Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
axelblad
Messages : 13
Enregistré le : mercredi 30 mai 2007 1:27

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par axelblad »

Pour toutes sortes de raisons un peu longues à expliquer, mon psychiatre envisage de me prescrire de la Nardelzine (substance = Phenelzine).
Cet antidépresseur est de la classe des IMAO et donc suppose des précautions d'emploi particulières.
Notamment, arrêt de tout autre antidépresseur pendant 3 semaines, proscription absolue d'alcool et de fromages à pâte molle et autres précautions alimentaires.

Si quelqu'un parmi vous a eu l'occasion d'utiliser ce médicament, son témoignage me serait précieux...
Avatar du membre
lewis
Messages : 740
Enregistré le : lundi 26 juin 2006 20:30

Message par lewis »

Bonjour axelblad ,

Je n'ai pour ma part jamais pris d'IMAO et je crois que j'aurais refusé (je ne suis pas façile à traiter... ).
J'espère que quelqu'un pourra t'aider car tes interrogations sont tout a fait justifiées
Avatar du membre
axelblad
Messages : 13
Enregistré le : mercredi 30 mai 2007 1:27

Message par axelblad »

Bonjour Lewis... Google est mon ami, et j'ai lu pas mal de trucs en français comme en anglais sur les IMAO.
J'avoue que je rechigne... Il se trouve malheureusement que les tricycliques, les IRS classiques et non-classiques sont inopérants. Je crois bien avoir épuisé toute la pharmacopée, y compris avec les stabilisateurs d'humeur.
Je reviens de chez le toubib (le troisième en 13 ans), constat d'impuissance....
Actuellement, je suis sous Anafranil, et je monte à 225 mg, (la dose normale est 150 mg) pendant 15 jours. Je suis sans illusions...
Avatar du membre
axelblad
Messages : 13
Enregistré le : mercredi 30 mai 2007 1:27

Message par axelblad »

Le miracle s'est produit.
Je me considère comme guéri, c'est à dire stabilisé depuis la mi-juillet.
Une petite hospitalisation, 3 semaines et ce tremblement de terre la deuxième semaine....

Dépressif grave depuis 06/94, ce médoc a littéralement pulvérisé la maladie, alors qu'aucun autre médicament ne marchait ou ne tenait bien longtemps.
Effets secondaires : nuls.

Les restrictions alimentaires qui m'effrayaient tant sont sont assez faciles à gérer.
Il s'agit d'éviter d'ingérer de trop grosses quantités de thiamine.
Sont donc exclus, par exemple, l'alcool et les fromages à pâte molle, sous peine d'une hypertension extrêmement dangereuse.
J'ai retourné le problème à mon avantage en m'intéressant à ce que je mangeais, et je mange bien mieux.
C'est bien simple, je commence à devenir passable en cuisine !
En gros, faire une croix sur le camembert, le pinard, est-ce si difficile ?
Faut le croire, vu que la pharmacienne, la cinquantaine bien installée, c'est la première fois qu'elle commande ce vieux médicament, le seul qui reste dans cette catégorie. Il y en avait un autre, encore plus percutant parait-il, retiré du commerce pour cause de rachat du labo...
Les psychiatres le regrettent, mais rien à faire...

Autre ennui : proscrire les vaso-dilatateurs, à ce qu'il parait... Donc exit les gouttes dans le nez. M'en fous, je ne suis jamais malade, hormis la dépression.

Mon médecin m'avait dit, il y a longtemps, que la dépression résistante est une légende, et il avait bien raison.

Je revis enfin pleinement, à fond les manettes, et vous me croirez, je pense, si je vous dis que j'en ai pleuré de bonheur pendant au moins deux semaines.

Si vous voulez des détails, je ferai mon possible à la fois par devoir de solidarité et par plaisir.

Pour situer la gravité de mon cas, je suis resté des années calé à 37 sur l'IDB, c'est pas rien...


Je me suis battu pendant 13 ans, presque jour pour jour, et j'ai le sentiment d'avoir gagné une guerre imposée. Et cette guerre là, je l'ai gagnée bien seul, et ça vous le savez.
Car la misère morale des dépressifs, leur isolement, leurs souffranes inutiles, la désinformation, sont parmi les plus grands scandales de ce début du XXI ème siècle...

Si je ne suis pas venu vous annoncer cette nouvelle plus tôt, c'est à dire mi-juillet, c'est tout simplement parce que je suis occupé à déblayer les décombres, les gravats. J'y bosse 16-18 heures par jour, et dans 10 jours, je passe à l'offensive.... Mais ça, c'est une autre histoire.

Bonne nuit, et croyez-moi, je resterai solidaire, j'en ai trop bavé...
Avatar du membre
claudine
Membre d'honneur
Messages : 6742
Enregistré le : mardi 05 décembre 2006 19:30

Message par claudine »

Bonjour axelblad,

Je suis vraiment ravie pour toi .Merci de venir nous donner ton témoignage
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 17893
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Message par Archaos »

Merci pour ton témoignage qui prouve bien que la quête du bon antidepresseur est parfois difficile mais qu'il ne faut jamais perdre espoir
Avatar du membre
christic
Messages : 299
Enregistré le : lundi 02 juillet 2007 16:58

Message par christic »

une guérison, bravo et toutes mes félicitations. Tous mes voeux t'accompagnent.
Avatar du membre
chaussadas
Messages : 96
Enregistré le : lundi 22 octobre 2007 12:45

Message par chaussadas »

Merci pour ton témoignage,çà fait plaisir de voir que tu vas mieux
mihmih
Messages : 1
Enregistré le : vendredi 29 juillet 2011 10:16

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par mihmih »

Bonjour, mon psychiatre m'a parle de nardelzine. J'ai vu que axelblad a eu une experience tres positive avec, ca me donne de l'espoir.
Ca m'aiderait si quelqu'un d'autre a fait l'experience avec la nardelzine et quel est le resultat...
merci d'avance!!
Avatar du membre
axelblad
Messages : 13
Enregistré le : mercredi 30 mai 2007 1:27

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par axelblad »

Je vais toujours aussi bien, aucun problème. A signaler toutefois que ce médicament n'est administré qu'en cas de dépression résistante en raison du danger qu'il y a à ne pas respecter les restrictions sur l'alcool et les fromages à pâtes molles, et aussi (je suppose) des effets secondaires potentiels.
En ce qui me concerne, je n'ai absolument aucune problème à consommer un peu d'alcool et de ce genre de fromages, j'ai un tensiomètre électronique et tout est normal. Je n'ai donc à faire attention à rien, mais sans doute ne suis-je pas un exemple à suivre, j'ai été très prudent au début, respectant scrupuleusement toutes les indications ignorant la prévalence de ces effets secondaires et j'évite tout de même de tenter le diable...
Avatar du membre
rageur
Messages : 124
Enregistré le : dimanche 22 avril 2012 22:57

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par rageur »

Dsl de deterer le topic. Au cas ou axel, tu repasserai dans le coin. As tu des troubles sexuels avec nardil ?

savez vous si en france il est possible de demander une Autorisation pour avoir le Nardil (en hopital, je crois ?) ?
Car il a l'air d'etre tres efficace et possede une structure differente(GABA) du marsilid que je prends actuellement.
Peut-on le choper en belgique par exemple ?

Merci
Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 17893
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par Archaos »

Tente de poser la question ici : https://contact.pfizer.fr/contact/index ... chorProfil et tiens nous au courant ;)
Avatar du membre
rageur
Messages : 124
Enregistré le : dimanche 22 avril 2012 22:57

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par rageur »

Ayez, merci pour le lien, je viens de leur envoyer un mail.
Avatar du membre
Alain73
Messages : 84
Enregistré le : vendredi 31 juillet 2020 10:53

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par Alain73 »

Bonjour @axelblad

Je déterre à mon tour ce topic car je suis dans un cas similaire au tien (en tout cas tel qu'il était en 2007) puisque je suis sous IMAO depuis peu. Pas le même que toi, je prends Parnate, pas Nardil, mais ils sont proches.

Comme tu es le seul utilisateur de cette catégorie d'AD sur le forum, j'aurais aimé avoir quelques infos. A quelle dose le prenais-tu ? Est-ce que tu le prends toujours, plus de 10 ans après ton témoignage ? La rapidité avec laquelle tu as eu une réponse positive (3 semaines) est surprenante. On t'a donné tout de suite la dose efficace ou on t'a fait monter progressivement en dose ?

D'avance merci à toi pour ton témoignage.

J'espère que tu vas toujours aussi bien et que tu liras ce message car tu ne t'es plus connecté depuis longtemps.
Enkiantus
Messages : 2
Enregistré le : vendredi 12 mars 2021 20:46

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par Enkiantus »

Bonjour,

J'ai lu que vous preniez du Parnate. J'en suis à ma 6e semaine à 20mg et je suis à 30mg depuis 5 jours car je ne voyais toujours pas d'amélioration. Est ce que ce traitement a marché sur vous ? Je commence à désespérer.

Bien à vous,
Avatar du membre
Alain73
Messages : 84
Enregistré le : vendredi 31 juillet 2020 10:53

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par Alain73 »

Bonjour @Enkiantus

Non malheureusement j'ai dû arrêter. Je suis monté jusqu'à 40mg, par pas de 10mg, 2 semaines à chaque fois. Pas de réponse, et début de sensation d'agitation à 40mg. Mais je suis bipolaire, c'était une tentative sous couvert de stabilisateurs de l'humeur.

Si vous n'êtes pas bipolaire et que vous ne ressentez pas de déstabilisation de l'humeur, vous pouvez essayer de persévérer et d'augmenter la dose. 30mg c'est vraiment le minimum thérapeutique. Mon psychiatre (à l'hôpital) est monté jusqu'à 100mg. Une dose raisonnable est entre 30 et 60mg. Par ailleurs certains mettent très longtemps à répondre (parfois 2-3 mois à une dose suffisante).

Donc en résumé : si vous sentez que ça empire, arrêtez (progressivement) ; si vous ne sentez rien, persévérez.

Pour le sevrage comme pour le démarrage, c'est la transition 10mg <-> 0 qui a été la plus éprouvante.

Bon courage !
Enkiantus
Messages : 2
Enregistré le : vendredi 12 mars 2021 20:46

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par Enkiantus »

Bonjour et merci pour cette réponse.

Je suis également bipolaire. Je viens d'être diagnostiqué. Le parnate n'a rien produit à part de l'agitation nerveuse intense, surtout lorsque je l'ai pris à 30 mg. Considérez vous qu'il y a moins de chances d'avoir une réponse positive lorsqu' on est bipolaire ?
Quel médicament a fonctionné chez vous au cas où vous en êtes sorti ?
Je suis pour ma part revenu à l'effexor et du dépakote mais j'ai très peu d'espoir.

Bien à vous
Avatar du membre
Alain73
Messages : 84
Enregistré le : vendredi 31 juillet 2020 10:53

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par Alain73 »

Bonjour @Enkiantus

Déjà de ce que j'ai compris, la prise d'antidépresseurs reste controversée chez les bipolaires et risque d'aggraver les choses plutôt que de les améliorer (augmentation de la fréquence des cycles, induction d'états mixtes...)

Apparemment les IMAO présentent moins de risques de ce point de vue, mais si vous avez commencé à sentir de l'agitation vous avez bien fait d'arrêter. D'ailleurs je suis surpris que vous n'ayez pas d'agitation sous Effexor.

Pour ma part, on m'a enlevé tous les antidépresseurs et je n'ai plus que des stabilisateurs de l'humeur (lithium et zyprexa) et non, je n'en suis pas encore sorti, on cherche toujours la bonne combinaison à la bonne dose. Ça prend un temps de dingue.

Bon courage.
Avatar du membre
Petit Nouveau
Messages : 45
Enregistré le : jeudi 18 mars 2021 17:09

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par Petit Nouveau »

Je suis un traitement au Nardil depuis un mois et demi. Traitement prescrit par mon psychiatre hospitalier car ce traitement n'est pas disponible en dehors de l'hôpital. J'ai augmenté progressivement les doses. Je suis à ma 4°semaine à la dose thérapeutique. Je croise les doigts pour que ça agisse. Aucun souci concernant les restrictions alimentaires. Si j'ai un doute sur un aliment, je goûte à une toute petite portion puis j'augmente les portions au fil des jours. L'Emmental ne pose aucun problème, et c'est ce qui m'ennuyait le plus, ah ah... Les saucisses aux herbes non plus, aucun problème. Je ne bois jamais jamais d'alcool, je ne suis pas fan des fromages à pâte molle ou des fromages bleus donc c'est pas un souci pour moi. La liste des aliments interdits est largement exagérée et devrait être mise à jour. La molécule problématique est la tyramine, qui est le résultat de la dégradation de la tyrosine, acide aminé dégradé par les bactéries au fil du temps si elles en ont la possibilité.
Avatar du membre
Lasgo
Messages : 27
Enregistré le : lundi 04 décembre 2023 20:45

Sulfate de Phénelzine (Nardelzine/Nardil )

Message par Lasgo »

Salut Petit Nouveau, est-ce que tu peux nous donner des nouvelles sur ton état aujourd'hui, après plusieurs mois d'utilisation de ce médicament (si tu as bien continué) ?

Merci :)
Répondre