Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Impacts dans le couple, les relations familiales et amicales...
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Musetherapia
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 10 mars 2019 23:14

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Musetherapia » lundi 11 mars 2019 18:01

Bonjour !

Je viens sur ce forum car j'ai besoin d'aide.

En effet, mon compagnon, ancien militaire de l'armée de l'air souffre d'un stress post-traumatique et de dépression à la suite de sa dernière mission à l'étranger.
Il a des colères très violentes et ne sait pas comment les gérer. Je subis ça et je ne sais pas comment réagir.
Il a aussi une addiction à l'alcool.

Aujourd'hui, il prend un traitement et a décidé de se faire hospitalisé afin de trouver une thérapie et de se faire aider. Mais il se met en colère pour tout. Tous les jours, il me dit qu'il me quitte et se met dans des états pas possible. Un peu comme si j'étais responsable de tout cela.
Je lui ai dit que je suis là pour lui mais que ses colères me font souffrir, il se braque et n'entend pas ma souffrance. Je ne veux pas le faire culpabiliser.

C'est très difficile à supporter. Je l'aime et j'ai envie de le soutenir mais je me sens démunie.

Avez-vous des conseils ?

Merci.

sansnom
Messages : 44
Enregistré le : jeudi 07 mars 2019 0:04

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par sansnom » lundi 11 mars 2019 23:40

Est-ce que honnêtement, tu restes avec lui par "amour" ou peut-être aurais-tu peur de devoir t'en sortir toute seule?

J'ai du mal à croire qu'on puisse "aimer" quelqu'un qui contribue aussi peu, excusez l'euphémisme, à ton bonheur.

Cette personne a l'air d'avoir de très gros problèmes, tu peux essayer de l'aider si tu as pitié, mais protège-toi d'abord, c'est-à-dire, prends tes distances, tu as une vie à faire et cette ambiance ne peut que t'en empêcher.

Prends soin de toi

Avatar du membre
Areanor
Messages : 349
Enregistré le : vendredi 08 mars 2019 1:06

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Areanor » mardi 12 mars 2019 0:10

Bonjour :smile: ,

Quand étais cette dernière mission ? Tu l'as connu avant celle-ci ?

J'ai vécu avec une personne alcoolique et c'est extrêmement difficile à vivre. Il a été agressé un soir et s'est retrouvé mal au point à l’hôpital et le fait qu'il ait été frappé alors qu'il était alcoolisé l'a complètement changé.. Il n'était plus lui-même.
Il est devenu violent ensuite et à commencé a me menacer avec des couteaux. Enfin .. je dis il est "devenu" violent mais ca faisait partit de lui avant. La veille de notre emménagement dans notre nouvel appart il était partit à la dernière minute boire avec un pote et j'ai râlé parce qu'il était prévu de terminer nos cartons. Il m'a jeté des chaussures dans la tête en prétextant que c'était de ma faute si on en était la parce que je ne le laissais jamais tranquille..
Le problème c'est qu'ils nous font culpabiliser. Mais surtout ne crois jamais ca. Tu n'es pas responsable de ses colères. C'est le prétexte qu'il se donne parce qu'il n'assume pas ses actes.
Je ne jette pas la pierre à ton ami mais ce n'est pas à toi de culpabiliser pour lui.

Qu'il veuille se soigner c'est déjà bien mais surtout reste prudente.. Ils sont très doués pour nous faire croire qu'ils vont mieux.
Un exemple tout bête : lui aussi admettait sois-disant ses problèmes et était en psychiatrie pour sevrage. Mais un jour il m'a demande des pièces pour le machine à café la bas. Je lui en apporte et (le connaissant par cœur) je vois qu'il s'est bien habillé. Je repars dans la voiture et décide d'attendre avant de partir. Et bingo.. je l'ai vu sortir. Je lui laisse une avance et le suit (il aurait essayé de me faire croire qu'il faisait un tour). Il allait au Aldi un peu plus loin.. Tu te doute que c'est pas pour du pain..

Je l'ai aimé de tout mon coeur et j 'ai tout donné pour lui. Laisse le temps à la thérapie et restes ferme. Je sais à quel point c'est dur j'ai vécu l'enfer parce que je m'en voulais tellement de devoir le laisser seul quand je suis partie. Mais lui seul peut s'aider avec cette thérapie. L'aider dans ses caprices n'est pas l'aider.

En résumé de ce roman ( :rire1: ) surtout ne te laisse pas vivre pour lui.. Restes un soutien mais ne t'oublie surtout pas et ne te sens pas coupable.

:bisouss:

Musetherapia
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 10 mars 2019 23:14

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Musetherapia » mardi 12 mars 2019 0:38

sansnom a écrit :
lundi 11 mars 2019 23:40
Est-ce que honnêtement, tu restes avec lui par "amour" ou peut-être aurais-tu peur de devoir t'en sortir toute seule?

J'ai du mal à croire qu'on puisse "aimer" quelqu'un qui contribue aussi peu, excusez l'euphémisme, à ton bonheur.

Cette personne a l'air d'avoir de très gros problèmes, tu peux essayer de l'aider si tu as pitié, mais protège-toi d'abord, c'est-à-dire, prends tes distances, tu as une vie à faire et cette ambiance ne peut que t'en empêcher.

Prends soin de toi
Hello!

Qu'est-ce qui te fait dire que j'ai peur d'être seule ?
Tu sais, je suis quelqu'un de très indépendant. Je suis juste désemparée.

Je te remercie pour ton message et je comprends bien ce que tu as voulu dire.

Justement, je suis en train d'évoluer au niveau professionnel, j'ai envie de positif.
Il m'apporte des choses, oui, mais en ce moment il est en crise c'est pour cela que je me pose des questions.

Musetherapia
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 10 mars 2019 23:14

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Musetherapia » mardi 12 mars 2019 0:46

Areanor a écrit :
mardi 12 mars 2019 0:10
Bonjour :smile: ,

Quand étais cette dernière mission ? Tu l'as connu avant celle-ci ?

J'ai vécu avec une personne alcoolique et c'est extrêmement difficile à vivre. Il a été agressé un soir et s'est retrouvé mal au point à l’hôpital et le fait qu'il ait été frappé alors qu'il était alcoolisé l'a complètement changé.. Il n'était plus lui-même.
Il est devenu violent ensuite et à commencé a me menacer avec des couteaux. Enfin .. je dis il est "devenu" violent mais ca faisait partit de lui avant. La veille de notre emménagement dans notre nouvel appart il était partit à la dernière minute boire avec un pote et j'ai râlé parce qu'il était prévu de terminer nos cartons. Il m'a jeté des chaussures dans la tête en prétextant que c'était de ma faute si on en était la parce que je ne le laissais jamais tranquille..
Le problème c'est qu'ils nous font culpabiliser. Mais surtout ne crois jamais ca. Tu n'es pas responsable de ses colères. C'est le prétexte qu'il se donne parce qu'il n'assume pas ses actes.
Je ne jette pas la pierre à ton ami mais ce n'est pas à toi de culpabiliser pour lui.

Qu'il veuille se soigner c'est déjà bien mais surtout reste prudente.. Ils sont très doués pour nous faire croire qu'ils vont mieux.
Un exemple tout bête : lui aussi admettait sois-disant ses problèmes et était en psychiatrie pour sevrage. Mais un jour il m'a demande des pièces pour le machine à café la bas. Je lui en apporte et (le connaissant par cœur) je vois qu'il s'est bien habillé. Je repars dans la voiture et décide d'attendre avant de partir. Et bingo.. je l'ai vu sortir. Je lui laisse une avance et le suit (il aurait essayé de me faire croire qu'il faisait un tour). Il allait au Aldi un peu plus loin.. Tu te doute que c'est pas pour du pain..

Je l'ai aimé de tout mon coeur et j 'ai tout donné pour lui. Laisse le temps à la thérapie et restes ferme. Je sais à quel point c'est dur j'ai vécu l'enfer parce que je m'en voulais tellement de devoir le laisser seul quand je suis partie. Mais lui seul peut s'aider avec cette thérapie. L'aider dans ses caprices n'est pas l'aider.

En résumé de ce roman ( :rire1: ) surtout ne te laisse pas vivre pour lui.. Restes un soutien mais ne t'oublie surtout pas et ne te sens pas coupable.

:bisouss:
Ça fait 5 ans... Mais il ne s'en remet pas.
Et non je ne l'ai pas connu avant. Je l'ai rencontré après..

Je comprends ce que tu as vécu..
Il s'énerve pour un rien, il est à cran. Et oui, il me fait culpabiliser mais je ne rentre pas dans son jeu car je ne suis pas responsable de ça. Je te remercie pour ton partage d'expérience.

Et bien la promesse n'a pas durée... Il a quitté l'hôpital aujourd'hui sans prévenir personne. Son excuse : il ne se sentait pas à sa place et veut entreprendre un travail en dehors par lui-même.
Je peux me mettre le doigt dans l'œil pour qu'il veuille se soigner. Je suis en colère, vraiment en colère. Je ne veux que son bonheur et le mien également mais je ne suis pas prête à renoncer à ma vie. Je me pose beaucoup de questions.. J'ai besoin de me retrouver seule pour réfléchir.


Avatar du membre
Areanor
Messages : 349
Enregistré le : vendredi 08 mars 2019 1:06

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Areanor » mardi 12 mars 2019 1:15

Ah donc tu ne connaissais pas sa personnalité avant ce drame.. Il était peut-être déjà enclin a ce type de comportement..

Concernant son excuse je ne suis pas tellement surprise.. Après il est possible que l'endroit ne lui convenait pas. Mon ex est partit d'un premier centre également mais le second était plus adapté pour lui. C'est difficile pour eux d'accepter leurs problèmes et ils pensent qu'ils ne sont pas si mal que ca.
Si il existe un autre centre n'hésites pas à lui en parler. Si il ne veux pas en entendre parler alors il n'est effectivement pas prêt à se soigner ( a-t-il conscience qu'il a vraiment besoin de soins importants.. ?).

Je comprends pleinement ta colère et je suis agréablement surprise par ta réaction. Tu comprends que ta vie ne peux pas dépendre de lui et tu as raison.

Prends le temps qu'il te faut. Nous serons la dès que tu en aura besoin.

Je suis contente de ne pas t'avoir vexée avec mes propos. Tu aurais pu te braquer par ce que je t'ai dis et ce n'est pas du tout ce que je voulais..

:bisouss: :bisouss:

Musetherapia
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 10 mars 2019 23:14

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Musetherapia » mardi 12 mars 2019 8:15

Merci pour ton retour. Pourquoi se braquer ? J'ai compris ton raisonnement et ça me fait réfléchir.

Non, je ne connaissais pas sa personnalité avant le drame. J'ai discuté avec sa famille, ça a toujours été quelqu'un de bien mais qui s'énerve vite pour pas grand chose. Mais à ce point ? Je ne sais pas..

Hier soir, je lui ai dit que s'il veut que notre histoire continue, il fait qu'il se prenne en charge. Je sais c'est du chantage mais c'est tout ce que j'ai trouvé pour mettre les points sur les "I". Il m'en veut car j'ai téléphoné a son papa avec lequel je m'entends très bien. Je me suis dit que lui allait peut être le raisonner.. Résultat il m'en veut..
Concernant les soins, il veut se faire soigner en dehors de l'hôpital, ok. Mais il m'a dit : "Si je suis seul je ne ferais rien, je me fous de ma vie".
Il n'a que 30 ans...

Je me réveille avec un goût amer. Je suis impuissante face à tout cela. En ce moment, je suis en convalescence après une opération et je me sens seule. J'aurais besoin d'aide car je ne peux pas me déplacer facilement. Il m'aidait mais depuis une semaine, ça ne va pas..
Je ne me sens pas bien et je ne sais pas quoi faire.

En tout cas, merci beaucoup pour ton retour et ton avis.

Belle journée.

Musetherapia
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 10 mars 2019 23:14

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Musetherapia » mardi 12 mars 2019 8:16

:bisouss:

Avatar du membre
Areanor
Messages : 349
Enregistré le : vendredi 08 mars 2019 1:06

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Areanor » mardi 12 mars 2019 15:08

Bonjour,

Je suis contente que tu ai eu le courage de lui dire clairement les choses ! Tu as bien réagit face à la situation !

C'est normal qu'il t'en veuille d'avoir alerté son père il minimise la chose. Pour lui c'est comme un petit rhume donc pas de quoi en faire un plat !
De toute façon il aurait trouvé quelque chose pour t'en vouloir alors bon..

Les soins en dehors de l’hôpital .. Pourquoi pas mais ca risque de devenir source d'angoisse pour toi parce que ca nécessite une surveillance accrue..
Ils sont très malins et il faut l'être aussi.

Je comprends ce sentiment d'impuissance.. Mais tu as déjà fait ce que tu avais à faire.

Avec plaisir, je suis la si tu as besoin !

Passe une belle journée :bisouss: :bisouss:

Musetherapia
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 10 mars 2019 23:14

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Musetherapia » mercredi 13 mars 2019 17:12

Merci beaucoup. Ça me fait du bien d'en parler à quelqu'un.

Je ne veux pas être tirée vers me bas. Je suis dans un élan très positif et je veux continuer à avancer.
J'aimerais qu'il s'en sorte vraiment. Je le souhaite.
On a bien discuté hier et il a l'air d'avoir envie alors on va voir dans quelques temps. Demain je l'accompagne à son rdv chez le psy. On verra bien.

J'attends la suite. J'ai passé un accord avec moi-même et avec lui. Si ça recommence, on se sépare.
Cette option serait triste mais je dois me protéger.

Je l'aime et j'espère qu'il arrivera à avancer 💪.

Tu as connu ça aussi ? As-tu d'autres conseils ?

Avatar du membre
Areanor
Messages : 349
Enregistré le : vendredi 08 mars 2019 1:06

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Areanor » jeudi 14 mars 2019 0:07

Je suis contente que ca te soulage de parler :smile2:

Tu as le bon comportement face à tout ca ! Tu as été claire et c'est ce qu'il faut ! Il ne faut surtout pas laisser des non-dits il le sentira tout de suite !
Accompagne le tant que tu le peux mais ne repousse pas trop souvent tes limites sinon il aura pris le dessus en très peu de temps !

J'ai eu un ex disons compliqué .. Pour résumer un soir il est sortit "acheter des cigarettes" et moi j'étais déjà au lit (dispute parce qu'il n'avais pas de "cigarettes" et qu'il était infect à cause de ca). Je me suis levée parce que son fils venait de se coucher et je voulais rester alerte le temps qu'il rentre. Sauf qu'il est jamais rentré. J'ai prévenu sa mère et on a appelé les commissariats et hôpitaux aux alentours. On a eu un retour 3 jours après il avait été admis aux urgences de l’hôpital de Beaujon. Il avait un trauma crânien et des traces de coups sur le corps. Il n'avait pas trop de souvenirs du passé proche et m'appelait souvent par le mauvais prénom. Ensuite ca a été la descente aux enfers. Il s'est mis à boire encore plus qu'avant (c'était déjà bien moche..) et je ne dormais plus parce que je le surveillant constamment. J'aillais bosser et sa mère venait si elle avait le temps sinon je le retrouvais dehors à demander de la thune pour boire et il s'était pissé dessus (j'avais planqué l'argent pour qu'il n'aille pas boire). On avait un voyage de prévu et malgré tout il semblait être un peu mieux. On est partis et le premier soir il est remonté dans la chambre en me criant dessus et il a commencé a me frapper. J'ai profité du fait qu'il parte dans la salle de bain pour sortir de la chambre et les personnes de l'accueil ont pris soin de moi. Les flics l'ont embarqués et moi ils m'ont emmenée aux urgences. J'ai vécu dans la peur tout ce séjour. Je l'ai quitté en revenant. Un déchirement .. J'avais tout donné pour lui je l'ai accompagné partout pour qu'on puisse l'aider.

Le seul conseil important que je pourrais donner c'est : fais bien attention à la violence. Même toute petite. Il a commencé la première fois par me jeter des chaussures. Un jour il m'a poussée et je suis tombée. Ensuite il est rentré très tard le soir, il était ivre, il a commencer à me crier dessus alors que je dormais et il a commencé à me frapper. Dieu merci il était tellement ivre que je n'ai pas eu beaucoup de coups trop rudes.
Ils commencent petit pour finir plus fort. Chaque pas est un passage sur la marche du dessus.

Après il ne sera peut-être jamais violent envers toi. Du coup mon conseil est de rester ferme :wink2:

N'hésites pas si tu as besoin :bisouss:

Musetherapia
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 10 mars 2019 23:14

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Musetherapia » jeudi 14 mars 2019 10:18

Sacré histoire. Merci pour ce partage en tout cas :bisouss:
Ça n'a pas dû être facile. Je comprends encore mieux ton premier message. Je pense qu'il faut taper du point sur la table.

On a discuté et il m'a avoué ne pas avoir pris son traitement correctement les semaines passées.. Ca n'excuse pas tout mais ça explique peut être quelques réactions.
Dans tous les cas, je fais très attention et je n'accepterais pas la violence.. Ca m'a suffit de me faire hurler dessus la dernière fois.

Ce matin nous allons à son rendez-vous et on verra ce qu'il va en sortir de tout ça.

Je te remercie à nouveau et je te tiens au courant.

Parler ça fait vraiment du bien.

Avatar du membre
Areanor
Messages : 349
Enregistré le : vendredi 08 mars 2019 1:06

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Areanor » jeudi 14 mars 2019 16:36

Avec plaisir si ca peux t'aider je suis "contente" de raconter un peu cette histoire :bisouss:

Qu'il te l'ai avoué c'est bien ! D’où mon conseil de vigilance.. Ils sont assez forts pour nous mentir ! Il faut avoir un œil en permanence sur eux.
Bravo tu as raison ! Ne surtout pas "ramollir" face à lui.

J'espère que ce rendez-vous se passera le mieux possible !

Si parler te libère un peu j'en suis vraiment heureuse ! Je suis la pour toi :bisouss: :bisouss:

Musetherapia
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 10 mars 2019 23:14

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Musetherapia » vendredi 15 mars 2019 14:27

Merci beaucoup. Tu peux partager autant que tu veux 😊.

Alors il a parlé à son psy de ce qu'il s'est passé et il a demandé à commencer une thérapie pour l'armée avec l'EMDR tu connais ?
Il doit avoir une réponse la semaine prochaine, si la psy qui en fait est d'accord il pourra commencer bientôt.
Je pense que ça ne peut que l'aider.
Ça lui a fait du bien de parler également. Et puis, depuis le début de la semaine, il n'a pas bu :up:

Comme je suis musicothérapeute (le comble 😅), je suis branchée meditation, bien-être, relaxation, je lui ai proposé de m'accompagner dans un centre de bien-être où j'ai envie de m'inscrire afin de participer à des séances de méditation collectives. Il a dit oui, que ça lui plairait bien.
Je pense que je peux peut être l'aider dans ce sens. :Zen0:

Avatar du membre
Areanor
Messages : 349
Enregistré le : vendredi 08 mars 2019 1:06

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Areanor » dimanche 17 mars 2019 22:27

Coucou !

Comment vas tu ? Je suis désolée je n'ai pas été présente ces derniers jours.. un peu compliqué..

Alors ?? Ce week end s'est bien passé ??

Musetherapia
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 10 mars 2019 23:14

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Musetherapia » jeudi 21 mars 2019 22:28

Hello!

Pas de problème je n'étais pas dispo non plus..

Et bien, je vais bien et toi ?

Mon chéri prend son traitement correctement, il n'a pas bu depuis 10 jours et est en train d'arrêter de fumer.
Je suis super contente.
On a trouvé un moyen de mieux communiquer et ça vient de lui. Il a acheté des cahiers dans lesquels on note des choses à améliorer et surtout du positif pour avancer.

Musetherapia
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 10 mars 2019 23:14

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Musetherapia » mercredi 03 avril 2019 9:47

Areanor a écrit :
dimanche 17 mars 2019 22:27
Coucou !

Comment vas tu ? Je suis désolée je n'ai pas été présente ces derniers jours.. un peu compliqué..

Alors ?? Ce week end s'est bien passé ??
Salut!

J'espère que tu vas bien. Je t'avais écrit mais je pense que tu n'as pas dû voir...

Bon et bien... Mauvaise nouvelle...
J'ai passé un we de folie avec lui, on devait partir ensemble dans la capitale. Ça devait être un beau we... Ca a été un cauchemar, la vieille du départ il s'est énervé avec moi parce que je m'inquiétais de son état (oui oui c'est possible). Et là j'en ai marre, j'ai dit je reste seule ce soir, je dois réfléchir là je suis au bout.. En me réveillant le lendemain j'étais toujours en colère, alors oui ça n'aide pas je sais... J'ai ma part de responsabilité. Mais quand c'est trop, c'est trop.
On s'est engueulé toute la journée, je suis allée le rejoindre à le cœur à l'envers... On avait tout réservé.. Ca s'est arrangé, on a passé une belle soirée.
Et le lendemain matin ça a recommencé...
Je me suis fait plaquée seule en pleine nuit dans Paris... Le lendemain j'ai pris mes affaires et je suis rentrée.
J'ai eu le droit à des pleurs, du chantage, de la colère. J'étais prête à trouver en solution (oui oui encore..)
Hier, il a explosé de rage parce que je dis que je veux réfléchir, que je ne sais plus où j'en suis.
Il a tapé son poing dans un miroir et dans une fenêtre.. (il avait bu bière sur bière).... La main en sang il sonne à ma porte.. Je l'ai emmèné aux urgences et il attendu qu'on se retrouve seuls pour me hurler dessus parce que je le mets face à ses responsabilités... Je l'ai laissé là, il m'a rattrapée et il a hurlé 2 fois plus fort et il est parti à pieds en coupant son téléphone.
Il n'a pas fait les soins jusqu'au bout. J'avais demandé qu'un psy discute avec lui, alors j'ai compris.
Sa famille était inquiète, tout le monde m'a téléphoné... Ses parents ont conscience que ça ne va pas.. Il ne se soigne pas correctement. Il ne va pas au bout des choses.

Je me sens coupable, j'ai mes torts mais aujourd'hui je suis clouée au lit parce que je me sens mal. J'ai tout fait pour l'accompagner. Hier il m'a balancé on ne s'entend plus, on ne se comprend plus et tu n'admets jamais ta part de responsabilité... C'est le monde à l'envers.

Bref, voilà où ça mène, j'ai tout donné... Je suis vidée.

Lyse
Messages : 5
Enregistré le : dimanche 12 mai 2019 14:09

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Lyse » mardi 21 mai 2019 15:52

Salut Musetherapia,

Je t'envoie d'abord tout plein de courage :bisouss: je me reconnais un peu dans ta situation même si la mienne est beaucoup moins grave (crise de nerf surtout la nuit à cause de ses insomnies).

Comment tu réagis face à ces colères ? Tu continues de discuter ? d'être présente dans la même pièce, etc ?
De mon côté généralement 'je fuis', je pars faire une balade, je vais dormir dans le salon,... je ne sais pas si c'est la bonne méthode, mais ça permet à ce qu'il se calme de lui même.

Le plus important c'est qu'il n'est pas violent envers toi.
Ca a été un cauchemar, la vieille du départ il s'est énervé avec moi parce que je m'inquiétais de son état (oui oui c'est possible)
je te comprend tout à fais :rire2: du coup j'essaye de ne pas remettre le sujet tout le temps sur le tapis (ou du moins qu'il le voit comme ça).


Est-ce tu as des amies avec qui discuter, ou un psy ? Peut-être qu'il aura des 'clefs' à te donner sur comment réagir...

J'espère que ton évolution professionnel se passe bien et que cette relation ne te ralentit pas.


Je t'envoie plein de courage :chance1:

Musetherapia
Messages : 12
Enregistré le : dimanche 10 mars 2019 23:14

Je me sens seule face aux troubles de mon compagnon (Colère, alcool)

Message par Musetherapia » mardi 09 juillet 2019 22:53

Lyse a écrit :
mardi 21 mai 2019 15:52
Salut Musetherapia,

Je t'envoie d'abord tout plein de courage :bisouss: je me reconnais un peu dans ta situation même si la mienne est beaucoup moins grave (crise de nerf surtout la nuit à cause de ses insomnies).

Comment tu réagis face à ces colères ? Tu continues de discuter ? d'être présente dans la même pièce, etc ?
De mon côté généralement 'je fuis', je pars faire une balade, je vais dormir dans le salon,... je ne sais pas si c'est la bonne méthode, mais ça permet à ce qu'il se calme de lui même.

Le plus important c'est qu'il n'est pas violent envers toi.
Ca a été un cauchemar, la vieille du départ il s'est énervé avec moi parce que je m'inquiétais de son état (oui oui c'est possible)
je te comprend tout à fais :rire2: du coup j'essaye de ne pas remettre le sujet tout le temps sur le tapis (ou du moins qu'il le voit comme ça).


Est-ce tu as des amies avec qui discuter, ou un psy ? Peut-être qu'il aura des 'clefs' à te donner sur comment réagir...

J'espère que ton évolution professionnel se passe bien et que cette relation ne te ralentit pas.


Je t'envoie plein de courage :chance1:
Bonjour,

Je suis vraiment désolée mais j'ai jamais eu une notification par rapport à ton message.

Et bien, je n'arrive plus à gérer. Je l'avais quitté et j'ai donné encore des chances... J'en peux plus, je suis à bout. En ce moment, je le loge car sinon il serait la rue et c'est l'enfer.
Ce soir, il est sorti, en revenant il m'a dit être allé sur la tombe d'un proche alors que je suppose qu'il est allé boire. Je repère ça à son comportement : agressif, irrespectueux, insultant. "tu me casses les c****, vas te faire ****" et j'en passe. Tout ça car j'ai osé demandé pourquoi il n'était pas bien...

Le comble c'est que je travaille dans le paramédical en psychiatrie et je n'arrive absolument pas à gérer ça chez moi. Quand je rentre après m'être occupée de patients, j'ai envie d'être tranquille chez moi dans un cocon.
Là c'est tout sauf le cas et j'en ai plus que marre.
J'ai insisté pour qu'il se trouve rapidement un logement parce que je ne veux plus de ça chez moi.

Et toi ? Parle-moi de te histoire.
Désolée encore pour la lenteur de ma réponse.

Belle nuit.


Répondre