Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Vous pouvez vous exprimer ici sur tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories du Forum.
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
Cardinal

Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Cardinal » vendredi 01 octobre 2010 1:33

il va falloir penser à lancer le chauffage un de ces quatre. (je suis au chauffage éléctrique)

je me demande si acheter un petit contenair à absorber l'humidité ne pourrait pas diminuer la sensation de froid ? :pense:

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18967
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Archaos » vendredi 01 octobre 2010 1:54

ça doit aider :intero: mais ça risque de te couter cher car les recharges coûtent assez cher à la longue surtout si c'est vraiment humide chez toi et que tu dois en mettre plusieurs :pense: (il est revenu :wink2: )
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Cardinal

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Cardinal » vendredi 01 octobre 2010 2:06

en fait,

j'avais déjà acheter ça il y a deux ans.

Et ça a durer pas mal de temps en fait.

je suis content pour mon smiley.

car c'est un beau smiley, il dit "je refléchis" et en même temps il dit "je doute"

et ça c'est beau

lol

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18967
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Archaos » vendredi 01 octobre 2010 2:10

et ça avait vraiment diminué l'humidité ?
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Cardinal

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Cardinal » vendredi 01 octobre 2010 2:40

bah on retrouvait de l'eau dedans, donc c'est bien que ça enlevait de l'humidité de la maison. :bras:


Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18967
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Archaos » vendredi 01 octobre 2010 2:52

oui ça d'accord :smile: mais tu avais senti ou mesuré la différence avec un Thermomètre hygromètre ?
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Cardinal

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Cardinal » vendredi 01 octobre 2010 3:15

je n'ai pas ça :bras:

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18967
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Archaos » vendredi 01 octobre 2010 3:43

tu peux trouver ça dans les dix euros un peu n'importe où, il n'y que comme ça que tu verras si vraiment ça agit :bloque:
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Avatar du membre
choupette
Messages : 4521
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par choupette » vendredi 01 octobre 2010 12:13

Je confirme ça marche bien.

C'est couteux mais efficace.

Garde l'eau de récupération.
C'est un très bon désherbant.
Pour nettoyer les rebord de fenêtre par exemple. :ravi:
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon:
Ma galerie:

Cardinal

Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Cardinal » vendredi 01 octobre 2010 15:41

merci de vos conseils :fleur:

Avatar du membre
Roman
Messages : 6784
Enregistré le : mercredi 19 décembre 2007 17:50

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Roman » dimanche 03 octobre 2010 15:20

L'humidité accentue la sensation de froid je te le confirme ! Pour diminuer ça tu peux aussi répartir des assiettes de gros sel partout chez toi, ça ne vaut pas un absorbeur d'humidité mais ça absorbe quand même, tu verras s'il fait très humide ou pas en attendant ton hygromètre :wink2:

Et pour éviter de bousiller l'effet de l'absorbeur regarde dehors si il ya du brouillard ou de la rosée avant d'ouvrir tes fenêtres pour arérer un peu, si il y en a tu ne feras que ré humidifier ton intérieur

Avatar du membre
choupette
Messages : 4521
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par choupette » lundi 04 octobre 2010 21:10

Roman a écrit :L'humidité accentue la sensation de froid je te le confirme ! Pour diminuer ça tu peux aussi répartir des assiettes de gros sel partout chez toi, ça ne vaut pas un absorbeur d'humidité mais ça absorbe quand même, tu verras s'il fait très humide ou pas en attendant ton hygromètre :wink2:

Et pour éviter de bousiller l'effet de l'absorbeur regarde dehors si il ya du brouillard ou de la rosée avant d'ouvrir tes fenêtres pour arérer un peu, si il y en a tu ne feras que ré humidifier ton intérieur

Il vaut mieux mettre du riz.
Mais chacun vois a ça façon.

Même si il pleut ,il faut ouvrir les fenêtres et aérer les pièces une fois par jour.

:ravi:
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon:
Ma galerie:

Avatar du membre
Roman
Messages : 6784
Enregistré le : mercredi 19 décembre 2007 17:50

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Roman » lundi 04 octobre 2010 22:58

J'hésitais entre le sel et le riz en plus. Eh bien je saurai qu'il faut plus hésiter à présent :ravi:

Le pire c'est que j'ouvre quel que soit le temps :rotfl:

Avatar du membre
choupette
Messages : 4521
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par choupette » lundi 04 octobre 2010 23:06

Pour te souvenir Roman.

On mets des grain de riz dans les salière pour absorbé l'humidité. :ange:
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon:
Ma galerie:

Avatar du membre
Roman
Messages : 6784
Enregistré le : mercredi 19 décembre 2007 17:50

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Roman » mercredi 06 octobre 2010 18:38

Ah bah voilà !! C'était donc pour ça que je me souvenais du riz :idée: Merci pour ce rappel :bisouss:

Avatar du membre
choupette
Messages : 4521
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par choupette » mercredi 06 octobre 2010 23:15

:voyance:
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon:
Ma galerie:

Avatar du membre
Roman
Messages : 6784
Enregistré le : mercredi 19 décembre 2007 17:50

Re: Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Roman » jeudi 07 octobre 2010 1:28

:rire2: :rire2:

Cardinal

Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Cardinal » mardi 28 décembre 2010 16:57

merci pour vos astuces.

Cardinal

Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Cardinal » samedi 29 janvier 2011 14:03

j'ai acheté un thérmomètre hygromètre mécanique (trés basique, mais ça permet de se faire une idée) Ca me donne un résultat de "75" ce qui semble malsain, puisque la petite aiguille est dans le rouge.

Quelqu'un s'y connait ?

(ma soeur a des problèmes respiratoire, donc c'est pas géniale)
Modifié en dernier par Cardinal le samedi 29 janvier 2011 16:56, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 18967
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Absorbeur d'humidité et sensation de froid

Message par Archaos » samedi 29 janvier 2011 14:46

Avec cet article tu vas tout savoir :wink2:

Humidité

En plein coeur de l'été, la chaleur est écrasante, l'air, suffocant. Notre corps semble bouger lentement et supporte avec peine la température ambiante. La simple idée de devoir faire une activité physique soutenue donne le vertige... Mais pourquoi donc à d'autres moments, à la même température, ne ressent-on aucun inconfort?

Le responsable est le taux d'humidité, c'est-à-dire la quantité de vapeur d'eau qui se trouve dans l'air. L'atmosphère absorbe sans relâche l'évaporation des océans et des cours d'eau, de même que l'eau rejetée par les végétaux, il est donc chargé de vapeur d'eau. L'humidité est de l'eau sous forme gazeuse contenue dans l'air.

On peut mesurer le taux d'humidité à l'aide d'un instrument appelé « hygromètre ». On doit cette invention à Horace Bénédict de Saussure qui, en 1781, réalisa qu'on pouvait avoir une bonne idée du taux d'humidité simplement en observant la réaction de cheveux qu'on faisait bouillir dans une solution d'eau gazeuse. Un cheveu lâche indiquait un air humide alors qu'un cheveu tendu indiquait un air sec.

Au tout début du 19ème siècle, le britannique John Dalton découvrit que le volume de vapeur d'eau nécessaire pour saturer l'air variait en fonction de la température. Cette découverte amena peu à peu les notions d'humidité relative.

L'humidité relative

L'humidité relative est le pourcentage d'humidité, ou de vapeur d'eau, contenu dans l'air par rapport à la quantité maximum que peut contenir cet air avant de se condenser, c'est-à-dire avant de se transformer en gouttelettes d'eau. Ainsi, une humidité relative de 70% nous indique que l'air contient 70% du maximum de vapeur d'eau qu'il peut absorber à cette température.

Plus la masse d'air est chaude, plus elle peut absorber de vapeur d'eau sans se condenser alors que plus elle est froide, moins elle peut en contenir. Deux masses d'air de températures différentes contiendront donc une quantité de vapeur d'eau, d'humidité, différente même si l'humidité relative des deux masses d'air est équivalente. Cela explique pourquoi, à 60% d'humidité relative, l'inconfort relié à l'humidité sera plus grand s'il fait 30 degrés que s'il en fait 20. L'air à 30 degrés pouvant contenir beaucoup plus de vapeur d'eau que l'air plus frais, l'être humain ressent davantage les effets désagréables de l'humidité quand il fait 30 degrés même si l'humidité relative est la même. Inversement, une journée humide peut nous sembler plus chaude qu'une journée où la température est plus élevée mais l'air plus sec.

Pourquoi supporte-t-on difficilement un taux d'humidité élevé lorsqu'il fait chaud ?

Parce que notre corps a besoin de transpirer pour contrôler sa température. En d'autres mots, c'est en transpirant qu'il se rafraîchit. Or, lorsque l'air est très humide à l'extérieur, cet air ne peut absorber l'eau dont le corps désire se débarrasser. L'être humain se trouve donc dans l'impossibilité d'évacuer son surplus d'eau et en ressent des effets désagréables.

Saviez-vous que... ?
  • - Le corps humain s'adapte au climat dans lequel il évolue. Les touristes du nord qui visitent des pays chauds et humides sont souvent incommodés au début de leur séjour mais s'acclimatent en une dizaine de jours. Leur corps transpire davantage mais leur système cardio-vasculaire est moins sollicité tandis que leur température corporelle s'élève moins rapidement à l'effort.
    -Les cheveux allongent sous l'effet de l'humidité. Ils peut y avoir jusqu'à 3% de différence de longueur entre la pousse de cheveux en milieu sec et celle qui se produit en milieu humide.
Quel est le taux d'humidité idéal à maintenir à l'intérieur de la maison?
Doit-on garder notre intérieur plus humide lorsqu'il y a un bébé dans la maison?

  • -Une humidité relative variant entre 30 et 50% est conseillée pour l'intérieur de la maison. Il devrait être réduit à 30% lorsque la température extérieure est inférieure à -10 degrés Celsius pour éviter la condensation sur les fenêtres.
    - Un bébé dont la respiration est considérablement gênée par un rhume par exemple aura plus de facilité à respirer dans un milieu humide. Mais attention! Un taux d'humidité trop élevé pendant une longue période est propice à la prolifération de moisissures, ce qui rend l'air ambiant très malsain tant pour les petits que pour les grands.
Quels sont les conséquences sur la santé d'un taux d'humidité inadéquat? Est-ce qu'un taux d'humidité trop bas ou trop élevé peut causer des maladies ou des problèmes respiratoires?

  • -Un taux d'humidité trop bas ou trop élevé peut provoquer des conséquences néfastes sur les gens, allant du simple inconfort à des problèmes de santé sérieux. Ainsi, dans un milieu trop sec, on peut avoir la peau et les lèvres gercées, des irritations du nez et de la gorge et même des difficultés respiratoires chez certaines personnes vulnérables.
    -À l'inverse, dans un milieu trop humide, la prolifération de bactéries et de moisissures peut entraîner des irritations cutanées, des maux de tête, des infections respiratoires et de sévères réactions allergiques (asthme, rhinite allergique). Dans certains cas, l'inhalation de toxines, produites par certains champignons proliférant en milieu humide, peut provoquer des maladies sérieuses.
Faut-il acheter un humidificateur ou d'un déshumidificateur pour uniformiser le taux d'humidité tout au long de l'année?
  • -Pour contrôler le taux d'humidité dans la maison, parfois il suffit simplement de modifier certaines habitudes, comme ouvrir et fermer les fenêtres au bon moment. Dans d'autres cas, certains petits travaux sont indiqués. Par exemple, un faible taux d'humidité dans la maison en hiver peut être consécutif à l'infiltration de l'air froid et sec sévissant à l'extérieur. Pour remédier à la situation, il s'agira seulement de rendre plus étanches les portes et fenêtres au moyen de coupe-froid et de calfeutrage.
    -Quant à l'humidificateur, il peut être utile pour augmenter le taux d'humidité, mais il doit être utilisé et entretenu avec vigilance si l'on ne veut pas qu'il cause plus de problèmes qu'il n'en règle.
Moisissures

Propriétés physiques et chimiques

Le terme « moisissure » est communément employé pour désigner des champignons filamenteux pouvant croître sur les matériaux de construction des maisons et autres immeubles. La croissance des moisissures peut altérer la qualité de l'air, puisque les spores et les fragments de mycélium se dispersent dans l'air et peuvent être inhalés. Leur pénétration dans l'arbre bronchique est fonction de leurs dimensions. Les plus petites de ces particules pénètrent plus profondément dans les poumons.

Trois caractéristiques biochimiques des moisissures revêtent un intérêt particulier en ce qui concerne la santé humaine :
  • -Leur paroi cellulaire contient du (1->3)-ß-D-glucane, un composé pouvant causer des inflammations.
    -Les spores et le mycélium des moisissures contiennent des allergènes.
    -Enfin, les spores de certaines espèces contiennent des produits chimiques de faible masse moléculaire qui sont cytotoxiques ou qui possèdent d'autres propriétés toxiques, par exemple les satratoxines et les atranones produites par Stachybotrys chartarum.

Causes de la croissance des moisissures

La croissance microbienne dans une maison exige la présence de nutriments, d'une température adéquate et d'une quantité suffisante d'eau. Comme les deux premiers éléments sont généralement présents dans les environnements intérieurs, la croissance microbienne résulte habituellement d'un problème d'humidité (SCHL 2003). Les principales causes de la prolifération des moisissures sont les suivantes :
  • -condensation d'eau sur les surfaces à cause d'une humidité excessive, d'un manque de ventilation ou d'une basse température;
    -fuite d'eau, causée par exemple par un bris de tuyaux;
    -infiltration d'eau provenant par exemple d'un toit qui coule ou de fondations fissurées;
    -inondation.
Effets sur la santé

L'Institut national de santé publique du Québec a également publié un rapport sur la question (d'Halewyn et al. 2003). Les principales conclusions de ces documents sont :
  • -L'exposition aux moisissures intérieures est associée à une prévalence accrue de symptômes associés à l'asthme, tels que la respiration sifflante chronique, de symptômes d'irritation et de symptômes non spécifiques.
    -Dans les études conduites avec des animaux de laboratoire, l'instillation d'antigènes fongiques (Penicillium sp. et Aspergillus sp.) et de composants de cellules fongiques [(1->3)-ß-D-glucane] a entraîné des réactions inflammatoires au niveau des poumons des rongeurs. De plus, l'instillation de spores de Stachybotrys chartarum a causé d'importantes modifications histologiques et biochimiques.
Ces conclusions ont été appuyées par les résultats d'études plus récentes. Dans deux études de cohortes ( Wickman et al. 2003; Jaakkola et al. 2005), des associations significatives ont été établies entre l'humidité dans les habitations et le risque de développer de l'asthme. De plus, dans des études expérimentales, des réactions de type asthmatique ont été observées chez des souris exposées à un type de moisissure croissant dans les immeubles Penicillium chrysogenum (Chung et al. 2005), et des réactions inflammatoires ont été observées chez des rats exposés à de faibles doses de toxines produites par la même espèce (Rand et al. 2005).


Ligne directrice

La croissance de moisissures dans les bâtiments d'habitation peut poser des risques pour la santé. Les risques pour la santé dépendent de l'exposition et, pour les symptômes reliés à l'asthme, de la sensibilisation allergique. Toutefois, le grand nombre d'espèces fongiques présentes dans les bâtiments et la grande variabilité interindividuelle de la réponse à l'exposition aux moisissures empêchent la détermination de valeurs guides d'exposition. Par conséquent, il est recommandé de :
  • -de contrôler l'humidité dans les résidences et d'y réparer rapidement toute fuite ou infiltration d'eau afin de prévenir la croissance des moisissures;
    -de nettoyer en profondeur toute moisissure croissant dans les immeubles résidentiels, qu'elle soit visible ou non.
Ces recommandations s'appliquent quelles que soient les espèces fongiques croissant dans les bâtiments.

Par ailleurs, en l'absence de valeurs guides d'exposition, les résultats de tests sur la présence de moisissures dans l'air intérieur des immeubles ne peuvent être utilisés pour évaluer les risques pour la santé des occupants de ces immeubles.

source : medecine-preventive
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !


Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message