Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Règles du forum

:fle: Avant d'ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliser Les moteurs de recherche du forum.
:fle: Un point bleu s’affiche devant les messages sans réponse Image
Répondre
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par vibou »

à moi même...
Ce n'est pas l'avis de la HAS, donc je vais continuer à m'abstenir...
https://www.has-sante.fr/jcms/pprd_2974 ... escription
Laurine971015
Messages : 3
Enregistré le : samedi 06 mai 2023 15:51

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par Laurine971015 »

Coucou @Herminy , j’aimerais discuter avec toi concernant la venlafaxine (effexor). Comme toi, mon passage de 37.5 à 75 c’est mal passé et au bout de 3 semaines avec un tas d’effets secondaires terribles je suis redescendu hier. J’aurais aimé savoir si les effets secondaires sont passé rapidement pour toi quand tu as ré baisser.

Merci beaucoup !
Avatar du membre
Rei-san
Messages : 211
Enregistré le : dimanche 04 juin 2023 22:14

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par Rei-san »

Bonjour tout le monde.

Le forum m'ayant bien aidé, je voulais apporter mon témoignage.

J'ai pris des benzodiazepines (seresta) pendant 8 ans tous les jours non stop. Les psychiatres ont été inconscients sur ce coup ... mais j'ai réussi à m'en sevrer totalement en décembre 2022. Et depuis pas une seule prise. Le sevrage s'est fait sur en gros un an. Dès l'arrêt définitif du Seresta, ma psychiatre a intégré de la quetiapine (50mg) et cela m'aide pour l'endormissement, même si j'etais complètement K.O la première semaine.

Tout cela pour dire que l'on s'en sort, même après des années de prises. Hésitez pas si vous avez des questions, je serai ravie que mon expérience aide :)
Avatar du membre
poussière
Messages : 5746
Enregistré le : lundi 27 novembre 2017 5:10

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par poussière »

Bravo @Rei-san ! :autop:
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par vibou »

Rei-san a écrit : dimanche 04 juin 2023 22:37
Bonjour tout le monde.

Le forum m'ayant bien aidé, je voulais apporter mon témoignage.

J'ai pris des benzodiazepines (seresta) pendant 8 ans tous les jours non stop. Les psychiatres ont été inconscients sur ce coup ... mais j'ai réussi à m'en sevrer totalement en décembre 2022. Et depuis pas une seule prise. Le sevrage s'est fait sur en gros un an. Dès l'arrêt définitif du Seresta, ma psychiatre a intégré de la quetiapine (50mg) et cela m'aide pour l'endormissement, même si j'etais complètement K.O la première semaine.

Tout cela pour dire que l'on s'en sort, même après des années de prises. Hésitez pas si vous avez des questions, je serai ravie que mon expérience aide :)
Tu prenais seresta pour le sommeil ?
Penses tu qu'il faut s'abstenir de toute benzodiazepines meme en cas de problème d'anxiété graves ?
Avatar du membre
Rei-san
Messages : 211
Enregistré le : dimanche 04 juin 2023 22:14

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par Rei-san »

Je prenais le seresta pour un trouble anxieux généralisé couplé à une dépression.

Alors le seresta m'a énormément aidé à apaiser mes pensées et à commencer une thérapie. Avant seresta, je n'allais chez ma psychologue que pour pleurer et je n'arrivais pas à avancer.

Ce que je déconseille c'est d'en prendre tous les jours pendant 8 ans. C'est mauvais niveau addiction et cognitif (perte de.memoires). La durée recommandée maximale est de 12 semaines.
Moi je suis allée jusqu'à 80mg de seresta par jour, tous les jours pendant des années. Je ne les prenais plus que en cas de crises, c'était automatique et même en préventif. Et c'est la que les psychiatres n'ont pas fait leur travail en me passant sur les anxiolytiques non benzo.

Par contre, au début, les benzodiazepines peuvent être salutaires. Sans ça, je ne sais pas si je serais encore ici pour en parler. Je ne diabolise aucun traitement. Mais pour les benzo ça doit rester ponctuel.

Donc non je ne dirais jamais à quelqu'un de s'abstenir de prendre des benzo, ça m'a aidé et ça aide. Mais si vous voyez que vous avez besoin d'un traitement sur le long terme, essaye de voir avec votre psychiatre sur un traitement anxiolytique non benzodiazepine :)

Et après mon témoignage etait la pour dire que même si vous en prenez depuis des années, on peut réussir un sevrage ;)
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par vibou »

Ok. Tu avais aussi répondu sur un deuxième message mais je ne l'avais pas vu. Cela me fait réfléchir avant de demander une benzo au psy qui n'aime pas du tout en prescrire.
Avatar du membre
Rei-san
Messages : 211
Enregistré le : dimanche 04 juin 2023 22:14

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par Rei-san »

Tout dépend de comment ton anxiété se matérialise. Si tu penses que tu peux attendre quelques jours/semaines qu'un anxiolytique fasse effet sur le long terme, tente cette voie.
Après les benzo c'est effet très rapide et donc soulagement très rapide. Mais en non benzo, il me semble que tu as du Tercian qui peut faire effet rapidement.

Il ne faut pas s'interdire les benzo quand l'angoisse est aiguë et qu'il faut vite une solution pour se sentir mieux. Mais sur le long terme, il faut réfléchir à d'autres solutions.
Il ne faut pas se laisser souffrir par peur du sevrage. Si c'est des prises ponctuelles, il n'y a pas de raisons que ça se passe mal.
Avatar du membre
Kokwac
Messages : 3144
Enregistré le : dimanche 09 juin 2019 16:55

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par Kokwac »

Exactement : le tercian agit tout aussi rapidement que n'importe quel AD. Un conseil : le demander en comprimés plutôt qu'en gouttes (très amères). Le tercian présente l'intérêt d'apaiser quasi immédiatement... Mais il a aussi un effet "coup de massue" qui n'est pas apprécié par tout le monde.
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par vibou »

Bonsoir à vous deux.
Le tercian semble contre-indiqué avec escitalopram.
Avatar du membre
alexdusud
Messages : 121
Enregistré le : lundi 18 avril 2022 13:54

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par alexdusud »

Bonsoir, le tercian comme beaucoup de neuroleptiques est contre indiqué avec séroplex, séropram; risque de troubles du rythme cardiaque
C'est pas anodin le tercian; c'est très fort avec des effets secondaires sur le metabolisme qui ne sont pas négligeables; perso je reste sur ma position qui est aussi celle de tous les psychiatres que j'ai eu à voir; pour de l'anxiété, on donne un antidépresseur et un anxiolitique benzo en premier choix; l'anxio ensuite il suffit de bien le gérer en prenant les doses minimales qui marchent et en espacant; neuroleptiques pour de l'anxiété c'est vraiment en dernier recours ou dans les anxiétés extrèmes
Mel77830
Messages : 8
Enregistré le : jeudi 08 juin 2023 15:47

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par Mel77830 »

Bonjour mon médecin m a prescrit lormetazepam pour dormir, 2 mgr , quel est risque ? Merci
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par vibou »

alexdusud a écrit : samedi 10 juin 2023 1:08
Bonsoir, le tercian comme beaucoup de neuroleptiques est contre indiqué avec séroplex, séropram; risque de troubles du rythme cardiaque
C'est pas anodin le tercian; c'est très fort avec des effets secondaires sur le metabolisme qui ne sont pas négligeables; perso je reste sur ma position qui est aussi celle de tous les psychiatres que j'ai eu à voir; pour de l'anxiété, on donne un antidépresseur et un anxiolitique benzo en premier choix; l'anxio ensuite il suffit de bien le gérer en prenant les doses minimales qui marchent et en espacant; neuroleptiques pour de l'anxiété c'est vraiment en dernier recours ou dans les anxiétés extrèmes
Je suppose que les psy sont au courant sur les interactions seroplex et neuroleptique.
Mon généraliste m'a prescrit du seresta mais je vais essayer de ne pas en prendre...
Avatar du membre
Rei-san
Messages : 211
Enregistré le : dimanche 04 juin 2023 22:14

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par Rei-san »

@vibou Tu sais j'ai du reprendre du Seresta à cause de mon changement d'anti depresseur. C'est une béquille et on s'en sort.
On a pas de médaille à souffrir plus que nécessaire :)
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par vibou »

Je suis d'accord Rei-san. J'en prendrais si le niveau anxiété/angoisse est trop élevé. Ce qui est presque le cas car je ressens une accès subit d'angoisse en écrivant ce message. Je vais prendre 3 gouttes de CBD...
La paroxétine avait un effet anxiolytique sur moi. Dans ton cas je suppose que quand paroxetine fera effet, tu pourras assez facilement arrêter seresta.
Avatar du membre
alexdusud
Messages : 121
Enregistré le : lundi 18 avril 2022 13:54

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par alexdusud »

Par expérience, je vous assure que beaucoup de médecins ne connaissent pas les interactions entre médocs; j'en ai fait les frais plusieurs fois; heureusement que je regarde les notices et que certains pharmaciens sont vigilant..
Avatar du membre
Rei-san
Messages : 211
Enregistré le : dimanche 04 juin 2023 22:14

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par Rei-san »

@vibou si tu prends d'autres traitements, il faut bien regarder les inférences.
Oui la paroxetine devrait jouer sur l'anxiété et dès que ça va commencer a être le cas, ma psy et moi on a prévu d'arrêter les benzo et d'augmenter la quetiapine qui joue aussi sur l'anxiété. La, elle ne voulait pas augmenter la quetiapine pour "ne pas courir plusieurs lièvres a la fois."

Du coup, tu as un autre AD vu que tu ne prends plus de paroxetine ?

Comme le dit @alexdusud ne pas hésiter soit à se renseigner soit à demander à un pharmacien de confiance.

E
vibou
Messages : 491
Enregistré le : samedi 11 mars 2023 16:45

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par vibou »

:bye: Alex, Rei-San
Oui je prends escitalopram + 1 cp de buspirone (pour l'effet placebo...)
Pour les interférences entre médicaments, je suis allé sur le site thériaque. Il faut s'inscrire sur le site.
Avatar du membre
pearl
Messages : 2235
Enregistré le : lundi 17 novembre 2014 7:23

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par pearl »

Après des années sous seresta, j'ai décidé d'arrêter.
Je compense par des gélules de cbd, à voir si c'est efficace sur la durée. Je verrai si ça marche en cas de crise d'angoisse.
Bien que je n'en fasse plus tellement ces derniers temps.
Djiby
Messages : 2
Enregistré le : jeudi 22 juin 2023 15:18

Benzodiazépines : Sevrages, dépendances, accoutumances...

Message par Djiby »

Bonjour à tous,

Après avoir parcouru la plupart des forums sur le sevrage des benzodiazépines. Je souhaiterais avoir des avis et un peu d'aide concernant ma situation. Il y a un mois mon psy m'a prescrit du Lexomil trois fois par jours du lormetrazepam 2 mg chaque soir et ma demandé de testé un AD : le 5 ème en deux mois...

le Lexomil jen prenais qu'occasionnellement depuis le 19 avril dernier soit deux mois puis systématiquement je prenais q1/4 le soir depuis le 22 mai et si je m'endormais pas alors je prenais le somnifère. Après 20 jours j'ai essayé de dormir sans somnifère et j'ai a peu pres réussi à dormir. J'ai donc arrêté le somnifère et depuis c'est la catastrophe. Ça fait une semaine. J'ai l'impression d'avoir tous les symptômes d'un sevrage aux benzodiazépines. Vision floue, problème de concentration, diminution cognitives, impression d'être la sans être là, petit trous de memoire.Impossible de conduire maux de ventres, agitation etc bref la totale et les premiers jours carrément cloué au canapé.Ça fait flipper!

J'en parle à mon psy qui me dit que sur une courte période c'est curieux mais possible que ce soit un problème de sevrage. Je précise que jai décidé de ne pas prendre les AD finalement. Je les supporte pas.Je garde 1/4 de lexomil le soir mais j'ai l'impression que l'effet ne dure pas toute la journée et qu'on manque se fait sentir. Puis je être déjà dépendant au Lexomil? Je voudrai m'en débarrasser le plus vite possible car je me sens pas bien sous anxio jai l'impression detre déconnecté et j'arrive a me concentrer sur rien mais quand je vois ce qui se passe quand j'ai stoppé le lormetrazepam j'avoue avoir peur. Je me sens comme piégé.

Je me sens pas bien avec et pas bien sans. J'ai un peu honte quand je vois la durée de traitement et la dose minimale contrairement à ce que certaines personnes peuvent vivre mais j'avoue être un peu désemparé et stressé par ce que je vis actuellement depuis l'arrêt du somnifère.Vos conseils et un peu de réconfort seront les bienvenus. Je vous remercie de m'avoir lu.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message