Se faire à l'idée de ne pas avoir d'enfant

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Pralinette
Messages : 3
Enregistré le : mardi 22 septembre 2015 11:51

Se faire à l'idée de ne pas avoir d'enfant

Message par Pralinette »

Bonjour à tous et à toutes,

Je lance ce sujet pour toutes celles et tous ceux qui, comme moi, vivent avec l'idée qu'ils n'auront probablement jamais d'enfant.
Opérée d'une endométriose (stade 3) en 2014, âgée de 38 ans, célibataire et avec la maladie qui repointe le bout de son nez depuis quelques mois, je sais au fond de moi qu'il y a peu de chances que je connaisse un jour les joies de porter un enfant et le vis très très mal. En dépression et en arrêt maladie depuis près d'un mois je n'en finis pas de pleurer, ne trouvant aucun sens à ma vie (travail qui me plait peu et que supporte pour rien puisque ce n'est même pas pour assurer un confort à mes futurs enfants puisque je n'en aurai surement jamais).
Concernant l'endométriose, maladie peu connue, en gros à chaque fois que j'ai mes règles, au lieu que le sang coule vers le bas (le vagin), il y en a une partie qui remonte vers les trompes, les ovaires, et même l'appendice (que j'ai du me faire retirer en urgence) mais ça peut également remonter vers tous les organes voisins de l'utérus (colon, estomac, foie etc...), ce qui abime ces organes, bouche les trompes, empêchant de tomber enceinte (sans compter des douleurs insoutenables, suis sous dafalgan avec morphine chaque fois que j'ai mes règles) et des hémorragies entrainant des anémies à répétitions.
La seule solution possible pour venir à bout de cette maladie définitivement c'est de se faire retirer l'utérus=plus de règles=jamais d'enfants!!!
Je sais que certaines femmes choisissent de ne pas avoir d'enfants et le vivent bien mais dans mon cas ce n'est pas un choix, je ne conçois pas mon avenir sans un bébé.

J'ai tant besoin de soutien. Merci de m'avoir lue.
Avatar du membre
Sélix
Messages : 999
Enregistré le : lundi 01 juillet 2013 20:13

Se faire à l'idée de ne pas avoir d'enfant

Message par Sélix »

Bonjour Pralinette

j'entends ta peine, ta maladie est douloureuse en plus
les médecins te poussent à l'opération?
ton corps peut encore supporter une grossesse?

car si tu peux encore, tu peux encore rêver, rencontrer qqun?
ma mère m'a eu a 41 ans. À 39 ans elle n'aurais jamais jamais imaginé etre enceinte deux ans plus tard. Bien au contraire.
la vie est pleine de surprise.

si ce n est pas possible c un autre combat

et il y a d autres solutions pour être mère. Comme l'adoption. Oh ce n'est pas la même chose je sais bien, il faut d abord faire le deuil de SON enfant biologique

je veux juste que tu gardes de l espoir
et trouve la force de croire au bonheur

on peut trouver un sens à sa vie autrement que par les enfants meme sil manque tjs qqch

j'ai la chance d'avoir des enfants. Et pourtant. Ma vie me semble pathétique. C'est presque une facilité de se dire "j'ai fais qqch de ma vie j'ai eu des enfants". Pas de boulot, un appart bien modeste, une relation de me.rde av le père.
je serais tres malheureuse comme toi sans enfant. Mais ça ne fait pas tout.
j'suis pas pleinement heureuse non plus avec, car j'ai tjs mes démons...

courage c pas encore trop tard
Pralinette
Messages : 3
Enregistré le : mardi 22 septembre 2015 11:51

Se faire à l'idée de ne pas avoir d'enfant

Message par Pralinette »

Merci Sélix pour ton encouragement,

Pour l'instant ma gynéco ne me pousse pas à l'opération parce que je ne lui ai pas encore parlé du fait que je ressens que la maladie revient depuis quelques temps. Je n'en ai pas parlé justement parce que je crains qu'après examen elle ne m'annonce que je doive subir une hysterectomie (retrait de l'utérus). Sinon, si par miracle je tombais enceinte, à priori mon corps pourrait supporter une grossesse. Mais étant célibataire... J'ai essayé de faire des rencontres après mon opération qui a consisté à "réparer mon utérus" en débouchant mes trompes, ce qui derrière me laissait quelques mois pour tomber enceinte avant que la maladie revienne mais c'est particulier de se sentir obligée de vite nouer une relation dans l'urgence, de cacher (ce qui est malhonnête) ou d'avouer (au risque de le faire fuir) à son nouveau compagnon que l'on connaît à peine qu'on voudrait tomber enceinte là tout d'suite...bref, c'est pas comme ça que je conçois une relation. Du coup je n'arrive plus trop à y croire.

Je suis désolée pour toi des difficultés que tu rencontres dans ta vie. Si je peux te remonter le moral... C'est vrai que j'ai tendance à penser que tant que l'on a l'immense bonheur d'avoir des enfants ou même juste un seul, on peut surmonter tout le reste parcqu'on ne se bat pas uniquement pour soi mais également pour eux, ce qui doit donner beaucoup de force. Mais ça c'est parce que c'est mon plus grand souhait au monde d'en avoir et de ne plus vivre que pour moi (et pour mon chat, que j'adore). Même si j'imagine bien qu'avoir des enfants ne préserve pas des soucis et ne garanti pas le bonheur à vie. Bise.
Avatar du membre
béance
Messages : 2103
Enregistré le : dimanche 02 mars 2008 18:24

Se faire à l'idée de ne pas avoir d'enfant

Message par béance »

Pralinette, as-tu déjà entendu parler de l'huile de ricin ?
Elle est particulièrement indiquée pour l'endométriose (douleurs notamment)
Et il y a des réformes alimentaires qui pourraient t'aider.
As-tu déjà pensé à rencontrer un naturopathe ?
Avatar du membre
Sélix
Messages : 999
Enregistré le : lundi 01 juillet 2013 20:13

Se faire à l'idée de ne pas avoir d'enfant

Message par Sélix »

Oui en effet c pas facile de nouer une relation dans ces conditions
mais un homme qui rencontre une femme de 38 ans sans enfant mais avec un désir d'enfant se doute bien que la femme ne va pas lui laisser 5 ans pour lui faire un enfant...

A moins que cette maladie évolue plus vite que je n'imagine, un an peu suffire à faire une belle rencontre et mettre en toute un bébé.
d'ailleurs la pilule ne peut pas bloquer tes règles afin de soulager ton corps de cet afflux de sang?

pour l'instant ton rêve n'est pas perdu alors il faut te donner les moyens.
peut être ton destin, pour peu qu'on croit au destin, n'est pas d'avoir des enfants. Mais tu ne le sais pas encore alors ose y croire.

mais tu devrais quand meme en parler avec la gynéco. Il ne faudrait pas mettre ta santé en danger par négligence. Elle ne t'obligera pas à te faire opérer, elle peut insister mais pas obliger.
Pralinette
Messages : 3
Enregistré le : mardi 22 septembre 2015 11:51

Se faire à l'idée de ne pas avoir d'enfant

Message par Pralinette »

Bonsoir Béance,

Non, je n'ai jamais songé à consulter un naturopathe. Sinon j'ai déjà entendu parler de l'huile de ricin, notamment en soin pour les cheveux mais pas comme médicament ou plutôt comme substitut de médicament. J'irai faire un tour sur le site que tu me conseilles demain, là j'ai hâte d'aller me coucher, il n'y a que lorsque je dors que j'oublie ma peine.

Merci à toutes les 2. Bonne nuit. Bise.
Avatar du membre
Sélix
Messages : 999
Enregistré le : lundi 01 juillet 2013 20:13

Se faire à l'idée de ne pas avoir d'enfant

Message par Sélix »

Tu sais, je mesure ta peine
est ce que tu as rencontré qqun pour en parler, autre que la gynéco?
et je te souhaite une bonne nuit
Avatar du membre
Hikari
Messages : 2863
Enregistré le : mardi 12 avril 2022 0:48

Se faire à l'idée de ne pas avoir d'enfant

Message par Hikari »

Bonjour, je ne sais pas si tu es encore sur le forum ni si tu y passes parfois et ce poste date, je vais donc écrire de façon un peu globale
En pensant qu'il y a d'autres cas similaires qui passeront, je vais aussi parler d'avoir un enfant quand on est en dépression et cetera
Je préfère le préciser, je ne suis pas dans ce cas, et je ne connais pas parfaitement la gravité de la maladie sur la santé


Premièrement tu dois en parler à ton médecin, elle ne va pas t'obliger si tu ne veux pas, plus tu es au courant de ta santé mieux tu seras
Deuxièmement tu dois point le cacher aux personnes que tu rencontres, selon moi un couple doit être honnête
Si certains fuirent, c'est qu’ils n'ont aucun amour, s'ils ne veulent pas, ce sont leurs droits

Si tu fais ton opération sache qu'un jour si tu rencontres quelqu’un qui
T’aime véritablement que tu puisses avoir des enfants ou non, n'aura aucune importance

Tout n'est pas toujours comme on pense à l'origine dans la vie, on avance, on pense, on réfléchit, on se projette et bien souvent on prend d'autres chemins
Je préfère le préciser certains hommes n’ont en rien à faire de leurs enfants, c'est pareil pour certaines femmes, je veux dire faites vraiment attention


Avoir un enfant est selon moi la plus belle chose qui puisse exister au monde
De vécu, une dépression sur plusieurs années n’a jamais disparu avec l’amour ou en donnant la vie
Ce sont des bougies qui illuminent dans l’obscurité, mais malheureusement n’ont pas la force d’éblouir un cœur entier


Beaucoup ont peur d’avoir des bambins avec des ADN brisés, s’enquête sur leurs gènes ont l’impression que le monde est pourri, pauvreté
Drogue, alcool, soucis judiciaires, violence et j’en passe. Dans mon cas, je crains d’être tel ma parente que ça devient ma raison de vivre
Je refuse d’en avoir si je ne deviens pas plus joyeux, je refuse aussi d’être en couple avec une vie obscure, par peur de rendre triste
Depuis mes 6 ans, je voulais être parthénogenèse, donner la vie seul, je me dis heureusement que je ne suis point une femme
J’aurais été capable de me servir de X personne juste pour avoir un enfant, sans jamais le dire, car trop me sont glacials

Je veux dire aussi qu'il y a toujours d’autres façons d’en avoir, comme adopté ou encore être avec quelqu’un qui en a déjà
Je sais que beaucoup ont dû mal avec ces choses, du côté des hommes, on ne le porte jamais donc c'est plus ou moins pareil
Du côté des femmes, c'est plus compliqué à mon sens, parce qu'on peut le porter, ressentir que c’est une partie de nous, donc ça fait bizarre

A toutes celles et ceux qui ne peuvent pas avoir d’enfant, je vous souhaite plain de courage ; profitons de la vie et ne baissons jamais les bras, jamais
C’est seulement quand les nuages passent que nous apercevons le soleil ; à toutes les personnes moroses, de tout mon cœur faites attention à vous, merci
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message