
et cela est terrible. et fait deriver progressivement vers la depression.

les accompagnants, comme tu dis. sont tres rapidement en danger de depression.

mais je referme cette parenthese.
je vous fais des calins.

vous etes ici pour diverses raisons. les enfants. mais aussi votre etat qui ne s'ameliore pas...
Mon salon
Ma galerie

Ce qui est tordu ne peut etre redressé, et ce qui manque ne peut etre compté
E 1 15

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » jeudi 08 juin 2017 9:01

Merci flow.
Bon tu m'as fait pleurer, mais je me suis enfin sentie comprise. Merci pour ton épaule et ton réconfort.
C'est juste ce qu'il me fallait et ça m'a fait du bien. Je ne sais pas comment tu as fait pour trouver les mots justes.

Et toi comment vas-tu ? Et ta fille ?

Pacpac, pour recevoir de l'aide il faut que la personne l'accepte. Je te trouve dur(e) dans ton message. Parfois une épaule suffit.
Tous les dépressifs n'entraînent pas tout leur entourage avec eux. Mais on a le droit de dire notre désespoir, non ? On le ferait aussi si nos filles étaient atteintes d'une autre maladie, sans que ça ne choque ou comme le dit flow, sans qu'on nous donne des conseils à deux balles.
Mais je suis sûre que ton intention est bonne.

Tu es ou a été dépressif ou tu as connu quelqu'un de dépressif ?

Avatar du membre
pacpac971
Messages : 3808
Enregistré le : vendredi 29 août 2014 16:43

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par pacpac971 » jeudi 08 juin 2017 10:56

je t'apportais mon aide.
tu interpretes mes propos de maniere etonnante.
tu ne souhaite pas mon aide, et tu en as parfaitement le droit. ma notion de conseil s deux balles clarifiant les choses :).
je ne tiens pas a deranger ici, donc je me retire.
chacun et tu as raison en cela, est ici a la recherche de choses precises, moi comme les autres.

bon courage a vous. je suis de tout coeur avec vous.
Mon salon
Ma galerie

Ce qui est tordu ne peut etre redressé, et ce qui manque ne peut etre compté
E 1 15

Avatar du membre
Mother
Messages : 68
Enregistré le : mardi 31 janvier 2017 9:24

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Mother » jeudi 08 juin 2017 13:51

Pacpac, "les conseils à deux balles" ne t'était destiné. Je ne me permettrais pas de juger alors que tu ne m'as rien dit.

Je te trouvais juste un peu insistant dans ta proposition d'aide : rien de méchant.

Mais aucun soucis pour moi , je ne veux surtout pas être désagréable alors si c'est le cas j'en suis désolée et merci quand même de te soucier de nous c'est gentil :smile:

Audette

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Audette » jeudi 08 juin 2017 14:26

Flow a écrit :Cela me tient de voir aussi le regard que tu portes sur nous qui ne sommes que des accompagnants .J'ai depuis longtemps compris que je n'étais acteur de rien dans les changements , amélioration ou guérison de notre fille , que cela viendrait d'elle
C'est elle qui décide quoi faire avec TES encouragements, TES conseils, TON soutien... Tu n'es pas actrice de sa guérison mais tu en es un facteur tellement important Flow. Tu comptes plus que tu ne le crois, certes c'est ta fille qui doit guérir, mais tu es un soutien crucial. Tu comptes Flow même si tu as l'impression de te battre contre du vent. Qui sait ce qui se serait passé si tu n'étais pas présente ?
Flow a écrit :Mais je constate que mon corps depuis deux ans m'envoie des signaux très clairs après des épisodes à nouveau très durs , difficiles , de rehospitalisation et de rechute . Une fois que je eux un tout petit lâcher prise le physique se met en déroute totale. ..... jusqu'à quand pourrais je tenir le rythme et parfois j'ai peur pour mon petit dernier de tomber malade et et de ne pas pouvoir l'accompagner lui aussi comme il se doit .
Flow je sais que c'est plus simple à dire qu'à faire mais ne flanche pas. Sois le roseau et non le chêne. Je dis ça comme ça mais peut-être que parler à un pro t'aiderait ? Ne serait-ce que pour mieux comprendre la maladie de ta fille, adopter la distance nécessaire tout en étant présent. Pacpac a raison, tu n'es pas venu sur ce forum uniquement pour ta fille, même si tu n'es pas en dépression. Toi aussi tu as besoin de soutien. Ne culpabilise pas de souffrir aussi, c'est humain devant la souffrance d'un enfant d'avoir mal aussi...

Accepte cette douleur, sans la subir mais en la comprenant. Cette douleur a beau pourvoir te servir à soutenir ta fille elle te détruit toi aussi.
Flow a écrit :Parler , se confier , c'est difficile , tant que les gens n'ont pas vécu ou ne connaissent pas ce type de situation ils ne comprennent , ils ne jugent pas forcément , mais pensent détenir des clés , et pensent bien faire en vous disant de faire ceci ou cela , comme si nous n'y avions pas nous mêmes penser .Parfois on a juste besoin de pouvoir s'écrouler , et même cela on nous l'accorde difficilement : " non il faut que tu sois forte pour Elle , pour ton fils ton mari , le boulot ...." eh M.... parfois j'ai envie de pleurer c'est tout de dire que je n'en peux plus , que ni le présent , ni l'avenir ne me semblent simples .... mais je comprends leurs réactions et du coup j'évite trop d'en parler .

Oh oui tant qu'on ne vit pas on ne pige pas... Cela doit isoler encore plus... Tu encaisses sans jamais rien évacuer... C'est très dur...

J'ai envie de te dire plein de choses. Je ne vis pas ta souffrance mais je l'ai fait endurer à mes parents... Flow, je sais que ce que je peux dire ne changera peut-être pas grand chose. Tant pis je dois le dire parce que un jour peut-être que tu sauras l'entendre. Tu n'es PAS coupable, il n'y a pas de coupables. Il y a des causes. Mais je te supplie de comprendre que tu n'es pas coupable. Les parents s'accusent tellement... Oui les choses auraient pu être différente mais qui sait ?! Le battement d'aile d'un papillon bouleverse le monde. Tu ne peux pas revenir dans le passé et chercher un responsable. Je sais que ce serait libérateur d'accuser quelqu'un ou quelque chose. Enfin une cause sur laquelle décharger sa souffrance...

Ta fille douille sévèrement. Oui mais ne t'ignore pas je t'en prie. J'entrevois une telle détresse dans tes messages. Oui il faut que tu sois forte pour ta fille, les gens ont raison, mais aussi pour... TOI ! Ce n'est pas égoïste que de penser à soi, c'est vital. Et c'est éprouvant car ta fille occupe tout ton esprit, parce que si tu t'accordes du temps tu vas culpabiliser. Tu ne peux pas aider ta fille à retrouver un équilibre si toi-même tu n'en as plus Flow.

Ce sont que des phrases en l'air que je balance, elles n'ont pas vraiment de sens, je connais la douleur de ta fille mais pas la tienne et je sais que les mots, surtout sur un écran, sont plus simples à produire que des actes... Flow je te souhaite le meilleur pour ta fille ET pour TOI !

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » vendredi 09 juin 2017 21:48

Audette, Pacpac, Mother,

Il n'y a pas de mots en l.air , ni de phrases faciles , ni d'aide insignifiante ....l'écran il est vrai ne facilite pas tjrs la compréhension , les mots sans les intonations sont parfois chargés d'un autre sens . Et nous portons chacun une histoire , un vécu qui fait que notre vision reste attachée à ce vécu.
D'un point de vue personnel, je sais que je partage avec ma fille un lien d'amour qui me rend sa souffrance intolérable , mais qui est différent , je le crois , de la peine que je ressens à la voir si mal . Pour une mère donner la vie à un enfant rime avec une représentation un peu idyllique du bonheur même si je sais très bien que ce chemin est semé d'embûches , mais l'idée est de pouvoir affronter ce tout et de trouver une forme d'apaisement et d'équilibre dans cette construction de soi . Constater que cette voie est douloureuse , voire souffrance pour son enfant cela reste une forme d'échec , mais si j'ai conscience qu'il ne faut pas voir cela de manière si réductrice . Et la vie est une fin aussi en soi , dont il faudra s'accommoder et accepter les échéances , tout cela je le sais n'est pas simple à intégrer.
Je sais aussi que nos enfants sont aussi des éponges , et intègrent plus ou moins bien nos points forts et faibles. Il y a forcément quelque chose de nous quelque part qui rentre dans ce processus de construction de sa personne , sans forcément en être coupable , mais qui rend aussi notre positionnement compliqué.
Je me sens surtout extrêmement impuissante , et j'apprends à composer avec cette impuissance.J'ai expérimenté le tout donner , l'abnégation, le prendre soin de moi , me faire plaisir , sortir, m'enfermer, m'oublier .... je ne sais si tout cela a changé quelque chose à son mal être. Je crois très humblement qu'il,faut pouvoir continuer à avancer et être auprès d'elle quelque soit la manière dont nous l'operons , chacun trouvera en soi l'énergie la force la solution pour tenir , résister à la tempête...

Néanmoins merci à vous tous d'être la, de partager, de donner , je crois que notre présence sur ce forum en est la raison première . Donc un grand merci d'accepter de livrer une part de vous pour nous permettre d'avancer et de continuer .

Audette

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Audette » dimanche 11 juin 2017 23:46

Oh Flow ça me donne tellement envie de pleurer de lire tant de douleur...

Si tu savais comme ça me fait mal de voir tant de monde se tuer pour survivre... Je me sens tellement impuissante parce que moi-même je porte ma détresse. Et je me charge de celle des autres, sans prendre le recul nécessaire.

Si tu savais comme j'aimerais aider mis je suis même pas capable de m'aider moi-même. Faut que je soigne mes blessures mais elles paraissent tellement ridicules face à celles d'autres.

Je trouve pas les mots, j'aimerais tant de donner le peu d'espoir que j'ai...

Avatar du membre
Flow
Messages : 159
Enregistré le : samedi 07 janvier 2017 21:48

Besoin de votre avis pour aider ma fille

Message par Flow » lundi 12 juin 2017 20:25

Mais Audette , ne sois pas triste ... tes mots ne sont pas inutiles ton aide et ta perception nous aident à comprendre des choses et à les accepter .
Tes blessures ne sont pas insignifiantes , elles font partie de ton histoire et la souffrance n'est pas quantifiable , ce que tu vis t'éprouve , te torture et je souhaite sincèrement que tu puisses trouver ce qui t'aidera à sortir de tout cela . Ma fille semble trouver actuellement un mieux avec les soins chamaniques , et nous en avons essayé des choses avant , pourtant .... pourquoi cela plus qu'autre chose .... je ne sais pas .
Cherche , essaie tu vas finir par trouver le baume qui conviendra à apaiser tes blessures , j'y crois . Chacun doit pouvoir trouver une ressource ou plusieurs pour en sortir , il n'y a pas qu'une voie , chaque être est différent .

L' espoir je le nourris pour toi , pour ma fille , pour celle de mother , pour tous ceux qui souffrent sur ce forum .

La vie est riche de beaucoup de choses , mais elle est aussi cruelle et nous met à l'épreuve . Je ne cherche pas à comprendre pourquoi , je cherche à trouver des solutions , et finalement je mesure le sens et la valeur des choses simples et des petits bonheurs .
Nos échanges en font partie , Audette , de ces petits bonheurs et ton éclairage m'aide à accepter aussi et comprendre ce qu vit ma fille . En cela tu es importante pour moi et pour l'attention délicate et le soutien que tu m'apportes.
Alors merci à toi , merci d'être là .


Répondre