Les interactions sociales

Vous pouvez vous exprimer ici sur tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories du Forum.
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11285
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Les interactions sociales

Message par Détachement » mercredi 06 novembre 2019 6:03

Oui, cela se reporte surtout sur ce que je n'ai pas fait.
Étant donné qu'un de mes reins a été lourdement endommagé, soit je ferais un "cadeau empoisonné", soit ça ferait cher l'amitié pour crever dans d'atroces souffrances.
(bon c'est à moitié une blague, on peut très bien vivre sans deux reins en bonne santé).

La pire chose qu'on m'ait repprochée est de ne pas avoir été assez rancunière.
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.

Avatar du membre
classico
Messages : 598
Enregistré le : jeudi 25 juillet 2019 23:06

Les interactions sociales

Message par classico » mercredi 06 novembre 2019 7:43

Arf pour le rein. Mais en "vrai amie" de toute façon il aurait fallu donner le meilleur.

Pas assez rancunière envers la personne qui te le reproche ou envers un tiers ?
chez classico
Dodgson ! Dodgson est parmi-nous, Dodgson est là !!!

Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3745
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Les interactions sociales

Message par Antonio » mercredi 06 novembre 2019 8:09

Comment peut-on reprocher à quelqu'un de ne pas être assez malveillant ? :vue0:

Je dois sûrement me tromper de définition pour "rancunier"...
« Si vous parlez à Dieu, vous êtes religieux. Si Dieu vous parle, vous êtes psychotique. »
— Thomas Stephen Szasz

Présentation    Galerie    Salon

Avatar du membre
classico
Messages : 598
Enregistré le : jeudi 25 juillet 2019 23:06

Les interactions sociales

Message par classico » mercredi 06 novembre 2019 8:44

Allons, la rancune c'est différent de la malveillance tout de même.
chez classico
Dodgson ! Dodgson est parmi-nous, Dodgson est là !!!

Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3745
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Les interactions sociales

Message par Antonio » mercredi 06 novembre 2019 9:57

Je n'ai aucune idée de la façon dont je me suis trompé de mot, et quand bien même, j'ai un doute sur la définition. C'est particulier, la rancune, parce que c'est la définition même du comportement passif-agressif. Le désir de vengeance est assez typique.

C'est bien ça ?

rancune
nom féminin
Souvenir tenace que l'on garde d'une offense, d'un préjudice, avec de l'hostilité et un désir de vengeance.


J'ai quand même un doute, parce que je confonds "regrets", "remords", "rancunes" et "rancœurs"...

Cela veut dire que j'ai besoin de sommeil. :mrvert:

Je vous laisse continuer la discussion.
« Si vous parlez à Dieu, vous êtes religieux. Si Dieu vous parle, vous êtes psychotique. »
— Thomas Stephen Szasz

Présentation    Galerie    Salon


Avatar du membre
classico
Messages : 598
Enregistré le : jeudi 25 juillet 2019 23:06

Les interactions sociales

Message par classico » mercredi 06 novembre 2019 10:01

Bonne "nuit" ;).
chez classico
Dodgson ! Dodgson est parmi-nous, Dodgson est là !!!

Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11285
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Les interactions sociales

Message par Détachement » mercredi 06 novembre 2019 12:06

@classico "envers la personne qui me le reproche" puisqu'il n'y avait clairement pas de mentions de tierces personnes.
Rancune : "État affectif durable fait d'aigreur, de ressentiment, du désir de se venger, lié au souvenir d'une offense, d'une frustration ou d'une injustice et, généralement, cristallisé sur la personne que l'on tient pour responsable de ces préjudices.".
Alors, ça voudrait dire qu'on voudrait être cette personne selon cette définition ?
Pourquoi vouloir ça ?
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.

Avatar du membre
classico
Messages : 598
Enregistré le : jeudi 25 juillet 2019 23:06

Les interactions sociales

Message par classico » mercredi 06 novembre 2019 13:20

Détachement a écrit :
mercredi 06 novembre 2019 12:06
@classico "envers la personne qui me le reproche" puisqu'il n'y avait clairement pas de mentions de tierces personnes.
Rancune : "État affectif durable fait d'aigreur, de ressentiment, du désir de se venger, lié au souvenir d'une offense, d'une frustration ou d'une injustice et, généralement, cristallisé sur la personne que l'on tient pour responsable de ces préjudices.".
Alors, ça voudrait dire qu'on voudrait être cette personne selon cette définition ?
Pourquoi vouloir ça ?
Étant donné l'aspect peu banal de ce reproche une précision explicite n'est pas de trop :wink2: .
Comment ça "être cette personne" :intero: ?

Mon interprétation :
Je pense qu'on t'a reproché de t'en foutre ou du moins d'en avoir l'air. La personne aurait sans doute préféré de la rancune plutôt que rien, ce qui peut passer pour de la non implication émotionnelle ou de l'indifférence. En gros il aurait mieux valut que tu fasses preuve d'un peu de mauvais sentiments (aigreur, ressentiment) mais de sentiments quand-même. Un genre de gage de l'importance de la personne à tes yeux. En n'étant pas rancunière ça peut aussi vouloir dire que le tord apparemment causé par la personne (d'après elle) n'a aucune espèce d'importance donc que la personne elle-même n'en a pas puisqu'elle n'arrive pas à t'atteindre émotionnellement ; enfin c'est ce qu'elle peut penser à travers ces signaux (ou leur absence), que ça soit vrai ou faux.
Il y a des gens qui supportent plus mal encore le fait d'être ignorés que d'être détestés.

Bref, just my 2 cents :siffle: . Je ne suis pas psy et d'ailleurs les psys n'ont pas la réponse juste à tout les tracas de l'esprit.

Bonne journée.
chez classico
Dodgson ! Dodgson est parmi-nous, Dodgson est là !!!

Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11285
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Les interactions sociales

Message par Détachement » mercredi 06 novembre 2019 13:35

@classico
Je n'ai pas eu de patience pour expliquer parce que je dormais à moitié :rire1: .
Par rapport à la définition, mon "cette personne" faisait référence à ce passage de la définition :
"sur la personne que l'on tient pour responsable de ces préjudices".

D'accord, merci pour tes explications. C'est très clair.
Je ne lui en voulais pas, tout simplement. Ce que je pouvais ressentir pour cette personne n'avait rien à voir dans l'équation. L'ignorer ou non m'était carrément hors propos.
Cette interprétation d'ignorance, c'est quelque chose de "banal" ou pas ?

Merci, bonne journée à toi aussi !
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.

Avatar du membre
classico
Messages : 598
Enregistré le : jeudi 25 juillet 2019 23:06

Les interactions sociales

Message par classico » mercredi 06 novembre 2019 14:07

Détachement a écrit :
mercredi 06 novembre 2019 13:35
Je ne lui en voulais pas, tout simplement. Ce que je pouvais ressentir pour cette personne n'avait rien à voir dans l'équation. L'ignorer ou non m'était carrément hors propos.
Je comprend.
Détachement a écrit :
mercredi 06 novembre 2019 13:35
Cette interprétation d'ignorance, c'est quelque chose de "banal" ou pas ?
Eh bien... Banal je n'irai pas jusque là mais probable chez des personnes qui s'impliquent beaucoup émotionnellement.
En général, il me semble, on est plutôt content qu'une personne ne développe de ressentiment si il s'avère qu'on lui a causé du tord.
Ça serait enfoncer le clou que d'aller chercher la rancune.
"Oh tu devrais m'en vouloir quand même, fais un effort sois plus aigre chéri(e)" :rotfl: .

Ah moins que ça soit du fétichisme du style "Oh t'es trop mignonne quand tu te mets en colère, maintenant attache-moi au lit tu veux ? Je suis prêt pour la punition" :yeh: .
Bref je digresse :langue1: .
chez classico
Dodgson ! Dodgson est parmi-nous, Dodgson est là !!!

Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11285
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Les interactions sociales

Message par Détachement » mercredi 06 novembre 2019 14:19

A quoi on voit qu'une personne qui s'implique beaucoup émotionnellement, dans une relation ?
Parce que j'ai connu des personnes qui disaient cela mais je n'avais pas l'impression que c'était particulièrement vrai.
Ou c'est encore quelque chose de complètement subjectif ?
Ah moins que ça soit du fétichisme du style "Oh t'es trop mignonne quand tu te mets en colère, maintenant attache-moi au lit tu veux ? Je suis prêt pour la punition" :yeh: .
Ben au moins, ça aurait été clair et aujourd'hui, je ne serais pas encore en train de réfléchir au sens de ce reproche qui m'avait été adressé pour savoir ce que je dois changer.
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.

Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11285
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Les interactions sociales

Message par Détachement » vendredi 13 décembre 2019 1:37

Je me posais la question ce soir : qu’est-ce que vous recherchez dans une relation ?
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.

Avatar du membre
classico
Messages : 598
Enregistré le : jeudi 25 juillet 2019 23:06

Les interactions sociales

Message par classico » vendredi 13 décembre 2019 4:36

Amoureuse / de couple ?
chez classico
Dodgson ! Dodgson est parmi-nous, Dodgson est là !!!

Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11285
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Les interactions sociales

Message par Détachement » vendredi 13 décembre 2019 10:13

Non, pas nécessairement dans une relation amoureuse / de couple.
Je ne sais pas si je vais réussir à reformuler.
Quel objectif a votre communication ?
Qu’est-ce que vous attendez ou non de l’autre ?
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.

Avatar du membre
Ictavia
Messages : 5030
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Les interactions sociales

Message par Ictavia » vendredi 13 décembre 2019 12:11

De vais tenter de te répondre @Détachement, mais c'est complexe comme question et je ne suis pas certain que je saurai penser à chaque détail pouvant influencer ma conception de la chose. Ce sera donc probablement incomplet comme réponse, mais je vais quand même m'y essayer.

Je considère que la base ce qui m'est important dans une relation amoureuse est sensiblement la même que pour une amitié. Il ne suffit que d'y ajouter une certaine chimie physique.

Primo, qu'est-ce qui fait que j'aurai un lien avec une personne plutôt qu'une autre ? Quels sont les critères filtrants par exemple ?


Le premier critère que je recherche chez quelqu'un, c'est une certaine base morale qui sera importante pour la personne. Je n'exige pas la perfection au niveau du respects des principes moraux lorsque vient le temps des actions puisque je sais que ce n'est pas de ce monde, mais au moins qu'une personne puisse reconnaître sincèrement quand elle a mal agis. Je ne pourrais être ami avec une personne qui irait ridiculiser publiquement un sans-abris ne lui ayant rien fait par exemple. Grosso modo, je recherche des gens que je définirai comme des personnes de bien.

Je veux qu'il me soit possible d'être compris par la personne et je veux également pouvoir la comprendre. Si elle n'a pas le même vocabulaire que moi, ce n'est pas si grave tant qu'il y ait moyen de lui expliquer autrement. Bref, qu'un certain niveau de communication soit possible.

J'aurai plus envie de me lier aux gens qui me surprendront ou réussiront à me faire remettre certaines de mes idées en question. J'ai beau passer mon temps à tout classer dans ma tête, je préfère ceux qui y ficheront le bordel (positivement)


Pour ce qui est de mes attentes ou de ce que je recherche dans une relation existante, il peut y avoir différentes choses, mais certaines demeures centrales. Je veux sentir qu'il y a appréciation mutuelle, que ça plaisir que je sois là (en général). Je m'attend à un certain niveau de franchise et je veux que s'il y a désaccord sur un point, que cela soit clair et non pas exprimé par des soupirs, des roulements de yeux, etc. Je veux avoir l'impression d'être libre de dire ce que je voudrai sans que cela puisse dégénérer pour autant (et je dois naturellement en faire autant de l'autre côté).

Communiquer simplement pour communiquer ne sert à rien. Je m'attend de trouver ce qui est dit intéressant/divertissant/enrichissant. Ça peut également s'appliquer concernant la façon d'agir.

Pour résumer, je veux simplement passer de bons moments avec mes amis ou au moins me sentir libre et pas jugée pour un rien et je tien à ce que ces impressions soient partagés.

Je ne sais pas si j'ai répondu à ta question de la manière que tu l'entendais.

Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11285
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Les interactions sociales

Message par Détachement » vendredi 13 décembre 2019 14:26

Tu as très bien répondu à ma question, @Ictavia.
Pardon, j’ai eu du mal à reformuler et je ne voulais pas orienter trop spécifiquement ma question afin de ne pas trop restreindre le sujet au contextuel, à savoir : ou l’amitié, ou l’amour, ou les relations sexuelles.
Je préfère poser ma question ici qu’ailleurs car je n’ai pas envie de lire des « je cherche des femmes à forte poitrine », « je cherche quelqu’un qui pourrait me protéger », « les gens sont trop idiots pour moi », « je cherche un ami », « j’ai besoin d’amour », « je suis un artiste incompris » et ce type de choses qu’on lit trop souvent sur Internet (je me demande parfois si ça ne trolle pas, d’ailleurs, c’est sans doute vrai mais l’habitude de tout résumer en une phrase m’est frustrante).
Merci d’avoir prêté attention à cette question puis d’avoir joué le jeu.
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.

Avatar du membre
Ictavia
Messages : 5030
Enregistré le : mercredi 15 février 2017 22:44

Les interactions sociales

Message par Ictavia » vendredi 13 décembre 2019 15:30

Détachement a écrit :
vendredi 13 décembre 2019 14:26
Je préfère poser ma question ici qu’ailleurs car je n’ai pas envie de lire des « je cherche des femmes à forte poitrine », « je cherche quelqu’un qui pourrait me protéger », « les gens sont trop idiots pour moi », « je cherche un ami », « j’ai besoin d’amour », « je suis un artiste incompris » et ce type de choses qu’on lit trop souvent sur Internet (je me demande parfois si ça ne trolle pas, d’ailleurs, c’est sans doute vrai mais l’habitude de tout résumer en une phrase m’est frustrante).
Merci d’avoir prêté attention à cette question puis d’avoir joué le jeu.
Il y a en effet quelques trolls dans les exemples que tu donnes, mais il y a surtout des gens qui n'ont jamais pris ou voulu prendre la peine de s'arrêter pour prendre la peine d'analyser leur fonctionnement. Résumer ce que l'on veut en un one-liner digne d'une mauvaise série télé, ça rend la vie plus simple et permet de projeter de soi une image que les autres intégreront facilement.

Même le pure troll tel que "femmes à forte poitrine" ne sera qu'une autre façon de ne pas se pencher sur soi-même; de ne pas prendre conscience et ainsi perdre notre illusion de ce cher soi.


Je sais que tu ne tiens pas à avoir de réaction sur ton post traitant du sujet, mais je vais me permettre au moins de dire que ton compagnon y a à mon avis été beaucoup trop fort dans ce qu'il t'a dit. Je ne pense pas que les personnes ne sont pour toi QUE des utilités pour l'élaboration de ta pensée même s'ils peuvent avoir entre autre cette fonction (et j'avoue que je peux souvent moi-même fonctionner semblablement dans mes rapports aux autres)

Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11285
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Les interactions sociales

Message par Détachement » mardi 14 janvier 2020 15:03

Dites, je me demandais si vous faisiez de l’anxiété sociale ?
Si oui, comment vous gérez cela dans votre quotidien ?
Je sais que j’en fais par moment (ne pas savoir toquer à une porte quand je suis en retard et attendre la pause, ne pas être capable de téléphoner, surtout dans des endroits publics) et à d’autres moments, pas du tout (être capable de faire un exposé préparé devant tout le monde sans stress - tant que je peux lire mes notes pour apprendre à ne pas dépasser le temps qu’on m’accorde ou-et que je regarde un point précis de la salle -, déballer mes problèmes sans scrupules devant un inconnu).
Mon psy m’a dit que je n’en faisais pas particulièrement au point de me diagnostiquer ce trouble mais j’ai l’impression d’en faire un peu tout de même.
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.

Avatar du membre
Antonio
Tony Montana
Messages : 3745
Enregistré le : mercredi 10 avril 2019 7:48
Localisation : Alpes suisses

Les interactions sociales

Message par Antonio » mardi 14 janvier 2020 15:10

Tous les comportements d'évitement en public sont de l'anxiété sociale. La peur de parler au téléphone, la peur de la foule, la peur de dire ce qu'on pense réellement de quelqu'un, etc. Il y a différents degrés et je pense qu'affronter ses craintes permet de se sentir à l'aise avec les gens.

C'est bénéfique pour soi-même de se sentir libre de parler et d'agir sans se poser des questions interminables.

Sans médication, j'en souffre énormément.

Actuellement, non, je ne ressens pas de gêne en particulier avec des médicaments prévus pour l'anxiété sociale.
« Si vous parlez à Dieu, vous êtes religieux. Si Dieu vous parle, vous êtes psychotique. »
— Thomas Stephen Szasz

Présentation    Galerie    Salon

Avatar du membre
Détachement
K2r
Messages : 11285
Enregistré le : samedi 12 janvier 2013 15:47
Localisation : Ohm, sweet Ohm

Les interactions sociales

Message par Détachement » mardi 14 janvier 2020 15:28

Merci pour ta réponse Antonio et c’est super que tu aies trouvé une molécule qui te permette de te sentir mieux :smile: .

Vrai que j’évite carrément le téléphone (sauf contexte de travail où je n’ai pas de difficultés, parce que c’est fonctionnel mais je privilégie le mail) et la foule, ça dépend si je me sens fatiguée ou pas il y a souvent beaucoup trop de bruits et d’agitation. Mon compagnon est dans le « monde de la musique » et je me suis donc confrontée maintes fois à essayer d’aller à des concerts mais je finis tout le temps en crise d’angoisse alors je n’y vais plus car ce n’est pas mon truc. Pourtant, j’aime la musique et je suppose que c’est pour cela que j’ai tant essayé.

La confrontation, ça dépend de l’origine de ce qui rend anxieux je dirais. Il faut aussi pouvoir l’identifier.
"Partenaire quotidien de votre linge"
"Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir" - Sénèque.


Répondre