Se traiter avec les huiles essentielles:

Pour parler de vos traitements.
Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
Avatar du membre
korgannette
Messages : 1360
Enregistré le : dimanche 21 juin 2009 2:21
Localisation : Région Parisienne

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par korgannette » dimanche 02 août 2009 5:57

Alors voilà je vais vous indiquez dans ce post quelles sont les huiles essentielles dont on à besoin dans la vie de tous les jours ainsi que celle pour la dépression.

De Menthe Poivrée (Mentha piperata):

- L'HE de menthe poivrée est un antalgique puissant pour toute douleur
- Stimulant organisme, corps et esprits surmenés
- Antiviral général et ciblé
- Stimulant cardiaque
- Tonique circulatoire
- Stimulant nerveux
- Spasmes utérins
- Inflammation des muqueuses
- Hypersécrétions bronchiques
- Antiseptique général
- Antispasmodique utérin et digestif (angle gauche du côlon)
- Bactéricide ciblé
- Régulation des flux menstruels
- Action antipyrétique (fièvre)
- Action Insecticide
- Rééquilibrante et Rafraîchissante
- L'HE de menthe poivrée est un anti-inflammatoire général (mucus bronchique)
- Aphrodisiaque puissant (érectile, relaxant)
- Congestions
- Brûlures d’orties
- Acné
- Démangeaisons (prurit)
- Mauvaise haleine
- Indigestion toute nature
- Nausée
- SYNDROME DU COLON IRRITABLE
- Mal des transports (installé ou non)
- Rhume
- Grippe
- Jambes lourdes
- Epuisement intellectuel
- Stress toute cause et toute nature
- Choc émotionnel, choc nerveux
- Vertiges
- Syncopes
- Evanouissement
- Idées noires

De Cajeput:

- Gastro-entérite et dysenterie (antiseptique intestinal)
- Crampes intestinales
- L'HE de cajeput a une action antiseptique diurétique : cystite, urétrite
- Anti-inflammatoire : otite, laryngite, sinusite
- Règles douloureuses
- Rhumatismes
- Courbatures
- Douleurs articulaires
- Sciatiques
- L'HE de cajeput est un anti-infectieux et anti-inflammatoire des voies respiratoires : asthme, bronchite, bronchite chronique
- Fièvre
- Acné et boutons
- Psoriasis
- Piqûres d’insecte
- Analgésique général
- Analgésique dentaire

De Mandarine:

- Apaisement nerveux
- Retour au calme, à l’équilibre
- Réduction des tensions
- Effet sédatif
- Amélioration du sommeil
- Insomnies de l’enfant
- Difficultés d’endormissement
- Réveils nocturnes
- Angoisses nocturnes
- Agitation
- Déprime
- Dépression
- Dépression saisonnière
- Abattement
- Tristesse
- Chagrin
- Deuil
- Mélancolie
- L'HE de Lavande vraie a une action puissante contre les spasmes
- Décontractant musculaire
- Désinfectant général
- Désinfectant ciblé pulmonaire
- Stimulant et régulateur cardiaque
- Hypertension
- L'HE de Lavande vraie a une action contre les cicatrices (en synergie avec l’huile essentielle de rose)
- Action contre les séquelles de plaies de toutes sortes
- Plaies
- Brûlures (coups de soleil)
- Piqûres d’insecte
- Escarres
- Ulcères cutanés
- Vergetures de régime
- Vergetures de grossesse
- Vergetures infectieuses
- L'HE de Lavande vraie a une action puissante contre la douleur
- Acné
- Couperose
- Psoriasis
- Eczéma
- Démangeaisons infectieuses (prurits)
- Prurits vaginaux (infections gynécologiques, urinaires)
- Prurits anaux (hémorroïdes)
- Prurits cutanés généraux
- Spasmes nerveux
- Spasmes digestifs nerveux
- Spasmes du système nerveux entérique
- Irritabilité
- Agitation
- Anxiété
- Trac (anticipation d’un événement)
- Etats dépressifs
- Stress
- Surmenage
- Neurasthénie
- Mélancolie
- Crampes
- Contractures
- Tétanies
- Spasmes musculaires
- Douleurs musculaires intercostales
- Crampes maxillaires
- Crampes intercostales
- Hypertension
- Palpitations
- Emballements cardiaques
- Sensations de cœur qui s’emballe
- Tachycardies
- Sensation de cœur qui « rate » un battement
- Asthme nerveux
- Nausée nerveuse
- Migraine nerveuse
- Inflammations articulaires
- Arthrites
- Arthrose
- Lumbago
- Tour de rein
- Douleurs dorsales dues au stress
- Rhumatisme
- Sciatique [/i][/b]

-- Dimanche 02 Août 2009 5:58 --

D'Orange douce:

- L'HE d'orange a un effet calmant, relaxant
- Effet décontractant
- propriétés sédatives (favorise le sommeil)
- Insomnies de l’enfant
- Insomnies de l’adulte
- Difficultés d’endormissement
- Réveils nocturnes
- Terreurs nocturnes
- Cauchemars
- Tonique cardiaque
- Trouble du rythme cardiaque (réels ou ressentis)
- Palpitations cardiaques
- Soins du visage
- Peau grasse
- Peau sèche
- Peau sensible
- Peau irritée
- Rides
- Ridules
- Rides d’expression
- Spasmes intestinaux
- Flatulence
- Estomac noué
- Noeud à l’estomac
- Ballonnements de la partie supérieure de l’abdomen
- Ballonnements de la partie gauche de l’abdomen
- Oesophagite
- Spasmes utérins
- Spasmophilie
- Spasmes viscéraux
- Angoisse
- Anxiété
- Irritabilité
- Nervosité
- Agitation
- Colères de l’enfant
- L'HE d'orange est un puissant désinfectant de l’air
- Infections fongiques
- Infections bactériennes
- Renforcement du système immunitaire
- Fièvre
- Rhume
- Grippe
- Déprime
- Morosité

Ylang-ylang:

- L'HE d'ylang-ylang a une puissante action sédative (favorise l’endormissement)
- Insomnies de l’enfant
- Insomnies de l’adulte
- Insomnie résistante aux somnifères
- Réveils nocturnes
- Insomnies nerveuses
- Insomnies digestives
- Troubles du sommeil
- Angoisses nocturnes
- Terreurs nocturnes
- Cauchemars
- Attaque de panique
- Crise de panique
- Choc émotionnel
- Deuil
- Stress réactionnel
- Traumatisme psychologique
- Agoraphobie
- Claustrophobie
- Aphrodisiaque puissant
- Impuissance
- Fatigue sexuelle
- Excès sexuel
- Anorgasmie
- Perte d’érections
- Frigidité
- Peaux grasses
- Pellicules
- Chute des cheveux
- Prévention de la chute des cheveux
- Syndrome prémenstruel
- Irritabilité / Nervosité au moment des règles
- Maux de tête prémenstruels
- Dépression prémenstruelle
- Maux de ventre prémenstruels
- Gonflements des seins
- Aménorrhées uniquement
- Oedèmes des chevilles au moment des règles
- Seins qui tirent
- Syndromes de la ménopause
- Bouffées de chaleur
- Humeur instable

Toutes ses huiles peuvent être utilisé pure sur les poignets, la nuque, le plexus solaire.
Vous pouvez mélanger l'orange, le ylang-ylang: que vous metterez sur vos poignets ou la plante des pieds ou les deux.
Vous pouvez aussi les diffuser soit avec un appareil spéciale soit tout simplement sur un mouchoir en tissu sur un radiateur ( non electrique)
Pour le ylang-ylang vous pouvez aussi en mettre 15 gouttes dans le bain, il peut aussi être utilisé dans un masque pour les cheveux ( beurre de kiarité par ex) pour leur donner vigeurs et les aider à pousser.

Avatar du membre
choupette
Messages : 4490
Enregistré le : mardi 12 février 2008 14:42
Localisation : Entre mon cerveau et mon corps.

Re: Se traiter Bio, les huiles essentielles:

Message par choupette » dimanche 02 août 2009 8:31

La lavande pour le stress aussi .

Ok pour les gens "normaux" stressé. :rire2:

J'utilise pas mal d'huile essentiel.
Merci de nous donner ces informations.

:bisouss:
Mon Cerveau n'en fait qu'a sa tête.

Mon salon:
Ma galerie:

Avatar du membre
miracle rose
Messages : 2514
Enregistré le : dimanche 04 mars 2007 13:26
Localisation : en basse normandie(14)

Re: Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par miracle rose » vendredi 08 octobre 2010 23:27

moi je me sert de certaines huiles quand je suis stressée et que j ai de violente crise d angoisse cela me calme(mais c est des melange tout pres et ilssont en roll on j achete sa en pharmacie et a nat et decouverte

Avatar du membre
andgel73
Messages : 20
Enregistré le : jeudi 16 septembre 2010 18:53

Re: Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par andgel73 » jeudi 14 octobre 2010 15:30

moi je dirais que ça marche dans une moindre mesure...disons que pour traiter des symptomes de la dépression comme l'insomnie, ou bien des idées noires, oui ça marche, mais c'est petit à petit.

Avatar du membre
valou44
Messages : 111
Enregistré le : samedi 05 février 2011 0:50
Localisation : au pays des reves mais aussi dans une dure realite

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par valou44 » mardi 08 février 2011 15:35

j'ai hate de reavoir une baignoire pour pouvoir faire mon bain aux huiles essentielles c'etait tellement relaxant et je faisais moins de crise a ce moment la bientot pour la baignoire (la douche a une fissure on doit la changer pas le choix)


Avatar du membre
Yuuki-Yume
Messages : 393
Enregistré le : mardi 13 avril 2010 20:04
Localisation : Suisse

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par Yuuki-Yume » mardi 08 février 2011 18:06

Je ne connaissais pas ce topic, merci de l'avoir remonté! Je pourrai compléter avec les miennes...
En tout cas, je suis intéressée par les huiles de mandarine et d'ylang ylang.
Je précise que certaines huiles sont ingérables, 2 gouttes sur un sucre. Mais pas toutes!! Alors vérifiez bien avant de le faire!
"Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide." Albert Einstein
My Saloon
Galerie

Avatar du membre
valou44
Messages : 111
Enregistré le : samedi 05 février 2011 0:50
Localisation : au pays des reves mais aussi dans une dure realite

Re: Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par valou44 » samedi 12 février 2011 0:33

miracle rose a écrit :moi je me sert de certaines huiles quand je suis stressée et que j ai de violente crise d angoisse cela me calme(mais c est des melange tout pres et ilssont en roll on j achete sa en pharmacie et a nat et decouverte
ah oui j'ai un roll aussi anti stress c'est pas mal en plus des medoc

Diana

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par Diana » lundi 21 février 2011 0:12

Moi c'est l'huile de mandarine qui marche terriblement avec les crises d'angoisse, mais sinon les agrumes en général, c'est vrai que par moment, ça avait plus d'effet que l'anxiolytique lui même (surtout lorsque ce dernier commence à ne plus faire effet). :fleur:

Avatar du membre
Capucinne
Messages : 1342
Enregistré le : vendredi 02 avril 2010 8:56

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par Capucinne » lundi 21 février 2011 19:01

Il est super ce topic ! :smile: :smile:

Je crois beaucoup aux vertus des huiles essentielles.

J'en ai acheté en pharmacie il y a un an que je diffuse régulièrement chez moi, pour la respiration.
Sinon, j'ai un roll-on anti stress-urgence, qui me calme le soir.

J'en mets sur les tempes et les poignets et c'est vrai que ça apaise ! :smile:

Avatar du membre
candleinthewind
Messages : 4
Enregistré le : dimanche 09 octobre 2011 17:40
Localisation : Lyon

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par candleinthewind » mercredi 30 novembre 2011 11:41

Ce topic est interessant.

Etant dépressive et pharmacienne, j'ai choisi d'utiliser les HE à l'arret de mon traitement par paroxétine. Voici mon avis sur les traitements naturels de la dépression :

- Le millepertuis est la seule plante qui a été suffisamment testée pour pouvoir affirmer son activité. Elle est reconnue par la commission E en Allemagne. On peut noter une amélioration de l'humeur après trois semaine avec un minimum de 600 mg par jour. Les avantages : peu d'effets secondaires relevés en pratique, disponible dans toutes les officines a un cout modéré. Par contre son principal inconvénient est son action hépatique (accélère le métabolisme des médicaments) qui rend la prise de millepertuis contre indiquée en association avec de nombreux traitements dont la pilule !

- les extraits de safran et les oméga 3 n'ont pas été suffisamment étudiés. Ils semblent cependant être de bon candidats sans contre indications avec les autres traitements.

- Le 5-HTP (tryptophane, précurseur de la sérotonine) : c'est effectivement le précurseur du fameux neurotransmetteur ! Cependant sa carence est rare dans nos populations, il n'a pas été prouvé que les populations dépressives ont un taux de 5-HTP inférieur à la population de référence et son entrée dans les neurones sérotoninergiques est limitée par un transporteur : augmenter la concentration en 5-HTP n'augmente pas forcement la production de sérotonine. Ce complément n'est intéressant que si vous soupçonnez une alimentation déséquilibrée avec une possible carence.

Cas des huiles essentielles :

L'action n'est pas scientifiquement prouvée non plus mais elles sont de plus en plus étudiées et la concentration élévée de nombreux actifs synergiques en fait aussi des candidats prometteurs. Je les utilise personnellement car je trouve leur emploi facile, économique et leur action rapide pour ma part. Pour la dépression et les symptômes associés :

-HE de citron : qqes gouttes chaque matin : tonique (fatigue, difficultés de concentration), limite la prise de poids (aurait une action sur les adipocytes...si vous grignottez pourquoi ne pas essayer) et aide a la digestion (j'ai des troubles digestifs dus aux angoisses et la prise de citron coincide avec un mieux être certain de ce côté là), gout agréable dans du miel, peut être utilisé en cuisine (vinaigrettes, poulet à l'estragon...) et généralement peu cher. Elle éclaircit le teint par son action dépurative. Photosensibilisant si utilisation cutanée !

- HE de camomille : je l'apprécie car elle calme immédiatement les angoisses, aide à la digestion (idéale le soir) et est facile d'emploi (toxicité très faible) avec un gout douceâtre pas désagréable. Elle est peu chère. Elle favorise l'endormissement. Quelques gouttes le soir pour moi.

-HE de Petit Grain Bigarade : la référence pour améliorer l'humeur. Gout peu prononcé, prix modéré, gouttes matin et soir en cure.

-HE de pin : a vaporiser au bureau si vous avez des difficultés de concentration et de la fatigue. J'en avais fait un petit rituel pour limiter ma léthargie postprandiale de 14h dans mes périodes de grande fatigue : microsieste en respirant HE de pin puis un quart d'heure avec une activité demandant peu de concentration (tri de mail, classement...) en sirotant un Perrier frais. Un petit rituel personnel est un excellent moyen d'entrainer l'esprit, lui donner des habitudes pour ne pas se laisser aller.

Pour les huiles essentielles il reste important de respecter une chose : une fenêtre thérapeutique d'une semaine par moi (les prendre comme sa pilule par ex : trois semaines de traitement et une semaine sans rien) pour éliminer toute accumulation de toxiques si vous les utilisez au long cours. Bien sur se reporter aux conseils d'utilisation de chaque huile (grossesse, allaitement, epilepsie, jeune enfant...) et respecter les doses. Naturel ne signifie pas sans danger !

Voilà, j'espère que cela pourra aider certaines personnes qui souhaitent une médication naturelle pour prendre le relai de leur traitement en accord avec le médecin.
"On nous inflige...des désirs qui nous affligent..."

Victor
Messages : 24
Enregistré le : lundi 14 janvier 2013 22:29

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par Victor » mardi 15 janvier 2013 11:33

moi j utilise l huile essentielle petit grain, dans un diffuseur,

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 19034
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par Archaos » mardi 15 janvier 2013 14:05

Victor a écrit :moi j utilise l huile essentielle petit grain, dans un diffuseur,

Bonjour Victor,

tu as des résultats avec ?
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Et badaboum

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par Et badaboum » mardi 23 juillet 2013 21:17

J'utilise l'huile essentielle de camomille romaine pour mon cas.
Dans le bain, effet super relaxant.
Ou sur le plexus solaire. Je souffrais de palpitations, ça les calmait très vite, détendait mes muscles ( je parvenais à m'étendre normalement au lieu de rester super crispée) avec la même efficacité que deux comprimés d'alprazolam.
J'utilise les huiles aussi en diffusion : mandarine, orange, marjolaine pour apaiser. Menthe, cardamone, pamplemousse pour plus de tonus.
Ah, la litsée citronnée est quais miraculeuse sur mes douleurs de sciatique (pas sur le point dans la fesse, où j'ai le plus mal, mais sur les tensions musculaires dans la cuisse).

Avatar du membre
ami1
Messages : 1534
Enregistré le : jeudi 08 mars 2012 9:43

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par ami1 » lundi 29 juillet 2013 23:13

interférences avec les AD ?

Avatar du membre
Archaos
Fondateur/Administrateur
Messages : 19034
Enregistré le : mardi 06 juin 2006 21:20

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par Archaos » mardi 30 juillet 2013 11:01

ami1 a écrit :interférences avec les AD ?
Il peut y en avoir (majoration des effets secondaires par exemple), mais c'est au cas par cas, le mieux est donc d'en parler avec son pharmacien ou médecin avant d'en prendre (exemples ).
Accueillez de temps en temps les nouveaux membres qui prennent la peine de se présenter dans l'entrée.
Une question ? La réponse se trouve probablement ici : Charte , FAQ, Guide du forum.
Pour un forum agréable à lire, ne faites pas de citations inutiles !

Et badaboum

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par Et badaboum » mardi 30 juillet 2013 17:22

Non, pas d'interaction, surtout pas avec la camomille romaine. Tolérée même par les bébés...
La principale huile essentielle qui doit être maniée avec précaution quand on est sous médication est le millepertuis.
A par elle, dans les les HE les plus basiques, ça reste du très léger si on les utilise en externe. ( bain, diffusion, application sur la peau)
Par contre, si tu veux te traiter en interne avec des huiles essentielles (avaler donc), je ne conseille pas de le faire sans suivi médical.

Avatar du membre
lodiz
Captain Kirk
Messages : 6320
Enregistré le : vendredi 19 septembre 2008 9:55
Localisation : dans la royaucité du GROLAND

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par lodiz » mardi 30 septembre 2014 16:15

moi, j'utilise des huiles essentielles en complément de mes AD afin de limiter les prises d'anxyolitiques quand j'ai des montées d'angoisses et des maux de ventre du au stress:
- la marjolaine à coquille pour le stress
- la camomille romaine pour les aux de ventre liés au stress

Quand çà va mal: j'en prends 2 gouttes 3 fois par jour max sur un petit sucre (oui oui, en absorption celle-là, elles sont considérées comme complément alimentaire)

En ce qui concerne l'usage d'autres huiles essentielles en usage externe: dans un bain, çà ne m'a jamais fait des effets extraordinaires, en massage très agréable mais quel est la part des huiles essentielels et la aprt du massage ?

Jade94
Messages : 2
Enregistré le : samedi 08 février 2020 10:35

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par Jade94 » jeudi 13 février 2020 15:53

Hello,
Je viens de tomber sur le sujet un peu daté.. Mais je me demandais si vous aviez essayé de nouvelles choses en matières d'huiles essentielles. Moi j'étais plutôt habituée à prendre de l'huile de tea tree pour les défenses immunitaires et pour le tonus. Mais je ne savais pas que certaines huiles pouvaient être indiquées dans le traitement de certaines formes de dépression.
@candleinthewind Sais-tu s'il y a eu des avancées scientifiques à ce sujet? A ma connaissance l'efficacité des huiles essentielles dans la dépression n'a toujours pas fait l'objet de preuves scientifiques.

Avatar du membre
Kokwac
Messages : 1353
Enregistré le : dimanche 09 juin 2019 16:55

Se traiter avec les huiles essentielles:

Message par Kokwac » vendredi 14 février 2020 21:08

Hello,

Comme cela a été dit précédemment, le Millepertuis permettrait d'améliorer les troubles (légers) de l'humeur. MAIS elle ne doit jamais être prise sans l'avis d'un pharmacien réellement formé à l'aromathérapie / phytothérapie.

Si des molécules allopathiques sont consommées en parallèle, les risques d'interaction sont sérieux et ne doivent pas être sous-estimés.

Idem pour TOUTES les autres HE quand des médocs allopathiques sont prescrits, a fortiori quand la prise d'HE est faite par voie orale.

Evidemment, le remplacement d'un traitement médicamenteux par des huiles essentielles est hasardeux et doit être supervisé par un médecin (pas un naturopathe ni par un "guérisseur").

Les risques pour le foie sont plus que sérieux.

En diffusion, le risque est moindre mais doit être évalué par un pharmacien.

Belle soirée,

K.
⚠️ Souffre de kokwaquisme aiguë 🦆🦆🦆

👉 Salon (assez glauque) de Kokwac : >clic<
👉 Pour se purifier l'esprit après avoir pris une bonne grosse dose de lugubricité kokwaquienne™ : >clic<

Le concept de lugubricité kokwaquienne™ est une marque déposée par Kokwac.

Le kokwaquisme n'est pas une maladie référencée dans le DSM-
5️⃣.


Répondre